Vous êtes sur la page 1sur 20

Dossier technique

Installation photovoltaïque raccordée réseau de puissance 4.410kWc

SOMMAIRE

1. Présentation du projet.......................................................................................................................................................3

2. Conception et Dimensionnement de l’installation PV 4.41 kWc raccordée réseau.........................................................3

2.1. Structure de soutien et fixation du champ solaire...................................................................................................3

2.2. Onduleur..................................................................................................................................................................3

2.3. Champ photovoltaïque............................................................................................................................................4

2.4. Protection électrique de l’installation......................................................................................................................6

2.5. Câbles, connecteurs et cheminement de câbles.......................................................................................................8

3. Signalisation...................................................................................................................................................................10

1
1. Conception et Dimensionnement de l’installation PV 4.41 kWc raccordée réseau
La puissance crête du kit solaire sera fixée de sorte à ce que la production calculée couvre
totalement les besoins en énergie électrique du bâtiment en question. La conformité entre le kit solaire
et les onduleurs seront vérifiée par calcul. L’estimation de la production annuelle du kit, la fiche
technique de l’installation ainsi que le check-list de conformité champ solaire – onduleurs sont jointes
dans les annexes A et B.
Les modules sont implantés sur la toiture de sorte à :

 éviter l’ombre des différents obstacles existants (acrotère, paraboles, chauffe eau solaire, etc.),
 ne pas faire d’ombre entre eux (dans le cas d’une implantation à plusieurs rangées),
 ne pas constituer un obstacle par rapport à la réception du signal satellite au niveau de la
parabole.

Tenant compte de ces contraintes, les modules seront installés en 1 rangée double et une rangé
simple, avec une inclinaison de 30°, et ils sont orientés plein Sud avec un angle d’azimute de 0°. Le
plan d’implantation des modules est joint dans l’annexe C.
1.1. Champ photovoltaïque
Le kit solaire est de puissance crête totale de 4.410 kWc, formé de
 -------------- modules photovoltaïques monocristallins
 de puissance unitaire 315 Wc
 de référence ALPHA-60-315, et de marque Alphanis.
Garantie de rendement : 80 % de puissance nominale après 25 ans avec 10 ans de garantie sur le produit.
Le tableau suivant résume les caractéristiques des panneaux utilisés

Puissance maximale Pmpp -------------

Tension à puissance Vmpp -------------


maximale
STC
Courant à puissance I mpp -------------
maximale

Tension en circuit ouvert VocSTC -------------

Courant de court-circuit Icc -------------

Détermination du nombre de panneaux nécessaire de l’installation


Soit Npv le nombre de panneaux nécessaire de cette installation
 (1)
N PV  


La production des modules PV dépend étroitement de la température des cellules. Plus la


température augmente plus le rendement diminue. Une augmentation de la température (liée à
l’éclairement et à la température ambiante) entraîne :

 une chute importante de la tension


 une légère augmentation du courant
 une perte non négligeable de puissance

Vérification d’intensité d’entrée maximale DC


Cette intensité correspond à l’intensité de fonctionnement dans la plus haute température de
fonctionnement. La somme des courants Impp des chaînes en parallèle doit être inférieure au courant
d'entrée max de l'onduleur.

I mpp (T )  I mpp
STC
 (1   (T  TSTC ))
(2)
I mpp (  )                  

Vérification de tension d’entrée maximale DC a ------°C Voc-max

Voc (T )             
(3)
Voc (      )               

Vérification de tension d’entrée minimale DC à ---------°C V mpp-min

Vmpp (T )                 
(4)
Voc (  )                       

