Vous êtes sur la page 1sur 1

Maison natale Jean de La Fontaine Les Fables La Fontaine Les Jeux Enseignants

Association Sté historique Ecrivains Loisirs Liens

JEAN DE LA FONTAINE : "A Monsieur Galien"


Pièce publiée pour la première fois dans les oeuvres diverses, 1729
Retour au parcours lafontainien

À MONSIEUR GALIEN,(*)

EN LUI RENDANT SES POÉSIES ENVELOPPÉES


D’UNE ARMOIRIE D'ENTERREMENT
(*) La source du Mont Martel à Château-Thierry, fut
J’ai lu tes vers, dont je n’eus cure découverte en 1627 par Martine de Bertereau, baronne de
Dès que j’en vis la couverture Beau-Soleil ; elle fut préconisée dès cette époque par les
C’était un drap de sépulture sommités médicales, entre autres : Julien-Claude Galien ou
Qui me semblait de triste augure. Gallien, médecin né à Château-Thierry, qui passe pour
Aussitôt je fis conjecture avoir aussi écrit des vers.
Que ces vers seraient la pâture (d'après : les sources, les fontaines, les lavoirs ou
De ceux qui sous la tombe dure fontaines belle eau de Château-Thierry, J.P. Chopart, J.P.
N’épargnent nulle créature; Delangle, 1980)
Mais quand j’en eus fait la lecture,
Il me fut force de conclure
Que cette plaisante écriture
Fait rire les gens sans mesure. 1 Célèbre foire de Reims
Que si ta belle humeur te dure, 2 Sens de blesser
Tu feras descendre Voiture 3 la difficulté
Du Pégase à la corne dure
Et ne saurais à la Couture1
Trouver de plus fine monture.
Mais prends garde, je te conjure,
Qu’il ne t’affole2 la fressure
Ou fasse au chef une blessure
Qui soit de difficile cure :
Car il est gai de sa nature,
Fringant, délicat d’embouchure,
Et ce n’est pas chose trop sûre
Que d’y monter à l’aventure.
Si tu le domptes, je t’assure
Qu’un jour chez la race future
Tu seras en bonne posture ;
Mais diable, c’est là l’enclouure3.

lire d'autres fables

Vous aimerez peut-être aussi