Vous êtes sur la page 1sur 80

Léon, 14 ans, nous a offert ce superbe dessin.

Léon, 14 ans, nous a offert ce superbe dessin.

Léon, 14 ans, nous a offert ce superbe dessin.

Léonest
Léon estfan
fande
depiano
pianolab.
lab.Et
Etvous?
vous?

@pianolabfr | www.pianolab.fr
@pianolabfr | www.pianolab.fr
Pianiste est une
publication bimestrielle
Pianiste
Société éditrice
EMC2 – SAS au capital
de 600 000 euros
Siège social
52, rue Saint-André-
des-Arts, 75006 Paris
RCS 832 332 399 00019 Paris
DIRECTION
Président et directeur
de la publication :
Jean-Jacques Augier
Directeur général :
Stéphane Chabenat
Adjointe :
Sophie Guérouazel
RÉDACTION
Rédactrice en chef :
Elsa Fottorino
Secrétaires de rédaction :
Valérie Jacobs,
avec Évelyne Fossey-Mignot
Directrice artistique :
Isabelle Gelbwachs
Rédactrice-graphiste :
Sarah Allien
Iconographe :
Cyrille Derouineau
Illustration de couverture :
« Play it again,
Sam »
Sébastien Hardy/Magwen
ONT COLLABORÉ
À CE NUMÉRO
Sylvia Avrand-Margot,
Olivier Bellamy, Alain Cochard,
Bertrand Dicale, Thomas
Enhco (pédagogie), Romaric
e revois Jeanne Moreau en blonde sur les notes angoissantes

J
Gergorin, Laetitia Giorgi, Negar
Haeri, Lou Heliot, Jean-Charles peroxydée dans un casino d’une Musica Ricercata de Ligeti.
Hoffelé, Jean-Pierre Jackson,
Jean-Marc Luisada de la Riviera, devant une roulette Je revois le jeune Tadzio pianotant
(pédagogie), Laure Mézan, qui s’affole. Et cette musique nonchalamment la Lettre à Élise devant
Paul Montag, David Poncet
(jeux), Alexandre Sorel
à deux pianos qui émerge, grisante, un Gustav von Aschenbach subjugué.
(pédagogie), Simon Zaoui et s’élance vers un horizon inaccessible. Je revois Catherine Deneuve jouant
(pédagogie) Je revois Anna Mouglalis jouant les accords l’Étude « Révolutionnaire » de Chopin
Publicité
publicite@emc2paris.fr macabres des Funérailles de Liszt devant dans Tristana de Buñuel.
Abonnements un Jacques Dutronc circonspect. Je revois Liv Ullmann se retourner
Service abonnements
4, route de Mouchy, Je revois Louis Garrel chantant « Delta vers sa mère, incarnée par une austère
60438 Noailles Cedex Charlie Delta » sur des accords de piano Ingrid Bergman, après avoir piètrement
Tél. : 01 70 37 31 53
abonnements@pianiste.fr dans les rues de Paris. joué un prélude de Chopin :
Tarifs abonnements Je revois Gérard Depardieu au restaurant, « Tu as aimé ? » « C’est toi que j’aime »,
France métropolitaine à côté de Carole Bouquet, sur fond répond-elle, impitoyable.
39 euros - 1 an
(soit 6nos + 6 CD) ; d’Impromptu de Schubert. Il lance : Je revois surtout et par-dessus tout
59 euros « Qu’est-ce que c’est que ce mec-là ? » la même Ingrid Bergman dans Casablanca,
(soit 10 nos + 10 CD)
Vente au numéro : Et Carole Bouquet de lui répondre avec implorant le pianiste du Rick’s Café
À juste Titres, un soupçon d’ironie : « Un pianiste. » de jouer « As Time Goes by ». Une mélodie
Tél. : 04 88 15 12 40
www.direct-editeurs.fr Je revois Audrey Tautou jeter des galets qui la console de son amour perdu.
Prépresse Key Graphic dans le canal Saint-Martin. « Play it, Sam », supplie-t-elle. « Play
Imprimerie Roularta Printing. Je revois le château de Somerton, it again, Sam… » Elsa Fottorino,
Imprimé en Belgique
Distribution Presstalis Tom Cruise et un rituel occulte rédactrice en chef
Diffusion en Belgique :
AMP, rue de la Petite-Île,
1 B-1070 Bruxelles
Tél. : + 32(0)252 514 11
E-mail : info@ampnet.be
N° DE COMMISSION
PARITAIRE : 0917 K 80147
N° ISSN : 1627-0452
DÉPÔT LÉGAL : 2E TRIM. 2018

Retrouvez Pianiste sur vos tablettes


et smartphones.
Les indications de marques et adresses Decouvrez nos vidéos pédagogiques
qui figurent dans les pages rédactionnelles
sont fournies à titre informatif, sans aucun sur notre chaîne YouTube.
but publicitaire. Toute reproduction de textes,
photos, logos, musiques publiés dans ce numéro
est rigoureusement interdite sans l’accord
express de l’éditeur. Ce numéro comporte
un CD jeté sur l’ensemble de la diffusion. Illustrations : Éric Heliot. Portraits : Stéphane Manel.

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 3


OFFRE
EXCEPTIONNELLE
Abonnez-vous à
1AN 6 numéros
+
200 pages de partitions
+
6 CD, pour vous guider
dans l’interprétation
des partitions

39 €
SEULEMENT
au lieu de 70,35 €

+
EN CADEAU
Le recueil
« Les grands classiques
du piano pour les nuls »
(50 partitions incontournables).

JE M’ABONNE À PIANISTE
Bulletin à renvoyer complété et accompagné de votre réglement à PIANISTE - Service abonnements - 4 rue de Mouchy 60438 Noailles Cedex

OUI, je désire bénéficier de votre offre exceptionnelle :


PIPA110
PIPA109
Ci-joint mon règlement par :
Chèque à l’ordre de EMC2 Carte bancaire
1 an d’abonnement à PIANISTE (6 numéros)
+ Les grands classiques du piano pour les nuls pour 39 € N° :
seulement au lieu de 70,35 €. Expire fin : Clé* :

Nom :........................................................................................................................... Date et signature obligatoires :

Prénom :.................................................................................................................

Adresse : ................................................................................................................
* Les 3 derniers chiffres fi gurant au dos de votre carte bancaire (pour sécuriser votre paiement).
................................................................................................................................... Offre valable en France métropolitaine jusqu’au 31/12/2018 et dans la limite des stocks disponibles.
Vous pouvez acquérir séparément chaque numéro de PIANISTE au tarif de 8,90 €. Conformément à
la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification
Code postal : des données que vous avez transmises, en adressant un courrier à PIANISTE. Les informations
requises sont nécessaires à PIANISTE pour la mise en place de votre abonnement. Elles pourront
Ville :........................................................................................................................ être cédées à des organismes extérieurs sauf si vous cochez la case ci-contre . Conformément à
l’article L221618 du code de la consommation, vous bénéficiez d’un délai de rétractation de
14 jours à compter de la réception du premier numéro de l’abonnement en adressant un courrier
E-mail :.................................................................................................................... à Pianiste Service Abonnements, 4 rue de Mouchy 60438 Noailles Cedex.

PIANISTE EST ÉDITÉ PAR EMC2 - SAS AU CAPITAL DE 600 000 € - 18 RUE DU FAUBOURG DU TEMPLE, 75011 PARIS
MAGAZINE
3 Édito
6 En bref Actus, chiffres…
8 Les pépites du Web
Demandez le programme
10 Escales printanières
12 Tour de France
13 Pleins feux sur Nikolaï Lugansky
14 L'abécédaire de Martha Argerich
16 Portrait de François-René Duchâble
18 Concours & Masterclasses
20 Reportage à la Seine Musicale
26 22 À voir/À écouter
24 Jeune talent Justin Taylor
26 DOSSIER
LE PIANO FAIT SON CINÉMA
28 Entretien avec Bruno Coulais
32 Quand l'inspiration vient
aux compositeurs
34 Les ciné-concerts font leur show
36 Portfolio : le clavier se la joue
42 Vie de légende Louis de Funès
PÉDAGOGIE 46 À huis clos avec Negar

JOUEZ LES PLUS Gilles Jacob, président d'honneur


du Festival de Cannes

BELLES MUSIQUES PÉDAGOGIE


DE FILM
50 La leçon Choisissez les bons doigtés
52 Avant de commencer…
Jouez legato
La La Land, 54 La masterclass de Jean-Marc Luisada
Le Parrain, 58 Apprenez à jouer avec Simon Zaoui
Jeux interdits, 62 Le jazz de… Thomas Enhco
AIMÈ DARTUS

La vie est belle,


Barry Lyndon, SUIVEZ LE GUIDE !
L'Arnaque… 48 Pianos à la loupe
68 Banc d'essai : le demi-queue idéal
pour votre salon
72 Notre sélection
42 CD, livres, partitions
76 Mots fléchés
77 Courrier des lecteurs
14 78 Le clavier des écrivains
Clément Rosset

LE CAHIER
DE PARTITIONS
40 PAGES DE MUSIQUE :
CHOPIN, SATIE, BERLIOZ,
AFP PHOTO /ADRIANO HEITMANN

BRAHMS, WAGNER, HAENDEL,


J. STRAUSS, OFFENBACH,
MOZART, JOPLIN, YEPES…
AVEC TOUS LES DOIGTÉS
ET LES RECOMMANDATIONS
DES GRANDS PIANISTES
PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 5
EN
L’INTELLIGENCE
ARTIFICIELLE

BREF
REMPLACERA-T-ELLE
LES COMPOSITEURS?
➜ La start-up Aiva – pour Artificial Intelligence Virtual Artist –
va-t-elle révolutionner la musique classique ? L’application du même
nom, lancée par Pierre et Vincent Barreau, est un programme
de deep learning : à partir de partitions des plus grands compositeurs
(Bach, Mozart, Beethoven), l’algorithme d’Aiva apprend et peut
ensuite créer lui-même des morceaux originaux. Ses œuvres,
vingt-trois pièces pour piano et pour orchestre symphonique, font
déjà l’objet de droits d’auteur protégés par la Sacem ! Un CD intitulé
Genesis est déjà en vente. L'étape suivante du projet : réussir
à composer des musiques de film et de jeux vidéo et peut-être
NICOLAS-BRODARD

même terminer la Symphonie « Inachevée » de Schubert.

TROIS QUESTIONS À…
HERVÉ BOISSIÈRE,
fondateur de Medici
Netflix français du classique, la chaîne
500
C’est le
connaît un succès qui ne se dément
pas depuis dix ans. Bon anniversaire ! nombre de
Comment est née la chaîne ? musiques
de film
L’aventure a débuté avec Martin Engstroem, le créa-
teur du Verbier Festival, qui souhaitait utiliser le
numérique pour mettre en valeur la diversité des

composées

SDP
concerts. Grâce au soutien des artistes et aux bon-
nes audiences, nous sommes devenus une véritable

par Ennio PAUL MONTAG


extension des salles de concert dans le monde entier,
avec 150 retransmissions gratuites en live par an !

Morricone. EN STUDIO
Quel est son modèle économique ?
La gratuité, car l’objectif fondateur est d’apporter
la musique classique partout, auprès de tous les

L
publics. Au début, il aurait été difficile de faire vivre À 89 ans, il partira ’équipe de Pianiste et la musique vocale.
la chaîne avec les seuls abonnements de nos clients. en tournée en France s’associe à une Également professeur
C’est pourquoi nous avons adapté notre plate-forme dès le mois de juin perle rare : le pia- de musique de chambre
au marché de l’éducation et finançons notre pro- (Nîmes et Paris). niste français Paul Mon- à l’École normale de
duction de captations en interne, c’est-à-dire notre tag. C’est lui qui enre- musique de Paris et
propre programmation, via des sponsors. gistre désormais le CD d’accompagnement au
Quels sont vos projets pour l’avenir ? jumelé à notre publica- Conservatoire de Ville-
Nous devons nous donner les moyens d’exister face tion. Jeune interprète d’Avray, il a obtenu
à des acteurs plus intégrés. Compte tenu de la spé- issu du Conservatoire de un CHOC de Classica
cificité de la musique classique et des relations de Paris, il a étudié auprès pour son album consa-
confiance que nous avons établies avec les artistes de Jean-François Heis- cré à Hindemith (2016).
depuis de longues années, je ne suis pas très inquiet. ser, Marie-Josèphe Jude Il vient d’ailleurs de
Cependant, nous prenons en compte, dès aujour- et Rena Shereshevskaya. signer un nouveau dis-
CHRISTIAN MUTH

d’hui, les évolutions technologiques, comme la réa- Lauréat de la Fondation que Debussy des plus
lité virtuelle ou l’intelligence artificielle. L’avenir nous Cziffra, il se passionne inspirés (Passavant)
dira si le public en fait des incontournables. pour le répertoire soliste, pour lequel on lui sou-
Propos recueillis par Laetitia Giorgi la musique de chambre haite le même succès !

6 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


Nouvelles masterclasses
sur YouTube ! Vidéo
FACEBOOK/
YOUTUBE
www.youtube.com « Pianiste magazine »
Après Michel Dalberto, Jean-Marc Luisada donne
ses conseils d’interprétation sur notre chaîne
YouTube. Au programme, Chopin, Brahms, Satie…
Retrouvez aussi les masterclasses de Thomas Enhco
qui anime le jazz dans Pianiste. Il vous apprend
à improviser sur le célèbre « Thème d’amour »
du Parrain de Nino Rota. À vos claviers !

SDP
LES AMATEURS
NIRAZ SAIED

VIRTUOSES FÊTENT
LEURS DIX ANS
LE PIANISTE é de la rencontre offrir aux musiciens et

DES RUINES N de deux passion-


nés du piano,
Dominique Xardel (alors
mélomanes du monde
entier un moment de
partage unique.

➜ Aeham Ahmad est syrien. Au milieu des ruines de Yarmouk,


un camp de réfugiés palestinien à Damas, il joue du piano. Et chante
directeur de l’Essec) et
Julien Kurtz (normalien
et agrégé de sciences
L’édition parisienne
aura lieu du 28 mai au
3 juin avec un hom-
dans ce décor dévasté. Ses photos postées sur Internet font le tour économiques et sociales), mage à la musique fran-
du monde. Aujourd’hui, Aeham a trouvé asile en Allemagne, à Wiesbaden, ce festival est depuis çaise en cette année du
où il a fondé une école de musique gratuite pour réfugiés. Invité en avril dix ans dédié aux ama- centenaire de Claude
à la Philharmonie de Paris dans le cadre d’un colloque sur le monde teurs de haut niveau. Debussy. Des master-
arabe, il vient de publier Le Pianiste de Yarmouk (La Découverte). Un récit Les concertistes doivent classes seront également
poignant et vibrant d’humanité. En voici les premières lignes. en effet avoir été fina- données par de grands
« Les images ne racontent jamais le début d’une histoire. Et elles taisent listes d’un concours concertistes et pédago-
ce qui est ensuite advenu. Ainsi, cette photographie qui me montre international pour pia- gues dont François
assis à un piano, chantant au milieu de mon quartier en ruines. nistes amateurs. Deux Chaplin, Claire Désert
Les journaux du monde entier l’ont publiée. Il se murmure aujourd’hui événements, l’un en et David Kadouch. En
encore que c’est l’une des photos qui restera du conflit syrien. France, le second itiné- novembre, Les Ama-
Parce qu’elle est plus forte que la guerre. Pourtant, lorsque je pense rant, se déroulant dans teurs Virtuoses fêteront
au moment où elle a été prise, une image s’impose à toutes les autres : un pays différent chaque leur décennie en Afri-
celle de trois oiseaux. Mais ce n’est pas non plus le début de l’histoire. » année, se succèdent pour que du Sud !

« J’ai voulu créer avec la musique Paul Greveillac remporte


le Prix Pelléas
une sensation aquatique. » Le jeune romancier est récompensé pour son livre
Alexandre Desplat, France inter, le 26 février. Quelques jours Cadence secrète (Gallimard). Un ouvrage qui
plus tard, le compositeur gagnait son deuxième Oscar revient sur la vie romanesque du compositeur
pour la B.O. du film La Forme de l’eau de Guillermo del Toro. russe d’après-guerre Alfred Schnittke (1934-1998).

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 7


LES PÉPITES
du Web

SDP
DÉCOUVREZ LES MEILLEURS
COMPTES INSTAGRAM, APPLIS,
SITES INTERNET POUR VOUS
CONNECTER EN MUSIQUE.

SDP
SDP

APPLI

SDP
UN ORCHESTRE INSTAGRAM
DANS LA POCHE
Chiharu Shiota,
L
a start-up française Antescofo présente une
application de musique classique pour en
au fil des notes
SDP

finir avec la solitude du musicien ! Quel


que soit l’instrument pratiqué (voix comprise),

S
Metronaut permet d’avoir sur son smartphone es œuvres sont Sur son compte Instagram
un accompagnement orchestral de grande qualité. exposées dans et son site Internet, on peut
L’utilisateur a le contrôle de la partition numérique le monde entier. revisiter sa magnifique
et peut modifier le tempo sans dégrader le L’artiste japonaise, exposition In Silence.
son. L’algorithme peut aussi automatiquement qui s’est formée à Berlin Un piano abandonné dans
se synchroniser en temps réel avec le tempo et s’est nourrie du travail des méandres de fils noirs.
choisi par les musiciens. L’appli Metronaut a été de Louise Bourgois, avait Une vision fantomatique.
perfectionnée par des chercheurs de l’Ircam, en séduit les visiteurs du
collaboration avec des musiciens de renommée Bon Marché en 2017 avec ✔ Instagram : chiharushiota
mondiale. Elle est disponible sur l’App Store et sur son installation tentaculaire. (@chiharushiota)
le Google Play. Lætitia Giorgi La plasticienne travaille ✔ Site : www.chiharu-shiota.
notamment avec des pianos. com/en/

8 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


Photo Jérémie Dumbrill
FÊTER
DEBUSSY
EN SARTHE
DEMANDEZ LE PROGRAMMEI
Festival de l’Épau

ESCALES
➜ Du 22 au 29 mai

N
on loin du Mans,
l’abbaye cistercienne
de l’Épau réunit

PRINTANIÈRES
une moisson de pianistes
pour fêter Debussy : Lise
de la Salle, Julien Brocal,
Vanessa Benelli Mosell,
Jean-Paul Gasparian…
Si Debussy a le rôle-titre,
n’oublions pas Chopin
EN PLEINE NATURE, DANS DES LIEUX DE PATRIMOINE avec deux concertos joués
par François Dumont.
OU SUR DES SITES D’EXCEPTION, NOTRE SÉLECTION epau.sarthe.fr/
DES PLUS BEAUX FESTIVALS DE LA SAISON. festival-de-lepau

SE BALADER DANS
UN TABLEAU DE VAN GOGH
Festival d’Auvers-sur-Oise
➜ Du 1er juin au 4 juillet

V
incent van Gogh le récital Beethoven
n’est pas le seul de François-Frédéric
à avoir puisé son Guy (28 juin). À
inspiration dans cette ne pas manquer le
petite ville du Val- 30 juin, le Concerto
d’Oise. Corot, Pissaro, n°2 de Saint-Saëns et
Cézanne et bon le n°5 de Beethoven
nombre de peintres dans la même soirée
ont été enchantés par par François-René
le plateau du Vexin. Duchâble. Une de ses
L’écrin idéal pour dernières apparitions
écouter Debussy sous sur scène (lire son
SDP

les doigts de Claire-Marie portrait p. 16).


Le Guay (3 juin), ou festival-auvers.com
MARCHER DANS LES PAS DE CHOPIN
ET DE GEORGE SAND
Nohant Festival Chopin
➜ Du 9 juin au 24 juillet

C
’est un lieu hors un festin sous le lustre, remarquables » plantés
du temps. Aux magnifique, en verre par George Sand. Le
confins du Berry, de Murano. Entre thème de l’édition
la demeure de George ces murs – l’âme de 2018 : Chopin et ses
Sand, qui accueille le Chopin y est palpable –, héritiers. Le festival
Festival de Nohant, le compositeur a écrit réunit des pianistes
semble intacte depuis l’essentiel de son œuvre. d’exception : Seong-Jin
ANTHONY SOIMIÉ

le xixe siècle. Pour un Le charme opère aussi Cho, Michel Dalberto,


peu, on s’attendrait à dans le parc avec son Alexandre Kantorow,
croiser la maîtresse des verger, sa roseraie, ses Nathanaël Gouin…
lieux nous invitant à deux cèdres, « arbres festivalnohant.com

10 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


HANTER LA MAISON
DE JULIEN GRACQ
Le Rivage des voix
à Saint-Florent-le-Vieil
➜ Les 1, 2 et 3 juin

DANIELLE LABORDE
n bord de Loire,
niché entre
Nantes et Angers,
Saint-Florent-le-Vieil
accueille un festival
de musique classique,
PRENDRE LA CLÉ DES CHAMPS POUR le bien nommé
ÉCOUTER LES PLUS GRANDS PIANISTES Rivage des voix. Un
clin d’œil au roman
Festival de La Grange de Meslay de Julien Gracq,
➜ Du 15 au 24 juin auteur du Rivage des
Syrtes (1951), roman et son frère Yann pour

D. DROUET
U
ne grange aux décide d’y fonder un présent : Arcadi Volodis pour lequel l’auteur un concert littéraire
voûtes en bois festival. « La musique (le 15 juin), Nelson avait refusé le prix autour de Claude
du xiiie siècle, sonne à l’unisson Goerner (le 16 juin) Goncourt. Les concerts Debussy, Maurice
au milieu d’un écrin de cette admirable Seong-Jin Cho sont répartis entre Ravel, Franz Liszt…
de verdure. C’est le architecture », écrit-il (le 23 juin), Alexandre le grenier à sel de sa Le même jour,
cadre du Festival de dans ses carnets. Tharaud (le 24 juin)… demeure, l’auditorium c’est le pianiste de jazz
La Grange de Meslay, Aujourd’hui encore, Escale inoubliable de l’abbaye et d’autres Paul Lay qui proposera
un lieu magique qui le piano y est roi ! Les à un peu plus d’une lieux de patrimoine. un hommage
avait séduit le pianiste plus grands noms du heure de Paris. Rendez-vous le 2 juin à Billie Holiday.
Richter. En 1964, il clavier répondront fetesmusicales.com avec Anne Queffélec lerivagedesvoix.com

RESPIRER LE VENT DU NORD


Lille Piano(s) Festival
➜ Les 8, 9 et 10 juin

L
e Lille Piano(s) ravira les mélomanes à savourer après une
Festival se aux goûts éclectiques. halte chez Meert, la
AXEL COEURET

distingue une fois Parmi les pianistes pâtisserie réputée pour


de plus par l’audace présents, Nikolaï ses gaufres située dans
de sa programmation. Lugansky, Simon le Vieux-Lille près
Marathon Bach, jazz Ghraichy, Vanessa de l’auditorium du
DÉAMBULER DANS cubain, spectacles pour Wagner, Jean-François Nouveau Siècle.
enfants... Voilà qui Zygel. Des concerts lillepianosfestival.fr
LA VILLE DES SACRES
Flâneries musicales de Reims
➜ Du 20 juin au 12 juillet

A
moureux de églises… – qu’en
musique, de plein air dans les
vieilles pierres maisons de champagne
et de champagne, ce (Pommery, Krug,
festival est fait pour Veuve Cliquot). Parmi
vous. Les concerts les grands rendez-vous
se tiennent aussi de la manifestation,
bien dans les lieux de on retient la présence
patrimoine – Palais du pianiste Grigory
du Tau (ancienne Sokolov (le 22 juin)
résidence des pour un récital dédié
UGO PONTE

archevêques), opéra, à Haydn et à Schubert.


cirque du xixe siècle, flaneriesreims.com

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 11


DEMANDEZ LE PROGRAMME

TOUR DE FRANCE
PARIS, THÉÂTRE
DES CHAMPS-ÉLYSÉES
19 JUIN Le pianiste
russe Arcadi Volodos
du piano
jouera Schubert

J.B. MILLOT
(Sonate D. 960), LILLE, DU 8 AU 10 JUIN
Schumann (Papillons PARIS, PHILHARMONIE Claire-Marie Leguay ouvrira
op. 2) ainsi que Brahms 26 MAI Hélène la 15e édition du Lille Piano(s) Festival. METZ, ARSENAL
(Intermezzo op. 76). Grimaud, accompagnée Se produiront également 25 MAI
par le Philadelphia Abdel Rahman El Bacha, Nicolai Alexandre Kantorow
Orchestra, sous la Lugansky, Guillaume Coppola… offrira un récital
baguette de Yannick autour de Liszt,
MARCO BORGGREVE

Nézet-Séguin, donnera Bartók et Brahms.


le Concerto n°1 pour
piano de Brahms.

JEROME CHATIN
28 MAI Edgar Moreau
et David Kadouch
présenteront un
récital consacré à la
musique française.
Au programme, César
Franck, Francis Poulenc
et la sonate dramatique
Titus et Bérénice LYON, AUDITORIUM 17 ET 19 MAI

DECCA/JAMES CHEADLE
de Rita Strohl. Jean-Yves Thibaudet swinguera avec
I Got Rhythm de Gershwin et vous
fera découvrir le compositeur chinois
LE CROISIC, Qigang Chen dans une œuvre pour
ANCIENNE CRIÉE piano et orchestre.
DU 10 AU 13 MAI
Retrouvez au piano
pour ce Festival Tempo,
Adam Laloum et Tristan
Raës, Thomas Enhco
et Shani Diluka.
SDP

SAINT-ÉTIENNE, GRAND THÉÂTRE MASSENET 29 MAI


Le pianiste coréen Sunwook Kim, vainqueur du Concours
TOULOUSE, Clara Haskil, donnera le Concerto pour la main gauche de
HALLES AUX GRAINS Ravel avec l’orchestre symphonique Saint-Étienne Loire.
4 JUIN Le monstre du
clavier Grigory Sokolov
proposera des sonates
de Haydn et Les Quatre
Impromptus (op. 142)
de Schubert.

