Vous êtes sur la page 1sur 17

G.

Pinson - Physique Appliquée Régime harmonique A14-TD/1


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A14-1- Filtre passe-bas
a) Etablir l'expression de la fonction de transfert T (jω) du filtre RC ci- Ve R Vs
C
contre. En déduire l'expression de sa fréquence de coupure à –3dB.
b) Tracer succinctement l'allure de la courbe de gain dans le plan de Bode.
c) Une dynamo tachymétique est un capteur de vitesse constitué d'une
machine à courant continu fonctionnant en génératrice. Elle possède un collecteur constitué de 20
lames. Calculer la fréquence des parasites qu'elle génère lorsqu'elle tourne à 1000 tr/mn.
d) Calculer la valeur du produit RC pour atténuer ces parasites de 20 dB.

A14-2- Action d'un circuit RC passe-bas sur un signal composite


On soumet un circuit RC passe-bas à une tension v e(t) = 20 sin(2π5t) + 20 sin(2π500t). On donne :
R = 3200 Ω ; C = 1 µF. Établir l'expression de la tension v s (t). Conclusion.

A14-3- Filtre Passe-bande


Soit une grandeur x représentée sur un axe en échelle logarithmique par des graduations telles que X =
L log x (logarithmes décimaux) où L est une unité de longueur. Soit m le point milieu entre deux
graduations a et b tel que : Xb – Xm = Xm – Xa .
L log 1 L log xa L log xm L log xb
x (log)
0 Xa Xm Xb

a) Calculer xm en fonction de xa et xb .
b) Une ligne téléphonique normalisée transmet la voix entre 300 et 3400 Hz en associant un filtre
passe-haut suivi d’un filtre passe-bas. Quel est le type du filtre ainsi réalisé ? Quelle est sa
fréquence centrale fm ? Donner sur papier libre l’allure du diagramme asymptotique du filtre.
c) On suppose que ces filtres sont du premier ordre. Exprimer la fonction de transfert TB(f ) du filtre
passe-bas et celle TH(f ) du filtre passe-haut en fonction de f.
d) La fonction de transfert globale du filtre téléphonique est : T = TH.TB . En déduire l’expression de
son gain en dB. Application numérique : f = fm.

A14-4- Correcteur proportionnel et intégral (ou filtre à retard de phase) .


Soit r = 5 kΩ ; R = 45 kΩ ; C = 10 nF ;
A B
a) Soit f = 0 ( ⇔ la tension v e est une tension continue). Dessiner le
circuit équivalent au quadripôle ABM. Que vaut le rapport Vs /Ve ? R
b) Soit f → ∞. Dessiner le circuit équivalent au quadripôle ABM. r
Ve Z1 Vs
Que vaut le rapport Vs /Ve ? C
c) Etablir l'expression de la fonction de transfert T(ω)
1 1
d) On pose : f1 = et f 2 = . Calculer f1 et f2 . M M
2πrC 2π(r + R)C
e) Établir l'expression de G et ϕ en fonction de f, f1 et f2 .
f) A.N. : remplir le tableau : 0 f2 1000 Hz f1 f –> ∞
g) Indiquer sommairement l'allure des |T|
courbes de gain et de phase de la fonction G (dB)
de transfert du filtre. ϕ (°)
Vs
ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011
G. Pinson - Physique Appliquée Régime harmonique A14-TD/2
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A14-5- Filtres pour enceinte acoustique
Une enceinte acoustique deux voies comprend un haut-parleur (HP) pour les fréquences graves et un
HP pour les aigus. Par hypothèse, on fera les calculs en considérant que chaque HP est équivalent à
une résistance R de 8Ω.

0) Pour une puissance utile de 10 W dans un HP quelle doit être la valeur efficace de la tension à ses
bornes ?

Chaque HP est associé à un composant réactif (supposé parfait) pour former, respectivement, un
filtre pour les graves et un filtre pour les aigus. Les filtres sont supposés fonctionner
indépendamment l'un de l'autre.

