Vous êtes sur la page 1sur 4

FICHE TECHNIQUE: AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Mots clefs:
Territoire, Ressources, Equitable, Durable

Définition:
L’Aménagement du territoire peut être défini comme un ensemble de stratégie, de politiques
et d’actions des Collectivités locales et de l’Etat, qui visent une réorganisation prospective et
équitable de l’espace.

Principes:
Les principes fondamentaux de l’aménagement du territoire sont: l’équité, l’intégration
sociale, la reconquête de territoires dégradés, l’attractivité et la continuité territoriale.

Objectifs:
L’objectif de l’aménagement du territoire est de promouvoir une économie compétitive pour
améliorer le niveau de vie des populations dans le respect de l’égalité des régions et de la
préservation de l’environnement. L’Etat doit avoir une position équitable dans la répartition
des ressources pour assurer un développement harmonieux.

Utilité:
Aussi, le but ultime de l’aménagement du territoire est d’utiliser un territoire de manière
rationnelle, en fonction des ressources et potentialités, et dans le but de satisfaire les
besoins immédiats et futurs de l’ensemble de la population.

Enjeux:
Il doit être bâti sur des objectifs socioéconomiques.

A RETENIR:
Le contexte d’intervention est essentiel dans la mise en œuvre de l’aménagement du
territoire. Dans un processus d’aménagement du territoire, la région constitue un niveau de
coordination et de pilotage qui permet une mise en cohérence des projets de territoires.
Les outils de mise en œuvre sont importants: projet de territoires, réseaux de territoires,
avec des espaces partagés, le plan régional de développement intégrer, le schéma régional
de l’aménagement du territoire, le schéma de cohérence territoriale, le plan national
d’aménagement du territoire.
FICHE TECHNIQUE: DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

Mots clefs:
Territoire, contractualisation, Développement, Co responsabilisation

Définition:

Le développement territorial est une démarche de mobilisation des acteurs locaux


pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet commun à un territoire donné en vue de
le construire durablement. Les politiques territoriales correspondent à des politiques ayant
une logique rattachée à un territoire.
Le développement territorial met l’accent sur la centralité du territoire, la prééminence de
l’action projet et les modalités de contractualisation de l’action territoriale.

Principes :
Les principes de base sont : Equité, Performance, durabilité et socialisation, Co
responsabilisation

Objectifs :

Le développement territorial doit accompagner la mutation des institutions de l'État (réforme


territoriale) et la transformation de ses instruments pour agir au plan institutionnel,
technique et financier. Mais le développement territorial doit surtout être l'occasion de
modifier l’attention portée, par la puissance publique, aux attentes, souhaits, exigences et/ou
besoins de « la population ».

Utilité

La contractualisation territoriale allie, quand à elle, territoire et action contractuelle. Il s'agit


donc d'une coopération entre acteurs susceptibles d'agir sur un même espace.
Les besoins des habitants, usagers, citoyens sont considérés comme des demandes que les
territoires doivent formuler. L'État doit, quant à lui, s'assurer qu'une offre correspondante
puisse être fournie par ces territoires.

Enjeux :

Il faut concevoir l'économie territorialisée comme un moment de l'économie globale et non


pas partir du milieu local pour ensuite s'ouvrir à l'économie globale. Cependant, il est
maintenant admis qu'elle élargit celle de "développement local", voir la dépasse. L'histoire du
développement territorial va s'accélérer dans le milieu des années 90 lorsque la politique
d’aménagement du territoire devient "d’aménagement et de développement des territoires.
FICHE TECHNIQUE: TERRITORIALISATION DES POLITIQUES PUBLIQUES

Mots clefs:
Territoire, contractualisation, Développement,

Définition :

La territorialisation est une approche des politiques publiques qui met l'accent sur les
spécificités de chaque territoire, par opposition à une approche verticale divisant l'action
publique en secteurs d'activités cloisonnés.

La territorialisation de l’action publique est une tendance à une définition plus localisée ou
une relocalisation des problèmes publics et des moyens de prise en charge des ces
problèmes.

La territorialisation passe par la définition et la mise en œuvre d'une stratégie de


développement qui permet d'adapter les politiques sectorielles aux contraintes locales. Plus
globalement, la territorialisation désigne un processus qui vise à la construction du territorial.

Principes :
Les principes de base sont : Co responsabilisation, appropriation, efficacité territoriale,
lisibilité

Objectifs :
La territorialisation des politiques publiques, dans la perspective d’un développement a pour
objectif d’inscrire les politiques publiques de manière coordonnée et complémentaire au sein
des territoires pour aboutir à une meilleure appropriation de celles-ci par les acteurs
concernés au niveau local.

Utilité

Le territoire constitue désormais l’un des lieux privilégiés de construction et de définition des
problèmes publics. La territorialisation de l’action publique implique par conséquent une
territorialisation des responsabilités qui doit répondre aux défis démocratiques et
organisationnels: exigences de proximité et de participation pour le citoyen pour une gestion
efficace des services pour l’action publique locale.

Enjeux :

Nous notons un enjeu important de responsabilisation des territoires dans l’identification de


leurs besoins et la proposition de pistes alternatives de développement au profit des
populations locales.
UN PROJET DE DEVELOPPEMENT LOCAL est un projet qui s’efforce de changer la
situation d’un territoire et de ses habitants. Il tente d’en valoriser les qualités (ressources,
atouts, valeurs) d’en minimiser les handicaps, d’en contourner les contraintes. Il est initié et
mis en œuvre par et avec, la participation de ses habitants et leurs “institutions”. Il tente de
répondre à leurs aspirations et de valoriser leurs “richesses collectives”.

Le développement local, aussi appelé développement à la base, est un processus utilisant les
initiatives locales au niveau des petites collectivités comme moteur du développement
économique. Il est prôné dans les pays en développement en complément des mesures
macroéconomique et des grands projets.

Dans les pays en développement, le développement local repose sur des actions mobilisant
les initiatives locales au niveau des petites collectivités et des habitants eux-mêmes,
éventuellement avec une aide technique ou financière extérieure. Exemples :

 mini-infrastructures : creusement d'un puits, installation de cellules solaires pour


alimenter un village, création d'une école),
 mise en place de micro-coopératives ou d'associations de microcrédit,
 initiative de certains habitants à titre personnel ou familial au niveau d'exploitations
agricoles, commerciales, artisanales, tirant partie des ressources et du marché locaux
et utilisant des méthodes performantes.

POLE DE COMPETENCE

La notion de pôle de compétence fait partie de l'économie des territoires. Le terme étant
relativement nouveau donc non stabilisé, on trouve aussi les expressions de pôle de
développement, de pôle de compétitivité ou de pôle d'excellence.

Un pôle de compétence est une région, généralement urbanisée, où s'accumulent des savoir-
faire dans un domaine technique, qui peuvent procurer un avantage compétitif au niveau
planétaire une fois atteinte une masse critique.

La prospérité ainsi apportée tend à se propager aux autres activités locales, notamment de
service et de sous-traitance.