Vous êtes sur la page 1sur 21

Module Planification des apprentissages

Par Mme Bouchra ElAndaloussi

Présentation du module

- Compétence développée
Planifier et évaluer les apprentissages en classe de français dans le qualifiant
- Composante de la compétence et compétences travaillées

- Prendre conscience de ses représentations sur l’enseignement du français


dans le qualifiant et de celles des autres stagiaires
- S’imprégner des principes de la planification des apprentissages
- Identifier les besoins des élèves, ce qui implique de les évaluer
- analyser le curriculum du qualifiant
- Planifier un parcours d’apprentissage (séquence didactique, projet
pédagogique) et en gérer le temps
- Planifier des activités d’enseignement -apprentissage, et les gérer dans le
temps de la planification et en fonction de l’Evaluation
- Faire évaluer ses pratiques pédagogiques (pratique réflexive)

1
I- Qu’est-ce que le processus de planification ?
La planification est une tâche préparatoire à l’enseignement qui porte sur
différentes dimensions, comme notamment :

a- la définition des objectifs pédagogiques et leur organisation dans le temps;


b- la répartition des contenus du programme sur l’année et la préparation de ces
contenus ;
c- la gestion du matériel didactique et la variation de celui-ci ;
d- le choix des stratégies d'enseignement et d'apprentissage ; etc.

II- Est-il important de définir des objectifs pédagogiques ?


a-Au niveau du système / des programmes :
- Centration sur les contenus à transmettre
- Centration sur l’apprenant et ses besoins d’apprentissage (objectifs à
maitriser, puis compétences à développer)
b- Au niveau de chaque enseignant :
-Dépasser la question des savoirs à transmettre pour s’interroger sur les
objectifs pédagogiques que l’on poursuit et sur les compétences que l’on vise à
faire développer aux élèves.

III-Quelle est l’utilité de la planification?


a- La planification permet d'avoir une vue d'ensemble du programme. Elle est
nécessaire en tant qu'élément d'organisation et d'orientation pour l’enseignant et
les élèves, car elle a des conséquences directes sur l'apprentissage. De plus, elle
favorise la cohérence dans la démarche pédagogique.
b- La planification est une étape importante du processus enseignement-
apprentissage et amène une réflexion continue sur des pratiques pédagogiques.

2
IV- Quels sont les types de planifications?
a- La planification à court terme: par cours La planification à court terme
est relative aux activités quotidiennes ou à des petits blocs d'apprentissage. Le
fait de préparer un bref aperçu du contenu de vos cours constitue une bonne
pratique d'enseignement. Ces aperçus quotidiens devraient indiquer, notamment,
le matériel que vous comptez utiliser. L'aperçu quotidien devrait être rédigé
chaque jour avant que vous ne quittiez l'école. Au début, il est possible que votre
planification prévoie trop de matière pour une seule journée dans chacun des
sujets. Par contre, avec le temps, vous parviendrez à planifier vos journées de
façon beaucoup plus précise.
b- La planification à moyen terme: séquentielle, modulaire La planification
à moyen terme concerne les unités d'apprentissage plus courtes et porte sur
quelques semaines d'enseignement, une unité thématique ou un projet. Les sujets
de chacune des leçons visent à accroître les connaissances et les compétences
des élèves en s'appuyant sur ce qu'ils ont déjà appris. Une planification permet
d'éviter les répétitions inutiles.
c- La planification à long terme: par période ou annuelle La planification à
long terme porte sur une longue période d'apprentissage (session, année) et
consiste à organiser globalement les objectifs d'apprentissage, les moyens
utilisés pour favoriser un apprentissage maximal, l'évaluation des
apprentissages, les ressources nécessaires et le temps consacré à chaque unité. À
cet égard, les programmes d'études seront très utiles.

V- Que doit comprendre la planification?


1. La problématique ou le sujet: - La problématique ou le sujet est le fil
conducteur qui oriente la sélection des résultats et des scénarios
d'apprentissage.