TOULON, FESTIVAL DE MUSIQUE


SDP

11 MAI Alexandre Tharaud


interprétera le Concerto n°2 Op. ÉVIAN, LA GRANGE AU LAC 18 ET 19 MAI
102 de Dmitri Chostakovitch avec Pour « Le Printemps de la Grange », rendez-
l’orchestre de l’Opéra de Toulon vous au concert Deux pianos quatre pianistes
et le chef Kaspar Zehnder. qui réunira Claire Désert, Florent Boffard,
SDP

Emmanuel Strosser et Frank Braley.

12 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


l’on puisse l’imiter. C’est sans
espoir, il est tellement parti-
culier. C’était peut-être le plus
grand pianiste du xxe siècle !
À mes yeux, il est le meilleur
représentant de la musique
russe. C’est, à vrai dire, ce
qui me touche le plus chez
lui. Il avait une âme vérita-
blement russe, introvertie,
sombre, mais avec une
immense puissance d’émo-
tion. Il s’inspirait aussi du
folklore russe, et surtout de la
musique orthodoxe des xvie
et xviie siècles. Cela n’était pas
chez lui de simples citations.
Il en a fait un langage musical.
Rachmaninov
partageait-il votre passion

PHILHARMONIE DE PARIS
pour les échecs ?
Il ne jouait pas lui-même,
mais beaucoup de personnes
dans son entourage étaient
PLEINS FEUX très douées aux échecs : son
ami Goldenweiser, Prokofiev,
SUR… Oïstrakh... Les échecs étaient

Prince russe une tradition en URSS, il


fallait montrer qu’on était des
cerveaux ! Plus sérieusement,
je pense que la pratique de
NÉ EN 1972 À MOSCOU, NIKOLAÏ LUGANSKY EST ce jeu vient en quelque sorte
UN DES PLUS GRANDS INTERPRÈTES AUJOURD’HUI. compléter celle de la musique.
Celle-ci étant le plus imma-
IL VIENT DE RÉENREGISTRER LES PRÉLUDES DE tériel et le plus irrationnel
RACHMANINOV (HARMONIA MUNDI), SON PÈRE SPIRITUEL. de tous les arts. On ne peut
pas la saisir avec la logique.
Alors pour les musiciens, il est

L
es pièces de est l’un des tout premiers sommes très importantes parfois nécessaire de manier
Rachmaninov sont à quitter la Russie après la pour leur éducation, pour leur quelque chose de concret, de
au cœur de votre révolution de 1917 et à émi- santé, et toujours de manière logique, comme les échecs.
répertoire. Vous grer aux États-Unis, où il a anonyme ! C’était un bienfai- Quelque chose où l’on peut
êtes également directeur fait une grande carrière de teur, totalement désintéressé. gagner ou perdre. ■
artistique du Festival pianiste. Récemment, on Vous considérez Propos recueillis
Rachmaninov de Tambov. Rachmaninov comme par Lou Heliot
Qu’est-ce qui vous attire un père spirituel. Vous
chez ce compositeur ?
« Rachmaninov sentez-vous plus proche SES ACTUS
J ’ a d o re l a m u s i q u e d e avait une âme du compositeur ou ✔ Les 9 et 10 juin
Rachmaninov depuis que sombre avec une du pianiste ? Lille Piano(s) Festival
je suis tout petit. La décou- C’est difficile de se sentir ✔ 4 juillet Rencontres
verte de son Concerto n°2, grande puissance proche du Rachmaninov musicales d’Évian
quand j’avais sept ans, a été d’émotion. » pianiste parce qu’il est unique. ✔ 5 août Festival international
un coup de foudre. Puis, j’ai Nous avons la chance de de piano de la Roque d’Anthéron
entendu ses autres œuvres et s’est rendu compte qu’il avait posséder plusieurs de ses ✔ Vient de sortir :
j’ai été touché par leur beau- aidé beaucoup d’émigrés qui enregis trements et je les « Rachmaninov – 24 Préludes »
té immédiate. Sa vie est pas- se trouvaient dans le même écoute beaucoup. J’adore son Harmonia Mundi, lire
sionnante. Rachmaninov cas que lui. Il a donné des jeu, mais je ne pense pas que notre critique p. 72.

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 13


DEMANDEZ LE PROGRAMME
AMIS
« Quand j’étais jeune, je ne
pouvais pas supporter qu’on
me fasse la cour. J’étais
donc condamnée à tomber
amoureuse d’amis. »

BRAHMS
« Lorsque j’entends un
passage délicat dans le
Premier Concerto, je pense
aux vieux pianistes et je me
dis : “Oh, les pauvres !” »

CHEFS
« Les chefs pianistes sont
mille fois plus nerveux
quand ils jouent que
lorsqu’ils dirigent. Donc… »

DU PRÉ (Jacqueline)
« Daniel Barenboim travaillait
une sonate de Beethoven.
Il demande à Jacqueline :
“Quel phrasé tu préfères ?”

AFP PHOTO /ADRIANO HEITMANN


et il lui joue une phrase deux
fois. Elle s’approche du piano
et joue d’une autre manière :
“Ou comme ça.” Barenboim
était estomaqué. C’était
bien meilleur. »

EVGENY KISSIN

MARTHA
« Quand je joue très bien,
il me dit : “Vous avez joué
comme Martha Argerich.” Un
jour où je n’ai pas très bien
joué, il m’a dit : “Vous devriez
jouer Scriabine.” J’aime bien.
Il ne dit pas des choses

de A à Z
convenues, il est sincère. »

FIDÈLE
« Je suis très fidèle. Si j’aime
quelqu’un, c’est pour la vie.
Fidèle, mais pas exclusive.
Cela m’a causé beaucoup
de tort avec mes amis. En
AUTEUR DE LA SEULE BIOGRAPHIE AUTORISÉE DE MARTHA couple, n’en parlons pas ! »

ARGERICH, OLIVIER BELLAMY NOUS LIVRE QUELQUES-UNES GITLIS (Ivry)


DES SAILLIES LES PLUS CARACTÉRISTIQUES DE « Ma mère lui téléphonait
L’INCOMPARABLE PIANISTE QUI VIENT DE PUBLIER DEUX parfois : “Tu travailles ton
violon ou bien tu regardes
DISQUES : LE PREMIER DÉDIÉ AU CONCERTO N°1 DE la télévision ?” À la question :
BEETHOVEN AVEC SEIJI OZAWA ET LE MITO CHAMBER “Qui est le meilleur ?”
Stern répondait : “Gitlis,
ORCHESTRA, LE SECOND CONSACRÉ À PROKOFIEV hélas.” [Nathan] Milstein,
AUX CÔTÉS DU PIANISTE SERGEI BABAYAN. lui, parlait mal l’anglais.

14 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


En lisant les critiques, tout savoir. Ce n’est pas très on n’est pas prêt, on n’a pas J’adore parler pendant
il cherchait le mot “but”… » adulte, je pense. » envie. Piatigorsky n’était des heures, je ne veux pas
jamais sûr de lui. En trio, me coucher : ainsi, j’ai
HOROWITZ LOVERS Rubinstein sortait de scène l’impression que les heures
« Le meilleur amant dont « En même temps qu’ils me en s’exclamant : “C’était sont suspendues. Je déteste
le piano puisse rêver ! donnaient le caviar, ils me merveilleux, non ?”, alors que sentir le temps qui passe. Et
On m’a raconté qu’il retiraient le pain… On me dit Piat trouvait qu’ils avaient je laisse mes phrases en l’air,
faisait écouter à ses amis que j’aurais dû les choisir joué horriblement mal… » une manière de suspendre
mon disque de la Sixième “nocturnes” comme moi. Au le temps, peut-être. »
Rhapsodie hongroise de début, ils l’étaient, puis ils ont QUATRE MAINS
Liszt (au lieu du sien) pour changé. Je suis restée trop « Nelson m’a dit UNISEXE
observer leurs réactions ! » adolescente avec tout ça. » récemment : “Tu ne crois « Quand Charles Dutoit
pas qu’ils exagèrent quand ils était jeune, on avait la même
INTERVIEW MÈRE nous applaudissent ?” Moi, taille. Il pouvait essayer
« Autrefois, les journalistes « Il m’a fallu beaucoup de je me dis : “Peut-être à cause mes robes. »
posaient des questions répétitions pour y arriver. » de notre âge.” Finalement,
horribles comme “Qui est ce n’est pas si mal pour VÊTEMENTS
Martha Argerich ?” Que NELSON (Freire) des petits vieux, non ? » « J’ai joué en minijupe
voulez-vous répondre à ça ? « Ses plus grandes joies en Allemagne, ma
Je n’aime pas beaucoup dans la vie sont dans la RÊVE valise était perdue.
les journalistes. » musique. Pas moi. La « Quand j’étais petite, je rêvais En Italie, il avait fallu coudre
musique me donne de très que je découvrais mon ma robe, car la fermeture
JEUNE grandes joies, c’est évident, squelette sur une table. Éclair était coincée derrière.
« Quand j’étais jeune, pourquoi le dire ! Mais je J’étais toute molle avec J’en ai marre de tout
l’injustice sociale était ma voudrais autre chose… » un corps sans os. J’allais en ce moment. »
préoccupation centrale. Ça voir mon père pour qu’il
n’a pas tellement changé. » OUBLI le remette. Mais il y avait WHO ?
« Il m'est arrivé d’oublier la guerre et je n’arrivais « Je me sens dépaysée de
KOVACEVICH complètement que je pas à traverser la rue. » moi-même actuellement.
« Au début, j’ai aimé Stephen devais donner un concert Je n’ai plus joué depuis
comme ami. J’ai eu des fous et je m’en rappelais au SCHUMANN longtemps et je n’ai pas
rires avec lui. On se disait dernier moment. C’était « C’est une musique envie de m’y remettre,
tout sans retenue. C’est le la panique ! » tellement intime. mais je ne sais plus très
seul homme qui s’est autant Quelquefois, je pleure bien qui je suis. »
dévoilé avec moi. Quand POURQUOI ? en jouant Kinderszenen.
je m’intéresse à quelqu’un, « Avant le concert, c’est À un concert de lieder YEUX
je veux entrer à l’intérieur, pire que tout. On se dit : de Schumann avec Luisada, « Je déteste qu’on me
“Pourquoi jouer ?” Les j’ai eu les larmes aux yeux. » regarde. J’aime regarder.
autres peuvent aller Là, j’apprends quelque
au cinéma, pas nous. TEMPS chose. Je n’apprends rien
Ils croient qu’on est « Je n’accepte pas la réalité, si on me regarde moi. »
heureux de jouer, mais c’est ça, mon problème.
ZOO
« Vais-je jouer comme
un cheval fou, ce soir, ou
comme un petit cochon ? »

✔ À écouter :
Prokofiev For Two, Martha Argerich
et Sergei Babayan – Deutsche
Grammophon.
SDP

✔ À lire : Olivier Bellamy, Martha


Avec Nelson Freire, après Argerich, L’Enfant et les Sortilèges
CHRISTIAN LUTZ

un concert. Avec Micha – Buchet-Chastel, 288 p., 23 €.


Maisky et Evgeny Kissin Olivier Bellamy, Requiem pour un
à Verbier en 2001. chat – Grasset, 288 p., 19 €.

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 15


PORTRAIT

Le Don Quichotte du piano


L
orsque nous l’avons contacté Depuis quinze ans, le courage de changer de vie, soit parce que,
pour ce portrait, François-René au contraire, j’étais exceptionnellement
Duchâble s’est montré tout de il joue dans des lieux courageux et que je supportais cette souf-
suite enthousiaste. « Ce sera insolites. Aujourd’hui, france au quotidien. » Mais il a toujours
l’occasion de rétablir certaines trouvé une compensation avec le sport
vérités », nous dit-il. Le rendez-vous est François-René Duchâble de haut niveau, le marathon, la marche
pris dans un café du quartier Malesherbes a décidé de tout arrêter. en montagne, le vélo. Des sports particu-
à Paris. Le quartier de son enfance. Pia- lièrement éprouvants physiquement.
niste au talent exceptionnel, l’homme Rencontre avec Ces dernières années ont été aussi celles
possède une énergie débordante. Dévo- un idéaliste. d’une « réconciliation avec l’instrument ».
rante. Et un humour vif et décalé, qu’il Il a connu dans ces nouvelles formes
manie toujours par digressions. des « moments extatiques. » Alors, finale-
Il y a quinze ans, il mettait un terme à débuts, il s’est produit avec les plus grands ment, ce n’était pas un purgatoire si
sa carrière internationale et immergeait orchestres, a collectionné les récompenses. pénible ? « Je suis plein de contradic-
depuis un hélicoptère un vieux piano Aujourd’hui, il met fin à sa carrière tout tions, mais je l’assume ! » Avant de citer
dans un lac de montagne. Un « rite de court. Le déclic ? Son pèlerinage sur le Nietzsche – pas étonnant pour un mar-
purification » devenu – « à [s]on insu » – chemin de Compostelle. « J’ai vécu un cheur : « Il faut avoir du chaos en soi pour
très médiatique ! « Tout le monde a cru que moment de communion avec moi-même. accoucher d’une étoile qui danse. »
j’arrêtais de jouer, mais pas du tout ! » Justement, je veux vivre mes vieux jours Le serveur nous interrompt pour l’addi-
À partir de cet acte libératoire, il a déve- dans la méditation. Et dans l’action sociale, tion. François-René plaisante : « Laissez,
loppé une carrière « alternative » faite de mais en dehors des salles de spectacle. » me dit-il. Je me mets en frais professionnels,
spectacles pyrotechniques, de concerts je déduis un peu d’impôts. » On esquisse
avec le comédien Alain Carré (pas moins UN CYCLE INFERNAL un sourire. Le personnage est décidément
de 750). Il a joué sur le canal du Midi, Celui qui s’est toujours senti en décalage de plus en plus attachant.
PHOTOPQR/SUD OUEST/ MAXPPP – CHRISTIAN LAROCHE / CROWDSPARK / AFP
de montagnes en patinoires… faute entre ses aspirations profondes et son mode Ses projets pour la retraite ? Il continuera
d’avoir pu jouer sur un glacier, un regret. de vie affirme avec toujours une pointe à mener des actions sociales avec son
Il n’est pas rare non plus de croiser d’humour qu’« après quarante-cinq ans piano-vélo auprès d’un public scolaire,
François-René chevauchant son piano- de bons et loyaux services – disons trente ans handicapé… et à travailler du répertoire,
cypède – un curieux engin entre le vélo, d’enfer et quinze ans de purgatoire –, des pages symphoniques de Wagner,
la deux-chevaux et le piano. « Je n’en pou- je mérite un petit peu de paradis ». Brahms… Sans oublier de chérir la femme
vais plus des voyages à l’étranger, des enre- On s’interroge : comment a-t-il tenu si qu’il aime, ses chèvres, son âne, sa chienne
gistrements, des répétitions, des lumières longtemps ? La question, il se l’est bien sûr et ses deux chats. Se nourrir de toutes les
épouvantables qui tombent comme des posée. « J’ai été conditionné par un lavage énergies, prendre un arbre dans ses bras,
douches sur le clavier, du cercle fermé de cerveau judéo-chrétien, la fameuse para- travailler le Hanon comme une « toilette
des “culs serrés” qui forment le public bole des talents dans l’Évangile. Quand du matin », se distraire avec ses trains
du classique. On a l’impression dans les on reçoit des talents, si on ne veut pas être électriques, sa collection de timbres, des
ambiances de concerts de passer une audi- condamné aux flammes éternelles, on doit films de cape et d’épée, la nature, la lec-
tion jusqu’à la fin de sa vie. » poursuivre la voie pour laquelle on a été ture, le vélo… François-René Duchâble
Rappelons que le pianiste a connu avant fait. » Alors, toujours avec un esprit est une symphonie d’énergies à lui tout
cette date fatidique de 2003 une brillante facétieux, il nous confie : « Soit j’ai tenu seul. Et la scène, sans regret ? « Il ne faut
carrière. Adoubé par Rubinstein à ses parce que j’étais lâche et que je n’avais pas jamais dire jamais. » ■ Elsa Fottorino

16 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


DEMANDEZ LE PROGRAMME

CONCOURS &
➋ Vacances utiles.
Les formules mixtes permettent
aux jeunes, en plus de la pratique

masterclasses
individuelle, de participer
à d’autres activités musicales
de groupe (piano à quatre
mains, musique de chambre…).
Selon le lieu, des jeux de plein
air ou des sorties compléteront
QUE VOUS SOYEZ AMATEUR,
FUTUR PROFESSIONNEL OU JUSTE
Stages d’été, la journée. Loin de l’esprit
des conservatoires…
PASSIONNÉ, VOICI LES PRINCIPAUX le bon choix ✔ Stages de musique à Baugé :
vacances-pour-tous.org
RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER. Dis-moi quel musicien tu es, ➌ Séjours studieux. Pourquoi
je te dirai quel stage est ne pas profiter cette saison
fait pour toi. Pour éviter pour préparer ses concours ?
la déception, mieux vaut Entrées aux CNSM, préparation
bien étudier la question, tout au DE, au CA… Prendre de
n’étant pas adapté à tous. l’avance l’été dans un cadre
détendu n’empêche pas
On ne cible pas les mêmes le sérieux des formations.
activités pour un enfant, ✔ Académie d’été de
un adolescent, pour toute Château-Gontier : https://
une famille ou un seul adulte. fr-fr.facebook.com/Academie.
La durée du stage est aussi chateaugontier
➍ Rester en ville. Plusieurs
D. ENGEL VIN

importante : l’intéressé sera-t-il


capable de travailler cinq jours, stages de renom se déroulent
une semaine, voire deux ? en ville, en province comme
Et quel lieu choisir ? La mer en région parisienne.
LE CONCOURS GROTRIAN- ou la montagne, la ville ou ✔ Académie du Grand Nancy :
STEINWEG ARRIVE À PARIS la campagne ? Autre paramètre, academiesgrandnancy.com
les tarifs : hébergement ➎ Perfectionnement
➜ Les 19 et 20 mai compris, demi-pension, de haut niveau. Les futurs
internat, externat ? Vérifiez professionnels n’ont pas

F
ondé en 1954, ce concours régional implanté dans le land également les activités annexes l’habitude de laisser reposer
du Braunschweig, en Allemagne, s’est ouvert et agrandi souvent comprises dans leurs doigts. Ils trouveront
au cours de son existence, soit plus de soixante ans. Cette le forfait mais pas toujours des stages chapeautés par
année, il présente sa 1re édition internationalisée. En France, et n’oubliez pas d’ajouter de grands noms du piano
l’éliminatoire se déroulera au Centre culturel orthodoxe russe les frais d’inscription. et de la pédagogie. Plusieurs
les 19 et 20 mai. Seule la finale se tiendra à la Hochschule für académies d’été renommées
Musik, au Theater und Medien de Hanovre, du 21 au 23 sep- QUEL STAGE, proposent des cours intensifs,
tembre prochains. Les deux groupes, celui des juniors, entre POUR QUEL PIANISTE ? des masterclasses,
treize et seize ans, et celui des plus expérimentés, entre dix- ➊ Piano détente. Ce moment des conférences. Piano, oui,
sept et vingt-deux ans, peuvent postuler quelle que soit leur peut être l’occasion d’effectuer mais aussi musique de
formation musicale. Le programme obligatoire fixe trois pièces de la musique en famille. Certains chambre, lecture à vue…
pour les plus jeunes candidats et quatre pour les plus âgés. L. G. stages sont réservés aux seuls Autant d’occasions
adultes désireux de jouer et de nouer des amitiés.
d’échanger sur leur passion. ✔ Musique à Flaine :
✔ Stages de piano de Megève : musiqueaflaine.fr
SDP

stages-piano-megeve.fr Sylvia Avrand-Margot

18 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


JEAN-JACQUES DE BORTOLI
PIANISTE
PARTENAIRE

L’ÉCOLE RUSSE
BRILLE À ROUBAIX
Notre magazine est partenaire des Étoiles
du piano dont la toute 1re édition se tenait
en avril à Roubaix. Notre pédagogue Alexandre
Sorel siégeait dans le jury de la finale de haute
volée pour remettre le Prix Coup de cœur
de Pianiste à Alexey Kudryashov, jeune artiste
russe né en 1988. Rencontre avec un interprète
des plus prometteurs.

A
lexey, vous avez remporté le Coup de cœur
de Pianiste et, en même temps, le 1er prix
lors de cette 1re édition des Étoiles du piano,
à Roubaix. Pourquoi avoir choisi ce jeune concours ?
J’ai trouvé l’idée d’un nouveau concours très intéressante,
la présentation était attractive. J’ai été heureux de participer
car tout était parfaitement organisé. Nous avons été très bien
accueillis dans des familles de Roubaix, ce qui nous a permis de
nous préparer dans les meilleures conditions.
Le niveau s'est révélé particulièrement élevé pour
cette 1re édition, les candidats étant venus de dix pays
du monde. Pouvez-vous nous décrire votre programme
et nous raconter votre parcours pianistique ?
Mon programme comprenait la Fantaisie op. 17 de Schumann,
l’Étude en do mineur n°5 op. 42 de Scriabine et la Méphisto-Valse
de Liszt. Je suis diplômé du Conservatoire Tchaïkovski de
Moscou. J’ai étudié avec Vera Gornostaeva, qui s’inscrit dans
la lignée de grands pianistes et pédagogues comme Heinrich
Neuhaus, Lev Naoumov, Alexei Nassedkin et Olga Gruzdeva.
J’ai obtenu le 1er Prix du Concours Maria Yudina à Saint-
Pétersbourg, un prix au Concours José Iturbi à Los Angeles
et le 3e Prix du Moscow Piano Open en 2017.
Quels sont aujourd’hui vos projets de carrière ?
J'aimerais continuer à donner beaucoup de concerts en Russie
et à l’étranger. J’ai effectué de nombreux enregistrements
pédagogiques de pièces pour les jeunes, que j'ai envie de publier.
Je souhaite bonne chance à ce concours de piano qui nous a tous
si bien accueillis. ■
Propos recueillis par Alexandre Sorel

PIANISTE ❘ Mois-mois 2018 ❘ 19


DEMANDEZ LE PROGRAMME ❙ CONCOURS&MASTERCLASSES

Reportage musicaux une cinquantaine


de musiciens répartis en
deux classes de 7-12 ans et de

TALENTS
18-25 ans. Elle privilégie les
jeunes artistes qui rencontrent
des difficultés financières ou
qui sont trop éloignés géo-
graphiquement des lieux

SUR SEINE
d’enseignement musicaux. La
Promotion Mozart est la pre-
mière constituée de « Jeunes
Talents » professionnels en tout
début de carrière. Durant trois
sessions d’une semaine, tous
suivront des cours quotidiens
DANS LE CADRE DE L’ACADÉMIE JAROUSSKY, LE PIANISTE avec des professeurs prestigieux
tels David Kadouch au piano,
DAVID KADOUCH OFFRE SON SAVOIR ET SON ÉNERGIE Christian-Pierre La Marca
À DE JEUNES PIANISTES EN TOUT DÉBUT DE CARRIÈRE. au violoncelle, Geneviève
ENTRÉE EN PISTE À LA SEINE MUSICALE. Laurenceau au violon et
Philippe Jaroussky au chant.

C
Pour certains d’entre eux,
’est lundi de Pâques. suivront. Son piano a été à la première mesure. Debout c’est leur première expérience
Une pluie fine tombe installé face à une baie vitrée derrière son étudiante, David d’enseignement.
sans discontinuer sur donnant sur la Seine. Une Kadouch accompagne chaque
Boulogne-Billancourt. vingtaine de personnes assises thème avec de larges mouve- LE NOUVEL HORIZON
Le chemin est tortueux pour sur les gradins en bois écoutent ments de bras, presque dansés. DES JEUNES ARTISTES
rejoindre la Seine musi- en silence Juliette Journaux, Très impliqué, il n’hésite pas à David Kadouch, qui se produit
cale où vont se dérouler les étudiante au Conservatoire prendre place sur le tabouret dans le monde entier et dont
masterclasses de l’Académie de Paris (CNSM) en classe pour montrer, sans imposer, l’œuvre a été récompensée
Jaroussky. Devant l’imposant d’accompagnement. Un autre des suggestions de jeu. Exi- par de multiples prix, y voit
complexe construit en 2017 climat s’installe. Le temps est geant, il fait répéter la séquence, là l’originalité de l’Académie
sur l’Île Seguin, on monte suspendu. demandant même de chan- Jaroussky : « Nous sommes tous
une grande scène en plein air ter à pleine voix la mélodie : de jeunes interprètes au cœur
pour un prochain festival. Un L’ART ET LA MANIÈRE « J’accepterai tout ce que tu me de l’action. » Cette connais-
escalier mène à la Maîtrise des DE TRANSMETTRE proposes, du moment que tu me sance de la scène actuelle
Hauts-de-Seine, où l’Académie À peine les applaudissements le fais comprendre ! » leur permet d’être proches
a ses quartiers. commencent-ils à retentir que Enseigner sans dogme, c’est de leurs étudiants et de leurs
Dans l’une des salles de David Kadouch, le professeur l’un des fondements de cette questionnements. L’expé-
répétition, une pianiste invité de la masterclass, est Académie. Créée en 2017 par rience de Juliette Journaux
joue l’Allegro Maestoso du déjà debout : « C’est très bien, Philippe Jaroussky, le célèbre le confirme : « Ce qui est
Concerto n°1 de Chopin. C’est mais on va revenir au début. » contre-ténor, elle se propose enthousiasmant dans le fait de
elle qui entame la journée Le public sort de sa rêverie. Le d’accompagner chaque année travailler avec David Kadouch,
de masterclass. Six étudiants cours commence. On reprend gratuitement dans leurs projets c’est son expérience de la scène
ACADÉMIE JAROUSSKY

ACADÉMIE JAROUSSKY

20 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


ACADÉMIE JAROUSSKY
et sa jeunesse. C’est un artiste Philippe Jaroussky,
proche de ma génération, ce qui le contre-ténor, a lancé
facilite les échanges. Je peux lui l’Académie en 2017.
demander des conseils concrets
pour mieux gérer le trac, la classique, la relation maître-
mémoire. » élève est encore très sacralisée.
De son côté, David Kadouch, C’est ce que l’on souhaite
qui accompagne sept jeunes, changer avec l’Académie.
est enchanté par cette première J’essaie de ne pas imposer trop
année : « Cela m’a beaucoup de choses à mes élèves, de ne pas
éclairé sur mon propre passé en être dogmatique. Ce qui m’im-
tant qu’élève. » Ayant étudié porte, c’est qu’ils s’interrogent
avec les plus grands pianistes sur eux-mêmes, sur ce qu’ils
du moment (Murray Perahia, veulent, eux, et qu’ils se posent
Maurizio Pollini, Maria-Joào les bonnes questions. »
Pires, Daniel Barenboim…), Les trente minutes de cours
l’artiste conserve des souvenirs sont passées à la vitesse de
marquants de ses propres l’éclair et les effets sont rapi-
masterclasses : « C’est lors d’un dement visibles chez les
cours avec Daniel Barenboim étudiants : on perçoit un
que je me suis rendu compte changement d’intonation,

« La relation maître-élève est encore


très sacralisée dans l’enseignement
de la musique classique. C’est ce que
l’on souhaite changer à l’Académie. »
que tout pouvait être expliqué. d’expression ou même d’atti-
Parce qu’il avait réfléchi à tout. tude, c’est subtil mais profond.
J’ai compris que le piano n’était Retournant à ses propres
pas que de l’instinct et qu’il souvenirs, David Kadouch
fallait aussi fouiller, expliquer évoque l’une de ses master-
des choses. C’était comme si on classes avec la pianiste Maria-
m’ouvrait un nouvel horizon. » Joào Pires, une expérience
Un questionnement que David fondatrice : « C’est elle qui
Kadouch veut transmettre : « Il m’a ouvert à un registre plus
aborde beaucoup la notion de métaphysique. J’étais très jeune
temps musical, remarque son à l’époque, mais Maria-Joào
élève. Il propose une approche Pires a planté quelque chose en
assez analytique qui se fonde moi, la question fondamentale
sur le texte, mais laisse en même de savoir comment la vie entrait
temps la place à nos sensations. » dans la musique, dans l’espace
Soucieux de ménager une entre les notes. Et cela me suit
plus grande place à la person- encore aujourd’hui. Il faut bien
nalité de ses étudiants, David reconnaître qu’il y a parfois
Kadouch confie : « Dans quelque chose de magique dans
l’enseignement de la musique l’enseignement. » ■ Lou Heliot

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 21


DEMANDEZ LE PROGRAMME

À VOIR/à écouter
CONCERTS EN DIRECT OU RETRANSMIS, CLASSES DE MAÎTRE…
PIANISTE SÉLECTIONNE LE MEILLEUR DE LA TÉLÉVISION ET DE LA RADIO.