1.2. Onduleur
Un onduleur, est installé pour transformer le courant continu produit par le kit solaire en un courant
alternatif à injecter sur le réseau électrique de distribution. Il est de la marque ABB, de référence
--------------------. Cet onduleur est bien entendu conforme aux normalisations et aux conditions
exigées pour les installations photovoltaïques raccordées au réseau. Sa fiche technique est jointe dans
l’annexe B. l’onduleur est installé dans le garage de la villa. Il constitue un espace ombragé, protégé et
aéré.
Le choix de l’onduleur repose sur 3 critères :
 Compatibilité en puissance
 Compatibilité en tension
 Compatibilité en courant
La puissance de(s) l’onduleur(s) à installer doit répondre à l’exigence suivante:

      PONDULEUR       (5)

On a choisi d’installer un onduleur UNO DM 4.0 TL-OUTD ayant les caractéristiques suivantes :

Nombre de MPPT --------

Plage de tension MPPT 130V..530V

Plage de tension de 90V...580V


fonctionnement

Courant d’entrée maximal (DC) 32A/16A

Puissance maximale DC par MPPT 3 000W

Puissance maximale AC 4 000W

1.3. Configuration du champ photovoltaïque

Rappel : L’onduleur ------------------ dispose de ------- entrées MPPT, sa plage de tension de


fonctionnement est [-----------] et son courant d’entrée maximal par MPPT est de ------A en
configuration indépendante et de ------A en configuration parallèle. La configuration du champ
photovoltaïque doit prendre en compte ces différentes contraintes afin de fonctionner en permanence
dans l’intervalle de maximisation de la puissance.


 Nombre de module maximal en série :     panneaux en série


 Nombre de module minimal en série :     panneaux en série


 Nombre de module maximal en parallèle :     panneaux en parallèle
On propose alors la configuration suivante:

MPPT 1 MPPT 2
----- chaines en parallèle composée de ---- panneaux chacune
----- chaines en parallèle composée de ---- panneaux chacune
Vérification des courants et des tensions maximaux :

 Intensité maximale : -----------------------------------------


 Tension maximale: -------------------------------------------panneaux en série
 Tension minimale: --------------------------------------panneaux en série
1.4. Protection électrique de l’installation

Protection côté DC

L’installation est équipée du côté du circuit en courant continu, de ------ coffret de protection côté
onduleur.
Si l'équipement à protéger (onduleur ou modules PV) est éloigné de plus 10 m du parafoudre initial,
trois solution sont proposés par le REFERENTIEL TECHNIQUE DES INSTALLATIONS
PHOTOVOLTAÏQUES RACCORDEES AU RESEAU ELECTRIQUE NATIONAL BASSE
TENSION :

 Les câbles d’énergie et le câble de liaison à la terre cohabite dans un chemin de câble
métallique lui-même relié à la liaison équipotentielle de mise à la terre de la centrale
photovoltaïque.
 Installation d’un second parafoudre au plus près des modules,
 Choisir un parafoudre installé à proximité de l’onduleur ayant un niveau de protection Up
inférieur à 50% de la tension de tenue aux chocs des modules photovoltaïque.

Notre installation étant posé sur un chemin de câble, seules des parafoudres côté onduleur
seront mises en place
 Coffret 1 côté onduleur est constitué de :
o ---------------------------------------
o -----------------------------------------
o ----------------------------------------

Choix des parafoudres

Afin de protéger les équipements (modules photovoltaïque et onduleur) contre les coups de foudre
indirects, en limitant le niveau des surtensions à un niveau admissible par le matériel électrique, des
parafoudres doivent être installés. Le parafoudre est choisi comme suit :
- Nombre de pôles protégés du parafoudre : --------------
- Ucpv du parafoudre

(6)

- In du parafoudre (courant de décharge) -------------------
- Up  : niveau de protection du parafoudre----------------------------------------
- Iscpv : Courant de tenue en court-circuit d’un parafoudre=-----------------------------

Le parafoudre choisit est ------------------------------------------------------------------------------

Choix de l’interrupteur-sectionneur:
On utilise pour chaque chaine de module PV un interrupteur-sectionneur DC.

