Vous êtes sur la page 1sur 74

Oracle Database 12c Release 1 (12.

1) RAC sur Oracle


Linux 7 à l'aide de VirtualBox
Cet article décrit l'installation d'Oracle Database 12c version 1 (12.1 64 bits) sur Linux
(Oracle Linux 7 64 bits) à l'aide de VirtualBox (5.0.4) sans périphériques de disque
partagé supplémentaires.

• TL; DR
• introduction
• Télécharger des logiciels
• Installation de VirtualBox
• Configuration du réseau VirtualBox
• Configuration de la machine virtuelle
• Installation du système d'exploitation invité
• Conditions préalables à l'installation d'Oracle

o Configuration automatique
o Configuration manuelle
o Configuration supplémentaire
• Installer les ajouts invités
• Créer des disques partagés
• Cloner la machine virtuelle
• Installer l'infrastructure de réseau
• Installez le logiciel de base de données
• Créer une base de données
• Vérifiez l'état du RAC

TL; DR
Si vous êtes à l'aise avec VirtualBox, Vagrant et RAC, vous voudrez peut-être accéder
directement au référentiel GitHub et utiliser les instructions de base ici , plutôt que de
travailler sur une construction manuelle.

introduction
L'un des principaux obstacles qui empêchent les utilisateurs de configurer des
environnements de test RAC est l'exigence d'un stockage partagé. Dans un
environnement de production, le stockage partagé est souvent fourni par un SAN ou un
périphérique NAS haut de gamme, mais ces deux options sont très coûteuses lorsque
tout ce que vous voulez faire est d'acquérir une certaine expérience dans l'installation et
l'utilisation de RAC. Une alternative moins chère consiste à utiliser un boîtier de disques
FireWire pour permettre à deux machines d'accéder au (x) même (s) disque (s), mais cela
coûte toujours de l'argent et nécessite deux serveurs. Une troisième option consiste à
utiliser la virtualisation pour simuler le stockage partagé.

En utilisant VirtualBox, vous pouvez exécuter plusieurs machines virtuelles (VM) sur un
seul serveur, ce qui vous permet d'exécuter les deux nœuds RAC sur une seule
machine. En outre, il vous permet de configurer des disques virtuels partagés,
surmontant l'obstacle du stockage partagé coûteux.

Avant de vous lancer dans cette installation, voici quelques éléments à prendre en
compte.

• Le système fini comprend le système d'exploitation hôte, deux systèmes


d'exploitation invités, deux ensembles d'Oracle Grid Infrastructure (Clusterware +
ASM) et deux instances de base de données, le tout sur un seul serveur. Comme
vous pouvez l'imaginer, cela nécessite une quantité importante d'espace disque,
de processeur et de mémoire.
• Dans la continuité du dernier point, les VM auront chacune besoin d'au moins 4G
de RAM, de préférence plus si vous ne voulez pas que les VM s'échangent comme
un fou. Ne supposez pas que vous pourrez l'exécuter sur un petit PC ou un
ordinateur portable. Vous ne le ferez pas.
• Cette procédure fournit une installation simple pour faire fonctionner le RAC. Il
n'y a pas de redondance dans l'installation de Grid Infrastructure ou dans
l'installation ASM. Pour ajouter cela, créez simplement le double de la quantité de
disques partagés et sélectionnez l'option de redondance "Normale" lorsqu'elle est
proposée. Bien sûr, cela prendra plus d'espace disque.
• Lors de la création du disque virtuel, je choisis toujours de ne pas préallouer
l'espace disque. Cela ralentit l'accès au disque virtuel pendant l'installation, mais
économise de l'espace disque gaspillé. Les disques partagés doivent avoir leur
espace préalloué.
• Ce n'est pas, et ne devrait pas être considéré, un système prêt pour la
production. C'est simplement pour vous permettre de vous habituer à
l'installation et à l'utilisation de RAC.
• Le nom d'accès client unique (SCAN) doit être défini dans le DNS ou GNS et à
tour de rôle entre l'une des 3 adresses, qui se trouvent sur le même sous-réseau
que les adresses IP publiques et virtuelles. Avant la version 11.2.0.2, elle pouvait
être définie comme une seule adresse IP dans le fichier "/ etc / hosts", ce qui est
incorrect et entraînera l'échec de la vérification du cluster, mais cela vous
permettait de terminer l'installation sans la présence d'un DNS . Cela ne semble
pas fonctionner pour la version 11.2.0.2 et les versions ultérieures.
• Les machines virtuelles peuvent être limitées à 2Gig de swap, ce qui provoque un
échec de vérification des prérequis, mais n'empêche pas l'installation de
fonctionner. Si vous voulez éviter cela, définissez 3 + Go de swap.
• Cet article utilise les versions 64 bits d'Oracle Linux et d'Oracle 12c Release 1.
• Lors de cette installation sur mon serveur, j'ai divisé les disques virtuels sur
différents disques physiques ("/ u02", "/ u03", "/ u04"). Ce n'est pas nécessaire,
mais cela accélère un peu les choses.

J'ai utilisé cette procédure avec succès sur un hôte Linux et Windows. Le cas échéant, j'ai
inclus les commandes Linux et Windows à exécuter sur l'hôte, alors choisissez les
commandes appropriées.

Télécharger des logiciels


Téléchargez le logiciel suivant.

• Oracle Linux 7 (Utilisez le dernier spin, par exemple 7.1)


• VirtualBox (5.0.4)
• Logiciel Oracle 12c Release 1 (12.1.0.2) (64 bits)

En fonction de votre version de VirtualBox et d'Oracle Linux, il peut y avoir de légères


variations dans l'apparence des captures d'écran.

Installation de VirtualBox
Tout d'abord, installez le logiciel VirtualBox. Sur RHEL et ses clones, vous faites cela avec
le type de commande suivant en tant qu'utilisateur root. Sous Windows, exécutez
simplement le ".exe".

# rpm -Uvh VirtualBox-5.0-5.0.4_102546_el6-1.x86_64.rpm

Le nom du package varie en fonction de la distribution hôte que vous utilisez. Une fois
terminé, VirtualBox est lancé à partir du menu.

Configuration du réseau VirtualBox


Nous devons nous assurer qu'un réseau hôte uniquement est configuré et vérifier /
modifier la plage IP de ce réseau. Ce sera le réseau public de notre installation RAC.

• Démarrez VirtualBox à partir du menu.


• Sélectionnez l'option de menu "Fichier> Préférences".
• Cliquez sur "Réseau" dans le volet gauche et cliquez sur l'onglet "Réseaux d'hôte
uniquement".
• Cliquez sur le bouton "Ajoute un nouveau réseau hôte uniquement" sur la bonne
taille de l'écran. En fonction du système d'exploitation hôte, un réseau appelé
«vboxnet0» ou «VirtualBox Host-Only Ethernet Adapter» sera créé.
Cliquez sur «Modifie le réseau hôte uniquement sélectionné». bouton sur la
bonne taille de l'écran.

• Si vous souhaitez utiliser un sous-réseau différent pour vos adresses publiques,


vous pouvez modifier les détails du réseau ici. Assurez-vous simplement que le
sous-réseau que vous choisissez ne correspond à aucun sous-réseau réel de votre
réseau. J'ai décidé de m'en tenir à la valeur par défaut, qui pour moi est
"192.168.56.X".

• Utilisez les boutons "OK" pour sortir de cet écran et du précédent.

Configuration de la machine virtuelle


Nous devons maintenant définir les deux nœuds RAC virtuels. Nous pouvons gagner du
temps en définissant une VM, puis en la clonant lors de son installation.

