Vous êtes sur la page 1sur 10

Les domaines de ai

’humanité avance à grands pas et la nouvelle technologie ne cesse de nous


étonner avec ces évolutions. L’intelligence artificielle sera présente dans
presque tous les domaines de la vie, à savoir les voitures, les téléphones,
le système de transport, les armes de défense. Mais, jusqu’à quel point
l’intelligence artificielle changera-t-elle nos vies ? Et que peut-il bien
changer dans ce cas ?
 Que savez-vous sur l’intelligence artificielle  ?
 Les domaines de la vie touchés par l’intelligence artificielle  
 Les avantages de l’intelligence artificielle

Que savez-vous sur l’intelligence artificielle ?


L’intelligence artificielle ou l’IA est une science dont le but est de
concevoir une machine capable d’accomplir des actions en se servant de
son intelligence. On distingue deux types d’intelligence artificielle. La
première est dite faible, parce qu’il s’agit d’une programmation d’outil
numérique grâce à un algorithme qui permet d’exécuter certaines tâches.
Par contre, la deuxième intelligence artificielle est dite IA fort. Son
objectif reste la fabrication de machines capables d’apprendre les
choses comme un enfant et de les comprendre également. L’intelligence
artificielle peut sembler être une histoire de science-fiction, mais elle n’en
est malheureusement pas une. On la retrouve partout.
Les domaines de la vie touchés par l’intelligence
artificielle 
Malgré le fait que l’intelligence artificielle ne soit pas encore suffisamment
répandue, elle touche déjà plusieurs domaines de la vie. Qu’il s’agisse de la
médecine, du transport, de l’assistance personnelle, etc… L’intelligence
artificielle se fait de plus en plus présente.

L’intelligence artificielle et la médecine


Dans le domaine de la médecine, l’intelligence artificielle est capable de
pénétrer dans les segments de l’industrie médicale pour rechercher,
prévenir, diagnostiquer des maladies. Il y en a qui arrivent à distinguer
les faux médicaments des vrais. D’autres IA permettront de personnaliser
le traitement d’un malade en tenant compte de son génome.
L’intelligence artificielle et les tâches ménagères
Les intelligences artificielles interviennent également dans le domaine
d’exécution des tâches ménagères et corvées. C’est le cas des robots
tondeurs, des aspirateurs programmables capables de se diriger seuls tout
en évitant les obstacles sur leur chemin.
L’intelligence artificielle et la productivité
Tout comme il est possible d’intégrer les IA dans le processus de la
fabrication, elles seront également utilisées pour accroître la productivité
des entreprises.
L’intelligence artificielle et le transport
Concernant les transports, l’intelligence artificielle va permettre le
développement des moyens de transport autonome. C’est le cas des trains
et métros sans conducteurs à Dubaï, à Londres et à Madrid qui
conduisent les passagers.
L’intelligence artificielle et les transactions boursières
En ce qui concerne les transactions boursières, la majorité des logiciels est
basée sur l’intelligence artificielle. Ces logiciels sont aussi utilisés pour
étudier l’évolution du marché et anticiper l’évolution des prix. À l’avenir,
l’IA pourra protéger les consommateurs des fraudes en repérant les
changements de compte bancaire.
Les avantages de l’intelligence artificielle
L’intelligence artificielle révolutionnera le monde et surtout changera de
façon positive la vie. Elle sera capable de suppléer l’homme dans
l’accomplissement de certaines tâches. Elle travaillera dans les industries et
se chargera des travaux répétitifs.

Ainsi, l’homme pourra se concentrer uniquement sur les activités


enrichissantes et bénéfiques pour lui. Il pourra profiter du temps pour
passer des moments agréables avec sa famille et ses proches.

Cependant, peut-on dire que la venue des IA ne menace en rien les


hommes ? Les intelligences artificielles pourront-elles prendre la place de
l’homme sur le marché d’emploi ? La réflexion sur toutes ces questions
permettra à l’homme de prévenir toutes les situations inconvenantes…

