Vous êtes sur la page 1sur 48

3,00 € jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO - N° 23 737 - www.lefigaro.

fr - France métropolitaine uniquement Première édition

lefigaro.fr
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais

PAUL MCCARTNEY FIGARO LITTÉRAIRE


L’INSPIRATION TOUJOURS PROUST, CAMUS, GENET…
INTACTE DE L’ÉTERNEL BEATLES LEURS ÉCRITS ORIGINAUX
PAGES 30 ET 31 S’ARRACHENT NOTRE SUPPLÉMENT

Un an après, l’origine du
ISLAMISME
Séparatisme :
l’exécutif

Covid-19 reste un mystère


à la recherche
du consensus PAGE 8
DROITE
Bruno Retailleau
presse LR
d’avancer Le blocage des frontières chinoises empêche les scientifiques d’enquêter sur les réservoirs
sur la primaire PAGE 9 animaux qui ont transmis le coronavirus à l’homme. Le pangolin n’est plus le principal suspect.
JUSTICE Comment le virus Sars- plus de 1,5 million de per- gnes récents d’ouverture, la vivants. Un blocage qui en- frontières. Une théorie bien
La froide colère CoV-2 a-t-il franchi la bar- sonnes ? Les analyses ont Chine refuse toujours aux trave l’enquête en cours et pratique qui éclipse la mau-
de l’avocate de rière des espèces, passant de progressé et ont notamment scientifiques étrangers l’ac- permet à Pékin d’insister sur vaise gestion du début de
l’animal à l’homme, déclen- permis de disculper l’un des cès à l’endroit où l’épidémie l’idée controversée que le vi- l’épidémie et met l’accent
Nicolas Sarkozy chant la pandémie qui suspects de départ, le pango- a explosé, la ville de Wuhan rus n’est pas apparu sur son sur la réussite du régime pour
PAGE 13 ébranle la planète et a tué lin. Mais, malgré quelques si- et son marché aux animaux sol, mais à l’extérieur de ses étouffer le virus par la suite.

FOOTBALL è POUR PÉKIN, LE VIRUS VIENT DE L’ÉTRANGER è LE PANGOLIN, UN COUPABLE TROP PARFAIT è LE VIRUS SERAIT DÉJÀ SORTI PLUSIEURS FOIS DE CHINE AVANT LE DÉBUT
OFFICIEL DE L’ÉPIDÉMIE è L’EXÉCUTIF RESTE PRUDENT FACE AU « RISQUE DE TROISIÈME VAGUE » PAGES 2 À 6 ET 19
Paris et Basaksehir
main dans la main
PAGE 14

ENTREPRISES Bras de fer


Les sociétés Brexit : entre
profitant de la crise
dans le radar
Boris Johnson la France
du fisc PAGE 23 au cœur et Bruxelles
MODE de la bataille sur l’avenir
En l’absence de
d’EDF
Le premier ministre
touristes étrangers, britannique s’est impliqué
les boutiques directement dans la dernière
de luxe repartent ligne droite des négociations Le gouvernement et la Com-
mission mènent des discus-
à la conquête en vue d’un accord, en dînant
sions serrées autour des prix de
des Français PAGE 34 mercredi avec Ursula l’électricité produite par les
von der Leyen pour tenter centrales nucléaires du géant
de lever les blocages. français de l’énergie, ensuite
Paris vigilant
CHAMPS LIBRES

n
PAGE 12 ET L’ÉDITORIAL revendue à ses concurrents. De
face aux ces négociations dépend le fu-
tur équilibre financier d’EDF.
ingérences Pour obtenir de meilleurs ta-
turques rifs, le groupe propose de se
JOHN THYS/AFP

n
La chronique réorganiser en plusieurs entités
autour du nucléaire, des éner-
d’Éric gies renouvelables et des bar-
Zemmour rages. PAGE 22
n
Le tête à tête
de Charles
Jaigu ÉDITORIAL par Patrick Saint-Paul psaintpaul@lefigaro.fr
n
La tribune
de Seth
Greenland
Poker européen

L
n
La chronique es protagonistes se connaissent Mercredi soir, le premier ministre britanni-
de Luc Ferry par cœur au terme de trois ans et que, Boris Johnson, et la patronne de l’exé-
PAGES 16 À 19 demi d’une négociation qui a pris cutif européen, Ursula von der Leyen, de-
les allures d’une partie de poker. vaient dévoiler leurs ultimes lignes rouges,

@
Jusqu’au bout de cette intermi- jauger la possibilité d’un compromis. Ils
FIGARO OUI nable donne, Européens et Britanniques jouent leur partie, les revolvers posés sur la
FIGARO NON osent encore les coups de bluff et refusent table. Les Européens s’accrochent à l’espoir
d’abattre leurs cartes. À trois semaines d’un d’un accord dans les prochains jours, mais
Réponses à la question divorce aux conséquences économiques pas à n’importe quel prix : l’intégrité du
de mercredi : lourdes pour l’Union européenne et le marché unique doit
Covid -19 : le Royaume- Royaume-Uni, personne ne sait encore L’heure être préservée avec des
Uni a-t-il raison
de commencer
dans quelles conditions il se déroulera. est venue règles équitables. Pour
Celui qui est capable de prédire l’issue mé- « BoJo », qui a accepté
la vaccination
dès maintenant ? rite « un poste de scénariste dans l’industrie de jouer un compromis en reti-

OUI NON
du cinéma », dit-on à la Commission ! Un cartes rant les articles incri-
dirigeant européen estime les chances d’un minés par l’UE de sa loi
66 % 34 % accord à « 50-50 ». Le négociateur, Michel sur table ! sur le marché intérieur,
TOTAL DE VOTANTS : 145 328 Barnier, croit encore un « deal » possible c’est à l’Europe de reculer. Son pays doit
tout en jugeant un « no deal » plus proba- retrouver sa souveraineté, comme il l’a
Votez aujourd’hui ble. Chacun veut faire croire que l’autre a le promis aux électeurs… Jusqu’au bout, ses
3’:HIKKLA=]UXUUW:?b@m@l@a@a";

sur lefigaro.fr plus à perdre dans une séparation sans ac- partenaires s’interrogent sur son intention
Le projet de loi sur « les cord. La réalité est que le Royaume-Uni réelle : limiter les turbulences économiques
principes républicains » écoule 47 % de ses exportations vers l’UE, provoquées par la crise sanitaire avec un
M 00108 - 1210 - F: 3,00 E

sera-t-il efficace pour contre 7 % dans le sens inverse. Peu impor- « deal », ou, au contraire, en faire porter la
lutter contre l’islamisme ? te qui a le plus à perdre. Pour les Européens, faute sur les Européens en choisissant un
comme pour les Britanniques, il y aura un « no deal ». L’heure a sonné de jouer cartes
prix à payer, avec ou sans accord. sur table ! ■
SONNY MCCARTNEY

AND : 3,20 € - BEL : 3 € - CH : 4,20 FS - CAN : 5,70 $C - D : 3,60 € - A : 3,60 € - ESP : 3,20 € - Canaries : 3,20 € - GB : 2,90 £ - GR : 3,40 € - DOM : 3,20 € - ITA : 3,30 €
A

LUX : 3 € - NL : 3,40 € - PORT.CONT : 3,30 € - MAR : 23 DH - TUN : 4,40 DT - ZONE CFA : 2.400 CFA ISSN 0182.5852
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

2 L'ÉVÉNEMENT
L’enquête
sur les origines
FABRICE COFFRINI/AFP

du Covid avance
Nous voulons
connaître
l’origine du virus
et nous ferons
avec difficulté
tout pour Les experts ont innocenté le pangolin mais n’ont
la connaître. (…) toujours pas trouvé l’animal responsable de la
Il n’y a rien
pandémie, faute de pouvoir se rendre en Chine.
à cacher »
TEDROS ADHANOM
GHEBREYESUS, Sars-CoV-2. En revanche, des tra-
DIRECTEUR GÉNÉRAL
DE L’OMS,
LE 30 NOVEMBRE 2020
ANNE-LAURE FRÉMONT
£@alaurefremont
ces du virus ont été retrouvées dans
les égouts. « Cela signifie qu’il circu-
lait déjà chez l’homme depuis un cer-
« absolument
Il faut

IL AURA fallu attendre près d’un an tain temps », estime Étienne Decro- que notre
pour qu’une première réunion (vir- ly, virologue au CNRS. équipe
1,55 tuelle) entre les experts internatio-
naux chargés par l’Organisation
Les chercheurs de l’University
College de Londres (UCL) ont re- internationale
puisse
million
mondiale de la santé (OMS) d’en- constitué l’arbre généalogique du
quêter sur les origines du Covid et virus, qu’ils ont pu recréer en lis- rejoindre
leurs homologues chinois puisse se tant les mutations des génomes col-
ses collègues
de personnes dérouler fin octobre. Épidémiolo-
gistes, virologues, experts en santé
lectés tout au long de l’année. « On
obtient une horloge moléculaire qui chinois
sont mortes
du Covid-19 depuis
publique, ils viennent des États- permet de corréler le temps au nom- et aller sur
décembre 2019
Unis, de Russie, du Soudan ou d’Al-
lemagne, selon une liste vraisem-
blablement validée par Pékin. Leur
bre de mutations. Cela nous permet
de remonter jusqu’à la lignée de cette
pandémie, l’ancêtre commun des vi-
le terrain
MIKE RYAN,
»
mission s’annonce longue et com- rus échantillonnés », explique le RESPONSABLE

68,2
DES SITUATIONS
plexe : remonter la piste du corona- phylogénéticien suisse François D’URGENCE À L’OMS
virus, baptisé Sars-CoV-2, pour Balloux. Selon ces travaux, le virus

millions
identifier la source originelle de aurait été transmis pour la première
cette pandémie qui a sidéré le mon- fois à l’homme entre le 6 octobre et
de entier, fait plus de 1,5 million de le 11 décembre 2019.
de cas morts et mis à l’arrêt de larges pans
de l’économie mondiale.
Quant à son origine avant cela,
seule une hypothèse fait consensus à
d’infection Jusqu’à présent, aucun de ces ex-
perts n’a pu mettre les pieds dans
ce jour : il nous viendrait de la chau-
ve-souris. Très tôt, des chercheurs
au moins ont été
l’immense marché de fruits de mer de l’institut de virologie de Wuhan
officiellement et d’animaux sauvages de Wuhan ont retrouvé dans leur immense col-
diagnostiqués (dans la province du Hubei), un lection d’échantillons un virus très
depuis le début temps considéré comme le berceau proche du Sars-CoV-2, baptisé
de l’épidémie de l’épidémie. « Il faut absolument RaTG13. Il avait été prélevé en 2013
que notre équipe internationale puisse sur une chauve-souris insectivore du
rejoindre ses collègues chinois et aller Yunnan, à plus de 1 500 km de là.
sur le terrain », a pourtant plaidé fin Rien d’étonnant à cela puisque les
COMMENT novembre Mike Ryan, responsable
des situations d’urgence à l’OMS.
chauves-souris sont un réservoir
bien connu de coronavirus. Elles re-
Des agents de l’équipe
LA CHINE L’agence onusienne n’a d’autres présentent en effet plus d’un cin-
d’intervention d’urgence
sanitaire effectuent
AURAIT choix que de composer avec les
atermoiements de Pékin, qui ne
quième des espèces de mammifères
sur la planète, et transportent à ce ti-
des recherches
sur le marché de gros
MINIMISÉ semble pas particulièrement pressé
de coopérer (lire ci-contre). Et ce ne
tre une très grande diversité de virus. de fruits de mer
de Huanan,
LA CRISE sont pas les invectives de Donald
Trump, qui accusait encore en sep-
Ancêtre commun
Mais si le RaTG13 est à ce jour le virus
le 11 janvier à Wuhan.
NOEL CELIS/AFP
La chaîne américaine CNN tembre le pays d’avoir « lâché cette le plus proche qu’on connaisse du
a récemment révélé plaie à travers le monde », qui per- Sars-CoV-2, il ne lui correspond thèse : « Les données génétiques du drome respiratoire dû à un cousin
le contenu d’un rapport mettront de dénouer la situation. qu’à 96 %. « Or 4 % de différence sur Sars-CoV-2 et de ses plus proches du nouveau coronavirus -, « l’hôte
de 117 pages estampillé Pour l’instant, ce sont les experts un génome de 30 000 nucléotides, parents connus indiquent que ce virus intermédiaire était la civette palmiste
« document interne, chinois qui conduisent les investi- c’est beaucoup », explique Meriadeg avait évolué chez les chauves-souris masquée, un petit carnivore proche
gations sur place, tandis que les Le Gouil, écologue et virologue à et était déjà capable d’infecter et de se du vison », rappelle-t-il. Pour en
à garder confidentiel »
chercheurs internationaux « pas- l’université de Caen. Quelque propager parmi les humains. » savoir davantage, il faudrait que la
provenant du Centre de sent en revue les études préliminai- 1 200 nucléotides séparent les deux Le plus probable reste tout de Chine en dise davantage sur ce qui
contrôle et de prévention res » et élaborent des protocoles, virus… Autrement dit le Sars-CoV-2 même qu’un animal ait servi d’hôte se passe dans ses élevages. Ce qui
des maladies du Hubei, la indique l’OMS. Une première étape ne descendrait pas du RaTG13. Il intermédiaire. Autrement dit est certain, note pour sa part Meria-
province chinoise où sont sera de remonter le fil des contami- s’agirait plutôt de deux cousins qui qu’une espèce ait facilité le passage deg Le Gouil, c’est que « quand un
apparus les premiers cas nations humaines : le premier cas ont divergé d’un même ancêtre du virus entre la chauve-souris et coronavirus pénètre dans un espace
officiels de Covid-19. connu - mais pas officiellement re- commun il y a quarante à soixante- l’homme. Pendant des mois, le pan- homogène, comme un élevage où les
Ce rapport montre connu - serait, selon le South China dix ans, selon les spécialistes. golin a fait office de suspect idéal animaux sont en forte densité et ont
Morning Post, un homme de 55 ans Le mystère reste donc entier : (lire page 4). « On pensait que la mes- une réponse immunitaire similaire, il
d’une part que les chiffres
soigné dans le Hubei dès le 17 no- quel est l’ancêtre du virus qui est se était dite mais, en analysant les gé- va facilement se propager et les op-
publiés au départ étaient vembre 2019. Soit plusieurs jours passé de la chauve-souris à l’hom- nomes en détail, cette hypothèse n’a portunités de passage à l’humain
sous-évalués : les avant l’apparition des cas liés au me, et quand cette transmission pas tenu », note Étienne Decroly. s’en trouvent renforcées ».
autorités sanitaires locales marché de Wuhan. Des analyses ré- s’est-elle produite ? « On a long- Quelles sont les autres pistes en-
ont par exemple recensé trospectives ont par ailleurs montré temps pensé que la transmission di- visagées ? Pour Alexandre Hassa- Allers-retours entre espèces
« un total de 5 918 cas que le virus était déjà présent hors recte était très difficile, voire impossi- nin, maître de conférences à Sor- Le dernier scénario n’est pas le
nouvellement détectés de Chine avant l’automne 2019 (lire ble, raconte Étienne Decroly. bonne Université et chercheur au plus probable, mais c’est diplo-
le 10 février, soit plus du page 4). Pour le directeur du Centre Normalement, les hommes et les Muséum national d’histoire natu- matiquement le plus sensible : la
chinois de contrôle et de prévention chauves-souris ne partagent pas les relle à Paris, si l’on regarde ce qui se possibilité que l’institut de viro-
double du nombre officiel
des maladies, George Gao, « le pre- mêmes écosystèmes, mais cela évolue passe dans les élevages de visons et logie de Wuhan ait joué un rôle
de cas confirmés dans mier cas suspect remonte à début dé- avec le changement climatique, la dé- la facilité avec laquelle le virus s’y dans le démarrage de la pandé-
le public », qui était cembre. Selon certains articles, c’est forestation » et la perte d’habitat de propage, « on pourrait imaginer que mie. Une thèse alimentée par
de 2 478. D’autre part, le 1er, pour d’autres, le 8 décembre », ces mammifères, qui cohabitent de cet animal ou un de ses semblables Donald Trump qui a assuré avoir
on y apprend que le Hubei explique-t-il dans une interview à plus en plus avec l’homme. « Selon aurait pu jouer un rôle dans le dé- en sa possession des preuves liant
était confronté dès le Sciences et Avenir. Toutefois, « au vu les spécialistes des virus de chauve- marrage de la pandémie ». En 2003, le virus à un laboratoire P4 (de
début du mois de de la si bonne adaptation du virus à souris de Wuhan, dont le travail lors de l’épidémie de Sras - syn- très haute sécurité) abrité par
décembre à une épidémie l’humain (…), j’aurais tendance à consistait justement à comprendre ces
penser que le saut (de l’animal à mécanismes de franchissement de
exceptionnelle
l’homme) a eu lieu il y a longtemps. » barrière d’espèces, la transmission
de grippe, avec vingt fois
plus de cas que l’année
Autrement dit, le marché de Wu-
han ne serait pas le point de départ
directe est possible. Ils avaient montré
que certains de ces virus étaient ca-
Accident de laboratoire : il existe des précédents
précédente. CNN rappelle du virus, mais un simple lieu de pables d’infecter des cellules humai- « Sans autorisation, même Car il existe des précédents. Un les plus connus concerne
toutefois qu’aucun lien « superpropagation » . Un rapport nes, du moins in vitro. Mais infecter un moustique ne pourrait pas rapport officiel, relayé en 2014 le virus Marburg, qui provoque
formel n’est aujourd’hui de l’OMS rappelle que sur une qua- une cellule en culture est une chose, pénétrer dans le labo », par The Guardian, révélait ainsi une fièvre hémorragique . Une
établi entre ces cas de rantaine de cas identifiés au début contaminer toute une espèce en est se défendait il y a quelques mois que les laboratoires britanniques épidémie localisée est partie en
grippe et le coronavirus. de l’épidémie, seuls 70 % avaient un une autre », note le chercheur. Jona- le directeur de l’Institut manipulant les virus les plus 1966 d’un laboratoire allemand
lien avec ce marché. Sur les than Epstein, vice-président de de virologie de Wuhan, dangereux avaient signalé plus à Marbourg, où des expériences
336 échantillons prélevés sur des l’ONG américaine EcoHealth Allian- Yuan Zhiming. La thèse de de 100 incidents en cinq ans. Et, étaient menées sur des singes
animaux (on ignore lesquels) avant ce, spécialisée dans l’étude des ma- l’accident de laboratoire ne peut comme le rappelle le chercheur rapportés de forêts d’Ouganda
A

que le marché ne soit désinfecté dé- ladies d’origine animale, estime cependant pas être écartée. Étienne Decroly, « un des cas qui étaient infectés ». A.-L. F.
but janvier, aucun n’était positif au qu’il ne faut pas exclure cette hypo-
LE FIGARO jeudi 10 décembre 2020

L'ÉVÉNEMENT 3

Pour Pékin, le virus vient de l’étranger


avait déjà nourri la thèse sulfureuse
SÉBASTIEN FALLETTI £@fallettiseb d’une importation du virus par l’ar-
CORRESPONDANT À PÉKIN
mée américaine, lors des jeux mili-
taires de Wuhan en octobre 2019.
CALME PLAT sous les néons du L’hypothèse d’une origine étran-
rayon « surgelés » de Carrefour à gère du Covid est relayée à l’envi
Chaoyang, à l’angle du troisième par la presse, et permet d’éclipser
périphérique de Pékin. Les sacs de les faux pas initiaux du régime qui a
crevettes et autres fruits de mer muselé les médecins lanceurs
congelés s’entassent dans les bacs, d’alerte fin décembre dernier, et
en quête de rares clients dans ce déclenché des mesures de blocus à
district oriental de l’immense ca-
pitale chinoise, prisé des expatriés.
« Cela se vend mal. Mais rassurez-
vous, tous ces produits ont été tes-
tés. Vous pouvez les scanner », as-
“ Bien que la Chine
fût la première
sure un vendeur désœuvré de la
à annoncer des cas,
chaîne de grande distribution, en cela ne signifie pas
pointant le QR code apposé sur ces nécessairement que
produits importés par-delà la le virus vient d’ici
grande muraille.
Même défiance à quelques kilo-
mètres de là sur le marché de Sa-

ZHAO LIJIAN, DIPLOMATE CHINOIS

nyuanli, où viennent se ravitailler Wuhan le 23 janvier, plus de deux


nombre de restaurants, près du mois après le premier cas détecté.
quartier des ambassades. « Depuis Des documents « confidentiels » de
juin, je ne vends plus de poissons im- la province du Hubei, dévoilés par
portés. Les gens n’achètent pas. Et Une femme passe pour prévenir une seconde vague première détection officielle en CNN, révèlent que le nombre de
j’ai peur que mes clients aient des devant un rayon hivernale. Elle nourrit un discours Chine, qui remonterait au 17 no- malades, était plus du double de ce-
problèmes après en avoir mangé. de viande congelée politique rodé présentant la Chine vembre, selon le South China Mor- lui présenté par les autorités, le
Tout est chinois », explique une d’importation dans comme un havre protégé du virus, ning Post (lire page suivante). La 10 février, au cœur de la tourmente.
vendeuse en désignant son étal. un supermarché, apparu à Wuhan il y a un an, et qui première transmission du virus Mais, l’ampleur de la pandémie
le 17 novembre,
Les produits surgelés importés est désormais associé avec aurait eu lieu en Inde à l’été 2019 qui a déjà tué 1,5 million de person-
à Pékin. TINGSHU
sont accusés d’être le cheval de WANG/REUTERS
« l’étranger » aux yeux de la popu- avance même une étude de l’Aca- nes dans le monde, met en valeur le
Troie du Covid, dans une Chine lation chinoise. démie de sciences sociales chinoise, succès de la Chine, rare pays à avoir
barricadée face à la pandémie qui Pékin a relancé la petite musique proposée à la prestigieuse revue The enrayé la maladie, en établissant
ne cesse de progresser dans le reste d’une origine étrangère du virus, Lancet. « Bien que la Chine fût la une « bulle » toujours plus hermé-
du monde. Depuis qu’un saumon surfant sur des nouvelles données, première à annoncer des cas, cela ne tique, en ligne avec la reprise en
importé fut faussement accusé notamment italienne, et américai- signifie pas nécessairement que le vi- main autoritaire du président Xi
d’être à l’origine d’un foyer d’in- ne, nourrissant la thèse d’une pré- rus vient de Chine », a enfoncé Zhao Jinping, champion d’une renais-
fection au gigantesque marché de sence du Covid en Europe avant sa Lijian le 27 novembre. Ce diplomate sance nationale chinoise. ■
gros de Xinfandi, en juin, les pro-
duits alimentaires en provenance
de l’étranger sont dans le collima-
teur de Pékin, et d’une population
apeurée, blottie dans le cocon d’un
empire du Milieu qui a endigué le
virus derrière ses frontières her-
métiques et des quarantaines stric-
tes à l’arrivée.

“ Depuis juin, je ne
vends plus de poissons
importés. Les gens
n’achètent pas

UNE COMMERÇANTE DU MARCHÉ
DE SANYUANLI À PÉKIN

Depuis fin octobre, le pays le plus


peuplé du monde a enregistré envi-
rons 700 cas seulement, dont 609
sont « importés », selon les autori-
tés, qui excluent les asymptomati-
ques de leurs statistiques. Si le sau-
mon a finalement été disculpé, le
coronavirus a été détecté à plu-
sieurs reprises depuis sur des pro-
duits importés, notamment à Wu-
han sur du bœuf en provenance du
Brésil, ou du porc argentin, selon
les douanes qui ont multiplié les
l’institut… mais sans les divul- contrôles. La ville portuaire de
guer. L’hypothèse d’une mani- Tianjin a été placée sur le « pied de
pulation volontaire paraît toute- guerre » début novembre, après le
fois très peu probable. test positif d’un employé travaillant
Notamment parce que le virus ne dans la chaîne du froid.
comporte aucun élément généti- Fidèle à ses habitudes, Pékin a
que précédemment utilisé et qu’il choisi la méthode forte, et impose
contient « un certain nombre depuis le 9 novembre une « désin-
d’innovations impossibles à géné- fection complète » de tous les pro-
rer intentionnellement », selon duits surgelés arrivant dans le pays,
Meriadeg Le Gouil. De nombreux afin de « bloquer la transmission du
chercheurs estiment toutefois Covid », déclenchant les critiques
que d’un point de vue purement de ses grands partenaires commer-
scientifique, la piste d’un acci- ciaux comme les États-Unis, l’UE
dent de laboratoire ne peut être ou le Canada, qui dénoncent un
totalement écartée pour l’instant protectionnisme déguisé. Ces me-
(voir ci-dessous). sures sont « pertinentes » et « né-
On l’aura compris, si les pistes cessaires », a répliqué Zhao Lijian,
sont nombreuses, les certitudes, porte-parole du ministère des Af-
elles, sont rares. Et l’OMS a pré- faires étrangères, soulignant qu’el-
venu : il faut parfois « des mois, les visent à « protéger la vie et la
voire des années, pour que des en- santé » de la population. Elles piéti-
quêtes approfondies soient me- nent les recommandations de
nées ». Mais plus le temps passe, l’OMS, qui n’a pas de preuve que les
plus les traces risquent de s’es- aliments et emballages alimentaires
tomper. « L’épidémie est telle puissent transmettre le virus. Les
aujourd’hui que l’homme a conta- experts internationaux jugent cette
miné la faune ; le virus fait déjà des voie de contamination plausible,
allers-retours entre les espèces, il mais d’un risque limité. Même si
va être de plus en plus compliqué des études scientifiques ont dé-
de distinguer l’œuf de la poule », montré que le Covid pouvait survi-
estime Étienne Decroly. Retracer vre jusqu’à 28 jours sur des surfaces
l’origine du virus est pourtant in- inertes, dans des conditions très
dispensable pour empêcher que contrôlées, en laboratoire. La Corée
l’histoire ne se répète. « Nous de- du Sud voisine n’a recensé aucun
vons tous connaître les origines du cas de contamination via des pro-
virus, nous devons comprendre duits importés, et juge le risque
d’où il est venu, aussi pour savoir « très faible », selon le Korea Cen-
où il pourrait réapparaître à l’ave- tre for Disease Control (KCDC), in-
nir, déclarait récemment Mike terrogé par Le Figaro.
Ryan, de l’OMS. Et je crois que nos La « chasse aux surgelés », s’ins-
collègues chinois sont aussi impa- crit dans un renforcement des me-
tients que nous de trouver une ré- sures de contrôle aux frontières, de
A

ponse. » Il ne leur reste plus qu’à nouveau fermées aux voyageurs de


le prouver. ■ nombreux pays dont la France,
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

4 L'ÉVÉNEMENT
Le pangolin, un coupable trop parfait
Un temps suspecté d’avoir joué un
rôle d’intermédiaire entre la chauve-
souris et l’homme, ce mammifère
à écailles n’aurait joué aucun rôle.
une origine commune récente. » De
VINCENT BORDENAVE plus, seules 60 % des premières in-
£@bordenavev
fections sont directement liées au
marché de Wuhan. Enfin, ce sché-
À L’INSTAR des cornes de rhino- ma de transmission du virus n’est
céros, les écailles de pangolin pas le plus crédible. Les échanges
(constituées de kératine, comme doivent être fréquents et prolongés
nos cheveux et nos ongles) sont in- pour permettre des contamina-
contournables dans la pharmaco- tions entre espèces. Le virus doit
pée chinoise. Traqué pour ses pré- pouvoir contaminer d’autres indi-
tendues vertus sur la virilité, ce vidus pour prospérer au sein d’un

PRAPAN CHANKAEW/REUTERS
petit animal étrange est l’un des nouvel environnement. Les conta-
plus braconnés au monde. Unique minations sont un jeu de loterie.
mammifère à écailles, on le trouve Comme tous les êtres vivants, les
en Asie du Sud-Est, mais aussi en virus évoluent, mutent. La plupart
Afrique et quatre des huit espèces du temps ces mutations sont sans
de pangolin sont soit en danger conséquence. Mais il arrive qu’elles
critique d’extinction, soit vulnéra- permettent au virus de s’adapter à
bles, selon la classification de l’organisme d’un autre être vivant.
l’UICN. Plus les animaux vivent proches,
Comme si cela ne suffisait pas, le plus la probabilité d’un tel transfert Un pangolin déambule pendant une conférence de presse, après une saisie par les douanes thaïlandaises de 136 spécimens vivants, à Bangkok.
petit animal est présenté dès le augmente. « Or le pangolin est un
mois de janvier comme suspect animal solitaire, qui ne vit qu’à l’état rées dans la nature et nourries de même juste ingurgiter des aliments ont-elles trop tardé après l’alerte
probable de la pandémie : des
pangolins malades ont en effet été
saisis par les autorités douanières
sauvage, explique Meriadeg
Le Gouil. Il est très difficile à élever
en captivité notamment en raison de
grains afin de produire en masse ce
mélange. Beaucoup sont logées
dans des batteries.
contaminés par les déjections des
mammifères volants. Des animaux
qui seront ensuite vendus au mar-
de 2002. « Il n’y a aucune donnée
sur l’état des lieux de l’élevage dans
le pays, regrette Meriadeg Le Gouil.
« estLe pangolin
un animal
de la région de Guangdong… en son mode d’alimentation (fourmis et En 2016, les élevages porcins ché de Wuhan, et sans doute Nous n’avons pas d’informations solitaire, qui
mars 2019. Or le coronavirus qui termites). Les fermes de pangolins chinois ont été décimés par un ailleurs. Un scénario qui explique- sur les élevages en cours au début de ne vit qu’à l’état
les infecte présente à sa surface n’existent pas. Ayant peu d’interac- autre coronavirus, le Sads-CoV. rait, au passage, les premières l’épidémie en novembre décem-
des « spicules » presque identi- tions avec ses congénères, ce n’est Jusque-là, il n’a pas été transmis à contaminations repérées hors du bre 2019. » sauvage. (...)
ques à ceux du Sars-CoV-2 hu- pas le candidat idéal pour démarrer l’homme. Des travaux publiés dans marché. La question est d’autant plus Les fermes
main. Un scénario « évident » se une épidémie. » les comptes rendus de l’Académie de
Intensifier la collecte
importante, qu’un virus peut cir- de pangolins
dessine alors : le pangolin aurait Mais qui aurait alors pu servir Science des États-Unis (PNAS) ont culer très longtemps chez un hôte
servi d’hôte intermédiaire entre la d’intermédiaire entre le RaTG13 de cependant montré que ce virus d’échantillons intermédiaire avant de s’attaquer n’existent pas.
chauve-souris (chez qui on a dé- la chauve-souris et le Sars-CoV-2 était tout à fait capable de nous in- Ajoutons que les élevages de civet- à l’homme. Le Mers-CoV était déjà Ayant peu
couvert un virus proche à 96 %) et de l’homme ? Si l’hypothèse d’une fecter. S’il reste hors de cause dans tes ont été multipliés par 50 dans présent chez les dromadaires dans d’interactions
l’homme (lire page 2). Comme on fuite du laboratoire P4 été évoquée l’épidémie de Covid-19, la proxi- les cinq ans précédant l’émergence les années 1960, soit cinquante ans
imagine assez facilement les petits et ne peut pas totalement être reje- mité des fermes géantes avec la du Sars-CoV en 2002. La civette avant de contaminer les hommes. avec ses
mammifères entassés dans des ca- tée, cela reste un scénario bien plus faune sauvage ne fait qu’augmen- capturée en milieu sauvage a été Pour comprendre la genèse du congénères,
ges à proximité de chauves-souris complexe et donc bien moins pro- ter le risque de telles épidémies. ramenée dans des fermes à civet- Sars-Cov-2, il est donc nécessaire ce n’est pas le
porteuses du virus, l’affaire sem- bable que celui d’un départ « na- Les récentes contaminations dans tes, ce qui a favorisé la naissance d’intensifier la collecte d’échan-
ble presque entendue. Mais l’his- turel ». La piste animale reste donc les élevages de visons en Europe d’un variant de coronavirus, pré- tillons chez des espèces sauvages candidat idéal
toire est presque trop belle pour la plus crédible. « Je pense qu’il faut confortent d’ailleurs ce schéma. sent uniquement dans les civettes ou domestiques. Seule l’éventuelle pour démarrer
être vraie.

Des élevages porcins


regarder du côté des élevages, c’est
dans ces contextes que l’on trouve
les meilleures conditions pour une
On peut imaginer des porcs, des
visons, des civettes, ou de quel-
conques animaux entassés dans un
élevées par l’homme. Si la Chine a
réagi à l’épidémie de Covid-19 en
interdisant l’élevage de 45 espèces
découverte de virus animaux pré-
sentant une très forte similarité
avec Sars-CoV-2 fournirait un
une épidémie
MERIADEG LE GOUIL,
»
ÉCOLOGUE ET VIROLOGUE
chinois décimés contamination inter-espèces, ana- élevage, se nourrir des cadavres de d’animaux sauvages, dont celui de élément décisif pour valider son À L’UNIVERSITÉ DE CAEN
Plusieurs éléments remettent peu à lyse Meriadeg Le Gouil. Dans les chauve-souris tombés au sol, ou la civette, peut-être les réactions origine. ■
peu en cause ce scénario. Pour marchés les animaux morts sont
commencer, la proximité généti- moins contagieux car ils n’ont plus
que entre le virus identifié sur ces d’interaction avec les autres espè-
pangolins et le Sars-CoV-2 n’est
pas si grande que ça. « En fait, on ne
retrouve des points communs qu’au
ces. » En 2002, l’apparition du
Sars-CoV-1 est ainsi liée aux éleva-
ges de civettes, ces petits mammi-
Le virus serait déjà sorti plusieurs fois de
niveau de “spicules”, juge Meriadeg
Le Gouil, écologue et virologue à
l’université de Caen. Certes, c’est
fères prisés, entre autres, pour
leurs… déjections. En effet, dans
leurs excréments sont récupérés
Chine avant le début officiel de l’épidémie
un élément important, car c’est ce les grains de café, non digérés mais OFFICIELLEMENT, tout a commencé en De la même manière, des anticorps ont incursions hors de Chine. « Il est très
qui permet au virus d’entrer dans les naturellement fermentés, de kopi décembre 2019. Le 12, les responsables été découverts rétrospectivement aux rare qu’une épidémie commence par une
cellules. Mais ce n’est pas suffisant luwak, le café le plus cher du mon- de la santé de la province de Hubei en- États-Unis sur une centaine d’échan- seule contamination, précise Jean-
pour affirmer que ces deux virus ont de. Les civettes sont donc captu- quêtent sur les patients atteints de tillons sanguins prélevés en décem- Claude Manuguerra. La plupart du
pneumonie virale. Ils découvrent que la bre 2019 et janvier 2020. « Au niveau du temps, plusieurs chaînes de contamina-
plupart des malades sont atteints par un timing, ces résultats ne sont pas impossi- tions passent inaperçues et s’arrêtent
nouveau coronavirus, le Sars-CoV-2. Il bles, juge Olivier Shwartz, responsable d’elles-mêmes avant que la situation ne
faut attendre mars 2020 pour que le de l’unité virus et immunité à l’Institut s’embrase. L’analyse des génomes des
South China Morning Post dévoile ré- Pasteur. Mais ces études auraient mérité souches de Sars-CoV-2 en Islande suggè-
trospectivement la date du 17 novembre d’être comparées à un groupe témoin plus re qu’il y a eu 42 événements distincts
comme première contagion possible. Le vieux d’une année. Car nous sommes dans d’introduction avant que l’épidémie ne
journal s’appuie sur des données gou- les marges d’erreur des tests, et on ne démarre sur l’île. »
vernementales chinoises. De nombreux peut donc pas totalement exclure qu’ils Une autre question se pose : le virus
indices à travers le monde laissent par s’agissent de faux positifs. » circulait-il déjà en Chine lors des jeux
Découvrez ailleurs penser que l’épidémie aurait pu militaires mondiaux organisés à Wuhan
démarrer bien plus tôt encore. en octobre 2019 ? Plusieurs athlètes
Plusieurs analyses rétrospectives
d’eaux usées ont en effet montré la pré-
sence précoce du virus hors de Chine.
“ La difficulté, avec
cette maladie, c’est que
français se sont en effet rappelés avoir
développé des symptômes proches de la
grippe à cette occasion. Mais le lien
C’est le cas notamment en Italie à Milan
les symptômes sont très éventuel avec le Covid n’a jamais pu être
ONCE D’OR PUR
et Turin, à partir du 18 décembre 2019 ! protéiformes. (...) Il est établi. Quelques semaines plus tard, la
Ces résultats semblent fiables car ils ont donc tout à fait possible province de Hubei enregistrait un nom-
été produits par des laboratoires diffé- que certains cas soient bre anormalement élevé de cas de grip-
rents avec deux méthodes d’analyses pe pour la saison (+ 2 059 % par rapport à
passés sous les radars
distinctes. Ils ont confirmé la présence
de matériel génétique du virus dans des
échantillons qui avaient été congelés à
JEAN-CLAUDE MANUGUERRA,
CHEF DE LA CELLULE D’INTERVENTION

BIOLOGIQUE D’URGENCE À L’INSTITUT PASTEUR
l’année précédente), d’après des docu-
ments chinois révélés par CNN. Pour-
rait-il s’agir de cas de Covid-19 qui
l’époque pour être utilisés dans d’autres n’étaient pas encore identifiés comme
travaux de recherche. tels ? Avec les 24,5 millions de passagers
Comment ces premiers cas de Covid En France, l’équipe du professeur annuels transitant par l’aéroport de la
ont-ils pu passer inaperçus ? « La diffi- Yves Cohen, chef des services de réani- ville et les vols internationaux réguliers
culté, avec cette maladie, c’est que les mation des hôpitaux Avicenne de Bobi- assurés à destination de villes comme
symptômes sont très protéiformes, ana- gny, a réanalysé par PCR l’ensemble des New York, Londres, Tokyo, Rome, Paris
lyse Jean-Claude Manuguerra, chef de la prélèvements effectués chez les patients ou Sydney, on imagine aisément com-
cellule d’intervention biologique d’ur- qui ont une pneumonie à partir du 2 dé- ment le virus aurait alors pu se répandre
gence à l’Institut Pasteur. En dehors de la cembre 2019. Le Covid-19 n’existant of- précocement dans le monde avant le
perte du goût et de l’odorat (qui n’est pas ficiellement pas à l’époque il n’était pas début officiel de l’épidémie.
systématique), il est très compliqué de la recherché. Un prélèvement datant du Le séquençage génétique permet par
distinguer d’autres maladies respiratoi- 27 décembre s’est avéré positif. À Col- ailleurs d’évaluer la date d’apparition du
res. Il est donc tout à fait possible que cer- mar, l’hôpital a étudié rétrospective- Sars-CoV-2. Sur le papier, la méthode
WWW.CHANGEVIVIENNE.COM
tains cas soient passés sous les radars. » ment plus de 2 000 scanners thoraci- est simple : plus on avance dans le
Le virus aurait donc pu circuler à bas ques réalisés entre le 1er novembre 2019 temps, plus les virus accumulent de mu-
bruit et de manière assez marginale bien et le 30 avril 2020. Ils retrouvent déjà tations, par rapport à la séquence gé-
avant le début officiel de la pandémie. début novembre des images très parti- nétique de leur ancêtre commun. Dès
48 rue Vivienne 75002 Paris Une étude sérologique rétrospective culières compatibles avec celles qui ca- lors qu’on connaît la fréquence de sur-
Lun. au Ven. 9h30-18h00 menée en Italie a ainsi découvert des an- ractérisent le Covid. venue de ces mutations, il est possible de
ticorps spécifiques au Sars-CoV-2 chez Il est peu probable que ces cas mar- remonter et de calculer en combien de
RCS 523 583 904 R.C.S PARIS SAS 50 personnes entre septembre et octo- quent le démarrage de l’épidémie en temps elles sont apparues. En l’occur-
A

au capital 337972 euros bre 2019. Ces travaux ont été publiés France ou en Italie, mais cela montre rence, ce serait entre octobre et
dans la revue Tumori Journal fin octobre. que le virus avait pu faire de premières décembre. ■ V. B.
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