Démarrez VirtualBox et cliquez sur le bouton "Nouveau" dans la barre d'outils. Entrez le
nom "ol7-121-rac1", le système d'exploitation "Linux" et la version "Oracle (64 bits)", puis
cliquez sur le bouton "Suivant".
Entrez "4096" comme taille de mémoire de base, puis cliquez sur le bouton
"Suivant". Utilisez plus de mémoire si vous avez suffisamment de mémoire physique sur
votre machine, car cela rendra le processus beaucoup plus rapide!
Acceptez l'option par défaut pour créer un nouveau disque dur virtuel en cliquant sur le
bouton "Créer".
Acceptez le type de fichier par défaut du disque dur en cliquant sur le bouton "Suivant".
Acceptez l'option «Alloué dynamiquement» en cliquant sur le bouton «Suivant».
Acceptez l'emplacement par défaut et définissez la taille sur "50G", puis cliquez sur le
bouton "Créer". Si vous pouvez répartir les disques virtuels sur différents disques
physiques, cela améliorera les performances.
La VM "ol7-121-rac1" apparaîtra dans le volet gauche. Faites défiler les détails sur la
droite et cliquez sur le lien "Réseau".
Assurez-vous que "Adaptateur 1" est activé, réglé sur "NAT", puis cliquez sur l'onglet
"Adaptateur 2".
Assurez-vous que "Adaptateur 2" est activé, réglé sur "Adaptateur hôte uniquement",
puis cliquez sur l'onglet "Adaptateur 3".
Assurez-vous que "Adaptateur 3" est activé, réglé sur "Réseau interne", puis cliquez sur
la section "Système".
Déplacez "Hard Disk" en haut de l'ordre de démarrage et décochez l'option "Floppy",
puis cliquez sur le bouton "OK".
La machine virtuelle est maintenant configurée afin que nous puissions démarrer
l'installation du système d'exploitation invité.

Installation du système d'exploitation invité


Avec la nouvelle VM en surbrillance, cliquez sur le bouton "Démarrer" dans la barre
d'outils. Sur l'écran "Sélectionner le disque de démarrage", choisissez l'image ISO Oracle
Linux appropriée et cliquez sur le bouton "Démarrer".
Si l'écran "Sélectionner le disque de démarrage" n'apparaît pas, utilisez l'option de menu
"Périphériques> Lecteurs optiques> Choisir l'image du disque ..." pour sélectionner
l'image ISO appropriée, puis redémarrez la VM en utilisant "Machine> Réinitialiser"
option de menu.

La fenêtre de console résultante contiendra l'écran de démarrage d'Oracle Linux.

Continuez l'installation d'Oracle Linux 7 comme vous le feriez pour un serveur de


base. Un guide illustré général de l'installation peut être trouvé ici . Plus précisément, il
doit s'agir d'une installation de serveur avec un minimum de swap 4G +, un pare-feu
désactivé, SELinux réglé sur permissif et les groupes de packages suivants installés:

• Serveur avec GUI


• Utilitaires de surveillance du matériel
• Performances des grands systèmes
• Client de système de fichiers réseau
• Outils de performance
• Bibliothèques de compatibilité
• Outils de développement

Pour être cohérent avec le reste de l'article, les informations suivantes doivent être
définies lors de l'installation.

• nom d'hôte: ol7-121-rac1.localdomain


• enp0s3 (eth0): DHCP (connexion automatique)
• enp0s8 (eth1): IP = 192.168.56.101, Subnet = 255.255.255.0, Gateway =
192.168.56.1, DNS = 192.168.56.1, Search = localdomain (se connecter
automatiquement)
• enp0s9 (eth2): IP = 192.168.1.101, Subnet = 255.255.255.0, Gateway = <blank>,
DNS = <blank>, Search = <blank> (se connecter automatiquement)

Vous êtes libre de modifier les adresses IP en fonction de votre réseau, mais n'oubliez
pas de rester cohérent avec ces ajustements tout au long du reste de l'article. De même,
dans cet article, je ferai référence aux adaptateurs réseau comme enp0s3, enp0s8 et
enp0s9, dans les versions précédentes de Linux, ils auraient été respectivement eth0,
eth1 et eth2.

Conditions préalables à l'installation d'Oracle


Effectuez la configuration automatique ou la configuration manuelle pour remplir les
conditions préalables de base. La configuration supplémentaire est requise pour toutes
les installations.

Configuration automatique
Si vous prévoyez d'utiliser le package «oracle-rdbms-server-12cR1-preinstall» pour
effectuer toute la configuration requise, exécutez la commande suivante.

# yum install oracle-rdbms-server-12cR1-preinstall -y


# yum installer ntp -y

Les versions antérieures d'Oracle Linux nécessitaient une configuration manuelle du


référentiel Yum en suivant les instructions sur http://public-yum.oracle.com .
Cela vaut probablement la peine de faire une mise à jour complète, mais ce n'est pas
nécessaire à proprement parler.

# yum update -y

Configuration manuelle
Si vous n'avez pas utilisé le package «oracle-rdbms-server-12cR1-preinstall» pour
effectuer tous les prérequis, vous devrez effectuer manuellement les tâches d'installation
suivantes.

Ajoutez les lignes suivantes au fichier "/etc/sysctl.conf" ou dans un fichier appelé


"/etc/sysctl.d/98-oracle.conf".

fs.file-max = 6815744
kernel.sem = 250 32000100128
kernel.shmmni = 4096
kernel.shmall = 1073741824
kernel.shmmax = 4398046511104
kernel.panic_on_oops = 1
net.core.rmem_default = 262144
net.core.rmem_max = 4194304
net.core.wmem_default = 262144
net.core.wmem_max = 1048576
net.ipv4.conf.all.rp_filter = 2
net.ipv4.conf.default.rp_filter = 2
fs.aio-max-nr = 1048576
net.ipv4.ip_local_port_range = 9000 65500

Run one of the following commands to change the current kernel parameters,
depending on which file you edited.

/sbin/sysctl -p
# Or
/sbin/sysctl -p /etc/sysctl.d/98-oracle.conf

Add the following lines to a file called "/etc/security/limits.d/oracle-rdbms-server-12cR1-


preinstall.conf" file.

oracle soft nofile 1024


oracle hard nofile 65536
oracle soft nproc 16384
oracle hard nproc 16384
oracle soft stack 10240
oracle hard stack 32768
oracle hard memlock 134217728
oracle soft memlock 134217728

In addition to the basic OS installation, the following packages must be installed whilst
logged in as the root user. This includes the 64-bit and 32-bit versions of some
packages.

# From Public Yum or ULN


yum install binutils -y
yum install compat-libstdc++-33 -y
yum install compat-libstdc++-33.i686 -y
yum install gcc -y
yum install gcc-c++ -y
yum install glibc -y
yum install glibc.i686 -y
yum install glibc-devel -y
yum install glibc-devel.i686 -y
yum install ksh -y
yum install libgcc -y
yum install libgcc.i686 -y
yum install libstdc++ -y
yum install libstdc++.i686 -y
yum install libstdc++-devel -y
yum install libstdc++-devel.i686 -y
yum install libaio -y
yum install libaio.i686 -y
yum install libaio-devel -y
yum install libaio-devel.i686 -y
yum install libXext -y
yum install libXext.i686 -y
yum install libXtst -y
yum install libXtst.i686 -y
yum install libX11 -y
yum install libX11.i686 -y
yum install libXau -y
yum install libXau.i686 -y
yum install libxcb -y
yum install libxcb.i686 -y
yum install libXi -y
yum install libXi.i686 -y
yum install make -y
yum install sysstat -y
yum install unixODBC -y
yum install unixODBC-devel -y
yum install zlib-devel -y
yum install zlib-devel.i686 -y

Create the new groups and users.

groupadd -g 54321 oinstall


groupadd -g 54322 dba
groupadd -g 54323 oper
#groupadd -g 54324 backupdba
#groupadd -g 54325 dgdba
#groupadd -g 54326 kmdba
#groupadd -g 54327 asmdba
#groupadd -g 54328 asmoper
#groupadd -g 54329 asmadmin

useradd -u 54321 -g oinstall -G dba,oper oracle

Uncomment the extra groups you require.