MEZZO
CÉLÈBRE
BERNSTEIN

M
onstre sacré de la musique classique,
le chef d’orchestre et compositeur
américain Leonard Bernstein aurait
eu cent ans cette année. Pour cet
anniversaire, tous les dimanches soir de mai
et de juin lui seront consacrés sur Mezzo. En
première partie seront diffusés des Young
People’s Concerts. Ces représentations accom-
SDP

pagnées de leçons et dédiées à un public


familial sont organisées depuis 1924 par l’Orchestre philharmonique de New York, d’abord sous la

ÉVIAN RESORT
baguette d’Ernest Schelling. À partir de 1962, Leonard Bernstein est le premier à diriger ces concerts
filmés alors pour la télévision. Le dimanche 6 mai aura ainsi lieu la diffusion d’un Young People’s
Concert Qu’est-ce que la forme sonate ? enregistré en 1964 avec la Philharmonique de New York
(20 h 30). En deuxième partie : le Concerto pour piano n°5 L’Empereur de Beethoven interprété par
Krystian Zimerman et le Philharmonique de Vienne, enregistré en 1989 au Musikverein de Vienne
(22 h 25). Avec les mêmes musiciens et le même soliste, le concert du dimanche 27 mai consistera en
une retransmission du Concerto pour piano n°2 de Brahms (22 h 10). ■

Radio Classique
France Musique LE PRINTEMPS
HOMMAGES CROISÉS DE LA GRANGE
27 mai
SDP

Évian, 18 et 19 mai,
MEDICI
L en direct
e pianiste Jean-Efflam Sonate n°31. Deux maîtres qu’il
Bavouzet livre un récital connaît bien pour avoir enre-
ENFANTS PRODIGES qui voyage à travers cent gistré L’Intégrale de l’œuvre pour

N
cinquante ans de musique. piano de Debussy et ouveau rendez-vous

D
u 29 avril au 5 mai se déroule Mettant Debussy à l’hon- L’Intégrale des à Évian, le Printemps
à Moscou la Grand Piano neur dans le cadre de sonates de de la Grange se
Competition présidée son centenaire, il joue Haydn. Ajou- déroulera du 18 au 20 mai.
Page réalisée par Laetitia Georgi

par Denis Matsuev. Medici notamment son tez à cela du Et sur les ondes le 18 mai
retransmettra en direct l’ouverture Hommage à Haydn, S chu m a n n pour un concert de
et la finale du concours consacré compositeur dont il ((Concerto sans musique de chambre avec
aux très jeunes talents, ne interprète aussi la orchestre en fa Jean-Yves Thibaudet au
dépassant pas les seize ans. mineur op. 14 14) piano et Gautier Capuçon
On pressent la naissance de et du Prokofiev au violoncelle. Les deux
prodiges maîtrisant le programme (Sonate n°3 op. 2828), un musiciens ouvriront
imposé, œuvres romantiques, romantique allemand et la les festivités avec Fauré,
GUY VIVIEN

baroques et une pièce fougue russe. À ne sur- Sibelius, Chostakovitch


d’un compositeur russe. tout pas manquer ! et Brahms...

22 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


Depuis 1795

Du haut de ses 123 cm, le modèle Ritmüller R2


expose avec fierté son esthétique signée L. Thomma,
le célèbre designer allemand.

Sous son couvercle à ouverture « papillon »,


il possède des caractéristiques sonores qui ne
laissent aucun pianiste indifférent.

Chaleur et profondeur des graves, précision des


médiums et clarté des aigus en font un piano
destiné à des musiciens exigeants.

EUROCLAVIERS
Euroclaviers
03 89 20 33 20 - eur o c la v ie r s. f r - p ia n o @s a i co. f r
IJEUNE TALENTI

Justin Taylor

HISTOIRE DE
CLAVIER(S)
ENTRE CLAVECIN ET PIANOFORTE, L’INTERPRÈTE
S’AFFIRME PARMI LES PERSONNALITÉS LES PLUS
BRILLANTES ET COMPLÈTES DE LA NOUVELLE GÉNÉRATION
BAROQUE. IL VIENT DE SIGNER UN MAGNIFIQUE RÉCITAL
SCARLATTI-LIGETI POUR ALPHA.

C
omment a débuté qu’on a avec les cordes. J’adore prend combien elle lui est Elle est infiniment moins
votre parcours sentir le bec qui va pincer la adaptée. Quand j’étudiais Le répandue en France qu’en Alle-
musical ? corde au moment où on le Rappel des oiseaux au piano, je magne, mais ça ne m’a jamais
Je suis issu d’une famille décide ; c’est presque comme m’arrachais les cheveux avec posé de vrai problème. J’ai la
qui m’a ouvert à la culture sans si on avait les cordes sous les tous ces ornements ! En passant chance d’avoir eu une prof de
me diriger spécifiquement vers doigts. Sans tarder, je me suis au clavecin, tout est devenu clavecin, Françoise Marmin,
la musique ; elle est le résultat mis au clavecin, en poursui- naturel et évident. Et le réper- très ouverte et qui m’a énormé-
d’un choix personnel. À sept vant le piano, et les choses ont toire de piano est si vaste que ment apporté, pour le clavecin et
ans, un passage dans un maga- continué ainsi, à Angers, jusqu’à j’éprouvais d’autant moins le pour la musique en général, en
sin d’instruments m’a mis en mes dix-huit ans et mon bac S. besoin d’utiliser l’instrument m’initiant à l’écriture, à l’ana-
contact avec le piano. Attirance lyse. C’est en grande partie
immédiate ! Mes parents m’ont « Je garde un excellent souvenir grâce à elle que je suis musicien
offert un petit clavier et, après aujourd’hui.
avoir pianoté pendant quelques du Conservatoire qui m’a amené Avec quel instrument,
mois en solitaire, je suis entré au à une autre approche du clavecin. » en 2011, êtes-vous entré
conservatoire d’Angers. au Conservatoire de Paris?
Et la découverte Dans quel univers musical pour le baroque. J’adorais jouer En clavecin dans les classes
du clavecin ? baigniez-vous à cette Chopin, et écouter Debussy et d’Olivier Baumont et de Blan-
J’avais dix ans lorsque ma mère époque ? L’étude du Ravel – écouter car, je l’avoue, je dine Rannou, deux professeurs
m’a amené à une conférence sur clavecin a-t-elle fait évoluer n’étais pas très satisfait de mon qui m’accompagneront jusqu’à
le clavecin à la faculté d’Angers. votre répertoire pianistique interprétation. la fin de mon cursus en 2015.
J’étais à la fois intéressé, intrigué dans une direction plus Comment votre double Mais je n’avais pas envie d’ar-
– et dérouté ! – par cet instru- baroque ? pratique instrumentale rêter le piano : en 2013, je suis
ment, par son mode d’émission Pas tellement. Lorsqu’on a l’oc- était-elle perçue par entré dans la classe de Roger
du son. En le touchant, j’ai été casion de jouer de la musique vos camarades et vos Muraro et d’Isabelle Dubuis,
séduit par le rapport intime baroque au clavecin, on com- professeurs ? son assistante.

24 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


BIO EXPRESS
1992 Naît à Angers 02/2017 Nomination aux
2002 Premier cours de clavecin Victoires de la musique
2011-2015 Études au (Révélation Soliste Instrumental)
Conservatoire de Paris (clavecin, 06/2017 Révélation musicale
piano, analyse) 2017 par l’Association
08/2015 : Premier Prix, Prix professionnelle de la critique
du Public et deux Prix spéciaux 09/2017 Enregistrement
au Concours de Bruges du Concerto K. 453
09/2015 Création du groupe de de Mozart au pianoforte
musique de chambre Le Consort (La Poule, Le Concert
2016 Premier disque solo, de la Loge, chez Aparté)
La Famille Forqueray : Portrait(s), 2018 Sortie du second disque solo,
chez Alpha Classics Continuum, chez Alpha Classics

ville, en 2016 : un pianofortiste de sonorités inattendues au


annoncé dans le Concerto n°17 clavecin, virtuosité extrême,
de Mozart a dû annuler. Yves étonnante capacité de renou­
Petit de Voize, directeur du fes­ vellement de l’inspiration. Le
tival, savait que je jouais aussi travail des deux auteurs en
du piano et m’a lancé le défi de parallèle m’a conforté dans
ce remplacement, sous la direc­ mon envie de les associer, de les
tion de Julien Chauvin – et entremêler. Continuum, titre
devant les micros de France d’une pièce de Ligeti que j’ai
Musique ! Je songeais depuis donné à mon disque, est une
longtemps à m’intéresser manière de souligner tout ce
sérieusement au pianoforte ; qui, à deux siècles d’intervalle,
les circonstances ont précipité rapproche ces compositeurs.
les choses. L’expérience s’est Quant à Bach, dans le cadre
révélée très positive et j’ai eu d’une intégrale à paraître en
SANDRINE EXPILLY

d’ailleurs le bonheur de retrou­ fin d’année chez Deutsche


ver Julien et son Concert de Grammophon, j’ai été invité à
la Loge l’année dernière pour enregistrer un copieux double
enregistrer ce Concerto n°17. disque comprenant des pièces
L’alternance entre clavecin et inédites, inachevées, des pre­
Étiez-vous le mouton noir de C’est le moment charnière pianoforte m’enrichit beau­ mières versions, des fugues
la classe de clavecin, le seul en effet. Bruges est le premier coup. En janvier à Paris, j’ai éparses, etc. Une expérience
à pratiquer aussi le piano ? concours auquel je me présen­ pris un immense plaisir à jouer passionnante, comme vous
Le seul oui, mais pas le mouton tais. J’y suis allé avec l’envie de Mozart et Schubert en sonates pouvez l’imaginer. Avec Eva
noir ! Olivier et Blandine ont dire ce que j’avais à exprimer avec Amandine Beyer. Et Zaïcik et Le Consort, nous
toujours été très compréhensifs sur chaque pièce, pas forcé­ depuis peu, j’ai un pianoforte préparons (pour Alpha) un
quant à ma double casquette, ils ment avec d’autres prétentions. chez moi à côté du clavecin. programme autour de la can­
ont su cerner ma personnalité Mais le résultat me donnait un Votre actualité tate française composé d’ex­
– n’oubliant pas de demander signal fort pour me tourner discographique, c’est traits d’œuvres de stars du
« des nouvelles du piano » – et vers le clavecin, d’autant qu’il Continuum, un récital genre, Clérambault et Monté­
je les en remercie. Je garde un me fallait préparer dans la fou­ Scarlatti-Ligeti, mais aussi, clair en particulier. ■
excellent souvenir du Conserva­ lée des concerts ainsi qu’un dans quelques mois, du Propos recueillis
toire qui, après toutes ces années premier disque. J’ai décidé de le Bach inédit en solo et un par Alain Cochard
avec Françoise Marmin, m’a consacrer à la famille Forque­ programme français avec
amené à une autre approche ray, des musiciens qui me la mezzo Eva Zaïcik et votre RENDEZ-VOUS
du clavecin. Quant à la partie tiennent à cœur ; ils font son­ ensemble, Le Consort… ✔ 11 juin Récital de sortie
pianistique, le travail avec Roger ner le clavecin avec beaucoup Après la musique française du CD Continuum, Théâtre
Muraro et son art du son m’ont d’opulence et possèdent une et Forqueray, je souhaitais Grévin à Paris
ouvert d’autres horizons. esthétique très personnelle. passer à quelque chose de dif­ ✔ 16 et 17 juillet Deux récitals
Deux mois après la sortie Vous avez installé une férent. J’aime énormément les Scarlatti au Festival Radio France
du Conservatoire de cohabitation dans votre pièces pour clavecin de Ligeti, à Montpellier
Paris, vous remportez activité entre clavecin et j’ai cherché un compositeur ✔ 12 août Le Consort
une brillante victoire au pianoforte. Comment vous auquel on puisse les associer, et Eva Zaïcik au MA Festival,
concours de clavecin de êtes-vous mis à ce dernier ? et beaucoup de points com­ Concertgebouw à Bruges
Bruges en août 2015. Le hasard. Ça se passait au muns entre Ligeti et Scarlatti ✔ 22 août Le Consort, Intégrale
L’heure du choix ? Festival de Pâques de Deau­ me sont apparus : recherche Dandrieu à Sablé-sur-Sarthe

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 25


LE GRAND ENTRETIEN

26 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


LE PIANO
FAIT SON
Omniprésent dans le 7e art, le roi
des instruments joue comme
une véritable star de la pellicule.
Romantique, espiègle, dramatique,
il sublime les sentiments des acteurs.
Et parfois même les inspirent.

LES MUSIQUES CULTES écrit la bande originale de 37°2


le matin de Jean-Jacques Beineix.
AU CLAVIER EN DIX FILMS 1993 La Leçon de piano de Jane
1942 Casablanca de Michael Curtiz Campion sur une partition de
exhume la chanson As Time Goes by de Michael Nyman emporte la Palme
Herman Hupfeld. Elle devient le symbole d’or au Festival de Cannes.
de l’amour impossible entre Rick et Ilsa 2001 Sortie du Fabuleux Destin
(Humphrey Bogart et Ingrid Bergman). d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet.
1967 Michel Legrand signe la musique Yann Tiersen obtient le César
des Demoiselles de Rochefort de de la meilleure bande originale.
COLLAGE : SARAH ALLIEN ; PHOTOS : SDP

Jacques Demy. Le Concerto pour 2002 Roman Polanski immortalise


piano accompagne la rencontre entre le Nocturne n°20 de Chopin dans
Françoise Dorléac et Gene Kelly. Le Pianiste.
1970 Francis Lai compose la mélodie 2005 Alexandre Desplat obtient trois
devenue culte du célèbre film d’Arthur César pour le film De battre mon cœur
Hiller, Love Story. s’est arrêté de Jacques Audiard.
1975 Avec Barry Lyndon, Stanley Kubrick 2017 Justin Hurwitz remporte
popularise la Sarabande de Haendel. deux Oscars pour la musique du film
1986 Le compositeur Gabriel Yared La La Land de Damien Chazelle.

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 27


DOSSIER CINÉMA

Bruno
continue à travailler mon piano. Je ne serai jamais
un virtuose, mais cet instrument accompagne ma
vie. Il est essentiel. En revanche, je ne compose pas
au piano mais dans ma tête. Comme je viens d’une
famille très nombreuse et très bruyante, j’ai appris

Coulais
à m’isoler dans le bruit.
Mon univers n’est pas exclusivement classique.
Grâce au cinéma, j’ai découvert des esthétiques
très différentes : la musique traditionnelle, le jazz…
J’ai une passion pour la musique contemporaine.
Cependant, il est difficile de l’utiliser au cinéma. Les
réalisateurs et les producteurs sont assez frileux…
Qu’est-ce qui fait la différence entre la musique
ENTRETIEN contemporaine et la musique de film ?
Il ne devrait pas y en avoir. Le problème, c’est que
la musique de film est souvent pensée comme un
Le compositeur français a signé les B.O. genre en soi, un peu comme une musique classique
de grands succès du 7e art : Les Choristes, light. Ça, c’est atroce. Je pense justement que chaque
film devrait faire l’objet d’expérimentations. Il est
Brice de Nice, Croc Blanc… Fidèle vrai qu’elle a un côté très populaire. Je ne suis pas
collaborateur de Benoît Jacquot, il vient fou des concerts de musique de film. Il m’arrive d’en
donner mais, dans ces cas précis, j’adapte les œuvres
d’écrire la musique d’Eva avec Isabelle et je réécris les orchestrations.
Car vous considérez que la musique de film
Huppert. Il nous livre son regard sur ne peut pas exister en soi ?
la musique de film, de Paris à Hollywood. Si, elle peut avoir une vie autonome. Pour le film
Au fond des bois de Benoît Jacquot, j’ai composé un
Propos recueillis par Elsa Fottorino concerto pour violon, enregistré avant le tournage
par Régis Pasquier. Si bien que les opérateurs et
les acteurs entendaient la musique en travaillant.
Benoît dit lui-même qu'elle a un peu conditionné
BIOGRAPHIE

C
omment devient-on compositeur le film. Pour Villa Amalia, j’ai écrit des pièces pour
de musique de film ? piano interprétées par Claire Désert, là aussi en
Enfant, je détestais le cinéma. C’est 1954 amont du tournage car il fallait qu’Isabelle Huppert
un comble que je sois devenu com- Naît à Paris. Formation les apprenne. J’avais fait un arrangement de O soli-
positeur de musique de film, moi qui en violon et piano tude d’Henri Purcell qu’elle parvenait à jouer, grâce
envisageais cet art comme une chose 1977 au travail réalisé avec son répétiteur.
très pure ! Je dois cette trajectoire au Rencontre avec François Comment travaillez-vous ? Quelles sont
hasard : pendant mes études musicales, j’ai fait un Reichenbach. Écrit la les étapes ?
stage à l’auditorium Antegor, un endroit extraordi- partition de Mexico Magico Habituellement, je visionne le film. Puis avec le réa-
naire situé rue Beethoven, dans le xvie arrondissement 1997 lisateur, nous déterminons un axe. Avec Benoît Jac-
de Paris. C’était un lieu de montage et de mixage où César de la meilleure quot, nous nous voyons avant le tournage. Il me
l’on pouvait croiser Orson Welles. C’est là que j’ai musique de film et Victoire donne des images, des indications. Pour Trois cœurs
fait la rencontre du grand documentariste François de la musique pour (avec Charlotte Gainsbourg et Chiara Mastroianni), il
Reichenbach. Il a réalisé des films sur Rubinstein, Microcosmos souhaitait que j’écrive comme des trompes tibétaines,
Menuhin… Il m’a confié la bande originale d’un 2000 mais sans les trompes tibétaines. Pour Les Adieux à
documentaire. Puis d’un second. J’ai pris goût à cette Nouveau César avec la reine (avec Léa Seydoux), Benoît m’a demandé
relation entre la musique et l’image. Et j’ai découvert Himalaya, l'enfance d'un d’écrire des vagues. J’ai imaginé une musique qui
le cinéma. Je me suis même passionné pour le 7e art. chef de Jacques Perrin hante le film, à la mesure du décor de Versailles
Je me suis mis à hanter les salles du Quartier Latin, 2004 prenant l’eau. Dans mon travail, j’associe les tona-
la cinémathèque… Auteur de la célèbre lités et les orchestrations aux couleurs. Je ne pourrais
Vous avez une formation « classique »… musique des Choristes pas écrire dans la tonalité de sol majeur sur du mauve,
Mes parents jouaient du piano, je m’y suis mis natu- de Christophe Barratier cela me paraîtrait abominable !
rellement. J’ai également appris le violon. J’avais 2010 Êtes-vous directif avec les musiciens
une bonne oreille. Mon tout premier disque était Reçoit le Grand Prix France au moment de l’enregistrement ?
un enregistrement de Dinu Lipatti. Un choc ! Et Musique Sacem pour Je suis exigeant sur le mode de jeu, sur les nuances.
même, un déclencheur musical. C’est le seul pianiste la musique de cinéma Elles sont essentielles au cinéma. Si vous jouez
dont je crois pouvoir reconnaître le jeu en trois ou pour Au fond des bois très forte, à l’image, vous égalisez la séquence.
quatre notes. Aujourd’hui, j’ai arrêté le violon et je de Benoît Jacquot Lorsque je suis devant les musiciens, je réalise alors

28 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


ERIC ROBERT/SYGMA/GETTY IMAGES

véritablement comment la musique fonctionne.


