Vous êtes sur la page 1sur 38

MEMOIRE DE STAGE

Etudiant: Antoine NION

Maître de Stage: Monsieur Guy BESSAT

Année scolaire 2008-2009

Licence Professionnelle Équipements et Matériels de Jeux, de Sports et de Loisirs

Université de Versailles – St Quentin en Yvelines

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
1/38
Remerciements

A Monsieur Guy Bessat, Dirigeant de S.C.M.S Europe et Tuteur d'entreprise durant cette année.

A Messieurs Patrick Meyer et Guillaume Fanni qui ont contribué à ma formation au sein de la
société.

A Monsieur Philippe Vanlair pour avoir assuré le tutorat universitaire durant cette année.

Merci pour la confiance que vous m'avez témoigné.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
2/38
Table des matières
Remerciements.....................................................................................................................................2
Introduction..........................................................................................................................................4
1Mon entreprise d'accueil: S.C.M.S. Europe.......................................................................................5
1.1Présentation.................................................................................................................................6
1.2Historique....................................................................................................................................7
1.3Domaines d'activité.....................................................................................................................8
1.4Organisation..............................................................................................................................10
2Mon entreprise, lieu de travail et de formation.................................................................................11
2.1Contexte d'entreprise................................................................................................................12
2.2Objectifs....................................................................................................................................13
2.3Formation en collectivités.........................................................................................................14
2.4Ma formation en Interne...........................................................................................................17
2.5Projet tutoré...............................................................................................................................20
2.6Formation Universitaire............................................................................................................21
3Maintenance et Gestion des Équipements Sportifs: Analyse organisationnelle des collectivités....22
3.1Problématique...........................................................................................................................23
3.2Cibler les besoins en Intra.........................................................................................................24
3.3Les différents modèles..............................................................................................................25
3.4Analyse personnelle..................................................................................................................27
Conclusion..........................................................................................................................................28
Annexes..............................................................................................................................................29

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
3/38
Introduction

Titulaire d'un DUT Services et Réseaux de Communication, formation dans les Nouvelles
Technologies de l'Information et de la Communication, j'ai évolué durant un an en qualité de
Développeur Informatique au sein d'un groupe Média localisé à Paris. Ensuite, j'ai choisi de
reprendre mes études et d'intégrer la Licence professionnelle « Équipements et Matériels de Jeux,
de Sport et de Loisirs dans un souci d'épanouissement personnel. Je suis passionné de sport et j'ai eu
l'occasion, par mon expérience d'évoluer au sein de services sportifs en collectivité. Ainsi, j'aspire
dans le futur continuer ma formation en ce sens et je souhaite passer le Diplôme de Conseiller
Technique des Activités Physiques et Sportives. Durant mon activité dans des services sportifs
pendant deux étés, j'ai été confronté à une des préoccupation majeur pour les collectivités: la
sécurité des équipements sportifs. C'est pour cette raison que j'ai eu la volonté d'intégrer une société
reconnue dans le Contrôle des Équipements pour suivre ma formation d'entreprise. C'est ainsi que
j'ai intégré S.C.M.S. Europe, bureau de contrôle incontournable et organisme de formation auprès
des collectivités territoriales.
Grâce à cette expérience où j'ai pu allier formation et mise en situation, j'ai été confronté aux
enjeux des services sportifs. Cela m'a amené à établir une réflexion sur leur fonctionnement interne.
Dans un premier temps, je vais donc présenter mon entreprise d'accueil. Ensuite, je vais
présenter mon entreprise, structure d'accueil idéale pour la formation. Pour finir, je vais analyser le
fonctionnement des collectivités en terme d'organisation sur la problématique de la gestion, du suivi
et de la maintenance des équipements sportifs. Je m'appuierai sur mon expérience durant cette
année de formation.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
4/38
1 Mon entreprise d'accueil: S.C.M.S. Europe

1.1Présentation.....................................................................................................................................6
1.2Historique........................................................................................................................................7
1.3Domaines d'activité.........................................................................................................................8
1.4Organisation...................................................................................................................................10

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
5/38
1.1 Présentation

S.C.M.S Europe est un bureau de contrôle relativement atypique dans le domaine. En effet,
la société structure son discours sur des objectifs pouvant être en contradiction avec les intérêts
premiers d'un bureau de contrôle classique. La société encourage la dédramatisation de la sécurité et
accompagne la recherche de l'autonomie dans la gestion des parcs sportifs pour les collectivités
(tests principaux et tests de charge compris). La société propose pour cela des solutions adaptés à
leurs besoins.
S.C.M.S Europe propose des prestations sur mesure: elle réalise des contrôles et des
diagnostics à titre de bureau de contrôle mais elle met aussi ses outils à disposition des collectivités
(kit de test, logiciels de suivi et de gestion des équipements sportifs, logiciel de Gestion de
Planning) et grâce à des formations, elle permet à celles-ci de tendre à l'autonomie sur la gestion de
leurs parcs d'équipements sportifs.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
6/38
1.2 Historique

S.C.M.S Europe est une société présente en France et en Europe depuis 1997. Créé par Guy
Bessat, la société évolue auprès des collectivités pour répondre au plus près de leurs besoins en
terme de gestion, suivi et maintenance de leurs équipements Sportifs.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
7/38
1.3 Domaines d'activité

On distingue quatre types de prestations:

• Tests
➔ selon Décret buts
➔ SAE sur points d’assurage (800 DaN)
➔ Ancrage de gym (800 DaN)
➔ Rails de cordes / Espaliers
➔ Sols d’Aire de Jeux
➔ Vétusté de tapis
➔ Certification produits

• Diagnostics
➔ Gymnase et terrain
➔ Salle spécialisée de gym, musculation, athlétisme, combats…
➔ Structures Artificielles d'Escalade
➔ Toboggan aquatique
➔ Skate parc
➔ Parcours acrobatique

• Organisme de Conseil et de Formation


➔ Application des textes (buts, aire de jeux…)
➔ Responsabilité et Textes en vigueur
➔ Entretien & Maintenance
➔ Salles spécialisées de Gymnastique
➔ Procédures d’ouverture et de fermeture des installations
➔ Conventions d’utilisation
➔ Politique sportive et Politique d’aménagement
➔ ERP
➔ Installation / Utilisation Sport Soft Sécurité

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
8/38
• Outils de contrôle et de gestion
➔ Le Guide de l’entretien et maintenance
➔ Registre de suivi et fiches de maintenance
➔ Kit de test manuel ou motorisé
➔ Gabarits d’aire de jeux
➔ Étiquettes décret et d’inventaire
➔ Logiciel Sport Soft Sécurité et Planning

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
9/38
1.4 Organisation

S.C.M.S est une petite entreprise de moins de 10 salariés au chiffre d'affaire de 420 000€.
Elle possède des experts couvrant l'ensemble du territoire français afin de répondre aux besoins des
propriétaires d'installations, principalement pour les collectivités. La société traite aussi à l'étranger
d'où l'appellation S.C.M.S Europe.
CGMV Production, société créé par Guy Bessat, est étroitement liée à S.C.M.S Europe
puisqu'elle est détentrice des droits d'exploitation des licences de logiciels utilisés par S.C.M.S.
(Sport Soft Sécurité, logiciel de suivi des équipements sportifs et Sport Soft Planning, logiciel de
planning). Voici un organigramme de la société.