1) De quels types de filtres s'agit-il ? Quel est leur ordre ? Quelle est leur atténuation par octave ?
2) Rappeler les expressions littérales des impédances ZC du
condensateur et ZL de l'inductance en fonction de f.
3) En appliquant la méthode du pont diviseur de tension (en
alternatif), établir les expressions littérales des tensions VG et VA L C
en fonction de R, L (resp. C), f et Ve.
4) En déduire les expressions littérales normalisées des fonctions V
e
de transfert TG ( f ) = VG/Ve et TA( f ) = VA/Ve en fonction de R, L
(resp. C), f . VG G VA A
5) Calculer L et C pour que la fréquence de coupure à –3dB (notée
f0 ) de ces filtres soit égale à 6000 Hz.

Dans la suite du problème, on adopte les valeurs suivantes :


R = 8Ω ; L = 0,22 mH ; C = 3,3 µF ; ve (t) = 9 2 sin(2πft)

6) Pour f = 1000 et 10000 Hz calculer : VGeff ; Arg(VG) (en °) ; VAeff ; Arg(VA) (en °).
7) Tracer les diagrammes de Fresnel de ces tensions. Echelle : 1 cm ↔ 1 V
8) Calculer la fréquence pour laquelle VG = 2 V
9) Calculer la fréquence pour laquelle VA est déphasée de +60° par rapport à Ve
10) Établir les expressions littérales normalisées des gains en dB de chaque filtre, notés GG et GA, en
fonction de f et de f0 .
11) Calculer GG et GA pour f = 1000 et 10000 Hz.
12) Construire le diagramme asymptotique de GG(f ) et de GA(f ) pour 50 ≤ f ≤ 20000 Hz.
13) Calculer la fréquence pour laquelle GG(f ) = – 8dB
14) Calculer la fréquence pour laquelle GA(f ) = – 12dB
15) Tracer sur le graphe précédent les courbes GG(f ) et GA(f ) pour 50 ≤ f ≤ 20000 Hz.

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Régime harmonique A14-TD/3
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A14-6- Filtre pour écouteur téléphonique analogique
1) On considère le filtre constitué des composants R1 , R2 , C du schéma ci-dessous..
a) Établir l’expression littérale de sa fonction de transfert.
b) Tracer son diagramme asymptotique de gain
2) Mêmes questions pour le filtre R3 , R4 , L.
3) L’écouteur d’un poste téléphonique analogique peut être schématisé comme suit :
R1 = 8800Ω R3 = 100 Ω
K
ligne

R2 = R4 = L=
Ve 10kΩ 130 Ω 30 mH Vs
C = 10 nF

a) Calculer la fréquence f0 pour laquelle le gain de cet appareil G = 20log |Vs / Ve | est maximal.
b) Calculer K pour que ce gain soit égal à 0 dB.
c) Quelle est la bande passante à –3dB de cet appareil.

A14-7- Filtrage d'un signal triangulaire


V
Soit R = 1,6 kΩ , C = 2 µF. On note T = s la fonction de transfert du circuit, G = 20 log |T | son
Ve
gain, arg[T] son argument, f0 sa fréquence propre. On pose x = f / f0 .

R
Ve Vs
C

1) Etablir les expressions littérales de T (jω), |T(x)| , G(x) en dB, arg[T (x)] en radians.
2) Remplir le tableau suivant :

f (Hz) 50 150 250 350


x
|T|
G en dB
arg[T]

3) A.N.: Calculer v s (t) sachant que :


ve (t) = 0,81sin(2π50t) + 0,090sin(2π150t + π) + 0,032sin(2π250t) + 0,017sin(2π350t + π)
4) Si on dispose d'un logiciel graphique : dessiner ve(t) et vs (t).

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Régime harmonique A14-TD/4
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A14-8-
On donne ci-dessous le graphe dans le plan de Bode de la fonction de transfert d’un filtre RC :

Plan de Bode

0 0

-10
-5
-20

-10 -30

-40
-15
-50

-20 -60

-70
-25
-80

-30 -90
10 100 1000 10000 100000
fréquence (Hz)

gain (dB) phase (°)

1) Quel est le type de ce filtre (passe-bande, passe-bas, passe-haut, réjecteur ) ?