3
2. Les résultats d'apprentissage visés/contenus: - Les résultats
d'apprentissage visés précisent les connaissances et les compétences et les
valeurs observables et mesurables qui doivent être acquises de façon
progressive.
3. Le projet authentique:
- C'est l'étape où l'élève applique ses connaissances, ses compétences et ses
valeurs dans un contexte significatif qui lui permet de démontrer l'atteinte des
résultats visés
4. Les scénarios d'apprentissage:
- Ce sont les étapes à suivre pour réaliser le projet authentique. Chaque
scénario d'apprentissage comprend les éléments suivants
a- mise en situation : - l'élément déclencheur
- le rappel des connaissances antérieures
-l'intention de la tâche
b-expérimentation/manipulation:
-réalisation de la tâche
-essais et erreurs
-développement de stratégies
c- objectivation/évaluation :
-réflexion de l'élève sur ses apprentissages
-réajustements nécessaires au scénario
d- réinvestissement/transfert des apprentissages :
-utilisation des nouvelles compétences dans des situations variées
5- Les stratégies d'enseignement:
À toutes les étapes du scénario d'apprentissage, les stratégies d'enseignement
doivent tenir compte de la variété des antécédents, des intérêts et des styles
d'apprentissage des élèves pour assurer leur progrès.
Les stratégies d'enseignement peuvent se regrouper en cinq grandes

4
catégories:
a- enseignement direct : l'enseignant communique des connaissances ou
démontre une compétence;
b- apprentissage par l'expérience : l'élève fait des expériences lui-même en
s'impliquant activement;
c- étude indépendante : l'élève a plus d'interactions avec le matériel qu'avec
l'enseignant, ou ses pairs;
d- enseignement indirect : l'enseignant emploie des stratégies, mais
n'enseigne pas directement; l'élève découvre le sens par lui-même;
e- enseignement interactif : l'élève interagit avec ses pairs et les
informations; l'enseignant se contente d'organiser et d'animer.
6. L'évaluation:
L'évaluation de l'élève se déroule en trois temps :
a- avant l'apprentissage (diagnostique)
b- pendant l'apprentissage (formative)
c- après l'apprentissage (sommative)
7. La gestion des différences: - C'est la modification du contenu, et/ou du
processus, et/ou du produit, et/ou de l'évaluation qui permet de répondre aux
besoins particuliers des élèves.
La différenciation pédagogique c’est d’abord tenir compte des besoins de
chaque élève
8. Les ressources: - C'est tout matériel qui appuie l'apprentissage de l'élève :
ressources matérielles, humaines et communautaires

5
Planification d’un module : (Cycle secondaire qualifiant)

1-Planification et projet
« Avoir un projet, c’est :
- définir des objectifs
- programmer (prévoir, organiser, planifier, …) une série d’actions à
accomplir en vue d’atteindre ces objectifs.
- Prévoir et utiliser des instruments et des procédures d’évaluation afin
d’apprécier le degré d’atteinte des objectifs définis, grâce aux actions
programmées.
- Suivre des démarches contractuelles pour choisir les objectifs, programmer
les actions et évaluer leurs effets, puisque le projet concerne plusieurs
partenaires. » ( in M. Descottes, J. Jordy, g. Langlade, Le projet pédagogique
en français, collections didactiques, Bertrand-lacoste CRDP midi-pyrénées,
1993, p. 8.)
- Une planification associée à un projet : "Outre la dimension principale qui
est le temps (Quand), la planification prend forme selon ses autres dimensions
que sont le périmètre des objectifs du projet (Quoi), les ressources (Qui), la
manière et le chemin (Comment) et les obstacles possibles (Risques) »
2-Planification et tâches
Les différentes techniques de planification reposent toutes sur un découpage
du projet en tâches élémentaires. Ces tâches sont ensuite ordonnancées, c'est-à-
dire positionnées dans l'ordre logique de réalisation.
Adopter un projet en classe de français revient à suivre les étapes
suivantes :
1. procéder, dés la première semaine de l’année, à une évaluation
diagnostique qui prendrait en compte les acquis antérieurs des élèves (ce qu’ils

6
ont étudié l’année d’avant) et les prérequis (sans lesquels ils ne pourront pas ----
gérer les programmes de l’année en cours). Cette évaluation devrait en
principe, adapter, en les respectant, les programmes et les progressions en
vigueur aux besoins réels et aux potentialités avérées. Un module sur une
compétence donnée pourrait donc être élaboré différemment d’un professeur à
un autre en fonction des variables de chaque classe.
2. La délimitation des contenus à proposer aux élèves, des activités à prévoir,
des démarches à adopter, des tâches à accomplir, etc.

3. La négociation des différents choix avec les élèves en vue de les


responsabiliser et les mobiliser dans une action commune pour la réalisation de
tout le projet
4. la mise en place d’une modalité d’évaluation compatible avec les choix
antérieurs

Planification d’un module


• Filière
• Niveau
• Module
• Durée
• Masse horaire
I- Introduction:
• Déterminer ce qui est étudié
• Son importance par rapport à la progression annuelle
Ce qui sera étudié avec précision
II- La problématique
Les nombreuses questions que l’étude de ce genre littéraire soulève.