Je ne leur montre pas le film pour éviter toute « C’est très dangereux, la musique
surinterprétation. J’aime beaucoup travailler avec
les pianistes Claire Désert et Florent Boffard. J’ai
au cinéma. On peut embarquer,
récemment fait appel à ce dernier pour le nouveau
film de Benoît Jacquot. Il a interprété un arrange-
manipuler, trahir… Une musique
ment pour deux clavecins de l’Orphée de Gluck. Ce
sera un film sur Casanova.
réussie doit habiter le film. »
À l’instar des grands duos mythiques,
(Bernard Herrmann et Alfred Hitchcock, dangereux aussi, une trop grande confiance. Cette
Ennio Morricone et Sergio Leone, Nino Rota fidélité ne m’empêche pas de faire des premiers
et Federico Fellini…), vous êtes lié au cinéma films et des longs-métrages fauchés. Il ne faut pas
de Benoît Jacquot… s’embourgeoiser avec le cinéma.
C’est intéressant de travailler en binôme à condition Comment trouvez-vous vos thèmes ?
d'essayer de toujours bluffer l’autre. Cela peut être Le film est le maître. Plus que le metteur en ● ● ●

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 29


DOSSIER CINÉMA

SDP

SDP
1 3
● ● ● scène. Il faut parfois le trahir si on pense qu’il se Les voix d’enfants, vous les avez utilisées
trompe et que le film l’exige. L’honnêteté, c’est aussi largement dans Les Choristes de Christophe
de lui résister. La musique peut être très dangereuse : Barratier, l’un de vos plus grands succès…
on peut manipuler, embarquer, trahir… C’est un hasard incroyable. Christophe Barra-
Pour moi, une musique réussie habite le film, le fait tier m’a sollicité alors que j’avais arrêté le cinéma
vibrer de l’intérieur comme la lumière. Elle révèle depuis un an et demi. Il a été très patient. J’adore
tout en pan secret d’un long-métrage. Pour Eva les chœurs d’enfants, les Britten… mais je n’étais
de Benoît Jacquot, j’ai imaginé une partition très pas particulièrement emballé par la chorale d’en-
mentale, très synthétique. Ce film-là aurait refusé fants. Christophe a écrit les paroles. Et nous avons
un gros orchestre. C’est comme si elle projetait les créé ces chansons très simples. J’ai été très surpris
pensées secrètes des personnages. Je l’ai envisagée par le succès et j’ai appris à l’apprécier. Ce n’est pas
comme une bande-son qui colore l’image, plutôt une musique formidable, mais elle a le mérite d’être
qu’une musique expressive. On entend des succes- populaire et il ne faut pas rejeter cet aspect. Il n’y a
sions d’accords, de climats, d’atmosphère, plutôt pas un jour dans le monde où on ne donne pas la
qu’un thème défini. musique des Choristes !
Au fond, on peut s’interroger : pourquoi ajouter des
œuvres musicales aux images ? C’est un principe
artificiel. Mais quand elles deviennent indisso-
ciables des films, c’est un accomplissement. Le plus
« Le modèle américain est
beau compliment, c’est lorsqu'un réalisateur vous
lance : « Grâce à la musique, j’ai découvert une partie
standardisé : toutes les musiques
du film. » Je n’aime pas tellement lire les scénarios. se ressemblent. Cela me paraît plus
L’histoire n’est pas la première chose à laquelle je
m’attache. C’est plutôt tout ce qui est vibrant, un difficile de sortir du cadre. Mais il faut
être le plus singulier possible. »
peu secret. La musique doit, à mon sens, révéler une
part mystérieuse de l’œuvre plutôt que d’expliquer
ce que l’on voit déjà à l’écran.
Révéler le mystère, c’est le rôle d’une musique
au cinéma ? Finalement, la musique au cinéma est-elle
Elle s’apparente à un personnage autonome. Dans le vecteur le plus populaire pour faire aimer
les films d’animation, il se peut qu’elle ait un rôle la musique classique ?
plus explicatif. Mais en règle générale, je déteste la Je le pense, oui. Le film Amadeus de Milos Forman
musique qui nous prend par la main. en apporte la preuve. Mais si cela peut être un
En revanche, c’est très intéressant de créer des déclencheur, il ne faut pas pour autant l’édulcorer.
fausses pistes. Par exemple, rechercher ce qui peut L’édulcorer ?
provoquer la peur me passionne. C’est une émo- Je me méfie beaucoup, par exemple, du piano au
tion que je rattache au monde de l’enfance, cet cinéma. La mode d’une musique « à la sous Arvo
âge des premières terreurs. Il m’est arrivé d’utili- Pärt » sévit depuis dix ans avec ses accords un peu
ser des boîtes à musique, des pianos d’enfant, des rares sur un bourdon ou des tenues de cordes.
comptines. Cela peut être plus terrifiant qu’un C’est une sorte d’académisme. Bertrand Tavernier
orchestre qui assène des accords de façon théâtrale. y est tout comme moi réfractaire. Le piano, je m’en
En touchant le spectateur à fleur de peau, on exerce sers avec précaution comme dans Le Journal d’une
une terreur plus profonde. Les voix d’enfants, pour femme de chambre, où il évoque l’univers du conte.
moi, peuvent provoquer cette émotion. Du côté des comédies, la mode est aux pizzicatos

30 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


5

4
SDP

SDP
6

SDP
(cordes pincées avec les doigts, NDLR). Cela aussi me Dutilleux a écrit pour le cinéma, notamment
révulse ! C’est grotesque. Il faut éviter la musique 1 la bande originale d’un film de Jean Grémillon
qui fait rire et contiendrait des éléments comiques. Isabelle Huppert avec Michèle Presle. Le problème en France vient
Quand j’ai travaillé avec Alain Chabat ou avec James incarne une notamment de la destruction de nos très beaux
Huth pour Brice de Nice, j’ai fait le choix d’écrire musicienne dans studios, comme récemment le studio Davout (en
des partitions qui se prennent très au sérieux. Elles Villa Amalia (2009) 2017, NDLR), où Michel Legrand a enregistré les
font rire car elles sont d’une prétention rare ! Cela de Benoît Jacquot. musiques des films de Jacques Demy.
me plaît beaucoup d’explorer les ressorts de la peur. Vous enseignez la composition et la musique à
Vous revenez souvent à la peur… 2 l’image au Conservatoire de Paris. Quelles sont
Je suis un grand admirateur de Bernard Herrmann. Dans Les Adieux à les perspectives pour les jeunes compositeurs ?
Dans Vertigo, la musique qui accompagne les fila- la reine (2012) de En France, entre la richesse du cinéma d’animation
tures est extrêmement intense. Herrmann utilise des Benoît Jacquot, Bruno et la production de films très dense et diversifiée, je
éléments obsessionnels avec, souvent, deux accords Coulais « orchestre » suis plutôt optimiste. Il y a beaucoup d’opportu-
récurrents. Il utilise le même procédé dans Psychose. le face-à-face Diane nités à saisir. En même temps, le métier est devenu
Ce côté troublant, avec un matériau très simple, Kruger/ Léa Seydoux. plus difficile : n’importe qui aujourd’hui peut se
impalpable, perturbe et angoisse bien davantage revendiquer compositeur avec la technique sur
que les musiques plus tendues. 3 ordinateur. Souvent, les jeunes metteurs en scène
Quel regard portez-vous sur le système Microcosmos (1996) préfèrent choisir quelqu’un de proche d’eux, mais
hollywoodien qui se sert majoritairement de Claude Nuridsany qui bricole la musique. Résultat ? Il y a beaucoup
d’œuvres existantes et fait appel, pour les et Marie Pérennou, plus d’amateurisme, c’est flagrant. Quand mes
musiques originales, à des orchestrateurs ? dévoile l'infiniment étudiants composent à l’ordinateur, je l’entends tout
Kubrick est peut-être le seul avec Tarantino à petit et est couronné de suite : ils ont écrit pas à pas, sans pensée architec-
employer merveilleusement les œuvres existantes. pour sa B.O. turale de la partition.
Les choix de Shining ou de 2001 : l’Odyssée de l’espace Mais l’ordinateur reste un moyen intéressant pour
sont exceptionnels. Inversement, très souvent, on 4 faire entendre au réalisateur à quoi va ressembler
entend dans les films les musiques favorites du Énorme succès de la la musique de son film. Avant, il fallait lui jouer au
réalisateur et on perd l’unité du discours. musique des Choristes piano. Je me souviens de ces moments où j’étais
Le système hollywoodien ne me convient pas (2004) de Christophe pétri d’angoisse quand il allait l’écouter à l’orchestre.
du tout. Les films sont montés sur des musiques Barratier, avec Gérard Le timbre est important et change complètement la
temporaires. Le pauvre compositeur découvre le Jugnot. perception d’une musique.
long-métrage avec un univers musical déjà indi- Quel regard portez-vous sur l’évolution
qué et doit refaire à la manière de ! Et les supposés 5 de la musique de film ?
compositeurs n’orchestrent pas leur musique, ce qui Dans Brice de Nice Ce qui m’inquiète, c’est que le modèle américain
est pour moi inimaginable. Cela devient presque (2005) de James Huth, – sauf exception – est un peu standardisé : toutes
industriel. Or, cette mode débarque en France. Il la musique colore les musiques se ressemblent. Ce sont les mêmes
ne faut pas que la musique de film devienne une les reparties d'un orchestrateurs, les mêmes marches harmoniques,
entreprise ! Exception qui confirme la règle : Justin Dujardin déjanté. les mêmes couleurs. Cela me paraît plus difficile
Hurwitz, le compositeur de La La Land, voilà un de sortir du cadre. Mais je pousse mes étudiants à
compositeur qui orchestre ! 6 être le plus singulier possible. Tout en restant très
Cette mode arrive en France, dites-vous ? Eva (2018) de Benoît humble : c’est un art collectif, le cinéma. La musique
Oui, mais nous sommes tout de même assez pré- Jacquot, un thriller peut être coupée, déplacée, un camion peut passer
servés. Il existe toute une histoire avec Georges déconcertant avec dans une scène et balayer un passage dont vous étiez
Auric, Antoine Duhamel, Georges Delerue, Isabelle Huppert fier. Mais c’est ce qui fait aussi la beauté de ce métier,
autant de compositeurs qui orchestraient. Même et Gaspard Ulliel. ce compromis au service d’une œuvre. ■

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 31


DOSSIER CINÉMA

TOUCHES PERSONNELLES

RUE DES ARCHIVES/CINE-TAMARIS


Michel Legrand
« Quand vous êtes face à une immense Jeanne Moreau blonde
avec porte-cigarettes, l’inspiration arrive forcément. »
SUR LA BAIE DES ANGES... réécrire, retravailler et réenregistrer à deux est de trouver deux chanteuses qui offrent
« Au montage, La Baie des Anges ne me pianos. Ces quatre mains et deux claviers, le même contraste vocal que Françoise et
déclenche aucune idée. Panne sèche. Je c’est autant l’image de la bille sur la rou- Catherine. La première a une voix grave,
cerne mal ce dont le film a besoin. Jacques lette que l’entrelacement de deux destins. » la seconde plus légère, s’envolant dans les
[Demy, NDLR] va trouver la solution : aigus. Après plusieurs essais, Jacques et moi
« Allons en studio ! » On te projette la ... ET LES DEMOISELLES tombons d’accord sur Claude Parent et
séquence du jeu, tu es au piano, tu réa- DE ROCHEFORT Anne Germain, dont les voix fonctionnent
gis à l’image ! Miraculeusement, tout se « Pour Maxence le marin permissionnaire, en parfaite osmose avec les physiques et les
débloque. Quand vous êtes sous un grand Jacques choisit d’autorité le thème qui timbres respectifs des deux comédiennes.
écran face à une immense Jeanne Moreau m’emballe le moins. Je le trouve simpliste, Aujourd’hui encore, beaucoup de gens sont
blonde avec porte-cigarettes, envoûtée par limite banal… On dirait presque une petite convaincus que Deneuve et Dorléac inter-
le jeu, l’inspiration arrive forcément. Les étude pour doigts débutants. L’instinct me prètent elles-mêmes leurs chansons, ce qui
séquences de tapis vert en noir et blanc fait défaut : c’est la mélodie du film qui est la preuve d’un doublage réussi. […] »
déclenchent le thème principal, sorte de s’imposera mondialement. […] ✔ Rien n’est grave dans les aigus,
mouvement perpétuel que je vais ensuite Pour les sœurs jumelles, mon problème Michel Legrand, Éditions du Cherche midi

32 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


Lalo Schifrin
« Prenez une scène de meurtre… »
«Prenez une scène de meurtre. Le tueur cache rmann, connu pour ses sautes d’humeur. Je
le cadavre dans un placard et s’en va. Rentre me rappelle avoir travaillé sur un téléfilm.
un personnage qui n’est au courant de rien. […] Pour le générique, j’ai choisi une mélo-
Trois possibilités se présentent au composi- die simple avec des voix d’enfants. J’avais
teur. Soit il fait entendre un accord fracassant préparé un piano avec des shakers en cristal
de l’orchestre quand l’acteur ouvre le placard; coincés dans les cordes graves. Au moment
soit il met de la musique sur toute la scène, où apparaît le titre du film, j’ai demandé au
la tension croissant jusqu’à un grand accord pianiste de jouer des accords arpégés. Ça

PIERRE-YVES CALVAT
sur l’ouverture de la porte du placard ; soit, et faisait un bruit effroyable ! Tout le monde
c’est la solution que je préfère, il compose une était là, le metteur en scène, les musiciens…
musique de suspense qui monte crescendo Soudain, Herrmann intervient : « Tu as trop
pendant le moment où l’acteur se rapproche de talent pour faire ces conneries ! C’est pour
de l’armoire pour laisser place au silence Mancini, Goldsmith ; pas pour toi. » D’après
complet dès l’ouverture de la porte. […]
Bernard Herrmann aimait des compositeurs
lui, la peur résidait dans les notes, pas dans
les effets spéciaux. »
TROIS QUESTIONS À…
français peu connus comme Florent Schmitt. ✔ Lalo Schifrin. Entretiens avec Georges Michel, GUILLAUME
PONCELET
On me conseillait de faire attention avec Her- Collection Raccords, Édition Rouge Profond

Le pianiste vient de
Vladimir Cosma composer la bande originale
de Razzia de Nabil Ayouch,
Écrire entre deux baignades un film qui explore les maux
de la société marocaine.
« Pour une fois, j’étais parti en vacances intitulé La Boum. […] C’est sur mon fidèle
à Saint-Jean-Cap-Ferrat pour préparer la Wurlitzer que j’ai composé le thème, pour le Qu’est-ce qui vous a poussé
musique de deux films importants, Le Coup soumettre à Claude Pinoteau, que je n’avais vers la musique de film ?
du parapluie de Gérard Oury et Inspecteur la pas revu depuis la première de Salut l’artiste. C’est un rêve de toujours. J’admire
Bavure de Claude Zidi. J’avais emporté un Ayant un peu de mal à trouver l’inspiration, énormément des compositeurs comme
piano électrique Wurlitzer, en plus de l’accès je me suis plongé dans mes grands cahiers de Philip Glass et John Williams. Pour moi,
au piano du Casino de Beaulieu-sur-Mer, ce musique [...] et j’ai retenu quatre mesures. ce sont des incontournables !
qui me permettait de travailler un peu entre Ce point de départ a été le vrai déclic, et le Comment avez-vous travaillé
deux baignades. J’étais arrivé depuis quelques reste de la mélodie m’est venu naturellement, avec Nabil Ayouch ?
jours seulement quand Marc Goldstaub, donnant naissance à l’un de mes thèmes les Il voulait quelque chose de très épuré,
directeur des productions de la Gaumont, plus connus dans le monde entier, Reality. » voire de minimaliste, et de mystérieux.
m’appelait pour me parler d’un projet de ✔ Vladimir Cosma comme au cinéma. Entretiens Il ne s’agissait pas de faire du
musique à composer d’urgence pour un film avec Vincent Perrot, Édition Hors Collection figuralisme. Au contraire, la musique
est comme un personnage témoin
qui souligne et amplifie les émotions,
celles du jeune Hakim qui veut devenir
Bertrand Burgalat chanteur, de Salima qui se soustrait
à l’autorité de son mari…
« Je mets parfois du ruban adhésif. » Quelle importance a le piano ?
Il occupe une place prépondérante,
« Je compose essentiellement au piano compresse et l’équalise. Je mets parfois du même s’il alterne avec des parties
en improvisant... Je travaille souvent sur ruban adhésif sur les cordes pour une sono- où interviennent d’autres instruments.
des projets à petits moyens, c’est frustrant rité proche d’un cymbalum, j’enregistre à Comme la partition ne présente parfois
mais cela m’oblige à éviter d’appréhender l’envers ou je ne garde que la résonance. qu’un ou deux accords plaqués, j’ai
la musique de film comme un genre de Mais j’aime aussi le son naturel du Steinway beaucoup travaillé sur le son du piano
sous-musique classique. Un piano en stu- ou du Yamaha C3. Les musiques que j’ai lui-même, en utilisant la sourdine pour
dio peut suffire. Je pense au thème pour écrites pour les films Gaz de France de obtenir un ton plus feutré, ou en faisant
plusieurs pianos de Michel Legrand pour Benoît Forgeard et My Little Princess d’Eva entendre le bruit des mécaniques afin
La Baie des Anges, très pur, condensé mais Ionesco ont été des expériences stimulantes, de produire une sonorité singulière.
très audacieux. Après on peut traiter le avec une nécessité de concision. » Propos recueillis par Lætitia Giorgi
piano, comme François de Roubaix qui le Propos recueillis par Romaric Gergorin

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 33


DOSSIER CINÉMA

DAVID DUCHON-DORIS
LES CINÉ-CONCERTS
FONT LEUR SHOW

D
epuis plusieurs années, grâce à Improviser sur un film années 1980, le ciné-concert s’est imposé
des musiciens passionnés par dans les pratiques culturelles. Les raisons
l’âge d’or du cinéma, les grands muet est un défi pour de ce regain d’intérêt sont multiples. Une
films muets de Friedrich Murnau, les musiciens. Et leur grande partie des films muets est passée à
de Charlie Chaplin ou de René performance musicale cette époque dans le domaine public, ce
Clair sont à nouveau visibles accom- qui a facilité leur projection. Les années
pagnés de musique. Ces ciné-concerts séduit le public. 1980 et 1990 ont aussi été marquées par
donnent l’occasion à un public toujours la redécouverte du patrimoine. Comme
plus nombreux de redécouvrir ces joyaux on l’a fait pour la musique baroque, on
du 7e art tout en assistant à une perfor- musicales », selon l’expression de Karol Beffa, cherche à revenir aux sources dans un
mance musicale. Écrite ou improvisée pour lui-même pianiste de ciné-concert. Bon souci quasi historique. Programmés au
l’occasion, interprétée le plus souvent par nombre de grands compositeurs ont d’ail- Louvre, à la Fondation Jérôme-Seydoux
un soliste et parfois par un orchestre, la leurs composé pour le film muet, comme Pathé ou au Balzac, les ciné-concerts
musique du xxie siècle reprend sa place dans Erik Satie pour René Clair, Saint-Saëns pour gagnent en visibilité. Au fil du temps, les
les salles obscures. Calmettes ou encore Chostakovitch pour musiciens vont s’émanciper de ce cadre
L’histoire du ciné-concert remonte aux ori- Eisenstein. Le cinéma muet a cependant été historique et abandonner le répertoire
gines du 7e art. À l’ère du muet – au tournant rapidement détrôné par l’arrivée du parlant. des thèmes imposés. Ce spectacle vivant
du siècle dernier –, les films étaient toujours Pendant près d’un demi-siècle, cantonné devient alors un lieu d’expérimentation
accompagnés pendant leur projection par aux salles d’art et d’essai, le muet fut projeté pour la musique contemporaine. Dans
un pianiste, un organiste ou un ensemble. dans un silence quasi religieux. Les lieux une grande liberté, les artistes mélangent
Si la musique était généralement peu codi- n’étaient plus adaptés pour accueillir piano composition, pastiche et improvisation.
fiée, il existait néanmoins des milliers de ou orchestre. La musique du muet semblait Jean-François Zygel, l’un des premiers à
partitions thématiques correspondant à des bien être devenue une chose révolue. s’être intéressé à l’accompagnement musi-
types de scène : comique, rencontre, adieu, Pour les spécialistes, ces longues années cal des films muets, fonde dans les années
etc. Les musiciens disposaient donc à cette de silence ne sont toutefois qu’une simple 2000 au Conservatoire de Paris une classe
époque d’un véritable « répertoire d’émotions parenthèse. En effet, depuis la fin des d’improvisation au piano, qui travaille en

34 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


Ciné-concerts : Orchestre
national de Lyon (photo 1).
Jean-François Zygel au
piano (photos 2 et3).

m’immerge dans l’univers du film et je me


laisse porter. »
Le choix de cette pratique peu convention-
nelle procède aussi d’un indéniable amour
du cinéma. Pour Jean-François Zygel, qui
interprétera l’an prochain Le Fantôme de
l’Opéra de Rupert Julian, « le cinéma muet
constitue bel et bien un art à part entière,
plus abstrait, plus onirique, en un mot, plus
artistique que l’essentiel de la production
SDP

SDP
cinématographique actuelle. »
Cinéphile de la première heure, – il a
partenariat avec la Fondation Pathé et la vitalité du spectacle est liée à l’engouement improvisé sur L’Aurore de Murnau –,
Cinémathèque. Le ciné-concert devient, des interprètes pour une performance Thierry Escaich aurait volontiers travaillé
en France comme à l’étranger, un genre à musicale représentant un défi permanent : comme réalisateur, s’il n’était pas devenu
part entière suivi par un public de fidèles. jouer sur un film qui raconte une his- musicien. Aujourd’hui, il communique
toire demande de la flexibilité, de la réac- sa passion à ses élèves. Le ciné-concert
DE FRIEDRICH MURNAU tivité et de l’intuition. permet « le partage

À BUSTER KEATON
Chaque musicien a
sa manière propre de « Erik Satie a d’un monde » avec
un cinéaste : « C’est
Un tel succès s’explique peut-être par une
lassitude à l’égard du concert traditionnel.
s’y préparer ; l’impro-
visation ne s’impro-
composé pour René un dialogue… Il ne
s’agit pas seulement
Le ciné-concert renouvelle en effet la forme
canonique du récital de manière ludique et
vise pas ! Karol Beffa,
compositeur et inter-
Clair, Saint-Saëns de mettre une jolie
musique sous un
moins codifiée. Pour Thierry Escaich, orga-
niste et compositeur, qui enseigne lui aussi
prète, a accompagné
les six heures des
pour Calmettes, film ! Je passe plus de
temps à analyser le
l’improvisation au Conservatoire, ce genre Misérables d’Henri Chostakovitch pour film qu’à faire atten-
particulier « pousse le musicien dans ses Fescourt. Il constate tion au contrepoint. »
retranchements et lui fait découvrir de nou- qu’il est nécessaire Eisenstein. » Bien plus qu’un
velles facettes de son instrument. » En tant de se « familiariser » accompagnement,
qu’organiste, il débarrasse son orgue de sa avec les films et leur découpage. C’est vrai le ciné-concert relève de l’interprétation.
connotation religieuse et en exploite ainsi notamment des comédies, dont il faut Jean-François Zygel le considère comme
toutes les ressources. « C’est un orchestre anticiper chaque gag, sans toutefois trop un « art ancien ouvert à l’infini. Un film
à lui tout seul, qui convient aussi bien à un penser la partition en amont. « Le grand muet n’est pas achevé. Chaque nouvelle
Buster Keaton qu’à un film dramatique. » La plaisir de l’impro, c’est de jouer sans filet. Je projection donne l’occasion d’inventer une
partition. C’est ainsi que le pianiste devient,
à son corps défendant et non sans quelque
TROIS QUESTIONS À… JEAN-BAPTISTE DOULCET orgueil, le dernier metteur en scène du film. »
Le public, quant à lui, semble conquis.
Improvisateur, compositeur, diplômé du CNSM Selon Karol Beffa, c’est la création qui crée
Pourquoi le ciné-concert ? un dialogue : « L’improvisation est un art
J’aime l’idée de sortir des carcans et d’utiliser autrement notre savoir-faire. Mettre de l’entre-deux, un art du lien. Elle fournit
en scène par la musique, c’est inouï quand on y pense ! Seul face au film, le musicien une clé de lecture essentielle au spectateur.
a le pouvoir de le sublimer et de l’emmener complètement ailleurs. C’est peut-être même le public, plus que le
Comment s’y prépare-t-on ? film projeté à l’écran, qui est accompagné
Pour moi, la préparation doit être simple. Je visionne le film une première fois par cette forme sublimée du silence qu’est la
en improvisant directement au piano. J’en conserve la moitié et je laisse le reste musique. » ■ Lou Heliot
ouvert à l’accident, aux nouvelles idées qui surgissent le jour J.
Comment expliquez-vous leur succès ? Ciné-concerts de François Zygel La Veuve
C’est une alternative à l’uniformisation de la production cinématographique. joyeuse d’Erich von Stroheim, Opéra de
Il renoue avec le cinéma dans sa forme première, celle de spectacle vivant, de Monte-Carlo, 25 /10/2018. City Girl de Murnau,
performance. C’est le retour à cette magie originelle qui fédère tous les publics. Philharmonie Luxembourg, 16/12/2018.
Propos recueillis par L. H. À lire Parler, composer, jouer. Sept leçons
sur la musique, Karol Beffa – Seuil (2017).

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 35


SCREEN PROD/PHOTONONSTOP

Dans l’angoissant Fenêtre


sur cour d’Alfred Hitchcock
(1954), Grace Kelly
pianote... sereinement !

36 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


LE
CLAVIER
SE LA
JOUE !
Du muet aux films d’aujourd’hui,
le piano est magistralement mis en scène.
Il occupe un autre premier rôle à côté
d’acteurs célébrissimes. Retour
sur une sélection de longs-métrages
qui lui attribuent la place d’honneur.

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 37


DOSSIER CINÉMA Le piano atout
charme dans la scène
entre Lætitia Casta,
alias Brigitte Bardot,
et Éric Elmosnino
dans Gainsbourg, vie
héroïque de Joann
Sfar (2010).

ONE WORLD FILMS

Le Pianiste
(ici, Adrien Brody)
de Roman Polanski
STUDIO CANAL

(2001) résiste dans


les décombres
de Varsovie.

38 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


Ce n’est pas la
mélodie du bonheur
pour Liv Ullmann
dans Sonate
d’automne d’Ingmar
Bergman (1978).

RUE DES ARCHIVES


Ça swingue avec
Ryan Gosling dans
La La Land de Damien
Chazelle (2016).

BLACK LABEL MEDIA

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 39


DOSSIER CINÉMA

Dans Honkytonk
Man (1982) de Clint

RUE DES ARCHIVES


Eastwood, les
cow-boys ne jouent pas
que de la gâchette !

METRO GOLWYN MAYER

Dans Wrong Again de


Leo McCarey (1929),
Laurel et Hardy sont
à cheval... sur les
effets comiques.

40 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


Spectre masqué,
Swan revisite le nouvel
eden dans Phantom
of the Paradise de
Brian de Palma (1974).

RUE DES ARCHIVES


La petite frappe
(ici, Romain Duris)
nous touche dans
De battre mon
cœur s’est arrêté
de Jacques Audiard
(2005).