6 L'ÉVÉNEMENT
L’exécutif reste prudent face 13 713
au « risque de troisième vague »
nouveaux cas
de Covid-19 en France
le 8 décembre

Jean Castex doit tenir une conférence


de presse ce jeudi pour faire un point
d’étape avant les fêtes de fin d’année.
Pour tenter d’anticiper au mieux
ARTHUR BERDAH £@arthurberdah cette période, Emmanuel Macron a
réuni un Conseil de défense sani-
COMME un air de déjà-vu. À quel- taire mercredi. L’occasion de pro-
ques heures de la désormais tradi- céder à un point d’étape, et de cali-
tionnelle conférence de presse, or- brer le périmètre des arbitrages à
ganisée ce jeudi par le chef du venir. Peu enclin à l’idée de limiter
gouvernement, Jean Castex, et le les déplacements interrégionaux
ministre de la Santé, Olivier Véran, ou de maintenir l’attestation en
les Français restent dans le flou le journée, le chef de l’État a plutôt
plus total concernant la situation sa- plaidé pour que ce soit le secteur
nitaire des prochaines semaines. culturel qui accepte de prendre en-
Contrairement aux objectifs fixés par core un peu son mal en patience.
Emmanuel Macron lors de sa derniè- « L’acceptabilité du pays le 15 dé-
re allocution, le nombre de nouvelles cembre ne sera jamais celle du
contaminations quotidiennes reste 15 septembre, et encore moins celle
largement au-dessus des 5 000. Pire, du 15 mars. Il faut donc faire des
le plateau qui s’était récemment éta- choix politiques. Le paramètre de
bli autour de 10 000 cas menace de l’acceptabilité et le paramètre poli-
repartir à la hausse (lire ci-dessous). tique sont devenus presque aussi
importants que le paramètre sani-

“ Le paramètre
de l’acceptabilité et
taire », résume un conseiller ély-
séen, pour justifier l’attachement
du président au déconfinement en
le paramètre politique trois temps qu’il a annoncé et dé-
sont devenus presque taillé fin novembre.
Dans son entourage, certains lui Emmanuel Macron Résultat, le président n’exclut pas qui a étonnamment été contredit
aussi importants que reprochent toutefois de s’être lui- et Olivier Véran, de devoir prendre de nouveau la par le porte-parole du gouverne-
le paramètre sanitaire le 4 décembre


même mis en difficulté, en fixant parole dans les prochaines semai- ment, Gabriel Attal, dès le lende-
UN CONSEILLER ÉLYSÉEN inutilement un seuil chiffré qui ap- à l’hôpital Necker, nes, si les indicateurs épidémiques main matin. « Il y a un risque de Aussi
à Paris. JEAN-CHRISTOPHE
Dès lors, de nombreuses voix se
paraît impossible à atteindre.
Exactement comme cela avait déjà
MARMARA/LE FIGARO
s’envolent et qu’il faut reconfiner le
pays. « Mais nous en sommes encore
troisième vague. (…) Ce risque existe,
et je pense que les Français l’ont par-
bien pour
sont élevées ces derniers jours pour été le cas fin octobre lorsque, en loin », tempère un proche. En at- faitement intégré », a cru bon d’af- la question
s’interroger sur la levée du confi-
nement le 15 décembre prochain,
instaurant le couvre-feu, il avait
affirmé que « quoi que nous fas-
tendant, le chef de l’État laisse donc
ses ministres occuper l’espace.
firmer le jeune secrétaire d’État, sur
CNews. Cette querelle sémantique,
du Nouvel An
et son remplacement par un cou- sions, près de 9 000 patients seront Mardi, c’est Olivier Véran qui s’y qui contribue à brouiller le message que de Noël, les
vre-feu de 21 heures à 7 heures. En en réanimation à la mi-novembre ». est employé, sur LCI, durant près de final, a particulièrement agacé au
réalité, c’est principalement sur les Trop alarmiste avant-hier ; trop deux heures. « On n’est pas sortis de sommet de l’État. Car avant l’arri-
choses peuvent
soirs de Noël et du Nouvel An que le optimiste hier… Emmanuel Ma- la deuxième vague ! », a soufflé le vée du vaccin - qui s’annonce déjà être amenées
gouvernement se sait particulière-
ment attendu par les Français. Car
à une semaine du départ en vacan-
cron peine à trouver le point
d’équilibre entre son irrépressible
envie de se projeter vers les « jours
ministre de la Santé, ciblant « les
éditorialistes et les journalistes » qui
s’interrogent sur le « risque de troi-
très contesté -, l’exécutif estime
que seul un solide lien de confiance
avec le pays permettra de vaincre
à évoluer
OLIVIER VÉRAN,
»
ces, ces derniers misent sur les fê- heureux », et l’indispensable sième vague ». « Il faudrait déjà définitivement le virus. ■ MINISTRE DE LA SANTÉ,
tes de fin d’année pour retrouver
enfin un semblant de convivialité.
transparence sur la réalité de la
circulation du virus.
qu’on soit sortis de la deuxième ! »,
a-t-il insisté. Un propos très assuré, + » Lire aussi PAGE 19
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais
MARDI SOIR, SUR LCI

Santé Publique France ajuste ses Une filière de soirées clandestines


statistiques de suivi de l’épidémie géantes démantelée
MARC CHERKI £@mcherki
détectées par un test moléculaire
(PCR) et celles par un test rapide.
Cas positifs CHRISTOPHE CORNEVIN £@ccornevin
rée privée ». À la faveur d’investi-
gations techniques et de recoupe-
où l’alcool fort coulait à gogo pour
ceux qui boudaient l’ecstasy.
Mais les chiffres de Santé Publique au Covid-19 ments, les policiers identifient Outre la mise en danger de la vie
DÉCIDÉMENT, les chiffres du Covid France sur les tests antigéniques Moyenne glissante À L’HEURE où les Français sont l’organisateur, gérant d’une asso- d’autrui, les mis en cause ont aussi
ne vont pas dans le bon sens. Sans étaient toujours extraits d’une base sur 7 jours appelés à redoubler de prudence ciation de type 1901 censée pro- été inquiétés pour non-respect des
altérer les tendances actuelles, San- de données de l’Assurance-maladie 44 782 avant de se retrouver en cercle mouvoir la musique électronique règles de sécurité dans des établis-
té Publique France a modifié le et pas de SI-DEP. De ce fait, des per- restreint pour le réveillon, la pré- en France. « Danser est notre plus sements revenant du public, tra-
8 décembre ses statistiques pour te- sonnes qui avaient effectué les deux fecture de police de Paris vient de belle manière de résister », est-il vail dissimulé ainsi qu’ouverture
nir compte de l’impact des nou- types de test étaient comptées deux 40 000 démanteler une équipe qui organi- écrit sur son compte Facebook. Les irrégulière d’un débit de boissons.
veaux tests rapides antigéniques, fois. Outre ce nettoyage, il est admis sait d’extravagantes fêtes clandes- investigations mettent en évidence Au dernier stade de l’enquête,
autorisés depuis mi-octobre. De que, dans de très rares cas, une per- 30 000 tines dans la capitale et sa proche que les 800 places de la rave de la les policiers sont remontés sur
plus, un double comptage de cer- sonne peut subir une réinfection, couronne. Des soirées monstres Courneuve ont été vendues entre 10 douze rave parties depuis janvier,
tains patients a été éliminé et les mais seulement deux mois après une 20 000 tenues en plein confinement dans et 20 euros via Shotgun, une struc- dont au moins deux organisées
nouveaux chiffres doivent refléter première contamination. 10 214 des endroits secrets comme à ture de billetterie en ligne qui orga- pendant le confinement à Paris.
« les dernières connaissances scien- l’époque de la prohibition, pour y nise des fêtes. Son gérant, placé à Outre une soirée géante interrom-
tifiques », précise l’agence de santé. Hausse du taux d’incidence 10 000 boire et y consommer de la drogue son tour en garde à vue mercredi, pue par les forces de l’ordre le
Avec 13 713 nouveaux cas de Co- D’un seul coup, ces changements en dansant au son de la musique devait être relâché. 31 octobre dernier dans un tunnel
vid-19 le 8 décembre, l’épidémie ne ont modifié plusieurs indicateurs 0 Objectif 5 000 cas électronique. Et ce, au plus grand du 15e arrondissement, les adeptes
se calme pas en France. Ce niveau épidémiologiques. Le taux de posi- 27 Oct. 5 déc. mépris des précautions les plus Videurs et hôtesses à l’entrée de l’underground se sont donné
est très au-dessus de l’objectif de tivité (pourcentage de positifs sur le Source : CovidTracker élémentaires, en cette période de « Une fois après s’être acquitté du rendez-vous le 21 novembre pour
5 000 nouveaux cas par jour fixé par nombre de personnes testées) a crise sanitaire, que sont le port du droit d’entrée, le fêtard, qui a laissé une free party de 300 personnes
Emmanuel Macron afin d’alléger le chuté à 6,4 % le 8 décembre, car masque et le respect des gestes son adresse mail, reçoit message qui dans un tunnel désaffecté de la
confinement. Ce total ne détaille certains résultats qui n’étaient pas barrières. Selon nos informations, donne l’heure et les coordonnées SNCF, dans le 13e arrondissement.
plus le nombre de cas détectés par comptabilisés le sont désormais. plusieurs centaines de « teufeurs » GPS où se tient l’événement, expli- La scène, en ce temps de pandé-
un test virologique (PCR) et ceux par Inversement, le taux d’incidence, se sont ainsi mis dans l’illégalité. que-t-on au commissariat de la mie, était surréaliste. Selon un
un test antigénique. Ces derniers re- qui reflète le nombre de nouveaux Trois suspects, dont l’organisateur Courneuve. Pour ne pas éveiller les dernier bilan de la Préfecture de
présentent environ 20 % du total cas détectés sur sept jours pour des fiestas géantes et le responsa- soupçons, les gens étaient invités à police porté à la connaissance du
des cas positifs, d’après Jérôme Sa- 100 000 habitants, a augmenté. Il ble d’une billetterie en ligne, ont venir seuls ou en tout petits grou- Figaro, 1 032 verbalisations ont été
lomon, directeur général de la santé. était de 86 au 4 décembre, mais été placés en garde à vue. Entendus pes. » Huilée, la soirée clandestine dressées pour tapage nocturne lié à
Depuis le 18 novembre, lorsque les grimpe à 107 avec la nouvelle mé- notamment dans le cadre d’une format XXL disposait d’une vérita- des soirées clandestines ou entre
médecins, infirmiers et pharma- thode de calcul. Il reste qu’avec enquête ouverte pour mise en dan- ble logistique avec la mise en place particuliers entre le 17 octobre,
ciens avaient eu l’obligation de l’utilisation de plus en plus impor- ger de la vie d’autrui, ils encourent de videurs et d’hôtesses à l’entrée, date de la mise en place du couvre-
compléter la base de données SI- tante des tests antigéniques, le un an d’emprisonnement et ainsi que de guides qui récupé- feu, et le 1er décembre dernier. Soit
DEP (Système d’information de dé- nombre de nouveaux cas est minoré 15 000 euros d’amende. raient les fêtards à la sortie du mé- une hausse de 32 % par rapport
pistage populationnel), le nombre d’environ 7 %. Car les tests rapides L’affaire se noue le 27 septembre tro pour les mener jusqu’au hangar aux 45 jours antérieurs ! ■
quotidien de nouveaux cas précisait, ratent, en moyenne, une personne dernier quand les policiers du com-
chaque jour, les personnes positives contaminée sur trois. ■ missariat de la Courneuve décou-
vrent, à leur grande stupéfaction,
une rave sauvage regroupant plus
de 800 personnes dans un hangar
désaffecté transformé en salle de
Votre Instant Politique danse sonorisée, équipée de wifi
ainsi que de deux tables de mixage.
Présenté par David Delos, tous les jours en direct de 19h à 20h Agissant dans le cadre d’une procé-
dure ouverte par le parquet de Sei-
ne-Saint-Denis, les enquêteurs en-
tendent dès le lendemain le
détenteur des platines qui assurait
A

Chaque jeudi avec Marion Mourgue


non sans aplomb les avoir louées en Trois cents personnes se sont réunies lors d’une free party dans un tunnel
pensant qu’il s’agissait d’une « soi- désaffecté de la SNCF, le 21 novembre, à Paris. DAPHNÉ ROUSSEAU/AFP
la nature
de toujours
d’aujourd’hui
pour célébrer
SIGNOL
Un grand écrivain
CHRISTIAN

Photo Auteur : © Hannah Assouline / Albin Michel ; Photomontage : © Sean Duan / Moment / Getty Images ; © dan_prat / E+ / Getty Images
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

8 POLITIQUE
Séparatisme : l’exécutif cherche le consensus
Le premier ministre veut croire que ce projet de loi « va permettre d’unir beaucoup de forces politiques ».
l’inverse une loi de liberté, de protec- ter des comportements communau- ture d’écoles hors contrat », et de l’unisson un texte qui s’inscrit
MATHILDE SIRAUD £@Mathilde_Sd tion, d’émancipation face au fonda- taires, ou des ports de signes reli- mettre en place la scolarisation obli- « dans la tradition des grandes lois
mentalisme religieux, ou toute idéo- gieux pour les agents qui travaillent gatoire dès 3 ans. de la République ». « Je ne crois en
ISLAMISME Le ton est solennel, les logie ou dérive qui poursuivraient les au nom du service public », a indiqué rien que cette loi va diviser, je pense
mots sont pesés. À l’issue du mêmes finalités. » Le fameux phé- le ministre de l’Intérieur, Gérald au contraire que c’est une loi qui va
Conseil des ministres, mercredi,
Jean Castex a présenté le projet de
loi « confortant le respect des princi-
nomène de « séparatisme » qui
s’est effacé du champ lexical de
l’exécutif. Jean Castex a précisé les
Darmanin, dont le travail a été
particulièrement salué par le pre-
mier ministre, malgré les polémi-
“ Il ne sera plus
possible de constater
permettre d’unir beaucoup de forces
politiques qui sont attachées aux
principes républicains », veut croire
pes de la République » qui vise à objectifs auxquels cette loi devait ques des dernières semaines. Marlè-
des comportements Jean Castex, alors que plusieurs
« combattre les entreprises idéologi- répondre : mieux contrôler le fi- ne Schiappa, ministre déléguée à la communautaires, ou des responsables de groupes parle-
ques et politiques qui s’attaquent à nancement des cultes, mieux faire Citoyenneté, a défendu des disposi- ports de signes religieux mentaires demandent l’installation
nos valeurs, à nos quartiers, à notre appliquer la laïcité et la neutralité tions relatives à la « dignité humai- pour les agents d’une commission spéciale pour
souveraineté, qui vont parfois jus- dans les services publics, combattre ne » : interdire les certificats de vir- l’examen du projet de loi. « La ma-
qu’au passage à l’acte criminel, et à les discours de haine sur les réseaux ginité et de déshériter les filles au qui travaillent au nom jorité doit être capable de faire voter
du service public

protéger toutes celles et ceux qui en sociaux. Sur ce dernier point, remis profit des garçons, lutter contre les cette loi par toutes les forces de l’arc
subissent les effets. » Depuis le salon sur le haut de la pile après l’assassi- mariages forcés, contre la polyga- GÉRALD DARMANIN, républicain, de gauche à droite »,
d’hiver de l’Élysée, le jour du 115e nat du professeur Samuel Paty, le mie. Au nom de la protection du MINISTRE DE L’INTÉRIEUR argue Patrick Mignola, chef de file
anniversaire de la loi de 1905 sur la garde des Sceaux a travaillé à la droit des femmes, la ministre a as- des députés MoDem. Le premier
laïcité, le premier ministre a assuré création d’un « délit de mise en suré que l’État ne délivrerait pas de Une mesure largement édulco- ministre a promis par ailleurs de
que ce texte voulu par le président danger de la vie d’autrui par la di- Gérald Darmanin titre de séjour à un homme polyga- rée sur la base de l’avis rendu par le « renforcer l’égalité des chances »
et Jean Castex, me ou pourrait le lui retirer le cas
de la République garantissait à vulgation d’informations relatives à Conseil d’État, qui impose de spé- tout en renvoyant ces ambitions à
mercredi, lors
l’État de « nouveaux moyens d’ac- la vie privée ». Anciennement arti- de la présentation échéant. Ce dernier point constitue cifier les exceptions dans le projet plus tard, comme celles concernant
tion afin de garantir le respect de ses cle 25, cette disposition figure fina- du projet de loi un « irritant » aux yeux d’un res- de loi. « Il était plus facile au début le logement social pour « rompre
principes ». « Ce n’est pas un texte lement dans l’article 18, pour éviter « confortant le respect ponsable de la majorité. Dans le vo- du quinquennat d’ouvrir une école avec les logiques de ghetto ». ■
contre les religions ni contre la reli- tout amalgame avec l’article 24 de des principes let éducation, le ministre Jean-Mi- que d’ouvrir un bar », a justifié
gion musulmane en particulier, a
tenu à rassurer Jean Castex. C’est à
la loi sécurité globale…
« Il ne sera plus possible de consta-
de la République ».
S. SORIANO/LE FIGARO
chel Blanquer a rappelé la volonté
de l’exécutif d’« empêcher l’ouver-
Jean-Michel Blanquer. Les repré-
sentants de l’exécutif ont vanté à + » Lire aussi PAGES 16 ET 18
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais

Instruction en famille : le gouvernement


multiplie les exceptions à l’interdiction
Trouver « les bonnes exceptions ». Il pose toujours le principe
Vendredi, le président Macron de la « scolarisation obligatoire »
avait amorcé le virage sur l’article pour les 3-16 ans et de la
confortant le respect des principes dérogation dans certains cas :
de la République qui entend limiter les parents devront solliciter une
l’instruction en famille. autorisation là où, jusqu’à présent,
Le Conseil d’État, dans un avis il leur suffisait de se déclarer.
rendu au gouvernement, Mais la liste des exceptions est
avait émis des réserves sur la désormais inscrite dans le projet de
constitutionnalité d’une restriction loi et elle s’est allongée : à l’état de
de cette instruction, reconnue santé de l’enfant ou son handicap,
dans la loi Ferry de 1882. L’instance la pratique d’activités sportives ou
pointait aussi un problème de artistiques intensives et l’itinérance
proportionnalité entre cette mesure de la famille, s’ajoute désormais
restrictive et l’objectif poursuivi « l’existence d’une situation
par le projet de loi du projet de loi. particulière propre à l’enfant » qui
Parmi les 62 000 enfants instruits justifierait l’instruction à domicile,
à domicile, 2 000 à 3 000 seraient « dans le respect de l’intérêt
soumis au radicalisme islamiste, supérieur de l’enfant. » Voilà qui
selon des estimations de ouvre le champ des possibles.
l’éducation nationale. La question de constitutionnalité,
Dans le texte présenté mercredi elle, reste entière. Et pourrait bien
en Conseil des ministres, l’exécutif faire l’objet de recours.
a donc remanié ce fameux article. C. B.

Pour Malhuret, « une loi CONTRE-POINT


PAR GUILLAUME TABARD £@GTabard

ne réglera jamais tout »


LE GOUVERNEMENT joue la pru-
Darmanin ou la stratégie du sanglier

C
dence. Hier appelé projet de loi
contre les séparatismes, aujour- omme pour tout texte coupé de ce que vivent
d’hui « projet de loi confortant les majeur, c’est le premier les Français.
principes républicains », l’intitulé ministre qui monte Darmanin sait Avec la posture de l’élu
du texte se veut finalement plus en première ligne. de Tourcoing, on est loin du centre
timide que prévu. Le texte sera-t- Édouard Philippe l’avait fait sur que les coups de gravité du macronisme originel.
il néanmoins à la hauteur du défi
de la lutte contre l’islamisme ?
les retraites, Jean Castex le fait
sur le séparatisme. Cette loi n’en
reçus ont Mais le ministre de l’Intérieur
préfère construire le socle électoral
« Un texte de loi ne réglera jamais
Aujourd’hui
sera pas moins celle de Gérald valeur de du Macron de 2022 que pleurer
tous les problèmes », réagit Claude Darmanin. Même si l’intervention sur le socle perdu de celui de 2017.
Malhuret mercredi sur le plateau le séparatisme d’Éric Dupond-Moretti ou de « crash tests » Ou, plutôt, à chacun son rôle.
du « Talk Le Figaro ».
Pour le sénateur de l’Allier, les
n’est pas Jean-Michel Blanquer traduit
le souci de l’exécutif de ne pas faire
pour qui brigue Le sien est de jouer pleinement
le rôle de flotteur de droit de la
seulement les premiers
»
lois existantes permettent déjà de de la loi « confortant le respect macronie ; et si l’équilibre voulu
faire beaucoup choses, notam- l’islamisme, des principes de la République » un
rôles par le chef de l’État n’apparaît
ment dans le domaine du rensei- véhicule uniquement sécuritaire. plus, la faute à ceux qui n’osent pas
gnement, « il suffit peut-être de les
mais tous Dans cette symphonie ou ne parviennent pas à jouer
muscler ». S’il juge que le texte Claude Malhuret, mercredi, ceux qui gouvernementale, le ministre les flotteurs gauches. Celui à qui
peut sans doute « aller plus loin », dans le studio du Figaro. tiennent de l’Intérieur entend cependant ses rivaux reprochent d’en faire
il est néanmoins favorable au pro- ADRIEN GUILLOTEAU/LE FIGARO faire de sa partition la tonalité de burin. « Darmalin », comme trop est donc bien décidé à ne pas
jet qui s’attaque à un certain nom-
un discours dominante. Au nom même il a été surnommé, se reconnaît en en faire moins ; notamment pour
bre de problèmes importants le racisme au nom de l’antiracis- qui est en train de l’intérêt électoral d’Emmanuel ce sanglier malin qui, au terme de accompagner le long parcours qui
comme « la formation des imams, me, « alors même qu’ils sont des de détruire la Macron. Recadré par le premier la battue, parviendra à échapper à commence de la loi séparatisme.
le financement du culte, les com-
portements envers les femmes et les
jeunes filles, etc. ».
racistes. Et je ne parle pas des isla-
mogauchistes qui défilent avec le
comité contre l’islamophobie ».
République
CLAUDE MALHURET,
» ministre sur la loi sécurité globale,
débordé par le chef de l’État
qui annonce sans l’y associer un
l’hallali. Et gagner ainsi le respect.
Son pari est double : idéologique
et personnel. Sur le fond, le
Quant au plan personnel,
Darmanin, qui connaît son histoire
politique, sait que les coups reçus
SÉNATEUR DE L’ALLIER
Pourquoi cette soudaine pru- De ce point de vue là, poursuit « Beauvau de la sécurité », critiqué ministre de l’Intérieur sait que ont valeur de « crash tests »
dence dans l’intitulé ? « J’y vois Malhuret, « il y a aujourd’hui un par l’aile gauche du gouvernement l’attente d’ordre et d’autorité est pour qui brigue les premiers rôles.
deux explications », analyse le problème de séparatisme, un pro- et de la majorité, fustigé dans plus forte que jamais dans le pays ; Avoir un positionnement identifié
président du groupe Les Indépen- blème de communautarisme ou de les manifestations, brocardé et que les violences dont les forces compte pour exister ; se voir
dants au Sénat. La première, soutien au communautarisme, qui par des leaders d’opinion, de l’ordre sont la cible choquent décerner un brevet d’endurance
« c’est qu’il faut ménager certaines va au-delà de la lutte majeure et Darmanin peut donner plus que les mises en garde sur compte pour franchir les étapes.
susceptibilités, estime-t-il. Si cela prioritaire contre l’islamisme ». Es- le sentiment d’aborder cette le respect des libertés publiques ne Le sanglier qui a déjoué les pièges
peut faire passer la loi, tant timant que les lois ne sont souvent séquence « républicaine » affaibli. convainquent. Et que son image de sauve sa vie et, plus encore,
mieux ». Deuxième explication : pas la bonne réponse, Claude Mal- Lui veut croire que ces turbulences défenseur des policiers, désormais gagne le respect. C’est l’espoir
« Aujourd’hui le séparatisme n’est huret reconnaît que sur ce sujet un peuvent paradoxalement établie, sera davantage saluée que du ministre de l’Intérieur. ■
pas seulement l’islamisme, mais certain nombre de mesures légis- le renforcer aux yeux de l’opinion. vilipendée. À commencer auprès
tous ceux qui tiennent un discours latives étaient nécessaires. Quant « J’ai un peu l’impression d’être de cet électorat populaire qu’avant
qui est en train de détruire la Répu- au courage politique, « c’est une le sanglier dans la battue, mais même d’arriver Place Beauvau il
blique. » Il y a même « les indigé- sorte de Gulliver enchaîné, illustre- les sangliers les plus malins savent s’est fait fort d’apporter au chef
nistes, les décoloniaux, les racia- t-il. Dès que vous prenez une déci- qu’il faut attendre la fin de de l’État. Darmanin est dans
listes, etc. ». Aucun doute pour lui, sion forte, le Conseil constitutionnel la battue », confie-t-il, avec cette logique d’opposition entre
« tous ces gens sont parfaitement invalide la loi. il y a certes le coura- l’assurance crâne de celui qui a un bloc « populaire », sans relais
A

racistes », dénonce-t-il, ceux-là ge politique, et il y a ce que l’on peut compris qu’une statue - un statut - médiatique mais majoritaire
mêmes qui prétendent combattre faire », conclut-il. ■ V. L.T. politique se sculptait aussi à coups dans le pays, et un bloc « élitaire »,
LE FIGARO jeudi 10 décembre 2020

POLITIQUE 9

Retailleau
presse LR
d’avancer sur
la primaire
Le sénateur, qui envisage de se
présenter à l’élection présidentielle,
propose un vote préférentiel à un
tour. Son impatience agace Jacob.

MARION MOURGUE
la fin de la crise pour se départager,
on va attendre longtemps ! », ap-
indique-t-il en évoquant un systè-
me déjà en place au Canada ou en
parlementaires, 150 élus locaux et
5 000 électeurs inscrits précédem-
Bruno Retailleau
a envoyé à la direction ZOOM
£@MarionMourgue de LR et au bureau
puie-t-il. Australie. ment sur le site dédié à la primaire.
Mercredi, Bruno Retailleau a en- Bruno Retailleau plaide aussi « Le débat sur la présidentielle, politique ses Sobre journée de deuil
DROITE C’est un sujet qui com- voyé à la direction de LR et au bu- pour des « règles communes à tous aujourd’hui, chez nous, n’a aucun propositions pour Giscard d’Estaing
pour un « système
mence à empoisonner la vie des reau politique ses propositions les candidats, qu’ils soient membres sens », rétorque Christian Jacob. La France a salué mercredi
de départage »
Républicains : faut-il une primai- pour un « système de départage » ou non de LR ». Façon d’associer, « Qui peut dire dans quelle situation des candidats la mémoire de l’ancien
re ? Avec quel calendrier ? Si les des candidats de la droite à la pré- par exemple, Xavier Bertrand, on sera dans six mois ? C’est totale- de la droite président Valéry Giscard
statuts des Républicains la pré- sidentielle. Dans une note de six aujourd’hui opposé à une primai- ment hors sujet. Faisons preuve à la présidentielle. d’Estaing, qui n’avait
voient toujours (lire ci-dessous), le pages, il prône un système préfé- re. Pour Bruno Retailleau, outre le d’humilité et de modestie. Aujour- S. SORIANO/LE FIGARO pas souhaité d’hommage
débat est aujourd’hui porté par rentiel à un tour, organisé mi-oc- débat des idées, une telle procé- d’hui, les Français ne sont pas du tout national. Plusieurs
Bruno Retailleau, qui ne cache plus tobre « pour plus de sérénité et dure permettrait « l’émergence dans la présidentielle ; ils sont surtout ministres, chefs de parti et
son envie d’être candidat en 2022. d’unité ». L’ancien soutien de d’une candidature de rassemble- préoccupés par la crise ! », poursuit responsables parlementaires
Entre Christian Jacob, le prési- François Fillon à la primaire de ment » et éviterait ainsi l’opposi- le président de LR. « J’ai toujours dit se sont rendus au Musée
dent des Républicains - « et, derrière 2016 estime nécessaire « de tirer les tion fratricide entre deux candi- qu’il fallait procéder par étapes : re- d’Orsay, où un livre d’or a
lui, 98 % des élus », insiste la direc- leçons du passé » afin d’éviter un dats de droite au premier tour de mettre tout le monde autour de la ta- été ouvert en son honneur.
tion -, et Bruno Retailleau, patron entre-deux-tours délétère entre la présidentielle. ble, engager un vrai travail de fond à Une minute de silence
des sénateurs LR, deux stratégies les équipes de campagne qui affai- partir des forums et des conventions, a été observée à midi dans
s’opposent. Si Christian Jacob juge blirait inévitablement le gagnant. « Procéder par étapes » avec plus de 150 réunions, pour pré- plusieurs institutions,
nécessaire d’attendre la tenue des « Le vote préférentiel offre ce double Le sénateur prône aussi un scrutin parer un programme législatif et dont les drapeaux ont été
élections régionales et départemen- avantage de n’avoir qu’un seul tour ouvert aux adhérents LR comme présidentiel, retrouver une vraie cré- mis en berne, ainsi qu’au
tales, en juin, pour aborder la ques- et de permettre pour le gagnant de aux sympathisants. Les votants de- dibilité par le terrain en renouant Conseil des ministres
tion de la primaire, Bruno Retailleau revendiquer une majorité claire », vraient s’acquitter d’une contribu- avec la victoire aux élections, dé- à la demande d’Emmanuel
presse, lui, Les Républicains d’accé- précise Bruno Retailleau. « Ce tion de 5 euros et signer une charte taille-t-il. « Le prochain objectif, Macron. Le fils de Valéry
lérer le processus. « Emmanuel Ma- mode de scrutin permet à l’électeur des valeurs. « Il pourrait être de- c’est l’étape des départementales et Giscard d’Estaing,
cron vient sur nos plates-bandes et de choisir plusieurs candidats en in- mandé aux votants de s’inscrire régionales. Ensuite viendra le choix Louis, désormais maire
nous, on l’aide, on est transparent ! diquant un ordre de préférence. Le préalablement sur un site dédié », des personnes ! », juge-t-il, prônant de Chamalières, lui rendra
Ce vide, pour lui, est une aubaine : jour de l’élection, le nombre de votes explique-t-il avec l’objectif affiché « la méthode du rassemblement pour hommage jeudi soir lors
l’opinion ne peut pas se raccrocher à accordés au titre de premier choix d’utiliser leurs coordonnées pen- gagner plutôt qu’un concours de no- du conseil municipal. Enfin,
une incarnation, à une forme de pro- est décompté, comme dans le systè- dant « la durée de la campagne pré- toriété ». La primaire devrait s’invi- une plaque commémorative
cédure qui permettrait d’incarner un me classique. Si un candidat obtient sidentielle ». Chaque candidat de- ter au menu du bureau politique de devrait être apposée dans
espoir », s’agace-t-il. « Si on attend 50 % des voix, il remporte le vote », vrait obtenir le parrainage de 15 LR, le 16 décembre. ■ l’hémicycle de l’Assemblée.

« Pour modifier la primaire,


il faut réviser les statuts »
PROPOS RECUEILLIS PAR
EMMANUEL GALIERO £@EGaliero

Photo : Michel Gibert, non contractuelle. Flowered by Thierry Féret.


HENRI de Beauregard est le président de
la haute autorité de LR depuis 2018, qui
veille à la régularité de toutes les élections
organisées dans le cadre du mouvement.

LE FIGARO. - Que disent les statuts LR


SERVICE DE PRESSE

sur l’organisation d’une primaire ?


Henri DE BEAUREGARD. - L’article 38
des statuts dit que « le candidat à la prési-
dence de la République soutenu par le mou-
vement est désigné à l’occasion d’une pri-
maire ouverte à l’ensemble des citoyens
adhérant aux valeurs de la République et se « À droit constant, il y a l’obligation,
reconnaissant dans les valeurs du mouve- pour le parti, d’organiser un scrutin pour
ment ». À droit constant, les choses sont déterminer le candidat qu’il soutiendra »,
claires : il y a une primaire. confie Henri de Beauregard.

Que doit faire le parti s’il décide ral, il me semble qu’il faut une véritable
de supprimer ou de réviser la primaire ? modification de la charte, voire la rédac-
Pour supprimer la primaire, il faut révi- tion d’une nouvelle charte. Et donc une
ser les statuts. Cela ne peut être fait que révision des statuts. À droit constant, il y
par le congrès, qui est composé de tous a l’obligation, pour le parti, d’organiser
les adhérents à jour de cotisation. Autre- un scrutin pour déterminer le candidat
ment dit, il n’y a que les adhérents qui qu’il soutiendra. C’est aux adhérents qu’il
puissent décider de renoncer à leur droit revient de dire s’ils souhaitent participer
de choisir le candidat soutenu par le parti - ou s’ils renoncent à participer - à la sé-
auquel ils appartiennent. Il est donc pos- lection du candidat qui représentera le
sible de modifier la primaire en révisant parti auquel ils appartiennent. Et si les
les statuts. adhérents souhaitent y participer, il leur
appartient de délimiter le corps électoral
Quelle serait la procédure en cas qui procédera à cette sélection.
de primaire ouverte telle qu’elle existe
dans les statuts actuels ? Les candidats non LR peuvent-ils
Il faudrait malgré tout faire une révision participer à la primaire LR ?
des statuts et de la charte puisque les pre- En l’état des statuts, des candidats non
miers renvoient à la seconde et que cette encartés LR peuvent en effet participer.
dernière indique que la primaire doit se Cela est prévu par l’article 38-2 selon le-
dérouler en 2016… Si l’on adopte une lec- quel « un parti politique autre que le mou- Bombom, design Joana Vasconcelos.
ture plus pragmatique, le bureau politi- vement qui en ferait la demande peut pren-
que devrait pouvoir adopter une charte dre part à la primaire en vue de la
modifiant la précédente, tant que les mo- désignation du candidat à la présidence de
difications se limitent à des modifications la République, après accord du bureau po-
PARIS 3 e • PARIS 7 e • PARIS 12 e • PARIS 14 e • PARIS 17 e • ATHIS-MONS • COIGNIÈRES • DOMUS C.CIAL • HERBLAY – MONTIGNY (1) • ORGEVAL • SAINTE-GENEVIÈVE
de dates. litique ». Il n’y a pas d’autre critère de pé-
DES-BOIS • SAINT-MAXIMIN • SURESNES • VAL D’EUROPE C. CIAL / SERRIS • VERSAILLES. * Sur modèles spécialement signalés. (1) Magasin franchisé indépendant.
rimètre que celui qui procède de cet « ac-
Et si cette primaire était limitée cord du bureau politique ». Il n’y a pas non OUVERTURES EXCEPTIONNELLES LES DIMANCHES 13 ET 20 DÉCEMBRE
aux adhérents et sympathisants LR ? plus de maximum de candidats statutai-
A

Liste des magasins Roche Bobois de France participant à l’opération sur www.roche-bobois.com
S’il s’agit de changer les règles du jeu, no- rement fixé : c’est la charte qui fixe les
tamment la composition du corps électo- conditions pour être candidat. ■
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

10 INTERNATIONAL
Les Vingt-Sept au chevet d’une Europe à
Brexit, sanctions contre la Turquie, coordination sur les vaccins, objectif climat, plan de relance enlisé… Le sommet eu
Uni s’« échapper » de l’orbite celle d’une Union toujours inca- puis la mi-novembre par la Hon- pourraient trouver à redire. Sans
ANNE ROVAN £@AnneRovan européenne, Bruxelles et Londres pable de faire front commun, y grie et la Pologne, en raison de la compter le Parlement européen,
CORRESPONDANTE À BRUXELLES
sont toujours en discussion sur compris dans les moments les plus conditionnalité à l’État de droit tout aussi coriace sur le sujet.
leurs relations futures sans critiques. dont ils ne veulent pas entendre Comme promis, le mécanisme
EUROPE Le sommet européen qui qu’aucune voie pour un compro- Le président parler. Un compromis a été trouvé en question n’est pas touché. Mais
débute ce jeudi après-midi ne sera mis ne se dégage à ce stade (lire du Conseil européen, Un compromis trouvé le matin entre la présidence alle- plusieurs garanties et symboles
pas une partie de plaisir pour les page 12). Certes, on fait savoir ici et
Charles Michel, Une lueur d’espoir flottait toutefois mande de l’UE, Budapest et Varso- ont été donnés à la Hongrie et à la
lors d’une conférence
Vingt-Sept. Parmi les sujets au pro- là qu’il n’est pas question que le de presse pour mercredi à Bruxelles quant à vie. Que prévoit-il ? Des assouplis- Pologne. Il y a, d’abord, ces « cla-
gramme, les éventuelles sanctions sommet soit vampirisé par le sujet sa première année l’éventualité de pouvoir accéder sements auxquels les pays du nord rifications » ou réassurances at-
contre la Turquie, la coordination britannique. De même que les en fonction, rapidement à ce vertigineux paquet de l’Europe, particulièrement atta- tendues par Viktor Orban et Ma-
sur les vaccins, l’objectif climat Vingt-Sept n’étaient pas prêts à le 4 décembre, de 1 800 milliards d’euros négocié chés à ces questions de respect de teusz Morawiecki, alors que l’un
pour 2030 ou encore… ce plan de accepter la venue de BoJo à leur à Bruxelles. en juillet et présenté alors comme l’État de droit dont se jouent ou- comme l’autre sont convaincus
relance enlisé depuis plusieurs se- réunion alors que le Royaume-Uni POOL/REUTERS « un accord historique », bloqué de- vertement Varsovie et Budapest, que la Commission mène une ba-
maines. En cette fin d’année cau- ne fait plus partie du clan depuis le
chemardesque pour l’UE, la sensi- 31 janvier 2020, Emmanuel Ma-
bilité et l’importance des questions cron et Angela Merkel n’ont pas
à traiter ont convaincu le président souhaité s’entretenir avec lui par
du Conseil européen, Charles Mi- téléphone. Ils considèrent, comme
chel, de l’absolue nécessité de faire on le souligne à l’Élysée, qu’« un
venir les leaders à Bruxelles, en dé- canal unique » de négociation - via
pit de la reprise des contaminations la Commission - était préférable
au Covid-19 un peu partout en Eu- pour l’unité des Européens. Consi-
rope. Rien n’est joué à ce stade. gne générale a été passée de garder
Mais l’UE n’est pas très loin du pré- son calme. Chacun s’y emploie.
cipice, à deux doigts de l’embolie. Cette inconnue serait, évidem-
Et cette Europe-là n’est certaine- ment, bien plus facile à vivre pour
ment pas celle dont rêvait l’ex-pré- les leaders s’ils avaient l’assurance
sident Valéry Giscard d’Estaing, de pouvoir faire repartir l’UE du
décédé la semaine dernière et bon pied en 2021, c’est-à-dire
auquel les Vingt-Sept rendront avec un budget européen solide
hommage au début de leur rencon- pour la période 2021-2027 et un
tre. « On a plusieurs éléments en plan de relance conséquent. À dé-
suspens et cela donne l’impression faut, c’est une grande partie de
qu’on est dans une forme de fragili- l’agenda de la Commission qui se
té », admet, du bout des lèvres, un retrouverait menacée, notam-
diplomate européen. ment ses deux mantras que sont le
Deux sujets clés sont en cause. pacte vert européen et la transi-
D’abord ce maudit Brexit, qui dé- tion numérique. Quant aux Vingt-
vore les énergies européennes de- Sept, ils seraient contraints d’en
puis le référendum de 2016. À trois passer par un accord à vingt-cinq.
semaines de la fin de la période de Après les hourras de juillet, l’ima-
transition qui verra le Royaume- ge renvoyée au monde serait donc