2) Quelle est sa fréquence de coupure F0 à –3dB ?
3) Quel est l’ordre du filtre ? Justifier.
f
4) Ecrire l’expression complexe de sa fonction de transfert T en fonction du rapport . En déduire
F0
les expressions du gain G et de la phase ϕ.
5) Calculer sa constante de temps τ.
6) Proposer un schéma réalisant ce filtre, composé d’une résistance R et d’un condensateur C. Soit
C = 10 nF. Calculer R.
7) Tracer sur le graphe les diagrammes asymptotiques de gain et de phase.
8) Calculer le gain et la phase (en degrés) pour f = 3,5 kHz. Si la tension d’entrée appliquée à ce
filtre a pour expression v e(t) = 2√2 sin (2π3500t + 30°) quelle est l’expression de la tension de sortie
v s (t) ?
9) Calculer la fréquence pour laquelle G = –2 dB
10) Calculer la fréquence pour laquelle ϕ = – 15°

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Régime transitoire A14-TD/5
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A14-9- 1) Charge d’un condensateur à courant constant : à
l’instant t = 0+, on ferme l’interrupteur K. Ecrire l’équation i
K
différentielle du circuit. Résoudre (résolution littérale) cette J0 v
équation pour déterminer v(t) sachant que : à t = 0, v(0) = V0 .
2) Charge d’un condensateur à tension constante : à l’instant
t = 0+, on ferme l’interrupteur K. On pose : τ = RC K R i
(constante de temps). Ecrire l’équation différentielle du E
C
circuit. Résoudre (résolution littérale) cette équation pour v
déterminer v(t) sachant que : à t = 0, v(0) = V0 .
Une "rampe de tension" est un signal croissant linéairement en fonction du temps. On se propose
d'utiliser un des deux dispositifs précédents pour générer une telle rampe. On désire une rampe
croissant de –2V en t = 0, à +2V en t = 10 ms. On notera ρ la pente de cette rampe, exprimée en V/s.
3) Tracer le graphe de cette rampe. Echelle : X : 1ms/cm ; Y : 0,5V/cm. Calculer ρ et V0 .
4) Dispositif de la question 2.1 : soit C = 2,2 µF. Quelle doit être la valeur de J0 ?
5) Dispositif de la question 2.2. : soit R = 10 kΩ , C = 2,2 µF. Quelle doit être la valeur de E ?
6) Soit ε(t) l'écart entre les tensions v 1 (t) fournie par le circuit 2.1. et v 2 (t) fournie par le circuit 2.2.
Exprimer ε(t) en fonction de t, E, V0 , τ, ρ.
7) A quel instant ε(t) est-il maximal ? Calculer ε(t) à cet instant, en valeur absolue (volts) et en valeur
relative (% de l'amplitude crête à crête de la rampe). Conclusion.

A14-10- 1) Un système de RAZ automatique à la mise K 1 24


VDD
sous tension est constitué d’un circuit CR. Le +5V RAZ 2 23
3 22
condensateur est initialement déchargé. A la fermeture 4 21
10µF 5 20
de K, le condensateur se charge. Sachant que l’entrée 6
RST
19

RST est active (état haut) pour une tension ≥ 2,5V, 7


8
18
17

pendant combien de temps reste-t-elle dans cet état 8,2 k Ω 9 16


10 15

après la fermeture de K ? 11
12
14
13
VSS
2) Un condensateur de sauvegarde de valeur C = 1F est
associé à un circuit mémoire RAM CMOS dont la 1
2
VDD 24
23

tension d’alimentation v doit être comprise entre Emax = 3 22


4 21

3,5 V et Emin = 3,1 V. On suppose qu’à t = 0, v = Emax. 5 20


6 19

Sachant que le courant consom-mé par la mémoire en 7 18


8 17
position d’attente (interrupteur ouvert) vaut J0 = 500 E C 9 16
10 15
nA, pendant combien de temps l’information contenue 11 14
12 VSS 13
dans la mémoire sera-t-elle sauvegardée ?

R i L
10 Ω E = 10 V
A14-11- 50 mH
ve a b
0V t
1) Pour la tension v e(t) indiquée ci-contre, déterminer les
T = 40 ms
expressions de i(t) dans chaque cas (a et b) en supposant que i(0)
E = 10 V
= 0. A.N. : calculer i pour t = 0 ; 5 ; 10 ; 15 ; 20 ms. a b
2) Même question si v e(t) est une tension rectangulaire 0V t
symétrique.
–E
3) Même question pour T = 10 ms. On pose Imin = i(0) ; Imax =
T = 40 ms
i(T/2)
ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011
G. Pinson - Physique Appliquée Régime transitoire A14-TD/6
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A14-12-
On donne ci-dessous la réponse d’un filtre RC passe-bas du 1er ordre, de constante de temps τ = 80
µs, à un échelon de tension compris entre 0 et E = 10 V.
t

On rappelle l’expression de cette réponse : v = (V0 − V∞ )e τ + V∞ . Ici : V0 = 0 V et V∞ = E.

