Vous êtes sur la page 1sur 6

Elle né

nécessite essentiellement
l’acé
acétyl-
tyl-CoA et le NADPH

Synthèse des acides gras et des triglycérides

Introduction :
Cʼest un phénomène
INTRODUCTION (suite)très important car les acides gras sont la principale réserve La synthèse des AG requiert l
énergétique.
SYNTHESELa DES biosynthèse
ACIDES GRAS des agET a lieu dans le foie, le tissu adipeux, et lʼintestin.
TRIGLYCERIDES métaboliques situées dans de
Elle
D’oùest réaliséeces
proviennent par des voies métaboliques et dans des compartiments subcellulaires
2 substrats:
différents
* le NADPHde estlafourni
dégradation
soit par laoxydative.
voie des pentose-
pentose-phosphates,
phosphates,
Elle nécessite
soit par la ré
réaction essentiellement
catalysé
catalysée par l’ 2 substrats
l’enzyme malique.(en plus de lʼATP) : lʼacétyl-CoA et le NADPH.
INTRODUCTION
* l’acétyl-CoA
Dʼou proviennent provientcesessentiellement
2 substrats de : la dé dégradation des
-glucides.
La le NADPH
biosynthè seestdesfourni
èaboutit acides soit parala
gras voie
lieu dansdeslepentos-phos soit par la réaction catalysée par
Labiosynth
glycolyse
lʼenzyme malique au pyruvate qui est transformé
transform éfoie,acleétyl-
en acé tissu
tyl-
adipeux
CoA dans et la
l’
l’intestin.
mitochondrie. La sortie de l’ l’acé
acétyl-
tyl-CoA se fait de
- lʼacétyl-CoA provient essentiellement de la dégradation des glucides. La glucolyse
maniè
manière indirecte par l’ l’intermé
intermédiaire du citrate qui utilise le
aboutit au pyruvate qui est tranformé en acCoA dans la mitochondrie. La sortie de
transporteur
Elle est ré alisédes
réalisé e setricarboxylates.
tricarboxylates
par desdevoies .mé
métaboliques et dans des
lʼactéyl-CoA
Dans le cytoplasme, fait
l’
l acétyl-
’acé manière
tyl-CoA diffé
indirecte
est reformé
reform é de
parlapar
la ré lʼintermédiaire
rééaction
du citrate qui utilise le
compartiments
transporteur subcellulaires
des tricarboxylates. diff érents
Dans dé
d gradationlʼactéyl-CoA est reformé par la
le cytoplasme,
catalysé
catalys ée par la citrate lyase:
lyase :
oxydative.
réaction catalysée par la citrate lyase :
Citrate + ATP + CoA-SH + H2O OA + Acétyl-CoA + ADP + Pi
Elle né
nécessite essentiellement 2 substrats (en plus de l’
l’ATP):
ATP): NB: l’acétyl-CoA
l’acé
acétyl-
tyl-CoA et le NADPH
La synthèse des AG requiert la coopération de plusieurs voies métaboliques situées dans
des compartiments cellulaires différents. La source des unités dicarbonée est le glucose
pour synthétiser les ag, il est transformé en pyruvate au niveau de la glycolyse, le pyruvate
traverse la m mitochondriale, il peut donner de lʼaccoa de lʼoxaloatétate, qui peuvent se
combiner au niveau de la première étape du cycle de Krebs pour donner du citrate. Si on
a un potentiel élevé, on a de lʼATP en grande quté et les enzymes sont inhibés, le cycle de
Krebs est ralenti, le citrate sera donc utilisé pour la synthèse des ag, il va sortir de la
mitonchondrie par son transporteur : les tricarboxylates. Lʼactéyl coa est un stimulateur de
La synthèse des AG requiert la coopération de plusieurs voies
la citrate synthase,
métaboliques la concentration
situées dans élevéecellulaires
des compartiments en actéyl différents.
co permet la synthèse du citrate mais
le cycle ne fonctionne pas. On a un passage du citrate au nivau du cytosome grace a la
citrate lyase. Lʼoxaloacétate sera transformé en malate ou citrate pour le NADPH.