S.C.M.S. Europe C.G.M.V. Production

Guy BESSAT

Dirigeant

Josette FRESNES Philippe CHARVET

Responsable administrative Responsable développement Logiciels

Patrick MEYER Mathieu GATUSO


Expert Informaticien
Responsable secteur Est
Responsable Pôle gymnastique

Guillaume FANNI

Expert
Responsable secteur Sud-Est

Antoine NION

Expert en formation

Thomas MILLET

Expert (missions temporaires)

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
10/38
2 Mon entreprise, lieu de travail et de formation

2.1Contexte d'entreprise.....................................................................................................................12
2.2Objectifs........................................................................................................................................13
2.3Formation en collectivités.............................................................................................................14
2.3.1 Montbrison, Ville pilote........................................................................................................14
Contexte....................................................................................................................................14
Philosophie................................................................................................................................14
Cadre d'intervention..................................................................................................................15
Le stage.....................................................................................................................................15
2.3.2 L' « exception » Versailles....................................................................................................16
Présentation...............................................................................................................................16
Déroulement du stage................................................................................................................16
Compétences acquises...............................................................................................................16
2.4Ma formation en Interne................................................................................................................17
Mon apprentissage du Décret Buts sur le terrain......................................................................17
Formation en Intra pour une collectivité...................................................................................17
Découverte du discours d'entreprise: salons Formatech...........................................................18
Formation à distance, relation de confiance..............................................................................18
Missions ponctuelles en commun.............................................................................................19
2.5Projet tutoré...................................................................................................................................20
Organisation dans le travail.......................................................................................................20
Étapes de réalisation..................................................................................................................20
Analyse personnelle..................................................................................................................20
2.6Formation Universitaire.................................................................................................................21
Fonctionnement et enseignements............................................................................................21
Analyse personnelle..................................................................................................................21

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
11/38
2.1 Contexte d'entreprise

Mon intégration dans la société s'est effectuée dans la perspective de devenir


progressivement autonome sur le secteur parisien. J'ai eu un cursus de formation progressif, établi et
pertinent. La philosophie de la société visant à répondre au plus près des besoins du client: les
collectivités.
L'objectif pour mon tuteur a donc été de me permettre d'imprégner le milieu de nos clients
afin de découvrir leurs champs d'intervention et surtout leurs préoccupations. J'ai donc effectué
deux stages d'une durée globale de 3 semaines dans des collectivités partenaires de la société, avec à
chaque fois une mission précise basée sur l'observation ou sur certains projets.
Ma formation se compose de trois phases. La première a donc été d'intégrer l'univers de nos
clients et de découvrir leurs structures. Ensuite, j'ai connu une phase de formation en interne à
l'entreprise durant environ trois semaines. J'ai suivi mes collaborateurs et découvert vraiment le
métier de bureau de contrôle et d'organisme de formation. Ce n'est que dans un troisième temps que
j'ai été lancé en semi-autonomie sur des missions de contrôle de buts sur site. J'insiste sur le terme
semi-autonomie car j'avais mes collaborateurs toujours très disponibles à mes cotés afin de répondre
au mieux aux besoins de formation, même si ce fût à distance. Mon cursus de formation s'est
poursuivi tout au long de l'année malgré la distance qui nous séparait. Je reviendrai sur le détail
dans le cadre de ma formation en interne.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
12/38
2.2 Objectifs

En intégrant la société, j'avais pour ambition de découvrir un domaine qui me paraissait


passionnant. Le sport et plus particulièrement les équipements sportifs a toujours été au centre de
mes préoccupations lors de mes activités passées au sein, entre autre d'une base de loisirs
municipale. Paradoxalement, Les notions qui m'avaient été inculquées sur ce thème au travers ces
expérience étaient peu abouties et je n'en connaissait pas vraiment les fondements . En effet, ma
vision ayant été celle d'une collectivité et du Directeur des Sports en place, la sécurité autour des
équipements sportifs s'avérait être poussée à son paroxysme mais finalement les moyens pour
répondre à ces objectifs n'étaient pas toujours cohérents. Cependant à cet instant, je n'avais pas
assez de recul sur cette problématique et j'avais envie d'aller plus loin dans ce domaine.
En intégrant cette formation, j'avais pour aspiration d'évoluer auprès des collectivités et
l'idée d'un jour prendre en charge un Service des Sports ne me déplairait pas. En ce sens, cette
formation me paraît être un tremplin intéressant. C'est pourquoi j'ai pensé qu'il était plus pertinent
d'évoluer dans un bureau de contrôle/organisme de formation en intra plutôt que directement auprès
d'une collectivité. C'est une imprégnation du milieu qui avait pour avantage d'offrir l'opportunité de
les côtoyer tout en obtenant un socle de connaissances essentiel en terme de réglementation,
normalisation et gestion, suivi et maintenance des équipements sportifs.
C'est ainsi que j'ai rencontré Mr Bessat durant une intervention de sensibilisation sur le
décret d'application à la norme sur le contrôle de buts sur site (NF S 52-409). Il m'a par la suite
proposé d'intégrer la société sur le secteur parisien.
Après une formation en interne indispensable, l'objectif était d'évoluer progressivement sur
le secteur. Dans un premier temps en qualité d'expert en formation (Contrôles et diagnostics
d'équipements). Progressivement, en ayant une formation parallèle et logique sur les outils amenant
à la gestion, le suivi et la maintenance des équipements sportifs, l'objectif était de prendre de
l'ampleur au sein de l'entreprise pour évoluer vers de la démonstration logiciels voire à long terme
vers de la formation.
Je vais donc vous présenter mon année de formation en alternance de manière logique. Dans
l'entreprise, je distingue deux phases de formations. Pour commencer, je reviendrai sur mon
imprégnation dans le milieu via ma formation en collectivités. Ensuite, j'analyserai mon expérience
en interne, c'est-à-dire pour l'entreprise sur des missions variés. Ensuite, je ferai le pont entre cursus
universitaire et entreprise en revenant sur la réalisation de mon projet tutoré pour l'entreprise dans le
cadre universitaire.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
13/38
2.3 Formation en collectivités

2.3.1 Montbrison, Ville pilote

Contexte
Comme j'ai pu le dire précédemment, ma formation a eu lieu par phase. La première a
consisté à réaliser un stage d'une semaine au sein du Service Education, Jeunesse et Sports (EJS) à
Montbrison dans la Loire (42) durant 2 semaines en Octobre 2008. C'était pour moi une intégration
en douceur. Mon intervention dans cette commune de 15000 habitants n'avait rien d'anodin.
Montbrison, devenue ville pilote pour la société est à l'image de la philosophie de l'entreprise. Suite
à un changement de direction du Service EJS, la nouvelle organisation s'est attelé à revoir la gestion
du parc sportifs pour le penser de manière optimale et a ainsi fait appel à S.C.M.S. Europe.

