Vous êtes sur la page 1sur 2

6- Interférences en lumière blanche

On reprend le dispositif des deux fentes d’Young :

On éclaire la fente F avec une lumière blanche.


La lumière blanche est formée d’une infinité de radiations monochromatiques dont les
longueurs d’onde dans le vide (ou l’air) sont comprises entre 400nm (Violet) et 750nm
(Rouge).
D
L’interfrange i  est proportionnel à la longueur d’onde de la radiation.
a
En supposant que la fente source est très fine, pour chaque radiation
monochromatique, il se formera un système de franges d’interférences bien contrastées.

Toutes les radiations constituant la lumière blanche sont incohérentes entre elles. Sur
l’écran, les différents systèmes de franges vont se superposer et les éclairements en un point
de l’écran s’ajouteront.

Pour toutes les radiations, la frange centrale pour laquelle   0 est donc une
frange brillante car elle correspond à p = 0 dans la condition   p  des franges brillantes.
De telle sorte que l’addition de toutes les intensités lumineuses donne une frange centrale
blanche contenant toutes les radiations du spectre visible.
Comme l’interfrange est proportionnelle à la longueur d’onde cette frange blanche est
irisée de rouge (   750nm ).

Très rapidement, les franges brillantes pour une longueur d’onde  se superposent aux
franges noires d’une autre longueur d’onde  ’ de sorte qu’on n’observe plus, en fait, que du
blanc.
Mais dans ce blanc, il manque des radiations, celles qui correspondent aux franges
noires : On dit qu’il s’agit d’un blanc d’ordre supérieur.

L’absence de ces radiations dans le blanc d’ordre supérieur peut être mise en évidence
à l’aide d’un spectroscope. Les radiations absentes se manifestent par des cannelures noires.
On dit qu’on a un spectre cannelé.

 ax 
Les cannelures noires correspondent à   (2 p  1) soit  (2 p  1)
2 D 2

Application :

25
En un point P de coordonnée x de l’écran dans le champ d’interférences, quelles sont les
longueurs d’onde  absentes ?

Méthode de calcul :
Pour cela, on détermine les valeurs possibles de p dans l’intervalle des longueurs d’onde du
spectre visible c'est-à-dire entre 0,4μm et 0,75μm.
Puis, on en déduit les valeurs de  correspondantes.
AN : a = 1,5mm D = 2m x =3mm

Réponses:

26