Additional Setup
The following steps must be performed, whether you did the manual or automatic setup.

Perform the following steps whilst logged into the "ol7-121-rac1" virtual machine as the
root user.

Set the password for the "oracle" user.

passwd oracle

Apart form the localhost address, the "/etc/hosts" file can be left blank, but I prefer to
put the addresses in for reference.

127.0.0.1 localhost.localdomain localhost


# Public
192.168.56.101 ol7-121-rac1.localdomain ol7-121-rac1
192.168.56.102 ol7-121-rac2.localdomain ol7-121-rac2
# Private
192.168.1.101 ol7-121-rac1-priv.localdomain ol7-121-rac1-priv
192.168.1.102 ol7-121-rac2-priv.localdomain ol7-121-rac2-priv
# Virtual
192.168.56.103 ol7-121-rac1-vip.localdomain ol7-121-rac1-vip
192.168.56.104 ol7-121-rac2-vip.localdomain ol7-121-rac2-vip
# SCAN
#192.168.56.105 ol7-121-scan.localdomain ol7-121-scan
#192.168.56.106 ol7-121-scan.localdomain ol7-121-scan
#192.168.56.107 ol7-121-scan.localdomain ol7-121-scan

The SCAN address is commented out of the hosts file because it must be resolved using
a DNS, so it can round-robin between 3 addresses on the same subnet as the public IPs.
The DNS can be configured on the host machine using BIND or Dnsmasq, which is much
simpler. If you are using Dnsmasq, put the RAC-specific entries in the hosts machines
"/etc/hosts" file, with the SCAN entries uncommented, and restart Dnsmasq.
Assurez-vous que le fichier "/etc/resolv.conf" comprend une entrée de serveur de noms
qui pointe vers le serveur de noms correct. De plus, si les entrées «domaine» et
«recherche» sont toutes les deux présentes, commentez l'une d'elles. Pour cette
installation, mon "/etc/resolv.conf" ressemblait à ceci.

#domain localdomain
rechercher localdomain
serveur de noms 192.168.56.1

Les modifications apportées au "resolv.conf" seront écrasées par le gestionnaire de


réseau, en raison de la présence de l'interface NAT. Pour cette raison, cette interface doit
maintenant être désactivée au démarrage. Vous pouvez l'activer manuellement si vous
devez accéder à Internet à partir des VM. Modifiez le fichier "/ etc / sysconfig / network-
scripts / ifcfg-enp0s3" (eth0), en apportant la modification suivante. Cela prendra effet
après le prochain redémarrage.

ONBOOT = non

Il n'est pas nécessaire de recommencer maintenant. Vous pouvez simplement exécuter la


commande suivante. N'oubliez pas de modifier le nom de l'adaptateur si le vôtre est
nommé différemment.

# ifdown enp0s3
# #ifdown eth0

À ce stade, la mise en réseau du premier nœud doit ressembler à ce qui suit. Notez que
enp0s3 (eth0) n'a pas d'adresse IP associée car elle est désactivée.

# ifconfig -a
enp0s3: flags = 4163 <UP, BROADCAST, RUNNING, MULTICAST> mtu 1500
éther 08: 00: 27: eb: 72: 86 txqueuelen 1000 (Ethernet)
Paquets RX 10 octets 1716 (1,6 Kio)
Erreurs RX 0 abandonnées 0 dépassements 0 trame 0
Paquets TX 55 octets 8308 (8,1 Kio)
Erreurs TX 0 abandonné 0 dépassements 0 porteuse 0 collisions 0

enp0s8: flags = 4163 <UP, BROADCAST, RUNNING, MULTICAST> mtu 1500


inet 192.168.56.101 masque de réseau 255.255.255.0 diffusion
192.168.56.255
inet6 fe80 :: a00: 27ff: fe84: 31f5 prefixlen 64 scopeid 0x20 <lien>
éther 08: 00: 27: 84: 31: f5 txqueuelen 1000 (Ethernet)
Paquets RX 342 octets 33597 (32,8 Kio)
Erreurs RX 0 abandonnées 0 dépassements 0 trame 0
Paquets TX 302 octets 43228 (42,2 Kio)
Erreurs TX 0 abandonné 0 dépassements 0 porteuse 0 collisions 0
enp0s9: flags = 4163 <UP, BROADCAST, RUNNING, MULTICAST> mtu 1500
inet 192.168.1.101 masque de réseau 255.255.255.0 diffusion 192.168.1.255
inet6 fe80 :: a00: 27ff: fe0d: 9dd9 prefixlen 64 scopeid 0x20 <lien>
éther 08: 00: 27: 0d: 9d: d9 txqueuelen 1000 (Ethernet)
Paquets RX 0 octets 0 (0,0 B)
Erreurs RX 0 abandonnées 0 dépassements 0 trame 0
Paquets TX 28 octets 3941 (3,8 Kio)
Erreurs TX 0 abandonné 0 dépassements 0 porteuse 0 collisions 0

lo: flags = 73 <UP, LOOPBACK, RUNNING> mtu 65536


masque de réseau inet 127.0.0.1 255.0.0.0
inet6 :: 1 prefixlen 128 scopeid 0x10 <hôte>
loop txqueuelen 0 (boucle locale)
Paquets RX 16 octets 1708 (1,6 Kio)
Erreurs RX 0 abandonnées 0 dépassements 0 trame 0
Paquets TX 16 octets 1708 (1,6 Kio)
Erreurs TX 0 abandonné 0 dépassements 0 porteuse 0 collisions 0

Avec cela en place et le DNS configuré, l'adresse SCAN est en cours de résolution pour
les trois adresses IP.

# nslookup ol7-121-scan
Serveur: 192.168.56.1
Adresse: 192.168.56.1 # 53

Nom: ol7-121-scan.localdomain
Adresse: 192.168.56.105
Nom: ol7-121-scan.localdomain
Adresse: 192.168.56.106
Nom: ol7-121-scan.localdomain
Adresse: 192.168.56.107

Changez le paramètre de SELinux en permissif en éditant le fichier "/ etc / selinux /


config", en vous assurant que l'indicateur SELINUX est défini comme suit.

SELINUX = permissif

If you have the Linux firewall enabled, you will need to disable or configure it, as
shown here or here. The following is an example of disabling the firewall.

# systemctl stop firewalld


# systemctl disable firewalld
Either configure NTP, or make sure it is not configured so the Oracle Cluster Time
Synchronization Service (ctssd) can synchronize the times of the RAC nodes. If you want
to deconfigure NTP do the following, which is what I did for this installation.

# systemctl stop ntpd


Shutting down ntpd: [ OK ]
# systemctl disable ntpd
# mv /etc/ntp.conf /etc/ntp.conf.orig
# rm /var/run/ntpd.pid

If your RAC is going to be permanently connected to your main network and you want
to use NTP, you must add the "-x" option into the following line in the
"/etc/sysconfig/ntpd" file.