Philosophie
Notre société, qui se revendique un bureau de contrôle atypique, conçoit le métier comme un
accompagnement aux collectivités dans l'optique d'établir un système d'organisation en terme de
gestion, maintenance et suivi des équipements sportifs. En ce sens, la société se donne pour objectif
d'apporter les outils les plus adaptés aux besoins de la collectivité. Elle attache de l'importance à ne
pas proposer des prestations pré-établis et figées. L'objectif est donc de comprendre la collectivité
pour lui offrir LA prestation qui lui correspond selon ses propres besoins. C'est sur cette philosophie
que nous nous distinguons des autres et c'est la raison pour laquelle une formation longue est
nécessaire pour intégrer la structure.
En réalisant ce stage, il est évident que mon intervention n'avait rien de déterminant pour la
collectivité mais cette rencontre devait me permettre d'observer et découvrir le fonctionnement d'un
service de ce type, qui plus est un service en pleine restructuration. Ce fut finalement plus une
approche en douceur vers la problématique des équipements sportifs.
La réorganisation du service avait donc pour objectif de mettre à niveau l'ensemble du parc
en terme de réglementation et normalisation. La société, dès cette période, travaillait en référence
aux fondements du nouveau décret sur le contrôle de buts sur site (NF S 52-409) tout en se référant
aux normes relatives aux équipements spécifiques. En ce sens, il avait été établi un échéancier
visant à atteindre le niveau d'exigences requis et voulu par la collectivité. Je ferai ultérieurement
l'analyse fonctionnelle sur la procédure mise en place, lorsque je réfléchirai aux problématiques de
gestion, maintenance et suivi des équipements pour les collectivités de manière générale.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
14/38
Cadre d'intervention
Pour être le plus compréhensible possible, je vais expliciter les obligations du décret
d'application à la norme NF-S 52-409 qui régit la gestion des équipements et qui est un fondement à
la compréhension de la démarche réalisée. A l'instar de son prédécesseur, le décret du 4 Juin 96, ce
décret est une méthodologie régissant le contrôle de buts sur site. Ce nouveau texte est une solution
et une mise aux points sur les nombreux points nébuleux que pouvait comporter l'ancien décret. De
plus, il a la particularité de pouvoir s'adapter à la gestion d'équipements sportifs de manière plus
générale. Il distingue trois types de contrôles:
– le contrôle visuel: contrôle de routine qui n'a pas d'obligation de consignation. Il est
décrit en détail dans la norme d'application.
– le contrôle opérationnel: contrôle fonctionnel qui doit être réalisé au minimum tous les
six mois. C'est un contrôle visuel et manuel devant être consigné.
– le contrôle principal: comprend un contrôle fonctionnel ajouté aux tests en charge. Il est
obligatoire tous les 24 mois minimum.
Ayant donné ces pré-requis, je vais pouvoir présenter le contexte de mon intervention. En
amont d'une intervention auprès d'une collectivité, il est essentiel d'établir un état des lieux de
l'existant avant de procéder à l'instauration d'un échéancier de travail. C'est pour cette raison
qu'auparavant, un expert de notre société avait réalisé l'ensemble des contrôles fonctionnels des
équipements de la commune. La collectivité ayant fait le choix de tendre vers une autonomie
complète par la réalisation de tous les contrôles, il a donc par la suite été possible de mettre en place
un échéancier de travail. Il en est sorti que l'urgence serait de réaliser une mise en conformité des
équipements sportifs. C'est donc par cette volonté réciproque de formation entre le service et
l'entreprise que, voulant mettre en application les méthodes proposées par la société, nous avons pu
collaborer.

Le stage
Deux semaines, c'était donc le temps qu'il avait été défini pour réaliser l'ensemble des tests
en charges et réaliser si ce n'est la totalité, la majorité de la mise en conformité du parc. L'objectif
final étant de réaliser un bilan en sortie à présenter devant les élus municipaux le travail effectué et
leur faire prendre conscience de l'investissement utile qui a pu être réalisé. D'un point de vue
personnel, j'avais pour objectif de découvrir le fonctionnement en interne de la collectivité et j'en
remercie la directrice du service EJS qui a très largement participé à cette découverte en me
fournissant le maximum d'outil de compréhension.
La réalisation des tests en charge fût pour moi une nouveauté et c'est après une journée de
formation sur la procédure avec mon tuteur, Mr Bessat, que j'ai pu effectué ses tests, en
collaboration avec le responsable des équipements sportifs. Il avait lui aussi auparavant reçu une
formation à ce sujet. Plus qu'une formation technique, cette expérience était pour moi la découverte
des différents outils de la société, notamment le logiciel de Suivi des Équipements: Sport Soft
Sécurité.
Durant ces deux semaines, j'ai participé activement à le remise aux normes des équipements
sportifs. Ainsi, j'ai pu découvrir quelques points névralgiques sur les équipements.
Nous avons dans ce cas, eu beaucoup de cercles non conformes à remplacer, comportant des
risques de coincements de doigts. Nous avons aussi eu des crochets type pitons ou crochets ouverts

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
15/38
avec des risques de blessures. Pour finir, nous avons eu à modifier le système de certains cercles
fixés directement sur le panneau. J'ai donc changer des cercles, araser des crochets sur les buts de
foot et assister à la soudure de plaques métalliques sur les buts de basket afin que la charge du
cercle, lorsque une masse est suspendue, soit répartie sur l'ensemble de l'armature de la structure et
non sur le panneau. Cette expérience a été très enrichissante pour une première immersion.