L’intelligence artificielle, ou l’intelligence que manifesteront les logiciels et les machines qui nous
entourent, va profondément impacter nos vies. C’est d’ailleurs un domaine qui intéresse les
grands noms de la technologie. Facebook, Google, Apple, IBM,  et bien d’autres ont investi des
sommes importantes dans la recherche et la création d’intelligence artificielle. Celle-ci prend, jour
après jour, un peu plus de place dans notre quotidien au point de devenir omniprésente. Il semble,
en effet, que pas un jour ne passe sans qu’on nous annonce les nouvelles capacités de telle ou
telle intelligence artificielle faisant de ces programmes informatiques des systèmes qui dépassent
les capacités humaines.
Quel avenir nous réserve l’intelligence artificielle ? Que va-t-elle

apporter à l’humanité ? L’IA nous permettra-t-elle de réaliser nos rêves les plus fous, ou changera-t-
elle notre monde en véritable cauchemar en transformant notre terre en un monde inhospitalier pour
les générations futures ?
Il est probable que l’intelligence des machines, une fois qu’elle aura atteint le niveau de
conscience et de connaissance des humains, sera en capacité d’apporter des transformations si
fondamentales à notre civilisation que le monde ne sera plus jamais le même. Cet article reprend les
avis et les projections d’informaticiens, de roboticiens et de chercheurs en intelligence artificielle
pour nous éclairer sur le sujet.
LES ROBOTS NOUS PROTÉGERONS ET NOUS
PERMETTRONS DE DÉCOUVRIR ET EXPLORER DE
NOUVEAUX MONDES
Pour Pieter Abbeel, chercheur en informatique à l’Université de Berkeley en
Californie, l’intelligence artificielle nous permettra de vivre mieux  et plus longtemps. Elle nous
aidera à faire face à des défis majeurs comme le vieillissement de la population notamment
en permettant de prolonger l’indépendance des personnes âgées.
L’intelligence artificielle permettra aussi de réduire

significativement les accidents de la circulation et donc les nombre de personnes


accidentées (blessées ou mortes).
Elle nous aidera également à mieux réagir face aux catastrophes ou aux situations
dangereuses qui mettent l’homme en danger. On pense notamment aux catastrophes
naturelles ou aux accidents (séisme, explosions, …).

Sabine Hauert, roboticien à l’Université de Bristol, pense que la robotique permettra

d’améliorer grandement la façon dont nous travaillons, vivons et explorons de nouveaux mondes tels
que nos océans ou l’espace. Les robots vont inévitablement nous permette de dépasser les
limites que nous connaissons, mais cela se fera progressivement, pas du jour au lendemain.
L’arrivée de l’IA dans nos vies devrait, elle aussi, intégrer nos vies de manière progressive,
nous n’aurons pas forcément conscience de son existence. Par exemple, une voiture
autonome est en fait un robot équipée d’une ou de plusieurs intelligences artificielles.
Pourtant, nous continuerons de la percevoir comme une voiture, non comme une
intelligence artificielle pilotant un robot. L’intelligence entrera dans nos vies sous la forme de
technologies utiles et non comme une armée de robots envahissant soudainement notre planète. Cela
ne veut pas dire pour autant qu’il ne faille pas y être attentif.
L’ARRIVÉE DES INTELLIGENCES ARTIFICIELLES PLUS
SOPHISTIQUÉES NOUS PERMETTRONT BIENTÔT DE
« SOCIALISER AVEC DES MACHINES »
Carlos Guestrin, PDG de Dato, une société de Seattle qui construit des algorithmes en IA
pour faire des analyses de données, pense que l’intelligence artificielle peut même se
transformer au point de devenir indispensable. On voit tous l’importance qu’ont pris les
Smartphones dans notre vie quotidienne. Au travers de l’utilisation d’un simple terminal

téléphonique on observe une relation presque symbiotique entre les personnes et la technologie. Les
appareils ont contribués à rendre les hommes plus connectés entre eux qu’ils ne l’étaient
auparavant…
Ils nous permettent aussi de conserver

une trace de ce qui se passe autour de nous. La technologie augmente notre


compréhension du monde. Elle nous aide à choisir quels films regarder, quels musées
visiter, quels restaurants choisir. Selon Hector Geffner, chercheur à l’Universitat Pompeu
Fabra, l’un des changements les plus importants que l’intelligence artificielle va apporter concerne la
manière dont nous allons entrer en relation entre nous. L’homme est un être social qui a besoin
d’interaction social pour s’épanouir. Dans diverses sociétés cependant, certaines personnes
ont tendance à se sentir plus à l’aise en communiquant au travers de machines comme nos
ordinateurs ou nos téléphones mobiles, plutôt que de discuter en face à face. Il y a quelques
jours, un jeune créateur de start-up français expliquait qu’il créait un ami virtuel…. Un ami

virtuel à qui les enfants pourront se confier et dont l’intelligence artificielle sera capable d’étudier
l’humeur en fonction des interactions cognitives qu’elle aura avec lui. Elle pourra alors, en
véritable amis le conseiller et lui proposer des activités qui correspondront à son humeur,
son âge, ses passions, ….
Selon Matthew Taylor, chercheur en informatique à