OPTIONS="-x -u ntp:ntp -p /var/run/ntpd.pid"

Then restart NTP.

# systemctl enable ntpd


# systemctl restart ntpd

Create the directories in which the Oracle software will be installed.

mkdir -p /u01/app/12.1.0.2/grid
mkdir -p /u01/app/oracle/product/12.1.0.2/db_1
chown -R oracle:oinstall /u01
chmod -R 775 /u01/

Log in as the "oracle" user and add the following lines at the end of the
"/home/oracle/.bash_profile" file.

# Oracle Settings
export TMP=/tmp
export TMPDIR=$TMP

export ORACLE_HOSTNAME=ol7-121-rac1.localdomain
export ORACLE_UNQNAME=CDBRAC
export ORACLE_BASE=/u01/app/oracle
export GRID_HOME=/u01/app/12.1.0.2/grid
export DB_HOME=$ORACLE_BASE/product/12.1.0.2/db_1
export ORACLE_HOME=$DB_HOME
export ORACLE_SID=cdbrac1
export ORACLE_TERM=xterm
export BASE_PATH=/usr/sbin:$PATH
export PATH=$ORACLE_HOME/bin:$BASE_PATH
export LD_LIBRARY_PATH=$ORACLE_HOME/lib:/lib:/usr/lib
export CLASSPATH=$ORACLE_HOME/JRE:$ORACLE_HOME/jlib:$ORACLE_HOME/rdbms/jlib

alias grid_env='. /home/oracle/grid_env'


alias db_env='. /home/oracle/db_env'

Create a file called "/home/oracle/grid_env" with the following contents.

export ORACLE_SID=+ASM1
export ORACLE_HOME=$GRID_HOME
export PATH=$ORACLE_HOME/bin:$BASE_PATH

export LD_LIBRARY_PATH=$ORACLE_HOME/lib:/lib:/usr/lib
export CLASSPATH=$ORACLE_HOME/JRE:$ORACLE_HOME/jlib:$ORACLE_HOME/rdbms/jlib

Create a file called "/home/oracle/db_env" with the following contents.

export ORACLE_SID=cdbrac1
export ORACLE_HOME=$DB_HOME
export PATH=$ORACLE_HOME/bin:$BASE_PATH

export LD_LIBRARY_PATH=$ORACLE_HOME/lib:/lib:/usr/lib
export CLASSPATH=$ORACLE_HOME/JRE:$ORACLE_HOME/jlib:$ORACLE_HOME/rdbms/jlib

Once the "/home/oracle/.bash_profile" has been run, you will be able to switch between
environments as follows.

$ grid_env
$ echo $ORACLE_HOME
/u01/app/12.1.0.2/grid
$ db_env
$ echo $ORACLE_HOME
/u01/app/oracle/product/12.1.0.2/db_1
$

We've made a lot of changes, so it's worth doing a reboot of the VM at this point to
make sure all the changes have taken effect.

# shutdown -r now

Install Guest Additions


Click on the "Devices > Install Guest Additions" menu option at the top of the VM
screen. If you get the option to auto-run take it. If not, then run the following
commands.
cd /media/VBOXADDITIONS_4.3.16_95972
sh ./VBoxLinuxAdditions.run

Add the "oracle" user into the "vboxsf" group so it has access to shared drives.

# usermod -G vboxsf,dba oracle


# id oracle
uid=54321(oracle) gid=54321(oinstall)
groups=54321(oinstall),54322(dba),54323(vboxsf)
#

Unzip the grid and database software on the host machine.

unzip linuxamd64_12102_grid_1of2.zip
unzip linuxamd64_12102_grid_2of2.zip
unzip linuxamd64_12102_database_1of2.zip
unzip linuxamd64_12102_database_2of2.zip

Create a shared folder (Devices > Shared Folders) on the virtual machine, pointing to the
directory on the host where the Oracle software was unzipped. Check the "Auto-mount"
and "Make Permanent" options before clicking the "OK" button.

The VM will need to be restarted for the guest additions to be used properly. The next
section requires a shutdown so no additional restart is needed at this time. Once the VM
is restarted, the shared folder called "/media/sf_12.1.0.2" will be accessible by the
"oracle" user.

Create Shared Disks


Shut down the "ol7-121-rac1" virtual machine using the following command.

# shutdown -h now

On the host server, create 4 sharable virtual disks and associate them as virtual media
using the following commands. You can pick a different location, but make sure they are
outside the existing VM directory.

$ mkdir -p /u04/VirtualBox/ol7-121-rac
$ cd /u04/VirtualBox/ol7-121-rac
$
$ # Create the disks and associate them with VirtualBox as virtual media.
$ VBoxManage createhd --filename asm1.vdi --size 5120 --format VDI --variant
Fixed
$ VBoxManage createhd --filename asm2.vdi --size 5120 --format VDI --variant
Fixed
$ VBoxManage createhd --filename asm3.vdi --size 5120 --format VDI --variant
Fixed
$ VBoxManage createhd --filename asm4.vdi --size 5120 --format VDI --variant
Fixed
$
$ # Connect them to the VM.
$ VBoxManage storageattach ol7-121-rac1 --storagectl "SATA" --port 1 --device 0 -
-type hdd --medium asm1.vdi --mtype shareable
$ VBoxManage storageattach ol7-121-rac1 --storagectl "SATA" --port 2 --device 0 -
-type hdd --medium asm2.vdi --mtype shareable
$ VBoxManage storageattach ol7-121-rac1 --storagectl "SATA" --port 3 --device 0 -
-type hdd --medium asm3.vdi --mtype shareable
$ VBoxManage storageattach ol7-121-rac1 --storagectl "SATA" --port 4 --device 0 -
-type hdd --medium asm4.vdi --mtype shareable
$
$ # Make shareable.
$ VBoxManage modifyhd asm1.vdi --type shareable
$ VBoxManage modifyhd asm2.vdi --type shareable
$ VBoxManage modifyhd asm3.vdi --type shareable
$ VBoxManage modifyhd asm4.vdi --type shareable

If you are using a Windows host, you will have to modify the paths, but the process is
the same.

C:
mkdir C:\VirtualBox\ol7-121-rac
cd C:\VirtualBox\ol7-121-rac

"c:\Program Files\Oracle\VirtualBox\VBoxManage" createhd --filename asm1.vdi --


size 5120 --format VDI --variant Fixed
"c:\Program Files\Oracle\VirtualBox\VBoxManage" createhd --filename asm2.vdi --
size 5120 --format VDI --variant Fixed
"c:\Program Files\Oracle\VirtualBox\VBoxManage" createhd --filename asm3.vdi --
size 5120 --format VDI --variant Fixed
"c:\Program Files\Oracle\VirtualBox\VBoxManage" createhd --filename asm4.vdi --
size 5120 --format VDI --variant Fixed

"c:\Program Files\Oracle\VirtualBox\VBoxManage" storageattach ol7-121-rac1 --


storagectl "SATA" --port 1 --device 0 --type hdd --medium asm1.vdi --mtype
shareable
"c:\Program Files\Oracle\VirtualBox\VBoxManage" storageattach ol7-121-rac1 --
storagectl "SATA" --port 2 --device 0 --type hdd --medium asm2.vdi --mtype
shareable
"c:\Program Files\Oracle\VirtualBox\VBoxManage" storageattach ol7-121-rac1 --
storagectl "SATA" --port 3 --device 0 --type hdd --medium asm3.vdi --mtype
shareable
"c:\Program Files\Oracle\VirtualBox\VBoxManage" storageattach ol7-121-rac1 --
storagectl "SATA" --port 4 --device 0 --type hdd --medium asm4.vdi --mtype
shareable

"c:\Program Files\Oracle\VirtualBox\VBoxManage" modifyhd asm1.vdi --type


shareable
"c:\Program Files\Oracle\VirtualBox\VBoxManage" modifyhd asm2.vdi --type
shareable
"c:\Program Files\Oracle\VirtualBox\VBoxManage" modifyhd asm3.vdi --type
shareable
"c: \ Program Files \ Oracle \ VirtualBox \ VBoxManage" modifyhd asm4.vdi - type
partageable

Démarrez la machine virtuelle "ol7-121-rac1" en cliquant sur le bouton "Démarrer" de la


barre d'outils. Lorsque le serveur a démarré, connectez-vous en tant qu'utilisateur root
afin de pouvoir configurer les disques partagés. Les disques actuels peuvent être vus en
exécutant les commandes suivantes.