Sous la menace, Ankara


fanfaronne et rassure
C’est que le contexte a changé
DELPHINE MINOUI £@DelphineMinoui depuis les premières mises en
CORRESPONDANTE À ISTANBUL
garde européennes du mois d’oc-
tobre. Frappée par une deuxième
COÏNCIDENCE - opportune - du vague de Covid-19 particuliè-
calendrier : c’est de Bakou, où il rement sévère, la Turquie subit une
est en visite officielle, que Recep grave récession économique, ren-
Tayyip Erdogan se prépare à rece- forcée par la crise du tourisme et
voir des nouvelles du sommet la frilosité des investissements
européen de ce jeudi 10 décembre. étrangers.
L’occasion, pour le président turc, Quant à l’Europe, autrefois divi-
de faire diversion en célébrant en sée sur la question des représailles
grande pompe « l’alliance victo- économiques à l’encontre d’An-
rieuse » contre l’Arménie, à grand kara, elle se montre désormais plus
renfort de parade militaire exhi- soudée. Berlin, en particulier,
bant les drones turcs qui ont semble progressivement changer
donné l’avantage à l’armée azer-
baïdjanaise dans le conflit du
Haut-Karabakh. Et, par là même,
de position depuis que des soldats
allemands ont procédé le 20 no-
vembre à une perquisition d’un
Le vent tourne à l’Otan, et peut-être bientôt au sein
de minimiser le risque de sanc- navire turc en Méditerranée, défense antimissile (S400) et en mort cérébrale » de l’Otan, dévo-
tions européennes qui pèse sur soupçonné de violer l’embargo sur ISABELLE LASSERRE £@ilasserre bloquant plusieurs partenariats. rée de l’intérieur par une tumeur.
Ankara à cause du contentieux en les armes imposé à la Libye. Mais aujourd’hui le vent tourne. Il Il avait dénoncé les agissements
Méditerranée orientale. DEPUIS 2016, c’est Erdogan qui souffle désormais en bourrasques turcs au sommet de Londres en
Avant de décoller, mercredi, La « politique impose son agenda sur les grands contre le président turc à Washing- décembre 2019 et poussé l’Al-
pour Bakou, à la veille de la réu- du fait accompli » dossiers internationaux. En Syrie, ton. Ces bourrasques traverseront- liance à créer un groupe de tra-
nion des 27 membres de l’UE, le Plus généralement, la Turquie se où il intervient contre les Kurdes, elles l’Atlantique pour atteindre vail pour réfléchir à son avenir,
raïs turc avait déjà tenu à sous-es- sait de plus en plus éloignée des alliés de la coalition anti-Daech. En Bruxelles, où la question des dont le rapport a été rendu public
timer l’impact de possibles mesu- Occidentaux : l’Otan perd patience Libye, où il change les rapports de sanctions contre Ankara est au la semaine dernière. « Son acti-
res de rétorsion : « Une quelconque et les États-Unis durcissent le ton. force dans la guerre civile. En menu du Conseil européen jeudi et visme et sa fermeté ont sans doute
décision de sanctions de l’UE n’est Le 2 décembre, lors d’une réunion Le président turc, Méditerranée orientale, où il foule vendredi ? contribué à faire bouger les lignes
pas un grand souci », avait-il fan- à huis clos en visioconférence, le Recep Tayyip Erdogan, aux pieds la souveraineté de la La tempête s’est d’abord formée au sein de l’Alliance », constate
faronné devant un parterre de secrétaire d’État américain, Mike et son homologue Grèce. Au Haut-Karabakh, où il à l’Otan. Jusque-là, le sujet turc une source diplomatique euro-
journalistes. Ces sanctions, il le Pompeo, aurait vivement dénoncé américain, Donald Trump, envoie des miliciens syriens pour était un solide tabou de l’Alliance péenne. La France a tenté de
sait, ne sont pas encore acquises : la « politique du fait accompli » de la passent devant, épauler l’Azerbaïdjan. En Europe, atlantique, dont les alliés enfouis- combler le vide stratégique laissé
Emmanuel Macron
selon les experts, il pourrait s’agir, Turquie à l’étranger et demandé à où il exerce un chantage migratoire saient la tête dans le sable à cha- par l’absence américaine.
et Angela Merkel,
au pire, de mesures ciblées visant Ankara de « revenir à un comporte- lors d’un sommet permanent, pousse l’influence de que nouvelle provocation d’Er- Cette fois pourtant, le coup de
les entreprises investies dans ment d’allié ». « L’attitude de Recep des dirigeants de l’Otan l’islam politique et multiplie les dogan. Seul Emmanuel Macron pied contre Erdogan a été décoché
les forages gaziers contestés, Tayyip Erdogan pourrait s’expli- à Watford, invectives contre le président fran- avait eu le courage pour les uns, par le secrétaire d’État américain
voire d’une simple mise en garde quer par sa volonté de donner un en Grande-Bretagne, çais. À l’Otan, où il provoque ses l’inconscience pour les autres, de Mike Pompeo, qui a dénoncé les
symbolique. gage à la future Administration le 4 décembre 2019. alliés en achetant à l’ennemi héré- renverser la table en évoquant il y « manquements » de la Turquie aux
À Ankara, l’inquiétude reste Biden, qui pourrait se montrer CH. HARTMANN/REUTERS ditaire de l’Alliance, la Russie, une a un an dans The Economist « la règles de l’Alliance et « la politique
néanmoins perceptible. Comme le moins clémente envers l’allié privi- du fait accompli » dans plusieurs
trahit ce message vidéo du chef de légié de Donald Trump », analyse la crises régionales. Le président turc
l’État turc, diffusé dès lundi, où journaliste Noura Doukhi, dans les avait toujours jusque-là été soute-
l’apaisement était de mise : colonnes du quotidien franco- nu ou au moins épargné par Do-
« J’appelle, y insistait Erdogan, phone libanais L’Orient Le Jour. nald Trump. Le nouveau ton de
tous nos voisins et riverains de la Le double langage d’Erdogan est Washington a entraîné une réac-
Méditerranée, en particulier la en fait à l’image de sa politique tion en chaîne parmi les alliés, qui
Grèce, à ne pas voir cette question étrangère : nourrie de crises à re- ont à leur tour critiqué la Turquie,
comme un jeu à somme nulle (…) Je bondissements, tout en mainte- après s’être si longtemps cachés
suis convaincu qu’une formule ga- nant une forme de dialogue tant derrière la Maison-Blanche. Le
gnant-gagnant préservant les qu’il sert ses intérêts. La tactique, Luxembourg a regretté l’implica-
droits de chaque partie pourrait bien rodée, s’applique aussi dans sa tion d’Ankara dans le conflit du
être trouvée. » Quelques jours plus relation avec la Russie, un allié de Haut-Karabakh. Le Canada a sus-
tôt, le 29 novembre, les Turcs circonstance avec qui il a récem- pendu les exportations de compo-
avaient déjà donné des signes ment affiché sa proximité dans le sants électroniques utilisés par le
d’accalmie en suspendant les acti- règlement du conflit au Haut-Ka- drone de combat turc TB2, qui a
vités du navire de recherche sis- rabakh. Mais en se rapprochant servi à soutenir l’Azerbaïdjan pen-
mique Oruç Reis, dont le déploie- des Russes, il s’éloigne encore un dant la guerre au Haut-Karabakh.
ment, en août, dans cette zone peu plus des Européens. ■ Depuis la défaite de Donald
A

maritime disputée avec la Grèce et


Chypre, avait attisé la discorde. + » Lire aussi PAGE 16
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais
Trump, Mike Pompeo veut sans
doute sauver sa peau politique et
LE FIGARO jeudi 10 décembre 2020

INTERNATIONAL 11

à bout de souffle Zbigniew Rau : « Nous


ne pouvons accepter
uropéen qui s’ouvre jeudi s’annonce complexe et crucial.
la violation des traités »
taille politique contre leur pays. est prévu qu’aucune sanction ne Commission de mener des enquêtes
« L’application du mécanisme de puisse être prononcée contre eux et des travaux », ajoute-t-on à la source propre ». Personne n’imagi-
PROPOS RECUEILLIS PAR
conditionnalité au titre du règle- avant que l’instance ne se soit présidence. S’ajoute à cela la pos- LAURE MANDEVILLE ne que 25 pays de l’UE empruntent
ment sera objective, juste, impar- elle-même prononcée sur la léga- sibilité pour le leader d’un État £@lauremandeville sur les marchés financiers et que la
tiale et factuelle, garantissant une lité du règlement. Au risque de membre mis en cause de faire re- dette soit remboursée par les 27
procédure régulière, la non-discri- laisser le champ libre à Orban jus- monter la question au Conseil membres. Je doute qu’une telle so-
mination et l’égalité de traitement qu’aux élections générales de européen. Une sorte de mécanis- ALORS qu’un accord se dessinait lution obtienne le soutien « des pays
des États membres », est-il ainsi 2022 ? « Non », réagit-on à l’Ély- me de frein que n’hésiteront pas à entre la Pologne, la Hongrie et l’Alle- frugaux », Pays-Bas en tête. Au lieu
stipulé. sée, tout en admettant que la Cour actionner ces deux pays. Les capi- magne, le ministre des Affaires de discuter de plans B et C, il vaut
Comme il ne fait aucun doute ne pourra rendre son jugement tales ont commencé à se plonger étrangères polonais s’est confié au mieux lever les obstacles pour une
que ces deux pays attaqueront le que « lors du premier semestre dans ce compromis avec l’objectif Figaro. adoption rapide du plan A.
mécanisme de l’État de droit de- 2022 ». « Le fait qu’elle se prononce de trouver un accord à vingt-sept
vant la Cour de justice de l’UE, il en 2022 n’empêchera pas la ce jeudi. Il y a urgence. ■ LE FIGARO.- Vous mettez votre Alors quel compromis ?
veto au plan de relance européen Les discussions sont en cours. L’ar-
sur le Covid, car les aides seraient ticle 5 du traité de l’UE dit : « En ver-
conditionnées au respect de l’État tu du principe d’attribution, l’Union
de droit. Allez-vous le maintenir ? n’agit que dans les limites des compé-
Zbigniew RAU.- La Pologne sou- tences que les États membres lui ont
tient le déblocage immédiat de attribuées. » Nous ne pouvons ac-
fonds destinés à combattre les effets cepter l’introduction dans le droit
économiques de la pandémie. Ce de l’UE de dispositions auxquelles ni
sont des ressources nécessaires les Français, ni les Polonais, ni
pour sauver l’économie euro- aucune autre nation n’a consenti.
péenne et les emplois. Nous soute- Étant donné que l’unanimité au
nons également l’adoption du nou- Conseil est requise pour pénaliser un
veau budget de l’UE pour 2021-2027 État membre, une tentative d’intro-
et défendons aussi la lutte incondi- duire une procédure de vote mino-
tionnelle contre la corruption et la ritaire par un acte de rang inférieur
fraude. En Pologne, il n’y a pas de est contraire au traité. Supprimons
scandales liés à l’utilisation inap- cette contradiction et le problème se
propriée des fonds européens. Par résoudra tout seul. J’ai espoir. Si le
conséquent, nous soutiendrons bon sens n’est pas de mise lors du
l’emploi de tous les instruments Conseil d’aujourd’hui, il faudra lui
existants dans les traités pour créer donner une autre chance.
un instrument qui conditionnera le
paiement des fonds à leur utilisation
efficace. Sauf que, lors de la création
de cet instrument les traités ont été
violés. En effet, dans le texte du mé-
“ Au lieu de discuter
de plans B et C,
canisme de conditionnalité négocié
il vaut mieux lever
par la présidence allemande avec le les obstacles pour
Parlement européen, sa relation une adoption rapide
avec les traités a été rompue et les du plan A
compétences de la Commission
élargies.
Les juristes du Conseil de l’UE aver-

La Pologne avait semblé accepter
tissaient il y a déjà deux ans que que l’allocation de fonds dépende de
cette formulation serait en contra- leur utilisation transparente…
diction avec le droit des traités. En Nous sommes favorables à une lutte
2018 la Cour des comptes euro- impitoyable contre la corruption,
péenne a fait de même. Mais ces les paradis fiscaux et la fraude. Les
opinions ont été ignorées, et même mécanismes de protection des
l’avis des juristes du Conseil a été fonds européens existants n’ont pas
caché au public. Nous ne pouvons empêché les différents groupes cri-
accepter la violation des traités ! minels de s’enrichir ni la corrup-
C’est pour cela que lors des négo- tion. Une nouvelle approche est né-
ciations en cours, la Pologne défen- cessaire. La Pologne partage
dra le principe de légalisme en em- l’indignation des Européens face
ployant tous les moyens rendus aux cas de détournement des sub-
disponibles par les traités. Il suffit ventions de l’UE. Nous soutien-
de recréer le lien entre la nouvelle drons donc la création d’un instru-
procédure de conditionnalité et les ment conditionnant le versement
compétences confiées à l’Union par des fonds européens à leur utilisa-
les traités pour sortir de cette im- tion efficace.
passe et permettre à l’aide finan-
cière de couler à larges flux. Pourquoi ne pas accepter
un principe de conditionnalité

de l’UE, contre la Turquie d’Erdogan La Commission a fait savoir


qu’un plan B visant à contourner
votre veto serait mis en œuvre…
sur l’État de droit ?
Tout peut être accepté, mais
conformément aux traités. Cepen-
donc l’honneur de la politique au Congrès, il reproche à Erdogan La France incarne une ligne dure et La Commission a toujours été consi- dant, pour vérifier le respect des
étrangère américaine. Mais c’est de pactiser avec la Russie contre brandit même la menace d’une dérée comme « gardienne des trai- valeurs démocratiques par les États
aussi l’accumulation des provoca- les intérêts des Occidentaux et ré- suspension de l’union douanière. tés » mais son comportement sem- membres, c’est la procédure de
tions qui a poussé Washington à clame des sanctions. Elles avaient Mais l’Allemagne, contrainte par la ble prouver que ce rôle ne lui suffit l’article 7 du traité qui est prévue.
lâcher Erdogan. « Outre le fait que été gelées par Donald Trump mais présence d’une grosse communau- plus et qu’elle aimerait en être la Elle suppose l’objectivité, car elle
cet allié au long cours est engagé devraient entrer en vigueur avec té turque, espère encore dévelop- créatrice. Les Européens n’ont pas doit prendre en compte les opinions
dans un aventurisme unilatéral, et l’arrivée de Joe Biden et le nou- per « une relation réellement donné leur accord pour cela. Le veto de chacun - c’est le principe de
ce, sur plusieurs théâtres, la vue du veau budget de la Défense. constructive » avec Ankara. Cer- est un instrument accordé par les l’unanimité prévu justement à
monde dont le président turc se fait Pendant plusieurs années, les tains pays sont tenus par la peur traités, garanti à chaque État mem- l’art.7. Il ne peut donc être possible
le héraut et ses ambitions géopoliti- écarts de la Turquie avaient été d’une ouverture du « robinet mi- bre par le président de Gaulle dans qu’une majorité plus faible soit mise
ques révisionnistes ont rompu en mis de côté pour préserver la co- gratoire ». Même symboliques, des « Les Polonais sont les années 1965-1966. Cela signifie en minorité par une majorité plus
hésion de l’Alliance. Ils sont dé- sanctions européennes contribue- l’une des sociétés les que « contourner le veto » serait une forte. Cela signifierait accepter
sormais dénoncés au nom de cette raient à l’isolation internationale plus enthousiastes sur violation du droit européen. Quel l’emprise de certains États sur

“ Nous avons tendu


la main à la Turquie
même préservation de la cohé-
sion. « Aujourd’hui, on ne ferait
pas entrer la Turquie d’Erdogan
d’Erdogan, qui doit en plus gérer
une grave crise économique. Mais
elles ne régleraient pas la question
l’intégration européenne
mais ils sont aussi très
sensibles aux tentatives
genre de droit de veto serait-ce, s’il
peut être contourné ? De Gaulle
aurait mis son veto également ! De
d’autres. Aucune nation euro-
péenne n’y a jamais consenti. Sans
changer les traités, nous ne pou-
et notre évaluation est dans l’Otan et on ne leur donnerait sur le fond.
d’usurpation du pouvoir
plus, créer ce mécanisme budgétai- vons rien ajouter à l’article 7.
et aux manipulations
négative avec le constat pas le statut de candidat à l’UE. Les limites du réveil se trouvent des règles », explique re en dehors de l’UE signifierait Bien entendu, nous sommes une
de la poursuite Nous ne sommes plus ni en 1955 ni aussi chez les Américains. « Biden le ministre des Affaires qu’aucun fonds de l’UE ne pourrait communauté politique, mais nous
en 1999. Le contexte est complète- sera moins complaisant avec Erdo- étrangères polonais, être utilisé pour le servir - ni les avons toujours nos propres gouver-
des actes unilatéraux
CHARLES MICHEL, PRÉSIDENT
DU CONSEIL EUROPÉEN
” ment différent », explique l’ancien
ministre des Affaires étrangères
Hubert Védrine, le représentant
gan, mais le système Otan - États-
Unis continuera à penser qu’on ne
peut pas se passer de la Turquie »,
Zbigniew Rau.
MICHAEL KAPPELER/AFP
contributions des États membres, ni
les impôts, ni aucune « autre res-
nements, Parlements nationaux,
tribunaux nationaux, dont aucun
organe de l’UE ne peut « suspen-
de la France dans le groupe de estime Hubert Védrine. Même dre » le fonctionnement. Introduire
visière avec l’Occident », écrit le travail de l’Otan. avec un nouveau président plus dans le droit européen de nouveaux
géopolitologue Jean Sylvestre L’Union européenne suivra-t- classique, les Américains pense- mécanismes dans le dos des sociétés,
Mongrenier dans une note de elle la danse ? Elle a préparé diffé- ront avoir besoin de la Turquie sans demander leur consentement à
l’Institut Thomas More. rentes options, dont des sanctions pour contenir la Russie, notam- ratifier démocratiquement de nou-
La victoire électorale de Joe Bi- économiques sectorielles et se dit ment vers la mer Noire. Ils vou- velles réglementations, c’est la voie
den, moins complaisant vis-à-vis prête à les dégainer. En octobre, dront aussi garder leur base mili- vers une rébellion contre l’Union
de la Turquie, a facilité l’élan. Mais les Européens avaient fait une pro- taire d’Incirlik ainsi que d’autres européenne ! Les Polonais sont l’une
aux États-Unis, c’est surtout la position d’ouverture à Ankara. actifs géostratégiques importants des sociétés les plus enthousiastes
question russe qui nourrit les cri- « Nous avons tendu la main à la pour l’Otan. sur l’intégration européenne mais ils
tiques vis-à-vis d’Ankara. Les Turquie et notre évaluation est né- Comme il n’existe pas de mé- sont aussi très sensibles aux tentati-
modes opératoires entre les deux gative avec le constat de la poursui- canisme au sein de l’Alliance pour ves d’usurpation du pouvoir et aux
pays se ressemblent de plus en te des actes unilatéraux et de la sanctionner l’un de ses membres, manipulations des règles. Pendant
plus, en témoigne l’exportation de rhétorique hostile », a affirmé le certains experts évoquent d’autres quasiment 170 ans, ils ont été vas-
miliciens syriens par la Turquie au président du Conseil européen, moyens de pression contre la Tur- saux des grandes puissances qui re-
Haut-Karabakh. L’achat des S400 Charles Michel. Il considère que quie. L’un d’entre eux serait que couraient à de telles méthodes. C’est
russes a provoqué la fureur des « le jeu du chat et de la souris doit l’Europe se libère du chantage mi- pourquoi presque 60 % de nos
responsables américains. Mike cesser ». gratoire en durcissant l’espace concitoyens soutiennent l’éventua-
Pompeo a dénoncé le « cadeau » Mais il faut l’unanimité au sein Schengen et lance une initiative lité d’un veto polonais dans les né-
fait par Ankara à Moscou. Quant de l’UE pour adopter des sanctions. commune avec les États-Unis. ■ gociations en cours. ■
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

12 INTERNATIONAL

À minuit moins une, Boris Johnson


descend dans l’arène du Brexit
Le premier ministre, accaparé par la lutte contre le Covid, a mis en scène son intervention en dernier recours.
théâtralisation recherchée autour sumée d’engagements internatio- quées par la crise sanitaire et ne pas procher un « Brino » (« Brexit in
ARNAUD DE LA GRANGE de l’intervention du « chef », en naux a provoqué un indéniable dé- être tenu pour responsable d’un name only »).
£@arnodelagrange
CORRESPONDANT À LONDRES dernier recours. L’admirateur gât d’image. Les clauses litigieuses début d’éclatement du royaume. Au tournant de l’année, l’Histoi-
affiché de Churchill a réservé sa ont finalement été retirées mardi. Après tout, il pourrait se vanter re pourra commencer son inven-
voix pour les heures graves… Les symboles ont continué à jouer d’avoir réussi la même semaine taire. Boris Johnson continue à po-
ROYAUME-UNI Jusqu’ici, Boris un rôle au moins aussi important le vaccin et le deal… Ou si au lariser les opinions. D’un côté, on
Johnson se tenait au-dessus de la Stratégie de provocation que les réalités. Si Boris Johnson contraire, il préférait un « no fustige son amateurisme et l’on
mêlée. Sur les champs de bataille Boris Johnson est resté fidèle à sa s’est attaché à faire de la pêche un deal » qui permettrait de faire re- décrit un dirigeant qui joue l’ave-
du Brexit, il laissait ses lieutenants méthode : garder le revolver sur la point crucial des discussions, ce tomber la faute des turbulences nir de son pays comme on dispute
monter en ligne, avec « Lord table, jouer la confrontation jus- n’est pas en raison de l’enjeu éco- économiques sur les Européens, une partie de tennis sur un gazon
Frost » le négociateur en voltigeur qu’au bout, porter les choses jus- nomique - très modeste - mais de accusés d’avoir fait capoter les né- d’Eton. On relève qu’il a échoué à
de pointe et quelques ministres sur qu’au point de rupture avant sa charge politique. Le sujet peut gociations par leur intransigeance. faire bouger et craquer les Vingt-
les ailes. De temps en temps, un d’éventuellement lâcher du lest. Sa permettre de proclamer la victoire Et faire passer les pertes du Brexit Sept. De l’autre, on fait valoir qu’il
communiqué de Downing Street, stratégie de provocation perma- sur le quai d’un port britannique. sur le compte global de la récession ne s’est pas si mal débrouillé, en
mais rien de plus. Cette réserve nente s’est illustrée par la « loi sur « Reprendre le contrôle » des eaux liée à l’épidémie… Un de ses minis- obtenant des compromis qui lui
Le premier ministre
donnait une étrange impression, britannique, le marché intérieur », qui violait britanniques parle plus aux élec- tres l’a d’ailleurs dit explicitement : sont plus favorables aujourd’hui
celle d’un premier ministre occupé Boris Johnson, l’accord de retrait et avait mis le teurs qu’une démonstration sur les un « no deal » ne sera pas si grave qu’en octobre, les Européens ayant
à tout autre chose qu’à un tournant et la présidente feu aux poudres entre Londres et règles de concurrence équitable. car l’impact économique du fait des concessions. Face à cet in-
historique majeur, voulu par lui, de la Commission Bruxelles. Cette fois-ci, le calcul ne Jusqu’à la fin, on se sera deman- coronavirus sera bien plus impor- terminable feuilleton du Brexit,
qui va conditionner l’avenir de son européenne, fut pas bon. Avec cette petite bom- dé ce que BoJo avait vraiment en tant. À court terme du moins, Boris Johnson aurait ainsi fait sien-
pays. Ursula von der Leyen, be à fragmentation, il pensait divi- tête. S’il voulait réellement un aurait-il dû ajouter. Chantre de la ne une maxime de son cher Chur-
Comme toujours avec « BoJo », il mercredi à Bruxelles. ser les Européens et cela n’a pas été accord, afin de limiter les fortes souveraineté, « BoJo » ne veut chill : « Si vous traversez l’enfer,
est difficile de faire la part de désin- OLIVIER HOSLET/AFP le cas. En revanche, la violation as- secousses économiques provo- peut-être pas non plus se voir re- continuez d’avancer. » ■
volture et de calcul, d’improvisa-
tion et de stratégie. Dès sa victoire
électorale et au lendemain de la
sortie de l’UE en janvier dernier, le
héraut du Brexit a étonnamment
fait profil bas sur le sujet. Comme si
c’était un fait acquis, qui n’avait pas
besoin d’être ressassé. Comme si
l’affaire était réglée alors que tout
restait à faire durant cette période
de transition : poser les bases de la
future relation entre le royaume et
l’Europe. Il y avait peut-être aussi
l’idée d’apaiser les déchirures et la
volonté affichée de passer à autre
chose, la transformation en pro-
fondeur du pays.
Un invité surprise et peu amène
a aussi bouleversé la donne. Le co-
ronavirus, qui a touché le premier
ministre dans sa chair, a, comme
partout en Europe, chamboulé les
priorités du gouvernement britan-
nique. Accusé d’une gestion erra-
tique de la crise et de moult volte-
face, Boris Johnson a fini par
intervenir presque exclusivement
sur ce sujet. Il préfère crier victoire
sur un vaccin que de commenter
les derniers accrochages avec Mi-
chel Barnier. Ses détracteurs avan-
cent qu’il n’aime pas entrer dans
les détails, n’étant pas un grand
travailleur et connaissant peu les
dossiers. Le lancement, mardi, à
grand renfort de trompettes, de la
campagne de vaccination, la pre-
mière dans le monde occidental, a
ainsi été l’occasion de grandes sor-
ties patriotiques. Londres veut voir
là les premiers fruits du Brexit, qui
À Bruxelles, un dîner de la dernière EN BREF
a permis de s’affranchir de la lour-
deur bureaucratique européenne. chance pour éviter le « no deal » Nucléaire : Moscou
met en garde l’Iran
La Russie a appelé mercredi
Fronde interne La balle était donc dans le camp Vingt-Sept se sont aussi réalignés l’Iran à faire preuve d’un
Cette focalisation « virale » a été ANNE ROVAN £@AnneRovan de Boris Johnson. Fidèle à ses ha- ces derniers jours à mesure que les maximum de « responsabilité »
POOL/REUTERS

CORRESPONDANTE À BRUXELLES
renforcée par la crise politique que bitudes, le premier ministre a discussions se déportaient de la et à ne pas tomber
la stratégie de Johnson a suscitée au soufflé le chaud et le froid durant pêche vers les règles de concur- dans la « surenchère »
sein de son propre parti. Un nombre TOUTE L’EUROPE avait les yeux toute la journée de mercredi. rence, sujet qui préoccupe tous les dans la crise autour
significatif de députés tory s’est re- braqués sur Bruxelles, mercredi Devant les députés britanni- États membres sans exception. de l’accord international
bellé contre le deuxième confine- soir. Ursula von der Leyen et Boris ques, il a affirmé qu’il était encore Soucieux de souder davantage sur le nucléaire iranien.
ment et s’insurge toujours contre les
Si les Johnson allaient-ils réussir, au possible « d’arriver à un bon ac- les Vingt-Sept à un moment qu’il
restrictions régionales, dénonçant entreprises cours de leur dîner, à donner un cord » et sa porte-parole Allegra sait critique, le négociateur en La Lituanie ouvre une
un torpillage de l’économie. Cette britanniques élan salvateur aux négociations Stratton a déclaré qu’il allait « es- chef Michel Barnier - présent au enquête contre Minsk
fronde interne contre le patron des post-Brexit qui butent depuis des sayer d’insuffler un élan politique dîner avec son homologue David Le procureur général
tories reste toutefois à relativiser.
entrent sur semaines sur les mêmes obstacles ? au processus ». Dans le même Frost - a d’ailleurs rappelé mardi de Lituanie a ouvert mercredi
Boris Johnson est assuré de rallier nos marchés Côté européen, personne ne se temps, Johnson a mis en garde aux ministres des Affaires euro- une enquête criminelle visant
une large majorité à un éventuel ac- sans tarifs risquait à faire le moindre pro- contre les exigences pour l’heure péennes de l’UE la ligne qui est la des membres du régime
cord avec l’UE, avec guère plus de nostic avant cette rencontre qua- inacceptables de Bruxelles. Évo- sienne. « Si les entreprises britan- biélorusse à propos
15 ou 20 députés de son camp sus-
et sans quotas lifiée de rendez-vous « de la der- quant les divergences sur les niques entrent sur nos marchés d’accusations de torture
ceptibles d’être perdus en route. avec nière chance ». « Tout est possible, conditions de concurrence équi- sans tarifs et sans quotas avec des de militants pro-démocratie.
Quant à l’opposition travailliste, elle des avions soupirait un proche des négocia- table et la pêche, il a martelé : « Je avions qui peuvent se poser et des
Soudan : tensions
ne peut se permettre de voter tions. Soit les Britanniques vien- pense que ce sont des termes camions qui peuvent faire du cabo-
contre un accord.
qui peuvent nent avec l’intention de faire des qu’aucun premier ministre de ce tage, il n’y a aucune raison que les entre militaires et civils
À un mois de la fin de la période se poser et avancées sur la pêche et les condi- pays ne devrait accepter. » Il s’est entreprises de pêche européennes Le chef de l’armée soudanaise,
de transition, le Brexit - qui était des camions tions de concurrence équitable et, à dit serein, assuré que « ce pays ne puissent pas entrer dans les le général Abdel Fattah
aussi spectaculairement relégué ce moment-là, on peut retravailler, sera prêt » et la prospérité au eaux britanniques », a-t-il décla- al-Burhan, s’en est pris
dans les arrière-pages des jour-
qui peuvent voire aboutir dans quelques jours. rendez-vous, quelle que soit l’is- ré en substance. Cette approche a mercredi à l’exécutif, composé
naux -, est revenu sur le devant de faire Soit ils ne bougent pas et on sue des négociations post-Brexit. l’immense avantage de remettre en majorité de civils, et a loué
la scène. Comme si l’opinion et du cabotage, constatera à nouveau que les di-
La menace
les questions de concurrence au le rôle de l’armée, illustrant
Downing Street redécouvraient vergences demeurent. » centre du jeu et, selon un bon les tensions croissantes
subitement qu’après le 31 janvier,
il n’y a aucune Il semblait toutefois peu proba- du veto français connaisseur des négociations en entre civils et militaires
la route ne serait plus la même. raison que ble qu’Ursula von der Leyen De son côté, la Commission sem- cours, de « ne pas trop parler de la au sommet de l’État.
Que, accord ou pas, il y aurait dé- les entreprises prenne l’initiative de la rupture. ble bien décidée à camper sur ses pêche », ce secteur qui ne préoc-
Dix soldats nigérians tués
sormais une frontière, deux mar- « La Commission ne dira pas positions. Avec d’autant plus de cupe que huit États membres sur
chés… Avec un degré de fluidité
de pêche qu’elle suspend les discussions. Elle détermination que Paris a encore vingt-sept. par des djihadistes
qu’il reste à définir. Et Boris européennes dira toujours : “Nous resterons dis- agité mardi la menace d’un veto Quoi qu’il en soit, le scénario Dix soldats nigérians ont été
Johnson est enfin entré dans l’arè- ne puissent ponibles, tant que les Britanniques ultérieur si l’accord trouvé ne d’un « no deal » est en train de tués lors d’affrontements lundi
ne du Brexit, moment ultime de voudront continuer la négociation, préservait pas les intérêts de l’UE s’installer à Bruxelles. « On ne avec des djihadistes du groupe
pas entrer
1

vérité qu’il se réservait. Après on la continuera” », confie-t-on à à long terme. « L’accord nécessite peut plus garantir de trouver un État islamique en Afrique
deux coups de téléphone à Ursula dans les eaux Bruxelles. « C’est un peu comme si l’unanimité des Vingt-Sept, répé- accord qui soit ratifié avant la fin de l’Ouest (Iswap,
von der Leyen, il a pris le chemin
de Bruxelles pour un face-à-face
britanniques » nous étions face à un malade en fin
de vie. Personne ne veut prendre la
tait-on mercredi à l’Élysée. C’est
une possibilité parce que nous som-
de l’année », s’inquiète-t-on à la
Commission. L’Élysée semble
une scission de Boko Haram),
dans le village d’Alagarno,
A

MICHEL BARNIER,
avec la patronne de l’exécutif NÉGOCIATEUR EN CHEF responsabilité de le débrancher », mes extrêmement vigilants sur le plus optimiste et juge que les dé- du district de Damboa,
européen. Il y a à l’évidence une DE L’UE SUR LE BREXIT souffle un autre interlocuteur. contenu de cet accord. » Les lais sont encore tenables. ■ dans l’État de Borno.
LE FIGARO jeudi 10 décembre 2020

SOCIÉTÉ 13

La froide colère de l’avocate de Sarkozy


Aussi calme que déterminée, Me Jacqueline Laffont a méthodiquement démonté les arguments du parquet.
criptions dans une main, pièces de
STÉPHANE DURAND-SOUFFLAND procédure dans l’autre, elle déli-
sdurandsouffland@lefigaro.fr
vre une lecture du dossier à l’op-
posé de celle de l’accusation. À
JUSTICE Me Jacqueline Laffont est l’en croire, et à croire les déposi-
un brise-glace à la voix douce. tions de magistrats à la Cour de
Pendant deux heures et demie, cassation, les tuyaux de M. Azibert
l’avocate de Nicolas Sarkozy s’est étaient en réalité des bruits de
employée à fracasser la banquise couloir connus de tous. Ses pré-
de l’accusation. « Ce n’est pas une dictions se sont finalement révé-
institution que j’attaque, c’est un lées erronées, puisque l’arrêt ren-
dossier », prévient-elle en fixant du n’était pas conforme aux
les deux représentants du parquet souhaits de M. Sarkozy. Celui-ci
national financier (PNF) dont le entendait récupérer ses agendas
chef, venu mardi rendre au tribu- présidentiels, saisis dans le cadre
nal une visite « furtive », n’a pas de l’affaire Bettencourt – dans la-
jugé utile d’écouter les arguments quelle il avait bénéficié d’un non-
de la défense (nos éditions du 9 dé- lieu (nos éditions du 8 décembre).
cembre). Le conseil de l’ancien chef de
Me Laffont commence son of- l’État s’indigne de ce que les re-
fensive en passant au Kärcher le présentants du PNF à l’audience
réquisitoire du PNF et, au-delà, les aient « osé jeter la suspicion » sur
méthodes qu’il a employées dans les douze conseillers de la Cour de
cette procédure. « Sa démonstra- cassation entendus par les enquê-
tion a été faible, et la sévérité n’a ja- teurs : tous ont affirmé qu’ils n’ont
mais créé une preuve », lance-t-el- jamais été approchés pour rendre
le avec, coincée dans la gorge, les un avis en faveur de M. Sarkozy.
4 ans de prison dont 2 avec sursis « Auraient-ils pu répondre autre-
requis la veille contre son client. ment ? », s’était interrogée, la
L’imagination non plus n’est pas veille, la vice-procureure Guillet,
une preuve, poursuit-elle : « Je bien irrévérencieuse à l’endroit de
peux affirmer sans outrance que ja- Nicolas Sarkozy, lors Me Laffont. Au surplus, les deux l’avocat rejoint l’ancien président Herzog-bureau Sarkozy. À 19 h 17, ses collègues. Le PNF a aussi sous-
mais je n’ai assisté à un tel recours à de son arrivée, mardi hommes utilisaient des lignes dé- à Monte-Carlo précipitamment, le appel bureau-officier de sécurité. entendu qu’à la demande expresse
des vocables exprimant le doute au Tribunal de Paris. diées dès la fin du mandat prési- 25 février, ce n’est pas pour l’in- Le parquet, poursuit à juste titre d’un Nicolas Sarkozy pris la main
dans un réquisitoire : ‘‘Nous pen- MARTIN BUREAU/AFP dentiel du client, à la mi-2012. former que « Bismuth » est désor- l’avocate, n’apporte aucune preu- dans le sac, le ministre d’État de
sons’’, ‘‘nous croyons’’, ‘‘cela mais sur écoutes, déroule Me Laf- ve qu’à la suite de son entretien Monaco aurait nommé le premier
pourrait ressembler à’’, ‘‘faisceau Preuve dissimulée font. Il vient de déjeuner avec un avec Me Herzog, M. Sarkozy ait venu, ou presque, à la place de M.
d’indices’’, ‘‘nous acceptons de à la défense journaliste qui lui a révélé que les rappelé les autorités monégasques Azibert. Une « opération de sauve-
nous tromper’’…» Me Laffont s’attarde sur le séjour enregistrements clandestins de en urgence pour leur demander de tage in extremis », a tonné le PNF
Elle fait litière des « postulats » en famille de M. Sarkozy à Mo- Patrick Buisson, ex-conseiller ély- ne pas nommer M. Azibert, se sa- dont l’imagination ne connaît pas
sur lesquels le ministère a bâti son naco, fin février 2012. Pour le PNF, séen, visaient aussi Carla chant découvert. de frontières.
propos. L’emploi de la fameuse il est allé intercéder en faveur de Bruni-Sarkozy. La téléphonie per- En ce qui concerne la supposée « Peu importe que rien n’ait été
« ligne Bismuth » serait la preuve Gilbert Azibert (que le PNF soup- met de suivre son arrivée à Nice, « infiltration de la Cour de cassa- prouvé, vous dit le PNF, gronde Me
d’une intention délictueuse ? Non, çonne d’être la taupe au sein de la puis à Monaco, en fin d’après-mi- tion » par M. Azibert, Me Laffont Laffont dont la colère se sent mais
une astuce pour que Nicolas Cour de cassation, qui l’aurait ren- di. « Vers 19 heures, comme le pré- soutient qu’à défaut d’avoir re- n’explose pas, ce qui la rend bien
Sarkozy et son avocat, Me Herzog, seigné sur l’avancement d’un sident Sarkozy n’a toujours pas pu trouvé, dans les perquisitions, des plus redoutable. On va sonder l’es-
se sachant écoutés par ailleurs, pourvoi), afin qu’il obtienne un être joint à son hôtel, Me Herzog ap- documents confidentiels fraudu- prit de Nicolas Sarkozy. C’est une
puissent converser librement poste de prestige. « Faux », objecte pelle son secrétariat, qui alerte l’of- leusement soustraits à la juridic- subversion du droit, sur la base de
comme la loi les y autorise. À le brise-glace. Ce séjour avait été ficier de sécurité », explique Me tion suprême, les juges d’instruc- laquelle on requiert 4 ans de pri-
l’époque (2014), les messageries décidé – elle en produit la preuve – Laffont. La preuve se trouve dans tion et le parquet se sont rabattus son. » Il ne lui reste plus, à l’issue
cryptées n’existaient pas : « What- avant que Me Herzog ne lui fasse l’enquête préliminaire « dissimu- sur une interprétation des « écou- d’une plaidoirie impeccable, qu’à
sApp et Messenger sont les Bismuth part, au téléphone, de l’intérêt de lée » par le PNF à la défense pen- tes Bismuth » pour les faire cadrer demander au tribunal de relaxer
des temps modernes », argumente son ami Azibert pour ce poste. Si dant six ans : à 19 h 16, un appel avec leurs présupposés. Retrans- Nicolas Sarkozy. ■