Réponse transitoire

12

10

0
0 50 100 150 200 250 300 350
temps (µs)

réponse tangente à l'origine

1) Tracer l’asymptote à la courbe de réponse pour t → ∞


2) Calculer v pour t = τ = 80 µs.
3) Calculer l’instant t1 pour lequel v = 0,1E ; calculer l’instant t2 pour lequel v = 0,9E. On appelle
"temps de montée à 10% " tm la durée t2 – t1 . Déduire des résultats précédents la valeur de tm en
fonction de τ.
4) Calculer en fonction de τ l’instant tr pour lequel v = 0,95E. Application numérique.
5) Etablir l’expression de la tangente à l’origine. En déduire la valeur de l’instant t4 où cette tangente
coupe l’asymptote tracée en 1).

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Réponses A14-TD/7
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
REPONSES
A14-1- Filtre passe-bas
1 1
a) T = avec f 0 =
f 2πRC
1+ j
f0
1000
c) N = 1000 tr/mn = 1000/60 tr/s ⇒ f = 20 = 333 Hz
60
d) En 1er ordre, une atténuation de 20 dB correspond à un rapport de fréquence d'une décade. Il faut
1 1
donc une fréquence de coupure égale à 33 Hz, soit : τ = RC = = = 4,77 ms
2πf 2π33

A14-2- Action d'un circuit RC passe-bas sur un signal composite


1 1 Ve f
T = avec f 0 = ≈ 50 Hz ⇒ Vs = et arg(V s ) = −arctan
f 2πRC f0
1+ j  f 2
f0 1+  
 f0 
On trouve :
- pour f = 5 Hz : Vs ≈ 20 V (pratiquement pas d'atténuation) ; arg(Vs ) ≈ – 0,01 rad ;
- pour f = 500 Hz : Vs ≈ 2 V (atténuation de 20 dB pour une décade, ce qui correspond à diviser
l'amplitude Ve par 10) ; arg(Vs ) ≈ – 0,15 rad
D'où : v s (t) = 20 sin(2π5t – 0,01) + 2 sin(2π500t – 0,15)
Soit, graphiquement [Y : V ; X : s] :
- avant filtrage :

après filtrage :

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Réponses A14-TD/8
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A14-3- Filtre Passe-bande
1)
Xa + Xb
Xm − Xa = X b − Xm ⇒ Xm =
2
log xa + log xb
⇒ log xm = = log xa x b ⇒ xm = xa .x b
2
G (dB) 300 Hz 1 kHz 3400 Hz
0 f (Hz)
log
6 dB/octave – 6 dB/octave

2) Filtre passe-bande ; f m = 300.3400 = 1010Hz


f
j
1
3) T B = ; T H = 300
f f
1+ j 1+ j
3400 300

f
1 300
4) G = 20log + 20 log = – 0,37 – 0,37 = – 0,74 dB
2 2
 f   f 
1+   1+  
 3400   300 

A14-4- - Correcteur proportionnel et intégral (ou filtre à retard de phase)

f→0 A B f→∞ A B
R R
r r
Ve Vs = Ve Ve r
C Vs = V
R+r e
M M M M

f
1+ j
1+ jrCω f1 1 1
T(ω) = = avec f1 = ≈ 3180 Hz et f 2 = ≈318 Hz
1+ j(r + R)Cω f 2πrC 2π(r + R)C
1+ j
f2

 f 2
1+  
 f1  f f
⇒ G = 20log et ϕ = arctan −arctan
 f 2 f1 f2
1+  
 f2 

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Réponses A14-TD/9
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
questions : 11) 12) 13) 14) 15)
f 0 318 1000 3183 ∞
|T| 1,000 0,711 0,318 0,141 0,100
f 3 318 1000 3183 300000
G (dB) 0,000 -3,0 -10,0 -17,0 -20,0
f 3 318 1000 3183 300000
j (∞) 0,0 -39,3 -54,9 -39,3 0,0
Vs (V) 2,000 1,421 0,636 0,281 0,200