Interrupteur-sectionneur ------------------- est utilisé. Les caractéristiques de cet interrupteur-


sectionneur sont les suivantes :
- Usec de l’interrupteur sectionneur

U sec                        
U sec                         (7)

- Isec de l’interrupteur sectionneur

I sec                      
(8)
I sec                      

Protection coté AC
L’installation est équipée du côté du circuit en courant alternatif, d’un coffret de protection. Le
dimensionnement et le choix des appareils de protection côté AC est fait conformément aux
prescriptions des articles 433 et 434 de la norme NFC 15-100. Ce coffret est constitué de :

 Un disjoncteur différentiel -----------------------


 Un parafoudre --------------------

Choix du parafoudre :

- Nombre de pôles du parafoudre : ----------------------------


- Le niveau de protection ------------------------------------------------------
- La tension de service ------------------------------------------------------------
- Courant de décharge = -----------------------------------

1.5. Câbles, connecteurs et cheminement de câbles

 Côté DC
Le courant maximal circulant dans un câble d’acheminement est :

I max  I mpp (80)  2  19.21A (9)

La tension du champ photovoltaïque est

U champ  Vmpp  7  309V (10)

Selon le guide UTE 32-502 un câble DC de section 1x6mm² est adéquat pour cette installation.
Vérification du courant admissible

Vérification de la chute de tension  :

2    L  I max 2  0.023  21  19.21


   1% (11)
S  U champ 6  309

Avec
ρ Résistivité du câble DC
L distance entre le champ photovoltaïque et l’onduleur
S section du câble
Le câble DC est de section 1x6mm², de la marque TOP CABLE Sa fiche technique est jointe dans
l’ANNEXE E. Les câbles DC sont acheminés le long des profilés de la structure de soutien
(interconnexion des modules et acheminement jusqu’aux coffrets DC) et le long d’un chemin de câble
métallique 35/30 (jusqu’aux coffrets DC et onduleurs). Les connecteurs utilisés pour le raccordement
de la partie DC sont de marque MC4.
 côté AC

Le câble AC est de section 2x4mm². Il est acheminé le long d’un fourreau Φ 16, depuis l’onduleur
et le coffret AC jusqu’au TGBT représentant le point de raccordement. Le câble reliant le TGBT au
compteur existant est de section 4x4mm².
Vérification de la chute de tension  :

  L  I max ond 0.023  20  17.2


   0.86% (12)
S  U ond 4  230

Avec
ρ Résistivité du câble AC
L distance entre l’onduleur et le compteur STEG
S section du câble
Imax-ond est le courant maximal de l’onduleur côté AC
Uond est la tension maximale en sortie de l’onduleur

L’interconnexion des masses métalliques est assurée par des shunts en câble VJ de 6mm². Le câble
de terre principal reliant les différentes barrettes de terre jusqu’au regard de terre est de type VJ
16mm².

2. Signalisation

Une étiquette portant la mention « Attention : Présence de câbles photovoltaïque, Danger : Courant
continu (DC) » est installé sous les panneaux photovoltaïques ou à proximité du champ solaire.

Une étiquette portant les mentions :

 Attention : Présence de deux sources de tension – Photovoltaïque et réseau public de


distribution,
 Isoler les deux sources avant toute intervention.

Est installée à proximité :


 Du disjoncteur de branchement d’injection sur le réseau public de distribution (disjoncteur du
compteur),
 Des onduleurs.

Une étiquette portant les mentions :

 Ne pas ouvrir – En charge,


 Danger – Installation électrique sous tension durant la journée.

Est installée à proximité :

 Des coffrets DC,


 Des onduleurs.