NB : lʼacétyl-CoA stimule la citrate synthase


NB: l’acétyl-CoA stimule la citrate synthase

1
SYNTHESE DES ACIDES GRAS ET TRIGLYCERIDES Le donneur activé d’unités dicarb

INTRODUCTION
I- Biosynthèse des acides gras Acé
Acétyl-
tyl-CoA Carboxy
I – BIOSYNTHESE DES ACIDES GRAS
O
1-Le
Formation
donneur du malonyl-CoA
1° Formation
activédud’unités
Malonyl-
Malonyl-dicarbonées
CoA est le malonyl-CoA
2° Synthè
Synthèse de l’
l’Ac Gras par le complexe AGS -OOC
CH3 C S-CoA + HCO3- + ATP

Le II
donnneur activé dʼunités dicarbonées est le malonyl-CoA. Réaction des 2 acides gras
– BIOSYNTHESE DES TRIGYCERIDES M
Acé
Acétyl-
tyl-CoA
avec les 2 coA défavorisée donc : Réaction de Décarboxylation . Enzyme : acétyl-CoA
carboxylase.
III - REGULATION DE LA BIOSYNTHESE
Acé
Acétyl-
tyl-CoA Carboxylase Etape d’engagement irréversib
rôle-clé dans la régulation de la
O O
-OOC S-CoA + ADP + Pi + H+
CH3 C S-CoA + HCO3- + ATP CH2 C

Acé
Acétyl-
tyl-CoA Malonyl-
Malonyl-CoA

Etape dʼengagement
Acé
Acétyl- irréversible
tyl-CoA : role-clé dans la régulation de la biosynthèse.
Carboxylase SYNTHESE DES ACIDES GRAS
Etape d’engagement irréversible:
rôle-clé
Acétyl-CoA dans la régulation de la biosynthèse
carboxylase
ATP ADP + Pi
INTRODUCTION

I – BIOSYNTHESE DES ACIDE


1° Formation du Malonyl
Liaison à un
E - Biotine CO2
E - Biotine ~ COO- 2° Synthè
Synthèse de l’
l’Ac Gras
résidu Lys
Carboxybiotinyl
SYNTHESE DES ACIDES GRAS ETenzyme
TRIGLYCERIDES II – BIOSYNTHESE DES TRIG

III - REGULATION DE LA BIO

Malonyl-
Malonyl-CoA Acé
Acétyl-
tyl-CoA
INTRODUCTION
La biotine est liée a lʼenzyme, grace a lʼATP : carbxylation de la biotine et ensuite transfert
sur lʼactéyl CoA pour donner le malonyl CoA. Cʼest lʼétape dʼengagement et de régulation
de la synthèse des ag. DES ACIDES GRAS
I – BIOSYNTHESE
1° Formation du Malonyl-
Malonyl-CoA
2° Synthè
Synthèse de l’
l’Ac Gras par le complexe AGS
2- Synthèse de lʼag par le complexe AGsynthase
II – BIOSYNTHESE DES TRIGYCERIDES
Les intermédiaires de la synthèse des ag sont attachés a une protéine de trasnprot dʼacyle
ou ACP.
III - REGULATION DE LA BIOSYNTHESE
La synthèse des ag consiste en plusieurs séries de réaction :
- condensation
- réduction
- déshydratation
- réduction
Les différentes activités enzymatiques sont réunies en une seule chaine polypeptidique
appelée A G synthase ou AGS :
- domaine 1 : unité dʼentrée et de condensation des substrats. Un tour de cyle on 2 a un ag
a 4 carbone : le butiryl coA, puis nouveau cycle grace a un nouveau malonyl CoA (6C) ....
- domaine 2 : unité de réduction
- domaine 3 : unité de libération de lʼag : lorsque lʼon a complètement finie la synthèse
(C16) en général on a une enzyme qui permet de libérer lʼag de lʼACP (fait partie de
lʼAGS)
Structure de l’AGS de mammifères: la forme active est un dimère
Structure de lʼAGS de mammifères : la forme active est un dimère Structure de l’AGS de m
Synthèse des Acides Gras
• Les intermédiaires de la synthèse des AG sont attachés à une protéine
de transport d’acyles ou ACP
• La synthèse des acides gras consiste en plusieurs séries de réaction:
- condensation
- réduction
- deshydratation
- réduction
• Les différentes activités enzymatiques sont réunies en une seule
chaîne polypeptidique appelée Acide Gras Synthase ou AGS:
- domaine 1: unité d’entrée et de condensation des substrats
- domaine 2: unité de réduction
- domaine 3: unité de libération de l’acide gras