# cd / dev
# ls sd *
sda sda1 sda2 sdb sdc sdd sde
#

Utilisez la commande "fdisk" pour partitionner les disques sdb en sde. La sortie suivante
montre la sortie fdisk attendue pour le disque sdb.

# fdisk / dev / sdb


Le périphérique ne contient ni table de partition DOS valide, ni étiquette de
disque Sun, SGI ou OSF
Création d'un nouveau label de disque DOS avec l'identificateur de disque
0x62be91cf.
Les modifications resteront uniquement en mémoire jusqu'à ce que vous décidiez de
les écrire.
Après cela, bien sûr, le contenu précédent ne sera pas récupérable.
Attention: l'indicateur invalide 0x0000 de la table de partition 4 sera corrigé
par w (rite)

AVERTISSEMENT: le mode compatible DOS est obsolète. Il est fortement recommandé


de
désactiver le mode (commande 'c') et changer les unités d'affichage en
secteurs (commande 'u').

Commande (m pour l'aide): n


Action de commande
e étendu
p partition primaire (1-4)
p
Numéro de partition (1-4): 1
Premier cylindre (1-652, par défaut 1):
Utilisation de la valeur par défaut 1
Dernier cylindre, + cylindres ou + taille {K, M, G} (1-652, par défaut 652):
Utilisation de la valeur par défaut 652

Commande (m pour l'aide): w


La table de partition a été modifiée!

Appel de ioctl () pour relire la table de partition.


Synchronisation des disques.
#

Dans chaque cas, la séquence de réponses est "n", "p", "1", "Return", "Return" et "w".

Une fois que tous les disques sont partitionnés, les résultats peuvent être vus en
répétant la commande précédente "ls".

# cd / dev
# ls sd *
sda sda1 sda2 sdb sdb1 sdc sdc1 sdd sdd1 sde sde1
#

Configurez vos règles UDEV, comme indiqué ici .

Ajoutez ce qui suit au fichier «/etc/scsi_id.config» pour configurer les périphériques SCSI
comme approuvés. Créez le fichier s'il n'existe pas déjà.

options = -g

L'ID SCSI de mes disques est affiché ci-dessous.

# / usr / lib / udev / scsi_id -g -u -d / dev / sdb


1ATA_VBOX_HARDDISK_VB40696d3c-4b65a1e9
# / usr / lib / udev / scsi_id -g -u -d / dev / sdc
1ATA_VBOX_HARDDISK_VB131c87f1-9a5b7135
# / usr / lib / udev / scsi_id -g -u -d / dev / sdd
1ATA_VBOX_HARDDISK_VB3d0db51a-8fe749fa
# / usr / lib / udev / scsi_id -g -u -d / dev / sde
1ATA_VBOX_HARDDISK_VB93d904b0-66a29d8f
#

Using these values, edit the "/etc/udev/rules.d/99-oracle-asmdevices.rules" file adding


the following 4 entries. All parameters for a single entry must be on the same line.

KERNEL=="sd?1", SUBSYSTEM=="block", PROGRAM=="/usr/lib/udev/scsi_id -g -u -d


/dev/$parent", RESULT=="1ATA_VBOX_HARDDISK_VB40696d3c-4b65a1e9",
SYMLINK+="oracleasm/asm-disk1", OWNER="oracle", GROUP="dba", MODE="0660"
KERNEL=="sd?1", SUBSYSTEM=="block", PROGRAM=="/usr/lib/udev/scsi_id -g -u -d
/dev/$parent", RESULT=="1ATA_VBOX_HARDDISK_VB131c87f1-9a5b7135",
SYMLINK+="oracleasm/asm-disk2", OWNER="oracle", GROUP="dba", MODE="0660"
KERNEL=="sd?1", SUBSYSTEM=="block", PROGRAM=="/usr/lib/udev/scsi_id -g -u -d
/dev/$parent", RESULT=="1ATA_VBOX_HARDDISK_VB3d0db51a-8fe749fa",
SYMLINK+="oracleasm/asm-disk3", OWNER="oracle", GROUP="dba", MODE="0660"
KERNEL=="sd?1", SUBSYSTEM=="block", PROGRAM=="/usr/lib/udev/scsi_id -g -u -d
/dev/$parent", RESULT=="1ATA_VBOX_HARDDISK_VB93d904b0-66a29d8f",
SYMLINK+="oracleasm/asm-disk4", OWNER="oracle", GROUP="dba", MODE="0660"

Load updated block device partition tables.

# /sbin/partprobe /dev/sdb1
# /sbin/partprobe /dev/sdc1
# /sbin/partprobe /dev/sdd1
# /sbin/partprobe /dev/sde1

Test the rules are working as expected.

# /sbin/udevadm test /block/sdb/sdb1

Reload the UDEV rules.

# /sbin/udevadm control --reload-rules

The disks should now be visible and have the correct ownership using the following
command. If they are not visible, your UDEV configuration is incorrect and must be fixed
before you proceed.

# ls -al /dev/oracleasm/*
lrwxrwxrwx. 1 root root 7 Sep 17 16:10 /dev/oracleasm/asm-disk1 -> ../sdb1
lrwxrwxrwx. 1 root root 7 Sep 17 16:10 /dev/oracleasm/asm-disk2 -> ../sdc1
lrwxrwxrwx. 1 root root 7 Sep 17 16:10 /dev/oracleasm/asm-disk3 -> ../sdd1
lrwxrwxrwx. 1 root root 7 Sep 17 16:10 /dev/oracleasm/asm-disk4 -> ../sde1
#

The shared disks are now configured for the grid infrastructure.

Clone the Virtual Machine


Later versions of VirtualBox allow you to clone VMs, but these also attempt to clone the
shared disks, which is not what we want. Instead we must manually clone the VM.

Arrêtez la machine virtuelle "ol7-121-rac1" à l'aide de la commande suivante.

# shutdown -h maintenant

Clonez manuellement le disque "ol7-121-rac1.vdi" à l'aide des commandes suivantes sur


le serveur hôte.