Le sort du domaine de l’abbaye de Pontigny tranché vendredi


La région Bourgogne-Franche-Comté doit choisir entre deux repreneurs :
une congrégation religieuse ou un entrepreneur féru d’art contemporain.
complète-t-elle. Mais je lui fais une sens : il vaut mieux tenir que courir raient l’occasion pour les familles et
STÉPHANE KOVACS £@KovacsSt confiance absolue : on est sur les ter- après des mirages. Et puis, dans une amis des jeunes en formation de ve-
res de Chablis, pas loin de Paris, il y a abbaye, c’est tout de même plus logi- nir visiter la région, fait encore va-
PATRIMOINE Des séminaristes en un potentiel très important ! » que d’y voir des curés ! » loir l’abbé, qui s’est également « en-
soutane ou des artistes branchés ? Créer « un complexe de luxe dans gagé à participer à la restauration de
Des chants grégoriens ou un hôtel le contexte actuel ? » : présidente de « En pleine cohérence l’orgue » de l’abbatiale. La Fraterni-
« monacal chic » doublé d’un l’association Urgences Patrimoine avec l’histoire du domaine » té assure disposer d’une enveloppe
restaurant étoilé ? Ce vendredi, et native de la région, Alexandra Le projet de la FSSP consiste à amé- de 10 millions d’euros pour mener à
l’assemblée plénière de la région Sobczak aurait « tout une liste nager les lieux pour accueillir une bien son programme.
Bourgogne-Franche-Comté se d’autres sites patrimoniaux remar- cinquantaine de séminaristes et une De son côté, l’homme d’affaires
penchera sur le sort du domaine de quables à l’abandon, peut-être plus dizaine de prêtres formateurs. « En François Schneider, fondateur des
l’abbaye de Pontigny, dans l’Yon- profanes, à proposer » à l’entrepre- pleine cohérence avec l’histoire du eaux minérales Wattwiller, paraît
ne, qu’elle possède depuis 2003. Ce neur… Comme elle, certains acteurs domaine - dont certains éléments sûr de lui, mais « ne veut pas parler
n’est pas l’église abbatiale de Ponti- locaux craignent « une aventure sont classés -, nous allons recréer, avant que ce soit fait », indique-t-
gny qui est à vendre, mais le do- économique » qui « dénature le pa- dans le bâtiment des Convers, qui on à la fondation qui porte son nom.
maine qui ceinture ce joyau cister- trimoine culturel, historique et reli- date du XIIe siècle, un réfectoire, une La marque « Abbaye de Pontigny » Le domaine ceinturant
cien du XIIe siècle : 9 hectares gieux ». Le vote, initialement pro- cuisine, des bibliothèques, une salle de a été déposée dès janvier 2020. l’église abbatiale ZOOM
d’espaces verts et 6 000 m² de bâti- grammé mi-novembre, a d’ailleurs conférences, détaille le supérieur du Après avoir créé un centre d’art cistercienne
ments. Une congrégation religieuse été reporté. « Où est l’ambition district de France de la FSSP, l’abbé contemporain en Alsace sur le thè- de Pontigny (Yonne) Deux policiers
contre un entrepreneur féru d’art culturelle et patrimoniale de la région Benoît Paul-Joseph. Vergers, pota- me de l’eau, le mécène souhaite sera cédé par la région légèrement blessés
Bourgogne-Franche-
contemporain… « Deux beaux pro- si ce n’est de vendre à la découpe et gers, vignes, réhabilitation de la cres- aujourd’hui le compléter par un lieu
Comté vendredi.
par un homme fiché
jets complètement différents, cons- sans garantie un domaine excep- sonnière, création de ruches… Un cir- sur « la Terre ». Un musée, un hô- NICOLAS THIBAUT/
pour radicalisation
tate Marie-Guite Dufay, présidente tionnel ? », s’était ému Julien cuit touristique sera aménagé dans tel-restaurant « haut de gamme », PHOTONONSTOP VIA AFP Deux policiers municipaux
PS de la région. Cette vente, ce n’est Odoul, président du groupe RN au les jardins, ouvert à tous. Pour réali- un « jardin comestible paysager », ont été légèrement blessés
pas pour se débarrasser à tout prix conseil régional, qui a écrit à la mi- ser ces agencements, nous aurons re- des conférences… « Notre ambition mercredi à Bollène
de ce magnifique lieu. Le premier nistre de la Culture. « Tout ça se fait cours à des entreprises de réinsertion. est de faire de Pontigny pour la terre (Vaucluse) par un homme

« que
critère, c’est de trouver un investis- un peu sous le manteau, regrette Festivals et concerts sont aussi pré- ce qu’est Davos pour l’économie », de 20 ans inscrit au fichier
seur qui puisse amener de l’activité Yves Delot, maire de Saint-Floren- vus, tandis qu’une boutique vendra clame le dossier transmis par sa La présidente des signalements pour
autour ». tin, à 10 kilomètres de Pontigny. des produits locaux. » Quatre célé- fondation. Il est également envisagé je suis se la prévention de la
L’ensemble est évalué à 1,8 mil- Moi je suis simplement pour le bon brations et événements annuels se- de « créer et exporter des produits radicalisation à caractère
lion d’euros. La Fraternité sacerdo- exceptionnels », « plus que bio », réjouit de voir terroriste. Il tentait
tale Saint-Pierre (FSSP), qui aime- qui « contribueront au rayonnement la concurrence de s’introduire dans
rait en faire un séminaire de sa mondial de l’abbaye et du patrimoine ainsi stimulée. une maison, armé de deux
congrégation, vient de relever son Confinement : l’Église de France cherche agricole local ». François Schneider
Et de savoir couteaux en céramique,
offre à 2,1 millions « cash », « afin
de prendre en compte les travaux ur- 90 millions pour combler les pertes 2020 « souhaite mettre près de 50 mil-
lions », insiste Marie-Guite Dufay que ce
pour une raison encore
indéterminée. Alertés,
gents sur la toiture commencés par la et promet « la création de 70 em- domaine les policiers municipaux
région ». En face, l’entrepreneur L’épiscopat catholique lance aux paroisses ou aux diocèses, une plois ». Un argument qui porte sont arrivés sur place
François Schneider, qui prévoit un à la fin du mois de décembre plateforme numérique permet des auprès du maire de Pontigny : «Ce historique qui et ont tenté de l’interpeller
complexe hôtelier de luxe, agré- une campagne spéciale d’appel dons en ligne (denier.catholique.fr). projet est plus long à se mettre en dormait depuis sur un terrain adjacent. Il a
menté d’un centre d’art contempo- aux dons pour compenser environ La conférence des évêques a aussi place, mais il aura plus de retombées 2003 va enfin alors essayé de donner des
rain sur le thème de « la Terre », 90 millions d’euros de pertes présenté, mercredi, une nouvelle économiques pour ma commune », coups de couteau, blessant
met trois conditions suspensives (- 35 % des ressources) liées voie de collecte par SMS (des dons veut croire Emmanuel Maufroy. se réveiller légèrement les policiers,
pour l’achat. Une « déception », à l’absence de célébrations au de 5 euros en écrivant DON au «La présidente que je suis se ré- et s’ouvrir dont l’un au cou. Lors de
admet la présidente de région, qui a
« très vite été dissipée » : « il a ex-
pliqué qu’il ne pouvait pas s’engager
printemps et cet automne, et donc
à l’arrêt des quêtes. L’Église de
France ne vit effectivement que
92 377), pour atteindre les jeunes
générations. Un prêtre gagne en
moyenne 1 000 euros, un évêque
jouit de voir la concurrence ainsi sti-
mulée, conclut Marie-Guite Dufay.
Et de savoir que ce domaine histori-
au public »
MARIE-GUITE DUFAY,
son agression, il aurait crié
« Allah akbar ». Le parquet
national antiterroriste a été
A

PRÉSIDENTE DE LA
complètement, devant trouver un de dons. À côté des dons classiques 1 200 euros par mois. J.-M. G. que qui dormait depuis 2003 va enfin RÉGION BOURGOGNE- avisé et ne s’est pas saisi
partenaire pour la partie hôtelière, se réveiller et s’ouvrir au public. » ■ FRANCHE-COMTÉ du dossier à ce stade.
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

14 SPORT
Paris et Basaksehir main dans la main
Après le report du match la veille pour des accusations de racisme, Parisiens et Stambouliotes sont revenus au jeu.
Le Graët, regrettant «des incidents shirts, sur lesquels on pouvait lire réunies autour du rond central avant des deux équipes. Retour au jeu,
CHRISTOPHE REMISE £@CRemise77 inacceptables ». L’ensemble de la « No to racism ». La même inscrip- le coup d’envoi, et mettant le genou à retour au ballon. Ensemble.
presse internationale également, le tion était affichée sur un large ban- terre pendant l’hymne de la Ligue Avec un PSG d’abord emprunté,
Kylian Mbappé
FOOTBALL Un match qui fera date. et Neymar, mercredi, Guardian estimant que ce geste deau du club dans la tribune Paris, les des champions. mais qui n’a pas fait de cadeau, à
Plus qu’un match en fait. Débutée au Parc des Princes, « pourrait représenter un tournant Ultras ayant déployé des banderoles Il était ensuite temps de repren- l’image de ce bijou de Neymar Jr
mardi, la rencontre de Ligue des avant la reprise dans la lutte contre les discriminations côté Auteuil : « Soutien à Webo… dre le jeu, toujours dans le froid, pour l’ouverture du score, sept mi-
champions opposant le PSG à Is- de leur match dans le football », réputé pas assez Fiers des joueurs… Against racism » et… à la 13e minute, avec le ballon nutes après la reprise des débats.
tanbul Basaksehir s’est finalement contre Istanbul sensible au racisme (lire ci-dessous). et Paris uni contre le racisme». À si- pour Istanbul, comme c’était le cas Bon esprit des deux côtés, mais Pa-
achevée mercredi. Déjà qualifiés la Basaksehir. Mercredi, les deux équipes se sont tuation exceptionnelle, protocole ex- au moment de l’interruption mar- ris n’était pas là pour faire des ca-
veille grâce à la victoire de Leipzig sur CHARLES PLATIAU/REUTERS échauffées avec les mêmes tee- ceptionnel, les deux équipes s’étant di. Pas de changement dans le onze deaux… ■
Manchester United (3-2) dans l’autre
rencontre de la poule H, les Parisiens
ont facilement disposé des cham-
pions de Turquie (5-1, avec un triplé
de Neymar et un doublé de Mbappé)
et ainsi conquis la première place. Ils
recevront donc en 8es de finale re-
tour, en mars 2021, et éviteront à
coup sûr des gros bras comme le
Bayern Munich, Liverpool ou encore
Manchester City lundi, à l’occasion
du tirage au sort. Mais ce n’était pres-
que pas le plus important mercredi
soir, au terme d’une fraîche soirée
parisienne qui restera dans les mé-
moires pour d’autres raisons.
La veille, la rencontre avait été
interrompue à la 13e minute de jeu
après que le quatrième arbitre, Se-
bastian Coltescu, ait désigné le Ca-
merounais Pierre Webo, adjoint du
club champion de Turquie en 2020,
par sa couleur de peau auprès de
l’arbitre central, Ovidiu Hategan.
« Negru », a-t-il dit dans sa langue
natale, le roumain. « Noir » en fran-
çais dans le texte. Ce qui a provoqué
le courroux des joueurs d’Istanbul,
et notamment de l’international sé-
négalais Demba Ba, qui a invité ses
partenaires à rentrer aux vestiaires
après 10 minutes de palabres. Les
Parisiens, solidaires à l’image de
Kylian Mbappé, n’ont pas tardé à
suivre. Deux heures plus tard, on
apprenait le report de la rencontre
au lendemain, 18 h 55, toujours au
Parc des Princes… mais avec de Le racisme dans le football : un fléau récurrent,
une prise de conscience récente
nouveaux arbitres.

« Une décision historique »


C’est le Néerlandais Danny Makkelie
qui était au sifflet mercredi, avec une monnaie courante. Mais la prise de rain jusqu’à la rétrogradation, en ponse à ces insultes… Les temps
toute nouvelle équipe d’assistants et ROMAIN SCHNEIDER conscience est là, les actions des fé- passant par le retrait des points et la changent, les mentalités aussi. L’at-
rschneider@lefigaro.fr
de responsables vidéo. « Une enquête dérations et messages de prévention disqualification, les mentalités ont taquant d’Arsenal Thierry Henry
approfondie sur l’incident qui a eu lieu se multiplient. Les sanctions aussi. mis du temps à évoluer et la pratique qui avait lancé en 2004 la campagne
sera ouverte immédiatement », avait POUR la première fois, deux équipes En Ligue 1, la rencontre Dijon- n’a pas toujours suivi la théorie. contre le fléau, intitulé « Stand up,
annoncé l’UEFA mardi soir dans son Je tiens ont donc décidé ensemble d’arrêter Amiens avait été la première à être Speak up ! », confiait alors au Fi-
communiqué. Expulsé, Webo a vu à saluer une rencontre de premier plan en stoppée par l’arbitre en avril 2019 en Bras d’honneur garo: « Je ne quitterai jamais la pe-
son carton rouge suspendu. Il était quittant la pelouse. Un nouveau pas raison d’insultes de supporteurs vi- En France, le 16 février 2008, Ab- louse. Nous devons être exemplaires
sur le banc mercredi soir.
l’attitude des franchi confirmant que les lignes sant le capitaine d’Amiens Prince deslam Ouaddou, joueur de Valen- vis-à-vis du football . »
De nombreux joueurs ont fait part deux équipes bougent ces dernières années. Le Gouano. En février 2020, au Portu- ciennes, avait été victime de propos En mars 2006, le Camerounais Sa-
de leur solidarité dans la nuit et mer- qui ont pris contexte actuel de stade sans public gal, après des cris de singe de specta- racistes durant le match Metz-Va- muel Eto’o, alors attaquant de Barce-
credi, sur les réseaux sociaux, com- une décision vécu au Parc des Princes avait déjà teurs, l’attaquant franco-malien de lenciennes. Excédé, le Marocain lone avait souhaité quitter la pelouse
me Neymar Jr ou Mbappé. « Depuis forte donné lieu à une polémique récente Porto Moussa Marega avait quitté la était alors monté à la mi-temps en raison des cris de singe adressés
plus de quinze ans, le PSG a fait de la et exemplaire en France. Quand Neymar, exclu pelouse du Vitoria Guimaraes. Huit dans les tribunes de Saint-Sympho- par les « supporteurs » de Saragosse.
lutte contre toutes formes de discrimi- en quittant pendant le PSG-OM de septembre, mois plus tard, le club avait écopé rien pour s’expliquer avec le « sup- Ses coéquipiers l’en dissuadèrent.
nations un combat permanent. Le club le terrain. avait accusé le défenseur espagnol de d’une amende et de trois matchs à porteur » de Metz qui l’avait insulté Dix ans plus tard, Mario Balotelli,
de la capitale est aujourd’hui l’un des l’OM Alvaro Gonzalez de l’avoir trai- huis clos. Face au fléau récurrent du durant les 45 premières minutes. évoluant alors avec l’AC Milan, avait
clubs de sport les plus engagés dans la
Ces incidents té de « singe ». Un match où Neymar racisme en Italie, la Fédération a Ramené sur le terrain par des été ciblé par des supporteurs de la
lutte contre toutes les formes de vio- inacceptables lui-même a ensuite été suspecté durci les sanctions. En décembre stewards, le joueur avait été averti Roma. L’arbitre avait provisoire-
lences et de discriminations », a expli- n’ont pas leur d’avoir proféré une insulte à l’en- 2018, l’Inter Milan avait écopé de pour « comportement antisportif », ment interrompu le match, mais le
qué le PSG. place dans contre du Japonais Hiroki Sakai… Si deux matchs à huis clos après des cris avant de regagner, furieux, les ves- jeu avait repris et Balotelli n’avait pas
C’est en fait tout le monde du sport
qui a salué le comportement des 22
acteurs, de la ministre Roxana Mara-
un stade
NOËL LE GRAËT
» une affaire de racisme impliquant
des joueurs est rarissime, le fléau est
récurrent dans les tribunes des sta-
à l’encontre du défenseur sénégalais
de Naples Kalidou Koulibaly.
Si les instances ont pris le problè-
tiaires. Cette affaire rappelle celle de
Boubacar Kébé, le joueur de Libour-
ne-Saint-Seurin (Ligue 2), invecti-
digéré. « Si ça arrive encore une fois,
alors je quitterai le terrain, parce que
c’est stupide », avait-il déclaré. La
PRÉSIDENT DE LA
cineanu, évoquant « une décision his- des européens en temps normal. Jets me à bras-le-corps depuis plusieurs vé par des supporteurs de Bastia en décision prise mardi par Basaksehir
torique », au président de la Fédéra- FÉDÉRATION FRANÇAISE DE de bananes, cris de singe, insultes années en mettant en place des sanc- septembre 2007 et expulsé suite à et le PSG de rentrer aux vestiaires
tion française de football (FFF) Noël FOOTBALL envers les joueurs de couleur, sont tions allant de la suspension de ter- son bras d’honneur effectué en ré- pourrait bien faire jurisprudence. ■

Vendée Globe : Isabelle Joschke côtoie la peur


Neuvième du tour du monde, la navigatrice découvre l’enfer des mers du Sud. Elle ne cache pas son usure psychologique.
ler. Je n’ai jamais vécu ça ailleurs, la mer est voile à l’école des Glénans en deuxième an- rieuse parvient quand même à entrevoir un
MARTIN COUTURIÉ £@martincouturie impossible. Et tu as toujours l’impression de née de lettres, puis l’a fait grandir sur la petit coin de ciel bleu. « Je suis hypercon-
ne pas avoir la bonne voile, puisque le vent Mini-Transat (victoire dans la 1re étape en tente de ma place. Après mon départ pru-
VOILE « J’y vais pour la compétition, mais passe de 18 nœuds à 40 nœuds en quelques 2007) puis sur la Solitaire du Figaro (sept dent, je ne pensais pas revenir comme ça
pas que pour ça. J’y vais pour vivre autre secondes. » participations entre 2008 et 2015) et en pendant que je bricolais. Cela a été une bonne
chose et voir comment je vais m’adapter Au bout de la ligne satellitaire, les « oh la Class40. Elle rêvait depuis « un paquet surprise. Ce mois est passé très vite. J’ai eu
quand je vais rencontrer la peur… » Isabelle la » se succèdent d’ailleurs en plein passage d’années de se jeter dans la gueule du loup » de très bons moments et une succession
Joschke est servie, au cœur de l’océan In- d’un grain et le bruit en provenance de du tour du monde en solitaire. Et, après un d’autres douloureux. »
dien déchaîné. Classée en neuvième posi- l’océan Indien est démentiel. Isabelle Jos- départ prudent et des ennuis techniques C’est tout le charme du tour du monde
tion dans le groupe des poursuivants, à 582 chke ne masque pas sa lassitude et son nombreux (casse notamment du balcon en solo de proposer ainsi à ses acteurs une
milles (1 077 km) du leader Charlie Dalin manque de plaisir. « Physiquement, c’est assurant sa sécurité à l’arrière du bateau), alternance de situations et d’émotions. « Le
(Apivia), elle a découvert comme lui les fatigant parce que cela secoue énormément, elle a signé une belle remontée dans la flot- Vendée Globe, c’est une emmerde par jour »,
« charmes » d’une tempête australe. Entre mais c’est surtout usant nerveusement. te pour pointer dans le top 10 et en tête du a résumé Michel Desjoyeaux, le double
une mer démontée, des rafales à plus de 50 Quand le bateau n’est pas à son rythme, ça groupe des six femmes. Pas de match dans vainqueur. À ce jour, Isabelle Joschke la
nœuds et un ciel noir à croire que la fin du se ressent dans mon corps. Je ne m’attendais le match entre elles, et surtout une grande néophyte arrive à tenir le rythme, malgré
monde est (enfin) proche. pas à ça. Je pensais qu’il y aurait un côté tristesse de sa part en apprenant l’abandon les « emmerdes », sur son bateau de 2007
Jointe par Le Figaro, ce mardi, la naviga- plaisant. Mais là, rien. J’espère que cela va de Samantha Davies : « Cela m’a vachement équipé de foils. Sans fanfaronner.
trice n’a pas caché sa surprise devant les changer, sinon cela va être long. Ceci dit, je attristée. Comme les autres abandons. Et le Consciente de sa fragilité dans cette zone
éléments en furie qui ont ballotté pendant commence à m’y faire. Et j’ai trouvé une cer- naufrage de Kevin Escoffier a été une douche impitoyable entre l’Afrique du Sud et
plusieurs jours son monocoque MACSF taine routine dans ces journées qui se res- froide. Son bateau était le sister-ship du l’Australie. « Je me sens toute petite et seule
(pourtant de 18 mètres) comme un vulgaire semblent un peu. » mien. Cela m’a noué le ventre. » dans ma vulnérabilité. Je suis dans la compet
bouchon de liège. « C’est un truc de fou. Si Fille d’une professeur d’allemand et Isabelle Joschke profite d’une éclaircie, Après ce premier mois de course agité et mais ma priorité, c’est la prudence. Pour
A

on m’avait prévenu que c’était comme ça, le d’un informaticien français, la navigatrice mercredi dans l’océan Indien, après la éprouvant psychologiquement, la jolie traverser. » Malgré l’adversité des élé-
Grand sud, je me serais moins réjouie d’y al- a découvert sa vocation lors d’un stage de tempête de mardi. ISABELLE JOSCHKE Franco-Allemande de 43 ans à l’allure sé- ments et la peur qu’elle côtoie enfin. ■
jeudi 10 décembre 2020

LE CARNET DU JOUR 15
Marie-Laure Texier, Gérard Lelong, Marie-Joëlle Raussou, Antoinette
Les annonces sont reçues Laurent Duhem,
ses parents,
son époux, Jacques-André et Sabine
Raussou,
de Reviers de Mauny,
sa belle-sœur,
disparition
avec justification d’identité Véronique et Guy Bommelaer, Marie-Laurence et Philippe Alix Ruyneau de Saint George,
Françoise et Jacques Texier, Christophe et Claire Lelong, Lassaux, sa sœur,
Annette et Gustave Duhem, Stéphanie et Mathieu Connac,
Marc Meneau,
du lundi au vendredi ses enfants, Marie Thérèse et Michel
ses grands-parents, ses enfants, de Reviers de Mauny,
Matthieu, Emeric, Tiphaine, sa belle-sœur et son frère,
de 9h à 13h et de 14h à 18h
(excepté les jours fériés)
Camille Lalanne,
Aurélien, Amaury Duhem,
sa sœur et ses frères,
Clément et Collette,
Emmanuel et Laurène,
Timothée,
Astrid,
Nicolas, Sébastien, Timothée, font part du rappel à Dieu de grand chef cuisinier
ses petits-enfants,
Bérénice, Grégoire, Armand,
et tous les dimanches ont l'immense douleur Agathe, Aurore, Louise, ont la tristesse Mlle Anne
de vous faire part du décès de Amélie, Gabrielle, Charles, de vous faire part du décès de de REVIERS de MAUNY
de 9h à 13h. ses petits-enfants,
Héloïse DUHEM
Marine Kettemeyer, Mme Brigitte RAUSSOU le lundi 7 décembre 2020,
Elles doivent nous parvenir survenu le 7 décembre 2020, Céleste Martins à l'âge de 91 ans, à l'Hôpital
à l'âge de 16 ans. qui l'ont entourée européen Georges-Pompidou,
avant 16 h 30 de toute leur affection survenu le 8 décembre 2020, Paris (15e), munie
La cérémonie religieuse dans sa 85e année. des sacrements de l'Église.
pour toutes nos éditions sera célébrée ont la profonde tristesse
le vendredi 11 décembre, de vous faire part du décès de La cérémonie religieuse La messe d'action de grâce
du lendemain, à 10 heures, sera célébrée dans l'intimité, aura lieu à 10 h 30,
en la chapelle Notre-Dame- Danièle LELONG le vendredi 11 décembre, le vendredi 11 décembre,
avant 13 h les dimanches. du-Saint-Sacrement, née Vezin, en l'église Saint-Sauveur
suivie de l'inhumation
Paris (16e). au cimetière du Père-Lachaise, d'Argenton-sur-Creuse (Indre),
endormie Paris (20e). suivie de l'inhumation au
par courriel L'inhumation aura lieu dans la Paix du Seigneur, cimetière de Buxières-d'Aillac,
dans le caveau familial, munie des sacrements de 11decembre2020@gmail.com auprès de ses parents
carnetdujour@media.figaro.fr au cimetière de Passy,
Paris (16e).
l'Église, le 8 décembre 2020,
dans sa 84e année.
et de son frère Antoine.

par téléphone Elle était, elle est La cérémonie religieuse sera


et elle restera toujours célébrée le mardi 15 décembre,
01 56 52 27 27 dans nos cœurs. à 14 heures, en la cathédrale
Saint-Louis de Blois.
Paris. Saint-Léger-sur-Roanne
(Loire). Julie Saint Bris,
Edouard et Laetitia Saint Bris,
sur notre site L'inhumation aura lieu Le père Norbert Récipon, François et Béatrice Saint Bris,
dans l'intimité familiale. Brigitte Récipon Isabelle Saint Bris,
On nous prie de faire part
carnetdujour.lefigaro.fr du rappel à Dieu de et Patrick Chavannes, Marie Saint Bris,
Henry et Estelle Saint Bris,
Bruno et Françoise Récipon,
Patrick et Cécile Récipon, ses enfants,
Bernadette
Isabelle (†) et Philippe Pépin,
Tarif de la ligne € TTC : de GORGUETTE d'ARGŒUVES
M. Bernard Lucas, Dominique et Gonzague Ramé, ses petits-enfants
née de Bouët du Portal, et arrière-petits-enfants
Du lundi au jeudi son époux, ses enfants,
le 7 décembre 2020, ont la tristesse
25 € jusqu'à 25 lignes à l'âge de 88 ans, munie Vincent et Marie-Anne Lucas, Martin et Marie-Charlotte
de vous faire part
des sacrements de l'Église. Valérie et Jean-Philippe Masson-Dichamp,
23 € à partir de 26 lignes Brandel, Lazare et Ding Masson, du rappel à Dieu de la
Marc Meneau en 2008. JEFF PACHOUD/AFP
Guillaume et Corine Lucas, Télémaque Masson
Vendredi ou samedi Isabelle et Antoine Rouge, et Alicia Renaudin,
comtesse Hubert SAINT BRIS
28 € jusqu'à 25 lignes ses enfants,
née Agnès Mame,
Marie-Françoise et Bernard Benoist et Capucine Récipon,
26 € à partir de 26 lignes Guilhemsans Cabal, Valentine et Benoît de Gasté, Claire et Bastien Fournier, chevalier en liquidation judiciaire. Il
de la Légion d'honneur, ALICE BOSIO
les docteurs Juliette et Timothée Lachenal, Thomas et Marie Récipon, réussit une première fois à
Réduction à nos abonnés : Marie-Odile et Bernard Marie et Tristan De Sutter,
£@alicebosio
Bérénice et Eudes Augustin, rouvrir L’Espérance, mais
nous consulter Guilhemsans Vendé, Pénélope et Jean-Baptiste Sophie et Stanislas
ses filles et leurs conjoints, Aubourg, de Leissègues, le dimanche 6 décembre 2020, une seconde liquidation
Philomène Lucas Géraud Récipon, à Paris, dans sa 97e année. Une figure de la gastrono- survient en 2015. Racheté
Reprise des annonces sur : sa petite-fille, et son fiancé Samuel,
ses quatre petits-fils La cérémonie religieuse mie française vient de depuis, le restaurant em-
Iseult Lucas, Guillaume Récipon,
carnetdujour.lefigaro.fr et leurs conjointes Clémentine, Augustin Anne-Claire et Hadrien se tiendra dans l'intimité s’éteindre. L’ancien chef blématique devait rouvrir,
familiale, mais les projets n’ont tou-
www.dansnoscoeurs.fr et Prune Brandel, Rhonat,
le vendredi 11 décembre,
trois étoiles Marc Meneau,
ont la grande tristesse Manon et Felipe, Marie-Albane et Pierre-Oscar
de vous faire part du décès de de Vallée, suivie de l'inhumation, de L’Espérance, à Saint-Pè- jours pas abouti.
Anouk et Jean Lucas,
Marie, Albane, Quentin, Clémence et Adrien au cimetière d'Amboise. re-sous-Vézelay, dans Cet esprit novateur est
Gérard GUILHEMSANS Paul et Martin Rouge, Vien-Graciet, l’Yonne, est mort ce mer- l’un des premiers chefs à
directeur général d'hôpital
mariages honoraire.
ses petits-enfants,
et ses quatorze
Vianney Récipon,
credi, à 77 ans, des suites avoir planté un potager bio.
arrière-petits-enfants Wandrille et Caroline d’un cancer, à Auxerre, où Il a créé le cromesquis de
Il a rejoint, Pépin-Neang, Mme Gérard Tourame, il était hospitalisé. foie gras, l’huître en gelée
Mme Xavier CHEVALLIER après trois mois de séparation, vous font part du rappel à Dieu Silouane Pépin née Anne Margnat, son épouse,
née Françoise Bouët, son épouse bien-aimée, le 7 décembre 2020, de et Sidonie Pez, Né le 16 mars 1943, fils d’eau de mer. A tenté l’ex-
Hélène et Jacques Paufique,
Odile (†). Apolline et Franck Mazas, Pierre Tourame, d’un bourrelier et d’une périence des repas en tubes
le docteur Jean THOREL Mme Bernadette LUCAS Romane Pépin, ses enfants, épicière, cet autodidacte ou miniaturisés, travaillé
et Mme, née La cérémonie religieuse née Mayolle. Pakôme et Aurore Pépin, Guilhem, Cyrielle, Yeva
Martine Chevallier, sera célébrée Mahaut Pépin, et Pierre,
reprend après des études comme consultant culinaire
le vendredi 11 décembre 2020, La cérémonie religieuse sera ses petits-enfants, hôtelières, par « amour », sur les films Vatel, de Ro-
M. Christian LEMANISSIER à 10 h 30, célébrée le samedi 12 décembre Blandine Ramé,
en l'église Saint-Benoît Augustin Ramé,
disait-il, pour son épouse land Joffé, et Marie-Antoi-
en union avec Mme (†), née à 11 heures, en l'église M. et Mme Bruno Tourame,
Dominique Kitabgi-Khan, d'Issy-les-Moulineaux. de Préaux-Saint-Sébastien Mathilde Ramé, Mme Elisabeth Zerolo, Françoise, le café-épicerie nette, de Sofia Coppola, pu-
(Calvados). Marie-Hélène Ramé, M. et Mme de sa mère en 1966. Rapide- blié de nombreux livres de
ont la joie de vous annoncer Il sera inhumé ses petits-enfants, Pierre-Yves Tourame,
dans le caveau familial ment, il le transforme en recettes. Il a aussi été nom-
le mariage ses frères et sa sœur,
de leurs petite-fille et enfants de Mont-de-Marsan (Landes). ses 24 arrière-petits-enfants M. et Mme Jean Margnat, restaurant. « Je n’ai jamais mé chevalier de l’ordre des
Mme Régine Girardin été en apprentissage dans les Arts et des Lettres, cheva-
Sophie-Deborah et Grégory mog.vende@gmail.com ainsi que toutes les familles M. Jacques Margnat,
fam.cabal@orange.fr
En union avec
Desbenoit, Paret, Brette, grandes maisons et j’ai ap- lier de l’Ordre national du
Hélène Marbot (†), ses belles-sœurs
Isabelle Bianchini, Récipon et beaux-frères, pris la cuisine dans les li- mérite et chevalier de la Lé-
Annick Marbot-Benichou, vres », aimait-il raconter. À gion d’honneur. Il laisse
Michel Marbot, ont la douleur ont la tristesse
de vous faire part du décès de de vous faire part
force de travail, il y décro- notamment derrière lui son
Mlle Emma GUNNARSSON Mme André Turquin, Diane Soffray,
et née Chantal de Villedieu, Pierre-Henry Marbot, du rappel à Dieu de che une première étoile au fils, Pierre, à qui il avait
Me Fernando RANDAZZO sa mère Nicole Safady,
Gaston RÉCIPON Guide Michelin en 1972. transmis la passion de la
ses enfants, Avant de voir plus grand et cuisine.
ont la joie de vous annoncer Victoire et leurs conjoints, Gérard TOURAME
leur mariage qui a été célébré de La Roche Saint André, ses 23 petits-enfants, de déménager, toujours « Le village exprime une
le 9 décembre 2020,
le vendredi 6 novembre 2020, Soline et Pierre-Jean Heissat, ses 23 arrière-petits-enfants,
dans sa 92e année. dans son village natal : profonde tristesse. Il avait
à la mairie du Geoffroy le 9 décembre 2020,
de La Roche Saint André, ses frères, sœur à l'âge de 81 ans, à Marseille. L’Espérance obtient un créé quelque chose de très
7e arrondissement de Paris.
ses enfants, et toute la famille Il a rejoint son épouse, deuxième macaron en 1975 grand. C’était un monu-
La cérémonie religieuse puis un troisième en 1983. ment », a déclaré à l’AFP
font part du rappel à Dieu de la ont la tristesse Monique Récipon sera célébrée
de vous faire part du décès de par le père Brice de Roux, La même année, il est élu Christian Guyot, le maire de
deuils vicomtesse Joël décédée le 5 octobre 2020, parent de la famille, cuisinier de l’année par le Saint-Père-sous-Vézelay.
de LA ROCHE SAINT ANDRÉ en l'église Saint-Giniez, Gault&Millau, qui lui dé- L’un des derniers souhaits
née Catherine Turquin, René MARBOT et sa fille, à Marseille (8e),
cadet de la France libre, le vendredi 11 décembre 2020, cerne la note de 19/20. Ser- du chef aura été « un saucis-
Il a plu au Seigneur d'accueillir Isabelle Pépin
dans la Paix éternelle le 8 décembre 2020. officier de la Légion d'honneur, à 15 h 45. ge Gainsbourg est un habi- son brioché », a également
commandeur tué. Il perd cependant une témoigné le député UDI de
La cérémonie religieuse de l'ordre national du Mérite, décédée le 2 novembre 2020. L'inhumation aura lieu
Françoise AXELROUD étoile en 1999. S’il la récu- l’Yonne, André Villiers, qui
née Montenach, sera célébrée member of the British Empire, le samedi 12 décembre 2020,
La messe d'obsèques
en la cathédrale de Soissons,
sera célébrée
au cimetière de Sant'Antonino père cinq ans plus tard, en avait rendu visite à son ami
le vendredi 11 décembre, en Corse, dans l'intimité.
le 5 décembre 2020,
à 10 h 30. survenu le 8 décembre 2020, le vendredi 11 décembre, 2007, sa société est placée la veille de son décès. ■
dans sa 92e année. à 14 h 30, en l'ancienne église
Une seconde cérémonie à Paris, à l'âge de 98 ans.
d'hommage aura lieu de la paroisse Notre-Dame-
De la part de de-Grâce-de-Passy,
lorsque le contexte sanitaire La cérémonie religieuse aura
le comte et la comtesse
de La Bruslerie, sera plus favorable. lieu le vendredi 11 décembre, Paris (16e). souvenirs
le comte et la comtesse à 14 heures, en la cathédrale
L'inhumation se déroulera Saint-Louis des Invalides, L'inhumation aura lieu
Bernard de La Bruslerie, le samedi 12 décembre,
ses fils et belles-filles, au cimetière de Sainte-Foy à Paris (7e).
à 14 h 30, dans le caveau Il y a dix ans, disparaissaient
(Vendée),
familial de Renaison (Loire). presque simultanément
M. Francis Maret, le samedi 12 décembre.
son frère, Je ne meurs pas,
j'entre dans la vie. M. Jacques BOULIN
Olivier et Laurène, Patrick et Claude Noirez, Sainte Thérèse et
Tijl et Alexandra, Pierre et Sophie Lormeau, Hugues Noirez, de l'Enfant-Jésus. Mme Jacques BOULIN
Julien et Victoire, Marie-Claire et David ses enfants, née Jeanine Vidron.
Marianne, Nicolas, Mainka,
ses petits-enfants, Christian et Marion Lormeau, Philippe et Cordelia,
Sophie et Nicolas Audeguis, Thomas et Aurélie, Ils sont toujours présents.
Amicie, Paul, Augustin, Jean-Louis et Caroline Carole et Olivier,
ses arrière-petits-enfants, Lormeau, Marie et Franck, Matthieu, Patrice et Véronique Regnard,
et leurs enfants ses petits-enfants, Brigitte et Loïc
ainsi que les familles parentes Brac de la Perrière,
et alliées. ont la douleur de faire part Crista, Louise, Maximilien, Chantal et Christian offices religieux
du rappel à Dieu du Guillaume, Juliette, Pauline, Reynold de Seresin,
La cérémonie religieuse a eu Paul, Victoire, Margot, Elisabeth et Hervé Oulhen,
lieu dans l'intimité familiale, docteur Gérard LORMEAU Liselotte, Manon et Capucine,
le 9 décembre en la chapelle ses arrière-petits-enfants, ses 16 petits-enfants, La Fondation
de Givisiez, Fribourg. le 7 décembre 2020, ses 13 arrière-petits-enfants Shmouel et Bassie Azimov
à l'âge de 91 ans, à Paris. ont la douleur vous informe que
de vous faire part ont la tristesse de faire part
La cérémonie religieuse du rappel à Dieu de du rappel à Dieu de Hanouccah 2020
aura lieu aura lieu du
La familles des Georges dans l'intimité familiale, M. Pierre NOIREZ jeudi 10 décembre
le lundi 14 décembre, Philippe REGNARD au soir
et ses amis à 10 h 30, en l'église endormi au vendredi 18 décembre
Saint-François-de-Sales, dans la Paix du Seigneur, TOUS LES ÉVÈNEMENTS
vous font part à Paris (17e). le 8 décembre 2020, le 6 décembre 2020, Ce jeudi 10 décembre, DE LA VIE S’ANNONCENT
se fera l'allumage
du rappel à Dieu de dans sa 100e année. dans sa 96e année.
de la 1re bougie de Hanouccah.
DANS
La famille rappelle
Hélène BOUDARD à votre souvenir son épouse, La cérémonie religieuse La cérémonie religieuse LE CARNET DU JOUR :
Maryse Lormeau sera célébrée sera célébrée Demandez vos bougies
le 4 décembre 2020, décédée le 7 octobre 2005. le mardi 15 décembre, le vendredi 11 décembre, et votre guide Naissances, fiançailles, mariages,
dans sa 89e année. à 10 h 30, en l'église à 10 h 30, en l'église au Beth Loubavitch, anniversaires, fête des mères,
Heureux ceux qui ont le cœur Sainte-Jeanne-de-Chantal, Notre-Dame-du-Port téléphone : 01 45 26 87 60 fête des pères, deuils, souvenirs
Nous vous invitons à vous unir pur, car ils verront Dieu. place de la de Clermont-Ferrand, suivie www.loubavitch.fr
par la pensée et la prière Porte-de-Saint-Cloud, de l'inhumation au cimetière LEFIGARO.FR/CARNETDUJOUR
aux funérailles religieuses, Famille Lormeau, à Paris (16e). de Marcillat-en-Combraille Hanouccah :
le vendredi 11 décembre, 5, rue de Phalsbourg, (Allier), à 14 h 30, une petite lumière chasse
à 10 heures. 75017 Paris. Cet avis tient lieu de faire-part. dans l'intimité familiale. beaucoup d'obscurité !
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

16 CHAMPS LIBRES
ENQUÊTE

Paris vigilant face aux ingérences


turques
Religion, culture, politique
d’échanges « francs et cordiaux ». Mais Paris a bloqué
la création d’une faculté islamique. Côté privé, on
peut citer « l’Union européenne pour l’enseigne-
ou encore action directe… ment privé musulman », présidé par Fatih Sarikir de
la CIMG, qui coordonne une dizaine de groupes sco-
La communauté franco- laires (1 500 élèves).
Le « soft power » n’est pas non plus oublié. Ainsi
turque, active et très de la Fondation publique Maarif, qui mène « des ac-
tivités d’éducation à l’étranger ». Ou du Conseil pour
organisée, est au cœur la justice, l’égalité et la paix, ONG internationale,
dont le président Ali Gedikoglu dénonce la turco-

de la lutte d’influence phobie et l’islamophobie en France. Elle a fermé, le


1er novembre, ses structures locales et régionales

à laquelle se livrent Paris dans l’Hexagone.


