Vous êtes sur la page 1sur 3

INFORMATION SICOGI

Historique[modifier | modifier le code]
La Société ivoirienne de construction et de gestion immobilière est créée par l’État de Côte
d’Ivoire le 22 mars 1962. Elle est née de la fusion de la Société immobilière des habitats à bon
marché de Côte d’Ivoire (SIHCI), fondée par la Caisse de la France d’Outre-Mer1, et de la Société
d’urbanisme et de constructions de Côte d’Ivoire (SUCCI), créée indirectement par la Caisse des
dépôts et consignations2 c'est-à-dire par le même groupe financier français.

Évolution[modifier | modifier le code]
Depuis sa création jusqu’en 1980, la SICOGI consacre plus de 80 % de sa production aux
logements économiques destinés à être loués. Ce programme se réaliser avec un appui soutenu
de l'État pour la production des terrains urbains aménagés et un soutien de divers partenaires
financiers : la Caisse autonome d'amortissement, Crédit Côte d'Ivoire, la Banque Nationale pour
l'épargne et le Crédit, la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale, la CCCE, l'Agence Française
de Développement et l'US-AID3.
La Sicogi peut ainsi produire 36 000 logements d'un coût total estimé à 54 milliards de franc CFA.
le désengagement de l’État et des bailleurs de fonds institutionnels en 1980 amène la Sicogi à
s'appuyer sur les banques commerciales locales et à s'orienter vers la production de logements
économiques destinés cette fois à l'accession directe à la propriété.

Organisation[modifier | modifier le code]
La Sicogi est administrée par un conseil d’administration composé de douze membres qui élisent
un président au sein dudit conseil. Celui-ci nomme en outre un directeur général.
L’organisation actuelle[Quand ?] de la Sicogi s'articule autour de cinq directions (la Direction
Technique, la Direction commerciale et marketing, la Direction de l'exploitation, la Direction des
affaires financières, la Direction des ressources humaines), des services rattachés (le Service
juridique, le Service des moyens informatiques et de la méthode, le Service audit interne, le
Service contrôle de gestion) et la Cellule communication.
INFORMATION SICOGI

 03-08-2017
 ECONOMIE

SICOGI : BOUAKE FOFANA, LE


NOUVEAU DIRECTEUR GENERAL,
PREND OFFICIELLEMENT FONCTION

Nommé en Conseil des Ministres du mercredi 02 août, à la tête de la Société Ivoirienne de Construction et
de Gestion Immobilière (SICOGI), le nouveau Directeur Général de la SICOGI, Bouaké Fofana, a
officiellement pris fonction, le 03 août. La cérémonie de passation des charges qui s’est faite avec le
Président du Conseil d’Administration (PCA) et Directeur Général par intérim sortant M. Bakayoko
Ibrahima, au siège de cette société à Adjamé, a été présidée par M. Henri Djomand, Directeur de cabinet,
représentant le Ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme.
Précédemment Directeur de l’Agence de Gestion des Routes (AGEROUTE) pendant quinze ans, M. Bouaké
Fofana a reçu des mains de son prédécesseur intérimaire, les dossiers qui portent sur « 17 programmes
immobiliers (quatre en cours de livraison, huit en cours de réalisation et cinq en projet) et sur 205 ha pour la
réserve foncière (55 ha à Abidjan, 35 ha à Bouaké, 22 ha à San-Pedro et 93 ha à Yamoussoukro ».

Conscient de l’immensité de la tâche qui l’attend, M. Bouaké Fofana a lancé un appel à ses nouveaux
collaborateurs afin de conjuguer leurs efforts « pour faire redémarrer la SICOGI », qui a longtemps fait la fierté de
la Côte d’Ivoire dans le domaine de logements et de construction.

« Nous sommes tous des combattants au service d’une même cause, à savoir le programme du Président de la
République, S.E.M. Alassane Ouattara, en matière de logements. La SICOGI doit être au centre de ce
programme », leur a-t-il dit.
Dans le même élan, le DG entrant a plaidé auprès du Gouvernement afin qu’il lui apporte son appui pour l’atteinte
des objectifs.

Pour sa part, M. Bakayoko a salué son successeur « qui a été approuvé à l’unanimité des membres du Conseil
d’Administration avant sa proposition par le Ministre Isaac Dé pour sa nomination ». Puis, il lui a présenté les
attentes de la SICOGI qui a besoin de retrouver son lustre d’antan. « Nous comptons sur vous pour relever le
INFORMATION SICOGI

défi. Notre structure a besoin de restructuration », a-t-il insisté.

Créée le 22 mars 1962 par l’Etat ivoirien, la SICOGI a pour principale mission l’amélioration et le développement
de l’habitat urbain et rural, à travers la promotion immobilière, la gestion des patrimoines, la maîtrise d’ouvrages
déléguée et l’aménagement foncier.