l’Université de l’État de Washington, plus notre population vieillie plus l’intelligence artificielle
contribuera permettre aux personnes âgées de conserver une autonomie qui passe
notamment par le fait de leur permettre de rester dans leurs propres maisons plus
longtemps. L’IA permettra de maintenir les personnes âgées plus  heureuses et en meilleure santé,
ce qui sera bénéfique pour elles comme pour le système de soins dans son ensemble. Nous
pourrions, par exemple, avoir des robots à domicile pour aider les personnes qui en ont
besoin dans les tâches quotidiennes telles que :
 la préparation des aliments,

 la prise de repas ou de médicaments,

 l’alerte de parents ou de soignants lorsque quelque chose ne va pas,

 …

Cette technologie est facile et rapide à développer, elle apportera de grands changements ainsi
qu’une nette amélioration de la qualité de vie. Notre article sur le robot Obi  ou les montres
connectées à destination des enfants handicapés en sont de bons exemples
L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE VA NOUS PERMETTRE
D’ACCÉDER À UNE MÉDECINE PERSONNALISÉE
Selon Murray Shanahan, informaticien à l’Imperial College, la médecine personnalisée est une
application importante que l’intelligence artificielle nous permettra de maîtriser prochainement.
Précision : la médecine personnalisée consiste à apporter un traitement individualisé à
chaque patient. Le traitement apporté est individualisé en fonction des spécificités
génétiques et biologiques du patient mais aussi en tenant compte de son environnement, de
son mode de vie et de tout autre aspect personnel qui peut influencer la qualité des soins.
Avec les génomes séquencés de

toute la population et les dossiers médicaux seront très finement détaillées, les fournisseurs
de soins de santé auront accès à une grande quantité d’informations sur chacun d’entre
nous. Les machines pourront prendre connaissance des problèmes médicaux individuels et proposer
des traitements médicaux hautement spécialisés, spécifiquement adaptés à un patient particulier. A
l’heure actuelle, le traitement médical est basé sur des éléments statistiques et se trouve
adapté aux grands groupes de personnes, pas toujours aux personnes qui sortent des
statistiques… L’intelligence artificielle devrait changer cela de façon spectaculaire.
L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE VA NOUS PERMETTRE
D’ÉLARGIR NOS CONNAISSANCES
L’arrivée des assistants virtuels va changer grandement nos

performances et notre ouverture au monde. Les assistants virtuels développés à ce


jour réalisent quelques dizaines de tâches. Dag Kittlaus, fondateur de VIV, un assistant virtuel
basée sur une intelligence artificielle bien plus performante en est persuadé les assistants
deviendront omniprésents et indispensables, leurs capacité à aller chercher des
informations là ou n’aurions pas imaginé les trouver modifiera le champs de nos possibilités.
Leur capacité à traiter une grande quantité d’information dans d’innombrables bases de
données, ainsi que celle de prendre en compte des critères personnels permettra d’étendre
fortement le nombre de réponses possibles tout en les personnalisant. Cela devrait par
conséquent nous permettre d’élargir nos connaissances personnelles, nos capacités ainsi, sans
doute, que notre ouverture d’esprit.
L’IA VA RÉVOLUTIONNER LA FAÇON DONT NOUS
TRAVAILLONS, MAIS CELA NE DÉTRUIRA-T-IL PAS NOS
EMPLOIS ?
Selon Toby Walsh, professeur d’intelligence artificielle

en Australie, nous allons voir des changements profonds dans la façon dont nous travaillons
ainsi que sur la manière dont nous percevrons le travail. Il est presque impossible de penser à
un emploi qu’un robot ne sera un jour ou l’autre pas en mesure de réaliser tout aussi efficacement,
voire plus efficacement, qu’un humain. Imaginez les changements que cela va entraîner dans
nos sociétés… De vastes économies seront générées par ce type d’automatisation et nous
travailleront moins d’heures. Nous devrons nous s’habituer à de nouvelles manières de travailler,

comme nous avons dû le faire lors de la révolution industrielle. Sauf que le changement devrait entre
plus radical et plus rapide. Cela entraîne des questions importantes :
 Comment la richesse générée par l’automatisation sera-t-elle distribuée ?

 Verrons-nous prochainement la naissance d’un revenu minimum de base versé quel


que soit la situation du citoyen?

 L’intelligence artificielle sera-t-elle à l’origine d’une meilleure répartition des


richesses, ou les hommes qui auront le contrôle de ces intelligences vont-ils
conserver les gains de productivité pour eux ?

