Vous êtes sur la page 1sur 8

CARNAvAL Aux CARAinEs l2

< Un vieux monsieur des Caraibes raconte i Petit Flńtó : "En cette annóe 1902. c'est le temps 2ó
du Carnaval ir SainlPierre de la N,Iartinique. i
l'ombre de la Montagne Pelóe : ignorant la menace du rolcan. la troupe joleuse des musiciens
descend la rue des Bons Zenfants aux accenLs de
la biguine pour cćlćbrer !aval'i>

/etthnl,. '

T" di beguine J
l Jeon-Cloude AM|OT
= 80
lr.

,nf

,nf

mf
,/:_r ;

ua> b. )

l\
aa

CARI{AVAL AUx CARAIBES


( Un yieux monsieur des Carajibes raconte i Petit trl0tó : 'Tn cette annóe 1902, c'est le temps du Camaval ir Saint.Pierre de la Mańinique, ir |2
l'ombre de la Montagne Pelće : ignorant la nrenace du volcan, la troupe joyeuse des musiciens descend la rue de§ Bon§ Zenfants arrx accent§ 2Ó
de la biguine pour cól6brer Yaval">

"An elderĘ West lńian reminisces to Flutey. < Back in 1902, it was Camival time in Saint-Pierre de Ia Maniniąue, in the shadow of Mount Pelće
Unaware of the threat of the volcano, the hnppy crowd of musicians stril<e up a biguine to celebrate Vaval, as they set off down the rue des Bons
Zenfants ,"

ieon-Cloude AMlOT

T'dibeguineJ=80

/fą
d4
.-. ł
l-.
l-

. b.ł ? Ę' ł+ L-
-l
ll

Vous aimerez peut-être aussi