7
III- Les compétences visées par la séquence
Les compétences à construire à partir de l’oeuvres étudiée
IV- Les objectifs modulaires
V- le module

Séquence Semaine Séance Durée Activités Objectifs Contenus Support/


Matériel

8
Planification d’une séquence
Terminologie de base :
! La séance est une période d’enseignement dont la durée est
généralement de 55 minutes.
! La séquence pédagogique (appelée aussi séquence
d'apprentissage, ou encore séquence didactique) est un ensemble
de connaissances ou de savoir-faire structuré par l'enseignant en
vue de contribuer à l'atteinte d'un objectif pédagogique.
La séquence est constituée de séances, au nombre variable,
réparties dans le temps.
La durée de la séquence est délimitée par l’atteinte de l’objectif. Une
séquence ne devrait pas dépasser 5 ou 6 séances.
Pourquoi et comment définir un objectif pédagogique
! Un objectif est un énoncé d'intention décrivant ce que l'apprenant saura
(ou saura faire) après apprentissage. Les objectifs sont normalement
dérivés des finalités de l'Éducation et des objectifs généraux de
formation, lesquels se décomposent en objectifs intermédiaires de
différents niveaux, puis en objectifs spécifiques [...]
! Le Prérequis : Aptitudes et compétences nécessaires pour accéder au
parcours de formation et réaliser les apprentissages nouveaux visés par les
unités de formation
! La compétence : La compétence désigne la mobilisation d’un ensemble
de ressources (savoirs, savoir-faire, savoir être) en vue de résoudre une
situation complexe appartenant à une famille de situations problèmes.
La compétence est la « capacité d'agir efficacement dans un type défini de
situation, capacité qui s'appuie sur des connaissances, mais ne s'y réduit pas »
(Perrenoud, 1997).

9
Elle se réalise dans l'action. Elle ne lui préexiste pas...
Un potentiel d’actions efficientes dans un ensemble de situations
Une performance se constate, une compétence s’infère
- Les quatre caractéristiques de la compétence (d’après M.Parlier) :
- elle est opératoire et finalisée : « compétence à agir », elle est
indissociable d’une activité ;
- elle est apprise : on devient compétent par construction personnelle et
par construction sociale ;
- elle est structurée : elle combine (ce n’est pas une simple addition) les
savoir agir, les vouloir agir et les pouvoir agir
- elle est abstraite et hypothétique : on ne peut observer directement la
compétence réelle mais on peut observer ses manifestations et ses conséquences
! La capacité, c'est l'aptitude à faire quelque chose, une activité
qu'on exerce : identifier, comparer, mémoriser, analyser,
synthétiser, classer, ... Une compétence mobilise des savoir-faire,
des capacités. J'ai trouvé ce renvoi à cette définition de Meirieu, je
cite :
La définition que donne MEIRIEU (1990) est intéressante, parce qu'elle
met en évidence la complémentarité entre la capacité et le contenu : « [...]
activité intellectuelle stabilisée et reproductible dans des champs divers de
connaissance ; terme utilisé souvent comme synonyme de "savoir-faire".
Aucune capacité n'existe à l'état pur et toute capacité ne se manifeste qu'à travers
la mise en œuvre de contenus. »

1- Définir un objectif pédagogique d’une séquence d’enseignement,


c’est prévoir ce que l’apprenant devra savoir ou savoir faire à la fin de cette
séquence. C’est la raison même de l’enseignement.
Si nous définissons des objectifs, c’est pour :

10
- Définir clairement une action de formation.
- Décrire ce que l’on attend de l’apprenant en fin de séquence.
- Evaluer de façon pertinente les résultats de la formation.
- Construire une stratégie d’apprentissage de la séquence.
- Rendre les buts de la formation explicites pour l’ensemble des
partenaires.
- Evaluer l’efficacité́ de la stratégie mise en place pour atteindre l’objectif,
c’est-à-dire faire le bilan afin de modifier cette stratégie si besoin est.
- Les différents domaines d’objectifs pédagogiques ;
On distingue
- des objectifs cognitifs (connaissance et savoir-faire intellectuels)
- des objectifs psychomoteurs (habileté, savoir-faire gestuels)
- des objectifs affectifs (attitudes et savoir-faire sociaux, l’état
d’esprit). On utilise parfois les termes de : Savoir (théoriques,
méthodologiques, procéduraux) Savoir-faire (intellectuels, gestuels) Savoir être.
(Attitudes, savoir-faire sociaux, comportements relationnels).
2- Comment décrire ce que l’on attend de l’apprenant en fin de
séquence ?
Pour être efficace, un objectif doit être opérationnalisé (décrire autant que
possible le résultat obtenu). Pour cela, l’énoncé́ doit définir :
a- La performance : l’énoncé́ doit décrire l’activité́ de l’apprenant par un
comportement observable. (Verbe d’action)
b- Les conditions : l’énoncé́ doit mentionner les conditions dans lesquelles
le comportement escompté doit se manifester
c- Le niveau d’exigence : l’énoncé́ doit indiquer le niveau d’exigence, les
critères qui serviront à l’évaluation de l’apprentissage.

