Vous êtes sur la page 1sur 10

Faculté des sciences de tunis

Travaux Pratique : Compte Rendu

Réaliser par : Ben Slima Rihab


Touati Karim

Enseignée par : Dhafer Mezghani

2020/2021
TP : Initiation au développement par schéma sous
QUARTUS II

1-Objectif :
Objectif de ce TP est de s’initier à l’environnement Quartus pour la plateforme Cyclone
de Altera afin de concevoir un circuit logique simple constitué par des portes logiques.

2-Logiciels utilisé :
Intel Quartus Prime est un logiciel de conception de dispositifs logiques programmables produit
par Intel ; avant l'acquisition d'Altera par Intel, l'outil s'appelait Altera Quartus Prime ,
anciennement Altera Quartus II . Quartus Prime permet l'analyse et la synthèse
des conceptions HDL , ce qui permet au développeur de compiler ses conceptions,
d'effectuer une analyse temporelle, d'examiner les diagrammes RTL , de simuler la
réaction d'une conception à différents stimuli et de configurer l'appareil cible avec le
programmeur. Quartus Prime comprend une implémentation de VHDL pour la
description du matériel, l'édition visuelle des circuits logiques et la simulation de forme
d'onde vectorielle.

3- Etude de schémas 1 :
3.1- Shémas :

3.2- Interprétation :
Ce schéma présente 4 portes « nand » à 2 entrées et une fonction « non », il présente une
fonction qui comporte 2 entrées et 2 sorties.
3.3- Simulation :

3.3- Conclusion :
La fonction NON-ET (NAND en anglais) est un opérateur logique de l'algèbre de Boole. À
deux opérandes, qui peuvent avoir chacun la valeur VRAI ou FAUX, il associe un résultat qui
a lui-même la valeur VRAI seulement si au moins l'un des deux opérandes a la valeur FAUX.

4- Etude de schémas 2 :

4.1- Interprétation :
Ce schéma présente portes « and » à 2 entrées ,2 « xor » à 2 entrées, et une « or » , il
présente une fonction qui comporte 3 entrées et 2 sorties.

4.2- Visualisation du schéma :


Il est possible de visualiser le schéma ainsi transformé comme l’indique la Figure. Il est important de
noter que l’outil QuartusII n’a pas changé les noms des entrées/sorties. Cette étape de visualisation
est facultative.
4.3- Simulation :
La simulation est effectuée par un second outil appelé ModelSim (leader mondial de conception de
circuits par simulation) de la société Mentor Graphique. Cet outil est automatiquement appelé par
l’outil QuartusII.
4.4- Conclusion :
La fonction ET (AND en anglais) est un opérateur logique de l'algèbre de Boole. À deux opérandes,
qui peuvent avoir chacun la valeur VRAI ou FAUX, il associe un résultat qui a lui-même la valeur VRAI
seulement si les deux opérandes ont la valeur VRAI.

L’opérateur logique XOR, ou OU exclusif, peut se définir par la phrase suivante :

Le résultat est VRAI si un et un seul des opérandes A et B est VRAI

Ou : Le résultat est VRAI si les deux opérandes A et B ont des valeurs distinctes

Ou :Le résultat est VRAI si un nombre impair d'entrées est vrai (ceci est surtout applicable
lorsque deux ou plusieurs opérateurs logiques XOR se cascadent (générateurs de bit de
parité)

Il se différencie de l'opérateur OU inclusif, car il donne un résultat FAUX lorsque A et B ont


simultanément la valeur VRAI. Son symbole se différencie aussi de l'opérateur OU inclusif
dont le symbole est simplement un "PLUS": « + ».
En informatique, cet opérateur peut s'utiliser pour combiner deux bits, valant chacun 0 ou 1,
en appliquant les règles définies par la table précédente, le résultat étant lui-même la valeur
d'un bit.

Avec des portes logiques ET/OU, A XOR B = (A ET non B) OU (non A ET B).

La fonction XOR est un exemple de fonction parité.

On peut conclure que cette fonction présente un additionneur.


4- Etude de schémas 3 :
4.1- Schémas :

4.2- Interprétation :
Ce schéma présente portes « and » à 2 entrées ,et une « xor » à 2 entrées, il présente une
fonction qui comporte 3 entrées et 2 sorties.
4.3- Simulation :

4.4- Conclusion :
On peut conclu que cette circuit présente un comparateur.
Un comparateur binaire est un circuit logique qui effectue la comparaison entre 2 nombres
binaires généralement notés A et B.
Il possède 3 sorties notées A = B, A > B et A < B qui indiquent le résultat de la comparaison
comme suit :
Si le nombre A est égal au nombre B (A = B), la sortie A = B passe à l'état 1 tandis que les
sorties A > B et A < B passent à l'état 0.
Si le nombre A est strictement supérieur au nombre B, seule la sortie A > B passe à
l'état 1.
Si le nombre A est strictement inférieur au nombre B, seule la sortie A < B passe à l'état 1.
Nous allons voir comment réaliser à l'aide de portes logiques un comparateur de 2 chiffres
binaires.

Vous aimerez peut-être aussi