2.3.2 L' « exception » Versailles

Présentation
Suite à ce premier stage à Montbrison, j'ai suivi une formation en interne dans l'entreprise
Mais en parallèle, mon tuteur a souhaité que je découvre une autre collectivité et une personne en
particuilier. Tout d'abord, l'objectif était de voir une ville d'une autre dimension et c'est en ce sens
que je suis allé à Versailles. Ville de 88 000 habitants pourvue de moyens assez importants,
Versailles peut être aujourd'hui considéré comme un modèle du genre en terme de gestion,
maintenance et suivi de ces équipements. J'ai été sous la tutelle du Contrôleur de Travaux, une
personne atypique mais néanmoins très compétente et possédant une connaissance technique
indéniable. J'ai donc cherché, grâce à ce stage d'une période de 4 jours, à découvrir le
fonctionnement général du Service des Sports et approfondir mes connaissances techniques avec
des gens compétents.

Déroulement du stage
J'ai été principalement encadré par le Contrôleur de travaux. Cette personne m'a expliqué leu
fonctionnement en terme de gestion, maintenance et contrôle des équipements. Sa philosophie est
somme toute fondée sur la rigueur, ce qui est une excellente chose lorsque l'on parle de sécurité.
Cependant, certains procédés s'avèrent être parfois poussés à leur paroxysme. En tout état de cause,
le travail effectué est visible et porte ses fruits mais il n'est pas toujours bien perçu par l'ensemble de
ses collaborateurs.
Durant ces quelques jours, j'ai aussi côtoyé le directeur des Sports et son adjointe qui m'ont
présenté de manière plus globale le champs d'action du Service et le rôle de chacun. Ce fût encore
une fois très instructif et cela m'a permis de poursuivre mon tour d'horizon sur le fonctionnement
d'une structure de ce type à une échelle différente.

Compétences acquises
Ce stage fût principalement un stage d'apprentissage technique. Mon formateur ayant des
connaissances avancées, j'ai pu me perfectionner entre autres sur les matériaux utilisés dans les
équipements sportifs. J'ai aussi pu perfectionner mon apprentissage sur les contrôles d'équipements.
Cela a été très intéressant puisque mon interlocuteur, extrémiste dans ses méthodes m'a donné une
autre vision du contrôle, la sienne. C'est toujours très enrichissant puisque cela permet de ne pas
s'enfermer sur une vision trop stéréotypée en terme de méthodologie et cela offre un peu de recul

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
16/38
sur ces démarches. La aussi, on peut parler d'ouverture d'esprit

2.4 Ma formation en Interne

Ayant évolué dans une petite société, composée de peu de collaborateurs évoluant sur
l'intégralité du territoire, la formation en présentiel n'a pas toujours été évidente. J'ai donc eu un
cursus de formation en deux étabpes. Tout d'abord, une formation initial auprès de la plupart des
collaborateurs. Ensuite, une formation continue à distance, entrecoupée de quelques phases de
formation en présentiel. Je vais présenter ces différentes étapes de manière chronologique.

Mon apprentissage du Décret Buts sur le terrain


Dans la continuité de ma mise en situation progressive, j'ai débuté ma formation initiale d'
« Expert Contrôleur d'équipements sportifs » auprès de mes collaborateurs au sein de la société.
Pour cela, j'ai suivi Guillaume Fanni, Expert sur le secteur Sud Est, durant une semaine lors de
missions de contrôle de buts sur site sur le secteur Parisien. Cette formation m'a permis de
m'imprégner vraiment des outils de fonctionnement indispensables de la société, J'ai ainsi découvert
l'ordinateur de poche équipé de l'outil Sport Soft Sécurité, logiciel de contrôle et de maintenance
des équipements sportifs.
Après une journée d'apprentissage à l'inventaire informatisé et d'observations sur les tests en
charge principalement, j'ai enfin débuté les contrôles de buts et les fameux tests en charge, sous
tutelle évidemment. Ce n'est qu'au bout d'une bonne semaine que j'ai été déclaré apte à réaliser mes
premières expertises en « autonomie ». Mon aventure commençait réellement ce jour. En parallèle à
quelques petites missions de contrôle, je poursuivais ma formation.

Formation en Intra pour une collectivité


Ma structure d'accueil dispensant des formations sur les thèmes de la gestion, de l'entretien,
du contrôle et de la maintenance des équipement sportifs, j'ai pu assisté à 'lune d'entre elles avec
Patrick Meyer, formateur et Expert sur le secteur Est. Cette formation au sein de la collectivité de
La-Queue-en-Brie rentrait dans une démarche d'autonomisation en terme de gestion, maintenance et
contrôle des équipements. Ainsi, ces trois jours formaient le personnel d'entretiens au contrôle et à
la maintenance de leurs équipements sur le terrain. Cette formation fût enrichissante pour moi sur
certains aspects techniques. En effet, il est important d'avoir la capacité à orienter la collectivité
lorsque l'on détecte un défaut, même si ce n'est pas forcément notre rôle. C'est un enrichissant
personnel au delà du simple contrôle qui perme d'offrir une plus-value sur la prestation fournie lors
d'expertises.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
17/38
Découverte du discours d'entreprise: salons Formatech
Afin d'accompagner l'arrivée du nouveau décret d'application à la Norme sur le contrôle de
buts sur site (NF S 52-409), Guy Bessat, dirigeant de la société et président de la commission de
normalisation intervenait auprès d'un certain nombre de collectivités. Ce sont des journées dites de
sensibilisation et d'information sur ces problématiques. J'ai là encore apprécié ces journées car j'ai
pu rencontrer des collectivités et en ce sens poursuivre ma compréhension sur leur fonctionnement.
Ces journées m'ont aussi permis de me faire connaître auprès de nos potentiels clients, ce qui n'ets
pas négligeable dans ce milieu.
Au niveau des contenus, la formation se composait en deux phases. Une première partie très
théorique, orienté sur l »explication des textes et de la norme en particulier. La seconde phase avait
pour but de présenter notre philosophie de dédramatisation de la sécurité et de montrer qu'elles
peuvent être les démarches à mettre en place. Là encore, ces formations m'ont offert un complément
de formation au travers des démonstrations d'utilisation de nos différents outils de méthodologie
(logiciels, kit de test, etc...)