3 acitivités enzymatiques :
- domaine 1 : AT, MT et CAS : on a le malonyl coa qui va se positionner sur lʼACP grace
au résidu SH (la malonyl transférase), on a lʼacétyl co grace a lʼactéyl transférase au
niveau de la CAS par un groupement SH, cette protéine va transférer lʼacétyl sur le O
Transfert de l’acétyle et du malonyle sur l’AGS
malonyl. -OOC-CH ACP
C S
TransfertO de lʼacétyle et du malonyle
O sur lʼAGS 2

Malonyl-
Malonyl-ACP
O O
-OOC-CH ACP + CH3 C S ACP
2 C S
-
OOC-CH2 C S CoA CH C S CoA
Malonyl-
Malonyl-ACP Acé
Acé3 tyl-
tyl-S-Enzyme CO2
Malonyl-
Malonyl-CoA Acé
Acétyl-
tyl-CoA
O
CO2 Condensation
AT
(CAS) CH3 C
MT HS-CoA
O O
Acé
Acéto-
to-acé
acétyl-
tyl-ACP
CH3 OC CH2 C S ACP
O
(Acé
Acéto-
to-acyl-
acyl-ACP)
ACP)
-OOC-CH Cys- OH H
2 C S ACP CH3 C S
NADPH
Malonyl-
Malonyl-ACP Acé
Acétyl-
tyl-Enz (CAS) (CAR) CH3 C C
Réduction 3 2
NADP+ H H
Si on fait plusieurs tours on a lʼacéto acyl ACP
- domaine 2 : CAR,
OH HHADO et ER : réduction déshydratation et réduction

CH3 C C C S ACP D-3-OH-butyryl-ACP


3 2 1
(D-3-OH-acyl-ACP)
H H

3
O O
-OOC-CH ACP + CH3 C S ACP
2 C S
Malonyl-
Malonyl-ACP Acé
Acétyl-
tyl-S-Enzyme

CO2 Condensation (CAS)

O O
Acé
Acéto-
to-acé
acétyl-
tyl-ACP
CH3 C CH2 C S ACP
(Acé
Acéto-
to-acyl-
acyl-ACP)
ACP)
NADPH
Réduction (CAR)
NADP+

OH H O

CH3 C C C S ACP D-3-OH-butyryl-ACP


3 2 1
(D-3-OH-acyl-ACP)
H H

OH H O
Malonyl-CoA
D-3-OH-butyryl-ACP
Equation globale d
CH3 C C C S ACP
3 2 1
(D-3-OH-acyl-ACP)
H H Synthèse du palmitate à parti
3 Acétyl-CoA + 7 Malonyl-Co
Deshydratation (HAD)
Addition de 2 carbones H2O
à chaque cycle Palmitate + 8 CoASH + 14 N
H O

