Vous êtes sur la page 1sur 4

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’enseignement Supérieur


Et de la Recherche scientifique

Université d’EL-Oued
Faculté des Technologies

Domaine : Technologies
Filière: Génie Électrique
Spécialité: Réseaux électrique
2eme MASTER

Rapport de TP N°: 02:

Génération la tension continue et


l’effet de la polarité

Réaliser par:
- DAHA Ben Salem.
-ABID Mohammed Amine.

2019/2020
TP N°: 02: Génération la tension continue et l’effet de la polarité

1- Introduction :
 Le courant continu ou CC (DC pour direct Current en anglais) est un courant électrique dont
l'intensité est indépendante du temps (constante). C'est, par exemple, le type de courant délivré
par les piles ou les accumulateurs. Le courant continu est caractérisé par un mouvement quasi
continu du courant dans un conducteur, dans une même direction et de façon régulière.
 La haute tension continue est utilisée dans de nombreuses applications, telles que :
 Réseaux HVDC (High Voltage Direct Current)
 Recherche fondamentale : il est plus facile de travailler et d’analyser les phénomènes avec
une tension constante qu’avec une tension constamment variable.
 De nombreuses applications nécessitent une tension continue (rayons X de la radiologie,
séparation électrostatique, filtre électrostatique…).
 Dans les applications où les essais de test d’équipement à charge capacitive sont très
nombreux ; pour des raisons économiques on évite la tension alternative.
2- Parte pratique :
 1er essai :
- Dans cet essai en généré la tension continu à partir de tension alternatif par utilisé le
couplage de Greinacher :

Fig : circuit de doubleur de tension Greinacher (Schenkel)

- Le doubleur Schenkel est constitué de deux diodes et de deux capacités. Son fonctionnement
est simple à comprendre.
On considère une période de la sinusoïde sortant d'un transformateur. À l'instant T, on suppose
le point A négatif, le point B est donc positif (par rapport à A). La diode D1 est bloquée, mais
D2 conduit, chargeant C1 à la tension crête de l'alternance.
- Lors de la deuxième alternance, les polarités s'inversent. A= positif, B négatif. D1 ne conduit
plus, c'est D2 qui conduit, la tension à ces bornes est la valeur crête de l'alternance, plus la

1
TP N°: 02: Génération la tension continue et l’effet de la polarité

tension sur C1 déjà présente lors de l'alternance précédente, cette tension se vidant dans D2. Il
apparaît donc aux bornes de C2, une tension égale à deux fois la tension crête d'une
alternance.
- Les résulta :

Entre (tension alternatif) en (Kv) Sorte (tension continu) en (Kv)


3 6
8 16
10.5 21
13 26
15 30
Tableau : résulta de circuit de doubleur de tension Greinacher (Schenkel)

 Remarque :
- La tension dans la sorte est doublé la tension de entre.
 2eme essai :
- Dans cet essai nous étude l’effet de polarité en fonction de distance.
- Correction des résultats :
𝑈 = 𝑈𝑚/𝑘𝑑
𝐾𝑑 = 2.93𝑃/273 + 𝑇
P : la pression en KPa
T : température en C°
Dans ce TP :
𝑃 = 102.3 𝐾𝑃𝑎; 𝑇 = 19 𝐶°
𝐾𝑑 = 1.02
- Le résultat d’essai :

Distance (cm) Tension continue positif (+) Tension continue négatif (-)
(KV) (KV)
Um Uc Um Uc
1 12.03 11.79 -14.22 -13.94
2 19.70 19.31 -35.24 -34.54
3 26.05 25.53 -49.53 -48.55
4 31.2 30.58 -67.82 -66.49
6 39.56 38.78
8 41.58 40.76

2
TP N°: 02: Génération la tension continue et l’effet de la polarité

 Comparaison :
- Pour comparer enter la tension de claquage en Tension continue positif (+) et Tension
continue négatif (-) dessiner la courbe de tension de claquage en fonction de distance.
- En utilise programmation de matlab.
- La résulta :

70
Tension continue positif (+)
tension de claquage (Uc) par KV

60 Tension continue négatif (-)

50

40

30

20

10
1 2 3 4 5 6 7 8
la distance par cm

 Remarque :
- La tension de claquage en Tension continue négatif (-) est plus élève par pour Tension
continue positif (+)
3- Conclusion :
- Le circuit de doubleur de tension Greinacher (Schenkel) est la méthode plus simple pour
générer une tension continue plus élève (HTCC).
- La polarité est affectée à tension de claquage.
- Les électrons libres existant dans l'air se déplacent vers l'anode tout en produisant des
avalanches par ionisation secondaire. Puisque ces électrons se déplacent vers une région où
l'intensité du champ croît rapidement, la multiplication des charges devient plus facile. C'est la
raison pour laquelle la tension de claquage est plus petite en tension positive qu'en tension
négative.