Formation à distance, relation de confiance


C'est donc à partir de mi-Décembre que j'ai été amené à réaliser mes premières missions de
contrôle de buts sur site en « autonomie ».Malgré tout, je pense que cette autonomie n'était
finalement qu'au niveau présentiel car j'avais en permanence la possibilité de contacter mes
collaborateurs. La proximité dans la société malgré l'éloignement géographique est un point très
appréciable qui m'a permis d'avancer et de progresser sereinement. De plus, ces personnes sont très
compétentes et toutes déjà très expérimentés dans le domaine des équipements sportifs.
Ainsi durant toute cette année, j'étais en formation permanente . Lors de mes stages de
formations en interne, j'ai appris le vocabulaire des différents équipements. Cette démarche
estessentielle. Elle permet de se crédibiliser auprès des collectivités auprès desquelles nous
intervenons.
Cette méthode permet aussi de ne pas tendre vers l'approximation. C'est un aspect essentiel lors de
relations à distance. Lors de doutes sur un site quant à la conception ou l'état d'un matériel, il est
indispensable de se comprendre quant on ne peut avoir l'image dans l'immédiat. Ainsi, en utilisant
les mêmes termes, ça permet aux collaborateurs de mieux nous comprendre. Bien évidemment,
toute opération comme celle-ci s'accompagne de photos jointes en suivant pour confirmer l'échange
précédent avant validation du rapport.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
18/38
Missions ponctuelles en commun
Depuis ce début d'année, j'ai réalisé un certains nombre de missions de contrôle de buts mais
en parallèle, j'ai eu l'opportunité de me former sur d'autres types d'expertises. J'ai entre autres été
formé à la réalisation de diagnostics de gymnase. Je suis donc habilité à contrôler des équipements
de gymnastique mais aussi les différents matériels que l'on peut régulièrement trouver (espaliers,
matériel athlétisme, ...)
Il m'a aussi été dispensé d'autres domaines lors de missions en collaboration (Villiers-Le-Bel
par exemple). J'ai ainsi pu voir les procédures de contrôle d'une Structure Artificielle d'Escalada
(SAE). Je suis donc formé aujourd'hui à réaliser aussi ce genre de mission, qui se fait souvent en
duo. Enfin, j'ai aussi vu tous les Équipements de Protection Individuelle qui y sont associés
( baudriers, descendeurs, cordes, 8, ...). Ce fut une mission particulièrement intéressante.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
19/38
2.5 Projet tutoré
Le projet tutoré est un outil destiné à faire le lien entre formation professionnelle et
formation universitaire. L'objectif principal est d'apporter une plus-value à la société. J'ai donc
réaliser un outil sur support multimédia ayant pour objectif de promouvoir l'activité de l'entreprise.
Après réflexion, il a été choisi de réaliser un support web.
Ce projet m'a plu car il m'a permis de faire le lien entre mon domaine de compétences
antérieur (les nouvelles technologies) et la formation dans le domaine des Équipements Sportifs. Le
fait d'assumer dans un contexte professionnel l'intégralité d'un projet informatique m'a vraiment
intéressé.

Organisation dans le travail


Les méthodes internes à l'entreprise ont été basées sur la confiance. Ainsi, travaillant sur un
projet indépendant, j'ai été assez autonome pour la réalisation de ce projet, tout en essayant de
conserver un suivi régulier et efficace du projet. Mes rapports avec le tuteur ont été bons.
D'un point de vue technique, j'ai eu le choix de concevoir le projet au mieux, c'est pourquoi
j'ai choisi des technologies modernes et dynamiques.

Étapes de réalisation
Ce projet a été réalisé en plusieurs étapes. Tout d'abord, j'ai soumis une proposition de Projet
Tutoré à Monsieur Bessat, tuteur d'entreprise et dirigeant de la société. J'avais pour ambition de
réaliser un outil multimédia dynamique et intéractif dans l'optique de promouvoir l'activité de la
société. Cette proposition fût acceptée immédiatement et la première étape du projet a été de
réfléchir sur un projet qui répondrait au plus près des exigences et des besoins de la société. Ainsi,
après une mise au point entre mon tuteur et moi, j'ai pu réaliser la première phase d'un projet de
cette envergure: le Cahier des Charges Fonctionnel. Après validation sur des aspects clés: contenus,
charte graphique (ciblage des besoins), j'ai pu m'atteler à la conception de propositions de Charte
Graphique (voir annexe 1 et 2). En parallèle, j'ai mené une réflexion sur les contenus et les
technologies à utiliser afin de concevoir cet outil. Aujourd'hui, je travaille à la conception du site en
lui-même et il me reste principalement les contenus à faire.

Analyse personnelle
Ce projet n'étant pas finalisé, je ne peux pas porter un jugement sur l'ensemble du projet. Je
peux néanmoins dire que je suis pour l'instant satisfait de l'Etat même si j'aurais aimé pouvoir
présenter un projet fini. Je pense qu'au travers cet outil, le lien entre mes compétences acquises au
sein de mon cursus de formation antérieur et la formation « Licence Professionnelle E.M.J.S » est
réussi et j'espère que ce site répondra aux attentes de la majorité et principalement à la société qui
m'a fais confiance durant sa réalisation, S.C.M.S. Europe.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
20/38
2.6 Formation Universitaire

Fonctionnement et enseignements
Cette année de formation nous a dispensé des compétences en terme d'équipements et de
matériels de jeux, de sport et de loisirs principalemnt. Les enseignements ont été ciblés au travers de
cinq domaines de compétences principaux:
– Aspect juridique: tout ce qui se réfère à l'aspect législatif et réglementaire. On a été
sensibilsé aussi sur des domaines comme la jurisprudence.
– Aspect pédagogique: Prise en considération de l'utilisateur des jeux pour enfants, des
activités de loisirs et des équipements sportifs.
– Aspect scientifique: Etude des matériaux.
– Notions liés à l'organisation de chantier, à la pose, à l'entretien et à la maintenance des
équipements et matériels de jeux, de sports et de loisirs.
– Notions de communication: Maitrîse de l'anglais et des Nouvelles Technologies de
l'information et de la Communication principalement.

Analyse personnelle
Cette formation a été pour moi très enrichissante. J'ai trouvé le contenu de la formation
pertinent dans l'ensemble car nous avons eu la possibilité de côtoyer des acteurs majeurs du milieu
des équipements sportifs. J'ai vraiment appris beaucoup de choses qui seront très utiles pour l'avenir
Cependant il me semble parfois qu'il y ait eu un manque de densité dans les contenus, dû je pense à
la nouveauté de la formation et la difficulté de trouver des intervenants pertinents.
En revanche, j'ai vraiment apprécié les enseignements sur le terrain comme la visite des
laboratoires d'essais. Ces trois jours m'ont beaucoup apporté pour ma formation car on a pu voir une
phase essentielle du processus d'installation d'un équipement sportif. En effet, au vu de ma
formation en entreprise, j'ai pu voir et comprendre les étapes en amont de mon intervention, ce qui
permet de mieux appréhender l'équipement.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
21/38
3 Maintenance et Gestion des Équipements Sportifs: Analyse
organisationnelle des collectivités

3.1Problématique................................................................................................................................23
3.2Cibler les besoins en Intra.............................................................................................................24
3.3Les différents modèles...................................................................................................................25
Des services des sports autonomes................................................................................................25
À une gestion partagée entre Service des Sports et Services Techniques......................................25
... vers une tendance actuelle pour les Services Techniques..........................................................26
3.4Analyse personnelle.......................................................................................................................27