$ # Linux
$ mkdir -p / u03 / VirtualBox / ol7-121-rac2
$ VBoxManage clonehd /u01/VirtualBox/ol7-121-rac1/ol7-121-rac1.vdi
/u03/VirtualBox/ol7-121-rac2/ol7-121-rac2.vdi

Rem Windows
mkdir "C: \ VirtualBox \ ol7-121-rac2"
"c: \ Program Files \ Oracle \ VirtualBox \ VBoxManage" clonehd "C: \ VirtualBox
\ ol7-121-rac1 \ ol7-121-rac1.vdi" "C: \ VirtualBox \ ol7-121-rac2 \ ol7-121-
rac2.vdi "

Créez la machine virtuelle "ol7-121-rac2" dans VirtualBox de la même manière que vous
l'avez fait pour "ol7-121-rac1", à l'exception de l'utilisation d'un disque dur virtuel "ol7-
121-rac2.vdi" existant.
N'oubliez pas d'ajouter les trois cartes réseau comme vous l'avez fait sur la VM "ol7-121-
rac1". Lorsque la machine virtuelle est créée, attachez les disques partagés à cette
machine virtuelle.

$ # Linux: basculez vers l'emplacement de stockage partagé et attachez-les.


$ cd / u04 / VirtualBox / ol7-121-rac
$
$ VBoxManage storageattach ol7-121-rac2 --storagectl "SATA" --port 1 --device 0 -
-type hdd --medium asm1.vdi --mtype partageable
$ VBoxManage storageattach ol7-121-rac2 --storagectl "SATA" --port 2 --device 0 -
-type hdd --medium asm2.vdi --mtype partageable
$ VBoxManage storageattach ol7-121-rac2 --storagectl "SATA" --port 3 --device 0 -
-type hdd --medium asm3.vdi --mtype partageable
$ VBoxManage storageattach ol7-121-rac2 --storagectl "SATA" --port 4 --device 0 -
-type hdd --medium asm4.vdi --mtype partageable

Rem Windows: basculez vers l'emplacement de stockage partagé et attachez-les.


C:
cd C: \ VirtualBox \ ol7-121-rac

"c: \ Program Files \ Oracle \ VirtualBox \ VBoxManage" storageattach ol7-121-


rac2 --storagectl "SATA" --port 1 --device 0 --type hdd --medium asm1.vdi --mtype
partageable
"c: \ Program Files \ Oracle \ VirtualBox \ VBoxManage" storageattach ol7-121-
rac2 --storagectl "SATA" --port 2 --device 0 --type hdd --medium asm2.vdi --mtype
partageable
"c: \ Program Files \ Oracle \ VirtualBox \ VBoxManage" storageattach ol7-121-
rac2 --storagectl "SATA" --port 3 --device 0 --type hdd --medium asm3.vdi --mtype
partageable
"c: \ Program Files \ Oracle \ VirtualBox \ VBoxManage" storageattach ol7-121-
rac2 --storagectl "SATA" --port 4 --device 0 --type hdd --medium asm4.vdi --mtype
partageable

Démarrez la machine virtuelle "ol7-121-rac2" en cliquant sur le bouton "Démarrer" de la


barre d'outils. Ignorez toutes les erreurs de réseau lors du démarrage.

Connectez-vous à la machine virtuelle "ol7-121-rac2" en tant qu'utilisateur "root" afin


que nous puissions reconfigurer les paramètres réseau pour correspondre à ce qui suit.

• nom d'hôte: ol7-121-rac2.localdomain


• enp0s3 (eth0): DHCP (* Pas * Se connecter automatiquement)
• enp0s8 (eth1): IP = 192.168.56.102, Subnet = 255.255.255.0, Gateway =
192.168.56.1, DNS = 192.168.56.1, Search = localdomain (se connecter
automatiquement)
• enp0s9 (eth2): IP = 192.168.1.102, Subnet = 255.255.255.0, Gateway = <blank>,
DNS = <blank>, Search = <blank> (se connecter automatiquement)

Modifiez le nom d'hôte dans le fichier "/ etc / hostname".

ol7-121-rac2.localdomain

Contrairement aux versions précédentes de Linux, nous ne devrions pas avoir à modifier
l'adresse MAC associée aux adaptateurs réseau, mais nous devrons modifier leurs
adresses IP.

Modifiez le "/ etc / sysconfig / network-scripts / ifcfg-eth1" (enp0s8), en modifiant


uniquement les paramètres IPADDR comme suit et en supprimant l'entrée UUID.

IPADDR = 192.168.56.102

Modifiez le "/ etc / sysconfig / network-scripts / ifcfg-eth2" (enp0s9), en modifiant


uniquement les paramètres IPADDR comme suit et en supprimant l'entrée UUID.

IPADDR = 192.168.1.102

Redémarrez les machines virtuelles.


# shutdown -r now

À ce stade, la mise en réseau du deuxième nœud doit ressembler à ce qui suit. Notez
que enp0s3 (eth0) n'a pas d'adresse IP associée car elle est désactivée.

# ifconfig
enp0s3: flags = 4163 <UP, BROADCAST, RUNNING, MULTICAST> mtu 1500
éther 08: 00: 27: dc: 7c: 74 txqueuelen 1000 (Ethernet)
Paquets RX 0 octets 0 (0,0 B)
Erreurs RX 0 abandonnées 0 dépassements 0 trame 0
Paquets TX 0 octets 0 (0,0 B)
Erreurs TX 0 abandonné 0 dépassements 0 porteuse 0 collisions 0

enp0s8: flags = 4163 <UP, BROADCAST, RUNNING, MULTICAST> mtu 1500


inet 192.168.56.102 masque de réseau 255.255.255.0 diffusion
192.168.56.255
inet6 fe80 :: a00: 27ff: fed9: c89a prefixlen 64 scopeid 0x20 <lien>
éther 08: 00: 27: d9: c8: 9a txqueuelen 1000 (Ethernet)
Paquets RX 197 octets 19460 (19,0 Kio)
Erreurs RX 0 abandonnées 0 dépassements 0 trame 0
Paquets TX 178 octets 27171 (26,5 Kio)
Erreurs TX 0 abandonné 0 dépassements 0 porteuse 0 collisions 0

enp0s9: flags = 4163 <UP, BROADCAST, RUNNING, MULTICAST> mtu 1500


inet 192.168.1.102 masque de réseau 255.255.255.0 diffusion 192.168.1.255
inet6 fe80 :: a00: 27ff: feb4: 6bf prefixlen 64 scopeid 0x20 <lien>
éther 08: 00: 27: b4: 06: bf txqueuelen 1000 (Ethernet)
Paquets RX 0 octets 0 (0,0 B)
Erreurs RX 0 abandonnées 0 dépassements 0 trame 0
Paquets TX 30 octets 4112 (4,0 Kio)
Erreurs TX 0 abandonné 0 dépassements 0 porteuse 0 collisions 0

lo: flags = 73 <UP, LOOPBACK, RUNNING> mtu 65536


masque de réseau inet 127.0.0.1 255.0.0.0
inet6 :: 1 prefixlen 128 scopeid 0x10 <hôte>
loop txqueuelen 0 (boucle locale)
Paquets RX 4 octets 420 (420,0 B)
Erreurs RX 0 abandonnées 0 dépassements 0 trame 0
Paquets TX 4 octets 420 (420,0 B)
Erreurs TX 0 abandonné 0 dépassements 0 porteuse 0 collisions 0

Modifiez le fichier "/home/oracle/.bash_profile" sur le nœud "ol7-121-rac2" pour


corriger les valeurs ORACLE_SID et ORACLE_HOSTNAME.

export ORACLE_SID = cdbrac2


export ORACLE_HOSTNAME = ol7-121-rac2.localdomain
Modifiez également le paramètre ORACLE_SID dans les fichiers "/ home / oracle /
db_env" et "/ home / oracle / grid_env".