WHY NOT PRODUCTIONS

PIANISTE ❘ mars-avril 2018 ❘ 41


VIE DE LÉGENDE
Louis de Funès

Mélodies
en sous-sol
Il a imposé son tempo comme pianiste de nuit dans les bars, restaurants
et clubs avant de devenir l’un des comiques les plus célèbres du cinéma
français. Ce farceur, forçat du clavier, pique déjà son jeu de grimaces
ou d’accords absurdes.
Par Bertrand Dicale

42 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


S
i l’on s’en tient aux films, on ne se
souvient pas de Louis de Funès comme
Il progresse en autodidacte, joue
d’un musicien. En revanche, des scènes
époustouflantes dans Les Aventures de
d’oreille les succès de l’époque.
Rabbi Jacob ou Le Grand Restaurant Il ne sait pas lire la musique, mais
laissent la certitude qu’il sait danser.
D’ailleurs, une douzaine de films il a beaucoup de mémoire et brode
avec facilité sur des thèmes célèbres.
au cours de sa carrière le montrent bougeant en
rythme, depuis les années 1950 en noir et blanc (La
Rue sans loi, L’amour n'est pas un péché, Les hommes
ne pensent qu'à ça) jusqu’aux fastes chorégraphiques apprentissages ratés, il n’a aucune autre perspective
de L’Homme orchestre, en passant par un flamenco professionnelle à l’entrée dans l’âge adulte que de
spectaculaire dans Taxi, roulotte et corrida, une polka devenir étalagiste. Il se marie au printemps 1936.
villageoise dans Ni vu ni connu ou un cours de danse Il a bientôt vingt-deux ans, Germaine en a vingt et
de salon dans Le gendarme se marie… BIOGRAPHIE un. Noce chez elle à Saint-Étienne, petit meublé sous
Musicien ? Il faut avoir lu sa biographie ou fré- 1914 les toits de Paris. Après avoir été brièvement appelé
quenté les profondeurs de sa filmographie pour Naissance de Louis, sous les drapeaux pendant la « drôle de guerre », il
comprendre ce que le premier métier de Louis Germain, David de Funès se consacre tout entier au seul métier qu’il sait faire :
de Funès lui a apporté – et ce premier métier est de Galarza il devient pianiste de bar.
pianiste. Mais l’acteur comique immensément 1940 Malgré l’occupation allemande, des milliers de
populaire n’a pas été n’importe quel pianiste : il Fait ses débuts restaurants, de bars et de boîtes de nuit emploient
appartient à cette confrérie des pianistes de bar qui de pianiste de bar des régiments de forçats du clavier. Son premier
ont joué pour être entendus plus qu’écoutés, et sans 1945 engagement durable est un bar de Pigalle. Ça ne
que personne s’extasie sur leur jeu. Tourne son premier film, rapporte pas très bien, même en restant douze
Cependant, des amis de ses jeunes années révéleront La Tentation de Barbizon heures au piano. Ce sont les années de « nouilles
plus tard que l’acteur leur rappelle ce que fut le de Jean Stelli grises », comme De Funès les qualifiera plus tard.
pianiste : des syncopes, des accélérations, des ruba- 1950 Dans un pays en proie aux privations, il compte
tos, des décalages précis de la mesure qui renforcent Deux rôles avec piano parmi les Français qui souffrent de la faim et
le comique des situations et des dialogues. Car, né dans Je n’aime que toi ressentent d’autant plus vivement les inégalités
en 1914, il connaît le jazz à l’adolescence et c’est la et Pas de week-end entre nantis et fauchés.
musique qui le marque à jamais. pour notre amour, films Dans les établissements de nuit, il suit les jeux
Elle lui est d’autant plus familière qu’il joue du de Pierre Montazel compliqués des truands et des flics, les bagarres
AIMÈ DARTUS

piano depuis l’enfance, puisque sa mère lui donne 1952 au cours desquelles le pianiste doit à la fois ne rien
ses premiers cours alors qu’il n’a que cinq ans. Mais Derniers engagements voir et être aux aguets – un mauvais coup se prend
ces leçons, brouillonnes et hautes en couleur, res- réguliers comme vite. De Funès découvre les lâchetés, les veuleries,
semblent à la situation sociale des De Funès. Son pianiste de nuit les audaces d’un pays occupé. Les conversations
père, avocat espagnol sans envergure, a épousé une 1954 qui s’interrompent dès qu’entre un Allemand dans
riche bourgeoise contre l’avis de sa famille, ce qui Accompagne Francis la boîte, mais aussi les dos courbés qui se pressent
les a amenés à s’établir en France pour éloigner le Blanche sur la chanson pour le servir. Comme nombre de Français, il a de
scandale. Or, Carlos de Funès de Galarza est un « Ah ! les belles bacchantes ! » petites audaces, à la fois dérisoires et dangereuses,
personnage médiocre qui, de ratage en faillite, finira de Jean Loubignac comme de jouer des airs américains interdits et
par abandonner femme et enfants pour fuir au 1957 d’en faire chanter le refrain par les Allemands en
Venezuela après avoir simulé un suicide. Premier rôle dans Comme goguette. Ou de leur faire reprendre en chœur des
Louis de Funès est donc un grand bourgeois un cheveu sur la soupe répons absurdes – « Et on l’aura – Et on l’aura – Dans
désargenté, élevé par une mère fantasque chez de Maurice Regamey l’cul ! – Dans l’cul ! ».
qui il puisera l’inspiration pour ses légendaires et dernière apparition
colères au cinéma – lui-même étant en réalité un
homme introverti et plutôt timide. Les cours de
au piano à l’écran
1964
À QUATRE MAINS
piano maternels, très éloignés de la Méthode rose, Entre mai et octobre, AVEC EDDIE BARCLAY
prennent fin rapidement. Si le gamin aime l’ins- tourne Le Gendarme En 1942, il partage le piano de L’Horizon, rue
trument, il n’est pas ami du solfège. Il progresse en de Saint-Tropez de Jean Vignon, près de la Madeleine, avec un jeune homme
autodidacte, joue d’oreille les succès de l’époque. Girault, Fantômas d’André d’à peine plus de vingt ans, cheveux gominés et
Il ne sait pas lire la musique, mais a beaucoup de Hunebelle et Le Corniaud fine moustache à la mode. Fils de cafetiers, le bel
mémoire et une facilité certaine à broder sur des de Gérard Oury Édouard Ruault commence à se faire appeler Eddie
thèmes célèbres. Pour gagner quelques pièces, il lui 1970 Barclay. Ils alternent toutes les demi-heures, enchaî-
arrive de jouer le soir dans les restaurants des grands L’Homme orchestre nant les tubes du moment. Les deux jeunes gens
boulevards dès la fin de l’adolescence. On paie mal de Serge Korber jouent souvent à quatre mains, le cadet montrant à
mais on mange bien – la même cuisine que les 1983 son aîné des astuces découvertes dans des disques
clients. D’une carrière désastreuse au collège à des Meurt à Nantes d’avant-guerre, mais aussi avec son professeur ● ● ●

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 43


VIE DE LÉGENDE

RUE DES ARCHIVES


●●● Charles Henry. Car il suit l’enseignement d’une

MARCEL DOLE
académie de musique privée du Faubourg Poisson-
nière. De Funès s’y rend à son tour. On l’auditionne
pour évaluer son niveau : enthousiasme de Charles
Henry. Celui-ci recommande à sa secrétaire de bien
écouter ce pianiste si doué. Jeanne Barthélémy est Voici un Louis de Chico Marx ou de Stan Wrightsman, le pianiste de
immédiatement séduite. Il divorcera pour l’épouser Funès grimaçant, le Spike Jones and his City Slickers.
et elle deviendra Jeanne de Funès. nez sur sa partition C’est donc en espérant arrondir ses fins de mois que
L’idée de devenir comédien vient tardivement au dans Ah ! les belles Louis de Funès trouve ses premiers rôles au théâtre
pianiste. Il peut jouer à la demande deux ou trois bacchantes (1954). ou au cinéma. Mais c’est au piano qu’il est encore
cents titres en vogue des vingt dernières années Dans Le Tatoué le plus prospère. Le Club de Paris, rue Jean-Goujon,
– ce que l’on exige des bons pianistes de bar –, mais (1968), il joue avec Le Gavarni, place Pigalle, Chez Lauby, rue de la
cela ne fait pas toujours d’énormes pourboires. Au Jean Gabin. Les deux Ferme, L’Ascot sur les Champs-Élysées… Il gravit
moins, au théâtre et au cinéma, les cachets sont fixes monstres sacrés des échelons tout en donnant quelques cours de
et même réglementés… Il a une trentaine d’années du cinéma sont une piano. Daniel Gélin le pistonne pour sa première
quand il pousse la porte du Cours Simon qui forme nouvelle fois réunis. apparition au cinéma : trois plans, deux répliques,
de jeunes comédiens, à l’écart du formalisme du onze mots en quarante-trois secondes dans La
Conservatoire. Tentation de Barbizon de Jean Stelli, sorti en salles
Il y croise à peine Robert Dhéry et Colette Brosset le 13 mars 1946.
qui seront plus tard les créateurs des Branquignols, Il va tourner dans des dizaines de films comme pas-
mais se lie d’amitié avec Daniel Gélin. Celui-ci vient sant, garçon de café, client de bar, quidam, employé
le voir à L’Horizon et s’enthousiasme pour sa sin- d’épicerie, greffier, commerçant, agent de police…
gularité. Car le pianiste pique son jeu de grimaces, Et, pendant des années, il n’envisage pas d’aban-
de petits accords absurdes, de phrases musicales donner le piano, peu confiant dans ses chances à
qui soulignent chaque verre qui tombe ou chaque long terme au cinéma. D’ailleurs, l’instrument lui
éclat de rire à une table. Quand il constate qu’un est bien utile pour certains rôles. Dans Pas de week-
couple se dispute à mi-voix, il accélère son jeu pour end pour notre amour de Pierre Montazel (un navet
les stimuler secrètement. Quand il a des amis dans de haute futaie, avec Luis Mariano, en 1949), il joue
la salle, il commente au piano l’entrée de chaque les deux rôles du maître d’hôtel et d’un pianiste
nouveau client… Le futur cinéaste Georges Lautner lors d’une réception. Il suffit pour cela d’ajouter au
le rencontre à la même époque et témoignera aussi scénario une seule phrase, dans laquelle il annonce
de l’esprit vif d’un instrumentiste farceur, parent de à la maîtresse de maison que le musicien prévu a fait
faux bond… et il touche deux cachets. D’ailleurs, en
dehors du plateau, Louis de Funès donne des cours
L’idée de devenir comédien lui vient de piano à Montazel.
En 1954, dans Ah ! Les belles bacchantes, sa première
tardivement. Il peut jouer à la demande aventure en scène et à l’écran avec les Branqui-
gnols, il joue un policier borné, mais se montre en
deux ou trois cents titres en vogue excellent pianiste, notamment en accompagnant
une chanson massacrée par Francis Blanche.
des vingt dernières années, mais cela Cependant, la fin du piano est proche. Louis de
Funès semble avoir atteint son but : s’imposer
ne fait pas d’énormes pourboires. comme un second rôle familier aux spectateurs des

44 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


Dans son premier rôle, il joue un jazz – notamment batteur du clarinettiste Claude
Luter. Mais on devine que, pour Louis de Funès, le
compositeur suicidaire qui retrouve piano est forcément une frustration : au clavier, il
n’a pas de jambes. Certes, c’est la destinée de tous
goût à la vie par amour pour une jolie les pianistes que d’être réduits à un buste. Même
le grand Fragson qui, au début du xxe siècle, est le
chanteuse. Il y interprète lugubrement premier chanteur à s’accompagner lui-même sur
scène au piano, ne peut rien de plus, dans ses titres
La Marche funèbre de Chopin. les plus dansants, que de s’asseoir de biais sur son
tabouret, les jambes écartées à angle droit face au
public, le dos en vrille pour garder les mains sur le
cinémas de quartier et auquel les réalisateurs font clavier. Or, s’il faut en rester aux références du temps
pleinement confiance pour camper des personnages du caf’conc’, Louis de Funès est un « gambillard »,
secondaires drolatiques. Son dernier engagement de un comique survolté qui peuple une scène de ses
nuit date, semble-t-il, de 1952. seuls mouvements. Plus tard, l’argot du théâtre
Fin 1956, on lui propose le premier rôle dans une parlera d’un « comique de jambes », ce qui est
comédie qu’il ne refuse pas ! Film à petit budget une définition parfaite du Louis de Funès d’Oscar,
réalisé par Maurice Régamey, Comme un cheveu Louis de Funès d’Hibernatus, de Fantômas, de La Folie des grandeurs
sur la soupe fait de lui un compositeur suicidaire se remet quelques – un homme qui court, se démène et entraîne le
qui retrouve goût à la vie par amour pour une jolie instants au piano pour spectateur dans son tourbillon de folie. Au piano,
chanteuse. Il joue non seulement en accompa- une émission de télé il aurait fallu mieux encore que le boogie-woogie,
gnant Noëlle Adam dans ses chansons, mais aussi en 1981. On distingue qui était un jazz déjà trop moderne pour lui. Alors,
dans quelques interventions en soliste, comme sa Guy Béart à ses côtés. une fois debout, il n’a plus jamais pu se rasseoir. ■
scène d’exposition dans laquelle il interprète lugu-
brement La Marche funèbre de Frédéric Chopin
avant sa première tentative de suicide, ou lorsqu’il
fait entendre une mélodie inédite à sa jeune parte-
naire. Le prolifique Georges van Parys, qui signe la
musique de Comme un cheveu sur la soupe, a peut-
être même profité de la compétence de l’acteur en
accentuant le burlesque musical de sa partition des
premières scènes du film.

AU PIANO, IL N’EST
QU’UN BUSTE SANS JAMBES
Il est significatif que ce soit dans le premier film
dont il est la tête d’affiche que Louis de Funès joue
du piano à l’écran pour la dernière fois. Plus jamais
on ne le verra au clavier, après qu’il eut fait profiter le
cinéma de son expérience de pianiste au moins une
demi-douzaine de fois avant de devenir une vedette.
Pourtant, il aurait pu… Dans L’Homme orchestre
de Serge Korber, en 1970, on le voit diriger un
groupe de musiciens, dont son propre fils Olivier
à la batterie. Il n’a pas la tentation de se mettre au
clavier, ni devant la caméra, ni pendant les bœufs
qui suivent les répétitions de la musique avec le
compositeur François de Roubaix. Quand un jour-
naliste lui demande s’il joue encore de la musique,
Louis de Funès au sommet de sa gloire répond : « Ah
non ! C’est fini ! ». Et sa mimique est sans ambiguïté,
le piano était devenu une corvée, voire une prison.
Pourtant, quelle école ! Celle du rythme, de
l’à-propos, de la réactivité, du tempo, de l’impro-
JOËL LAFFAY GAMMA

visation, de l’efficacité. Il n’est pas étonnant que


Jean Girault, le réalisateur avec lequel il a le plus
souvent tourné (douze films dont la série du Gen-
darme de Saint-Tropez), soit également musicien de

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 45


À HUIS-
CLOS
AVEC NEGAR

CHRISTOPHE D YVOIRE/SYGMA VIA GETTY IMAGES


DANS CE NUMÉRO EST APPELÉ
À LA BARRE GILLES JACOB, PRÉSIDENT
D’HONNEUR DU FESTIVAL DE CANNES.

Votre premier souvenir Le réalisateur qui a fait


musical ? un sans-faute dans le choix
Le Beau Danube bleu de Johann de ses musiques ?
Strauss au manège des David Lynch.
Champs-Élysées, en 1936. Le plus grand compositeur

Gilles Votre plus beau souvenir


musical ?
Quand « j’interprétais » dans
de musiques de film
de l’histoire du cinéma ?
Bernard Herrmann, le musicien

JACOB
ma chambre, après la guerre, d’Hitchcock.
la partition pour timbales de la S’il fallait retenir
Symphonie n°1 de Beethoven. trois musiques de film ?
La B.O. de votre enfance ? L’adaptation de Carmen de
’abord, perçoit-on l’image ou le son ? Et « Il était un petit navire… » Georges Bizet, dans L’Apprenti

D ensuite, que reste-t-il en mémoire ? Ce


n’est pas si évident car « l’un ne va pas
sans l’autre ; le mélange des deux multiplie
l’émotion et donne comme résultat : 1 + 1 = 3 ! »
répond Gilles Jacob, amoureux depuis toujours
repris par Jean Renoir
dans La Grande Illusion.
Celle qui vous tire encore
les larmes ?
La musique de Philippe Sarde
salaud de Michel Deville ;
Le Mépris par Georges
Delerue ; Le Messager
par Michel Legrand.
Les trois compositeurs
de la musique comme du cinéma. Mais à devoir pour Les Choses de la vie que vous inviteriez
choisir, il faudrait relever la « puissance » de la quand Romy Schneider à votre dîner idéal ?
musique : « Elle renforce l’image et lui donne par- court vers l’hôpital où meurt Felix Mendelssohn, Giuseppe
fois un sens particulier. Dans Infidèlement vôtre, Michel Piccoli. Verdi, César Franck.
de Preston Sturges, une séquence quasi identique est Le chef-d’œuvre qui Les trois interprètes ?
répétée trois fois. Seule la musique change vérita- « vous tombe des mains » ? Alfred Cortot, Jacques Thibaud,
blement, et c’est justement elle qui donne à chaque Presque tout Sibelius. Pablo Casals.
fois, et à chacune des séquences, une couleur diffé- L’œuvre que vous pourriez Charlie Chaplin le mélodiste
rente. » Et comme un bel hommage que le réali- écouter sans fin ? ou Leonard Bernstein
sateur rendrait à l’instrument, « le piano devient « Le Général Castagnetas », le compositeur ?
parfois un personnage du film ; Laurel et Hardy, par Les Frères Jacques. Charlie Chaplin, mais les deux
dans Les montagnards sont là de John G. Blystone, Celle que vous rêveriez étaient formidables…
promènent un piano sur une passerelle branlante de jouer en public ? Si vous deviez réaliser un
lorsqu’ils sont attaqués. Ils vont alors se défendre Mozart, l’ouverture des Noces film autobiographique, quelle
pour assurer à la fois leur survie et celle de l’instru- de Figaro – mais pour la diriger musique choisiriez-vous ?
ment ! » Mais prendre soin d’un piano comme plus vite encore qu’Arturo L’Apprenti sorcier de Dukas,
s’il s’agissait d’un homme n’est pas si surprenant. Toscanini ! parce que j’apprends encore et
Ne demande-t-on pas d’ailleurs aux musiciens de La salle de concert dans que je suis un peu sorcier !
faire « chanter » leur instrument ? laquelle vous choisiriez Et s’il fallait rendre
de la diriger ? un hommage ?
Le Concertgebouw À Glenn Gould. Moi aussi,
d’Amsterdam. j’aime bien chantonner…
ACTU
✔ Dictionnaire amoureux
du Festival de Cannes ✱ L’AVOCATE PÉNALISTE ET PIANISTE ÉMÉRITE
Témoignages de moments NEGAR HAERI PROPOSE UNE RENCONTRE AVEC
tragicomiques pendant UN AMATEUR DE PIANO PASSIONNÉ QUI SE DÉVOILE
la folle aventure du Festival. À TRAVERS LES ŒUVRES QUI L’ONT MARQUÉ.

46 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


JOUEZ LES PLUS
BELLES MUSIQUES
DE FILM
C’est une première ! Pianiste a sélectionné pour vous les plus belles musiques
du 7e art. Et tous les registres sont permis : la comédie musicale (La La Land), le film
de gangster (Le Parrain), la comédie française (La Grande Vadrouille), la fresque
historique (Ludwig ou le Crépuscule des dieux), la science-fiction (2001 ou l’Odyssée
de l’espace), les grands classiques (Jeux interdits), la romance (Out of Africa)…
Une traversée du cinéma accompagnée, outre les musiques de films originales,
par Richard Wagner, Frédéric Chopin, Erik Satie, Hector Berlioz, Johannes Brahms…
Le pianiste Jean-Marc Luisada, cinéphile averti, revisite les grands chefs-d’œuvre
qui ont bouleversé son enfance et nous évoque sa rencontre inattendue
avec Jeanne Moreau. De son côté, le pianiste et pédagogue Simon Zaoui
analyse les partitions qui accompagnent les films cultes. Nouveau rendez-vous
de jazz, celui que vous propose désormais le pianiste Thomas Enhco.
Quel que soit votre niveau, l’improvisation n’aura plus de secrets pour vous !
Elsa Fottorino - Illustrations : Éric Heliot

P. 54 P. 58 P. 58
LA MASTERCLASS LES CONSEILS LE JAZZ
de Jean-Marc de Simon de Thomas
Luisada Zaoui Enhco

☞ RETROUVEZ TOUTES LES ŒUVRES COMMENTÉES DANS LE CAHIER DE PARTITIONS


48 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018
PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 49
PÉDAGOGIE

Comment choisir
LA LE‚ON

les bons doigtés


Voici quelques principes pour servir au mieux l’expression musicale
sans se crisper. Grâce à nos conseils et ceux de Chopin, vous éviterez
d’être un virtuose de la fausse note !
es doigts sont des petits chevaux qui Anticipez grâce au doigté

« L rentrent tout seuls à l’écurie. » Cette


maxime du pédagogue Eugène
Marmontel est un chef-d’œuvre du genre :
Quel que soit l’instrument pratiqué, il faut
toujours prévoir ce que l’on va interpréter.
Or, un mauvais doigté peut gêner cette
elle est géniale d’inutilité et m’a toujours anticipation. Prenons un exemple : si vous
laissé perplexe. Faut-il donc avoir un équi- avez à jouer à la main droite un trait qui
pement équestre pour jouer du piano ? Une s’élance vers l’aigu, il faut que les doigts
selle de cheval ? Une cravache peut-être ?   extérieurs (les 3e, 4e et 5e) soient dispo-
À l’opposé se trouvent les réflexions de nibles pour monter. Si vous commencez
Chopin sur les doigtés, dont le génie vision- par le petit doigt, vous aurez beau imaginer
naire avait notamment compris à quel point la musique dans votre tête, c’est votre main
notre main humaine, avec ses particularités qui ne voudra pas monter. Lorsque vous
pour chaque doigt, est adaptée au clavier. bloquez dans un trait, cherchez si votre
Chopin en tira des grands principes qui doigté prépare votre main à la suite. Ce
doivent être connus de tous les pianistes. n’est pas le cas ? Changez et voyez si cela
« Le tout, c’est de savoir bien doigter », va mieux.
écrivit-il dans son Projet de méthode. Il est
donc très important, lorsqu’on étudie une Ne laissez jamais
œuvre, de choisir les bons doigtés « dès le votre main se crisper
début », d’y réfléchir longuement et d’éviter Un bon doigté doit la ramasser et éviter
d’en changer. Un mauvais doigté peut que les doigts soient écartés en éventail.
empêcher de jouer vite, contrarier l’expres- Une main compacte est souple, mais si
sion, bloquer nos réflexes et notre mémoire. elle se déploie en palme de canard, elle
se crispe. Lorsqu’il faut jouer vite et fort,
VOICI SIX GRANDS PRINCIPES choisissez des doigtés qui rapprochent la
POUR BIEN DOIGTER famille des doigts, cela dénoue les tensions.
1. Un bon doigté doit préparer la main à Chopin disait dans son Esquisses pour une
jouer ce qui vient ensuite. méthode de piano : « Y a-t-il quelque chose
2. Il doit permettre à la main d’être aussi de plus ingénieux que les touches hautes,
détendue que possible. destinées aux doigts longs, servant si admi-
3. Nous avons des doigts longs et des doigts rablement comme point d’appui ? » [...] « On
courts. Or, au piano, il y a des touches trouve la position de la main en plaçant les
blanches et des noires. En principe, il est doigts sur les touches Mi, Fa#, Sol#, La#, Si :
« Quel que soit préférable de placer les doigts longs sur les doigts longs occuperont les touches hautes
l’instrument pratiqué, les noires et de « couler » le pouce vers et les doigts courts les touches basses. » Cette
il faut toujours une blanche.
4. Chaque doigt a sa particularité et doit
connaissance de la position naturelle de la
main mènera Chopin à suggérer des doig-
anticiper ce que l’on servir l’expression musicale. tés très inhabituels pour l’époque, notam-
va interpréter. » 5. Le meilleur doigté est celui qui donne la ment passer le 3e ou le 4e par-dessus le 5e
possibilité de jouer legato. comme dans l’Étude op. 10 n°2.
6. Enfin, il faut avoir une bonne méthode On mettra donc de préférence les doigts
de travail pour mémoriser les doigtés. La longs (les 2e, 3e et 4e) sur les touches noires,
technique est aussi une discipline : savoir et l’on coulera plutôt le pouce et le 5e doigt
apprendre sans perdre de temps. sur les touches blanches (même si, dans

50 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


« Pour obtenir de
l’égalité, efforcez-vous
de mettre tous vos doigts
à la même taille en
relaxant les plus longs. »

une autre étude, Chopin place le pouce sur cherchait même à lier la partie interne
les noires). Ajoutons que, lorsqu’il n’y a que grâce un petit mouvement rampant du
des touches blanches à jouer, pour obtenir pouce. Chopin disait encore : « Il faut
de l’égalité, vous devez vous efforcer de multiplier les substitutions. » Bref, quand
mettre tous nos doigts à la même taille en on apprend une œuvre, il faut tout de suite
relaxant les plus longs et en les courbant. s’approprier le doigté qui permet d’inter-
Par exemple, si vous devez jouer Mi-Fa, préter le plus legato possible afin d’éprou-
Sol, avec les 3e, 4e, 5e doigts, et que vous ver physiquement les intervalles. La beauté
tendez trop raides les 3e et 4e, vous ne de la phrase et même la mémoire physique
pourrez pas couler le poids jusqu’à votre du morceau en dépendent étroitement.
5e doigt. Il sera trop court et cela donnera Précisons que, dans la musique des roman-
de l’inégalité. Relaxez vos trois doigts longs. tiques, il est fréquent de devoir jouer legato
une partie et, simultanément, de détacher
Pour l’expression... une autre dans la même main. Il est alors
Frédéric Chopin écrivit encore : « Chaque essentiel de trouver le doigté qui l’autorise,
doigt a sa force selon sa conformation. de s’y entraîner soigneusement et avec
Le pouce, la plus grande, comme étant le patience.
plus gros, le plus court et le plus libre. Le 5e « Ayez le courage
comme formant l’autre extrémité de la main. Appliquez la bonne méthode de briser votre mauvaise
Le 3e comme milieu et point d’appui. Le Souvent, nous sommes gênés dans un habitude : changez
second après [...] et puis le 4e, le plus faible, passage, simplement parce que, dès
celui qui est le siamois du 3e lié à lui par le début, nous avons placé un mauvais de doigté, essayez-en
un même ligament, et que l’on veut à toute doigté. Répéter alors indéfiniment sans se un autre. »
force détacher du 3e, chose impossible et, référer à la partition ne fait qu’augmenter
Dieu merci, inutile ! » De la musique avant la gêne et ancre de plus en plus le doigté
toute chose ! Le but est toujours la beauté inadéquat dans nos réflexes. Si cela ne
de ce que l’on veut entendre. Cherchez vos convient pas, arrêtez-vous et regardez la
doigtés en fonction de cela. partition. Est-ce que vous mettez le doigté
indiqué ? Si tel n’est pas le cas, corrigez.
... Et pour le legato Vous ressentez toujours une gêne ? Dans ce
La technique des grands virtuoses s’appuie cas, ayez le courage de briser votre mauvaise
sur le legato. Cela consiste notamment habitude : changez de doigté, essayez-en
à tenir une touche abaissée jusqu’à la un autre. Il ne suffit pas d’avoir trouvé
suivante. Le legato était le credo pianistique celui qui vous convient, il faut encore le
de Frédéric Chopin, visant à imiter le son mémoriser. Si vous le tenez enfin, s’il vous
continu d’une voix humaine. offre un bien-être parfait dans la main
Or, pour jouer lié, il faut évidemment et vous évite les fausses notes, entourez-
se servir des doigtés qui le permettent. -le en rouge sur votre partition afin d’y
Si, par exemple, nous voulons lier des repenser demain… Encore et encore. Ne
successions d’octaves, il est nécessaire répétez jamais pour rien. Quand vous étu-
d’utiliser un doigt long (le 4e ou le 3e doigt) diez, réfléchissez toujours avant de jouer.
sur la touche noire tandis que le 5e, plus Souvenez-vous que refaire cent fois avec
court, est placé sur la blanche. En jouant un mauvais doigté vous rendra virtuose…
des octaves, le pianiste Claudio Arrau, mais de la fausse note ! ■ Alexandre Sorel

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 51


PÉDAGOGIE

Jouez legato Avant de


COMMENCER
➜ Faites cet exercice nommé le « legato exagéré » le plus lentement possible.
Il permet d'apprendre à sentir la continuité d'une touche à l'autre sous votre doigt et à contrôler parfaitement vos doigts
avec votre cerveau, ce qui est bel et bien la base de la technique. Comptez, très lentement, quatre temps ainsi :
« Un-deux » : jouez le Do…
« Trois » = jouez le Ré, tout en tenant encore votre Do en dessous…
« Quatre » = ôtez consciemment votre Do du pouce en coupant nettement.
Continuez ainsi les mesures suivantes. Cet exercice demande une extrême concentration. Il était très prisé par le pianiste
Vlado Perlemuter qui le faisait systématiquement pratiquer à ses élèves.