11
L’énoncé́ de l’objectif doit être le moins équivoque possible. C’est-à-dire que le
comportement final doit être décrit d’une manière suffisamment précise pour
qu’il soit compris par une autre personne.
3- Un objectif doit être pertinent:
- Utile pour l’apprenant
- Justifié par rapport aux apprentissages ultérieurs
-Justifié par rapport à une situation professionnelle à laquelle la formation
prépare.
En résumé́ : L’apprenant est capable de « verbe d’action »+ « condition de
réalisation » + « critères d’évaluation »

a- Comment définir un verbe d’action ?


L’énoncé́ de l’objectif doit être écrit de telle sorte que la performance soit
observable.
Le choix du verbe est CAPITAL
Proscrire des verbes dont les significations sont multiples, imprécises ou
abstraites comme : Savoir, connaitre, comprendre, observer, apprécier, saisir le
sens, réfléchir...
Employer DE PREFERENCE des verbes d’action selon la taxonomie de
Bloom :
Taxonomie : C'est un terme emprunté aux sciences naturelles où il désigne la
science des lois et principes de classification et, par extension, toute théorie de la
classification, voire toute classification rationnelle. Ainsi, pour les objectifs
pédagogiques, il s'agit d'un classement en fonction de la complexité́ des
opérations mentales. En 1956, Benjamin Bloom dirigeait un groupe de
psychologues en éducation. Du fruit de ces travaux émerge une classification
des niveaux de pensée que Bloom et ses collègues considèrent comme
importants dans le processus d'apprentissage. Bloom fait l'hypothèse que les

12
habiletés peuvent être mesurées sur un continuum allant de simple à complexe.
La taxonomie des objectifs éducationnels de Bloom est composée de six
niveaux, dont : la connaissance, la compréhension, l'application, l'analyse, la
synthèse et l'évaluation.
La taxonomie de Bloom, dans le domaine cognitif est la plus connue; elle
propose 6 niveaux, classés du plus simple au plus complexe :

Du plus Niveaux Catégories Exemples


simple taxonomiques
1 Connaitre identifier, définir, reconnaitre, rappeler...

porte sur un vocabulaire, des termes, une


définition, des éléments, des formes, des actions,
des techniques, des théories..

2 Comprendre dire avec ses mots, illustrer, lire, représenter,


distinguer, réorganiser, conclure, estimer... porte
sur des exemples, des mots, des phrases, des
relations, des méthodes, des conséquences, des
conclusions..
3 Appliquer appliquer, généraliser, relier, choisir, organiser,
utiliser, employer, transférer, classer...
porte sur des principes, lois, conclusions, effets,
méthodes, situations, processus, procédures...
4 Analyser distinguer, identifier, classer, discriminer,
catégoriser, déduire, comparer...
porte sur des éléments, hypothèses, conclusions,
énonces de faits, d'intention, arguments, relations
erreurs, causes-effets, modèles, structures,
organisations...
5 Synthétiser écrire, raconter, produire, créer, documenter,
planifier, projeter, spécifier, combiner, synthétiser,
déduire...
porte sur des structures, modèles, performances,
projets, communications, plans, phénomènes,
concepts, théories, relations, hypothèses...
Au plus 6 Evaluer juger, argumenter, valider, évaluer, décider,
comparer, standardiser...
compliqué porte sur la pertinence, la précision, les défauts, les
erreurs, les fins, les moyens, l'utilité́ , les plans
d'action, les théories...

13
• Quelques phrases clés :
- Je veux arriver à ce que les élèves puissent...Objectifs
- De quels matériels // supports aurais-je besoin ? Gestion matérielle
- Pour cette séance, les élèves doivent savoir... et savoir faire...Prérequis
- Les élèves commenceront par .........Lancement
- A quelles difficultés seront-ils confrontés ? Aides possibles
- Les élèves feront .........Mises en activité et Articulation des champs
disciplinaires
- Les élèves seront capables de ..... Compétences et évaluation
- Les élèves auront comme traces...documents Gestion du classeur ou
cahier
- Critères de vérification
Votre planification répond-elle aux critères suivants?
• Pertinence
• Cohérence
• Applicabilité
1- Critères de vérification; Pertinence
• Les objectifs poursuivis dans la leçon permettent-ils de progresser vers
l’atteinte des objectifs de l’étape du cours, les objectifs terminaux du cours, ceux
du programme?
• Le contenu prévu est-il suffisant ?
(pas en trop grande quantité) «juste assez, juste à temps »
2- Critères de vérification; Cohérence
• Les objectifs poursuivis dans la leçon permettent-ils à l’élève de
percevoir les liens entre les activités prévues?
• Les stratégies pédagogiques sont-elles adaptées aux objectifs
poursuivis?…