Pour Bart Selman, informaticien à l’Université Cornell à l’heure actuelle, la majeure partie de
notre société se concentre sur l’obtention d’une éducation nous permettant d’anticiper les
changements mais avec les développements technologiques exponentiels cela se révélera
sans doute assez complexe. Prenons deux exemples :

 Lorsque les voitures autonomes permettront

d’avoir une course de taxi moins cher et plus sécurisée qu’avec un conducteur
humain, c’est l’ensemble de notre système de taxi qui sera à repenser.

 Lorsque les soins médicaux proposés une intelligence artificielle deviendront moins
cher qu’une consultation chez un médecin humain, pourquoi ne pas passer par un
ordinateurs intelligents pour se faire soigner ?

Ce ne sont que quelques exemples des probables implications de la mise en œuvre de


l’intelligence artificielle qui nous permettent de comprendre l’ampleur du bouleversement qui
attend notre monde dans les années à venir. Comment anticiper ces changements ? Car, il faudra
nécessairement nous adapter aux changements que l’intelligence artificielle nous imposera
dans les prochaines années.
ROBOTS ET MACHINES VONT DÉJOUER LES HUMAINS
DANS LES 100 PROCHAINES ANNÉES
L’expert en intelligence artificielle Nick Bostrom a

récemment confirmé ce que Stephen Hawking a déjà dit il y a un certain temps :  au cours du

prochain siècle, l’intelligence des robots et des machines dépassera celle des humains. Lorsque cela se
produira, nous aurons intérêt à avoir conçus des robots qui auront des objectifs compatibles avec les
nôtres. Cette notion est tellement importante que certaines leaders des nouvelles
technologies (google et Microsoft) ont proposé des règles à suivre pour prévoir une bonne
entente entre l’homme et les machines (cf notre article sur le sujet : Le Code des IA ;
personne n’en voulait, Google et Microsoft l’ont fait). Elon Musk a décidé quant à
lui, d’investir dans un programme permettant de greffer des puces informatique dans le cerveau
humain pour nous rendre plus intelligent. Il explique qu’il souhaite éviter que nous devenions
les toutous des robots.
Bostrom travaille à l’Université d’Oxford où il dirige l’avenir de l’Institut de l’humanité. Il est
reconnu pour son travail sur l’éthique de l’évolution humaine, sur les super-intelligences et
les risques existentiels. Selon lui, si nous créons des machines super-intelligentes, ils vont

certainement façonner notre avenir, pour le meilleur ou pour le pire.


NOUS UTILISERONS CERTAINEMENT DE PLUS EN PLUS
DE ROBOTS DANS NOS VIES, MAIS NOUS ALLONS
AUSSI DEVENIR EN PARTIE CYBORGS NOUS-MÊMES
Professeur associé à l’Institut d’informatique à l’Université d’Amsterdam, Shimon Whiteson
explique que les gens sont généralement d’avis qu’il existe deux mondes, celui des
ordinateurs et le nôtre, celui des humains. Nous avons chacun notre opinions faisant des
ordinateurs des amis ou des ennemis, mais pensons tous qu’il existera une distinction entre
les machines et les humains.
Pour Whiteson pense que nous serons tous

cyborgs à l’avenir… L’homme et la machine auront une unité cognitive (une sorte de cerveau)

étroitement couplée. Si nous pouvions augmenter la capacité de nos cerveaux avec des calculatrices
infaillibles, des capacités de traitement de données gigantesques et une mémoire infaillible, nous
serions tellement plus efficaces.
À l’avenir, l’Internet sera dans notre cerveau. Imaginez les conséquences … Le fisc sera en mesure
de voir dans nos esprits, les compétences pourront s’acquérir par téléchargement, et notre
cerveau pourrait être piraté par des criminels… Cela soulève une foule de question sur la vie
privée et la sécurité auxquelles il est difficile de répondre. De plus, que se passerait-il si ce type

d’intelligence artificielle était uniquement disponible pour les riches qui, eux seuls pourraient
améliorer leurs capacités intellectuelles en devenant des cyborgs ? Quel impact cela aurait-il sur la
société ?
Thomas Dietterich, président de l’Association pour la promotion de l’intelligence artificielle,
est fasciné par l’idée d’une intelligence humaine combinée à l’intelligence artificielle. Il pense

que cette combinaison offrira la possibilité de créer des systèmes hyper-intelligents qui peuvent
travailler avec la réalité augmentée nous permettant d’acquérir une ouïe, une vision et une détection
des capacités qui dépassent de loin ce que nous sommes actuellement en mesure d’atteindre.