Tenez Do-Ré Tenez Ré-Mi Tenez Mi-Fa Tenez Fa-sol

Ôtez le pouce Ôtez le 2e doigt Ôtez le 3e Ôtez le 4e

(Faites de même en redescendant)


Avec des tierces

Avec des quartes

➜ Jouez Do, Ré, Mi, Fa, Sol sur les touches blanches. Nous avons des doigts courts (le pouce et le 5e) et trois doigts plus longs :
les 2e, 3e et 4e. Pour jouer avec égalité de son et legato, il faut couler le poids d'un doigt à l'autre. Pour vous y aider, mettez tous vos
doigts « à la même taille ». Pour cela, relaxez bien vos doigts longs en les courbant un peu afin qu'ils soient à la taille des doigts
courts, le pouce et le 5e . Ne les raidissez pas. Sentez le passage d'un doigt à l'autre. Écoutez-vous.

Jouez le pouce « sur sa tranche » 2e = doigt long 3e = doigt long 4e = doigt long 5e = doigt plus court
avec le maximum de contact Relaxez et courbez-le Relaxez et courbez-le Relaxez et courbez-le Tendez-le bien !

➜ Enfin, n'oubliez jamais que le legato vient surtout du désir de « dessiner » la courbe sonore de la phrase. Ne jouez jamais deux notes
qui se suivent avec le même son. « Chantez avec les doigts », disait Chopin. ■
Alexandre Sorel

52 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


Straight Strung Concert Grand

“Piano à queue de concert aux cordes parallèles”

new instruments available


2017

Instruments disponibles immédiatement


Découvrez notre atelier, essayez et choisissez votre instrument
Prenez rendez-vous ou demandez plus d’informations via info@chrismaene.com
Pour plus de renseignements www.chrismaene.com
audio / vidéo sur Youtube Chris Maene

Chris Maene Factory - Industriestraat 42 - 8755 Ruiselede - Belgique


www.chrismaene.com

Chris Maene Workshop - Industriestraat 42 - B8755 Ruiselede - +32 51 68 64 37 - www.chrismaene.com


PÉDAGOGIE

La masterclass de… de Chopin, j’ai compris qu’ils avaient du


mal à jouer mezza vocce. C’est le registre
dans lequel Violetta, à la fin de La Traviata,
doit chanter, car elle est phtisique. Pour le

JEAN-MARC leur faire comprendre, je leur ai montré la


mort de Greta Garbo dans Le Roman de
Marguerite Gautier de George Cukor.
Régulièrement, je les invite chez moi et on
cuisine en regardant un film. Cette année,

LUISADA pour le Festin de Babette, je leur ai fait des


blinis Demidoff avec du caviar – au menu
du film. J’ai constaté qu’ils progressaient.
Que cela ouvrait leur imaginaire. Il faut
qu’ils soient en état d’apesanteur pour que
Le pianiste et cinéphile vous donne les clés pour jouer la la vie devienne une œuvre d’art.
Gnossienne n°3 de Satie, la Mazurka n°4 op. 17 de Chopin, Parlez-nous de votre rencontre
avec Jeanne Moreau.
l’Élégie de Wagner et l’Intermezzo n°3 op. 117 de Brahms. À l’époque, Deutsche Grammophon voulait
que j’enregistre un disque Satie. J’aimais
modérément ce compositeur. Et j’ai voulu
l’associer à L’Histoire de Babar, le petit élé-
D’où vient votre amour du cinéma ? phant de Poulenc avec une grande actrice.
De mes parents ! Lorsque nous avons quitté Jeanne Moreau a accepté ! J’étais ému de tra-
la Tunisie en 1961, nous nous sommes ins- vailler avec elle. Les Amants de Louis Malle
tallés à Alès. À neuf ans, ils me laissaient a bercé mon enfance. Elle m’a donné ren-
aller seul au cinéma. Avec le magnéto- dez-vous dans le plus grand hôtel de Berlin
phone qu’ils m’avaient offert, j’enregistrais où l’on croisait Mel Ferrer. Elle tournait alors
tous les films que je voyais. Et ceux que je un film sur la grande Catherine de Russie.
n’avais pas le droit de visionner à la télé- Nous avons convenu qu’elle me chuchote-
vision, je les écoutais derrière la porte, en rait à l’oreille les indications de Satie écrites
BIO EXPRESS tendant l’oreille. French Cancan, La Bête hu- sur la partition, comme « Conseillez-vous
Jean-Marc Luisada aime maine (Renoir), Ascenseur pour l’échafaud soigneusement », « Munissez-vous de clair-
lier musique et 7e art. (Malle)… Ces œuvres que je connaissais voyance… ». À la conférence de presse, les
Ce Premier Prix de piano par cœur sans les avoir vus m’ont marqué. critiques s’étonnaient des grandes libertés
et de musique de chambre C’était les films avant la musique ? prises par rapport aux intentions initiales de
du Conservatoire en 1977 Ma mère m’a élevé avec Cortot et Horowitz. Satie. Elle leur a répondu : « Nous sommes des
et lauréat du prestigieux Je découvrais Montever- artistes et nous faisons ce
Concours Chopin à Varsovie
en 1985, a réalisé en 1994
di grâce à Mouchette de
Robert Bresson, Wagner
« Jeanne que nous voulons ! »
Comment s’est
L’Histoire de Babar de
Poulenc avec Jeanne Moreau.
et Schumann avec Vis-
conti. En 1971, Senso
Moreau m’a fait déroulé le travail ?
Elle allait vite et restait
Et, depuis, d’autres projets était passé à la télévision. aimer Satie. » très concentrée. Nous
comme Feu Sacré, une pièce J’étais ébloui par ce film avons enregistré salle
concert avec Macha Méril opératique. J’ai découvert Bruckner. Mais Wagram, elle a traité l’équipe technique
interprétant George Sand j’étais déjà tellement préoccupé par l’idée qui n’était pas excellente comme du pois-
et lui, Chopin. En 2014, il de devenir pianiste ! son pourri ! Elle s’est mise aux manettes :
organise des ciné-concerts Quand j’ai commencé à étudier avec la « Je sais ce que je fais, j’ai travaillé avec Or-
au Balzac, à Paris. Il enseigne grande pédagogue Denise Rivière, elle m’a son Welles, il m’a tout appris sur le son »,
à l’École normale tout de suite parlé de cinéma. Elle avait une a-t-elle dit. Elle ne connaissait pas trop la
de musique de Paris. villa à Montfort-l’Amaury qui fut la maison musique. Mais elle s’était renseignée sur la
de César Franck et qu’elle louait à Brigitte vie des compositeurs. Pour elle, Satie avait
ACTUS Bardot et Jacques Charrier. Et son cousin, été l’amant de Ravel ! Elle m’a montré un
À paraître : CD Schumann Maurice Aubergé était l’un des plus grands dessin de la collection privée de Cocteau,
cet automne chez Sony dialoguistes du cinéma français. Je savais représentant Satie à l’entrée d’un bordel de
À écouter : L’Histoire de qu’un jour, je partagerais cette passion. garçons. Jeanne Moreau adorait Poulenc,
Babar avec Jeanne Moreau J’essaie de la transmettre à mes élèves. mais Satie était pour elle bien au-dessus !
et Jean-Marc Luisada. Sous quelle forme ? Elle m’a fait aimer ce compositeur, sa
Œuvres de Francis Poulenc Je leur présente des films. Par exemple, musique qui va droit au cœur. ■
et Erik Satie, (1994). lorsque nous avons travaillé une mazurka Propos recueillis par Elsa Fottorino

54 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


LE FEU FOLLET Louis Malle Le saviez
Gnossienne n°3 d’Erik Satie (1890)
-vous ?

E
n visionnant Le Feu follet pour la avec des images de désespoir comme une
première fois il y a sept ans, je me voix off, comme si elle était l’inconscient Satie naît en 1866 à Honfleur et
suis senti foudroyé, anéanti par d’Alain qui fait une dernière tentative meurt en 1925 à Paris. Le mot
la beauté de cette œuvre exceptionnelle. d’ouverture d’une porte de survie. « gnossienne » est dérivé du nom
L’acteur Maurice Ronet essaie toute Elle aurait pu le diriger vers une vie « gnose » et ferait notamment
la journée, en faisant la tournée de ses moins cruelle, mais elle se comporte, référence à un concept religieux.
relations, de s’accrocher à ce qui lui reste hélas, comme les infâmes personnages Satie était proche de certaines
de la vie afin que ses prétendus amis de ce film. Claude Helfer joue avec sectes (La Rose-Croix) et autres
l’aident à mourir. Le noir et blanc glacé une simplicité et une sincérité quasiment mouvements gnostiques. Les trois
de Ghislain Cloquet (directeur de la insoutenable, et avec une telle tristesse Gnossiennes ont été composées
photographie) nous brûle les yeux. Dans qu’il ne laisse pas l’ombre d’espoir en 1890. Satie s’affranchit dans
ce film terrible sur l’incommunicabilité, au héros et à nous autres, spectateurs, qui ces pièces des barres de mesure.
le silence, la paralysie de l’âme, la musique avons ces notes dans les oreilles comme Sur ses partitions, il rédigeait des
de Satie simple, limpide mais invertébrée un venin qui coulerait dans nos veines. remarques farfelues. « Conseillez-
apaise le spectateur, témoin douloureux ➜ Jouez environ à 88 à la noire. vous soigneusement » ou « Seul un
et impuissant d’un drame qui est Le caractère de cette pièce est triste instant ». Bien sûr, ces indications
en train de se jouer devant lui ! Elle est et douloureux. À la fin du morceau, elliptiques ne sont pas à prendre
le personnage principal car elle dialogue laissez mourir le son. au premier degré !

Disparaître et laissez mourir le son

v.c.

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 55


PÉDAGOGIE

LUDWIG OU LE CRÉPUSCULE DES DIEUX


Luchino Visconti Élégie de Richard Wagner (1882)

C
e monument de la douleur Un plan sublime de Sissi assassinée retrouvant le rôle de sa jeunesse
humaine du 7e art a traversé reposant, un voile transparent sur son en devenant ainsi l’impératrice
les années en se bonifiant visage, avait disparu ; la plus belle scène du cinéma mondial !
en profondeur, en densité avec fut entièrement remaniée d’une ➜ Luchino Visconti, nourri de
de somptueuses images cachant manière honteuse : promenade Wolfgang Amadeus Mozart, de
les tourments, la souffrance de ce jeune nocturne du roi et de sa cousine à Gustav Mahler, de Richard Wagner,
homme « le plus beau roi de toute cheval, avec Au coin du feu de Robert de Marcel Proust et d’opéras eut cette
l’Europe » Ludwig II de Bavière. Schumann en fond sonore, qui était idée de génie de faire surgir du passé
Au cinéma d’Alès en 1972, j’ai découvert un véritable tableau vivant de Caspar une partition inédite de Wagner
avec mes parents cette splendeur David Friedrich. La scène d’enfant fut – véritable haïku – où tout est dit
crépusculaire. J’enregistrais avec mon remplacée comme un pléonasme en deux lignes. Toute l’ambiguïté
petit Grundig à K17 tous les films par un choix ridicule de la scénariste et le mystère de la musique de l’amour
que j’allais voir au cinéma. Comme – La Mort d’Isolde de Richard Wagner ! et de la mort : Élégie serait l’ébauche
cela, je pouvais m’endormir le soir et Ce film maudit, comme Les Rapaces de Tristan avec ce fameux accord
revoir dans ma chambre obscure avec d’Eric von Stroheim, lui aussi et sa résolution qui modifie toute
des oreilles attentives ces voix, ces monstrueusement mutilé, malgré l’histoire du monde musical.
images miraculeuses qui ont inspiré toutes les cicatrices demeure, à ce jour, D’apparence très simple, cette pièce
toute mon adolescence. Ce film, je le le plus grand film du prince milanais. s’avère en réalité d’une grande difficulté
connais par cœur comme une partition Film d’amour fou, déclaration délirante de réalisation et exige de l’interprète
de Beethoven ! Après la mort de à son compagnon Helmut Berger un contrôle du son quasi orchestral
Visconti, le long-métrage ressortit en et résurrection de sa passion platonique et une sérénité obligée pour tenter
salle avec une heure supplémentaire. pour l’actrice Romy Schneider de passer de l’autre côté du miroir.

RENDEZ-VOUS À BRAY André Delvaux


Intermezzo n°3 op. 117 de Johannes Brahms (1892)

B
ijou méconnu du grand public, les références aux peintres conte des choses impalpables qui,
le film Rendez-vous à Bray préraphaélites (Le Roi Cophétua et mystérieusement, nous font basculer
d’André Delvaux (1971) est la Mendiante), la présence de Mathieu dans des chemins broussailleux et
devenu au fil du temps un film culte Carrière mi-ange mi-démon, sorti tout interdits. Une masterclass de la volupté,
auprès des amoureux du 7e art. Dans droit de la divine Maison des Bories du désir et de la sensualité !
les années 1970, ma mère découvrait de Jacques Doniol-Valcroze, la tendresse ➜ Il se joue très allant, à 112 à la croche.
ce chef-d’œuvre et en avait été de Bulle Ogier, l’ambiguïté de Roger Le passage pianissimo mesure n°30 est
profondément bouleversée. Dans Van Hool et, enfin, l’extraordinaire fantomatique. Dans la section Piu moto
ses lettres, elle me raconte avec passion visage fantomatique d’Anna Karina ; ed espressivo, c’est l’espoir qui prend
ce film étrange qui parle de désirs tout cela devrait être montré aux le dessus. Après des passages contrastés,
cachés ; une histoire peuplée de musiciens dans tous les conservatoires la fin du morceau sombre dans
fantômes plus ou moins imaginaires, du monde entier car ce film nous le désespoir.
baignée dans la musique tendre, douce
et inquiétante de Johannes Brahms.
Ce film crépusculaire, je l’ai découvert
bien plus tard, dans les années 1990.
À cette époque, je jouais régulièrement « Ce film devrait être montré aux
les derniers opus de Brahms. Cette
œuvre hypnotique m’a permis de
musiciens dans les conservatoires
comprendre des choses essentielles
enfouies au plus profond de l’être
du monde entier. »
humain. L’adaptation très fidèle de la
nouvelle de Julien Gracq (Le Roi
Cophétua), les Intermezzi de Brahms,

56 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


CRIS ET CHUCHOTEMENTS Ingmar Bergman
Mazurka n°4 op. 17 de Frédéric Chopin (1832)
Le saviez
J
e me souviens du slogan publicitaire en contrepoint avec cette Mazurka
du film d’Ingmar Bergman, Cris
et Chuchotements : « Le chef-d’œuvre
nostalgique qui débute mystérieusement
de nulle part et qui, progressivement,
-vous ?
des chefs-d’œuvre. » Ce dithyrambe installera la tristesse ponctuée de sanglots
pourrait bien être aussi attribué étouffés. Tout le génie de Chopin est là ! Cette Mazurka n°4 en la mineur
à la Mazurka en la mineur op. 17 n°4 La vie, l’amour, la mort. Tout est dit fait partie de la première série
de Frédéric Chopin ! Véritable danse en quatre minutes. L’épouse du cinéaste, de mazurkas écrites par Chopin
profonde de l’âme. L’œuvre du maître Käbi Laretei, pianiste sensible qui fut après son arrivée à Paris, en 1831.
suédois, toute en rouge et blanc dans les l’élève du grand Edwin Fischer auprès Ses cinquante-huit mazurkas sont
intérieurs, en vieil or d’un parc automnal de Paul Badura-Skoda, interprète inspirées de danses traditionnelles
pour les scènes extérieures, met en scène ici ce petit bijou d’une manière simple polonaises. Celle-ci, l’une des plus
la mort lente et douloureuse d’une jeune et dépouillée. Bergman avoue dans déchirantes de toutes (et aussi
femme. Ses deux sœurs ainsi que sa son étonnant livre mémoire Images avoir l’une des plus belles !), traduit
servante l’assisteront jusqu’à son dernier emprunté le titre Cris et Chuchotements parfaitement les sentiments
soupir – les souvenirs, le temps perdu, à un critique musical suédois qui désespérés du compositeur après
les affres d’une nuit d’angoisse avait écrit ces mots magiques après l’écrasement de l’insurrection des
insoutenable. Tout cela se retrouve l’interprétation d’un quatuor de Mozart. Polonais par les Russes, en 1830.

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 57


PÉDAGOGIE

Apprenez à jouer
avec Simon Zaoui
ILA GRANDE VADROUILLE GÉRARD OURY (1966)I
Marche militaire hongroise, extrait de
La Damnation de Faust d’Hector Berlioz (1846)
BIO EXPRESS
LE FILM l’entrée de la mesure n°8 comme une fan- Formé auprès d’Émile
La Marche militaire hongroise de Berlioz fare lointaine, le triolet de la levée rapide Naoumoff ou Alain Planès,
avec son rythme entêtant renforce l’effet et égal comme un ornement. il remporte le 1er Prix du
comique de cette grande scène de cinéma : ➜ Mesures n°9 et n°10, marquez bien les Concours international de
Louis de Funès en chef d’orchestre autori- accents et rallongez un peu la blanche au piano de Brest. Ce grand
taire félicite d’abord ses musiciens, puis les fond du temps. fauréen, passionné de
agonit d’injures à l’arrivée d’un comman- La reprise de la première partie de nou- littérature et de cinéma,
dant SS ordonnant la fin de la répétition. veau piano, mais se rapprochant progres- enseigne au conservatoire
Savoureuse mise en abîme : l’orchestre sivement en crescendo. de Vincennes.
répète La Damnation de Faust et le chan- ➜ Mesures n°16 à n°19 : savourez la plé-
teur incarnant Méphisto est en réalité un nitude des accords de Mi majeur, puis la ACTUS
résistant qui participe à l’attentat devant dégringolade des mesures n°20 à n°24 13 et 21 juin Festival
avoir lieu le soir même contre les nazis : (avec un emprunt rapide à un Do# mineur des Cultures juives, mairie
l’habit ne fait pas le diable ! héroïque mesure n°23). du iiie, Paris 13 août Cycle
➜ Mesures n°27, n°28, n°31 et n°32 : tra- musical Kersaint 30 août
CONSEILS vaillez d’abord en rejouant la note liée pour Festival de Wissembourg
Jouez les notes répétées du début martiales bien sentir le troisième et le premier temps CD Gabriel Fauré,
et puissantes comme des trompettes, puis enjambé. Ne pressez pas les syncopes. Horizons – Aparté (voir p. 74)

5
ILA VIE EST BELLE ROBERTO BENIGNI (1997)I
Barcarolle, extrait des Contes d’Hoffmann
de Jacques Offenbach (1881)
LE FILM camp réveille la principezza dans son châlit.
La barcarolle est à l’origine le chant des Musique du rêve et de l’amour, elle est ici
gondoliers vénitiens épousant le rythme teintée de la nostalgie du monde d’hier…
souple des flots de la lagune. La présence de poignet libre et les doigts tendus dans le
cet extrait des Contes d’Hoffmann pendant CONSEILS fond du clavier pour un contrôle optimal
tout le film fait le lien entre les temps heu- Timbrez bien le chant à la main droite, des nuances.
reux de la rencontre entre Guido (Roberto soutenu par des pédales longues sur deux Écoutez bien les notes longues pour les
Benigni) et Dora (Nicoletta Braschi), qu’il mesures. mener à bon port. Sans être trop strict,
appelle « la principezza », à l’opéra et le Attention à distinguer l’accompagnement maintenez une pulsation régulière et laissez
temps passé au camp de concentration, de la voix principale et du contre-chant. les deux lignes de chant se développer
notamment lorsque le phonographe Exemple mesures n°5 et n°6. librement à votre oreille : n’oubliez pas
jouant la barcarolle à travers la cour du ➜ Évitez tout geste brusque, gardez le que vous êtes à l’opéra…

58 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


IBARRY LYNDON STANLEY KUBRICK (1975)I
Sarabande en ré mineur, extrait de la Onzième Suite
pour clavier de Georg Friedrich Haendel (1733)
LE FILM
Entièrement tourné en lumière naturelle
et à la bougie, Barry Lyndon demanda plus
d’un an de préparation, notamment pour
la réalisation des costumes et la prépara-
tion des caméras. Kubrick voulait réaliser
un « documentaire sur le xviiie siècle » avec
uniquement de la musique extraite de
cette période. Malgré tout, il utilisa aussi
le magnifique andante du Deuxième Trio
op. 100 de Schubert : « Il n’y a rien dans la Tension Détente
musique du xviiie siècle qui ait le sentiment
tragique du Trio de Schubert, disait-il. J’ai mesure. Ici l’appui a lieu toutes les deux la clé de voûte de l’édifice. Écoutez-les
donc fini par tricher de quelques années en mesures (voir l’exemple des mesures jusqu’à leur résolution.
choisissant un morceau écrit en 1814. Sans n°1 et n°2). Visez la deuxième blanche ➜ Variation 2 : la basse devient ground,
être absolument romantique, il a pourtant et créez également la tension avec l’oc- c’est-à-dire un flot continu de noires. Ne
quelque chose d’un romanesque tragique. » tave descendante à la main gauche. Jouez soyez pas métronomique pour autant
vraiment le silence après cette tension, et gardez cette tension/détente sur deux
CONSEILS pour ensuite détendre progressivement mesures qui va faire fluctuer le rubato de
Avant l’invention de la forme sonate (de la deuxième mesure. votre main gauche.
l’italien sonare, faire sonner), de nom- Cette oscillation par deux mesures est
breuses pièces instrumentales étaient présente dans toute la pièce et culmine à
nommées suites (de danses), et suivaient l’avant-dernière mesure de chaque section
plus ou moins le même canevas : prélude- (mesures n°15, n°31 et n°47). Exemple
allemande-courante-sarabande-menuet- mesures n°1 et n°2.
gigue. La sarabande est la danse la plus ➜ Variation 1 : l’entrée de la troisième voix
lente de la suite. Elle a un caractère grave avec sa quarte ascendante renforce la ten-
et recueilli, en particulier quand elle est sion sur le deuxième temps.
donnée en mineur. Faites attention aux notes longues, sou- Le saviez
➜ L’appui expressif de la sarabande s'avère
souvent placé sur le deuxième temps de la
vent injustement oubliées par les pianistes
dans le contrepoint baroque : elles sont -vous ?
La Sarabande de Haendel
constitue le 4e mouvement de la
I2001, L’ODYSSÉE DE L’ESPACE STANLEY KUBRICK (1968)I Suite en ré mineur pour clavecin.
Cette page au caractère grave et
Le Beau Danube bleu, majestueux a été composée entre
1703 et 1706. Le film de Stanley
de Johann Strauss (1866) Kubrick, Barry Lyndon, en propose
une variante pour orchestre
LE FILM Avec une ellipse entre ces deux scènes de qui est celle du compositeur
Une navette spatiale vient s’arrimer à une plusieurs millénaires, Kubrick semble nous américain Leonard Rosenman.
station en orbite autour de la Terre, épou- suggérer que le stade ultime du dévelop- Percussions et cordes en pizzicati
sant progressivement la rotation de cette pement de l’humanité serait la conquête satisfont aux exigences du
dernière comme deux danseurs accorde- spatiale et la valse viennoise… long-métrage et, comme un
raient leurs pas pour une valse. Cette scène leitmotiv, annoncent la vie de
extraordinaire de modernité a inspiré tous CONSEILS combats menée par Barry Lindon.
les films se déroulant dans l’espace, depuis Vous pouvez prendre des libertés de tempo
Star Wars jusqu’à Gravity. Elle succède dans l’introduction, du moment que vous
immédiatement à l’arrivée sur Terre du êtes dans l’esprit viennois !
monolithe et la naissance de l’homme Pensez aux beaux messieurs et aux belles
(marquée par le meurtre originel). dames, en haut-de-forme et robe de ● ● ●

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 59


PÉDAGOGIE
●●● bal se promenant sur le ring de Vienne presque en même temps que la croche. IL’ARNAQUEI
un dimanche après-midi après la sacher Puis mesure n°31, soignez le son et le legato IGEORGE ROY HILL (1973)I
torte et le café (viennois bien entendu)… à la main droite, n’hésitez pas à rajouter
➜ Première partie (mesures n°1 à n°22) : de la crème chantilly, pardon de la pédale, The Entertainer de
jouez les accords de la main droite légers et dans la descente des mesures n°36 à n°42.
souples (arpèges possibles), la main gauche ➜ Troisième partie (mesures n°45 à la
Scott Joplin (1902)
au fond du clavier. Écoutez et timbrez bien fin) : commencez dans un tempo naissant
les blanches pointées afin qu’elles sonnent (environ 40 à la blanche pointée) et le plus LE FILM
comme des cors. piano possible. Faites sonner le pouce de la Le Ragtime de Scott Joplin
➜ Deuxième partie (mesures n°23 à main droite sur les notes longues pour ne (1902) accompagne le générique
n°44) : partez au trot, dans un tempo stable pas créer d’accent avec la reprise de la note d’ouverture du film. La musique
(noire = 100 environ), jouez l’appoggiature grave qui suit. est ensuite très peu présente,
exceptée dans deux scènes inspirées
par le cinéma muet de Chaplin et
Keaton, lorsque Robert Redford est
« rhabillé » par Paul Newman pour
préparer l’arnaque : ils montent
une fausse salle de jeu pour ruiner
un parrain de la pègre new-yorkaise.
On entend aussi d’autres ragtimes
lors des transitions entre les
chapitres du film, annoncés par
des « cartons » (autre référence
aux films muets). La musique de
Joplin est tour à tour primesautière
et mélancolique : elle évoque aussi
bien la pauvreté pendant la grande
crise aux États-Unis que les tripots
clandestins lors de la prohibition
ou les cercles de danse de la bonne
société du début du siècle. The
Entertainer fut la chanson la plus
populaire de son époque. Grâce au
film, elle retrouva un demi-siècle
plus tard sa popularité.