Dernier domaine culturel investi : les médias. « Il y
a un véritable matraquage sur les réseaux sociaux et
et Ankara. les médias turcs, explique un spécialiste, une vraie
stratégie avec une forte influence. » Sur le net, un site
comme Medyaturk Info a été fondé par des « béné-
voles amoureux de l’actualité » mais ses titres (« Ma-
Jean Chichizola cron et Kurz discriminent les musulmans ») sont
sans appel. Les chaînes web Media France TV et Me-
dya Turk TV ont été créées par Ali Gedikoglu, déjà
cité. Mais la force de frappe est celle des médias offi-

C’
ciels turcs (notamment l’agence de presse Anadolu
et la radiotélévision TRT). Cette offensive médiatique
est un souvenir du siècle der- va de pair avec un investissement du champ politi-
nier. Le 27 mars 1994, dans que. Dans la lutte contre l’islamophobie tout
un café stambouliote, des in- d’abord. Selon une source officielle, des intérêts
tellectuels turcs s’inquié- turcs auraient ainsi noué « des liens très nets avec le
taient auprès d’un ami fran- CCIF » récemment dissous.
çais de l’élection d’un En matière de politique intérieure, des candidats
islamiste, Recep Tayyip Er- de partis communautaires turcs (avec parfois le dra-
dogan, à la mairie d’Istanbul et de la montée d’un is- peau sur le tract) ont participé, sans grand succès,
lam politique aux accents nationalistes. À l’époque, aux législatives de 2017 et aux municipales. Des can-
ce « quadra » inconnu voulait déjà rendre Sainte- didats « classiques » ont aussi été soutenus dans des
Sophie au culte musulman… Vingt-six ans plus tard, villes où la victoire, en raison de la forte abstention,
la politique d’Erdogan, premier ministre de la Tur- tient à quelques centaines ou milliers de voix.
quie de 2003 à 2014 et président ensuite, et de son
parti, l’AKP, perturbent le monde et l’Europe. Liens ambigus
Jeudi, des sanctions sont au menu du sommet Mais c’est sur le plan de la politique intérieure turque
européen. Et Paris, face à un homme au discours an- que les enjeux sont les plus élevés pour l’AKP et Er-
ti-occidental clamant que « l’assimilation est un cri- dogan. Depuis 2014, les Turcs de l’extérieur votent
me contre l’Humanité », hausse le ton. Pour Emma- aux élections, soit selon les estimations plus de
nuel Macron, on « ne peut pas avoir les lois de la 300 000 électeurs en France. Or, après deux décen-
Turquie sur le sol de France ». Jean-Yves Le Drian, nies au pouvoir, l’AKP est plutôt en difficulté, avec
ministre des Affaires étrangères, évoque une « tenta- un score de moins de 50 % des voix aux dernières lé-
tion islamo-nationaliste » et Gérald Darmanin, mi- gislatives (contre 60 % en France) et une alliance né-
nistre de l’Intérieur, observe « des influences étran- cessaire avec le MHP, parti d’extrême droite. L’Eu-
gères, des pays qui souhaitent faire du “soft power” rope est donc devenue un champ de bataille
sur notre territoire. Nous regardons de près ce que fait politique. Avec des tensions ces dernières années en
M. Erdogan ». Des hauts fonctionnaires parlent eux Allemagne, Autriche, Pays-Bas : crise diplomatique,
de « l’ingérence » d’une Turquie exerçant un contrô- meetings interdits. Ankara a dénoncé les « pratiques
le étroit sur l’islam. Un contrôle, note Jean Marcou, nazies » d’Angela Merkel.
professeur à Sciences Po Grenoble et spécialiste de la Dans ce climat tendu, le dernier domaine où des
Turquie, longtemps apprécié par Paris, pour qui Franco-Turcs se distinguent, celui de l’action direc-
« l’envoi d’imams contrôlés par un allié (au sein de te, préoccupe le plus vivement Paris. La question
l’Otan) et recevant leur prêche d’Ankara, évitait le n’est pas celle du djihadisme. « On parle d’ingérence,
problème des “incontrôlés” ». pas de logique terroriste », tient à souligner un haut
Mais la situation a changé en vingt ans. Et la crise fonctionnaire. Le FSPRT compte « seulement » une
est plus aiguë que jamais. Sur la scène internationale. centaine de Turcs radicalisés (sur les 4 000 étrangers
Et en France, qui s’attaque aux questions sensibles au fichier) et une cinquantaine de binationaux. La
des imams détachés et des enseignements « culturels concerne pas. Et elle est interdite à nos imams. » Pour En novembre 2016, des manifestants Turquie, qui entretient toutefois des liens ambigus
et linguistiques ». Au cœur de ce bras de fer : une lui, il faut « arrêter la haine, apaiser ». Et de souli- brandissent des drapeaux turcs avec certains djihadistes en Syrie ou en Libye, a été
communauté franco-turque, de 600 000 à gner : « Nous respectons la liberté d’expression et le à Strasbourg contre le PKK, le Parti des durement frappée par l’État islamique et la coopéra-
800 000 personnes selon les sources, dont il cadre républicain ». Sur le Ditib, il lâche : « Je ne suis travailleurs du Kurdistan, considéré comme tion antiterroriste reste bonne en dépit des tensions.
convient, concernant cette lutte d’influence entre pas un fonctionnaire. La fin de l’islam consulaire est terroriste par Ankara. MUSTAFA YALCIN/ En termes de violence, le danger se dénomme en
ANADOLU AGENCY VIA AFP
Paris et Ankara, d’exclure les Kurdes d’origine tur- une bonne chose. On pourrait rompre facilement avec fait « Loups gris », d’où la dissolution de ce groupe-
que, les alévis (branche hétérodoxe de l’islam) et les le Ditib mais où trouver rapidement des imams ? Au ment de fait. Et l’État français poursuit son travail sur
gülenistes (islamistes adversaires de l’AKP). Une risque de recruter des imams dangereux ? » des « annexes » de ce groupe paramilitaire et ultra-
communauté très organisée et active dont des mem- L’autre composante de l’islam turc, la Confédéra- nationaliste fondé en 1968 en Turquie. Ankara a an-

+
bres se distinguent dans quatre domaines : la reli- tion islamique Milli Görüs, née en 1995, forme des noncé qu’elle réagirait « de la manière la plus ferme ».
gion, la culture, la politique et enfin l’action directe. imams en Alsace. Elle revendique 71 mosquées et une » Lire aussi PAGES 8, 10 ET 11 Liés au MHP, allié d’Erdogan, les Loups gris ont des
Sur le plan religieux, l’islam « turc » englobe offi- centaine associées, 286 associations et 19 000 mem- liens anciens avec les partis politiques. En 1996, on
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais

ciellement 358 lieux de culte (400 selon une autre bres. Sur son site internet, la CIMG met en avant sa avait ainsi retrouvé dans une voiture accidentée les
source) sur un total de 2 623 mosquées et salles de « stricte hiérarchie » et son « organisation sûre et effi- corps d’un haut responsable policier, d’un Loup gris
prière, soit 14 à 15 %. Ses représentants, membres de cace ». Et inquiète certains. « Milli Görüs (Vision na- délinquant en fuite et d’un élu. Avant sa dissolution,
deux institutions distinctes, siègent au bureau exé- tionale ou de la communauté des croyants), affirme le groupe comptait plusieurs foyers en France et y
cutif du Conseil français du culte musulman. L’un un expert, est une organisation européenne fondée en organisait des camps d’entraînement, comme en
d’eux est secrétaire général du Conseil et le CFCM, 1969 par l’islamiste Necmettin Erbakan, mentor d’Er- Ardèche en 2019. Ainsi que des actions violentes. À
présidé par un Franco-Turc de 2017 à 2019, le sera de dogan. Elle est jugée proche des Frères musulmans et Reims, en novembre 2016, des militants armés de
nouveau de 2024 à 2026. s’est rapprochée de l’AKP. » bâtons, de barres de fer, de couteaux et d’un revol-
L’institution la plus importante est aussi la plus offi- ver ont attaqué un stand tenu par des manifestants
cielle. Lié à l’Union des affaires religieuses turco-isla- « Matraquage sur les réseaux sociaux » d’origine kurde. Nouvel assaut de 70 militants armés
miques (Ditib), le Comité de coordination des musul- Secrétaire général de la CIMG, Fatih Sarikir nie toute le 24 juillet 2020, lors d’un défilé pour le Haut-Kara-
mans turcs de France (CCMTF) compte de 270 à 280 influence d’Ankara : « Nous nous soucions de l’islam bakh dans le Rhône. Connu pour ses menaces contre
mosquées et accueille 151 imams détachés. Le Ditib est plus que de l’ethnie, nous accueillons tous les musul- Kurdes et Arméniens, un responsable des Loups gris
une « filiale » de la « Présidence des affaires religieu- mans. Nous ne sommes pas islamistes ou Frères mu- hurle : « Je suis le commando turc (…) que le gouver-
ses », créée par Mustafa Kemal en 1924. Un islam sulmans mais conservateurs et traditionalistes. On nement me donne 2 000 euros et une arme, et je ferais
fonctionnarisé, une bureaucratie religieuse rattachée peut ne pas être Charlie et le dire convenablement et ce qu’il y a à faire où que ce soit en France ! » Le 28 oc-
à Erdogan depuis 2018. « Dans chaque poste diploma- conformément à la religion. Nous avons défilé contre la tobre à Vienne (Isère), des extrémistes crient : « Ici,
tique, note un expert, des attachés religieux se char- barbarie en janvier 2015. » Et d’insister sur l’impor- c’est la Turquie », « on va tuer les Arméniens », « Al-
gent de l’organisation du pèlerinage, de l’aide pour le tance du futur Conseil national des imams, projet lah akbar ». Le lendemain, à Dijon (Côte-d’Or), des
mouton de l’Aïd, des assurances sociales et décès pour le soutenu par la Confédération. policiers sont visés par des tirs de mortiers. Peu
LUDOVIC MARIN/AFP

rapatriement des corps… » Et du suivi d’imams déta- Sur le plan culturel et sociétal, des centaines d’as- après, dans le Rhône, des monuments arméniens
chés que Paris veut voir disparaître en 2024. « Nous sociations franco-turques existent, allant des écoles sont maculés d’inscriptions : « Loup gris », « RTE »
savons que certains de ces religieux font ou on fait de aux centres culturels, du sport ou aux groupes d’in- (pour « Recep Tayyip Erdogan »). Vingt-six ans
l’ingérence, souligne une source officielle, par des at- dustriels… Dans le domaine éducatif, public et privé après le dîner du Bosphore, l’islam politique de l’an-
taques contre la France et son “islamophobie” ou en dé- se combinent. Côté public, c’en est fini depuis la ren- cien maire d’Istanbul fait toujours peur. Cette fois au
formant les propos du président de la République. » En trée de « l’enseignement en langues et cultures cœur de la France. ■
2019, une responsable d’un service de renseignement d’origine » créé en 1977 pour le Maghreb, le Portugal
évoquait des religieux expliquant aux enfants « que et la Turquie. « La France n’avait pas le choix des en-
leur président n’est pas M. Macron mais M. Erdogan ».
Un haut fonctionnaire note « que même après 2024, il
seignants, des programmes, du lieu où ils ensei-
gnaient, explique un haut fonctionnaire, avec parfois Nous ne sommes pas “erdoganistes” ou
faudra veiller à la venue d’imams sans visa ou d’imams des plaidoyers pro-Erdogan, la négation du génocide
“kémalistes”, la politique ne nous concerne
»
obtenant des visas pour d’autres motifs ». arménien ou un discours antikurde. »
Cadre supérieur et président du CCMTF, Ibrahim L’ouverture ces dernières années à Strasbourg
pas. Et elle est interdite à nos imams
A

Alci affirme pour sa part : « Nous ne sommes pas “er- d’un complexe éducatif avec un lycée hors contrat,
doganistes” ou “kémalistes”, la politique ne nous sorte de petit séminaire, a également fait l’objet IBRAHIM ALCI, PRÉSIDENT DU COMITÉ DE COORDINATION DES MUSULMANS TURCS DE FRANCE
jeudi 10 décembre 2020

CHAMPS LIBRES
LE FIGARO

IDÉES 17

En finir avec le mythe de l’Eden africain


Guillaume Blanc CHRONIQUE
Léviathan planétaire, cette élite internatio-
nale de dirigeants, managers, experts, éco-
tions internationales (et aux armes ven-
dues par les États-Unis), mater les éven-
fait contrôler la nature africaine (…). Cette
mondialisation de la nature africaine (s’opè-
déconstruit l’idée Éric Zemmour nomistes. Persuadée qu’elle détient la vérité tuelles dissidences de populations
rebelles. Les mater au nom de l’écologie,
de l’Histoire, elle est assurée d’œuvrer pour le
re) dans le cadre des États nations qui vont
jusqu’à déplacer des villages entiers - quelque
d’une nature africaine
ezemmour@lefigaro.fr
bien général », selon la pertinente descrip- c’est toujours plus chic aux yeux de la chose qui n’avait jamais été réalisé à l’époque
tion d’Edgar Morin. Guillaume Blanc ne les « communauté internationale ». Ensuite, coloniale : accepter d’évacuer des hommes
vierge et offre

Q
accuse pas seulement d’avoir pérennisé le les États africains veulent bénéficier des pour faire une place aux animaux. L’Eden a
uand on entend le mot mythe de l’Afrique sauvage éternelle. Il revenus du tourisme : « Les anciens terri- beau être factice, il n’en est pas moins utile. »
une vision iconoclaste Afrique, on a tous les mê- ajoute qu’ils reprennent ainsi une invention toires impériaux sont devenus les nouvelles La décolonisation a permis de rendre la

de l’Afrique
mes images en tête : une coloniale. Et après les mythes et les mots colonies de vacances de l’Occident. » La re- colonisation verte bien plus efficace selon le
forêt vierge sans limites, des colonisateurs, nos ONG ont aussi hérité connaissance de l’Unesco, du WWF et de schéma révolutionnaire classique : en son

sous le joug des ONG seulement peuplée d’ani-


maux sauvages en liberté.
du paternalisme et de la brutalité qui vont
avec. Leur objectif est simple : constituer
l’UICN leur est indispensable, car si ces
ONG inscrivaient leur territoire sur la liste
temps, Mirabeau avait expliqué à Louis XVI
que la Révolution française donnerait à
et de leur idéologie Les mêmes images d’une du « patri- l’État royal la force dont avait rêvé Riche-

écologique.
Afrique de dessin animé
où on croit voir apparaître le petit Simba et
son copain le phacochère Pumbaa gamba-
« Nos élites savent mieux que les Africains
ce qui est bon pour l’Afrique. Ils se sont même péril », ce
moine
mondial en
lieu pour achever son travail d’unification
nationale derrière le pouvoir central.
Guillaume Blanc accroche au veston de
dant dans la savane. Cette Afrique est un donné comme mission de protéger l’Afrique terme infa- nos élites vertes le grelot du colonialisme
mythe qui n’a jamais existé. Cet Eden afri- des Africains. C’est ce que Guillaume Blanc mant serait pour mieux les dénoncer. C’est juste histo-
cain d’avant l’agriculture est une invention
coloniale qui date de la fin du XIXe siècle ;
mais qui a la vie longue. Il y a toujours eu des
appelle sans ambages, le « colonialisme vert » » repris par
le Guide du
routard et
riquement et habile tactiquement ; mais
c’est dépassé idéologiquement. Ce qu’il
observe et dénonce est en vérité un em-
hommes dans les forêts africaines, pasteurs d’immenses parcs naturels, sur le modèle le Lonely Planet et découragerait les tou- bryon de « gouvernement mondial » au
ou même agriculteurs. Pire ou mieux : les des parcs américains inventés au début du ristes. Adieu safaris, touristes en shorts et nom de l’écologie. Ce « traitement par le
L’INVENTION forêts n’ont pas préexisté à des hommes qui XXe siècle par le président Theodore Roose- casquettes, et bons dollars ou euros son- monde de la nature africaine » est la mise en
DU COLONIALISME VERT passeraient leur temps à les saccager : ce velt. Leur méthode est radicale : « Ces espa- nants et trébuchants… œuvre d’une idéologie mondialiste qui n’a
Guillaume Blanc, sont eux qui ont planté les arbres qui de- ces protégés doivent être vidés de leurs êtres Notre auteur prend l’exemple de l’Éthio- pas l’Afrique comme seule victime.
Flammarion, 296 p., 21,90 €. viendront forêts. humains : la naturalisation de toute une par- pie, et au sein de ce pays, du parc de Simien. Guillaume Blanc s’insurge contre le deux
L’œuvre de déconstruction historique a tie du continent, c’est-à-dire une déshuma- Mais son fil rouge éthiopien peut être géné- poids deux mesures des experts : en Afri-
parfois du bon. Elle nettoie les méninges des nisation de l’Afrique. » ralisé à tout le continent. Les régimes et les que, la volonté d’une nature vierge sans
poncifs accumulés. Guillaume Blanc porte Nos élites savent mieux que les Africains idéologies adverses se succèdent au pouvoir hommes, qu’ils soient pasteurs ou agricul-
bien son nom : il est notre grand nettoyeur à ce qui est bon pour l’Afrique. Ils se sont (monarchie d’Hailé Sélassié ou marxisme- teurs ; en Europe, l’éloge par les mêmes
sec. Notre historien de l’environnement, même donné comme mission de protéger léninisme du général Mengitsu) mais les experts de « 5 000 ans d’agro-pastoralis-
spécialiste de l’Afrique contemporaine, l’Afrique des Africains. C’est ce que méthodes et les experts internationaux res- me ». Mais que dire de l’introduction du
maître de conférences à l’université de Guillaume Blanc appelle sans ambages le tent les mêmes. Ceux qui payent le prix fort loup ou de l’ours dans les Pyrénées, qui ra-
Rennes, est adoubé par François-Xavier « colonialisme vert : on est passé du fardeau sont les habitants de cette « nature invio- vagent les cultures et les troupeaux au
Fauvelle, professeur au Collège de France, de l’homme blanc au fardeau écologique de lée » qui sont obligés de quitter leurs terres, grand dam des bergers et des paysans qui
titulaire de la chaire d’histoire et d’archéo- l’expert occidental… » Nos experts étaient détruire leurs maisons, se voient interdire ne sont pourtant pas africains ? En tous
logie des mondes africains. Nos deux uni- naguère conseillers et administrateurs co- de vivre de leur culture traditionnelle, agri- lieux, notre écologie politique est d’abord
versitaires, munis de leurs parchemins en loniaux. Ils poursuivent désormais leur culture ou pastoralisme ou chasse. Au cours un antihumanisme. Dans le Simien comme
règle, peuvent entamer leur travail salutai- œuvre affublés de nouvelles casquettes : du XXe siècle, 350 parcs nationaux ont été dans tant d’autres parcs du continent, se
re de sape. Ils ne s’en prennent pas à n’im- scientifiques consultants auprès d’organi- érigés, et un million de personnes en ont été plaint notre auteur, les habitants font leur
porte qui. Ils ont mis dans leur viseur la crè- sations internationales ou conseillers des chassées. Cette alliance est redoutablement entrée définitive dans la mondialisation sur
me de la crème des sacro-saintes ONG, nouveaux États nés de la décolonisation. efficace : « Sans l’expert, le dirigeant ne peut ce registre profondément contradictoire :
Unesco, WWF, Union internationale pour Ceux-ci poursuivent un double objectif. pas tout à fait contrôler les citoyens africains ; offrir la nature au peuple ; empêcher le
la conservation de la nature (UICN), « ce D’abord, grâce aux subsides des organisa- et sans le dirigeant, l’expert ne peut pas tout à peuple d’y vivre. Ils ne sont pas les seuls. ■

L’invention européenne du musée


L’historien Krzysztof TÊTE À TÊTE
toïevski en son sous-sol. En visite à Pa-
ris, il s’aventura dans un Louvre presque
montre qu’elle fut d’abord une exclusi-
vité italienne, puis européenne, puis
supposée sans limites ». Pomian nous
montre que le musée est une institution
Pomian a publié le Charles Jaigu
cjaigu@lefigaro.fr
vide. La Joconde s’assoupissait sous le
regard de rares visiteurs. Les musées,
américaine. Il a publié en septembre ce
premier tome, qui sera suivi de deux
tournée non pas vers le passé, mais vers
l’avenir. Qu’il a vocation de sauvegarder
premier tome d’une dans ces années-là, étaient arpentés autres, au printemps et à l’automne pro- les mondes d’hier pour les transmettre à

E
sans portable à la main. Bien des années chain. Le résultat est un brillant exercice la pénultième génération humaine. Au
impressionnante plus tard, en 1973, Pomian, indésirable d’histoire connectée, qui retrace les cir- moment où une pandémie grippale en a
n 1939, Krzysztof Pomian a dans la Pologne communiste, s’installa constances de cette révolution du regard fermé les portes, cette longue enquête
somme sur l’histoire été exilé avec ses parents au en France pour enseigner à l’École des sur les formes de la nature et celles faites nous replace au cœur d’une invention
Kazakhstan, dans un camp de main d’homme. Le musée est, au sens européenne qui fut extraordinairement
mondiale du musée.
hautes études en sciences sociales.
pour dissidents. « Nous vi- Il ne saurait pas dire, lui l’intellectuel littéral, un « lieu de mémoire ». Mais contagieuse. Seul l’islam arabo-musul-

La généalogie érudite, vions dans une bicoque assez


misérable et près de chez
antitotalitaire, à quand remonte son
projet d’écrire la grande histoire du mu-
cette mémoire est condensée dans des
objets visibles. Elle n’est pas faite
man se tint longtemps à distance de la
tentation européenne du musée, soit par
très bien illustrée, nous, il y avait une autre bicoque, toujours
fermée. Un écriteau était fixé au-dessus
sée. Disons que ce n’est pas une coïnci-
dence s’il fait observer que cette institu-
d’abord pour être commémorée ou dé-
battue, mais pour toucher l’œil et le
préférence pour la vocation strictement
religieuse de l’art islamique, soit pour ne
d’une idée qui a fait de la porte. Il indiquait qu’il s’agissait
d’un petit musée, consacré à Fiodor
tion s’est surtout développée dans les
pays épris de libertés publiques.
corps. Aucun télé-musée « made in
Google » ne pourra donc se substituer à
pas s’ouvrir aux autres cultures.
Pomian a hésité sur le titre : « Je vou-
fureur Mikhaïlovitch Dostoïevski. J’étais très in-
trigué, je voulais y entrer, mais ce ne fut
L’auteur, âgé aujourd’hui de 86 ans, a
étudié le sujet pour ainsi dire toute sa vie.
l’expérience sensorielle et intellectuelle
du visiteur qui s’est déplacé pour voir.
lais l’appeler “Histoire mondiale d’une
idée européenne”. » Lire ce livre ce n’est
sur toute la planète. jamais possible. » La guerre finie, ses pa-
rents, juifs polonais qui avaient fui le na-
Il a presque tout vu en matière de mu-
sées. Jeune homme, il lut en traduction
C’est au XIVe siècle, dans le grenier
italien de la mémoire européenne, entre
pas seulement voyager de Saint-Péter-
sbourg à Séville, Madrid et Rome. C’est
zisme, purent retourner en Pologne. Le polonaise Les Voix du silence, d’André Rome, Florence, Milan et Venise, que fu- entrer dans l’histoire aristocratique de
Musée national de Varsovie ouvrit ses Malraux. « On était en 1959, j’étais un rent exposées les premières œuvres à un l’Europe, puis dans le projet démocrati-
portes. À 12 ans, Pomian découvrit, ému, jeune philosophe marxiste, et ce livre m’a large public d’amateurs et de curieux. que qui la prolonge et l’amplifie. Po-
des reliques égyptiennes prêtées par le profondément marqué, il parlait de l’art Bien sûr, on trouve des collections mil- mian insiste sur l’exposition universelle
Musée du Louvre. Elles y sont encore de façon très nouvelle », confie-t-il. Ma- lénaires dans d’autres pays, et notam- de 1851 à Londres, quand est créé le
aujourd’hui. « Pendant toutes ces années, lraux a suscité une noria de vocations de ment en Chine impériale et au Japon. musée des sciences et des techniques :
les relations entre la France et la Pologne conservateurs et d’historiens d’art, par- Mais elles sont privées ; le musée, c’est « On pouvait y venir des beaux quartiers
sont pourtant passées par des températu- ce qu’il a su, l’un des premiers, inter- autre chose. La collection d’objets rituels en calèche, et des quartiers populaires en
res glaciales, mais les reliques égyptien- préter philosophiquement la métamor- ou d’emblèmes de la puissance politique omnibus. » N’en déplaise aux Anglais,
nes sont restées indifférentes aux vicissi- phose des objets à l’intérieur des se retrouve partout, mais les collections l’âge du musée démocratique est amé-
tudes de la politique », nous raconte-t-il. musées, leur arrachement aux contin- d’un musée nous relient d’une manière ricain. « C’est là-bas que l’on invente la
Vers 15 ans, il suivit sa mère, chef de la gences de leurs premières vies, et leur nouvelle à l’invisible : « Les statues anti- visite guidée, ou que l’on a créé pour cha-
délégation économique polonaise, à inscription dans la vie universelle des ques viennent de mondes engloutis. Rome que objet des cartels explicatifs, faciles à
Bruxelles. Au Musée d’art de la capitale formes crées. n’existe plus, seuls ses vestiges sont sous lire, placés à la bonne hauteur », nous
belge, il s’enthousiasma pour Rubens, Le livre de Krzysztof Pomian propose nos yeux, et le musée leur garantit de raconte Pomian, qui a dénombré trente
aux femmes mieux nourries que Dos- une généalogie de cette invention dont il l’être pour mille générations après nous. mille musées en Europe, et trente-cinq
Les objets naturels sont aussi liés à l’idée mille aux États-Unis. Il ajoute que « les
abstraite. Ils sont les manifestations frag- sept huitièmes de ceux qui existent dans

« seuls
Rome n’existe plus,
ses vestiges
mentaires de cette entité qu’est la Natu-
re. » Ainsi s’opère le basculement de
l’invisible sacré à l’invisible profane.
le monde ont été créés après 1970 ». Ap-
prochons-nous du stade de l’indiges-
tion ? « Je ne pense pas, car chaque gé-
sont sous nos yeux, Comme si, dans la grande fabrique du nération, l’une après l’autre, vit sa
désenchantement démocratique, où première fois au musée. » Un peu moins
et le musée l’invisible se rétracte et disparaît, seul le au Kazakhstan qu’à Rome. la ville-mu-
leur garantit musée offrait une oasis de réenchante- sée, la ville qui a fait le premier musée.
de l’être pour ment du monde, qui n’est plus religieux, Notre mère à tous. ■
mais esthétique et politique - car du goût
mille générations on jouit et on débat aussi. « Pour qu’une
après nous » orientation des collections devînt possible,
il fallait une métamorphose des croyances
FRANÇOIS BOUCHON/LE FIGARO

KRZYSZTOF POMIAN
qui commença dans la chrétienté latine et
aboutit à un basculement de l’au-delà vers
l’ici-bas, de l’éternité vers le temps, du LE MUSÉE,
passé vers l’avenir », écrit-il. Cette opé- UNE HISTOIRE
ration de conversion d’une éternité hié- MONDIALE
ratique en un temps ouvert sur l’avenir Krzysztof Pomian,
indéfini est possible grâce à la promesse Gallimard,
A

que fait le musée de « soustraire les objets 687 p., 35 euros.


à l’usure, en leur permettant une existence
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

18 CHAMPS LIBRES
DÉBATS

Pourquoi les Américains ne comprennent


rien à la lutte de la France contre l’islamisme

Q
+ » Lire aussi PAGES 8 ET 16
uand j’étais jeune dans
les années 1970, l’endroit
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais
tout a changé. L’Amérique a perdu
la tête, rendue folle par l’islam. Je dis
un pays défini par le Ier amendement
de la Constitution qui garantit la liberté
ne s’intéressent pas d’habitude à ce qui
a lieu dans d’autres pays. La place
le plus probable « islam » plutôt qu’islamisme, d’expression, devinrent soudainement Tiananmen obtiendra notre attention
où un Américain pouvait car à l’époque, personne ne faisait des apôtres du relativisme moral. un instant, ou la catastrophe
rencontrer un musulman la distinction. Immédiatement, Je ne reviendrai pas ici sur de Tchernobyl. Mais si vous demandez
était dans les pages l’Administration Bush a élaboré les arguments. Qu’il suffise de dire que à l’Américain moyen ce qu’il s’est passé
d’un livre de Rudyard des plans pour un nouvel instrument la communauté des artistes a connu au Bataclan en 2015, il n’aura aucune
Kipling. Il n’y en avait des moments plus idée de ce dont vous parlez. Il y a cinq
pas beaucoup dans le coin. Ça reste vrai courageux que ans, pour les Américains ouverts
aujourd’hui : les musulmans
représentent à peine plus de 1 %
« Lorsque la branche américaine
de la prestigieuse académie
celui-ci.
Comme
à l’actualité d’autres pays, c’était
« Je suis Charlie », aujourd’hui c’est
de la population aux États-Unis. Non, dans toutes « qui est Charlie ? » Nous avons été
ceci n’est pas une faute de frappe. internationale d’écrivains PEN a décerné les discussions sur obsédés par l’islam parce que les
En 1979, lorsque les Iraniens ont le prix du courage à Charlie Hebdo, les dynamiques islamistes ont tué des milliers d’entre
envahi l’ambassade des États-Unis 204 de mes collègues ont signé une lettre contemporaines, sociales nous, mais c’était il y a vingt ans. Qui en
à Téhéran et ont retenu en otage Amérique se préoccupe des Japonais
52 citoyens américains pendant
444 jours, la plupart des Américains
pour s’en désolidariser » la « wokeness »
(dérivé de « woke »,
ou des Allemands aujourd’hui
à moins qu’ils n’achètent des voitures ?
savaient à peine ce qu’était l’islam. du gouvernement fédéral baptisé « éveillé », état d’esprit militant L’indifférence ordinaire envers
Une fois les otages libérés et avec département de la Sécurité intérieure. de la jeunesse progressiste consistant le monde de la part de larges pans
l’avènement des années Reagan, Rentrer dans des bureaux, embarquer à se tenir vigilant face à toutes formes de la population américaine n’a fait que
où nous étions plus préoccupés d’être dans un avion, conduire sa voiture de discriminations NDLR) entre s’intensifier pendant la catastrophe
atomisés par les Russes lors d’une dans un studio hollywoodien - ces actes inévitablement dans la conversation. Trump, alors qu’une grande partie
guerre nucléaire, la nation est retournée autrefois simples sont devenus Les musulmans, voyez-vous, aux yeux du pays s’est sentie agressée par
à son ancien état de désintérêt envers compliqués et stressants. Trois mois des nouveaux pilotes de la culture l’exécutif. Quant à ceux qui aiment
le monde islamique. En 1993, après l’attaque du World Trade Center, littéraire américaine, sont un groupe Trump, ils sont trop occupés à détester
les islamistes ont de nouveau attiré un abruti, criminel de carrière du nom « marginalisé », peu importe les libéraux de gauche pour s’inquiéter
l’attention des États-Unis lorsqu’un de Richard Reid, qui s’était converti qu’ils représentent près d’un quart de ce que font les musulmans. De plus
de leurs gangs a fait exploser une bombe à l’islam en prison et était devenu de la population mondiale. Aux yeux la vision du monde des pro-Maga
dans le parking du World Trade Center. membre d’al-Qaida, a embarqué des écrivains qui ont signé la lettre (« Make America Great Again », slogan
Même si six personnes ont été tuées sur un vol Paris-Miami avec susmentionnée, leur sensibilité a besoin de Trump, NDLR) est isolationniste,
ce jour-là et des centaines blessées, des explosifs dans ses chaussures. d’être protégée. Oublions les Lumières ils sont donc heureux d’ignorer tout
étonnamment, l’événement n’a pas Sa tentative a été contrecarrée pour le moment, car, dans la logique ce qui ne se déroule pas aux États-Unis.
marqué profondément la conscience par des passagers vigilants, mais des signataires, quelqu’un pourrait Ajoutez à cela la litanie de problèmes
nationale, du moins pendant l’angoisse collective a augmenté se mettre en colère. Cette attitude insolubles qui tourmentent
longtemps. Il n’y avait pas le sentiment d’un cran. Des musulmans ont été permet à la fois d’infantiliser actuellement l’Amérique,
que l’Occident était en guerre contre attaqués par vengeance dans la rue, les croyants d’une grande religion et vous ne serez pas surpris d’apprendre
un ennemi implacable ayant la capacité des mosquées ont été vandalisées, mondiale et de trahir les fondements que les progressistes ne regardent pas
de créer un chaos sans fin. C’était perçu des sikhs, pris pour des musulmans, de la démocratie américaine, un tour beaucoup au-delà de nos côtes
comme une attaque ponctuelle, harcelés. À Dallas, à Chicago, de passe-passe bien ficelé. L’islam est non plus ces jours-ci.
qui avait certes causé des morts, à Minneapolis, il ne faisait pas bon être au passage confondu inévitablement C’est triste à dire, mais ce sera
mais relevant de la responsabilité musulman. avec l’islamisme, en effet, étant donné probablement la situation dans
d’un groupe marginal auquel le FBI était Même si cette situation critique le rythme de la vie moderne, un futur proche. Mais dès que
parfaitement capable de faire face. s’est un peu apaisée au cours des années qui a le temps de faire des distinctions ? les islamistes décideront que
DESSIN CLAIRFOND

Quelques années plus tard, Rudolph suivantes, jusqu’à un certain point, le moment est venu
Giuliani, le maire de New York
de l’époque, a choisi d’annuler
la décision de ses propres forces
la relation de l’Amérique avec l’islam
était toujours tendue quand,
à 5 000 kilomètres de chez nous, eut
« Si vous demandez à l’Américain
moyen ce qu’il s’est passé au Bataclan nouveau
de tourner à
leur
attention vers
de l’ordre et d’installer le centre lieu le massacre de Charlie Hebdo. en 2015, il n’aura aucune idée le Grand Satan
de commandement antiterroriste
de la ville au World Trade Center.
C’est vous dire à quel point nos leaders
Les Américains furent évidemment
choqués, mais ils ne le furent pas tous
de la même façon. Alors que tout
de ce dont vous parlez
Ce qui nous amène à la situation
» (à supposer qu’ils
considèrent
toujours l’Amérique digne
étaient cool face à la situation. C’était le monde pleurait la perte tragique actuelle de la France en ce qui concerne de ce sobriquet) et d’organiser
l’ère Clinton, et en matière de politique de vies humaines, un petit groupe l’islam et l’islamisme, considérablement une attaque majeure, nos deux nations
étrangère, les Balkans recevaient tout bruyant de la communauté plus tendue que la situation en Amérique seront à nouveau sœurs d’armes,
l’oxygène, et dans des créateurs dit qu’il y avait dans ce domaine. Depuis quelque temps camarades dans la lutte crépusculaire
les Balkans, un problème. Ils se demandaient : quel déjà, les islamistes en France se livrent pour la civilisation. En attendant,
SETH GREENLAND les musulmans,
dont certains
besoin avait Charlie Hebdo de provoquer
les musulmans avec ces caricatures
à des meurtres « performatifs » sur une
base semi-régulière, le dernier en date
les Américains sont parfaitement
capables de détruire l’Amérique
Avec humour, le romancier et scénariste* américain avaient les cheveux scandaleuses ? Lorsque la branche étant l’horrible assassinat de Samuel sans l’aide de personne.
explique l’indifférence et l’ignorance blonds et les yeux américaine de la prestigieuse académie Paty. En d’autres termes, le feu fait rage.
de ses compatriotes quant au défi lancé par bleus, étaient internationale d’écrivains PEN a Macron a intensifié sa réponse tactique, Texte traduit par Eugénie Bastié.
les gentils. décerné le prix du courage au journal il y a des débats passionnés sur les
l’islamisme à la France. Les années qui ont suivi Quand les avions satirique français, 204 de mes collègues libertés individuelles ; c’est un désastre. * Le dernier roman de Seth Greenland,
le 11 Septembre sont déjà loin, et les États-Unis, ont frappé les tours - dont certains que j’admire - ont signé Si l’on en croit la consommation «Mécanique de la chute» (Liana Lévi),
désormais, ne s’intéressent plus à ce qui se déroule jumelles le matin du une lettre pour s’en désolidariser. Des de l’information aux États-Unis, paru en 2019, a été un grand succès
en dehors de leurs frontières. 11 septembre 2001, écrivains américains, qui vivent dans la majorité de mes compatriotes des deux côtés de l’Atlantique.
A
jeudi 10 décembre 2020

CHAMPS LIBRES
LE FIGARO

OPINIONS 19
CHRONIQUE
Luc Ferry
luc.ferry@yahoo.fr
Caricatures et laïcité selon Régis Debray

E
www.lucferry.fr
nfin une bonne, et même Et pour commencer, Debray tord pour défendre l’idée d’une loi Qu’un journal satirique les diffuse et
excellente mise au point sur le cou aux trois mensonges qui enflent interdisant les signes religieux qu’au nom de la liberté d’expression
cette affaire de caricatures. de jour en jour dans les discours ostentatoires à l’école. on l’y autorise est signe de bonne santé
J’avoue que je désespérais de grandiloquents sur les « valeurs de la Un seul regret : il se trompe (et démocratique. Mais que des élus
voir un intellectuel avoir le République » : « La liberté d’expression égare son lecteur) sur le fait que le prennent parti pour est une tout
courage de faire autre chose est totale ou elle n’est pas, le délit de ministre de l’Éducation que j’étais autre affaire. Comme l’écrit Debray,
qu’ânonner le catéchisme républicain. blasphème a été aboli en France en 1791 à l’époque aurait renoncé à introduire « le devoir de réserve s’impose tout
En outre, elle nous vient heureusement et il n’y a pas chez nous d’images un enseignement du fait religieux : de même à un président. Il a à charge
d’un laïc bénéficiant de tous les tampons interdites ». Debray a beau jeu de faire après en avoir discuté avec lui, mais d’assurer la sécurité physique de nos
requis, Régis Debray, qui dans un libelle éclater ces trois boursouflures aussi, et très longuement, avec le concitoyens, a fortiori de protéger la vie
bien tourné, (France laïque, chez idéologiques en citant les dizaines cardinal Lustiger, j’ai bel et bien mis de ceux qu’on menace. Il n’a pas
Gallimard) plaide enfin pour un peu d’exemples qui viennent les infirmer en place dans les programmes à prendre fait et cause pour une
de retenue, et même de politesse dans chaque année. Pas de malentendu, son d’histoire de sixième et de seconde publication, ni défendre ni attaquer ses
notre rapport à autrui, en l’occurrence livre, dédié à son ami Bernard Maris, un enseignement obligatoire, contenus, ni ériger en icône une image
à des religions de tous horizons qui assassiné par des fanatiques, ne évidemment non confessionnel, mais de parti pris. Libre à lui de dire le mal ou
occupent tout de même le cœur et témoigne d’aucune once de sympathie indispensable à mon sens sur un plan le bien qu’il en pense, mais entre quatre
l’esprit de plusieurs milliards d’êtres pour le terrorisme islamiste. Debray historico-culturel, portant sur les yeux. Réduire urbi et orbi la liberté
humains qu’on ne saurait assimiler rappelle d’ailleurs comment il grands monothéismes. C’est facile à républicaine à celle de blasphémer,
à des arriérés ou à des terroristes. intervint dans la commission Stasi vérifier et, du reste, cette nouveauté a c’est transformer notre modèle en un
suscité de si nombreuses polémiques, contre-modèle pour les quatre
certains élèves refusant aux cinquièmes de l’humanité, et le faire

@
professeurs le droit de parler du passer pour ce qu’il n’est pas et
Coran, que l’ignorance de cette n’a jamais été : l’instauration officielle
100 000 citations
et proverbes sur evene.fr ENTRE GUILLEMETS décision m’étonne. d’un athéisme militant. » Je n’ai
Passons, et revenons à l’essentiel. pas une virgule à changer à cette
10 décembre 1957 : cérémonie de remise du prix Nobel de littérature à Albert Camus. Je ne puis qu’approuver les analyses diatribe.
de Debray, en particulier ce jugement Debray clôt son libelle sur un
qui me semble marqué au coin du bon vibrant appel à plus de douceur,
sens : « Est-ce bien glorieux pour des à une reconnaissance réciproque
Discours du Nobel présidents de région de projeter sur de civilisations qui n’ont aucun intérêt

La vérité est mystérieuse, leurs façades, en pleine ville, un


Mahomet à poil avec une étoile dans
le cul ? J’entends bien qu’il n’y a pas
à se faire la guerre au nom du sacré,
que ce dernier soit religieux ou
républicain. De même que le chrétien
fuyante, toujours de commune mesure entre une violence
symbolique et la violence physique et
retire ses chaussures dans une
mosquée et que le musulman n’entre
à conquérir. La liberté est qu’on n’a pas à faire des civilités à des
furieux. Ce n’est pas une raison pour
pas en chaussettes dans une église,
le républicain laïque n’est pas obligé

dangereuse, dure à vivre leur servir une bonne louche


d’humiliation publique. » De fait, si ces
d’insulter les religions pour faire
valoir ses idées. Amen. On dira que

autant qu’exaltante»
images n’étaient insupportables Debray pèche ici par naïveté, qu’il
qu’aux fanatiques, on pourrait sous-estime gravement le caractère
comprendre ces politiques, mais elles conquérant du totalitarisme islamiste.
STF/AFP

le sont pour tous les musulmans, y Peut-être, mais dans l’atmosphère


compris les modérés qu’on agrège actuelle, il était bon malgré tout que
ainsi aux fondamentalistes. le bâton soit quelque peu détordu.

