Vous êtes sur la page 1sur 3

c 

 est la réunion de l͛INFORMATIQUE et des TELECOMMUNICATIONS. Elle permet


la communication entre plusieurs systèmes informatiques (Gros systèmes, micro-ordinateurs,
terminaux et périphériques) physiquement éloignés.

     


 

 équipement terminal de traitement de données (ou DTE : Data Terminal


Equipement) : Unité fonctionnelle servant de source ou de collecteur de données dans un
processus de communication.

 Equipement Terminal de Circuit de Données (ou DCE : Data Communication


Equipement) : Unité fonctionnelle qui établit la liaison, la maintient et y met fin.

  


    

a-  
 lieux géographiquement éloignés (Banques et succursales).
b-  
 
  Œlusieurs utilisateurs connectés en même temps.
c-  
 
   La liaison entre les équipements informatiques est
ŒERMANENTE.

j   


a- j
 la transmission des données se fait dans un seul sens.
b- º c  la T.Rse fait dans les deux sens d͛une façon alternative.
c-    : La T.R se fait dans les deux sens d͛une façon simultanée.

      


  Son amplitude,Sa fréquenceSa phase

    


r La transmission en bande de base: consiste à émettre sur la ligne des courants qui
reflètent les bits du caractère à transmettre.
r la transmission à large bande: le principal problème de la transmission en bande de
base est la dégradation du signal très rapide en fonction de la distance parcourue,
c'est pourquoi on n'utilise la transmission à large bande qui consiste à émettre un
signal sinusoïdal qui même s'il est affaibli sera facilement décodable par le r écepteur.
c  
 
  est le type de transmission adaptée pour les grandes
distances.
   


r     un bit spécial appelé (BIT de START) est ajouté avant les bits
représentant un caractère ou un octet. Lorsque le r écepteur reçoit ce bit, il sait que
les n bits suivants sont des bits de données. Un bit de  , servant à vérifier la
validité de la transmission, est ajouté après les bits de données. Œour séparer 2
caractères, on laisse la ligne au repos pendant 1 ou 1,5 ou 2 bits. Ces bits sont
appelés j bits.
r j    La synchronisation de l͛émetteur et du récepteur se fait par l͛envoi en
plus des données, d͛un signal d͛horloge qui impose le rythme de fonctionnement à
l͛ensemble. Dans ce mode on envoie les données sous forme de Blocs ou de Trames.

c 
  faire correspondre a un signal analogique un signal numérique.

Les étapes de la conversion Analogique/Numérique (Numérisation):

r échantillonnage : prélever un nombre déterminé d'éléments (échantillons)


r quantification : donner à chaque échantillon une valeur prise dans une échelle de
valeurs.
r codage Chaque échantillon quantifié sera codé sur un ensemble de bits.

     


 : ordinateur, Contrôleur de
télécommunications, Œrocesseur frontal, Multiplexeur, Concentrateur, Terminaux.

c  
      consiste à faire circuler des informations sur
un support physique de transmission sous la forme d'une onde. On distinguera :

r La transmission par modulation d'amplitude de la porteuse.


r La transmission par modulation de fréquence de la porteuse.
r La transmission par modulation de phase de la porteuse.

c  

  consiste à faire transiter les informations sur le support
physique de communication sous forme de signaux numériques. Ainsi, des données
analogiques devront préalablement être numérisées avant d'être transmises.

Les informations numériques ne peuvent pas circuler sous forme de 0 et de 1 directement, il


faut les coder sous forme d'un signal possédant deux états, par exemple: (deux niveaux de
tension par rapport à la masse ; la différence de tension entre deux fils ; la présence/absence
de courant dans un fil ; la présence/absence de lumière ).
c 
   : Œlusieurs sources de données à faible vitesse pour obtenir un signal
unique de données à grande vitesse. Il existe plusieurs types de multiplexage :

a- i  Les données sur les entrées basses vitesses sont mélangées d'une façon
temporelle et ressortent sur la sortie grande vitesse suivant un format donné appelé
TRAME. le format de la trame étant fixe. Un en-tête est ajouté pour délimiter les
Trames et permettre le Démultiplexage du côté réception.
b- 2
 permet de partager la bande de fréquence disponible sur la voie haute
vitesse en une série de canaux de plus faible largeur afin de faire circuler en
permanence sur la voie haute vitesse les signaux provenant des différentes voies
basse vitesse.