CH3 C C C S ACP Crotonyl-


Crotonyl-ACP
2 1 Synthèse du malonyl-CoA
H
(!2-Enoyl-
(!2 Enoyl-ACP)
7Acétyl-CoA + 7 CO2 + 7 ATP
NADPH
Réduction (ER)
NADP+
Synthèse du palmitate à
O 8 Acétyl-CoA + 7 ATP
CH3 CH2 CH2 C S ACP Butyryl-ACP
(Acyl-ACP) Palmitate + 8 CoASH + 14 N
: Déshydratation : départ dʼune
molécule dʼeau.
Cycle jusquʼau C16
- domaine 3 : PTE : elle va repérer la longueur de la chaine de lʼag, et va agir de manière
a libérer lʼag sous forme libre de palmitate, lʼenzyme est une thiolase ou thioestérase
Equation globale de la synthè
synthèse du palmitate Les Acides gras sont mis
SYNTHESE
Equation DESde
globale ACIDES GRAS ET
la synthèse duTRIGLYCERIDES
palmitate sous form
Synthèse du palmitate à partir de l’acétyl-CoA et du malonyl-CoA:
Acétyl-CoA + 7 Malonyl-CoA + 14 NADPH + 20 H+ Les acides gras proviennent :
- soit d’une synthèse endogène (ce
- soit de l’alimentation : AG exogè
Palmitate + 8 CoASH + 14 NADP + + 6 H2O + 7 CO2
INTRODUCTION
Le glycérol, sous forme de glycéro
(par réduction de la dihydroxyacé
I – BIOSYNTHESE
Synthèse DES ACIDES GRAS
du malonyl-CoA:
L’estérification des 3 fonctions alc
7Acétyl-CoA + 7 CO2 + 7 ATP 7 Malonyl-CoA + 7 ADP + 7 Pi + 14H+ aboutit à la formation d’un triglyc
II – BIOSYNTHESE DES TRIGYCERIDES

III - REGULATION O
Synthèse du palmitateDE LA BIOSYNTHESE:
à partir des acétyl-CoA: Rôle-
Rôle-clé
clé de
R2 C O
8 Acétyl-CoA + 7 ATP + 14 NADPH + 6 H+

Palmitate + 8 CoASH + 14 NADP + + 6 H2O + 7 ADP + 7 Pi


Principal site de synthèse et de s
II- Biosynthèse
Les des
Acides gras sont triglycérides
mis en réserve dans le tissu adipeux
sous forme de triglycérides
Les ag sont mis en réserve dans le tissu adipeux sous forme de triglycérides.
Les ag proviennent :
Les acides gras proviennent :
- soit
- soit d’unedʼune
synthèsesynthèse endogène
endogène (ce que l’on vient de(ce
voir)que lʼon vient de voir)
- soit de l’alimentation
- soit : AG exogènes,
de lʼalimentation majoritaires
: ag exogènes, (alimentation équilibrée)(alimentation
majoritaire équilibrée)
LeLe glycérol
glycérol, sous
sous forme formephosphate
de glycérol de glycérilphosphate
vient de la glycolyse vient de la glycoluse (par réduction de la
dihydroxyacétone
(par phosphate)
réduction de la dihydroxyacétone phosphate)
Lʼestérification des 3 fonctions alcool du glycérol par 3 ag aboutit a la formation dʼun
L’estérification des 3 fonctions alcool du glycérol par 3 acides gras
triglycéride
aboutit : d’un triglycéride :
à la formation
O