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
22/38
3.1 Problématique

La philosophie de mon entreprise d'accueil obligeant, à juste titre, de connaître notre


interlocuteur pour mieux le servir, j'ai eu l'opportunité de travailler en collaboration avec un nombre
conséquent de collectivités . En ce sens, il me paraît intéressant de consacrer une partie de mon
Mémoire à ce sujet. Je me suis donc questionné afin d'établir une typologie des collectivités en sur
la problématique de la gestion, du suivi et de la maintenance des Équipements Sportifs.
Pour traiter le sujet, j'ai établi une réflexion sur les organisations que j'ai pu rencontrer
auprès des collectivités.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
23/38
3.2 Cibler les besoins en Interne

A l'heure où la notion de responsabilité est au centre de toutes les préoccupations dans les
collectivités, les responsables d'installations sportives sont de plus en plus sensibles à la gestion de
leurs parcs sportifs. On peut d'ailleurs constater de nombreuses évolutions et une structuration
depuis une quinzaine d'année en terme de réglementation et de normalisation. Mais ces textes ne
sont malheureusement pas toujours bien perçu et les collectivités les ressentent comme de véritables
coup de massue ayant pour objectif de les responsabiliser toujours davantage. La récente parution
du décret d'application à la norme régissant le contrôle de buts sur site en est le parfait exemple.
Pourtant, ce texte, tant attendu par les professionnels du domaine, paraît être une aubaine pour les
collectivités. Au delà du texte réglementaire, c'est une méthodologie de travail intéressante, qui
malgré les obligations qui en découlent (périodicité des contrôles et des tests en charge) permet de
clarifier les ambiguïtés des textes précédents et peut servir de support pour le contrôle de parcs
sportifs.
Certaines collectivités ont compris la pertinence de ce texte et en profitent aujourd'hui pour
se remettre à niveau afin de retrouver un parc sein et instaurer une méthodologie pertinente.
Certains sceptiques demeurent, bien que plus rares et restent plus réticents, préférant poursuivre leur
fonctionnement actuel. Cependant, il n'existe pas de fonctionnement idéaliste en terme de Contrôle
et Maintenance. Une collectivité avec peu de moyens, humains et financiers n'aura pas les mêmes
possibilités qu'une plus importante, ni d'ailleurs les mêmes besoins. On adopte pas le même
fonctionnement pour un parc composé de 20 équipements par rapport à une autre de 300. Il est donc
essentiel d'utiliser ces textes comme support afin de trouver un fonctionnement performant pour
chaque collectivité.
Je vais donc établir une réflexion en m'appuyant sur mon expérience personnelle afin
d'analyser les points forts et les points faibles des systèmes de fonctionnement rencontrés.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
24/38
3.3 Les différents modèles

Les collectivités ont souvent un système de fonctionnement en place mais les rôles de
chacun restent parfois pas assez bien définis et il n'est pas rare de voir les services concernés entrer
dans des guerres d'affluences en interne alors qu'ils partagent une problématique commune. Les
services concernés sont de manière systématique les Services des Sports et les Services Techniques.
L'arrivée du nouveau décret est vu comme une période charnière en terme de gestion des
équipements sportifs car il oblige les responsables d'installations à la consignation d'un certains
nombres d'opérations de contrôle. Ces changements sont donc une mini révolution puisqu'il n'est
pas rare de constater une restructuration au sein de ces organisations. Je vais donc m'appuyer sur
mes interventions auprès de ces collectivités pour étudier leur fonctionnement et établir les trois
grands schémas organisationnels qui se distinguent.
De manière générale, beaucoup de collectivités font intervenir de manière périodique,
souvent annuelle, des bureaux de contrôles afin de réaliser les tests en charges et les surestiment
trop souvent. Les services concernés pensent trop souvent que si les tests en charges s'avèrent
satisfaisants, les buts sont sécurisants pour l'année suivante. Ce nouveau décret, établit comme une
méthodologie de travail et obligeant la consignation de contrôles périodiques, va à l'encontre de ce
courant de pensée trop répandu. La sécurisation d'un parc sportif doit être un processus de suivi
quotidien des équipements et les tests en charge ne sont qu'un élément pouvant même dans certains
cas être réalisés en interne si le personnel y est formé en conséquence.

Des services des sports autonomes...


Ce schéma a tendance à disparaître et est utilisé surtout dans les petites structures qui ont
peu d'équipements à leur charge. Elles possèdent une équipe pour la réalisation des contrôles ainsi
que de la première maintenance. Bien souvent, les responsables préfèrent faire intervenir des
professionnels lorsqu'il y a des maintenances plus avancées et demandant des compétences
spécifiques. Il travaille donc bien souvent directement avec les fabricants. Ce schéma est malgré
tout de moins en moins répandu.

À une gestion partagée entre Service des Sports et Services Techniques


Souvent source de conflit si les rôles de chacun ne sont pas suffisamment bien définis, ce
schéma est assez répandu de nos jours et paraît être le plus pertinent. Cependant, cette gestion
partagée peut prendre deux formes.
Dans le premier cas, le Service des Sports est essentiellement responsable de la gestion des
équipements sportifs. Il possède une cellule spécifique possédant sa propre équipe de première
maintenance. Ce schéma est intéressant car il permet d'affecter une équipe formée qui sera en
charge d'effectuer l'intégralité des contrôles. Celle-ci réalise aussi les opérations de première
maintenance demandant peu de compétences et peu de matériels. Nous allons voir que cela permet
de minimiser les couts. En effet, il est pertinent de travailler en collaboration avec les services
techniques pour les opérations de maintenance plus complexes. Bien souvent, ces opérations

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
25/38
(soudure, traitement de corrosion, ...) sont des domaines de compétences existants en interne et qui
deviennent par conséquent moins couteux pour la collectivité.
Ce dispositif est très intéressant lorsqu'il est exploité au mieux mais un problème récurent
d'interconnexion entre les services entraine souvent des dysfonctionnements. Les services
techniques n'ayant pas la gestion intégrale de ces équipements, il ne se sente pas suffisamment
impliqués par ces interventions.

Le deuxième concept souvent utilisé est un partage des équipements entre Service des Sports
et Services Techniques. Les sports étant responsables des équipements sportifs (gymnases, stades)
alors que les techniques s'occupent des équipements extérieurs (terrains de proximité, terrains
multisports, buts isolés, parcs, ...).
Ce schéma entraine des gestions totalement indépendantes entre les deux services. Bien que
répandu, ce fonctionnement ne me paraît pas forcément le plus pertinent dans le sens ou cela oblige
la collectivité à avoir deux cellules relativement similaires dans deux services différents. A mon
sens, ce système peut être pertinent uniquement dans le cas de très grosses collectivités possédant
plus de 800 buts et pour lequel il est impossible de gérer l'ensemble du Parc par un seul service.