CONSEILS
ILA LA LAND DAMIEN CHAZELLE (2017)I La partition originale de Joplin
est bien plus ardue que la version
Mia and Sebastian’s Theme simplifiée que l’on entend souvent :
de Justin Hurwitz (2017) octaves garnies d’une tierce à la
main droite, allers-retours rapides
à la main gauche avec accord sur
LE FILM CONSEILS le deuxième et le quatrième temps
Symphonie légère et moderne, ode à Los Cette jolie ballade jazzy, à la mélodie (la fameuse pompe du jazz…).
Angeles et au cinéma, La La Land nous simple et nostalgique parcourt tout le Difficile de jouer cette pièce dans
éblouit par ses chorégraphies millimétrées film. Le caractère hésitant de ces arpèges un tempo rapide ! Profitez-en pour
et ses plans séquences audacieux (notam- accompagnés d’accords de septième à la lui redonner le caractère tranquille
ment la première scène de danse sur une main gauche permet tous les rubatos, dès et discrètement ironique qu’elle
Highway embouteillée). lors que vous le pensez par deux mesures. dégage dans le film : un travail lent
Parmi les innombrables références cinéma- N’hésitez pas à jouer dans un tempo plus de déchiffrage s’impose. La main
tographiques qui jalonnent le film, l’une lent lorsque le thème est doublé en octaves droite avec un poignet souple doit
d’entre elles nous intéresse particulière- à la main droite, à partir de la mesure n°9. guider les octaves en douceur,
ment : lors de la scène ou Mia et Sebastian Dans la virtuose cadence finale, à partir et la main gauche sera légère, le
sont au planétarium et s’envolent vers les de la mesure n°36, cherchez la fluidité à déplacement n’emportant pas tout
étoiles, la musique fait brièvement allusion la main droite sans être trop tenu par le le poids du bras. L’utilisation d’une
à Ainsi parlait Zarathoustra de Richard rythme indiqué sur la partition. N’oubliez pédale rapide autorisant à quitter les
Strauss, qui n’est autre… que la musique pas que celle-ci n’est qu’une approximation touches de la main gauche pour se
de 2001, l’Odyssée de l’espace ! de l’objet sonore. projeter plus avant est conseillée…

60 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


IJEUX INTERDITS RENÉ CLÉMENT (1952)I
Romance adaptée par le guitariste Le saviez
Narciso Yepes (1934) -vous ?
LE FILM une pièce du guitariste espagnol Fernando Il s’agit du dernier concerto
« La guitare fait pleurer les songes », affirme Sor (Barcelone 1778-Paris 1839) adaptée pour soliste qu’a écrit Mozart,
Garcia Lorca. Celle de Narciso Yepes par Narciso Yepes, icône de la guitare du c’est d’ailleurs le seul pour
accompagne merveilleusement les deux xxe siècle (1927-1997). clarinette. La partition originale a
enfants Michel et Paulette à travers leur été composée en 1791 à l’attention
chemin de la perte et du deuil. Michel, CONSEILS d’Anton Stadler, clarinettiste
cette « petite grande âme », amoureux de Jouez la mélodie le plus tenuto possible, virtuose. Ce dernier avait inventé
Paulette, l’extraordinaire Brigitte Fossey tout en effleurant très légèrement les la clarinette de basset, extension
âgée de cinq ans. triolets, comme dans un impromptu de de la clarinette en la qui lui
La Romance « anonyme » est, en réalité, Franz Schubert. permettait de jouer dans
un registre plus grave. C’est l’un
des morceaux les plus populaires
de l’enfant de Salzbourg.

IOUT OF AFRICA SYDNEY POLLACK (1985)I


Adagio du Concerto pour clarinette K. 622
de Wolfgang Amadeus Mozart (1791)
LE FILM 1-4 Main droite legatissimo, gommez les attaques, main gauche fluide.
« J’ai été l’un des favourite children de
l’Afrique. Un vaste univers de poésie s’est
ouvert à moi et m’a laissée pénétrer en lui ici,
et je lui ai donné mon cœur. J’ai plongé mon
regard dans celui des lions et j’ai dormi sous
la Croix du Sud, j’ai vu les grandes plaines
être la proie des flammes, alors qu’y poussait
une herbe verte et tendre après la pluie, j’ai
été l’amie de Somali, de Kikuyu et de Maasaï,
et j’ai survolé les Ngong Hills : j’ai cueilli la
plus belle rose de la vie. » Voici ce qu’écrit la Rythme souple
baronne Karen Blixen dans une lettre avant
7-8
de quitter définitivement le Kenya, en 1931.
Ce sont ses Mémoires qui ont inspiré le film
de Sydney Pollack. Seule la grâce mozar-
tienne du Concerto pour clarinette pouvait
accompagner cette première scène d’un
lever de soleil à couper le souffle sur le parc
national du Serengeti…

CONSEILS ➜ Gardez la souplesse rythmique d’une


9 Faire la nuance forte par la main gauche, pas dur !
Abordez cette partition comme vous joue- soprano à la main droite notamment sur
riez le mouvement lent d’une sonate pour les valeurs courtes (mesures n°7, n°15,
piano de Mozart : un accompagnement n°23 et n°31).
régulier de la main gauche, façon kapellmeis- Cherchez la plénitude sonore pour les
ter, et une main droite opératique. La pédale tutti d’orchestre mesures n°9 à n°16 et
doit être subtilement changée sur chaque mesures n°25 à n°32, et veillez aux tran-
nouvelle harmonie de la main gauche sitions entre solo et tutti (mesures n°8,
pour faire sonner la main droite. Écoutez n°16, n°20 et n°24). La première croche
le silence mesures n°2 et n°4, sans pédale de ces mesures est une arrivée, les cinq
mais avec une blanche bien tenue à la main autres sont une levée. Exemple mesures Tutti orchestre
droite. Exemple mesure n°2 n°7 et n°8. ■

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 61


PÉDAGOGIE

de
THOMAS ENHCO Apprenez à improviser pas à pas et selon votre niveau.
Surtout, faites confiance à votre oreille !

« Pour ce numéro sur les musiques


de film, j’ai choisi un des thèmes
les plus célèbres de l’histoire
du cinéma, le thème d’amour du film
BIO EXPRESS
Thomas Enhco est pianiste et compositeur.
Le Parrain, une musique
Né dans une famille de musiciens, il commence
à jouer du violon et du piano enfant, avec
de Nino Rota. Voici pour commencer
une formation classique et jazz. Il est lauréat
du Concours Martial Solal en 2010 et
les huit premières mesures avec
Révélation des Victoires du jazz en 2013. une main gauche rudimentaire pour
faire entendre les harmonies. »
Il a sorti sept albums et joué 120 concerts par
an en moyenne dans le mode entier.

EX. 1

62 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


EX. 2

EX. 3

EXEMPLES 1, 2 ET 3 résoudre en Fa mineur (F-, IVe degré). surtout, faites confiance à vos oreilles !
L’originalité de ce thème tient La troisième et la quatrième, Si une note sonne « bizarre » ou est
à sa mélodie, reconnaissable respectivement sur F- et C- (cela fait désagréable, bougez-la d’un demi-ton
immédiatement. Harmoniquement, une cadence de IV à I, l’équivalent vers le haut ou bien vers le bas,
en revanche, c’est simple : il n’y a que de la « cadence plagale » en classique). ou essayez de l’utiliser comme « note
trois accords : Do mineur (chiffré C-), La cinquième, qui va à Sol sept (G7) et de passage » afin de la faire aller vers
Fa mineur (chiffré F-) et Sol septième revient à C- (V-Ie cadence, l’équivalent de une autre, un demi-ton plus loin.
(ou « Sol sept » comme on dit dans la « cadence parfaite » en classique). Cela Les notes « étrangères » ne sont pas
le jazz, chiffré G7). Ce sont les Ie, IVe et fonctionne un peu comme dans un blues ! forcément mauvaises, elles peuvent
Ve degrés de la tonalité de Do mineur. À partir de là, vous pouvez improviser donner du piment à la phrase
La mélodie a cinq phrases : la première, d’autres phrases sur la même structure et mettre les autres en valeur.
bien ancrée en Do mineur (C-, Ie degré), harmonique (ou « grille »).Vous pouvez Voici quelques variations à tester.
qui passe par Fa mineur (F-, IVe degré) vous servir de la mélodie originale Exemple 2 : sur le même rythme
et revient à C-. La deuxième, qui pour trouver les modes (les gammes) que la mélodie du Parrain.
commence en Do mineur (C-) pour utilisables avec ces harmonies. Et Exemple 3 : sur un rythme différent. ● ● ●

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 63


PÉDAGOGIE
EX. 4

EXEMPLE 4 la note de la mélodie en haut, la basse en


Maintenant, reprenons la mélodie bas. Entre les deux, on a le choix ! D’une
originale et voyons comment il est manière générale, on essaie de s’interdire
possible d’améliorer l’accompagnement, les doublures de notes (plusieurs fois la
en répartissant simplement les notes même à des octaves différentes dans le
des accords de façon équilibrée entre les même accord) et on cherche, autant
deux mains : c’est très important pour que possible, à faire bouger les différentes
éviter l’effet de « tas » à gauche et un vide voix de façon cohérente d’un accord
important entre la mélodie à droite et les à l’autre. En restant dans des harmonies,
accords à gauche, ce qui donne souvent simples on peut se contenter d’accords
un son creux. Les deux impératifs sont : à quatre sons, comme dans cet exemple.

COLLAGE : SARAH ALLIEN ; PHOTOS : SDP

64 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


EX. 5

EX. 6

EXEMPLE 5 passant par la cadence typique II-V-I


On peut étoffer l’accompagnement (D-7b5, G7, puis C-). Le saviez
en inventant des contrepoints dans
les voix inférieures afin de donner du LANCEZ-VOUS ! -vous ?
mouvement, comme s’il y avait plusieurs Entraînez-vous à explorer tous ces
instruments qui jouaient. Voici un éléments (improviser des mélodies sur
exemple assez chargé dont vous pouvez les accords, répartir les notes des accords, La musique du Parrain (1972),
vous inspirer pour chercher vos propres improviser des voix intérieures...), et signée Nino Rota a fait le tour
contrepoints : dans la partie supérieure mélangez-les à volonté pour jouer le du monde. Sa célébrité est
de la main gauche, dans les basses et dans morceau de mille façons différentes ! Dans équivalente à celle du film, tiré
la partie inférieure de la main droite. le cahier de partitions, vous retrouverez du best-seller de Mario Puzo.
Les modes (ou gammes) utilisés sont un exemple d’une version improvisée qui Francis Coppola tenait à confier la
les mêmes que lorsque vous improvisez reprend tous ces aspects. ■ bande originale à un compositeur
d’autres phrases sur la grille. italien. Et la mélodie d’amour,
✔ thomasenhco.com le thème central du film, est un
EXEMPLE 6 28 mai Grand Amphithéâtre de la Sorbonne succès planétaire ! Il a connu de
Le « pont » du morceau fait seulement 29 juin Festival Musiq’3, Flagey nombreuses reprises notamment
quatre mesures, avec une courte Parle plus bas de Dalida…
modulation en Mi bémol majeur (Eb) ☞ À RETROUVER DANS LE CAHIER « Si c’est abstrait, ça marchera »,
et un retour au ton de Do mineur en DE PARTITIONS PAGE 38 avait affirmé Nino Rota.

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 65


PIANOS À LA LOUPE

SDP
Clavier
japonisant
Même les pianos
Les pianos de… numériques
se tournent
vers le design.
Judith Jàuregui La marque Roland s’est associée
à la société de meubles japo-
naise Karimoku, pour imagi-
LA JEUNE PIANISTE ESPAGNOLE, EN CONCERT À PARIS ner un piano à l’esthétique
AU PRINTEMPS, NOUS PARLE DE SES INSTRUMENTS FÉTICHES. raffinée, le Roland-Kiyola.
Ligne simple et épurée, bois
naturel (chêne d’Hokkaido),
RENDEZ-VOUS l’instrument fabriqué à la main
ressemblerait presque à une
✔ 17 mai à 12 h 30
table scandinave des années
Judith Jàuregui jouera
1950. Sans oublier bien sûr,
à l’Auditorium du musée
une technologie à la pointe, un
du Louvre (Paris) pour
tabouret et un pédalier ergono-
un récital Haydn, Chopin,
miques… Mais le design a un
Lizst, dans le cadre
prix ! L’instrument ne coûte pas
du cycle « Delacroix
moins de… 4 000 euros.
et la musique ».

SDP

l’objet
LA PÉDALE
SDP

Mon piano de travail balance avec le registre central mais j’ai aussi trouvé de très
UNA CORDA
J’aime étudier dans mon et les aigus. Tout dépend bons Steinway et Bösendorfer. Située à gauche du pédalier, la
studio sur mon Steinway. du répertoire, néanmoins pédale una corda, ou pédale
Je l’ai depuis quinze ans et je préfère en général le son Mon piano douce, a pour effet d’atténuer
je le connais bien. Il a une et le caractère d’un modèle « madeleine de le volume sonore.
Sur un piano à queue, elle
belle lumière dans le registre ancien plutôt que ceux d’un Proust » déplace la mécanique de sorte
central ; il est très équilibré piano trop brillant. J’ai eu la C’est un Pleyel droit. Que à ce que le marteau frappe
et stable pour survivre aux chance de jouer sur différents de souvenirs sur ce piano… deux cordes au lieu de trois.
heures de travail intense. instruments avec ce type Chaque fois que je retourne Sur un piano droit, elle
de son, beau et plein de chez mes parents, j’en joue rapproche le marteau des
Mon piano idéal charme. Je me souviens d’un un peu. Il répond bien encore ! cordes et diminue ainsi la
C’est un instrument avec Bechstein très spécial et d’un Propos recueillis vitesse de frappe.
des graves chaleureux, en merveilleux Steingraeber, par Lætitia Georgi

66 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


pour piano solo
Jouez vos chansons préférées du film Oscarisé,
entre autres :
• Another Day of Sun
• City of Stars
• Mia & Sebastian’s Theme
• Someone in the Crowd

Arrangées pour un
niveau intermédiaire

Disponible à la vente
en ligne ou en magasin

www.fabermusicstore.com
PIANOS À LA LOUPE
Le B-211 de
Steinway & Sons,
un instrument
d’exception pour
les concertistes.

PAR PAUL MONTAG

Le demi-queue
idéal pour votre salon
C. BECHSTEIN, YAMAHA CF6, FAZIOLI, STEINGRAEBER ET SÖHNE, STEINWAY & SONS,
SAUTER... VOUS RÊVEZ D’INVESTIR DANS UN PIANO D’EXCEPTION ? SUIVEZ NOS
CONSEILS POUR FAIRE VOTRE CHOIX. VOICI NOTRE SÉLECTION D’INSTRUMENTS.

V
éritables stars des acquérir un – ils coûtent envi- il n’y a pas d’instruments d’accordage plus rapprochée.
pianos à queue, les ron 100 000 euros –, il est tricolores dans cette présenta- Une harmonisation est, elle
demi-queues haut conseillé de réfléchir à celui tion. Chaque instrument étant aussi, à conseiller de temps en
de gamme sont qui conviendra à votre type de unique, il est indispensable temps avant d’envisager au
extrêmement pri- jeu pianistique et au son qui une fois votre dévolu jeté sur bout de quelques années une
sés que ce soit par les petites saura faire voyager votre ima- un modèle en particulier, d’en révision totale de la mécanique.
salles de concert, les profession- ginaire. Plusieurs marques dis- essayer différents exemplaires Attention cependant aux varia-
nels au quotidien ou les ama- posent de pianos demi-queues. chez votre revendeur pour tions hygrométriques ainsi
teurs passionnés. La dimen- Nous avons sélectionné dans trouver clavier à vos mains et qu’aux écarts de températures,
sion de ces instruments atteint ce dossier les Steinway & Sons cordes à vos oreilles ! Il faut que mieux vaut placer l’instrument
les deux mètres onze, ce qui B-211, Fazioli F212, Yamaha votre choix soit une évidence et dans un environnement le plus
offre des sonorités très riches CF6, C. Bechstein B 212, Stein- non un compromis. stable possible afin d’éviter son
et des nuances infinies allant de graeber & Söhne C-212 ainsi Pour l’entretien, un accord vieillissement prématuré.
la plus imperceptible aux plus que le Sauter Omega 220. lors de chaque changement de En opérant de la sorte, il pourra
puissantes variations. De quoi Malheureusement, la facture saison est nécessaire. Si votre être transmis de génération en
ravir l’auditoire et les pianistes. française de pianos n’étant plus piano est souvent joué, vous génération, contrairement aux
Il est évident qu’avant d’en celle du début du siècle dernier, programmerez une fréquence idées reçues ! ■

68 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


Le Kaiser Distributeur :
Steinway & Sons
Site Internet :
STEINWAY & SONS B-211 https://eu.steinway.com/fr/

Le trésor
Prix public TTC : 101 680 €
résente depuis plus de Le Steinway & Sons B-211 a

P cent soixante ans, la


marque originaire de
Hambourg en Allemagne
tout du demi-queue de concert
idéal. Suffisamment puissant
pour convenir au récital de
On retient
Les qualités indiscutables
de l’instrument leader
du marché
transalpin
est devenue, au cours des soliste et facilement maîtri-
décennies, LA référence dans sable pour l’accompagnement profondes que les aigus cris- FAZIOLI F212
l’univers du piano de concert. vocal ou la musique de tallins et le médium parfaite-
Neuf pianistes concertistes chambre. Sa fabrication arti- ment maîtrisé avec une pro-

C
réé en 1987 par le
sur dix joueraient la marque, sanale (80 % de l’instrument jection du son optimal. Quant pianiste ingénieur
créant ainsi, par cette supré- est toujours fabriqué à la à la mécanique, une fois bien Paolo Fazioli, le F212
matie, une standardisation du main) et son suivi qualité en réglée, elle permet au pianiste fait partie des cent quarante
son du piano « moderne ». Et font un modèle d’une sûreté de s’exprimer en toute liberté pianos qui sont produits
cela, malgré la personnalité pianistique incomparable. et confiance. C’est le compa- chaque année dans l’usine de
de chaque instrument. Les basses s’avèrent aussi gnon idéal des concertistes. Sacile, à soixante kilomètres
au nord de Venise, en Italie.
Ce qui marque les esprits en
écoutant un Fazioli, c’est sa

La nouvelle référence Distributeur :


Yamaha Music Europe
qualité de son. Ne serait-ce
pas là l’essentiel pour un musi-
Site Internet : cien ? Du pianissimo dolce au
YAMAHA CF6 https://fr.yamaha.com/ fortissimo sauvage, tout paraît
Prix public TTC : 92 345 € possible sur ce piano à la
e fabricant japonais pré- les plus extrêmes grâce à son puissance démoniaque ! Les

L sente, à travers son CF6,


une nouvelle référence
dans le monde des pianos
excellent spectre dynamique.
De quoi combler les ama-
teurs de musique française
On retient
Un raffinement sans faille

le piano était la première


amateurs de sons épurés et
de basses puissantes y trou-
veront leur compte.
de concert haut de gamme du début du XXe siècle ! activité du groupe nippon de Toute votre palette sonore
demi-queues ! D’une subti- Depuis le rachat de Bösen- Hamamatsu créé en 1889 se développera grâce à son
lité et d’une précision sans dorfer, il y a plus de dix ans, par Torakusu Yamaha. Le CF6 cadre exclusif en fonte équipé
faille, ce modèle est une Yamaha n’a cessé de progres- mérite amplement sa place du système duplex en bronze
perle, tout comme son cla- ser pour arriver à ce résultat. dans les salons des amateurs ainsi qu’à sa table d’harmonie
vier mélangeant l’ivorite et Rappelons que la marque était les plus exigeants comme en épicéa massif issu de la
l’ébène. Les sous-nuances déjà dotée d’une excellente dans les salles de concerts Vallée de Fiemme. Il n’est pas
vaporeuses peuvent côtoyer expertise dans ce domaine : du monde entier. obligatoire de chercher le fond
du double échappement pour
en extraire l’essence.
Attention cependant, on
pourrait aisément comparer
cet instrument à une automo-
bile de course et, par consé-
quent, le ou la pianiste qui s’en
approche doit parfaitement
maîtriser son domaine pour
en tirer tout son potentiel. Un
véritable joyau italien !

Distributeur : Hanlet
Site Internet :
www.fazioli.com/fr
Prix public TTC : 99 840 €
On retient
Un ambitus sonore
proche de l’infini

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 69


PIANOS À LA LOUPE

CONCERTS
EXPOSITIONS PHOTOS

Le romantique
C. BECHSTEIN B 212
ondés en 1853 par Carl pas hésiter à chercher plus

F Bechstein à Berlin, les


pianos C. Bechstein sont
aujourd’hui conçus à Seifhen-
loin lorsqu’on pratique sur ce
C. Bechstein. Ainsi pourra-t-on
obtenir une puissance entrant
nersdorf, en Allemagne. en résonance avec sa magni-
Romantique est le premier fique table d’harmonie, que ce
qualificatif qui vient à l’esprit soit à travers les sonates de
lorsqu’on pose ses mains sur Beethoven ou bien celles de
ce B 212. Les couleurs sont Rachmaninov. Une marque
c h a u d es e t ro n d es, l a qui est moins présente sur le
mécanique à travers son cla- devant de la scène ces
vier demande à être maniée dernières années, mais qui
avec douceur et dextérité pour néanmoins le mérite.
epau.sarthe.fr
en tirer toute sa quintessence.
Nous sommes en compagnie Distributeur :
Musique Classique | LE MANS d’un instrument qui convient Saico SA. Euro Claviers
bien au répertoire du milieu du Site Internet : https://www.
XIXe siècle, un partenaire idéal bechstein.com/fr/
pour interpréter Schubert, Prix public TTC : 88 990 €
Brahms ou Chopin. On retient
Malgré cette rondeur roman- Sa forte personnalité
tique omniprésente, il ne faut
epau.sarthe.fr
LÕhŽritier
STEINGRAEBER
& S…HNE C-212
’est à Bayreuth que

C la marque Steingrae-
ber & Söhne (Strein-
graeber et Fils) voit le jour
en 1852. Et aujourd’hui, soit
cent soixante-six ans plus
tard, elle est encore dirigée
par les descendants de

70 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


Distributeur :
Steingraeber & Söhne
Site Internet : https://www.
steingraeber.de/fr/
compositeurs et les pianistes,
Prix public TTC : 84 590 €
afin de produire l’instrument
On retient moderne que nous jouons
Il est le digne héritier de la désormais ? Assurément ! Il
manufacture traditionnelle s’agit d’une vision immémo-
riale du piano, mais avec la
la famille, à savoir Udo technologie et les moyens du
Schmidt- Steingraeber. Le xxie siècle, que ce soit pour la
piano C-212 créé en 2009 est mécanique ou la table d’har-
un hommage au légendaire monie. Ce C-212 a tout du
modèle 205 que jouait Franz piano de concert nostalgique.
Liszt. Serions-nous ici face De quoi ravir les pianistes
à l’héritier d’une époque où (Horowitz en était friand) à la
les manufactures étaient en recherche d’un son différent,
continuelles recherches d’évo- bien que moderne et d’un
lutions en collaborant avec les savoir-faire d’antan.