Gain (dB) : Phase (°) :

A14-5- Filtres pour enceinte acoustique


2
Veff
0) Pu = ⇒ Veff = Pu.R = 10.8 ≈ 9V
R
1) Filtres du 1er ordre, resp. P-B et P-H, atténuation 6 dB/octave.
2) ZL = jL2πf ; ZC = 1/jC2πf
R R
3) V G = Ve ; V A = Ve
R + jL2πf 1
R+
jC2πf
VG 1 VA jRC2πf
4) T G = = ; TA = =
Ve L V e 1+ jRC2πf
1+ j 2πf
R
1 R 1 1
5) f 0 = ⇒L= = 212µH ; f 0 = ⇒C= = 3,3µF
L 2πf0 2πRC 2πRf 0

R
6) et 11)
f
R 1
VGeff = Veeff = Veeff R f0
2 2 2 VAeff = Veeff = Veeff
R + (L2πf )  f  2
1+    1   f 2
 f0  R +
2
 1+  
 C2πf   f0 
L2πf f
Arg(V G ) = −arctan = −arctan π π f
R f0 Arg(V A ) = − arctan(RC2πf ) = − arctan
2 2 f0

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Réponses A14-TD/10
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ve fo
9 6000
f f/fo VG Arg(VG) VA Arg(VA) GG (dB) GA (dB)
1000 0,167 8,88 -9,5 1,48 80,5 -0,1 -15,7
10000 1,667 4,63 -59,0 7,72 31,0 -5,8 -1,3

7)

7,70 cm

9 cm

4,60 cm
1,5 cm
9 cm
8,90 cm

 Ve 2
8) f = f 0   −1 = 6000 4,52 −1 = 26 kHz
 VG 
π
9) f = f 0 tan( − ϕ) = 6000 tan(90 − 60) = 3,5 kHz
2
f
1 f0
10) GG = 20 log ; GA = 20log
 f 2  f 2
1+   1+  
 f0   f0 
12) et 15)

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Réponses A14-TD/11
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 GG 2  8 2
⇒ 10 20  = 10 20  −1 ≈13,8 kHz
1 1
13) GG = 20 log ⇒ f = f0
    2  
 f 2   1+ f  
1+    
 f0   f0 

f  f 2
 GA  2
 
 f0 
⇒ 10 20 
f0 1
14) GA = 20log = ⇒ f = f0 ≈1,5 kHz
   f  2
 f 2    12 2
1+   1+   10 20  −1
 f0   f0   
 

A14-6- Filtre pour écouteur téléphonique analogique


L f
ω j j
R2 1 1 R3 f2N
1) T 1 = . = K1 2) T 2 = =
R1 + R2 R .R f R + R4 f
1+ j 1 2 Cω 1+ j 1+ j 3 Lω 1+ j
R1 + R2 f1 R3.R4 f2D

f1 = 3400 Hz f2D = 300 Hz ; f2N = 530 Hz


f 2D f 2D
T 1  f→ K1 ⇒ G1 → 20log K1 ≈ −5,5dB T 2  f → ⇒ G 2 → 20log ≈ −5dB
→0 →∞ f2N f2N

0 G (dB) 300 530 1000 3400 f (Hz log)

–5,5 dB –5 dB
G1 G2

–10,5 dB

G1 +G 2

3) Bande passante à –3dB : 300 - 3400 Hz ⇒ f 0 = f 2D . f1 = 300.3400 ≈ 1000Hz


Il faut compenser l'atténuation globale de 10,5 dB par un amplificateur de gain K :
10, 5
⇒ 20 log K = 10,5 ⇒ K = 10 20 ≈ 3,35