... vers une tendance actuelle pour les Services Techniques


A l'heure de la crise économique, il n'est pas rare de voir une évolution dans les mentalités,
les élus étant souvent à la recherche de la réduction des coûts. Ainsi, on constate une restructuration
des services et il est de plus en plus fréquent de voir les services techniques prendre de l'ampleur en
terme de Gestion, de Contrôle et de Maintenance des équipements sportifs. Je pense qu'aujourd'hui,
il n'est pas illusoire de penser que les Services des Sports sont amenés à ne plus s'occuper des
équipements sportifs à plus ou moins terme, bien qu'y ayant un rôle essentiel à mon sens.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
26/38
3.4 Analyse personnelle

On a donc pu constater qu'il n'existe pas de vérité sur la gestion d'un parc d'équipements
sportifs. Le domaine des collectivités territoriales est très spécifique et pas toujours évident à
appréhender.
Chaque organisation interne est différente dans une collectivité. Il est indéniable qu'un
fonctionnement établi dans une ville ne sera pas forcément pertinent et viable dans une autre. C'est
pourquoi il m'a parut pertinent d'effectuer cette petite analyse organisationnelle car je pense que
c'est une partie essentielle de la formation qui m'a été dispensé auprès de ma société.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
27/38
Conclusion

Cette année universitaire en alternance est une satisfaction pour moi. Cette formation m'a
apporté un bon niveau de connaissances sur les équipements sportifs. Mon entreprise d'accueil
durant cette année est un bureau de contrôle et organisme de formation reconnu dans le milieu du
sport et j'ai ainsi pu côtoyer des gens très qualifiés, à l'image de mon tuteur, monsieur Bessat,
dirigeant de la société et personnalité incontournable en terme de normalisation et réglementation à
l'échelle nationale. J'ai donc acquis un socle de connaissances important dans ce domaine. J'ai aussi
appris à connaitre les principes de fonctionnement en interne dans les collectivités et j'en suis très
satisfait. De plus, la formation universitaire a été très complémentaire dans le sens où elle m'a
permis d'étendre mon domaine de compétences vers les aires de jeux et côtoyer des personnes très
intéressantes tout au long de l'année.
A l'avenir, j'ai pour ambition de gérer une structure sportive et j'envisage de passer le
concours de Conseiller Technique des Activités Physiques et Sportives. Ce diplôme me permettrait
en effet d'envisager pouvoir gérer un service sportif dans une collectivité, chose qui m'intéresserait
beaucoup. La problématique des équipements sportifs étant une priorité pour les collectivités, je
pense avoir fait le bon choix en réalisant cette licence. Je vais maintenant réaliser un Master
Professionnel Ingénierie du Sport, diplôme davantage orienter dans la gestion de structure sportive
et qui me permettra d'élargir mon champs de compétences.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
28/38
Annexes

Annexe 1: Prospectus Logiciel « Sport Soft Sécurité ».....................................................................30


Annexe 2: Prospectus Logiciel « Sport Soft Planning »....................................................................31
Annexe 3: Visuel Projet Tutoré..........................................................................................................32
Annexe 4: Cahier des Charges Fonctionnelles...................................................................................33

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
29/38
Annexe 1: Prospectus Logiciel « Sport Soft Sécurité »

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
30/38
Annexe 2: Prospectus Logiciel « Sport Soft Planning »

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
31/38
Annexe 3: Visuel Projet Tutoré

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
32/38
Annexe 4: Cahier des Charges Fonctionnelles

PROJET TUTORE: Outil de communication dynamique et intéractif (site Internet)

Etudiant: Antoine NION

Maître de Stage: Monsieur Guy BESSAT


Tuteur Universitaire: Monsieur Philippe VANLAIR

Année scolaire 2008-2009

Licence Professionnelle Équipements et Matériels de Jeux, de Sports et de Loisirs

Université de Versailles – St Quentin en Yvelines

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
33/38
Introduction
Projet tutoré réalisé dans le cadre de la Licence Professionnelle Équipements et Matériels de
Jeux, de Sport et de Loisirs.
Ce projet consiste à développer un outil convivial, innovant, « non vu » dans notre secteur
d’activité, informatif, et incitant à vouloir en savoir plus sur notre société. Il établira la présentation
de la société, la « philosophie », et présentera l’application de certains contrôles et certains de nos
produits : Kitest, SSS, SSP.

I/ Contexte
A l'heure de la publication du nouveau décret et de la parution de la Norme NF-S 52-409 et
dans la logique d'évolution de notre politique d'entreprise, nous souhaitons poursuivre notre
développement en nous orientant vers une politique d'accompagnement et de formation afin de
permettre aux collectivités de devenir autonomes sur certaines exigences du suivi, de l’entretien, et
de la maintenance des équipements tout en étant en conformité avec les textes. En ce sens, il paraît
essentiel de communiquer pour marquer notre exception et ainsi tenter de mettre en difficulté nos
concurrents.

II/ Objectifs
L'objectif de ce projet intervient dans le cadre d'une campagne de communication cherchant
à diffuser au plus large public notre « exception » en qualité de Bureau de contrôle. Actuellement
dans une période charnière en terme de Réglementation, les collectivités vont subir de nombreux
changements de fonctionnement par l'intermédiaire des différents textes en cours de parution. En ce
sens, notre communication doit être focalisé sur ce point grâce à un concept novateur et interactif
pour donner envie aux clients de s'intéresser à nous. Ce produit devra finalement être à l'image de
la société qui se veut en avance sur ses concurrents. Les aspects novateurs et conviviales du produit
sont donc essentiels.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
34/38
III/ Contenu
A) Trame générale

D'une manière globale, l'application permettra une navigation adapté à la volonté du client.
A l'ouverture du site, nous aurons une animation qui servira de porte d'entrée au site et qui affichera
d'emblée notre recherche de dynamisme. Il sera évidemment possible de passer cette animation
pour l'internaute qui ne désire pas la voir ou qui l'aurait déjà vu. Le site devra être le plus animé
possible et la présence d'animations flash est préconisé.

B) Contenu en termes d'infos

L'objectif est d'illustrer au maximum. Des images, des animations. Nous allons définir ici
des contenus. Attention, ces informations ne seront pas disposés en diaporama, mais vraiment dans
un scénario.

