Vous êtes sur la page 1sur 3

Namasté 

: assalmaleykoum
Similitudes entre Yoga, la prière et la méditation
Y aurait-il une ressemblance entre le Yoga, la prière musulmane (Salat) et la
méditation ?
Si nous regardons de très près certaines postures utilisées dans le yoga, nous nous
rendons compte qu’elles sont un peu identiques à celles de la salat. Obligation pratique
pour tout musulman, la prière constitue un acte de dévotion dont le fidèle musulman
doit effectuer cinq (5) fois par jour.
La prière nécessite l’utilisation d’un tapis, de la concentration, de moment de quiétude
pour pouvoir communier avec Dieu. Il en est de même pour le yoga.
Je voudrais ici qu’on se comprenne bien. Je ne suis pas en train d’assimiler le yoga à une
religion ni à une quelconque pratique rituelle. C’est juste un constat conforté par des
différentes lectures sur le sujet.
Dans la prière, nous exécutons différentes postures comme dans le yoga. Celles-ci ont un
effet bénéfique sur le corps, sur la santé mentale, physique et spirituelle. Quand nous
accomplissions la salat, nous faisons de l’exercice physique qui soulage certains de nos
muscles, récitons des versets qui relaxent notre mental. Nous faisons par-delà un acte de
dévotion pour se soumettre aux recommandations divines, implorons son pardon.
« Toute posture maintenue pendant quelques minutes est une asana »
En yoga, nous exécutons des postures appelées asanas
Comparons quelques postures de prières et à celles du yoga.

Postures
La salutation au soleil :
En prière, nous exécutons la prière comme suit :
Takbîrat al-ihram (Rentrer en "consécration").
On se tient debout, le visage tourné vers la Mecque puis on lève les deux mains à
la hauteur des oreilles, en disant Allahu akbar (Dieu est le plus Grand).
Inclinaison : on dit Allahu Akbar, puis on s’incline en posant les mains sur les
genoux et on répète trois fois Soubhâna Rabbiya-l-Adhîm  « Gloire à mon
Seigneur le Très Grand ».
 

La position de Ruku est très similaire à la position Penchez-vous dans le yoga. Ruku étire les
muscles du bas du dos, les cuisses, les jambes et les mollets, et permet au sang d'être pompé
vers le bas dans la partie supérieure du torse. Il tonifie les muscles de l'estomac, de l'abdomen,
et les reins. Formant un angle droit permet aux muscles de l'estomac à se développer, et
empêche mollesse dans la section du milieu.
Cette position favorise également une meilleure circulation du sang dans les régions
supérieures du corps - en particulier à la tête, les yeux, les oreilles, le nez, le cerveau et les
poumons - permettant toxines mentales pour être libéré. Au fil du temps, ce qui améliore le
fonctionnement du cerveau et de la personnalité grands, et est une excellente position pour
maintenir la bonne position du fœtus chez les femmes enceintes.
Le Soujoud est dit pour activer le «chakra de la couronne», qui est liée à la connexion
spirituelle d'une personne avec l'univers qui les entoure et leur enthousiasme pour les activités
spirituelles. Cette voie nerveuse est également corrélée à la santé du cerveau, du système
nerveux, et la glande pinéale. Sa fonction assure un 

équilibre entre les intérieurs et les énergies extérieures.


En Soujoud, nous avons également plier; activant ainsi le "chakra de base» qui contrôle l'instinct
de survie de base et fournit de l'homme à la terre indispensable. Cela contribue à développer la
pensée levelheaded et positive avec une vue très motivée de la vie, et maintient la santé des
systèmes lymphatiques et du squelette, de la prostate, de la vessie et les glandes
surrénales. Nous avons aussi plier le «chakra sacré» au cours de Soujoud, bénéficiant ainsi et
tonifier les organes reproducteurs.

La prière devient une forme de méditation pour l’amour


de Dieu et non pas venant de la peur d’aller en enfer :
comme humains nous marchons sur deux jambes, notre
tête est plus haute que notre cœur (c’est pourquoi nous
nous en éloignons), quand nous prions nous nous
inclinons à genoux ou à moitié debout, à chaque fois
nous amenons notre tête plus bas que le cœur, le sang
afflue au cerveau… quand nous prions nous louons le
divin et nous répétons des mots de gratitude, de paix et
de miséricorde ce qui est une forme de mantra qui
nourrit avec du positif…