14
• Les stratégies d’évaluation sont-elles en lien avec les objectifs annoncés
à l’élève?
3- Critères de vérification; Applicabilité
• Les objectifs poursuivis dans la leçon sont-ils réalisables dans les
conditions
«Environnementales» où le cours se déroulera?
• Les moyens prévus sont-ils disponibles?…
• Le temps alloué ou prévu est-il réaliste?

15
La planification à court terme : La fiche pédagogique

• Qu’est ce qu’une fiche pédagogique?


La fiche pédagogique : Il s’agit d’un outil pédagogique résultant d’une
réflexion didactique. C’est un outil qui sert à penser concrètement, dans les
cadres contraints du temps et de l’espace, à l’articulation entre les trois
actants de toute situation pédagogique: l’enseignant, le savoir et les
apprenants.
• C’est aussi un aide mémoire d'accompagnement lors de la conduite de
classe.
• C’est un outil qui permet à l’enseignant :
• D'envisager de façon détaillée, les différentes étapes d’une séance de cours;
• D’identifier la ou les compétences visées;
• D‘identifier le savoir nouveau par rapport à l’apprenant;
• De préciser le choix des supports et des outils nécessaires à la séance;
• De prévoir les difficultés et les obstacles que peuvent rencontrer les
apprenants
• De tester les exercices et les activités en rapport avec la notion étudiée;
• De préciser le rôle des apprenants dans la séance;
• De préciser les modalités d’intervention de l’enseignant;
• De mieux gérer le temps;
• De mieux gérer l’espace de travail en classe;
• De mobiliser les différentes démarches et approches pouvant aider les
apprenants dans leur apprentissage...

16
Exemple de fiche pédagogique pour l’activité de Lecture (à adapter selon
les particularités des séances prévues)
I. Phase pré pédagogique
Période Séquence
Activité
Prérequis Support
Compétence Niveau
Objectifs
Intitulé Outils pédagogiques Durée
II- Phase pédagogique

Etapes Déroulement de la séance

Activités de Activités de Modalité D


l’enseignant l’élève du travail urée

Mise en
situation

Observation/
découverte

Construction
du sens

Synthèse

Réaction

III- Phase post pédagogique


Prolongement

17
Exemple de fiche pédagogique pour l’activité de Langue (à adapter selon
les particularités des séances prévues)
I- Phase pré pédagogique
Période Séquence
Activité
Prérequis Support
Compétence Niveau
Objectifs
Intitulé Outils pédagogiques
Durée

II- Phase pédagogique

Etapes Déroulement de la séance

Activités de Activités de Modalité Durée


l’enseignant l’élève du travail

Mise en situation

Observation/
découverte

Conceptualisation

Appropriation

Traces écrites

III- Phase post pédagogique


Prolongement

18
Exemple de fiche pédagogique pour l’activité d’Expression orale (à
adapter selon les particularités des séances prévues)
I. Phase pré pédagogique
Période Séquence
Activité
Pré requis Support
Compétence Niveau
Objectifs
Intitulé Outils pédagogiques
Durée

II- Phase pédagogique

Etapes Déroulement de la séance

Activités de Activités de Modalité Durée


l’enseignant l’élève du travail

Observer/écouter

Comprendre

S’entrainer

III- Phase post pédagogique


Prolongement

19
Exemple de fiche pédagogique pour l’activité de Production écrite (à
adapter selon les particularités des séances prévues)

Phase pré pédagogique


Période Séquence
Activité
Pré requis Support
Compétence Niveau
Objectifs
Intitulé Outils pédagogiques
Durée

II- Phase pédagogique

Etapes Déroulement de la séance

Activités de Activités de Modalité Durée


l’enseignant l’élève du travail

Mise en situation et
énoncé de l’objectif

Observation-découverte
et compréhension du
fonctionnement du
support

Comprendre; élaboration
d’un canevas et consigne
de travail

20
S’entrainer: rédactions
individuelles
Commentaires/
corrections
Traces écrites

III- Phase post pédagogique


Prolongement

21