Une étiquette portant la mention « Courant alternatif » est installée à proximité du coffret AC.
ANNEXE A : Module Photovoltaïque
- Fiche Technique
ANNEXE B : Onduleurs
ANNEXE C : Schéma d’implantation des
modules photovoltaïques
Performance de l’installation PV
ANNEXE E : Schéma unifilaire de l’installation
ANNEXE F : Implantation des modules
photovoltaïques
ANNEXE G : Fiche technique câble AC, DC et
connecteurs
CALCUL DE STABILTE DES SUPPORTS AUX VENT DE 120KM/H

Identification :
Dans cette partie nous avons besoin des critères suivants :
 Le poids Pbéton des dalles béton.
 Le poids Pstr de la structure aluminium
 Le poids Ppanneaux des panneaux.
 La surface S des panneaux.
 Dimension du support pour identifier les distance D et H (H : distance entre le centre de gravité de la
structure et le sol ; D : distance horizontal entre le centre de gravité de la structure et le premier point du
panneau.
 La formule : (Fpoids - 34 x S) x D ≥ 2 x 19,6 x S x H

Avec Fpoids = (Pbéton + Pstr + Ppanneaux) ||g||


Application numérique :
1ere ligne 12 panneaux en 2 étages
2éme ligne 2 panneaux en 1 étage

Pour structure 2 étages (12 panneaux)

S = Surface d'un panneau x Nbre de panneaux = (1, 65x 0.992) x 12 = 1 9 . 6 5 m 2


Ppanneaux = Poids d'un panneau x Nbre de panneaux = 18 x12=216 kg

Pstr = (Poids d’un triangle *Nbre de triangle) + (Poids du renfort *Nbre de renforts)

Avec :
- Poids du ML pour le cornier aluminium = 40*40*4 mm est égale à 0,87 Kg/m
- Poids D'un triangle = Longueur des pièces * poids du ML= (3.2+1.85+3.7+0.9) x0, 87 =8.4kg
-Poids du renfort=Longueur des pièces*poids du ML=1.5*0.87=1.3kg
Donc : Pstr= (8.4 x 5) + (1.3 x 4)=50.4+6.5=47.2 kg

Pbéton = Poids d'une dalle en béton x Nbre de dalles=3 8 x 3 0 = 1 1 4 0 k g

Fpoids = (Pbéton + Pstr + Ppanneaux)*||g|| = (1140+47.2+216)x0.98= 1403 x 0.98=1 375 daN


(Fpoids - 34 x S) x D ≥ 2 x 19,6 x S x H

(Fpoids - 34 x S) x D= (1375-34 x 19.65) x 2.33=1647.39 daN

2*19.6*S*H=2 x 19.6 x 19.65x 1.233=950 daN

Conclusion : d’après la formule et les résultats obtenue 1647 daN est strictement supérieur à 950 daN
donc notre structure est stable

Pour structure 1 étage (2 panneaux)

S = Surface d'un panneau x Nbre de panneaux = (1, 65x 0.992) x 2 = 1 . 6 3 6 8 m 2


Ppanneaux = Poids d'un panneau x Nbre de panneaux = 18 x2=36 kg

Pstr = (Poids d’un triangle *Nbre de triangle) + (Poids du renfort *Nbre de renforts)

Avec :
- Poids du ML pour le cornier aluminium = 40*40*4 mm est égale à 0,87 Kg/m
- Poids D'un triangle = Longueur des pièces * poids du ML= (3.2+1.85+3.7+0.9) x0, 87 =8.4kg
-Poids du renfort=Longueur des pièces*poids du ML=1.5*0.87=1.3kg
Donc : Pstr= (8.4 x 3) + (1.3 x 2) =27.8 kg

Pbéton = Poids d'une dalle en béton x Nbre de dalles=3 8 x 9 = 3 4 2 k g

Fpoids = (Pbéton + Pstr + Ppanneaux)*||g|| = (342+27.8+36) x 0.98=405.8 x 0.98=397.68daN

(Fpoids - 34 x S) x D ≥ 2 x 19,6 x S x H

(Fpoids - 34 x S) x D= (397.68 x 1.6368) x 0.98=335.19 daN

2*19.6*S*H=2 x 19.6 x 1.6368x 0.566=36.32 daN

Conclusion : d’après la formule et les résultats obtenue 335 daN est strictement supérieur à 36.32 daN
donc notre structure est stable