Restart the "ol7-121-rac2" virtual machine and start the "ol7-121-rac1" virtual machine.
When both nodes have started, check they can both ping all the public and private IP
addresses using the following commands.

ping -c 3 ol7-121-rac1
ping -c 3 ol7-121-rac1-priv
ping -c 3 ol7-121-rac2
ping -c 3 ol7-121-rac2-priv

Check the SCAN address is still being resolved properly on both nodes.

# nslookup ol7-121-scan
Server: 192.168.56.1
Address: 192.168.56.1#53

Name: ol7-121-scan.localdomain
Address: 192.168.56.105
Name: ol7-121-scan.localdomain
Address: 192.168.56.106
Name: ol7-121-scan.localdomain
Address: 192.168.56.107

At this point the virtual IP addresses defined in the "/etc/hosts" file will not work, so
don't bother testing them.

Check the UDEV rules are working on both machines. In previous versions of OL7 the
"/etc/udev/rules.d/99-oracle-asmdevices.rules" file copied between servers during the
clone without any issues. For some reason, this doesn't seem to happen on my OL7.1
installations, so you may need to repeat the UDEV configuration on the second node if
the output of the following command is not consistent on both nodes.

# ls -al /dev/oracleasm/*
lrwxrwxrwx. 1 root root 7 Sep 18 08:19 /dev/oracleasm/asm-disk1 -> ../sdb1
lrwxrwxrwx. 1 root root 7 Sep 18 08:19 /dev/oracleasm/asm-disk2 -> ../sdc1
lrwxrwxrwx. 1 root root 7 Sep 18 08:19 /dev/oracleasm/asm-disk3 -> ../sdd1
lrwxrwxrwx. 1 root root 7 Sep 18 08:19 /dev/oracleasm/asm-disk4 -> ../sde1
#

Prior to 11gR2 we would probably use the "runcluvfy.sh" utility in the clusterware root
directory to check the prerequisites have been met. If you are intending to configure
SSH connectivity using the installer this check should be omitted as it will always fail. If
you want to setup SSH connectivity manually, then once it is done you can run the
"runcluvfy.sh" with the following command.

/mountpoint/clusterware/runcluvfy.sh stage -pre crsinst -n ol7-121-rac1,ol7-121-


rac2 -verbose

If you get any failures be sure to correct them before proceeding.

The virtual machine setup is now complete.

Before moving forward you should probably shut down your VMs and take snapshots of
them. If any failures happen beyond this point it is probably better to switch back to
those snapshots, clean up the shared drives and start the grid installation again. An
alternative to cleaning up the shared disks is to back them up now using zip and just
replace them in the event of a failure.

$ # Linux
$ cd /u04/VirtualBox/ol7-121-rac
$ zip PreGrid.zip *.vdi

Rem Windows
C:
cd C:\VirtualBox\ol7-121-rac
zip PreGrid.zip *.vdi

Install the Grid Infrastructure


Make sure both virtual machines are started. Install the following package from the
Oracle grid media as the "root" user.

# cd /media/sf_12.1.0.2/grid/rpm
# rpm -Uvh cvuqdisk*

Login to "ol7-121-rac1" as the "oracle" user and start the Oracle installer.

$ cd /media/sf_12.1.0.2/grid
$ ./runInstaller

Sélectionnez l'option «Installer et configurer Oracle Grid Infrastructure pour un cluster»,


puis cliquez sur le bouton «Suivant».
Acceptez l'option «Configurer un cluster standard» en cliquant sur le bouton «Suivant».
Sélectionnez l'option "Installation standard", puis cliquez sur le bouton "Suivant".
Sur l'écran "Spécifier la configuration du cluster", entrez le nom de SCAN correct et
cliquez sur le bouton "Ajouter".
Entrez les détails du deuxième nœud du cluster, puis cliquez sur le bouton "OK".

Cliquez sur le bouton "Connectivité SSH ..." et entrez le mot de passe de l'utilisateur
"oracle". Cliquez sur le bouton "Configuration" pour configurer la connectivité SSH, et
sur le bouton "Test" pour le tester une fois qu'il est terminé. Une fois le test terminé,
cliquez sur le bouton "Suivant".

Si vous effectuez une installation 12.1.0.1, vous devrez cliquer sur le bouton "Identifier
les interfaces réseau", mais en 12.1.0.2, c'est sur l'écran suivant.

Vérifiez que les réseaux publics et privés sont correctement spécifiés. Si l'interface NAT
est affichée, n'oubliez pas de la marquer comme "Ne pas utiliser". Cliquez sur le bouton
"Suivant".
Enter "/u01/app/12.1.0.2/grid" as the software location and "Automatic Storage
Manager" as the cluster registry storage type. Enter the ASM password, select "dba" as
the group and click the "Next" button.
Set the redundancy to "External", click the "Change Discovery Path" button and set the
path to "/dev/oracleasm/*". Return the main screen and select all 4 disks and click the
"Next" button.
Accept the default inventory directory by clicking the "Next" button.
If you want the root scripts to run automatically, enter the relevant credentials. I prefer to
run them manually. Click the "Next" button.
Attendez que les vérifications des prérequis soient terminées. Si vous rencontrez des
problèmes, utilisez le bouton «Réparer et vérifier à nouveau». Une fois les correctifs
possibles terminés, cochez la case «Ignorer tout» et cliquez sur le bouton «Suivant». Il
est probable que les tests «Mémoire physique» et «Vérification des périphériques pour
ASM» échouent pour ce type d'installation. C'est acceptable.
Si vous êtes satisfait des informations récapitulatives, cliquez sur le bouton "Installer".
Attendez que l'installation se déroule.
Lorsque vous y êtes invité, exécutez les scripts de configuration sur chaque nœud.
La sortie du fichier "orainstRoot.sh" doit ressembler à celle répertoriée ci-dessous.

# /u01/app/oraInventory/orainstRoot.sh
Modification des autorisations de / u01 / app / oraInventory.
Ajout d'autorisations de lecture et d'écriture pour le groupe.
Suppression des autorisations de lecture, d'écriture et d'exécution pour le
monde.

Changement du nom de groupe de / u01 / app / oraInventory en oinstall.


L'exécution du script est terminée.
#

La sortie du "root.sh" variera un peu selon le nœud sur lequel il est exécuté. Exemple
de sortie peut être vu ici ( Node1 , Node2 ).

Une fois les scripts terminés, retournez à l'écran "Exécuter les scripts de configuration"
sur "ol7-121-rac1" et cliquez sur le bouton "OK".
Attendez que les assistants de configuration se terminent.
Si l'une des étapes de configuration échoue, vous devez vérifier le journal spécifié pour
voir si l'erreur est un show-stopper ou non. Si vous n'utilisez pas de DNS pour résoudre
le SCAN, vous pouvez vous attendre à ce que la phase de vérification échoue avec une
erreur comme celle-ci.

INFORMATION: Vérification du nom d'accès client unique (SCAN) ...


INFO: Checking name resolution setup for "rac-scan.localdomain"...
INFO: ERROR:
INFO: PRVF-4664 : Found inconsistent name resolution entries for SCAN name "rac-
scan.localdomain"
INFO: ERROR:
INFO: PRVF-4657 : Name resolution setup check for "rac-scan.localdomain" (IP
address: 192.168.2.201) failed
INFO: ERROR:
INFO: PRVF-4664 : Found inconsistent name resolution entries for SCAN name "rac-
scan.localdomain"
INFO: Verification of SCAN VIP and Listener setup failed

Provided this is the only error, it is safe to ignore this and continue by clicking the "Next"
button.
Click the "Close" button to exit the installer.

The grid infrastructure installation is now complete. We can check the status of the
installation using the following commands.