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Réponses A14-TD/12
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A14-7- Filtrage d'un signal triangulaire
f0 = 1/2πRC = 50 Hz
x 1 3 5 7
|T| 0,707 0,316 0,196 0,141
G en dB -3,010 -10,000 -14,150 -16,990
Arg[T] -0,785 -1,249 -1,373 -1,429
Ve 0,811 0,090 0,032 0,017
ϕ 0,000 3,142 0,000 3,142
Vs 0,573 0,028 0,006 0,002
ϕ -0,785 1,893 -1,373 1,713

y = 0,81 sin  100π


x 
− 0,090 sin  300π
x 
+ 0,032 sin  500π
x 
− 0,017 sin  700π
x 
100  100  100  100 

y = 0,57sin100π − 0,79 + 0,028sin  300π + 1,89 + 0,006sin  500π − 1,37 + 0,002sin  500π + 1,71
x x x x
 100   100   100   100 

A14-8-
1) Passe-bas
2) F0 = 2 kHz
3) 1er ordre (car pente à –20dB/dec)
1 1 f
4) T = ; G = 20log T = 20log ; ϕ = −arctan
f F0
1+ j  f 2
F0 1+  
 F0 
1 1
5) F0 = ⇒ τ= = 80 µs
2πτ 2πF0

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Réponses A14-TD/13
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
τ
6) τ = RC ⇒ R = = 8 kΩ
C
7) Voir cours
1 3500
8) T = = 0,5 ⇒ G = 20log0,5 = – 6 dB ; ϕ = −arctan = – 60°
 3500 2 2000
1+  
 2000 
v e(t) = 2√2 sin (2π3500t + 30°) ⇒ v s (t) = 0,5 . 2√2 sin (2π3500t + 30° – 60°) = √2 sin (2π3500t –
30°)
   2 −
G
1 f
9) G = 20log = −10log1+    ⇒ f = F0 10 10 −1 = 1530 Hz
2   F0  
 f   
1+  
 F0 
f
10) ϕ = −arctan ⇒ f = F0 tan ϕ = 535 Hz
F0

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Réponses A14-TD/14
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A14-9-
dv J
1) J 0 = C ⇒ v = 0 t + V0
dt C
dv
2) τ + τ = E ⇒ v = (V0 − E)e− t / τ + E
dt
3) ρ = 400 V/s ; V0 = –2V
∆v
4) J 0 = C = 0,88 mA
∆t
–10/22
5) τ = 22 ms ⇒ (–2–E)e +E = 2 ⇒ E = 8,95V

6) ε(t) = ε(t) = (V0 − E)e−t / τ + E − ρt −V0


dε (V − E) −t / τ E − V0 ∆v ε
7) =− 0 e − ρ = 0 pour t = τln = 4,8 ms ⇒ ε = 226 mV ⇒ = ≈ 5,7 %
dt τ RJ 0 v 4

v 1 (t) et v 2 (t) :

ε(t) :

A14-10- 1) τ = RC = 82 ms ; τ
dv
dt
+ v = 5 ⇒ v = E 1 − e − t / τ ⇒ Ri = τ
dv
dt (
= E.e −t / τ )
Ri ≥ 2,5 V pour t ≤ τ ln2 = 57 ms (durée de l’impulsion de RAZ à la mise sous tension)
2) ∆t = C.∆v/J0 ≈ 800.000s ≈ 9 jours

A14-11- Par la loi des mailles, l'équation différentielle du circuit s'écrit :


di di v L
ve = Ri + L ⇒ τ + i = e avec τ = = 5 ms
dt dt R R

1) Cas a :
di E  t
τ +i=  E −
τ 
dt R  ⇒ i = R 1−e 
i(0) = 0   
ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011
G. Pinson - Physique Appliquée Réponses A14-TD/15
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
T  E
Remarque : i  = i(4τ) ≈ : la charge de la bobine est presque complète.
2 R
1) Cas b : on prend pour nouvelle origine des temps (noté t') l'instant où v e passe de E à 0. Cela
T
équivaut à faire le changement de variable : t → t ′ = t − . On en déduit :
2
di E 
τ +i =  −
t′

t−T / 2
dt ′ R ⇒ i = E e τ = E e τ
E  R R
i(0) =
R 
Remarque : i (T ) ≈ 0 : la décharge de la bobine est presque complète.
1) A.N. : t [ms] 0 5 10 15 20
i [A] 0 0,63 0,86 0,95 0,98

2) Cas a :
di E  t
τ +i=  −
dt R  ⇒ i = E 1−2e τ 
E  R 
i(0) = −  
R 
T  E
Remarque : i  = i(4τ) ≈ : la charge de la bobine est presque complète.
2 R
2) Cas b :
di E  t′  t −T / 2 
τ +i = −  − −
dt ′ R  ⇒ i = − E 1− 2e τ  = − E 1− 2e τ 
E  R  R 
i(0) =    
R 

Remarque : i (T ) ≈ − : la décharge de la bobine est presque complète.