BIBLIOTHÈQUE DES ESSAIS

Réquisitoire contre le confinement à la française

L
+ » Lire aussi PAGE 6
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais
a peur est la plus mauvaise des
conseillères. L’exode de
juin 1940 est un exemple - il y
analyse complotiste ? Certainement pas.
Leur propos n’est nullement de minimiser
le danger mais de le mesurer et de le
doivent l’être également - de même que
si l’alcool augmente drastiquement les
risques de mortalité routière, il faut se
tumulte qui a tôt fait d’étouffer la timide
voix du bon sens. Ainsi excité, le monstre
bureaucratique se met en furie : il frappera
en aurait tant d’autres - choisi « recontextualiser ». Qu’un virus concentrer sur les automobilistes alcoolisés aveuglément, pourvu que la vigueur
par Renaud Girard et Jean- respiratoire méconnu se répande comme et non sur l’ensemble de la population. des coups lui permette de ne pas passer
Loup Bonnamy pour illustrer une traînée de poudre aux quatre coins Confinement généralisé ou confinement pour un lâche. Las ! Il réagit trop tard :
leur analyse des ravages causés par la du monde n’est pas un scénario inédit. ciblé, chaque solution a ses avantages gouverner, c’est d’abord prévoir, et non
panique mondialisée suscitée par le Covid. Avec une froideur que le lecteur prendra et ses inconvénients, tant au regard de riposter. Or « comme les politiques de
Cette fois-ci, ce n’est plus - ou plus peut-être pour du cynisme (n’est-ce pas l’efficacité que de l’éthique. Les auteurs prévention ont été négligées, concluent les
seulement - l’ennemi lui-même que l’on plutôt le pénible tribut qu’il faut payer ont choisi leur camp. Précisons que la auteurs, les Européens et les Américains se
redoute mais sa représentation amplifiée, à la lucidité ?), les auteurs rappellent qu’à deuxième vague est advenue après la sont jetés aveuglément sur le principe
fantasmée, rendue horrifiante par le biais l’hiver 1968-1969, la grippe de Hongkong parution de l’essai, en octobre. Peut-être de précaution ».
de dysfonctionnements psychiques fit un million de morts à travers le monde. Renaud Girard et Jean-Loup Bonnamy Pour ne plus céder à la psychose,
affectant d’un seul coup toute la raison Pour autant, soutiennent-ils, « aucune auraient-ils nuancé leur thèse au regard on retiendra ces trois leçons : analyser
collective. mesure particulière n’avait été prise et la des développements les plus récents. Quoi précisément les faits, les rapporter à
Certes on a déjà beaucoup commenté société n’en garda aucun traumatisme ». qu’il en soit, on sait comment le dilemme d’autres phénomènes connus, identifier
notre défaillance face au virus, mais Les médias, surtout, n’en parlèrent que entre confinement généralisé et ses faiblesses pour adopter des mesures
dans Quand la psychose fait dérailler quelques mois. Non que la vie humaine eût confinement ciblé a été tranché en France. ciblées. C’est la force de ce document de
le monde, publié aux Éditions Gallimard moins de prix alors, mais sans doute avait- Que concluent les auteurs ? En premier n’être pas seulement un résumé de ce qu’il
dans la collection « Tract », les auteurs on davantage conscience qu’aujourd’hui lieu ce constat difficile à récuser : nous aurait fallu faire ou ne pas faire, mais un
vont plus loin. Ils entendent déceler en ces de la fragilité de l’existence : cette fois, n’étions pas prêts à faire face à cette véritable manuel pratique à l’usage des
temps de pandémie les symptômes d’une alors que la transhumanité était sur le point pandémie. Pas seulement parce que décideurs en temps de crise.
« psychose » collective anesthésiant toute d’accoster aux rivages de l’immortalité, la nous manquions de lits d’hôpitaux PAUL SUGY
forme de sang-froid, psychose dont il leçon d’humilité infligée par ce nouveau (encore qu’une capacité hospitalière
faudra se prémunir à l’avenir. Les deux virus passe mal. Memento mori… suffisamment dimensionnée nous aurait
essayistes, normaliens qu’une trentaine Toujours est-il que l’émotion sans doute permis d’affronter plus
de promotions séparent (le premier est une provoquée, démultipliée par une sereinement la maladie), mais d’abord
grande plume du service international
du Figaro, le second l’un des jeunes auteurs
médiatisation intense et anxiogène, a
déclenché une paralysie mondiale dont les
psychologiquement : « La guerre n’est plus
notre horizon », soulignent Renaud Girard Les rencontres
conviés régulièrement sur FigaroVox),
analysent la situation à froid et proposent
auteurs interrogent la légitimité au regard
des paramètres quantifiables du virus (taux
et Jean-Loup Bonnamy. Déshabitués
des grandes tragédies qui tissèrent jadis du FIGARO
de vacciner le lecteur contre le virus très de létalité, âge moyen des victimes). Là le cours tumultueux de l’histoire des
contagieux de l’émotion. Alors que toute encore, la conscience du lecteur s’insurge : hommes, nous nous croyions invincibles.
situation d’urgence exige de « conserver sa qui peut s’arroger le droit de trier les Et quand la science, notre seul horizon RENCONTRE AVEC
lucidité et garder ses nerfs, le problème de la malades, de hiérarchiser les souffrances ? métaphysique, n’étend plus sur nos PASCAL BRUCKNER
■ « Quand psychose est venu s’ajouter à celui du virus. À quoi les deux auteurs répondent que têtes son paraclet protecteur, notre le 18 janvier 2021
la psychose (…) On a vu se multiplier les décisions prises ce « tri » a déjà lieu : tous les facteurs de vulnérabilité soudain remise à nu
sous l’effet de la panique, qui auraient pu mortalité, si importants soient-ils, ne sont nous effraie.
à 18 h 00
fait dérailler Salle Gaveau.
FABIEN CLAIREFOND

être pertinentes pour des épidémies plus pas traités avec la même pugnacité que l’a Tout le monde n’y perd pas au change :
le monde » graves, mais qui face au Covid-19 relevaient été le coronavirus. Ainsi les accidents de la en ces temps de panique, les plateaux de Réservations :
Renaud Girard et de la surréaction et se sont finalement route tuent chaque année à peu près autant télévision se disputent docteurs, savants 01 70 37 18 18 ou
Jean-Loup Bonnamy, révélées contre-productives. » de personnes sans que l’on n’ait jamais et autres experts. Au grand dam des
Gallimard, « Tracts », Faut-il y voir la marque d’un confiné les automobilistes. Face à un virus décideurs qui, tétanisés par l’urgence, sont www.lefigaro.fr/
48 p., 3,90 €. scepticisme déraisonnable, ou pire, d’une qui tue de manière ciblée, les mesures sommés d’agir sans discernement, dans un rencontres

“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais

Dassault Médias SOCIÉTÉ DU FIGARO SAS Directeur des rédactions Philippe Gélie (International), Directeur artistique FIGAROMEDIAS Impression L’Imprimerie, 79, rue de Roissy
(actionnaire à plus de 95 %) (société éditrice) Alexis Brézet Pierre Bayle 9, rue Pillet-Will, 75430 Paris Cedex 09 93290 Tremblay-en-France
14, boulevard Haussmann 14, boulevard Haussmann Étienne de Montety Midi Print, 30600 Gallargues-le-Montueux
Ce journal
Rédacteur en chef Tél. : 01 56 52 20 00 se compose de :
75009 Paris 75009 Paris (Figaro Littéraire), Frédéric Picard (Web) Ecoprint Casablanca Maroc. ISSN 0182-5852 Édition nationale
Directeurs adjoints de la rédaction Fax : 01 56 52 23 07 1er cahier 20 pages
Président-directeur général Bertrand de Saint-Vincent Directeur délégué Commission paritaire n° 0421 C 83022 Cahier 2 Économie
Charles Edelstenne Président Gaëtan de Capèle (Économie), (Culture, Figaroscope, Télévision), du pôle news Pour vous abonner Lundi au vendredi de 7 h à 18h ; 8 pages
Président-directeur général sam. de 8 h à 13 h au 01 70 37 31 70. Fax : 01 55 56 70 11 . Cahier 3 Le Figaro
Administrateurs Charles Edelstenne Laurence de Charette (directeur Yves Thréard (Enquêtes, Bertrand Gié Gérez votre abonnement, espace Client : www.lefigaro.fr/client et vous 10 pages
Aurore Domont
Olivier Dassault, Thierry de la rédaction du Figaro.fr), Opérations spéciales, Sports, Éditeurs Direction, administration, rédaction Formules d’abonnement pour 1 an - France métropolitaine Cahier 4 Littéraire
10 pages
Dassault, Olivier Costa Anne-Sophie von Claer Sciences), Robert Mergui 14, boulevard Haussmann Club : 459 €. Semaine : 319 €. Week-end premium : 260 €.
de Beauregard, Benoît Directeur général, Anne Pican
Habert, Bernard Monassier, directeur de la publication (Style, Art de vivre, F), Vincent Trémolet de Villers 75438 Paris Cedex 09 Imprimé sur papier issu de forêts gérées durablement.
Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100%. Ce journal
A

Marc Feuillée Anne Huet-Wuillème (Édition, (Politique, Société, Débats Opinions) Tél. : 01 57 08 50 00
Rudi Roussillon est imprimé sur un papier UPM porteur de l’Ecolabel européen
Photo, Révision), direction.redaction@lefigaro.fr sous le numéro FI/37/01. Eutrophisation : Ptot 0.009 kg/tonne de papier.
A

Albin Michel
D
AUX
E S C E
MAXIME

ENFERS.
NTE
POUR SA PLUS VERTIGINEU
SE
T
CHUASOTMTMAEM

Photo auteur : Richard Dumas ; illustration couverture et fond : © Shutterstock / mapichai © Shutterstock / JoeBakal
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO - N° 23 737 - Cahier N° 2 - Ne peut être vendu séparément - www.lefigaro.fr

> FOCUS
lefigaro.fr/economie L’AP-HP VA CRÉER
1 300 POSTES
EN TROIS ANS
BERCY JEUX VIDÉO Après des années de réduction des
effectifs, l’Assistance publique-Hô-
LES ENTREPRISES CD PROJEKT, pitaux de Paris (AP-HP) entend pro-
QUI PROFITENT DE LA CRISE LE CHAMPION VENU fiter à plein du « Ségur de la santé »
DANS LE VISEUR DU FISC PAGE 23 DE POLOGNE PAGE 26 pour inverser la tendance, avec
1 300 créations de postes paramédi-
caux inscrites dans son « Projet so-

économie
cial 2021-2025 », que Le Figaro a pu
consulter. Premier employeur d’Île-

La France négocie
de-France, l’AP-HP compte
100 000 professionnels dont
52 000 soignants et paramédicaux,
12 300 médecins et 3 600 internes.

à Bruxelles
Élaboré par la direction, les syndicats
et les médecins, ce projet social vise
à renforcer les effectifs de soi-

l’avenir d’EDF
gnants, avec « la création de
885 emplois supplémentaires » sur
OLRAT - STOCK.ADOBE.COM, JUSTIN SULLIVAN/AFP, SINA ETTMER-STOCK.ADOBE.COM, CD PROJEKT

les « métiers en tension » (infirmiers,


kinés, sages-femmes, manipula-
teurs radio). De quoi permettre de
Les discussions portent sur le prix revenir aux effectifs de début 2018…
de l’électricité nucléaire et la réorganisation S’y ajoutent 300 postes pour déve-
lopper les « promotions profession-
du groupe français. PAGE 22 nelles » et permettre, par exemple, à
davantage d’aides-soignantes de
devenir infirmières. Enfin, 115 postes
renforceront dès 2021 les services
volontaires pour « expérimenter de
nouvelles organisations du travail » :
des journées un peu plus longues
(8 heures au lieu de 7 h 36), avec plus
de jours de repos à la clé.
L’AP-HP veut aussi utiliser les
« heures supplémentaires majo-
rées » à 50 % prévues par le « Sé-
gur » pour réduire ses dépenses
d’intérim, qui ont explosé ces der-
nières années, atteignant 36 millions
d’euros en 2019, l’équivalent de
700 paramédicaux à temps plein. Le
recours aux CDD doit aussi diminuer
drastiquement, avec la « régularisa-
tion » des contractuels en poste de-
puis plus de deux ans et la titularisa-

La SNCF mise en concurrence en Île-de-France tion des futurs soignants


embauchés. Enfin, le « Projet so-
cial » prévoit également d’augmen-
Les transports d’Île-de-France d’envoi des appels d’offres aura servées. « La mise en concurrence, Farandou, le PDG de la SNCF, n’a ter les offres de logement et de gar-
n’échapperont pas à l’ouverture à lieu l’année prochaine, d’abord ce n’est pas la privatisation, a rap- pas caché l’ampleur de la tâche : des d’enfants, mais aussi d’instaurer
la concurrence, déjà en marche sur les lignes de tram T4 et T11 pelé la présidente de la région. Il 3,4 millions de voyageurs trans- la « prime d’engagement collectif »
dans les liaisons ferroviaires ré- pour une désignation de l’opéra- n’est pas dit que la SNCF ne gardera portés chaque jour, 6 000 trains
autorisée par le « Ségur ».
gionales et de longue distance teur fin 2023, puis pour les nou- pas l’exploitation des lignes. Mais quotidiens, soit 70 % des voya-
Dans les accords signés en juillet, le
avec les Intercités. velles lignes T12 et T13 fin 2024. elle sera challengée sur le prix et la geurs transportés en France sur
Mercredi, après avoir signé, avec « La mise en concurrence des lignes qualité de service par des concur- 10 % seulement du réseau ferro-
gouvernement a débloqué 8,2 mil-
un an de retard, le contrat géant de train existantes interviendra au rents, dont certains comme Trans- viaire national. Le dirigeant a dé- liards pour revaloriser les salaires
de quatre ans avec la SNCF pour cours des années suivantes », a sou- dev et RATP Dev sont publics. » claré « viser l’excellence pour les des personnels hospitaliers et finan-
ses trains de banlieue, Valérie ligné Valérie Pécresse. Cela ne sera Le défi sera de taille pour la SNCF. usagers » des trains dans la région cer 15 000 embauches, moitié pour
Pécresse, la présidente d’Île-de- pas avant 2033 pour le RER et 2039 La région Île-de-France est son francilienne. Si les promesses ne des créations de postes, moitié pour
France Mobilités - qui gère les pour les lignes A et B, partagées premier client avec un contrat sur sont pas tenues, la SNCF risque combler des postes existants mais
transports en commun de la ré- avec la RATP et que la loi d’orien- quatre ans d’un montant de désormais un malus allant jusqu’à non pourvus. M.-C. R.
gion - a donné le tempo. Le coup tation des mobilités (LOM) a pré- 12 milliards d’euros. Jean-Pierre 100 millions d’euros par an. V. C.

le PLUS du L'HISTOIRE ADP supprime


FIGARO ÉCO
BOURSE
À San Francisco, le nom de l’hôpital 700 postes, mais sans
Les actionnaires « Zuckerberg » ne passe plus départs contraints

L
activistes menacent
les groupes français e vent a clairement tourné pour Francisco ne devrait pas porter le nom
Les dirigeants d’ADP avaient permet de préserver les com-
Mark Zuckerberg dans sa ville d’une personne responsable de la mise
PAGE 25 mis sur la table des négocia- pétences », se réjouit Augus-
d’adoption, San Francisco. Il y a en danger de la santé publique dans notre pays
cinq ans, le fondateur de réseau et dans le monde entier - et pourtant il le fait », tions un triple accord, por- tin de Romanet, PDG d’ADP.
LA SÉANCE social Facebook et sa femme,
Priscilla Chan, faisaient un don de 75 millions de
estime Gordon Mar, l’un d’entre eux.
Mais impossible de débaptiser l’hôpital
tant sur un plan de départs
volontaires, des mesures
Compte tenu de la pyramide
des âges du gestionnaire
DU MERCREDI 09 DÉCEMBRE 2020 d’économies et de l’activité d’aéroports et des mesures
dollars à l’un des grands établissements de sans prendre le risque de devoir rendre l’argent,
CAC 40 partielle de longue durée. d’accompagnement qui se-
santé de la ville, dans lequel Mme Zuckerberg selon les termes du contrat. Pour marquer
5546,82 -0,25% C’était à prendre ou à lais- ront proposées aux salariés,
travaillait alors comme pédiatre. En échange de leur mécontentement, ils proposent donc ser. Les syndicats ont refusé. le volume d’au moins
cette généreuse somme, ce dernier de condamner l’attribution de ce nom
DOW JONES Et la direction du gestion- 700 départs devrait être at-
est baptisé le « Zuckerberg San Francisco par un vote symbolique, sur lequel le conseil naire a décidé de changer teint sans grande difficulté.
30139,54 -0,11% General Hospital ». Un accord, signé par devra se prononcer le 15 décembre. son fusil d’épaule, pour évi- Les salariés intéressés auront
le maire en 2015, garantit que ce nom reste Elle n’aura aucune valeur juridique, mais certains ter à tout prix des licencie- jusqu’au 28 février prochain
ONCE D’OR
en place « pendant au moins cinquante ans ». dirigeants d’organisations caritatives ments. pour se faire connaître.
1859,80 (1864,50)
Depuis, le scandale et la responsable Ce mercredi dans la soirée, Cet accord ne va pas dispen-
PÉTROLE (lond) Cambridge Analytica de la fondation un accord a finalement été ser ADP de mettre en place
48,760 (48,820) et plusieurs de l’hôpital trouvé avec les syndicats d’autres mesures d’écono-
dysfonctionnements s’inquiètent représentatifs sur le seul plan mies. Elles seront annoncées
EUROSTOXX 50 du réseau ont porté des répercussions de départs volontaires. Il va le 7 janvier prochain. Et le
3533,81 +0,23% un coup à l’image d’une telle décision concerner au maximum plan d’activité partielle de
du jeune PDG. sur d’autres riches 1 150 personnes, et ADP s’en- longue durée sera négocié
FOOTSIE À tel point que des donateurs, gage à procéder à des rem- dans le courant du mois de
6564,29 +0,08% membres du conseil qui pourraient placements au-delà de février. Au total, 100 mil-
municipal de la ville ne plus vouloir 700 départs. Ce qui signifie lions d’euros devraient être
NASDAQ que le groupe va supprimer économisés annuellement
aimeraient faire aider
12588,85 -0,37% 700 postes. « Grâce à un dia- sur la masse salariale à partir
marche arrière. financièrement
« Le seul hôpital l’établissement. ■ logue social de qualité, nous de 2022, ce qui est similaire
NIKKEI avons réussi à éviter des dé- au plan initial.
public de San EMMA CONFRÈRE
A

26817,94 +1,33% parts contraints, ce qui nous E. E.


jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

22 L'ÉVÉNEMENT
Bras de fer entre Bruxelles et le
gouvernement sur l’avenir d’EDF
Paris veut entériner d’ici à la fin de l’année une profonde réorganisation de l’électricien.
71,3
GUILLAUME GUICHARD
pour en faire un service d’intérêt vités de commercialisation d’élec- la France obtiendra tout ce qu’elle
demande - et elle demande beau-
milliards
d’euros
général, baptisé Bleu. Cet EDF Bleu tricité d’EDF, soumise à la concur-

J.-C. MARMARA/LE FIGARO


£@guillaume_gui
détiendrait une filiale EDF Vert, rence, ne bénéficient pas de la coup, multipliant les lignes rouges
partiellement cotée en Bourse, ras- position monopolistique d’EDF sur des aspects essentiels du dos- Chiffre d’affaires
ÉNERGIE La dame de fer de la semblant le gestionnaire des ré- dans le nucléaire. sier. « Les négociations sont assez
d’EDF en 2019
concurrence européenne, Mar- seaux électriques locaux Enedis, les Elle a d’ailleurs, lors de la reprise dures, relève à Bruxelles Maximo
grethe Vestager ; l’État français ; activités commerciales et les éner- des discussions après le premier Miccinilli, directeur énergie et cli-

3,9
des syndicats chauffés à blanc. Tous gies renouvelables en pleine crois- confinement, au printemps, soumis mat au Cerre, think-tank spécialisé
sont penchés au chevet d’EDF et du sance. Les investisseurs aiment ce à la France une contre-proposition sur la régulation. Le dossier EDF re-
parc nucléaire français. Paris négo- profil d’entreprises, adopté par synonyme d’une désintégration vêt une importance capitale pour la
cie avec Bruxelles, et plus précisé- l’italien Enel et l’espagnol Iberdrola Tel que je complète. Selon ce schéma, EDF DG Concurrence. Malgré les spécifi-
ment avec la puissante Direction qui flambent en Bourse. Cette op- le comprends, devenait une coquille vide, avec un cités françaises, une partie du futur
du nucléaire en Europe se joue ici. La
milliards
d’euros
générale de la concurrence (DG- tion permettrait à l’entreprise fran- holding de tête sans pouvoir aucun
Comp), l’avenir du géant français çaise de lever des fonds pour déve-
l’exécutif sur ses filiales Bleu, Vert et Azur. Finlande, l’Allemagne, la Pologne et
de l’électricité, de son parc nu- lopper les renouvelables, malgré sa ne sortira pas Hors de question, a répondu la le Royaume-Uni regardent avec at- Résultat net courant
cléaire en activité et de ses barrages dette monumentale. Une source au de la requête France. « La Commission aime bien tention ces discussions. »
d’EDF en 2019
électriques. Ces discussions, si elles fait du dossier explique que l’élec- l’idée de couper en morceaux un opé- Le gouvernement souhaitait ini-
aboutissent, provoqueront une tricien travaille sur un plan visant à
du président rateur historique, raille-t-on à Pa- tialement trouver un accord avec

41,1
profonde réorganisation d’EDF - transformer les actionnaires privés de la ris. Mais un EDF démantelé serait la Commission avant la fin de l’an-
les syndicats parlent de « découpa- actuels d’EDF en actionnaires de la République complètement inopérant et ineffica- née, afin de modifier la loi courant
ge ». Elles façonneront aussi le future filiale Vert. Au passage, une ce. Cela entraînerait de graves dissy- 2021 et de boucler le dossier avant
marché électrique français pour la deuxième filiale baptisée Azur, in-
qu’EDF reste nergies qui augmenteraient au final la présidentielle. Mais plus
décennie qui vient. dépendante et à capitaux exclusi- un groupe
intégré,
le prix de l’électricité pour les l’échéance se rapproche, plus les
chances d’y parvenir s’amenui-
milliards
d’euros
L’exécutif français a un objectif vement publics, serait créée pour consommateurs. » Sans compter
principal : maintenir une forme de abriter l’hydroélectricité. Un que les puissants syndicats de sent. « Sur des paramètres qui sont
tarif réglementé de l’électricité moyen de contourner l’obligation
dans lequel l’opérateur historique y sont fer- essentiels, il n’y a pas encore d’ac- Endettement net
produite par les centrales nucléai- de remise en jeu des concessions les différents mement opposés. De social, le sujet cord avec la Commission, recon-
d’EDF fin 2019
res existantes, alors que le système hydroélectriques françaises récla- actifs sont devient politique. Dans un étonnant naissait un proche d’Emmanuel
actuel arrive à échéance en 2025. Il mé par la Commission. unisson, les oppositions à Emma- Macron en début de semaine. Les
pilotés avec
164 727
s’agit d’assurer aux consomma- nuel Macron ont toutes tempêté, discussions ne sont donc pas encore
teurs un prix d’électricité aborda- Démembrer une stratégie mardi lors des questions au gouver- dans leur phase finale d’achève-
ble, et à EDF des revenus garantis et un champion historique unique et nement à l’Assemblée nationale, ment. Il faut voir le sujet comme un
suffisants pour financer l’entretien Les fournisseurs alternatifs concur- contre la volonté prêtée à l’exécutif tout : s’il n’y a pas d’accord sur une Nombre total
de son parc nucléaire existant (les rents d’EDF, qui veulent que l’acti-
un statut des de démembrer EDF - qui est pour- partie, il n’y a accord sur rien. » Les de salariés d’EDF
questions autour du financement vité commerce d’EDF s’approvi- personnels tant plutôt le vœu de Bruxelles. ministres de l’Économie et de la fin 2019
des futurs EPR ne font pas partie de sionne comme eux sur le marché, se qui permet les Dans ces discussions, la Commis- Transition écologique, Bruno Le
ce dossier).
Le parc EDF de 56 réacteurs nu-
cléaires, qui est vu à Paris comme
satisfont de ce schéma qui place les
activités commerciales dans la filia-
le Vert. Mais ce n’est pas le cas de la
mobilités »
JEAN-BERNARD LÉVY,
sion se voit contrainte d’adapter, en
les travestissant le moins possible,
ses principes de concurrence à la
Maire et Barbara Pompili, se sont
entretenus par deux fois avec Mar-
grethe Vestager depuis septembre.
un fleuron du service public de DGComp. Elle, rêve depuis long- PDG D’EDF réalité française, c’est-à-dire un Au moment d’écrire ces lignes,
l’électricité, est perçu à Bruxelles temps de démembrer le champion monopole de fait de la production aucune autre réunion n’était pré-
comme un dérangeant monopole. français pour être sûre que les acti- nucléaire. Cela ne veut pas dire que vue avant Noël. ■
Et EDF, comme un vestige trop
puissant d’un passé ramenant avant
la libéralisation du marché euro- La centrale nucléaire
de Cruas-Meysse

56
péen de l’électricité. Le gouverne-
ment et EDF le savent bien. Ils ne se (Ardèche).
sont pas rendus à Bruxelles les
mains vides. En échange d’un nou-
veau mécanisme d’encadrement du
prix du nucléaire, ils offrent à Mar- réacteurs
grethe Vestager de réorganiser EDF
selon le plan Hercule, présenté fin nucléaires
2019 par l’entreprise. exploités en France
« En contrepartie de la régulation par EDF
inédite du nucléaire, les pouvoirs pu-
blics français proposent à la Commis-

70 %
sion européenne une réorganisation
d’EDF qui garantit que les revenus ti-
rés de cette régulation n’iront pas
soutenir leurs activités concurrentiel-
les, comme les énergies renouvelables Part du nucléaire
ou le commercial », décrypte un bon dans la production
connaisseur du secteur. C’est
d’ailleurs une vieille demande des
d’électricité
concurrents de l’opérateur histori- en France
que sur le marché français. « Quand
vous avez une intégration entre la
TEDDYH - STOCK.ADOBE.COM

production et la vente d’électricité,


vous avez des risques de subventions
croisées, une activité pouvant soute-
nir l’autre au mépris des règles de la
concurrence », dénonce un de leurs
porte-parole.
Selon le plan Hercule, le nucléai-
re serait séparé des autres activités

Les entreprises risquent de ne plus profiter d’électricité nucléaire bon marché


C’est l’aspect le plus technique des
négociations en cours entre Paris et
Bruxelles sur les tarifs réglementés
seront inclus ou non » dans le futur
mécanisme, confirme-t-on à l’Ély-
sée. Paris pousse pour qu’entrepri-
« deLesmarché
prix
theures d’électricité d’origine nu-
cléaire à ses concurrents - les four-
nisseurs alternatifs comme Total
Le ministère français de la Tran-
sition écologique a imaginé un sys-
tème permettant de répondre à
de redistribuer cette manne aux
clients, le cas échéant.
L’État souhaite qu’entreprises et
du nucléaire. Mais c’est aussi le su- ses comme particuliers continuent Direct Énergie, Engie ou Eni - à un toutes ces contraintes. Ils proposent particuliers bénéficient de ce
jet qui pourrait avoir le plus d’im- de bénéficier d’une forme de prix
actuels prix fixe de 42 euros. Ce mécanisme d’appliquer à l’électricité nucléaire « contrat pour différence ». Mais la
pact sur la compétitivité de l’éco- régulés du nucléaire historique. de l’électricité s’éteindra en 2025. le même mécanisme que celui en Commission veut en exclure les en-
nomie française. À l’issue de cette Tandis que Bruxelles veut en exclure sont bas, vigueur pour les grands parcs éo- treprises. Les industriels français
réforme, les entreprises hexagona- les entreprises, à l’exception des Protéger tout le monde liens et photovoltaïques. Techni- sont sur le qui-vive. « Les prix de
les risquent de ne plus pouvoir bé- TPE. « La Commission européenne en
donc le Le dispositif qui lui succédera, sou- quement, on appelle cela un marché actuels de l’électricité sont
néficier de l’électricité nucléaire a fait un point dur, confirme un in- gouvernement haite l’État français, devra protéger « contrat pour différence ». EDF bas, donc le gouvernement ne se
bon marché. « Malheureusement, la dustriel. Dans la logique de libération ne se montre les consommateurs et entreprises vendrait son nucléaire sur le mar- montre pas aussi empressé de nous
Commission européenne refuse que du marché de l’électricité engagé de- contre une éventuelle envolée des ché, comme le demande la Com- défendre », se plaint un responsable
les entreprises soient dans le futur puis quinze ans par Bruxelles, réser-
pas aussi prix de l’électricité. Il devra aussi mission. Mais si le cours de l’élec- patronal. Le secteur privé craint
dispositif, s’alarme Frank Rouba- ver un prix hors marché pour les en- empressé sauvegarder les revenus d’EDF, en tricité était inférieur à un prix d’être sacrifié à la dure négociation
novitch, président du CLEEE, l’as- treprises serait un facteur de de nous cas de chute des prix de l’électricité plancher à définir, l’électricien se- menée à Bruxelles.
sociation de grands consomma-
teurs d’énergie. Nous risquons donc
de nous retrouver dans le pire des
distorsion de concurrence au détri-
ment de nos concurrents européens.
Dès lors, ce serait malheureusement
défendre »
UN RESPONSABLE
sur les marchés. D’après les tra-
vaux réalisés par les différents ex-
perts officiels, le futur tarif du nu-
rait dédommagé de cet écart par les
fournisseurs d’électricité, qui en
répercuteraient le prix sur les
Dans ce paysage, les industriels
électro-intensifs (très gros consom-
mateurs d’électricité) font figure
PATRONAL
scénarios, complètement dépen- assimilable à une aide d’État. » cléaire, qui doit strictement consommateurs. Si le cours de d’exception. Ils veulent conserver le
dants des prix de marché. » Aujourd’hui, le prix de vente ré- refléter les coûts d’entretien du l’électricité était au contraire supé- système qui leur permet de s’appro-
Actuellement, les discussions gulé du nucléaire, baptisé Arenh parc nucléaire existant et ne laisser rieur à un prix plafond, EDF rever- visionner via des contrats de long
« portent notamment sur le périmètre (pour Accès régulé à l’électricité qu’une marge raisonnable à EDF, serait le surprofit ainsi généré dans terme à des prix spécialement négo-
A

de la régulation, c’est-à-dire quels nucléaire historique) oblige EDF à pourrait être compris entre 47 et une sorte de caisse de compensa- ciés. Ce qui n’est pas encore acquis,
sont les acteurs et les acheteurs qui vendre chaque année 100 térawat- 52 euros le mégawattheure. tion. Aux fournisseurs d’électricité sans être exclu. ■ G. G.
LE FIGARO jeudi 10 décembre 2020

ÉCONOMIE 23

La France s’endette comme jamais, mais à taux négatifs


À cause de la crise, l’État entend toujours lever 260 milliards d’euros en 2021 à moyen et long terme.
tants avaient été revus à la hausse ris s’était endetté en moyenne à à l’action de la Banque centrale à s’endetter à bon prix. Néan-
ANNE DE GUIGNÉ £@adeguigne pour s’envoler respectivement à un taux de - 0,12 % ; en 2018, à européenne (BCE). Avant que sa moins, l’AFT veut se garder de la
260 et 53 milliards. Soit une ex- 0,10 %. Pendant la période 2009- présidente, Christine Lagarde, ex- marge de manœuvre. Conformé-
POLITIQUE ÉCONOMIQUE Comme plosion totale de… 45 % ! 2017, le coût moyen s’élevait à plique clairement que son institu- ment au projet de loi de finances
si de rien n’était. Au cœur de la Non seulement l’AFT est parve- 0,87 % et il était de 3,73 % la dé- tion était prête à aider les États 2021 présenté fin septembre, et
tourmente de l’année 2020, nue à lever cette dette sans heurt cennie précédente. avec des rachats de titres pour malgré les nouvelles restrictions
l’Agence France Trésor (AFT), la technique, mais jamais les inves- 750 milliards d’euros, les taux qui pèsent sur les entreprises en
direction de Bercy chargée de le- tisseurs n’ont exigé une rémuné- Pas de mansuétude français avaient d’ailleurs bien raison du regain de l’épidémie de
ver la dette souveraine sur les ration aussi faible. Le coût moyen Ainsi, cette baisse continue des commencé à s’envoler. En une Covid-19, l’agence prévoit tou-
marchés, a vaille que vaille bouclé des émissions en 2020, toute ma- taux, qui s’explique principale- poignée de jours, dont les agents de jours de lever 260 milliards d’euros
son programme de financement. turité confondue, s’élève à ment par le surcroît d’épargne l’AFT se souviennent bien, mi- en 2021 à moyen et long terme.
Ledit programme a pourtant, au fil - 0,30 %, « un record historique », dont souffre le monde occidental, mars, le taux des obligations hexa- Ce montant ne devrait pas évo-
Le coût moyen des réajustements budgétaires, a relevé Anthony Requin, le pa- s’est poursuivie en 2020 alors que gonales à dix ans avait ainsi bondi luer, même avec « une éventuelle
des émissions en 2020, été bien chamboulé. En loi de fi- tron de l’AFT. En novembre, der- la France devait financer en catas- de - 0,35 % à + 0,35 %. révision à la hausse du déficit bud-
toute maturité
confondue, s’élève nances initiale pour 2020, l’État nier mois répertorié, le coût avait trophe ses généreuses mesures Depuis, les investisseurs ont re- gétaire d’ici à l’adoption définitive
à - 0,30 %, « un record prévoyait de lever 205 milliards même plongé à - 0,49 %. d’urgence en faveur des salariés et trouvé confiance dans la zone euro de la loi de finances pour 2021 », as-
historique », a relevé de dettes à moyen et long terme et Depuis la crise financière de des entreprises confinés. Ce n’est et la France en particulier. En 2021, sure l’AFT. Et pour cause : cette
Anthony Requin, d’émettre 10 milliards de titres de 2008, les conditions d’endette- évidemment pas par mansuétude la BCE, sauf grande surprise, main- hausse éventuelle « sera couverte
le patron de l’Agence moins d’un an. Quatre budgets ment de la France ne cessent de que les investisseurs ont maintenu tiendra sa politique accommodan- par l’augmentation de l’encours des
France Trésor. AFT rectificatifs plus tard, les mon- s’améliorer : l’année dernière, Pa- leurs taux au plancher. Ils ont réagi te et l’Hexagone pourra continuer titres à court terme ». ■

Les sociétés
profitant de
la crise dans
le radar du fisc
Si la bienveillance reste de mise pour
les entreprises touchées par la crise,
celles en forme ne sont pas à l’abri
de contrôles stricts de l’administration.
gier lorsque de nouvelles inspec-
MANON MALHÈRE £@ManonMalhere tions sont engagées. Une feuille de
route plutôt méthodique qui vise,
FISCALITÉ Si la crise économique en premier lieu, les « contrôles liés
qui frappe la France est particuliè- à la crise ». L’administration fis-
rement difficile pour bon nombre cale cite, par exemple, les fournis- citées tout comme les commerces Outre les entreprises années précédentes avec 12 mil- dente crise de 2008, je n’ai jamais
d’entreprises, elle ne l’est pas pour seurs de matériels médicaux et restés ouverts durant la crise sa- qui ont particulièrement liards d’euros récoltés en 2019. vu autant de contrôles fiscaux no-
toutes ; et l’administration fiscale paramédicaux repérés par la cel- nitaire. Enfin, pour les particu- bien fonctionné Toutefois, une fois que la France tamment sur les prix de transfert
en a bien conscience. Alors que les lule fraude. Ou, encore, les entre- liers, « autant nous savons nous en 2020, le fisc devrait sortira de la crise sanitaire et que durant les années qui ont suivi »,
contrôles sont bel et bien repartis prises et associations qui ont in- montrer souples pour certains sec- cibler davantage l’activité redémarrera, nul doute témoigne Pascal Luquet, avocat
les filiales françaises que le fisc va redoubler d’efforts associé chez Grant Thornton So-
après le premier confinement du dûment bénéficié du fonds de teurs où l’activité économique est
de grands groupes
printemps et n’ont cessé depuis, la solidarité prévu pour soutenir les mise à mal, autant le contrôle sur étrangers. pour engranger des recettes fisca- ciété d’Avocats. « En période de
bienveillance reste évidemment indépendants et petites PME en les personnes physiques et leur pa- MKIMAGES/MAKIBESTPHOTO- les en vue de renflouer les caisses crise, les Français supportent en-
de mise pour les secteurs lourde- grande difficulté face à la crise. trimoine peut reprendre normale- STOCK.ADOBE.COM de l’État durablement plombées. core moins la fraude. Et il y aura ef-
ment affectés. En revanche, les Sont également dans le viseur du ment », juge Frédéric Iannucci. Et ce, même si la manne financiè- fectivement une tolérance zéro sur
sociétés qui ont bien vécu la crise - fisc celles qui ont versé des divi- Plus largement, « dans tous les re tirée des redressements fiscaux la fraude caractérisée », avertit
comme celles qui ont versé des di- dendes avant la fin de l’année « et, domaines, la vie reprend. Le ne représentera probablement déjà Frédéric Iannucci.
videndes - ou qui ont indûment le cas échéant, ont demandé le re- contrôle fiscal reste du contrôle, qu’une goutte d’eau dans l’océan Outre les entreprises qui ont
bénéficié des dispositifs d’aide ris- port de leurs charges de trois même si nous essayons d’être plus de la dette publique qui devrait at- particulièrement bien fonctionné
quent davantage de faire face aux mois » autorisé par le gouverne- accommodants vis-à-vis des per- teindre près de 120 % du PIB à la en 2020, certains avocats esti-
agents du fisc si ce n’est déjà fait, ment pour soulager la trésorerie sonnes de bonne foi », insiste le fin de l’année. Entre la baisse des ment que le fisc ciblera davantage
selon une note interne publiée en des sociétés affectées par la tem- chef du service de la sécurité ju- recettes et la hausse des dépenses, les filiales françaises de grands
mai dernier, toujours d’actualité, pête économique. ridique et du contrôle fiscal. la crise a déjà coûté 186 milliards groupes étrangers. « Et sur ce
et consultée par Le Figaro. Concernant les inspections Quoi qu’il en soit, pour cette d’euros cette année… point, on pourrait s’attendre plus
liées à la fraude à la TVA, ensuite, année 2020 sinistrée, Bercy ne se « On doit s’attendre à des largement à une sorte de protec-
les plateformes de vente à distan- fait pas d’illusions. Les résultats en contrôles plus agressifs l’an pro- tionnisme de la part des adminis-

