Vous êtes sur la page 1sur 2

Claudine à l'école

Auteur : Colette
Pays : France
Éditeur : Paul Ollendorff Paris 1900

L’histoire

Claudine, 15 ans, vit à Montigny avec son père, homme distrait, plus
préoccupé par les mollusques que par l’éducation de sa fille. Celle-ci fréquente
la petite école du village, cadre principal des aventures décrites dans ce livre,
présenté comme le journal intime de la jeune fille. Son quotidien est rythmé par
les promenades avec sa sœur de lait Claire, qui lui raconte sa vie amoureuse, les
apparitions du docteur Dutertre, le médecin scolaire qui entretient Mlle Sergent
et qui lorgne d’un peu trop près les grandes, et les leçons de musique avec
Antonin Rabastens qui lui fait la cour.

Mais des évènements non moins intéressants viennent l’agrémenter : voilà


l’école tout en émoi en raison de l’arrivée de Mlle Aimée Lanthenay, nouvelle
assistante de Mlle Sergent, et des deux instituteurs des garçons, MM. Duplessis
et Rabastens. Alors que Claudine se lie d’amitié avec Mlle Lanthenay, Mlle
Sergent fait comprendre à cette dernière qu’elle ne doit plus voir Claudine, tout
en lui accordant de nombreuses faveurs.

Claudine, se sentant trahie, mène la vie dure aux deux femmes, dont elle
trouve les manifestations d’affection repoussantes, en compagnie de la grande
Anaïs et de Marie Belhomme.

Arrive Luce, sœur d’Aimée, que Claudine commence par maltraiter avant
de lui accorder son amitié. L’année s’écoule doucement, avec à l’horizon le
brevet élémentaire, que les jeunes filles vont passer au chef-lieu, et surtout, la
fête de fin d’année scolaire et le bal qui sera donné en l’honneur d’un ministre
qui vient inaugurer la nouvelle école…

le personnage de Claudine :

certains la trouveront peut-être agaçante , il faut dire que parfois elle l’est
mais j’ai beaucoup de tendresse pour elle. Je la trouve intelligente , vive,
exubérante , qui ne mâche pas ses mots , impertinente, curieuse et insolente !

Relation entre Colette et Claudine :

Ce qui frappe lorsqu’on s’intéresse à Colette , c’est que c’est une artiste à
multiples facettes. Née le 28 Janvier 1873, à Saint-Sauveur en Puisay et morte le
3 Août 1954 à Paris, Colette a revendiqué tout au long de sa vie le droit de faire
ce qu’elle voulait. Cette liberté elle l’a expérimenté aussi bien
professionnellement que personnellement , cette liberté on la retrouve dans le
personnage de Claudine mais on y reviendra. Durant sa carrière elle a combiné
ce que certains , même encore aujourd’hui, semblent considérer comme
incompatible pour une femme : c’est à dire : intelligence, culture , et
appropriation de la sensualité de son corps , mise en scène de ce dernier libéré
des carcans de la morale ! Autant dire un gros pavé dans la mare à cette époque.

Vous aimerez peut-être aussi