Vous êtes sur la page 1sur 2

ILE DE LA RÉUNION

FICHE PHYTOSANITAIRE | CANNE À SUCRE

RATS

Noms communs Ordre / Famille Nom scientifique Espèces attaquées

Rat noir Rattus rattus Canne à sucre, espèces fruitières


Rodentia Muridae
surmulot, rat d’égout Rattus norvegicus et maraîchères

© V. Battaglia © M. Philpott
> Rat noir > Surmulot

DESCRIPTION

À La Réunion il existe deux espèces Ils vivent en colonie dans des terriers espèces les plus introduites dans les
de rats nuisibles : au sol ou dans de gros nids sphé- îles au monde. Ses oreilles sont plus
riques en hauteur construit avec des petites que celles du rat noir et recou-
• Le rat noir (Rattus rattus), originaire débris végétaux. En effet, ce sont vertes de poils. Son pelage est brun sur
d’Inde, qui mesure 45 cm (du museau d’excellents grimpeurs et nageurs qui le dos et plus clair sur le ventre. Il pos-
au bout de la queue) et pèse de 150 causent des dégâts sur les cultures sède une queue épaisse et la longueur
à 250 grammes. Il possède un mu- fruitières, maraîchères et sur la canne tête-corps est toujours plus longue que
seau pointu ainsi que de très grandes à sucre. Une attaque en hauteur sera la queue. La queue est également plus
oreilles translucides car dépourvues caractéristique du rat noir. pâle sur le dessous. La femelle peut
de poils. Son pelage gris foncé est avoir jusqu’à 5 portées de 4 à 10 petits
parfois noir sur le dos. Il possède • Le surmulot ou rat d’égout (Rattus par an avec le même temps de ges-
une queue fine et toujours plus longue norvegicus) a la même taille que le rat tation que les rats noirs. Les colonies
que le corps. Il se reproduit jusqu’à 5 noir mais est beaucoup plus lourd (250 de surmulots nichent au niveau du sol
fois par an et après une gestation de à 400 grammes). Il est originaire du essentiellement dans des terriers ou
24 jours, la femelle donne naissance nord de la Chine et avec le rat noir et le des abris avec une préférence pour les
à une portée de 7 à 8 petits. rat du pacifique, il fait partie des trois milieux humides. Leur domaine peut
s’étendre sur une surface de 100 m². Ce NATURE DES DÉGÂTS fongiques secondaires qui vont ré-
sont de bons nageurs, sauteurs mais duire le rendement en saccharose.
grimpent rarement. Les rats ont un régime alimentaire Les dégâts sur canne sont surtout
très varié. Au niveau de la canne à prédominants à proximité de zones
Ces deux espèces ont une activité noc- sucre, ils vont se nourrir des entre- refuges (friches, zones d’élevages,
turne et élisent volontiers domicile dans noeuds situés à la base des tiges de bordures de ravines, etc.)
les parcelles de canne à sucre qui, lors- canne (plus riches en sucre). Ces
qu’elles sont âgées, procurent avec la dernières se plient, voire se rompent
paille de canne sèche au sol des abris et complètement. Même de petites dé- ESTIMATION DES ATTAQUES
de la nourriture pour les rongeurs. Les gradations des entre-noeuds par les ET SEUIL DE RISQUE
rats sont présents sur toute l’île jusqu’à rats peuvent entraîner la réduction
3000 m d’altitude. Leur espérance de des flux de nutriments de la souche L’estimation des dégâts est obser-
vie est comprise entre 2 à 3 ans. de canne, mais aussi des infections vée en comptant le nombre de tiges
pliées ou cassées. Il est assez dif-
ficile d’estimer un seuil de risque ;
> Dégâts de rat
© FDGDON
néanmoins, si les attaques de rats
sont très importantes dans une par-
celle, cela peut entraîner des pertes
de rendement en canne.

Si les dégâts sont observés sur les


premières parcelles récoltées en
début de campagne, celles en milieu
et fin de campagne risquent d’être
plus sévèrement attaquées.

PROTECTION AGROÉCOLOGIQUE

La prophylaxie est un des moyens piégeage est un moyen permettant pour les autres espèces (postes
permettant la diminution des popu- de faire diminuer les populations de d’appâtage). On contrôle ensuite
lations de rat. Il s’agit de maintenir rats. la consommation du raticide et on
en bon état de propreté les abords remplace les doses manquantes
des parcelles ainsi que les chemins, Le rat étant vecteur de nombreuses jusqu’à l’ arrêt de la consommation.
de réaliser toutes les opérations maladies, pour la sécurité sanitaire La manipulation du raticide doit se
d’entretien nécessaires sur les habi- (lutte contre la leptospirose), il est faire en utilisant les équipements
tations et leurs abords. Ne pas lais- recommandé de participer aux de protection individuels adéquats.
ser traîner les restes alimentaires et campagnes de dératisation collec-
stocker les déchets dans des pou- tive mise en place par la FDGDON.
belles et locaux adaptés. Mais aussi, Il s’agira de repérer les zones de Fiche phytosanitaire octobre 2014
conserver les stocks alimentaires la parcelle attaquée ainsi que les réalisée par :
dans des locaux ou des contenants zones de refuges (ravines, andains, Alizé Mansuy, animatrice du réseau
hermétiques. Toutes ces mesures friches...) afin de lutter efficace- d’épidémiosurveillance de la canne à sucre.
vont rendre le milieu défavorable ment. La disposition des doses de Tél : 0692 70 04 98
pour le développement des rats. raticide doit être facilement ac- Romuald Fontaine, animateur interfilière du
Dans le cadre de petite infestation, le cessible pour les rats et difficile réseau d’épidémiosurveillance.
Tél : 0262 45 20 00

Action pilotée par le ministère chargé de l’agriculture, avec l’appui financier de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques,
par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du Plan Ecophyto.

Vous aimerez peut-être aussi