E
R
2) A.N. : t [ms] 0 5 10 15 20
i [A] -1 0,26 0,73 0,90 0,96

3) Par solution exacte :


Cas a :
E  t
E −τ E
di
τ +i= 
dt R  ⇒ i =  I min − .e +
i(0) = I min   R R
T
T   E  −2τ E
Remarque : i  = I max =  I min − .e + (1)
2  R R
Cas b :
E  t′ t −T / 2
E  −τ E  E − τ
di
τ +i = −  E
dt ′ R  ⇒ i =  I max + .e − =  I max + .e −
i(0) = I max   R R  R R
T
 E  − 2τ E
Remarque : i (T ) = I min =  Imax + .e − (2)
 R R

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Réponses A14-TD/16
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Des équations (1) et (2), on déduit Imax et Imin :
T 
E  E  − 2τ 
(1) I max − =  I min − .e
R  R 
T

E  E  − 2τ 
(2) I min + =  Imax + .e 
R  R 
T
E −
Pour résoudre ce système, posons : a = et b = e 2 τ . Il vient :
R

(1) I max − a = ( I min − a ).b   I max = a 1− b ≈ 0,46 A
⇒
(2) I min + a = ( Imax + a ).b  I
1+ b
 min = −I max

A.N. : t [ms] 0 5 10 15 20
i [A] -0,46 0,46 -0,46 0,46 -0,46

+1A
E E
Imax = +0,46A
0 t 0 t

–E –E Imin = – 0,46A
–1A

T = 40 ms T = 10 ms

3) Par solution approchée :


En haute fréquence, le filtre LR est intégrateur. L'impédance de la bobine devient très supérieure à la
résistance, de sorte que l'on peut négliger la tension aux bornes de la bobine par rapport à la tension
di 1
aux bornes de la résistance. La loi des mailles se simplifie en ve ≈ L , soit i = ∫ ve .dt .
dt L
te
Comme v e = c , on peut assimiler les arcs d'exponentielles à des droites :

cas a : v e = E

i = ∫ E.dt  T 
1 E ET
L  ⇒ i = t + I min ⇒ i  = I max = + Imin
i(0) = I min  L  2  L 2
Or, par raison de symétrie, le courant moyen est nul, donc Imin = – Imax .
ET ET
Donc : I max = − Imax ⇒ I max = = 0,5 A
L2 L4

E
Imax = +0,5A
0 t

–E Imin = – 0,5A

T = 10 ms

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011


G. Pinson - Physique Appliquée Réponses A14-TD/17
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A14-12
1) Voir cours
t t
− −
2) v = (V0 − V∞ )e τ + E = −Ee −1 + E = 0,63E = 6,3 V (⇔ 63% de la réponse)
+ V∞ = −Ee τ
t t t

τ

τ E−v E  −x 1  E 
3) v = −Ee + E ⇒ e = ⇒ eτ =  car e = x  ⇒ t = τln 
E E −v  e   E − v
 10   10 
⇒ t1 = τ ln  = 8,4 µs ; t 2 = τ ln  = 184 µs
10 −1 10 − 9 
⇒ tm = t2 – t1 = 175,8 µs = 2,2 τ (temps de montée à 10 %)
 10 
4) t 3 = τln  = 240 µs = 3 τ (temps de réponse à 95 % ou “rapidité”)
 10 − 9,5
t t
E − − E
5) Calcul de la dérivée : v(t) = −Ee + E ⇒ v ′(t) = e τ ⇒ v′(0) = à l’origine
τ
τ τ
E
⇒ équation de la tangente à l’origine : u(t) = t + 0
τ
E
⇒ cette tangente coupe l’asymptote horizontale E donc E = t5 ⇒ t5 = τ
τ

ISBN 978-2-9520781-1-5 http://www.syscope.net © G. Pinson, 2011

Vous aimerez peut-être aussi