$ grid_env
$ crsctl stat res -t
--------------------------------------------------------------------------------
Name Target State Server State details
--------------------------------------------------------------------------------
Local Resources
--------------------------------------------------------------------------------
ora.DATA.dg
ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 STABLE
ONLINE ONLINE ol7-121-rac2 STABLE
ora.LISTENER.lsnr
ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 STABLE
ONLINE ONLINE ol7-121-rac2 STABLE
ora.asm
ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 Started,STABLE
ONLINE ONLINE ol7-121-rac2 Started,STABLE
ora.net1.network
ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 STABLE
ONLINE ONLINE ol7-121-rac2 STABLE
ora.ons
ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 STABLE
ONLINE ONLINE ol7-121-rac2 STABLE
--------------------------------------------------------------------------------
Cluster Resources
--------------------------------------------------------------------------------
ora.LISTENER_SCAN1.lsnr
1 ONLINE ONLINE ol7-121-rac2 STABLE
ora.LISTENER_SCAN2.lsnr
1 ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 STABLE
ora.LISTENER_SCAN3.lsnr
1 ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 STABLE
ora.MGMTLSNR
1 ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 169.254.255.49 192.1
68.1.101,STABLE
ora.cvu
1 ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 STABLE
ora.mgmtdb
1 ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 Open,STABLE
ora.oc4j
1 ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 STABLE
ora.ol7-121-rac1.vip
1 ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 STABLE
ora.ol7-121-rac2.vip
1 ONLINE ONLINE ol7-121-rac2 STABLE
ora.scan1.vip
1 ONLINE ONLINE ol7-121-rac2 STABLE
ora.scan2.vip
1 ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 STABLE
ora.scan3.vip
1 ONLINE ONLINE ol7-121-rac1 STABLE
--------------------------------------------------------------------------------
$

At this point it is probably a good idea to shutdown both VMs and take snapshots.
Remember to make a fresh zip of the ASM disks on the host machine, which you will
need to restore if you revert to the post-grid snapshots.

$ cd /u04/VirtualBox/ol7-121-rac
$ zip PostGrid.zip *.vdi

Install the Database Software


Make sure the "ol7-121-rac1" and "ol7-121-rac2" virtual machines are started, then login
to "ol7-121-rac1" as the oracle user and start the Oracle installer. Check that all services
are up using "crsctl stat res -t", as described before.
$ cd /media/sf_12.1.0.2/database
$ ./runInstaller

Uncheck the security updates checkbox and click the "Next" button and "Yes" on the
subsequent warning dialog.

Select the "Install database software only" option, then click the "Next" button.
Accept the "Oracle Real Application Clusters database installation" option by clicking the
"Next" button.
Make sure both nodes are selected, then click the "Next" button.
Select the required languages, then click the "Next" button.
Sélectionnez l'option "Enterprise Edition", puis cliquez sur le bouton "Suivant".
Entrez "/ u01 / app / oracle" comme base Oracle et
"/u01/app/oracle/product/12.1.0.2/db_1" comme emplacement du logiciel, puis cliquez
sur le bouton "Suivant".
Sélectionnez les groupes de systèmes d'exploitation souhaités, puis cliquez sur le bouton
"Suivant".
Attendez que la vérification des prérequis soit terminée. En cas de problème, cliquez sur
le bouton «Réparer et vérifier à nouveau» ou cochez la case «Tout ignorer» et cliquez sur
le bouton «Suivant».
Si vous êtes satisfait des informations récapitulatives, cliquez sur le bouton "Installer".
Attendez que l'installation se déroule.
Lorsque vous y êtes invité, exécutez le script de configuration sur chaque nœud. Lorsque
les scripts ont été exécutés sur chaque nœud, cliquez sur le bouton "OK".
Cliquez sur le bouton "Fermer" pour quitter le programme d'installation.
Arrêtez les deux machines virtuelles et prenez des instantanés. N'oubliez pas de créer un
nouveau zip des disques ASM sur la machine hôte, que vous devrez restaurer si vous
revenez aux instantanés post-db.

$ cd / u04 / VirtualBox / ol7-121-rac


$ zip PostDB.zip * .vdi

Créer une base de données


Assurez-vous que les machines virtuelles «ol7-121-rac1» et «ol7-121-rac2» sont
démarrées, puis connectez-vous à «ol7-121-rac1» en tant qu'utilisateur oracle et
démarrez l'assistant de création de base de données (DBCA).

$ dbca

Sélectionnez l'option "Créer une base de données" et cliquez sur le bouton "Suivant".
Sélectionnez l'option "Créer une base de données avec la configuration par
défaut". Entrez le nom de la base de données du conteneur (cdbrac), le nom de la base
de données enfichable (pdb1) et le mot de passe administrateur. Cliquez sur le bouton
"Suivant".
Attendez que les vérifications des prérequis soient terminées. S'il y a des problèmes,
corrigez-les ou cochez la case "Ignorer tout" et cliquez sur le bouton "Suivant".
Si vous êtes satisfait des informations récapitulatives, cliquez sur le bouton "Terminer".
Attendez que la création de la base de données ait lieu.
Si vous souhaitez modifier les mots de passe, cliquez sur le bouton "Gestion des mots de
passe". Une fois terminé, cliquez sur le bouton "Fermer".
La création de la base de données RAC est maintenant terminée.

Vérifiez l'état du RAC


Il existe plusieurs façons de vérifier l'état du RAC. L' srvctlutilitaire affiche la
configuration actuelle et l'état de la base de données RAC.

$ srvctl base de données de configuration -d cdbrac


Nom unique de la base de données: cdbrac
Nom de la base de données: cdbrac
Accueil Oracle: /u01/app/oracle/product/12.1.0.2/db_1
Utilisateur Oracle: oracle
Spfile: + DATA / CDBRAC / PARAMETERFILE / spfile.296.890818285
Fichier de mot de passe: + DATA / CDBRAC / PASSWORD / pwdcdbrac.276.890817261
Domaine:
Options de démarrage: ouvrir
Options d'arrêt: immédiat
Rôle de la base de données: PRIMAIRE
Politique de gestion: AUTOMATIQUE
Pools de serveurs:
Groupes de disques: DATA
Monter les chemins des points:
Prestations de service:
Type: RAC
Démarrer la concurrence:
Arrêter la concurrence:
Groupe OSDBA: dba
Groupe OSOPER:
Instances de base de données: cdbrac1, cdbrac2
Nœuds configurés: ol7-121-rac1, ol7-121-rac2
La base de données est gérée par l'administrateur
$

base de données d'état $ srvctl -d cdbrac


L'instance cdbrac1 s'exécute sur le nœud ol7-121-rac1
L'instance cdbrac2 s'exécute sur le nœud ol7-121-rac2
$

La V$ACTIVE_INSTANCESvue peut également afficher l'état actuel des instances.

$ sqlplus / comme sysdba

SQL * Plus: Release 12.1.0.2.0 Production le samedi 19 septembre 09:45:35 2015

Copyright (c) 1982, 2014, Oracle. Tous les droits sont réservés.

Connecté à:
Oracle Database 12c Enterprise Edition Release 12.1.0.2.0 - Production 64 bits
Avec le partitionnement, les clusters d'applications réels, la gestion
automatique du stockage, OLAP,
Options d'analyse avancée et de test d'applications réelles

SQL> SELECT inst_name FROM v $ active_instances;

INST_NAME
-------------------------------------------------- ------------------------------
ol7-121-rac1.localdomain: cdbrac1
ol7-121-rac2.localdomain: cdbrac2

SQL>

Vous aimerez peut-être aussi