O CH2 O C R1

R2 C O CH O

CH2 O C R3

Principal site de synthèse et de stockage sont les adipocytes


Principal site de synthèse et de stockage des TG: cytoplasme des adipocytes

III- Régulation de la biosynthèse

EnSYNTHESE
relation avec III - REGULATION DE L
DESlʼacétyl
ACIDESCoA carboxylase
GRAS qui a un role clé
ET TRIGLYCERIDES
La biosynthèse des ag est régulée a court terme par la disponibilité des substrats
4 et par èse des acides g
La biosynthè
biosynth
des régulations enzymatiques (phosphorylation/dé) (si on a un excès de glucide,disponibilité
on a un é des substrats
disponibilit
excès dʼacétyl coa => donc synthèse dʼAG) (phosphorylation/dé
(phosphorylation/déphosp
INTRODUCTION
1- Régulation allostéroique
I – BIOSYNTHESE DES ACIDES GRAS Rôle-
Rôle-clé
clé de l’acétyl-CoA
Lʼacétyl CoA carboxylase est :
II – BIOSYNTHESE
- activée par le citrate DES TRIGYCERIDES
(polymérisation 1° Régulation
de lʼenzyme) : potentiel énergétique très élevé de la allosté
allostérique:
l’acé
acétyl-
tyl-CoA carboxylase e
cellule : polymérisation de lʼenzyme qui devient beaucoup plus active
III - REGULATION DE LA BIOSYNTHESE:
BIOSYNTHESE: - activée par le citrate (polym
- inhibiée
Rôle-
Rôle-clé
par lle
clé de l’
produit
’acé
acétyl-
final acyl-CoA (palmityl CoA)
tyl-CoA carboxylase - inhibée par le produit final
1° Régulation allosté
allostérique
2- Régulation par phosphorylation/dé
2° Régulation hormonale

- Sous dépendance hormonale : insuline, adrénaline, glucagon


- Dans les situations de carence énergétiques : role de la protéine kinase AMP-
dépendante ou AMPL
Inactive Ph, et Active déph. Lʼadrénaline et le glucagon active la protéine kinase a qui va
phos lʼacétyl co a carboxylase et qui transforme lʼenzyme sous une forme inactive on a
une2°inhibition de la synthèse des ag.
Régulation par phosphorylation/déphosphorylation
Autre régulation
- sous dépendancede type métabolique
hormonale: parglucagon
insuline, adrénaline, lʼAMP, grace a lʼAMPK (kinase). Si on a une forte Réserve
concentration
- dans les en AMP
situations (peu
de carence
kinase AMP-dépendante ou AMPK
dʼATP)rôle
énergétique: ondea laune régulation allostérique qui aboutit a
protéine
Homm
lʼinactivation de lʼenzyme et si on a besoin dʼénergie on fait la dégradation de lʼacétyl coA.
P

ADP H2O Triglycérides (tissu adipe


ACC
Adrénaline
inactive Protéines musculaires
Glucagon +
PKA + Glycogène musculaire
PP2A Insuline
AMP AMPK
+ Glycogène hépatique
ACC
Pi
ATP
active Métabolisme basal = 8 0
Consommation chez un s
Conclusion: l’insuline stimule la synthèse des acides gras et des triglycérides, Survie théorique en cas
tandis que le glucagon et l’adrénaline ont l’effet opposé
Conclusion : lʼinsuline stimule la synthèse des ag et des triglycérides, tandis que le
glucagon et lʼadrénaline ont lʼeffet opposé.
Réserves Energé
Energétiques
Réserves énergétiques
Homme de 70 kg

kg kJ

Triglycérides (tissu adipeux) 15 560 000


Protéines musculaires 6 100 000
Glycogène musculaire 0,300 5 000
Glycogène hépatique 0,100 1 700

Les triglycérides
Métabolisme basalsont majo
= 8 000 au (2000
kJ/jour niveau du tissu adipeux avec une très grande énergie
kcal/jour)
emmagasinée. (2000
Consommation chez kJ ou jusqu’à
un sportif: dans le12muscle et le foie).
000 kJ/jour
Métabolisme basal
Survie théorique = 8000
en cas kJ/jour
de grève (2000
de la faim ! 80kcal/j).
jours Consommation chez un sportif : jusquʼà
12000 kj/J. Survie théorique en cas de grève de la faim = (environ) 80 jours.

Vous aimerez peut-être aussi