“ En période de crise,
les Français supportent
ce dont le « chiffre d’affaires a
augmenté durant la crise » sont
matière de contrôle fiscal seront
fatalement moins élevés que les
chain et en 2022. Certains inspec-
teurs l’admettent. Lors de la précé-
trations fiscales nationales », ana-
lyse Pascal Luquet. ■
encore moins
la fraude

FRÉDÉRIC IANNUCCI, CHEF DU SERVICE
DE LA SÉCURITÉ JURIDIQUE
ET DU CONTRÔLE FISCAL DE LA DGFIP
JACQUES-HENRY DE BOURMONT
AVOCAT ASSOCIÉ CHEZ JEANTET
CESSION - FUSION - ACQUISITION - PARTENARIAT
01.49.04.01.82 - annonces@osp.fr

D’ailleurs, la direction générale Les groupes préfèrent négocier pour éviter


des finances publiques (DGFiP) ne
le nie pas. « Avec ce second confi- un contentieux lourd et chronophage »
nement, il y a des entreprises en
grande difficulté, comme celles qui Les contrôles fiscaux au fisc de transmettre cause devant la cour adminis- Recherche d’inves�sseurs et/ou de candidats repreneurs en plan de cession
sont fermées administrativement, se sont-ils réellement durcis à la justice les redressements trative d’appel de Paris…
qu’on ne va pas accabler, et ces dernières années ? d’un certain montant, facilite-
d’autres, moins affectées ou qui Avec le renforcement des dis- t-elle cette tendance ? Le fisc vient toutefois
profitent de la crise, que nous re- positifs de lutte contre la frau- Les groupes redoutent d’aller de perdre un contentieux Société exerçant des ac�vités d’injec�on sous pression, d’usinage et
gardons davantage, selon l’analyse de fiscale, les entreprises sont devant la juridiction pénale car, avec Orange qui coûte d’assemblage de pièces en aluminium à des�na�on
risque de fraude opérée en amont », de plus en plus attentives au au-delà de l’enjeu réputationnel, 2,2 milliards d’euros à l’État… de grands constructeurs automobiles interna�onaux.
explique Frédéric Iannucci, chef respect de leurs obligations fis- cette procédure peut compro- Le contentieux avec Orange En redressement judiciaire
du service de la sécurité juridique cales. Aujourd’hui, les bons mettre leur participation à cer- était vieux de plus de quinze 294 salariés
et du contrôle fiscal de la DGFiP. chiffres du contrôle fiscal sont tains appels d’offres. Ils préfè- ans. Lorsqu’il y a une vraie
Chiffre d’affaires au 31/12/2019 : 36,3 M€
Et de préciser : « Tant que la crise essentiellement liés à une rent donc négocier avec le fisc question juridique ou de procé-
Résultat d’exploita�on au 31/12/2019 : -3 M€
sera là, l’idée est de faire attention meilleure efficacité du fisc qui, des accords financiers pour évi- dure, les grands groupes n’hé-
Exploita�on de deux usines dans le Jura (39)
aux secteurs économiques les plus grâce aux outils informatiques, ter un contentieux fiscal et pé- sitent pas non plus à aller de-
-----------------------------------------
touchés, à moins d’avoir de fortes peut davantage cibler ses in- nal, lourd et chronophage. Ceci vant la justice pour faire valoir
Pour accéder au dossier de présenta�on, les candidats intéressés
suspicions de fraude. » vestigations, ainsi qu’à la multi- est parfaitement illustré par leurs droits. Et heureusement
Dans sa note interne datée pré- sont invités à contacter par écrit :
plication de gros redresse- l’affaire de Google, qui, en 2019, qu’ils ont le courage de porter
cisément du 12 mai, sur la reprise ments, bien préparés en amont, a accepté de conclure un accord des contentieux lourds devant Maître Frédéric Abitbol et Maître Joanna Rousselet – Administrateurs judiciaires
des contrôles après le premier effectués sur des groupes in- avec l’administration de près de les tribunaux. Le droit fiscal 38, avenue Hoche – 75008 Paris
confinement et jusqu’à la fin de ternationaux à fort enjeu fiscal. 800 millions d’euros via une reste particulièrement com- frederic.abitbol@fajr.eu et joanna.rousselet@fajr.eu
l’année, le fisc donne plus spécifi- convention judiciaire d’intérêt plexe et son interprétation est -----------------------------------------
A

quement des exemples concrets La fin du verrou de Bercy public (CJIP), alors que le groupe souvent problématique. La date limite de remise des offres est fixée au 18 janvier 2021 à midi.
d’entreprises à davantage privilé- depuis fin 2018, qui impose américain venait d’avoir gain de PROPOS RECUEILLIS PAR M. M.
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

24 ENTREPRISES
La BCE s’apprête
BCE rachète environ 15 milliards
d’euros de dettes par semaine. Sur
l’ensemble de l’année 2021, elle
devrait en avaler environ

à muscler encore son


1 150 milliards, à peu près autant
que cette année, calcule Frederik
Ducrozet, économiste chez Pictet.
« L’Eurosystème (la BCE et les ban-
ques centrales nationales) va

soutien à l’économie
continuer d’absorber une large part
des émissions brutes de dettes des
États de la zone euro, environ 70 %
en moyenne », explique-t-il.

« Un jour sans fin »


Christine Lagarde devrait annoncer jeudi Cette intervention musclée de la
banque centrale a permis d’éviter
l’augmentation et l’extension du programme une crise financière et une crise des
dettes souveraines. Par son soutien
de rachats de dettes pour faire face à la pandémie. sans faille au chevet des États, elle a
permis de faire retomber les ten-
sions sur les taux d’intérêt aux-
lement pour préserver les conditions quels les gouvernements emprun-
FLORENTIN COLLOMP £@fcolllomp de financement, mais aussi pour fai- tent, qui sont aujourd’hui au ras du
re face à un second effondrement du plancher, y compris pour le Portu-
POLITIQUE MONÉTAIRE Une nou- PIB », justifie Nomura. gal, l’Espagne ou l’Italie. Une ac-

15
velle fois, la Banque centrale euro- Elle l’avait déjà laissé entendre tion dont on ne peut plus se passer.
péenne est attendue comme le dès le mois d’octobre : tous les ins- Christine Lagarde devrait répéter
sauveur de l’économie, toujours truments seront « recalibrés » en que la BCE la poursuivra aussi
affectée par la pandémie. Christine fonction de la situation. Les prévi- longtemps que durera la crise.
Lagarde, sa présidente, est au mi- sions conjoncturelles pour les an- C’est le scénario d’Un jour sans
milliards lieu du gué. Entre l’ampleur de la nées à venir doivent aussi être ré- fin. « La BCE est prise au piège d’être
d’euros deuxième vague du Covid-19 et les visées. La sortie de crise va se faire obligée, presque toujours, à chaque

POOL/VIA REUTERS
espoirs permis par l’arrivée de attendre. Les restrictions ou confi- réunion de politique monétaire,
de dettes rachetées vaccins, les grands argentiers de nements liés à la deuxième vague d’annoncer de nouvelles mesures, ou
chaque semaine l’Europe vont une nouvelle fois de- vont faire replonger l’économie d’indiquer qu’elle en prépare, parce
par la BCE voir enfiler leur costume de Super- européenne en récession au der- que les précédentes tardent à produi-
man pour venir à la rescousse nier trimestre 2020, après son fort re leurs effets. L’inconvénient est
d’États qui ploient sous le « quoi rebond de l’été. Ce recul pèsera, à qu’au fil de cette succession de déci-
qu’il en coûte ». Pas question d’in- son tour, sur les perspectives de Christine Lagarde, présidente de la BCE, détaillera de nouvelles mesures, sions la crédibilité de la banque cen-
terrompre - ni même d’annoncer redémarrage en 2021. jeudi, à l’issue d’un conseil des gouverneurs, à Francfort. trale se détériore », estime Éric Dor,
sa fin - le programme exceptionnel À l’issue d’un conseil des gou- économiste à l’Ieseg. Car malgré ces
de rachats d’actifs (quantitative verneurs, à Francfort, jeudi, Purchase Programme) déjà doté ment restent très favorables pour milliards, l’inflation - principal
easing) lié à la pandémie, lancé en Christine Lagarde devrait donc de 1 350 milliards, et son extension tous aussi longtemps que nécessai- mandat de la BCE - ne se redresse
mars. « Nous nous attendons à ce annoncer une rallonge d’environ au moins jusqu’au début re », assure le gouverneur de la pas. Depuis trois mois, elle végète
que la BCE mette en place un nou- 500 milliards d’euros du program- 2022.« Notre premier objectif doit Banque de France, François Ville- en territoire négatif, signe de l’ané-
veau package de mesures, non seu- me PEPP (Pandemic Emergency être que ces conditions de finance- roy de Galhau. Actuellement, la mie de l’économie. ■

EN BREF
Le Japon s’offre un plan de relance à 600 milliards L’EUROPE VEUT
DES VÉHICULES
Cette nouvelle enveloppe post-Covid vise aussi à décarboner et à numériser l’économie. PROPRES
£ L’Union européenne,
qui présentait mercredi

« C’est
le genre
REGIS ARNAUD £@regisarnaud
TOKYO
papier, omniprésent dans les bu-
reaux japonais.
Ces étrennes prématurées, qui
Mandarin Oriental. Seul hic pour le
pays : l’absence totale de perspec-
tives à moyen et long terme.
stratégiques froides plutôt que de
combines et de rustines. Sur le site
du ministère des Finances, qui
sa feuille de route pour
une mobilité durable, vise
30 millions de voitures
s’ajoutent à deux plans de relance Le nouveau premier ministre, sonne bravement le tocsin depuis
de leader ASIE Pour nombre d’acteurs éco- massifs cette année d’un montant Yoshihide Suga, n’« imprime trente ans sur la dégradation des
« zéro émission » sur les routes
européennes d’ici à 2030.
qui convoque nomiques japonais, Noël a eu lieu le de 1 800 milliards d’euros, pleu- pas ». Depuis son arrivée, il a ré- comptes publics, la dernière prévi- Elle prévoit de durcir les
un grand 8 décembre, cette année. Le pre- vent sur un Japon relativement duit a minima sa présence média- sion (juillet dernier) de dépenses normes d’émissions polluantes
mier ministre, Yoshihide Suga, a épargné par la pandémie. Il y a un tique, préférant les conciliabules fiscales pour 2020 atteignait
banquier et annoncé mardi un gigantesque an, une hausse brutale de la très dans les hôtels aux grands débats 160 000 milliards de yens
et de pousser à la construction
de 3 millions de points publics
un président plan de relance doté de sensible taxe à la consommation publics. Ses proches le décrivent (1 268 milliards d’euros) pour des de recharge électrique
de 73 600 milliards de yens (583 mil- avait plombé la demande. Le Co- comme un homme de « combinai- recettes à… 63 000 milliards et hydrogène.
liards d’euros). Une enveloppe vid-19 a ajouté un fardeau supplé- sons », se souciant de mille détails (500 milliards d’euros). La diffé-
compagnie ventilée en investissements pu- mentaire sur l’économie, toutefois mais sans vision pour son pays. rence est comblée par l’emprunt,
ferroviaire blics, prêts et injections directes beaucoup moins lourd que sur souscrit indirectement par la ban- ALLEMAGNE : REPRISE
pour aider dans l’économie destinés à soute- d’autres pays comparables : avec Surendettement du pays que du Japon. CONTINUE DE L’EXPORT
nir une activité molle. une population qui joue le jeu des « C’est le genre de leader qui convo- Paradoxalement, l’endettement
un ami Seule nouveauté, mais de taille, : masques et de la distance sociale que un grand banquier et un prési- du pays est devenu tellement gi- £ Les exportations allemandes
restaurateur une bonne partie des fonds sou- presque instinctivement, l’Archi- dent de compagnie ferroviaire pour gantesque (2,5 fois la taille de ont enchaîné, en octobre,
le sixième mois consécutif de
à trouver tiendra la décarbonisation et la nu- pel est en train de sauver sa saison aider un ami restaurateur à trouver l’économie) que plus personne à la
hausse, totalisant 112 milliards
mérisation de l’économie. À la des fêtes. Grands magasins et res- un local dans une gare de provin- tête de l’État ne semble s’en sou-
un local dans traîne dans la conversion énergéti- taurants s’en sortent bien, même ce », raconte un lobbyiste. Ainsi cier. Dans cette optique, la tenue d’euros. Mais elles restent
une gare que, même derrière la Chine, le avec des clients qui discutent à marche-t-il par à-coups, s’empa- des Jeux olympiques de Tokyo, re- encore en deçà de leur niveau
d’avant-crise. Elles sont
de gouvernement vient d’annoncer voix basse par peur de l’entre- rant d’un sujet puis de l’autre (la portés à l’été prochain, a été logi-
inférieures de 6,8 % comparées
province
UN LOBBYISTE,
» un objectif « neutralité carbone » à
l’horizon 2050, sur lequel il veut
montrer patte… verte. Yoshihide
contamination. « Il y a des faillites
de restaurants, même étoilés. Mais
les restaurants les plus chers sont
tenue des Jeux olympiques, l’auto-
risation des casinos…) en négli-
geant les questions plus capitales
quement annoncée « coûte que
coûte » par le gouvernement. Cette
extravagance de quinze jours, dé-
à février 2020, avant l’arrivée
de la pandémie.
À PROPOS DE LA
Suga affiche par ailleurs l’ambition pleins pour les six prochains mois », (la reconstruction des finances pu- sormais estimée entre 12,6 et
GESTION DU NOUVEAU
PREMIER MINISTRE de numériser l’action publique et s’étonne Ernest Singer, concepteur bliques, la démographie, la réfor- 20 milliards de dollars, s’annonce DÉFLATION
YOSHIHIDE SUGA de débarrasser les procédures des de restaurants. « Nous affichons me du droit du travail…). comme une grande saturnale de
sceaux, fax, tampons… bref, du complet », confie-t-on au Palace Or, le pays a besoin de décisions l’irresponsabilité budgétaire. ■ HISTORIQUE EN CHINE
£ L’indice des prix chinois
à la consommation est passé,
en novembre, en territoire

Un plan de soutien aux diasporas africaines


négatif, plombé par
l’effondrement des prix
du porc, la viande la plus
consommée dans le pays. Cela

La France et l’Europe lancent un nouveau programme d’aide financière dans six pays. ne s’était pas produit depuis
octobre 2009. L’indice a reculé
de 0,5 % sur un an.

soutenu 80 créations d’entreprises lions d’euros (dont 5 millions de d’aides. L’appel à candidatures sera
ANNE CHEYVIALLE £@AnneCheyvialle
dans six pays africains : Algérie, l’UE et 3,5 millions de l’Agence ouvert à partir de janvier. Pour AGNELLI ACHÈTE
Cameroun, Mali, Maroc, Sénégal, française du développement) sur Meet Africa 1, Expertise France SHANG XIA À HERMÈS
DÉVELOPPEMENT Valorisation des Tunisie. « Les résultats sont très po- trois ans, il vise la création de 150 avait reçu plusieurs centaines de £ Exor prend la majorité
déchets, énergies renouvelables, sitifs. Ce sont pour la très grande entreprises. À la différence du pre- demandes. Le choix prend en du capital de la griffe de luxe
réalité virtuelle, santé mobile, e- majorité des entreprises pérennes mier qui ne comprenait qu’un volet compte deux priorités : la partici- chinoise créée il y a dix ans
learning, ferme agricole, usine de qui créent de la valeur formelle et ré- d’accompagnement - aide au busi- pation des femmes - elles repré- au sein d’Hermès. Le holding
transformation, solutions de paie- pondent à un besoin qui n’existait ness plan, coaching, avis juridi- sentaient la moitié des entreprises de la famille Agnelli,
ments en ligne… Les projets sont pas avant », commente le directeur que… - celui-ci prévoit une aide fi- aidées dans le premier programme propriétaire de Fiat Chrysler
variés et répondent aux multiples général d’Expertise France, Jéré- nancière à l’amorçage de quelques - et une dimension développement et Ferrari, va investir
défis de l’Afrique dans l’éducation, mie Pellet. dizaines de milliers d’euros pour durable. 40 % des entreprises 80 millions d’euros pour
la santé, l’agriculture et l’indus- chacun. « Cette première phase est créées doivent avoir un cobénéfice s’offrir la première marque
trialisation. Tout un plan européen Créer 150 entreprises toujours très difficile, qui repose pour le climat. de luxe chinoise, fondée
Jérémie Pellet, directeur
a été mis en place pour aider les Cette réussite se prolonge avec le souvent sur l’aide de la famille et des Les pays visés comprennent dé- par Jiang Qiong Ere.
général d’Expertise
France. EXPERTISE FRANCE diasporas africaines à entreprendre lancement d’un deuxième pro- amis », explique le directeur géné- sormais le Cameroun, la Côte
et créer des emplois dans leur pays
d’origine. Coordonné depuis qua-
tre ans par Expertise France,
gramme, Meet Africa (Mobilisation
européenne de l’entrepreneuriat
en Afrique), officialisé mercredi par
ral. « La phase de développement est
aussi compliquée. L’idée est de don-
ner un coup de projecteur sur ces en-
d’Ivoire, le Mali, le Maroc, le Séné-
gal et la Tunisie. Pourquoi ce
choix ? « Il faut à la fois l’existence
+@ » Free prépare une entrée
fracassante sur le marché
de la 5G
l’agence de coopération technique Elisabeth Moreno, ministre délé- trepreneurs pour qu’elles aient accès de réseaux structurés de diaspora en » Tezos, la blockchain
internationale, sous l’égide de guée chargée de la Diversité et de à du crédit et des garanties bancai- Europe et la présence localement de aux racines françaises qui veut
A

l’Union européenne, en partenariat l’Égalité des chances. D’un mon- res », poursuit-il. L’AFD et l’UE structures d’accompagnement », concurrencer Ethereum
aussi avec GiZ en Allemagne, il a tant plus conséquent, de 8,5 mil- développent précisément ce type affirme Jérémie Pellet. ■ www.lefigaro.fr/economie
LE FIGARO jeudi 10 décembre 2020

ENTREPRISES 25

Les actionnaires
activistes
repartent
à l’offensive
Après s’être calmés lors du premier
confinement, ils cherchent à profiter
de la crise, notamment en France.
pour identifier les entreprises ayant Depuis la fin de l’été, les activis- preuves en fondant leurs sociétés et Un grand nombre prises seront lancées en Europe,
DANIÈLE GUINOT £@danieleguinot un véritable potentiel de développe- tes repartent à l’offensive. Le fonds qui cherchent à répliquer leur sa- de campagnes axées nouveau terrain de jeu des activis-
ment, explique Siham Slaoui, asso- allemand Active Ownership Cor- voir-faire tout en diversifiant leurs sur la transformation tes. « Le Brexit va créer des oppor-
FINANCE Freinés par la crise sani- ciée chez Alvarez & Marsal. Et les poration est entré au capital de actifs. Cette tendance pourrait se opérationnelle tunités en Grande-Bretagne »,
taire, les actionnaires activistes ont marchés ont un peu de mal à accep- Wendel. Léon Bressler et Xavier développer. » des entreprises seront avance Siham Slaoui. La France
lancées en Europe,
été nettement moins actifs en 2020 ter le lancement de campagnes Niel ont mené une fronde victo- Les activistes sont promis à une devrait faire partie des pays les
nouveau terrain de jeu
que les années précédentes. Ces agressives. » rieuse chez Unibail : en quelques belle année 2021. « Beaucoup d’en- des activistes. plus visés.
fonds prennent la plupart du temps Au printemps, la chute historique semaines, ils ont empêché une treprises sont sous-valorisées, avec MOODBOARD - La crise rebat les cartes en ma-
une part minoritaire du capital de des marchés et la mise à l’arrêt des augmentation de capital, pris le des dirigeants devenus inaudibles », STOCK.ADOBE.COM tière de secteurs cibles. Outre l’in-
groupes qu’ils estiment sous-valori- économies des pays confinés ont contrôle du conseil de surveillance estime Kyril Courboin, le directeur dustrie, les entreprises de la tech et
sés et tentent d’influer sa stratégie stoppé ou dissuadé nombre de cam- et renversé le directoire. général de JPMorgan France. Les de la santé intéressent les activis-
pour en doper le cours ; ils peuvent pagnes activistes. Les gendarmes de campagnes pourraient être plus tes. « Certaines d’entre elles ont vu
aussi spéculer sur la chute du cours la Bourse ont parfois interdit la vente « La crise crée nombreuses qu’en 2019. « La crise leur chiffre d’affaires augmenter,
avec la technique de la vente à dé- à découvert. Certains fonds sont res- des opportunités » crée des opportunités pour les fonds, mais pas toujours leurs bénéfices »,
couvert. tés actifs, à l’image d’Amber Capital. « Depuis un an, on constate l’arri- qui devraient d’abord s’attaquer justifie Siham Slaoui. Les sujets en-
Le nombre de campagnes acti- Ce dernier et Vivendi, contrôlé par vée d’entrepreneurs activistes, aux entreprises les plus fragilisées vironnementaux sont un prétexte
vistes a baissé de se 30 % par rap- Vincent Bolloré, détiennent 47 % du note Augustin d’Angerville, res- par la crise », souligne l’étude nouveau pour les activistes. « Les
port à 2019, selon le cabinet Alvarez capital de Lagardère. Ils cherchent à ponsable M & A chez JPMorgan d’Alvarez & Marsal. Nombre de entreprises les moins bien notées en
& Marsal. « En cette période de cri- renverser le conseil de surveillance France. Il s’agit souvent de diri- campagnes axées sur la transfor- matière d’ESG sont bien plus à ris-
se, les fonds manquent de visibilité du groupe. geants de groupes ayant fait leurs mation opérationnelle des entre- que que les autres », note l’étude. ■

Le torchon brûle entre Bastide Médical et Bpifrance


Les deux partenaires veulent se séparer et sont en désaccord sur le prix de sortie.

GUILLAUME MOLLARET compartiment Growth engendre qu’en opérant ainsi « Bastide Médical de réserve » de cet administrateur à réfute Vincent Bastide, qui, voilà
£@Newsdusud moins d’obligations pour les entre- se prive d’une source de financement, l’encontre de Bastide Médical. Une quelques semaines, a qualifié la
À NÎMES (GARD) prises. En contrepartie, il est moins car la société sera moins visible et sur information que n’a pas souhaité banque publique de « fonds spécu-
prisé par les investisseurs institution- un marché moins liquide », tout en confirmer le groupe de santé, ni latif sans vision stratégique à long
GOUVERNANCE Rien ne va plus en- nels, ce qui laisse craindre un décro- pointant que la réglementation sur ce Bpifrance. terme ». « S’ils veulent sortir aux
tre Bastide Médical, et Bpifrance, chage des titres transférés. « Le fonc- marché est « plus légère sur le devoir conditions du marché, il fallait inves-
actionnaire minoritaire de SIB, le tionnement de Growth est plus adapté de transparence vis-à-vis des action- « Fonds spéculatif » tir en Bourse et non au sein du hol-
holding de contrôle (non coté) de à la taille et aux besoins actuels du naires, notamment quant à la rémuné- Les deux parties en conviennent, le ding familial qui n’est pas coté »,
cette entreprise de 3 000 salariés. À groupe, tout en lui permettant de ration du dirigeant ». divorce est désormais acté. La pier- réagit le dirigeant.
l’origine du conflit : la volonté de continuer à bénéficier de l’attrait des L’assemblée générale des action- re d’achoppement concerne le prix « Nous sommes des actionnaires
Bastide Médical, spécialiste de la marchés financiers à un coût plus rai- naires de Bastide Médical du 8 dé- de cette séparation. La banque pu- de long terme. C’est la famille Bastide
Vincent Bastide, santé à domicile (oxygénothérapie, sonnable», justifie Vincent Bastide, cembre, dont le procès-verbal n’a blique, qui n’est pas à l’initiative de qui souhaite que nous partions dans
directeur général diabète…) et distributeur de disposi- directeur général du groupe ayant pas encore été rendu public, pro- la rupture, est entrée au capital de des conditions dégradées qui impac-
du groupe Bastide. tifs médicaux, de quitter le compar- réalisé 382 millions d’euros de chiffre mettait d’être tendue. Selon une SIB voilà deux ans, et devait y rester teraient nos investissements futurs »,
BASTIDE MEDICAL timent B d’Euronext pour rejoindre d’affaires sur son dernier exercice, source proche, il était envisagé le sept ans au minimum afin d’aider rétorque la banque. Entre les deux
Euronext Growth en 2021 . avec une croissance de 35 % lors du non-renouvellement de l’adminis- l’ETI à grandir. Elle souhaite valori- parties, les négociations, qui por-
Ce changement a été adopté par de confinement du printemps. Mais Bpi- trateur de Bpifrance en raison de ser sa sortie au regard notamment tent sur plusieurs dizaines de mil-
nombreuses sociétés cette année france, qui a investi dans de nom- soupçons « d’interventions contrai- de l’envolée de 75 % du cours de lions d’euros, battent leur plein. Un
(Fleury Michon, Euromedis…) car le breuses sociétés en région, estime res aux principes de confidentialité et Bastide Médical. Une analyse que divorce dans la douleur. ■

LES DÉCIDEURS PAR Carole Bellemare www.lefigaro.fr/decideurs

â GRÉGOIRE HEUZÉ Barbara Dalibard, une « présidente » â ROSE-MARIE VAN LERBERGHE


Centerview Partners au profil tech pour Michelin FDJ
L’antenne parisienne de la banque Stéphane Pallez enrôle l’ex-directrice
d’affaires américaine, créée et dirigée « Lorsque je suis arrivée 3D… Des activités nouvelles hors pneus qui générale de I’AP-HP et ancienne pré-
par Matthieu Pigasse depuis son dans le groupe, François devraient représenter 30 % des revenus d’ici à sidente de Korian, énarque comme
départ de chez Lazard, recrute un poids lourd Michelin m’a donné un petit dix ans et où l’ingénieure ENST-Mines agrégée elle, comme présidente du comité des parties
de Rothschild & Cie. Grégoire Heuzé, banquier cours sur la chimie du pneu ; de maths, au parcours voué à l’innovation et à prenantes, qui voit le jour au sein de la FDJ. Sa
de 47 ans, qui avait été promu associé au sein il a pris un crayon et un la mobilité, devrait trouver son compte. vocation : « accroître le dialogue entre le groupe
de la banque de la rue Messine en même temps papier pour m’expliquer… se souvient-elle, Profil complet, mariée à un physicien réputé, et les acteurs de son environnement socio-écono-
qu’Emmanuel Macron, est aussi un familier de c’était passionnant et ça m’a beaucoup mar- cette mère de trois enfants et quatre fois mique sur les grands enjeux de son activité ».
la sphère publique. Cet Essec et Sciences Po, quée. » Simplicité et humilité, douze ans après grand-mère, vivant entre Genève (le siège de
conseil des plus grands groupes français son entrée au conseil de surveillance, Barbara Sita) et Paris, a démontré aussi ses compéten-
(Engie, LVMH, SNCF…), œuvra dans le passé Dalibard, scientifique de haut vol férue de nou- ces à la tête d’Orange Business Services et de
chez Lazard et Deutsche Bank et pendant deux velles technologies et grande marcheuse, SNCF Voyageurs, où elle créa les activités bus â CONRAD KEIJZER
ans à Matignon auprès de Dominique de Ville- décroche les cimes. À 62 ans, la patronne de et covoiturage. « J’ai vu toutes les formes de Clariant
pin. C’est aussi un proche de Bruno Le Maire Sita, spécialiste de la technologie et de l’inno- mobilité », fait valoir cette femme de l’inter-
qu’il a accompagné pendant la primaire à droi- vation numérique dans l’aérien, a été choisie à national et de terrain, aimant les usines mais En quête d’un nouveau DG depuis seize mois, le
te lors de la campagne présidentielle en 2017. l’unanimité par les membres du conseil pour aussi les solutions « propres ». Lectrice assi- chimiste suisse dont le géant saoudien de la pé-
prendre la présidence à l’AG de mai. Succédant due, l’inconditionnelle de la Bretagne aura trochimie Sabic détient 31,5 % a jeté son dévolu
à Michel Rollier, 76 ans- « un homme bien », donc désormais à charge avec le conseil de sur l’ex-patron du français Imerys. Le Néerlan-
glisse-t-elle, qui avait pris la suite d’Édouard valider la stratégie du Michelin du futur. En dais de 52 ans a aussi œuvré chez Akzo Nobel.
â JULIA HOGGETT Michelin décédé accidentellement en 2006, elle ex-présidente du comité des rémunérations et
Bourse de Londres sera le premier président non issu de la famille. des nominations, elle sera bien placée aussi
Et la première femme aussi dans l’histoire du dans le choix des dirigeants, avec cette priorité
La directrice de la supervision des marchés à la groupe clermontois. Autre fait marquant, son qu’elle a toujours donnée à la diversité. â JULIEN VILLERET
Financial Conduct Authority (FCA) va prendre profil tech, inédit… Mais, modère-t-elle, « il ne Notamment en matière de féminisation. Qua- EDF
la direction générale de la Bourse de Londres, faut en aucun cas voir dans ma nomination une tre femmes (sur 11) siégeront désormais au
filiale du London Stock Exchange Group rupture ». comex, avec la montée de Bénédicte Bonne- À 45 ans, l’ancien journaliste laisse la
(LSEG). Avant d’arriver en 2014, Julia Hoggett En évolution permanente, le groupe dirigé par chose, comme directrice transport longue dis- direction de la communication pour
avait notamment été, chez Bank of America Florent Menegaux (CA : 24 milliards, 127 000 tance, transport urbain et Europe, et de Lor- celle de l’innovation. Mission du di-
Merrill Lynch, directrice des obligations à salariés dans 170 pays) prépare néanmoins une raine Frega, 36 ans, comme directrice de la plômé du Celsa, arrivé en 2014 de SFR : préparer
court terme pour l’Europe. Avant elle Clara grosse accélération dans l’hydrogène, les stratégie. L’une des meilleures performances et mettre en œuvre une stratégie d’innovation
A

Furse avait été la première femme à diriger le matériaux de hautes technologies, l’impression du CAC 40 en la matière. C. B. consolidée au service de la stratégie Cap 2030 et
LSEG, de 2001 à 2009. de la « raison d’être » d’EDF.
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

26 ENTREPRISES

Nouvelle-Calédonie :
Vale provoque l’ire
des indépendantistes
La cause de leur colère est la vente
de l’usine de nickel du groupe brésilien.
ment des salariés du site. Dans un
EMMANUEL EGLOFF £@eegloff communiqué, le comité d’entre-
prise affirme que « suite à l’accord
MINES Les indépendantistes de de reprise signé ce jour, nous fai-
Nouvelle-Calédonie ne sont pas sons appel à votre sagesse pour
contents. Et le font savoir : barra- construire ensemble l’usine de de-
ges, tensions, affrontements avec main », et appelle au « dialogue »
les forces de l’ordre et même, pour « sauvegarder l’outil de tra-
Traduit en 18 langues, Cyberpunk 2077 est lancé dans 55 pays, accompagné par une puissante campagne marketing. CD PROJEKT mercredi, incendie d’une station- vail et préserver les emplois de mil-
service. Leur colère vient de la liers de Calédoniens ». Au Sénat,
vente de l’usine de nickel du bré- mercredi, Sébastien Lecornu, le

CD Projekt, le poids lourd


silien Vale, située dans la Province ministre des Outre-mer, a affirmé
Sud. Le groupe en avait annoncé que « la sauvegarde des 3 000 em-
la cession depuis un an. Le pro- plois n’est pas négociable ». Il a
cessus vient d’arriver à son terme, également reconnu qu’il n’y avait
avec l’annonce de négociations « plus qu’une offre sur la table » et

du jeu vidéo venu de Pologne


exclusives avec un consortium que « c’est ça, la réalité ». Il a tou-
calédonien, mené par les diri- tefois admis que « la question de
geants actuels de l’usine, associé à l’actionnariat calédonien mérite
la société internationale de négoce d’être discutée dans le cadre de dis-
Trafigura. cussions politiques ».
Valorisée 9 milliards d’euros, cette société basée à Varsovie sort ce Mais les indépendantistes du
FLNKS militaient pour une autre Eramet pénalisé
jeudi « Cyberpunk 2077 », l’un des jeux vidéo les plus attendus de 2020. solution : la vente à un autre
consortium, formé par Sofinor, le
Ces vives tensions ne font pas du
tout les affaires de la SLN, filiale à
bras armé de la Province Nord, et 56 % du groupe minier français
le coréen Korea Zinc. Ils estiment Eramet, qui possède la plus grosse
CD Projekt Red, et se rapproche de venus de CD Projekt. En 2019, le qu’il faut garder un maximum de usine de nickel de l’île, à Donima-
CHLOÉ WOITIER £@W_Chloe l’écrivain Andrzej Sapkowski, groupe CD Projekt a réalisé un chif- valeur ajoutée locale, en limitant bo, près de Nouméa. Pour assurer
auteur à succès dans son pays de la fre d’affaires de 116 millions d’euros les exportations de minerai de sa rentabilité, la SLN demande à
JEUX VIDÉO Une ville futuriste et saga médiévale fantastique The pour 40 millions de bénéfices nets. nickel non transformé. Sauf que le exporter 2 millions de tonnes sup-
dystopique, où règnent la crimina- Witcher. Ce dernier vend en 2002 Il refuse de publier ses prévisions coût de l’énergie en Nouvelle-Ca- plémentaires de minerai par an,
CD PROJEKT lité, les puissantes mégacorpora- les droits d’adaptation de ses ro- pour 2020, qui devraient être en lédonie empêche ce traitement quand elle en exporte aujourd’hui
EN CHIFFRES tions et les implants cybernétiques. mans en jeux vidéo pour moins de très forte hausse avec la sortie de d’y être rentable. D’ailleurs, leur 4 millions.

9 millards
d’euros
Voici le décor de Cyberpunk 2077,
l’un des jeux vidéo les plus attendus
de l’année. Traduit dans 18 langues,
10 000 euros.