L’outsider
SAUTER
OMEGA 220

oins (re)connu que fugues de Bach en première

M ses homologues – il
est un peu plus grand
et moins cher –, le Sauter
position ! Sur ce type d’instru-
ment, il est possible de tout
interpréter, du répertoire de
Omega 220 n’en est pas moins musique de chambre comme
une belle surprise ! du piano solo. Les graves sont
L’histoire des pianos Sauter de tout premier ordre et le
remonte à l’époque de médium riche et rond. Le son
Beethoven où Johann Grimm est large, voire très puissant. Il
se rendit à Vienne (Autriche) faudra apprendre à le connaître
pour parfaire sa connaissance pour le maîtriser totalement.
en facture pianistique auprès
de Johann Andreas Streicher, Distributeur :
ami du compositeur. Par la Saico SA. Euro Claviers
suite, son neveu Carl Sauter Site Internet :
créa la marque qui porte www.sauter-pianos.de/fr/
aujourd’hui son nom. Il faut dire Prix public TTC : 62 500 €
que lorsqu’on est derrière cet
On retient
Omega 220, on apprécie cette
Son rapport qualité/prix
puissance et cette précision
imbattable pour cette
qui conviennent à la musique
gamme d’instruments
de la période classique, les

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 71


NOTRE
le propos est ici plus acéré.
Lugansky éclaire ces pages
de son toucher lumineux,
atteignant une forme de

SÉLECTION
perfection sonore. Mais elle
n’est jamais glacée. Ce digne
héritier de l’école russe a tout
de l’interprète idéal de cette
musique : la maîtrise formelle,
Henriette Renié la sonorité brillante, la spiritualité
« Musique de chambre » et un soupçon de mélancolie.
Trio Nuori – Ligia Digital Du grand piano. E. F.
➜ Virtuose de la harpe,
Henriette Renié (1875-1956)
est d’abord connue des
amoureux de cet instrument.
Programme sans harpe
pourtant que celui du Trio
Nuori, qui propose une version
avec piano d’un trio conçu
pour violon, violoncelle et
harpe. D’une couleur
Duo Jatekok
MARCO BORGGREVE

caractéristique de la musique
française du tournant du siècle, « Les Boys » Œuvres de
l’écriture d’Henriette Renié Trotignon, Poulenc, Brubeck
fait merveille au clavier dans Alpha Classics - Alpha 388
une interprétation gorgée ➜ Duo plein de tempérament
de fraîcheur et de lyrisme. La que celui formé d’Adélaïde

DUO
Pièce symphonique ne séduit Panaget et Naïri Badal, l’une
pas moins sous les doigts de la ancienne élève de Brigitte
pianiste Flore Merlin. Celle-ci Engerer, l’autre de Nicholas

électrique
fait alliance avec l’archet Angelich. Jatekok aime à mêler
d’Aude Pivôt pour le premier les époques et les genres. Sous
enregistrement de la Sonate le titre « Les Boys », clin d’œil
pour violoncelle et piano. au duo Gold & Fizdale,
Martha Argerich Une réussite, toute de franchise
et d’ardeur ! Alain Cochard
dédicataire de la Sonate pour
deux pianos de Poulenc (1953),
& Sergei Babayan le récital place en son cœur

« Prokofiev for Two »


Roméo et Juliette, Hamlet, Eugène Onéguine
Récitals l’ouvrage du Français, dans
une interprétation sensible
et contrastée, entouré des Trois
Transcriptions de Sergei Babayan – Deutsch Grammophon Nikolaï Lugansky pièces de Baptiste Trotignon
« Rachmaninov – 24 Préludes » et des Points on Jazz d’un

F
lorilège de transcriptions pour deux pianos d’œuvres Harmonia Mundi Dave Brubeck s’emparant de
de Prokofiev, ce disque appelle les superlatifs. Le duo ➜ C’est une valeur sûre dans swinguante façon des modèles
Argerich/Babayan nous entraîne dans un tourbillon les Préludes de Rachmaninov. classiques. Les interprètes
d’émotions : leur jeu quasi symphonique est tantôt démo- Malgré sa longue fréquentation emportent la mise avec un sens
niaque et sarcastique, tantôt plus lyrique, voire insouciant. de ces pages – il a déjà des couleurs et une énergie
Les transcriptions réalisées par Sergei Babayan sont enregistré les Préludes op. 23 contagieuse. Cerise sur le
géniales d’intelligence, de liberté tout en restant fidèles à en 2001 – Nikolaï Lugansky ne gâteau, l’Élégie de Poulenc
l’esprit de l’œuvre. Dans les douze mouvements de Roméo et tombe jamais dans la routine. est menée avec une lyrique
Juliette, la dimension orchestrale est exacerbée. Prenons la Peut-être moins fougueux et et rêveuse nonchalance. A. C.
fameuse Danse des chevaliers. Avec ses basses scabreuses, bouillonnant qu’il y a vingt ans,
la menace qui plane sur Roméo et Juliette semble d’autant
plus terrifiante. On est saisi par cette narration resserrée,
servie par deux interprètes au sommet de leur art : ultrapré-
Pianoforte
cision de la pédale, du toucher, puissance tellurique, aigus Maxim
perlés… La rêverie est aussi au rendez-vous. Juliette jeune Emelyanychev
fille évoque une grâce ingénue à travers un toucher volubile « Mozart Sonatas »
et un lyrisme exacerbé. L’éclat de génie du duo atteint son Aparté
paroxysme avec la Mort de Tybalt, dont la transcription est ➜ Maxim Emelyanychev, le
ébouriffante. Un enregistrement grisant. E. F. jeune chef russe de l’ensemble

72 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


du jeu où la main gauche
joue entièrement son rôle
confère à cet album presque
LE COUP DE
mystérieux une aura irisée et
irrémédiablement charmeuse.
Jean-Pierre Jackson CŒUR
DE LAURE MÉZAN
Il Pomodoro est aussi un

En lumière
claviériste hors pair. Il vient
de signer un enregistrement
dédié aux sonates de Mozart. Nathalia Milstein
Et incontestablement, on Prokofiev/Ravel
entend le chef d’orchestre : Mirare
son Mozart est dramatique, Hervé

M
théâtral. Sa captivante version Sellin ême si aucun lien ne la rattache
de la Fantaisie en do mineur « Claude Debussy – à l’illustre violoniste du même
oscille entre tragique – les Jazz Impressions » patronyme, Nathalia Milstein peut revendiquer une
basses affirmées et viriles de Music Square belle filiation : un grand-père professeur de piano au Conser-
l’introduction –, et moments ➜ Claude Debussy vatoire de Moscou et un père pianiste auprès duquel elle s’est
de tendresse. Il faut souligner n’était pas uniquement formée. Bien que née en France, c’est la langue russe tout
aussi que l’instrument « impressionniste ». comme les sonates de Prokofiev qui ont bercé son enfance.
– une copie de pianoforte Il s’intéressait aussi aux Aussi, était-il naturel pour elle, dans ce premier album en solo,
Walter et Fils – offre une musiques orientales de célébrer ses racines en regard avec la culture française dont
palette de couleurs (les gamelans balinais) elle s’est tout autant nourrie. La musique de Prokofiev dialogue
chatoyantes et une sonorité et aux harmonies venues ici avec celle de Ravel au sein d’un programme mettant en
très claire. Et Maxim du Nouveau Monde. lumière les contrastes comme les affinités de deux langages
Emelyanychev en tire toute Hervé Sellin, pianiste français pianistiques contemporains. Dans la sombre Sonate n°4, écrite
la quintessence. E. F. majeur, a sélectionné à la mémoire d’un ami suicidé, Nathalia Milstein souligne tant
dix compositions, dont le la noirceur que l’onirisme de Prokofiev, à travers un toucher

Jazz Cake-Walk et Le Petit Nègre,


mettant ainsi en lumière
avec énergie et ductilité
qui sait se faire percussif, mais aussi profondément lyrique.
Avec Ravel et son Tombeau de Couperin, le piano prend
d’autres couleurs, joue sur la transparence, suit des courbes
Philippe Milanta la proximité avec le jazz plus fluides. La jeune pianiste témoigne aussi d’un sens de la
« Wash » alors évidente de Claude de narration et nous rappelle à quel point les deux compositeurs
Socadisc France, retrouvant l’approche partageaient cette faculté de transcender le réel, dans un
➜ Cet ancien professeur au trop négligée du grand monde bouleversé par la Grande Guerre et la révolution russe.
Conservatoire Nina Simone pianiste hollandais Hans Enfin, on appréciera l’esprit ludique de ce programme qui
de Romainville mêle Henkemans dans les années regorge de préludes, toccatas et rigaudons. C’est ainsi une
ici en solo compositions 1950. Une bien magnifique personnalité attachante et une musicienne au fort potentiel
personnelles éthérées et révélation. J.-P. J. virtuose qui se dévoile. Un talent à suivre…
graciles, standards et ballades
ellingtoniennes. Sa parfaite
Claudio Arrau
Archive

technique et sa sensibilité
aux harmonies riches Piano absolu Complete Philips Recordings Decca
entraînent l’auditeur dans ➜ Juin 1962, Arrau enregistre l’Opus 22, premier jalon de la seule
un voyage musical exigeant, intégrale des Sonates de Beethoven qu’il mènera à terme. À l’orée de
mais de haute tenue, où le la soixantaine, Philips lui offre des conditions artistiques et des prises
clavier chante et déploie les de son idéales pour graver l’essence de son répertoire – Beethoven,
chatoiements les plus délicats, Liszt, Chopin, Schumann, Schubert et Debussy viendront ensuite,
sollicité par une vision sereine Bach à la toute fin. Au long des années 1960 et 1970, Arrau s’effaçait
et enchanteresse. La plénitude derrière les œuvres. En l’entendant jouer la Waldstein ou les Davidbundlertänze, le sentiment de voir
toute la partition, d’en comprendre la syntaxe comme le vocabulaire vous saisissait. Ensemble méprisé
et pourtant génial, les Sonates de Mozart, transformées en symphonies ou en opéras, rappellent par leur
cantabile solaire qu’il fut par deux fois marié à des cantatrices et demeurent inimitables. Le véritable
testament sera chez Schubert, aride, roide, les trois dernières sonates comme autant de Winterreise,
parcours à la limite de l’ascèse. Les ultimes sessions ne cessent de fasciner. Arrau revenait au studio
tel un phœnix, l’âme endeuillée par le décès de son fils Mario, puis de son épouse, les poignets et les bras
meurtris par une chute terrible, mais la sonorité plus glorieuse encore. Un hommage soigné, qui offre
en sus deux interviews où Arrau évoque sa carrière, mais surtout livre ses pensées sur les Sonates de
Beethoven… Mieux qu’une somme, un compagnon pour la vie. Jean-Charles Hoffelé

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 73


NOTRE SÉLECTION
Benjamin
Alard.

(THOMAS OSPITAL ) CHRIS WHITE / (BENJAMIN ALARD) IGOR STUDIO


Thomas
Ospital.

L’ORGUE
EN MAJESTÉ répondent cinq Visions improvisées de
Thomas Ospital, instantanés poétiques de
plans et de timbres, inventifs et singuliers.
Changement radical de lumière et de
La jeune génération d’artistes met l’instrument à l’honneur.
climat, libre et spacieux, avec le volume n°1
Coup de projecteur sur deux artistes de haute volée : du Bach de Benjamin Alard. Hormis Helmut
Thomas Ospital et Benjamin Alard. Walcha (deux quasi­intégrales d’orgue et
l’essentiel du clavecin), nul n’avait tenté
ce doublé vertigineux : tout le clavier solo
a « jeune » école d’orgue française, Bestion de Camboulas (6 avril, Ligia) de Bach ! Ici le Jeune Héritier, admira­

L en perpétuel devenir et qui n’a ou Le Lai de l’ombre, CD inaugural de


rien d’une génération spontanée, Jean­Baptiste Monnot sur son Cavaillé­
s’inscrit dans une vaste lignée, aux Coll de Saint­Ouen de Rouen (15 avril,
maîtres succédant les disciples qui Venus Fly Trap Records).
enseignent à leur tour. Jeune entre guille­ Épicentre des gravures présentées : Bach. À
mets car la valeur tient plus à l’intensité noter que la première intégrale de Marie­
d’un parcours qu’aux Claire Alain, Scandinave
blement replacé dans son propre temps
musical. Précurseurs (Froberger, Pachelbel,
Böhm), inspirateurs (Frescobaldi, Grigny)
et parentèle (Johann Michael et Johann
Christoph Bach) y éclairent sa musique
jusqu’au « rival » d’une occasion man­
quée : Marchand. Tant à l’orgue Andreas
seules années. Ainsi de (1959­1967), va enfin être Silbermann de Sainte­Aurélie de
Marie­Claire Alain ou de « Ce printemps, les reprise en CD (Erato War­ Strasbourg (divinement restitué par
Michel Chapuis, trente­ organistes signent ner, 24 août). À Thomas Quentin Blumenroeder) qu’au clavecin
naires en 1960, avec déjà d’envoûtantes Ospital, organiste en Émile Jobin (d’après Ruckers/Dulken) :
le disque comme miroir résidence de l’Audito­ un prodige de subtile musicalité et de vraie
du parcours individuel. partitions. » rium de Radio France en maturité interprétative – comme il sied à
Moins anthologique qu’à 2016­2017, revient l’hon­ la « jeunesse » de Bach. ■ Michel Roubinet
l’âge d’or du microsillon, ravivé par le CD neur de graver le premier CD de l’orgue
(seul Olivier Vernet semble libre de pour­ Grenzing. Il faut en accepter l’acoustique LEURS ACTUS
suivre sur cette lancée), le disque a connu boisée, ronde au point d’homogénéiser ✔« Convergences » Johann Sebastian
une réorientation sur un marché plus la palette, mais d’une vive intelligibilité : Bach/Thierry Escaich, Thomas Ospital
sélectif, mais bien vivant. En témoignent la polyphonie y prend avantageusement (Tempéraments)
quelques parutions de printemps signées ses marques. De même les Chorals-Études ✔« Johann Sebastian Bach : Intégrale
de trentenaires d’aujourd’hui, dont (2010, première mondiale) de Thierry de l’œuvre pour clavier, vol. 1 »
Visages impressionnistes de Louis­Noël Escaich, exigeants et envoûtants, auxquels Benjamin Alard, (Harmonia Mundi)

74 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


LIVRES
EXTRAIT
Éric-Emmanuel Schmitt
COURS TRÈS
PARTICULIERS…
Dans son nouvel ouvrage, l’écrivain raconte, alors qu’il est Instantanés
étudiant à l’École normale supérieure, ses leçons de piano poétiques
L
avec Madame Pylinska, émigrée polonaise, qui lui enseigne l’art a pianiste d’origine
de Chopin. Et sa méthode est surprenante. Extrait. sri lankaise Shani Diluka
a rassemblé dans
un ouvrage une compilation
– Couchez-vous sous le piano. Chopin a débuté ainsi. Il s’étendait sous le de ses poèmes. « Je pars
– Pardon ? piano de sa mère et ressentait les vibrations. à la recherche de ce qui
– Couchez-vous sous le piano. La musique, c’est d’abord une expérience m’importe le plus, la place
Elle me désigna le tapis persan déployé sous physique. Puisque les avares n’écoutent qu’avec de l’homme dans l’ordre
son Pleyel à queue. leurs oreilles, montrez-vous prodigue : écoutez de la nature et le sens de
Puisque j’hésitais, elle ajouta : avec votre corps entier. notre être », écrit-elle en
– Vous craignez les acariens ? Vu votre carrure, Elle joua. préambule. À travers une
ce sont eux qui devraient se méfier… Comme elle avait raison ! La musique me frôlait, plume sensible, elle livre
Je m’accroupis, me glissai sous le piano et entre- me léchait, me piquait, me pétrissait, me malaxait, son regard sur les hommes
pris de ramper. me ballottait, me soulevait, m’assommait, me et les choses, de la beauté
– Sur le dos ! brutalisait, m’exténuait, les basses me secouant d’un Botticelli au drame de
Je m’allongeai, le visage face à la table d’harmonie. comme si je chevauchais une cloche d’église, les Fukushima. Chaque poème
– Les bras en croix. Paumes au sol. aigus pleuvant sur moi, gouttes froides, gouttes est associé à un morceau
J’obéis. Un matou à la fourrure fauve se faufila chaudes, gouttes tièdes, lourdes ou ténues, en de musique. Et le tout est
dans la pièce, sauta sur un pouf et s’y carra en rafales, en ondées, en filets, tandis que le médium illustré par les calligraphies
m’adressant un regard ironique. onctueux me recouvrait le buste, telle un molleton de Marika Bührmann.
Madame Pylinska s’assit devant le clavier. rassurant au sein duquel je me blottissais.
– Concentrez-vous sur votre peau. Oui, votre Madame Pylinska et le secret de Chopin Canopées
peau. Votre peau partout. Rendez-la perméable. Albin Michel, 126 p., 13,50 € Shani Diluka
Éditions Plessis, 95 p., 15 €

NOS COLLABORATEURS PUBLIENT


Horizons violon et piano en Simon Zaoui (piano), (Grasset), Requiem pour un
fauréens apesanteur) aux
pages de maturité
Raphaël Merlin (violoncelle),
David Lefort (ténor) Aparté
chat. Un ouvrage dans lequel
le célèbre journaliste de Radio

E
lévation ». aux harmonies plus classique revisite, à la lumière
C ’e s t l e tortueuses (Trio Gros de la maladie de sa chatte
« titre du pour violon violon- cha(t)grin Margot, son passé, sa jeunesse
poème des Fleurs celle et piano), les marseillaise, et se rapproche

L
du mal de Charles interprètes nous es chats et les des vivants. Dans ce
Baudelaire en exergue de cet font entrevoir cette lumière pianos ont été livre sensible, sa
enregistrement et qui sied incandescente typiquement « domestiqués plume inspirée irradie
aussi bien à la musique de fauréenne. que pour nous conso- comme un soleil de
Gabriel Fauré qu’à la manière ✔ « Gabriel Fauré Horizons » ler du temps gris et Provence.
dont les interprètes la Trio pour violon, violoncelle de la lancinante brû- Requiem
défendent. Des œuvres de jeu- et piano, Andante pour violon lure de l’exil. » Cette pour un chat
nesse desquelles se dégage un et piano, Nocturnes pour piano. phrase est tirée du Olivier Bellamy
tendre lyrisme (romance pour Pierre Fouchenneret (violon), récit d’Olivier Bellamy Grasset, 288 p., 19 €

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 75


Mots fléchés

Solution ➔
76 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018
Courrier des lecteurs
UN COUP DE CŒUR, UNE RENCONTRE, UN CONCERT MARQUANT ? ENVOYEZ-NOUS VOS TEXTES,
NOUS PUBLIERONS LE MEILLEUR DANS NOS COLONNES.

➔ Pour nous écrire : redaction@pianiste.fr

« Abonné de Pianiste depuis des années,


Bravo à François Mardirossian je me réjouis du nouveau format ! Le choix
pour sa critique du concert d’Igor Levit ! des partitions est plus large, la pédagogie
UN GRAND BEETHOVÉNIEN À BRUXELLES est vraiment au centre et vos conseils sur
Bozar 31/01/2018 les meilleurs pianos me sont toujours utiles. »
Programme : Ludwig van Beethoven Catherine, Lille
Sonate pour piano n°27, op. 90, Sonate pour piano n°28, op.
101, Sonate pour piano n°29, op. 106, « Hammerklavier »

D
eux saisons et huit concerts auront suffi à Igor Levit
pour boucler cette aventure extraordinaire qu’est de « Bonjour, je suis abonné au magazine depuis dix-
jouer l’intégrale des trente-deux Sonates pour piano huit ans et depuis le numéro 108, il n’y a plus
de Beethoven. Ce pianiste germano-russe (qui vient d’être d’index des partitions précédemment publiées.
désigné lauréat du prestigieux Gilmore Artist Award 2018 Cela devient très difficile pour moi de retrouver
récompensant un pianiste tous les quatre ans avec la des pièces de musique dans ma collection. Cela
coquette somme de 300 000 dollars) est certainement restera-t-il comme ça ? »
un des plus grands pianistes beethovéniens de sa B. Pesch
génération. Le concert de janvier dernier en est une
parfaite illustration. Après l’avoir écouté et admiré dans Cet index prend bien trop de place dans le magazine.
cette intégrale en 2016, je ne peux que me répéter tant Il nous serait nécessaire, pour être exhaustifs, de
mes lauriers étaient déjà grands et sincères. Quand, par prévoir 6 à 8 pages, au détriment de l’éditorial et de
deux fois, on est subjugué par la maîtrise d’un artiste et
cette page essentielle de courrier des lecteurs que
admiratif de son intelligence, on ne peut qu’être confiant
et heureux de le découvrir une troisième fois. Force est de
nous avons tenu à créer. Mais nous n’excluons pas de
constater que, de nouveau, Igor Levit dans Beethoven est mettre cet index un jour en ligne !
irréprochable. De l’originalité, du respect face au texte, une Pianiste
technique parfaite, une clarté absolue des plans sonores,
un piano qui chante en permanence et une palette de
nuances assez saisissante font de la « Hammerklavier »
une œuvre qu’on aimerait entendre durer plus longtemps. « Bonjour, je suis étudiante et pratique le piano dès
La profonde implication de Levit capte notre attention que j’ai du temps libre. Je suis ravie des nouvelles
sans nous lâcher un instant. Il y aura bien quelques masterclasses de Michel Dalberto. Merci pour
musiciens pour lui trouver des défauts car il prend trop les partages et la facilité d’accès sur YouTube ! »
vite tel passage ou tient la pédale excessivement dans tel
Anaïs, Bordeaux
autre, mais qu’importe, la sincérité de son jeu et l’élégance
des constructions musicales qu’il réalise le rend
inattaquable. Objectivement, je ne vois personne rendre
cette intégrale d’une façon aussi juste, réfléchie et aboutie.
Son jeu est sans affect ni atermoiements. Jamais le son ne
devient dur ou trop direct. Il parvient à rendre la puissance Bonjour, j’apprécie
de cette musique simplement et sans forcer. Le tout
vraiment votre Solution
premier beethovénien d’aujourd’hui. François Mardirossian
journal, mais je n’y
trouve plus de jazz.
Quel dommage !
« Un grand bravo pour le numéro avec Christine A.,
Alexandre Tharaud, un artiste formidable. J’ai Paris
découvert avec bonheur sa création Le Temps
au temps et ne cesse de la jouer depuis ! »
C’est désormais
Romain, Clermont-Ferrand Thomas Enhco qui
vous propose un
rendez-vous dans
ERRATUM : La Valse triste de Sibelius, publiée chaque numéro !
dans le numéro 109 de Pianiste, est créditée aux éditions Pianiste
Breitkopf & Härtel.

PIANISTE ❘ mai-juin 2018 ❘ 77


LE CLAVIER DES ÉCRIVAINS

LÕode ˆ la joie
Le grand philosophe Clément Rosset est décédé en mars dernier. Ce penseur du
réel, auteur d’une œuvre prolifique était un fou de musique, notamment de piano.
Pianiste lui rend hommage en publiant à nouveau les propos qu’il nous avait
confiés il y a quelques années sur cette passion qui le hantait depuis l’enfance.

«J
e suis issu d’une famille bour- comme la musique pour clavier de Bach et
geoise, et dans toute famille celle de Scarlatti, pour moi le plus grand musi-
bourgeoise qui se respecte, on cien italien. Rien n’a d’égal que la fraîcheur du
apprend le piano. Un siècle plus piano de Haydn ! Il y a bien sûr Mozart, Ravel,
tôt, les jeunes filles jouaient de Debussy, Stravinsky, Berio…
la harpe dans les salons. À mon
époque, les enfants apprenaient la musique. JE DÉTESTE BEETHOVEN
C’était la tradition. Mes quatre frères et sœurs En revanche, je goûte peu à la musique roman-
ont tous joué du piano. Mes parents considé- tique. Je ne supporte pas Brahms que je trouve
raient que cela faisait partie de l’éducation. pesant. Chopin est un de mes musiciens
THOMAS BILANGES

Je m’estime chanceux d’avoir eu accès à la préférés, mais je ne le considère pas comme un


culture de manière privilégiée. Mais chez le romantique. Le plus romantique de tous, c’est
bourgeois, on trouve le meilleur et le pire : il y a Beethoven. Je reconnais son génie absolu, mais
ce qu’on appelle « le bourge », avec son système je ne l’aime pas. Pour moi, il est l’anti-musi-
de valeurs qui est assez déplaisant. D’ailleurs, cien. Celui qui a dénaturé la fonction musicale.
le « bourge » n’est pas féru de musique classique. Il écoute Brel, C’est-à-dire la joie. Vous allez m’opposer la Symphonie n°9 et L’Ode
Brassens et Ferré : la trilogie des horreurs ! Des chanteurs qui se à la joie : elle me met en rage ! Beethoven a valorisé l’expression de
prétendent anarchistes, se moquent du bourgeois et, au final, qui la souffrance. Son écriture pianistique me déplaît, à l’exception de
les écoute ? Les bourgeois ! quatre ou cinq œuvres. Je respire avec Chabrier ou Manuel de Falla
Mais revenons au piano. Alors que j’étais parvenu à un niveau qui se sont libérés du carcan romantique. Comme Stravinsky. Il a
moyen – je jouais par exemple certaines pièces de Gaspard de d’ailleurs défini la vraie nature de la musique. « Elle est par essence
la nuit –, je me suis progressivement éloigné de l’instrument. impuissante à exprimer quoi que ce soit », dit-il. Si elle porte un sens,
Quand j’habitais chez mes parents, je c’est un sens musical. Si elle éveille un sen-

« La Valse noble
répétais les Valses nobles et sentimentales timent, c’est un sentiment musical. Elle
de Ravel, dont l’écriture est très moderne. n’exprime pas autre chose qu’elle-même.

de Ravel a entraîné
C’est pour moi la pièce maîtresse de toute Elle semble suggérer un sentiment, une
l’œuvre de Ravel ! Nous avons dû démé- signification que le langage ordinaire
nager car la Valse noble n’est pas passée
auprès des voisins ! Aujourd’hui, j’utilise notre quasi-expulsion ne peut dire. Cette thèse a du mal à être
entendue pour deux raisons : la première,
le piano comme un instrument de travail,
pour vérifier un accord, une harmonie. des beaux quartiers. » c’est que la musique peut faire allusion à
un souvenir non musical, mais attribué
Mon rêve était de devenir compositeur. au pouvoir musical. Elle paraît révéler un
Mais ma maîtrise du solfège était insuffisante et je déchiffrais très contenu qui n’est pas spécifiquement musical. La seconde, c’est que
mal. Enfant, j’appréciais le côté galant de Mozart sans en saisir la l’on conçoit, avec Platon et Aristote, que la musique est mimêsis
profondeur. Un jour, j’ai éprouvé un choc en écoutant un passage de (un art d’imitation, NDLR), qu’elle est liée à autre chose qu’à elle-
Don Juan. C’était quasiment de l’ordre de la conversion mystique. Il même. Beaucoup considèrent qu’il ne peut exister d’expressivité
y a chez Mozart cette jubilation paradisiaque associée à une connais- purement musicale. C’est pourtant le seul art qui ne soit pas du tout
sance du tragique, nécessaire à tout art. Wagner, que je considère mimétique, mais autonome car non figuratif ou imitatif. Tout art
comme un piètre penseur et librettiste mais un génial musicien, et est abstrait par rapport à la réalité sensible. Mais surtout la musique
Debussy, notamment le Prélude à l’Après-midi d’un faune, m’ont qui forme un réel autonome. Le seul qui ne soit pas en prise sur le
aussi marqué. J’aime jouer certaines œuvres par-dessus tout, réel que nous connaissons. ■ Propos recueillis par Elsa Fottorino

78 ❘ PIANISTE ❘ mai-juin 2018


.
Le piano le plus
innovant du monde est arrivé
à découvrir sur Musicora

www.yamaha.com/dkv
Retrouvez Yamaha sur le salon
MUSICORA
les 01/02/03 juin 2018
Grande halle de la Villette - Paris

Vous aimerez peut-être aussi