Vous êtes sur la page 1sur 3

Université Hassan 1er

Ecole Nationale Des Sciences Appliquées

De BERRECHID

Filière :
Ingénierie de L’aéronautique

Synthèse d’article :
Codesign of Embedded Systems: Status and Trends

Elaboré par : Encadré par :

sellami widad Dr.damri laila

chichti soukaina

Année universitaire 2020-2021


1
Les systèmes embarqués ont connue une grande révolution au niveau de la conception et ce du à :

La combinaison de la complexité de conception avec le délai très serré de la mise sur le marché et
le remplacement de la conception séquentielle par la conception simultanée du matériel et logiciel
qui va commencer avant la spécification.

Une conception de code matériel-logiciel commence par une spécification incomplète bien
évidement enchainé avec le travail de tous les participants au processus de conception pour
optimiser un système.

Modélisation et vérification:

Un problème majeur dans le processus de conception c'est la synchronisation et intégration du


matériel et conception de logiciels. Cela nécessite un contrôle permanent de la cohérence et de
l'exactitude, ce qui prend plus de temps avec le niveau de détail croissants. Les modèles
d'exécution abstraits sont nécessaires. Pour cela, le processeur est modélisé à un niveau
d'abstraction plus élevé que la partie matérielle implémentée. Le problème de co simulation réside
dans le couplage des différents modèles pour rendre la simulation matérielle suffisamment précise.

La génération de code : les processeurs de signaux numériques ou les microcontrôleurs, dominent


le marché des systèmes embarqués, La compilation spéciale du processeur, cependant, est en cours
beaucoup de cas sont beaucoup moins efficaces que la génération manuelle de code. Même si la
compilation s'est améliorée, il y a toujours le problème de générer un code compatible efficace (tel
que C) à partir de modèles abstraits.

Exploration et optimisation:

En général, les systèmes sont décrits comme un ensemble d'entités, Le nom «processus» désigne
une telle entité. Lors de l'activation, le processus générant ainsi des données de sortie et lisant ou
consommant des données d'entrée. En fonction du langage, ces fonctions peuvent aller
d’opérations logiques très simples à des programmes très volumineux et de haut niveau.

Optimisation globale:
Des principaux problèmes liés à l'exploration et à l'optimisation de l'espace de conception
Tout d'abord, les règles d'activation des processus : Un processus, prêt à être exécuté à l'arrivée
d'un événement externe, peut éventuellement être exécuté par interruption ou périodiquement, en
interrogeant l'événement aussi L'introduction de tampons retarde l'exécution du processus,
élargissant ainsi l'espace de conception.
Les contraintes de conception, principalement le timing requis, limitent les solutions réalisables.
En conséquence, les modèles de calcul d'entrée et de cible peuvent être très différents, affectant les
composants individuels ainsi que leur interaction.

On peut aussi parler sur un autre problème : la taille du processus d'entrée (granularité) est
appropriée pour la description des fonctions du système, mais pas nécessairement pour
l'exploration de l'espace de conception et la mise en œuvre matérielle-logicielle.
Transformation de processus:

2
Avant de discuter de la taille de processus optimale pour l'optimisation de l'espace de conception
if faut parler sur les problèmes et techniques de transformation de processus : nous pouvons
partitionner et fusionner les processus, ce qui à son tour nécessite une transformation de la
communication.( se produisent dans la spécification abstraite du système utilisée comme entrée).

Transformation de la communication:
un processus contient généralement un ou plusieurs threads (fil d’exécution) chacun étant
constitué de blocs de base avec une séquence d'instructions, Ils travaillent tous sur un plateau

des données locales. Si la communication entre les processus est limitée à une communication de
processus explicitement spécifiée Ils travaillent tous sur un plateau

des données locales. Si la communication entre les processus est limitée à une communication de
processus explicitement spécifiée.

Fusion de processus:
Le problème de transformation de haut niveau est principalement reporté aux tâches de cosynthèse
back-end, à savoir planification, synthèse de haut niveau et code logiciel génération.

Exploration spatiale de conception:

Du point de vue des outils, la signification originale du terme partitionnement matériel-logiciel


correspond à une séparation claire des fonctions applicatives: certaines sont synthétisées par des
outils de synthèse matérielle et d'autres sont gérés par des outils de développement logiciel.

partitionnement matériel-logiciel:
Le rôle du partitionnement matériel-logiciel est l'optimisation distribution des fonctions système
aux logiciels et au matériel Composants.

Communication synthesis:
Compte tenu des modèles de communication d'entrée et de sortie, on peut identifier trois tâches
principales: la sélection des canaux de communication, l'attribution des canaux de communication
et la planification des canaux de communication.

Planification matériel-logiciel:
Il existe plusieurs politiques de planification dérivées de RTOS. La planification préemptive basée
sur les priorités est l'approche classique des RTOS commerciaux. Les priorités des processus sont
déterminées a priorité (priorité statique) ou à l'exécution (priorité dynamique).

Processus d'exploration et de cosynthèse:


une approche intégrée d'exploration spatiale et de cosynthèse de cao : La figure 5 montre que le
processus de développement de l'architecture système de la figure 1 a été détaillé dans les étapes
de transformation de processus, de partitionnement matériel-logiciel et de planification.

Vous aimerez peut-être aussi