La pépite « The Witcher »


Cyberpunk 2077. Ce jeu est la pre-
mière production majeure du stu-
dio depuis The Witcher 3 et revêt
propre projet consiste à envoyer
le minerai en Corée du Sud, chez
leur partenaire. Les tenants de ce
La construction d’une nouvelle
centrale électrique pourrait rendre
rentable le traitement du minerai
Valorisation boursière
Cyberpunk 2077 sort ce jeudi sur Sans le savoir, CD Projekt met la des atours hollywoodiens. L’acteur projet alternatif considèrent que sur place. Mais l’appel d’offres
consoles et PC, accompagné par main sur sa poule aux œufs d’or. Le américain Keanu Reeves (Matrix) l’accord avec le groupe coréen est pour sa construction vient à peine
une puissante campagne marke- premier jeu The Witcher sort en incarne l’un des principaux per- équivalent à un traitement local. d’être lancé. D’où la demande

50 %
ting, dans 55 pays. 2007 sur PC après cinq années de sonnages du titre. CD Projekt a aus- Las, Korea Zinc a décidé de se re- d’augmenter les quotas d’exporta-
Les investisseurs salivent gestation difficile. Treize ans plus si signé une ribambelle de partena- tirer du projet le 7 décembre, lais- tion. Face à une situation sociale
d’avance. En un an, la société der- tard, la licence cumule plus de riats avec Porsche, Adidas ou sant le champ libre à l’offre menée inflammable, le gouvernement
Hausse de l’action
en un an
rière Cyberpunk 2077 a flambé de 50 millions de ventes dans le mon- Sprite. par les dirigeants locaux de Vale- calédonien a cependant décidé de
50 % en Bourse. Elle vaut à ce jour de et a fait de CD Projekt un acteur Signe des fortes attentes du mar- NC et Trafigura. repousser le vote sur cette mesure.
9 milliards d’euros, soit presque majeur de l’industrie. Le dernier ché autour de Cyberpunk 2077, CD Cette offre bénéficie du soutien Il aura lieu sans doute quand le

50millions
de jeux de la licence
autant que le poids lourd français
Ubisoft. Son nom ? CD Projekt, une
société polonaise basée à Varsovie,
opus, The Witcher 3, sorti sur
consoles et PC en 2015, frôle à lui
seul les 30 millions de ventes. Il est
Projekt est, depuis avril, la plus
grosse société cotée en Pologne de-
vant la banque PKO et la société pé-
de la présidente de la Province
Sud, Sonia Backès, mais égale-
calme sera revenu. Ce qui risque
de prendre du temps. ■

« The Witcher » dotée de 800 salariés et désormais considéré comme l’un des trolière PKN Orlen. Cette situation
vendus depuis 2007 deuxième acteur européen du jeu meilleurs jeux vidéo sortis ces dix paraît excessive pour une société
vidéo. dernières années. Sa popularité a qui ne repose à ce jour que sur une
La société CD Projekt a été fon- rebondi en 2019 avec la sortie sur seule marque. Mais les investisseurs
dée en 1994 par Marcin Iwinski et Netflix d’une série adaptée des li- ne veulent pas passer à côté de ce
Michal Kicinski. Auparavant, les vres The Witcher. 6,5 millions qui pourrait bien être le plus grand
deux amis avaient débuté leur car- d’exemplaires ont été vendus cette succès commercial de l’année, dans
rière en vendant sous le manteau année-là. Se sentant lésé, Andrzej un secteur du jeu vidéo qui ne s’est
des jeux vidéo pour ordinateur ve- Sapkowski a négocié en 2019 un jamais aussi bien porté qu’en 2020.
nus d’Occident, et donc interdits arrangement financier avec CD Sous pression, CD Projekt n’a pas
derrière le rideau de fer. La chute Projekt. le droit de décevoir. Il a reporté
du bloc soviétique leur permet de Le groupe polonais a une autre quatre fois la date de sortie de Cy-
légaliser leur activité. CD Projekt se activité : il a créé en 2008 l’une des berpunk 2077 depuis mars. Ses sala-
spécialise dans la traduction et principales plateformes de vente de riés en payent le prix. Des témoi-
l’édition de jeux étrangers, comme jeux vidéo sur PC, GOG. Cette der- gnages font état de journées de
Baldur’s Gate, pour le marché polo- nière vendait à l’origine des réédi- travail de 15 heures et de nombreux
nais. Début 2000, l’entreprise veut tions de classiques du jeu pour or- week-ends sacrifiés pour livrer un
aller plus loin en concevant ses dinateur, d’où son nom Good Old jeu à la hauteur des espérances
propres jeux vidéo. Elle bâtit de Games (« Bons vieux jeux »). GOG avant la fatidique période de Le groupe brésilien Vale avait annoncé il y a un an vouloir se séparer
zéro son studio de développement, pèse aujourd’hui pour 40 % des re- Noël. ■ de son usine de nickel de Goro, située au sud de Nouméa. FRED PAYET/AFP

LA SÉANCE DU MERCREDI 9 DÉCEMBRE


LE CAC JOUR %VAR. +HAUTJOUR +BAS JOUR %CAP.ECH 31/12 JOUR %VAR. +HAUTJOUR +BAS JOUR %CAP.ECH 31/12 LES DEVISES MONNAIE 1 EURO=
L’OR JOUR VEILLE 31/12
AUSTRALIE ................................................................................
DOLLAR AUSTRALIEN 1,6185 AUD
AIR LIQUIDE ........................... 134,85 -0,19 136,6 134,75 0,157 +6,85 MICHELIN ..............................................
106,15 +1,19 107,2 105,1 0,223 -2,7 CANADA ................................................................................
DOLLAR CANADIEN 1,5472 CAD
COTATION QUOTIDIENNE ASSURÉE PAR LOOMIS-CPOR
AIRBUS .............................................. 93,59 -1,2 96,5 93,49 0,174 -28,27 ORANGE ..............................................10,225 -0,2 10,3 10,185 0,24 -22,07
www.cpordevises.com
GDE BRETAGNE ................................................................................
LIVRE STERLING 0,9 GBP
ALSTOM ..............................................44,97 +0,63 45,26 44,3 0,404 +6,49 PERNOD RICARD ...........................157,45 +1,32 157,45 154,75 0,215 -1,22 HONG KONG ................................................................................
DOLLAR DE HONG KONG 9,3866 HKD
LINGOT DE 1KG ENV .....................................................
49000 49250 +11,95
JAPON ................................................................................
YEN 126,05 JPY
NAPOLEON ..................................................... 299,7 296,9 +15,76
ARCELORMITTAL SA ........................... 17,356 +0,8 17,61 17,186 0,586 +10,96 PEUGEOT .............................................. 21,07 +3,13 21,24 20,48 0,477 -1,08 PIECE 10 DOL USA .....................................................
880 880 +12,82
ATOS .............................................. 74,72 +0,92 75,34 74,16 0,421 +0,54 PUBLICIS GROUPE SA ..................... 40,16 +2,4 40,27 39,29 0,471 -0,5 SUISSE ................................................................................
FRANC SUISSE 1,0764 CHF PIECE 10 FLORINS .....................................................
307,9 311,9 +14,93
ETATS-UNIS ................................................................................
DOLLAR 1,2109 USD PIECE 20 DOLLARS .....................................................
1644,75 1644,75 +9,72
AXA .............................................. 19,904 +1,27 20,105 19,71 0,26 -20,73 RENAULT .............................................. 36,515 +3,81 37,225 35,71 0,97 -13,43
TUNISIE ................................................................................
DINAR TUNISIEN 3,267 TND PIECE 20F TUNISIE .....................................................
300 300 +15,43
BNP PARIBAS ACT.A ........................... 44,545 +0,59 45,29 44,51 0,25 -15,68 SAFRAN ..............................................120 -1,64 123 119,8 0,134 -12,82 MAROC ................................................................................
DIHRAM 11,103 MAD PIECE 5 DOL US (H) .....................................................
420 440 +6,33
BOUYGUES ..............................................
34,66 +0,03 35 34,63 0,207 -8,5 SAINT GOBAIN ........................... 39,29 +0,15 39,59 39,21 0,184 +7,64 TURQUIE ................................................................................
NOUVELLE LIVRE TURQUE 9,4762 TRY PIECE 50 PESOS MEX .....................................................
1898,75 1898,75 +14,52
CAPGEMINI ..............................................
118,15 +0,13 119,05 117,7 0,209 +8,49 SANOFI ..............................................81,52 -1,04 83,23 81,45 0,176 -9,04 EGYPTE ................................................................................
LIVRE EGYPTIENNE 18,96 EGP PIECE FR 10 FR (H) .....................................................
168,9 168,9 +14,35
CARREFOUR ..............................................
13,905 +1,61 13,93 13,705 0,414 -6,99 SCHNEIDER ELECTRIC ..................... 114,5 -0,52 116 114 0,197 +25,14 CHINE ................................................................................
YUAN 7,9167 CNY PIECE SUISSE 20F .....................................................
299,9 285 +17,15
INDE ................................................................................
ROUPIE 89,212 INR
PIECE LATINE 20F .....................................................
305 305 +20,17
CREDIT AGRICOLE ...........................10,46 +0,14 10,62 10,43 0,226 -19,07 SOCIETE GENERALE ........................... 17,672 +0,86 18,056 17,53 0,529 -43,02 SOUVERAIN ..................................................... 371,8 371,8 +13,01
DANONE ..............................................51,9 -0,57 52,66 51,78 0,261 -29,77 STMICROELECTRONICS ..................... 29,96 -11,8 34,32 29,76 1,362 +24,99 ALGERIE ................................................................................
DINAR ALGERIEN 158,87 DZD KRUGERRAND .....................................................
1650 1650 +13,01
DASSAULT SYSTEMES ........................... 154,15 -0,42 155,55 153,5 0,084 +5,19 TELEPERFORMANCE ........................... 269,5 -2,99 278,3 269,5 0,27 +23,97
ENGIE .............................................. 12,575 +1,62 12,575 12,36 0,212 -12,67 THALES ..............................................78,06 -1,31 79,92 77,66 0,146 -15,63
VALEURS LIQUIDATIVES EN EUROS (OU EN DEVISES), HORS FRAIS
ESSILORLUXOTTICA ........................... 129,1 +1,37 130,6 127,8 0,17 -4,93 TOTAL .............................................. 36,895 -0,15 37,94 36,895 0,242 -25,01 VALEUR DATE DE
HERMES INTL ........................... 830,2 +0,05 835 824,8 0,043 +24,62 UNIBAIL-RODAMCO-WE ..................... 61,06 -1,33 62,32 61,06 0,411 -56,59
RETROUVEZ
LIQUID. VALORISAT.
Cybèle Asset Management
KERING ..............................................574,3 -1,81 587,2 571,9 0,19 -1,86 VEOLIA ENVIRON. ........................... 20,04 +0,83 20,18 19,865 0,223 -15,48 37 av. des Champs-Elysées
75008 Paris

L'OREAL ..............................................
302 -0,92 306,4 300,4 0,073 +14,39 VINCI .............................................. 85,5 -0,49 87,2 85,34 0,121 -13,64 Tel. : 01 56 43 62 50

LEGRAND ..............................................70,46 +0,37 71,06 70,24 0,191 -3 VIVENDI ..............................................25,9 +3,02 26,02 25,25 0,279 +0,31 BETELGEUSE ................................................
44,85 04/12/20 SITE D’INFORMATIONS EXCLUSIVES
BELLATRIX C ................................................
318,46 04/12/20
LVMH .............................................. 498 +0,72 499 494,7 0,082 +20,23 WORLDLINE ..............................................
73,22 -1,85 75,06 73,12 0,251 +15,95 SIRIUS ................................................53,26 04/12/20 WWW.WANSQUARE.COM

APRÈS LA VENTE DE LEADER PRICE, CASINO PEUT SE DÉSENDETTER mbartnik@lefigaro.fr

Casino s’apprête à rembourser une par- riveront à maturité entre 2021 et 2025 rieurs à ceux des obligations arrivant à parvenu à racheter seulement 900 mil- années un vaste plan de cessions, de
tie de sa lourde dette (4,8 milliards (2,6 milliards d’euros au total). maturité ces prochaines années (ils al- lions d’euros d’obligations, sur un objec- 4,5 milliards d’euros, dont 2,8 milliards
d’euros au total). Fort des 648 millions Le distributeur empruntera 500 mil- laient de 2 % à 5 %). Si Casino ne trouve tif de 1,6 milliard d’euros. ont déjà été encaissés. La date butoir
d’euros qu’il vient d’encaisser suite à la lions d’euros pour compléter le produit pas assez de créanciers intéressés par L’opération Casino sera finalisée dans de mars 2021 a été abandonnée du fait
vente de Leader Price à Aldi, le distribu- de la cession de Leader Price. Le groupe un rachat anticipé de leur dette, il place- les prochaines semaines. Se désendet- du contexte du Covid, mais le groupe
teur veut racheter une partie de sa det- estime que « les conditions de marché ra les fonds non utilisés sur un compte ter est une priorité pour le groupe sté- devrait fixer prochainement une nou-
te obligataire. Il vient de lancer une offre sont aujourd’hui opportunes » à une dédié au remboursement ultérieur de la phanois. Elle lui permettra de diminuer velle échéance. En Bourse, le cours de
A

de rachat à hauteur de 1,2 milliard telle opération, et qu’elles lui permet- dette. Auchan, qui avait lancé une offre l’importante échéance à rembourser en l’action Casino est resté stable (- 0,12 %,
d’euros, portant sur les souches qui ar- tront de se réendetter à des taux infé- de rachat ces dernières semaines, est 2023. Casino a engagé ces dernières à 25,32 euros) mercredi. ■
LE FIGARO jeudi 10 décembre 2020

MÉDIAS et PUBLICITÉ 27

Téléfoot,
Pour tenter de sauver les meu-
bles et réduire sa facture, Media-
pro pourrait céder le match du di-
manche soir à Canal+. Et tenter de

la chaîne de la
recruter des téléspectateurs en
proposant des tarifs plus attrac-
tifs. « Cette solution, en réalité, ne
change rien. Sans le match du di-
manche soir, même avec un abon-

Ligue 1, proche
nement au rabais, l’équation éco-
nomique ne fonctionne pas plus »,
estime un connaisseur des droits
sportifs. Et d’ajouter qu’il sera, en

de l’écran noir
outre, très compliqué de faire
payer des consommateurs, alors
que Mediapro ne paye plus lui-
même les matchs. « En réalité, la
question n’est pas de savoir s’ils
vont fermer, mais quand », résume
La fermeture de l’antenne l’expert.
Pour les salariés, quoi qu’il en
de Mediapro a été évoquée en interne. soit, c’est la douche froide. « Il y a
de l’inquiétude. Tout le monde se
Quatre mois après son lancement. pose des questions. Et personne n’a
de réponse. Mais on reste chacun à
notre poste et on continue, on y va,
gazelle. L’hypothèse d’une ferme- de 150 à 200 millions d’euros à la 600 000 abonnés à Téléfoot, loin Dans les studios de sachant que l’on est à l’abri de
CAROLINE SALLÉ £@carolinesalle ture de la chaîne n’est pas à écar- LFP. Cette dernière a dit niet. des 3,5 millions nécessaires pour Téléfoot, à Aubervillers, rien », confie l’un d’eux. Seule
ter. C’est la première fois que le Mediapro doit à présent rentabiliser la chaîne, une ques- en banlieue parisienne, certitude : « On a bien compris que
AUDIOVISUEL Bixente Lizarazu, scénario est ainsi évoqué ouverte- 324 millions d’euros d’arriérés à tion se pose : Mediapro a-t-il les le 18 août. BERTRAND contrairement à Kevin Escoffier sur
GUAY/AFP
Grégoire Margotton, Pierre Nigay, ment en interne. l’instance. Or selon l’agence de moyens de payer ? « Tout le monde le Vendée Globe, il n’y aura pas de
Mathieu Bodmer… En pleine tor- notation Moody’s, la trésorerie du émet depuis longtemps des doutes frégate de la marine nationale pour
peur estivale, à quelques jours de En panne de trésorerie groupe sino-espagnol s’élevait à sur la viabilité du modèle économi- sauver le matelot Téléfoot. » Jean-
la reprise de la Ligue 1, Téléfoot Si la direction de Téléfoot s’est ré- 143 millions d’euros fin juin. À que de Téléfoot. On savait que cela Michel Blanquer, le ministre de
allumait les projecteurs sur le cas- solue à parler de cette éventualité, cette faible liquidité s’ajoutait une ne tiendrait pas quatre ans. Quatre l’Éducation et des Sports, l’a en-
ting de personnalités et d’experts c’est qu’elle y a été contrainte. dette de 727 millions d’euros, fin mois plus tard, c’est déjà mission core rappelé mardi : l’État ne
recrutés pour incarner l’antenne. Lundi soir, plusieurs présidents de 2019. Sachant que la société prési- impossible », constate un expert jouera pas les pompiers avec l’ar-
La chaîne de Mediapro invitait la clubs de foot ont envoyé des SMS à dée par Jaume Roures revendique du secteur. gent public. ■
presse à découvrir ses studios à des salariés de la chaîne, les pré-
Aubervilliers, en banlieue pari- venant qu’ils ne couvriraient
sienne, où 150 personnes dont bientôt plus la Ligue 1. Certains
60 journalistes mettaient la der- « sont allés jusqu’à dire qu’on ne
nière main au dispositif. Tout ça ferait pas PSG-OM dimanche »,
pour ça ? Quatre mois plus tard, le rapporte un journaliste, cité par
principal diffuseur de la Ligue 1, L’Équipe. Ambiance…
qui ne paye plus depuis le mois Pour l’heure, la conciliation en-
d’octobre les matchs qu’il re- tre la Ligue de football profession-
transmet, s’achemine à grands nel (LFP) et Mediapro est toujours
pas vers l’écran noir. en cours et doit aboutir ces
La petite bombe a été lâchée prochains jours. Le groupe sino-
mardi après-midi, alors que les espagnol qui a remporté en 2018
salariés de la chaîne étaient réunis l’appel d’offres pour l’essentiel WEBINAIRE EN PARTENARIAT AVEC
pour faire « un point sur la situa- de la Ligue 1 et 2 moyennant
tion », racontent Le Parisien et 830 millions d’euros par an jus-
L’Équipe. Jean-Michel Roussier, le qu’en 2024, estime que la crise du
directeur conseil délégué de Télé- Covid-19 a déprécié le « produit »
foot, laisse de côté les pudeurs de Ligue 1 et réclame une ristourne

Publicité : la loi Pompili


épargne les médias
Seules les annonces pour les énergies
fossiles devraient être interdites. Le mardi 15 décembre 2020
ALEXANDRE DEBOUTÉ £@axel_deb
des publicités pour les produits ou à 11 heures
services les plus émetteurs de CO2.
Sur le modèle du Nutri-Score qui avec les intervenants suivants :
PUBLICITÉ Très attendu et redouté existe dans l’alimentaire, un « score
par les professionnels, le volet pu- carbone » permettrait d’attribuer
blicitaire du projet de loi Pompili
sur la transition écologique épar-
aux produits une note qui détermi-
nerait leur statut publicitaire. Les
Julia de Funès
gnerait plutôt le secteur. C’est ce
qui ressort du document de travail
plus mal notés en seraient privés. Philosophe | Essayiste
que la ministre a présenté en début Deux méthodes possibles
de semaine à des parlementaires et La difficulté, cependant, est de dé-
qui doit encore être discuté avec les finir à quel niveau placer le curseur Bertrand Gié
parties prenantes (annonceurs, pu- et à quel terme les interdictions
blicitaires et médias). pourraient tomber. Une première Directeur délégué du pôle news
Directement inspiré des proposi- méthode souple consisterait à ins-
tions de la Convention citoyenne crire dans la loi des engagements Le Figaro
pour le climat, le texte qui circule volontaires de la part des annon-
ne pose finalement pas d’interdic- ceurs et des médias, sanctionnables
tions générales visant les produits
les plus polluants. Seule la publicité
par le Conseil supérieur de l’audio-
visuel (CSA). C’est le sens du
Marine Séjournant
pour les énergies fossiles (pétrole,
gaz et charbon), au plus fort impact
« contrat média climat » proposé la
semaine dernière par les groupes
Planneur stratégique
sur les émissions de gaz à effet de audiovisuels privés (TF1, M6, NRJ, 14Haussmann
serre, serait proscrite. Le gouver- NextRadioTV, Les Indés Radios…)
nement écarterait donc l’option qui disent vouloir « agir en faveur de
d’interdire de publicité des secteurs la transition écologique ». Ce contrat
entiers comme l’automobile et serait placé sous l’égide et le
l’aérien. contrôle du CSA.
Parmi les multiples demandes de Une approche plus dure fixerait
la Convention, le projet de texte a dans la loi des interdictions à plus
retenu tout de même quelques in- ou moins brève échéance pour les
terdictions, comme la publicité aé- produits les plus nocifs pour l’envi-
rotractée (les bandeaux tractés par ronnement. Il y a débat. Alors que la
des avions aux abords des plages ministre Barbara Pompili penche-
durant l’été) ou la publicité lumi- rait pour cette voie, Bercy et la Rue
neuse entre 1 heure et 6 heures du de Valois prôneraient un engage-
matin. Les grands panneaux de plus ment volontaire étalé dans le temps
de 10,5 m2 sont aussi dans le viseur avec un calendrier raisonnable,
(la loi autorise actuellement jusqu’à cela afin d’éviter de déstabiliser le
12 m2). D’une manière générale, secteur de la communication et les
l’idée serait de renforcer le pouvoir médias qui dépendent en grande
réglementaire des maires en matiè- partie de la publicité.
re d’affichage publicitaire dans Les discussions doivent se pour- CULTIVER L’INTÉRÊT
l’espace public. suivre, l’objectif du ministère étant SCANNEZ
Le cœur du projet de loi reste en- de présenter son projet en Conseil POUR
VOUS INSCRIRE
core à être précisé. La principale des ministres fin janvier, pour des
A

piste est l’encadrement, à un hori- mesures qui pourraient être appli-


zon qui reste à définir au cas par cas, cables dès janvier 2022. ■
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO - N° 23 737 - Cahier N° 3 - Ne peut être vendu séparément - www.lefigaro.fr

STYLE VERSAILLES
EN L’ABSENCE DE TOURISTES ÉTRANGERS, REPORTAGE DANS LES COULISSES
LES BOUTIQUES DE LUXE REPARTENT DU CHÂTEAU QUI MULTIPLIE
À LA CONQUÊTE DES FRANÇAIS PAGE 34 LES ENREGISTREMENTS D’ALBUMS PAGE 32

PAUL MCCARTNEY
EN PLEIN « REVIVAL »
LONGTEMPS TENU DANS L’OMBRE DE JOHN LENNON,
L’EX-BEATLES A RÉUSSI À IMPOSER
SA PATTE EN SOLO. SON DERNIER ALBUM
CONFIRME SON TALENT. PAGES 30 ET 31
MARY MCCARTNEY ; LOEWE ; PASCAL LE MÉE

UNE TOILE DE YAHNE LE TOUMELIN Prolongation jusqu’au 13 décembre


LE CADEAU RÊVÉ LE CHEF PÂTISSIER PHILIPPE CONTICINI NOUS LIVRE SON ENVIE

LE RENDEZ-VOUS
POUR LES FÊTES DE NOËL. LIGNE ROSET
Pour revenir à mon cadeau, grâce à Néerlandais Jérôme Bosch – notam-
PROPOS RECUEILLIS PAR
ALYETTE DEBRAY-MAUDUY Marie-Christine, j’ai rencontré une fem- ment ses représentations de l’enfer -
adebray@lefigaro.fr me médecin, tibétaine, qui avait chez elle avec un style extrêmement moderne

C
des toiles de Yahne Le Toumelin, dont pour l’époque, à la fin du XVe siècle.
ette artiste peintre est la une, particulièrement expressive, qui Celui que j’apprécie plus que tout,

« mère de Matthieu Ricard.


Je l’ai découverte au début
des années 2000 lorsque je
m’a fasciné. Je me suis alors intéressé à
cette artiste peintre, à son travail, sur in-
ternet et dans les livres car je n’ai jamais
c’est Vassily Kandinsky, son art lyri-
que. Ce peintre a eu un parcours parti-
culièrement intéressant. Il était ultra-
consultais régulièrement vu d’expositions qui lui étaient consa- figuratif à la fin du XIX e siècle avant
une femme bouddhiste, dénommée Ma- crées. Ma découverte s’est arrêtée là mais d’être de moins en moins expressif,
rie-Christine, qui m’aidait psychologi- j’aurais aimé aller chez elle, voir son ate- dès le début des années 1900. On sent
FABRIQUÉ EN FRANCE
quement dans mon cheminement per- lier pour comprendre son cheminement. ensuite qu’il lui faut un certain temps
sonnel. Même si je suis imprégné de cette Voyage à Lanka, Tunique de lumière… Ses pour arriver à une expression abstraite
philosophie, je précise que je ne suis pas tableaux m’ont marqué car ils représen- aboutie, qui lui ressemble complète-
du tout bouddhiste. Cette dernière m’a tent ce qui me touche dans une œuvre, ment. Bien sûr, je rêverais d’avoir un
fait évoluer dans ma vie par rapport à
mon ego, principalement. Nous en avons
l’expression profonde et marquée de la
lumière et de la couleur. Curieusement,
tableau de lui, mais, hélas, je n’en ai
pas les moyens. En revanche, qui
160 ANS
tous et il peut être très néfaste. Je suis dans la pâtisserie, je n’aime pas du tout le pourrait m’offrir une toile de Yahne OFFRES EXCEPTIONNELLES
quelqu’un d’ultrasensible et elle m’a ap- flashy, les rouges, les verts, je préfère Le Toumelin ? Sans doute pas ma fem-
pris à me débarrasser de ce filtre qui que le gâteau ait son propre décor, alors me, avec qui nous avons beaucoup de
m’empêchait d’aller directement à l’ex- que dans la peinture j’adore l’expression goûts en commun, mais qui aime
pression de ma sensibilité. Cela m’a à outrance de la couleur, de la lumière. moins cette artiste peintre. Peut-être
beaucoup aidé dans mon travail à une qu’un ami se réveillera ? Avoir ce ta-
époque où chacun me disait : « C’est Le chemin de l’artiste bleau me permettrait de recréer le lien
beau, c’est bon mais c’est compliqué. » Ça De manière générale, j’apprécie l’art, avec ces quinze années où j’ai travaillé
m’agaçait car mon but était de faire plai- et le chemin de l’artiste me fascine. sur moi, et avec Marie-Christine, dé-
A

sir à tout le monde. J’admire, par exemple, les œuvres du cédée en 2010. » ■
jeudi 10 décembre 2020 LE FIGARO

30 L'ÉVÉNEMENT
OLIVIER NUC £@oliviernuc

C’
était bien avant qu’on ne
parle de « fake news », à
une époque où les complo-
tistes n’avaient pas
l’audience qu’ils ont
aujourd’hui. Le 12 octobre 1969, Russ Gibb
avait diffusé la rumeur sur une radio amé-
ricaine : Paul McCartney était mort, les
trois autres Beatles l’avaient remplacé par
un sosie. La pochette d’Abbey Road, sorti
deux mois plus tôt, en attestait : le « faux »
McCartney y traversait la rue pieds nus
- comme les personnes enterrées en Inde -,
il était précédé par Ringo Starr en tenue
noire de croque-mort et par John Lennon
vêtu de blanc, couleur du deuil en Orient.
Quant à George Harrison, placé derrière,
son jean en ferait le fossoyeur idéal. Les
preuves de cette délirante théorie abon-
daient : McCartney fumait de la main droite
alors qu’il est gaucher, et marchait d’un pas
différent. Quant à la plaque d’immatricula-
tion du véhicule stationné, elle constituait
une trace irréfutable de la mise en scène :
LMW 28 IF, Living McCartney Would Be
28 IF, soit « McCartney vivant aurait 28 ans
si »… Selon cette théorie fumeuse, le vrai
McCartney serait mort dans un accident de
la circulation en 1966, alors que les Beatles
arrêtaient les tournées.
Le « vrai » Paul McCartney affiche
aujourd’hui ses 78 ans à l’état civil et il est
toujours dans le coup. On peut le voir ce
mois-ci à la une du dernier numéro de la
revue Rolling Stone, pour un entretien
croisé avec la chanteuse Taylor Swift. Les
disparitions de John Lennon, en 1980, et
de George Harrison vingt et un ans plus
tard, en ont fait l’un des deux derniers
survivants du groupe avec Ringo Starr,
qui a récemment célébré ses 80 ans.

Créer à chaque crise


Contraint de reporter une tournée prévue
au printemps dernier, « McCa » a profité
de son temps libre pour enregistrer un
nouvel album, confiné chez lui : McCar-
tney III sort le 18 décembre prochain. Il y a
cinquante ans, le chanteur proposait Mc-
Cartney, enregistré chez lui après la sépa-

PAUL MCCARTNEY,
ration des Beatles. En 1980, McCartney II
suivait la dissolution des Wings. À chaque
crise, Paul McCartney adopte la même
attitude : créer de la musique en solitaire.
Multi-instrumentiste (basse, guitare, cla-
viers, batterie), il n’est jamais aussi bon

UN BEATLES LIBÉRÉ
que lorsqu’il s’implique à fond dans ses
disques. La grande réussite de ce nouveau
cru est presque insolente : alors qu’il a
commencé à écrire des chansons dans les
années 1950, il continue d’être inspiré
comme peu de ses contemporains.
« Il a appris à maîtriser le phénomène de
l’inspiration. Il a tout le confort nécessaire
mais il a surtout compris que les choses se APRÈS « MCCARTNEY », Cinquante ans après la séparation des
Beatles - la plus grande aventure de la
survivants des sixties que le punk, expli-
que Cuesta. À l’époque, il essayait de sui-
La sortie de l’album Flaming Pie - qui
vient d’être réédité en version augmen-

EN 1970, L’EX-BEATLES
passent mieux sans pression. Il n’a plus rien musique populaire du XXe siècle -, Paul vre les modes, ce qui rend ses disques tée - s’accompagne, en 1997, de la publi-
à prouver et fait désormais les choses selon McCartney s’est enfin affranchi d’un d’alors très durs à réécouter. Les choses cation d’une biographie officielle rédigée
sa propre volonté », explique François passé qu’il aurait pu considérer comme ont commencé à s’arranger quand la nos- avec son ami Barry Miles, Paul McCar-
Plassat, auteur de plusieurs ouvrages, no-
tamment un très complet Paul McCartney
SORT, LE 18 DÉCEMBRE, encombrant. « S’il était mort à 50 ans, il
aurait été considéré comme un has been.
talgie pour les instruments acoustiques a
pointé son nez. »
tney : Many Years From Now. « C’est là
qu’il a commencé à rétablir l’histoire, disant
Yesterday and Today, chez Hugo Image,
en 2019. Pour Stan Cuesta, journaliste à L’EXCELLENT Mais avec ce qu’il a fait récemment, il peut
être considéré comme un des plus grands. « Rétablir l’histoire »
qu’il était celui qui fréquentait les milieux
d’avant-garde alors que Lennon menait
Rock & Folk à qui l’on doit l’exhaustive
discographie commentée The Beatles « MCCARTNEY III ». Il n’aura jamais le côté iconique de Len-
non. Toutefois, il est l’un de ceux qui
Au début de la décennie 1990, la chaîne
musicale MTV lance le programme
une vie de père de famille en banlieue de
Londres », explique Cuesta. Célibataire,
(Éditions du Layeur), « Paul McCartney
est redevenu innovant à partir de 2000 ».
Au tournant du nouveau siècle, ce sur-
DEPUIS VINGT ANS, vieillissent le mieux. Son œuvre lui survi-
vra longtemps », affirme Stan Cuesta. S’il
« Unplugged », qui permet à des stars du
rock de se produire sans le recours à
Paul McCartney avait participé active-
ment à la vie du Swinging London,
fréquentant les clubs à la mode, s’intéres-
LE CHANTEUR INNOVE
a su parfaitement rebondir après la sé- l’électricité. Entre Clapton, Nirvana et
vivant des sixties a commencé à travailler paration des Beatles, assemblant le Neil Young, McCartney y participe, en ti- sant aux arts plastiques, au cinéma et à la
avec de jeunes musiciens, enregistrant groupe Wings, dont la popularité durera rant l’un de ses meilleurs albums live en scène d’avant-garde. « Paul a toujours
même avec le collaborateur de Radiohead
Nigel Godrich. « Son âge l’a rendu plus li-
AVEC UNE INSPIRATION toutes les années 1970, McCartney eut
plus de mal à négocier la suite, en parti-
1991. Mais c’est véritablement après avoir
soldé l’héritage Beatles avec l’ambitieuse
cherché à se remettre en question alors
qu’on l’a considéré comme le gentil roman-
bre : à un moment, il s’est dit qu’il n’avait
plus besoin de faire la course au tube. INTACTE. DÉCRYPTAGE. culier la mort de son frère ennemi, John
Lennon, en 1980. « Les nouvelles techno-
campagne Anthology de 1995-1996 (un
beau livre, une série télévisée et trois al-
tique du groupe en opposition à l’aventurier
Lennon, ajoute Frédéric Granier, qui a pu-
Quand on est au musée de son vivant, on se logies de l’époque, synthés, boîtes à ryth- bums d’inédits) que Paul a pu (re)devenir blié l’excellent Les Beatles. Quatre garçons
fiche bien de passer à la radio. » me, clips, ont davantage ringardisé les lui-même. dans le siècle, chez Perrin. Ce qui le carac-

JOHN LENNON, L’IMMORTEL


Le 8 décembre 1980, John Lennon pandémie de 2020, il se mit à fabriquer en 1991. Dix ans après, la composition affaires. L’impact de Double Fantasy,
tombait sous les balles d’un détraqué lui-même son pain, délaissant la mu- était très diffusée dans l’Amérique un album à deux voix et quatre mains
alors qu’il rentrait à son domicile new- sique qui, considérait-il, lui avait pris d’après le 11-Septembre. Le 14 no- bien plus accessible que les œuvres
yorkais en compagnie de son épouse sa jeunesse. vembre 2015, un anonyme jouait le ti- expérimentales du couple (les deux vo-
Yoko Ono. Le couple venait de passer Quarante ans après, alors qu’on tre au piano dans la rue en hommage lumes d’Unfinished Music, Wedding
la soirée au studio Record Plant, tra- vient de célébrer les 80 ans de sa nais- aux victimes du Bataclan au lendemain Album et autres curiosités), avait béné-
vaillant sur la chanson Walking on Thin sance le 9 octobre dernier, Lennon est de l’attentat. Le temps d’une chanson, ficié d’un accueil poli mais tiède de la
Ice, chantée par l’artiste japonaise si une figure majeure du rock, à l’in- Lennon avait concrétisé son souhait critique. Dix ans après McCartney,
décriée. Assassiné par un fan qui cher- fluence considérable. Si son héritage d’abolir religion, pouvoir et politique, Lennon y chantait le bonheur domesti-
chait ainsi à devenir célèbre, John Len- musical post-Beatles est assez mince, qui entravent l’idéal du bonheur col- que avec une candeur qu’on ne
non est immédiatement devenu un avec cinq albums solo en studio seule- lectif. Parolier inspiré, musicien plus lui connaissait pas. Exit le cynisme et
martyr, plongeant la planète dans un ment, Yoko Ono a su le faire fructifier à primitif que son frère ennemi Paul, la provocation d’un homme qui
désarroi total. Chacun se souvient où il grand renfort de compilations, coffrets Lennon a longtemps été considéré aimait tant faire grincer des dents. Just
était et ce qu’il faisait en apprenant la d’inédits et autres remasterisations. La comme le moteur des Beatles. Il l’était, Like Starting Over, Cleanup Time, ou
mort du fondateur des Beatles. dernière anthologie, Gimme Some du moins au début. Mais à partir de Watching the Wheels surprirent, tout
Infatigable défenseur de la paix, Truth, est un modèle du genre, qui re- Rubber Soul, en 1965, Paul avait pris comme le sourire radieux d’un jeune
victime de l’acharnement du gouver- situe les chansons les plus essentielles l’ascendant sur celui qu’il avait pris quadragénaire, qui abordait la nouvelle
nement américain qui voyait en lui un avec un son renforcé en basses, peut- pour modèle, ce grand frère orphelin décennie avec sérénité.
dangereux activiste, Lennon était en être pour séduire les plus jeunes, habi- de mère comme lui. Le 8 décembre, vers midi, Lennon
train de remettre sa carrière sur les tués aux fréquences graves et à l’écoute avait posé nu, lové autour du corps de
rails après une pause de cinq années au casque. Plusieurs tubes de Lennon Le bonheur domestique sa femme, pour la photographe Annie
consacrées à l’éducation de son se- en solo sont devenus des hymnes, au Mis en retrait de l’actualité musicale, Leibovitz, dans le cadre d’un entretien
cond fils, Sean. De 1975 à 1980, le premier rang desquels Imagine, régu- Lennon avait reconnecté en entendant avec le magazine Rolling Stone. Moins
chanteur vécut confiné au Dakota lièrement convoqué lorsque les temps les B-52’s à la radio. En entendant leur de douze heures plus tard, Lennon était John Lennon en février 1970,
A

Building, décor du film de Roman Po- sont troublés. Sa diffusion fut interdite tube Rock Lobster, il aurait signifié mort. Les années 1980 commençaient à l’émission « Top of The Pops »
lanski Rosemary’s Baby. Bien avant la pendant la première guerre du Golfe, à Yoko Ono sa volonté de revenir aux bien mal. ■ O. N. de la BBC. RON HOWARD/REDFERNS
LE FIGARO jeudi 10 décembre 2020

CULTURE L'ÉVÉNEMENT 31

Paul McCartney
à la batterie, MAYLIS DE KERANGAL, AMBASSADRICE
DES ARTS ET DE LA LECTURE À ORSAY
photographié
par sa fille Mary
durant l’enregistrement
de son nouvel album.
MARY MCCARTNEY
ARTISTE ASSOCIÉE DU MUSÉE, LA ROMANCIÈRE A ACCOMPAGNÉ DES LYCÉENS DANS LEUR DÉCOUVERTE
DE L’INSTITUTION PARISIENNE. À LA CLÉ, UNE EXPOSITION DE LEURS PHOTOS INSPIRÉES DE TABLEAUX.

FRANÇOISE DARGENT fdargent@lefigaro.fr

L
a lecture et la visite au musée ne
sont pas forcément deux acti-
vités que l’on associe sponta-
nément aux adolescents. La
première est souvent mise à
mal par les écrans et la seconde a subi de
plein fouet la crise liée aux deux confine-
ments. Il y a pourtant de petits miracles
dont il faut se réjouir actuellement qui
prouvent que l’appétit des jeunes pour la
culture est intact pour peu qu’on sache
l’aiguiser. La semaine dernière, l’écri-
vaine Maylis de Kerangal assistait ainsi à
l’accrochage d’une exposition à Orsay. Photographie
Artiste associée au musée, elle finalisait de Gally H., élève
une opération entamée un an plus tôt de première STD2A
avec les élèves de deux classes, une se- au lycée Édouard-
conde et une première de deux lycées Branly, à Amiens.
d’Amiens, autour de la peinture du GALLY H.
XIXe siècle. Sur les cimaises, leurs photos
font écho à des reproductions de ta- Djaoud à la Direction des publics. Ils celles aux grands classiques, il y a des
bleaux célèbres issus des collections. étaient vraiment captivés. Nous leur avons natures mortes et des scènes de genre qui
Courbet, Manet, Maurice Denis, Fantin demandé ensuite de faire une photo dans soulignent l’émulation que ce projet a
Latour et… eux. Voilà qui pose les pré- l’esprit de ces tableaux autour de la lecture suscitée. « Bien sûr, je ne pouvais que leur
ceptes de la première leçon : exposer à et de nous l’envoyer. Et là, autre surprise, montrer que lire c’est important, sourit
Orsay n’est pas l’apanage d’artistes ils ont tenu malgré les difficultés liées au Maylis de Kerangal. Mais je ne voulais pas
morts il y a bien plus d’un siècle ! premier confinement. Ils ne pouvaient plus le faire sur le ton de l’injonction. On parle
« Tout est parti du tableau de Fantin se réunir mais nous avons reçu énormé- toujours à tort d’une génération qui ne lit
Latour, La Liseuse, souligne Maylis de ment de clichés même cet été alors qu’ils pas tant que cela, mais ce travail prouve le
Kerangal. Ce magnifique portrait qui re- étaient en vacances. » contraire. Au-delà de la lecture, je souhai-
présente une jeune femme plongée dans la tais aussi leur faire découvrir le monde
lecture, totalement absorbée par cette ac- L’effet confinement d’Orsay. Grâce à eux j’ai redécouvert ce
tivité. Je cherchais un fil rouge pour tra- Sur les murs, un œil un peu exercé peut musée que je croyais bien connaître. » Bel
vailler avec les lycéens. Le thème du livre distinguer cet effet confinement. Il y a le hommage de la romancière à ceux
dans la peinture s’est imposé pas seule- jardin de cette maison de campagne res- qu’elle dépeint souvent dans ses romans.
ment comme attribut de l’écrivain mais plendissant au printemps dans lequel Face au travail rendu, l’accrochage
aussi notamment comme une expérience une famille s’est réunie pour lire. Il y a le s’est imposé, certes modeste par rapport
intérieure que l’artiste essaye de capter. » livre comme palliatif à l’ennui lorsqu’on à l’exposition consacrée aux « Origines
térise, c’est son ambivalence entre boulimie
de reconnaissance et volonté d’être là où on UN ALBUM Les élèves ne sont venus qu’une seule
fois suivre la romancière dans les salles
est enfermé avec ces multiples clichés de
jeunes le nez dans leur roman, des scènes
du monde » qui finit d’être mise en place
non loin de là, mais désormais La Liseuse
ne l’attend pas, théorise le journaliste de la
revue Géo. C’est à lui que l’on doit le
TONIQUE du musée à la rencontre des tableaux qui
avaient été sélectionnés. « Une visite qui
qui évoquent avec grâce la fragilité de cet
état d’abandon total qu’est la lecture. Il y
se sent moins seule. ■
« L’art se livre »,
concept de Sgt Pepper, puis l’idée d’un re- En 2018, McCartney livrait Egypt a duré quatre heures !, se souvient Rosa a les références aux écrivains favoris et au 4e étage du Musée d’Orsay (Paris 7e).
tour aux sources avec Get Back après les Station, une superproduction
expérimentations du Double Blanc. » orchestrée par l’Américain Greg
« Devenu saint Paul ! » Kurstin, collaborateur d’Adele.
« À partir de 1997, Il a compris qu’il était Deux ans plus tard, McCartney III
temps de changer de façon d’aborder les est une affaire bien plus intime.
choses, reconnaît François Plassat. Ce- Enregistré avec le seul recours
pendant, il reste soucieux de rester ancré
dans son époque, notamment en travaillant
d’un ingénieur du son, McCartney,
au chant, à la guitare,
U N E C O L L E C T I O N D E HORS-SÉRIES E X C E P T I O N N E L S
avec Rihanna et Kanye West, comme il l’a aux claviers, à la basse AU CŒUR DES ARCHIVES DE PARIS MATCH
fait il y a quelques années. » Il ajoute : et à la batterie, déploie des trésors
« Pendant des années, Paul a souffert de ne
d’inventivité mélodique.
pas être reconnu à sa juste valeur. À partir
de 2000, il est devenu saint Paul ! On le À l’opposé de certains albums
prenait pour un type conformiste alors qu’il un peu forcés de sa discographie,

SOS ANIMAUX
ne l’est pas. » cette production à domicile
Avec ses airs débonnaires de gentle- conserve le charme naturel
man-farmer soignant sa vie de famille, des premières prises
affichant son couple à la une et faisant de et l’enthousiasme d’un débutant.
son épouse Linda sa première collabora-

Nous les aimons, sauvons-les


trice, Paul McCartney était à des années-
lumière des canons du rock des années
1970. Pourtant, il fut en avance en étant le
premier à enregistrer un disque à domi-
cile, des années avant le développement De l’ours polaire à l’éléphant, en passant par le requin,
des studios personnels auxquels la plu- Par moments,
la tortue de mer et le tigre, Paris Match vous emmène
part des musiciens ont recours aujour- il a besoin de à la rencontre de ces espèces sauvages devenues les
d’hui. « Par moments, il a besoin de reve-
nir à lui-même, d’aller chercher les racines revenir à lui-même, victimes de la folie humaine.
de son amour pour la musique, de renouer d’aller chercher 100 pages de photos saisissante