Menu

C'est la base de notre application. A son lancement, l'affichage se fera de manière


progressive (avec l'aide d'animations et non un affichage automatique) mais attention à ne pas
rendre l'application trop lourde et insupportable.
Le bouton « Voir la présentation » sera dans la logique de ses termes puisqu'il permettra de
voir la présentation dans son ensemble, dans un ordre logiquement défini. L'accès aux différentes
séquences se fera grâce à un système d'onglets se dépliant au survol. Cette phase reprend le concept
des dvd avec la possibilité de voir le chapitrage. Option qui converge vers la volonté de dynamisme.
De plus, passer par cette étape peut nous permet de décomposer notre animation et pouvoir
intervenir plus facilement sur le contenu par la suite.

1/Les Enjeux liés à la sécurité

Pour cette partie, il serait intéressant de trouver une petite vidéo sous forme de
sensibilisation, mais en respectant notre état d'esprit qui est de dédramatiser la sécurité, c'est pas une
vidéo choc. Ex: On fait le tour d'un but de foot dans un piteuse état (corrosion, crochets, risque de
basculement car non fixé). Puis on met une phrase en gros type: « En cas d'accident, QUI est
responsable » Ensuite on enchaine par des explications génériques.

Notion de responsabilité

 Art. L221-1 du Code de la consommation et Art. L221-6 du Code pénal et la Loi


Fauchon
 Obligation de réparer un dommage
 Obligation de Résultat de la Collectivité
 Obligation de Moyen des usagers (scolaires, associatifs…)
 La Responsabilité Administrative
➔ La faute de service
➔ La faute détachable du Service

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
35/38
➔ La faute non dépourvue de tous lien avec le service
➔ L’obligation de consigner
 La Responsabilité Civile
 La Responsabilité Pénale

Après ce rappel rapide, on indique que depuis le 14/02/09, les buts sont soumis à une
réglementation. L'objectif sera d'être le plus original possible donc de le rendre le plus dynamique
possible. Pour cela, mise en place de graphismes

Le code du sport et la norme NF S 52-409


 Les risques identifiés
 La législation jusqu’à 01-2009
 Le Décret but révisé
 La Norme NF S 52-409
➔ De quoi s’agit il ?
➔ Vos obligations ?
✗ Une méthode de travail applicable à tous types de matériels
✗ Une norme de suivi sur site / pas une norme de conception
✗ Uniformisation des procédures de test et des exigences de contrôle
■ Réalisation de tests Horizontaux de stabilité / Arrêt des tests de
balancement
■ Définition claire des opérations de contrôle opérationnel et principal
■ Procédure de test pour les buts de rugby en cas de doute
■ Dispositif de test à palan non recommandés, pas de manipulation de la
machine, largeur permettant le passage dans n’importe quelle
installation (valorisation de notre machine)

2/ S.C.M.S vous accompagne dans vos démarches

Historique de la société (voir guy)


Notre domaine de compétence: on explique notre activité en photos, (tests,
formation, etc...)
Notre philosophie

3/ Nos outils

Nous sommes dans le prolongement de notre philosophie. On montre ici les outils utilisés
dans notre processus de Maintenance, Contrôle et Gestion des Equipements Sportifs. Ainsi, on
présente le SSS, le Kitest, et le SSP. Cette section est visible à tous donc doit être le plus attractive
possible tout en limitant l'exposition de nos outils afin de se préserver de la concurrence.

4/ Nous contacter

Cette section est essentielle pour nous. Elle a pour objectif de collecter le maximum
d'informations auprès des collectivités et d'amorcer le contact vers des présentations Logiciels SSP
et SSS. Pour cela, ce formulaire reprendra les points essentiels de celui présent sur le site, mais il
permettra aussi d'obtenir des identifiants pour accéder à l'espace membre de l'application.

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
36/38
5/ Espace membres

La page d'accès à l'espace membre se présentera sur le modèle du visuel 6, c'est à dire sur
une page de demande d'authentification. Ces codes devront préalablement être demandés via le
formulaire de contact. Cependant, un lien sera aussi présent vers cette page pour faire la demande
en temps réel. En revanche, dans le but de nous protéger, nous donnerons des codes d'accès dans
des conditions très précises, c'est-à-dire que tout demandeur devra renseigner des informations
essentielles comme la commune concernée, etc... Le retour de ces codes se fera par mail et en mode
non automatisé, c'est à dire qu'il faudra l'intervention d'un référant.
Une fois authentifié, cette section sera un socle informatique intéressant car à terme, il
pourrait permettre d'effectuer de la prospection à distance et se substituer à des présentations en
présentiel. Dans ce sens, cette option pourrait déboucher sur une tarification à deux étages, pour les
collectivités qui réussirait à se décider sans aucune intervention physique de notre part.
Pour revenir au contenu de cette section, il offrira une vidéo de présentation commenté du
SSS et du SSP. Nous mettrons en place les outils nécessaires permettant de rendre le plus vivant
possible cette section, vu du logiciel, commentaire sur l'écran voire commentaires audios.

5/ Mentions légales

Ces mentions sont obligatoires pour tout support informatique. Elles doivent répondre aux
exigences fixés par la CNIL.

IV/ Solutions techniques envisagées


1) Technologie

Notre objectif essentiel visant à réaliser un outil dynamique et intéractif, la technologie


ayant au jour d'aujourd'hui le meilleur rendu est « Adobe Flash ». La question résidait donc sur la
pertinence de faire un site full flash ou non. Finalement, après réflexion sur les possibilités
techniques (site full flash ou partiel), nous avons opté pour un site comportant des animations flash.
En effet, notre objectif étant de rendre ce site intéractif et dynamique (c'est-à-dire avoir la possibilité
de mettre à jour les actus, accès personnalisé à une section, etc...), il sera mis en place un
gestionnaire de contenu libre. J'ai choisi CMS Made Simple, outil de gestionnaire de contenus libre
développé en PHP, car il répond aux critères établis.

Dans l'optique de réalisation de vidéos de démonstration de SSS et SSP, on utilisera


« AviScreen Classic », logiciel freeware permettant la réalisation simplement de captures d'écrans
vidéo. La modification et l'ajout de commentaires y étant là aussi aisé.

2) Charte Graphique

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
37/38
Les couleurs du site doivent reprendre celles existantes pour la société,c'est à dire celles
présentes sur le logo. On imagine donc une charte à dominante plutôt sombre avec une dominante
turquoise (voire couleurs logo). Aucune contrainte spécifique n'est à ajouter sur la charte graphique.
Libre donc de proposer des maquettes cohérentes.

Logo S.C.M.S. Europe

Antoine NION – S.C.M.S. Europe – Licence pro EMJS – 2008-2009


Mémoire de stage
38/38