Vous êtes sur la page 1sur 6

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université 8 Mai 1945 Guelma

Faculté des Lettres et des Langues

Département des Lettres et de la Langue Française

Domaine : Lettres et langues étrangères

Filière :Langue Française

Niveau : Langue Française

Semestre : 6

Pré-projet de mémoire :

Elabor Dirigé par :


é Par : Laoussa Halima
Gado Riba Aminou

Intitulée

Comment maitrise l’oral au lycee


Année universitaire : 2019/2020
Résumé

L’oral est une compétence primordiale dans la vie d’aujourd’hui c’est pour nous incombe à tous
puisque c’est une compétence que l’on retrouve partout .
De ce fait notre travail consistera à rechercher les outils qui sont les plus adéquates pour permettre une
bonne maitrise de l’oral puisque c’est le dernier endroit que nous aurons pour nous perfectionner avant
de passer dans le monde estudiantine ou bien la vie professionnelle.
Alors quels sont les outils à utiliser pour une bonne maitrise de l’oral ?
Comment utiliser ces outils ?
Quant aux lycéens quels efforts devront ils fournir pour pouvoir bien maitriser les compétences Oral ?

MOTS CLES DU TRAVAIL

ORAL, MAITRISE, LYCEEN, COMPETENCE,


INTRODUCTION GENERAE

Traditionnellement nourrie par une certaine réflexion sociopolitique , la formation universitaire en


licence de français en Algérie est l’héritage d’une pratique de longue date , imposée par la vocation de
maitriser cette langue étrangère à travers des enseignements centrés sur la maitrise des dimensions
linguistiques et communicatives relatives aussi bien à l’oral qu’a l’écrit. De ce fait , nous pensons que
le développement de ces dimensions relatives à la maitrise langagière , mérite d’être mieux renforcé
durant les séquences d’oral au profit d’étudiants plus compétents à l’écrit , d’où l’intérêt de les inities à
l’usage d’une langue correcte à l’oral sur le plan grammatical et sémantique proche dans ses structures
à celles de l’écrit.
Le texte de la problématique

L’oral aujourd’hui fait partie dominante de notre quotidien c’est pour cela que sa maitrise nous
incombe à tous car c’est l’une des compétences qui est requise dans tous les domaines que ça soit à
l’école , la vie sociale ou bien même dans le domaine professionnelle et elle prédomine partout.

Ce qui m’a motivé à choisir ce sujet est que j’ai ressenti un besoin incessant de trouver un moyen plus
adéquat pour aider à la maitrise de cette dernière puisque on constate de plus en plus d’étudiant voire
même des professionnelles qui n’arrivent à s’exprimer alors que ils ont les idées.

Alors quels moyens utilises ou entreprendre pour une bonne maitrise de l’oral ?
Comment peut on inciter les concernes à vouloir maitrise l’oral ?
Mon objectif à a fin est de trouver des moyens simples et limpides sans aucune ambigüité pour
permettre la maitrise de cette de compétence en un temps idéal

A travers ces questions nous faire allons le tour de tous de tous les problèmes que nous pouvons
rencontrer sur notre thème.
CHAPITRES

I : Apprendre les bases de la langue


1 : vocabulaire
2 : grammaire
3 : conjugaison

II : Lire des textes


1 : roman
2 : dictionnaire

III : Travailler la prononciation et autres


1 : mimer
2 : chuchoter
3 : regards

IV : Ecouter les gens parler français et essayer de parer vous-même au maximum

V : Avoir l’air naturel


1 : la confiance en soi

Conclusion générale

En définitive on peut dire que nos recherches ont apporter leur fruit puisque à la fin nous avons pu
avoir des méthodes vraiment impeccable pour permettre une maitrise de l’oral dans toute les
circonstances car on l’a étudié dans presque toute les situations est les résultats étaient tout simplement
époustouflant puisque tous les candidats ont réagis de la manière voulu et on présage une bonne suite
avec les étapes à venir.

ANNEXE
BIBLIOGRAPHIE

L'INTERACTION ET L'ORAL EN GÉNÉRAL


* ANDRÉ-LAROCHEBOUVY, Danielle. 1984. La conversation
quotidienne, Didier, Paris.
CARROLL, Raymonde. 1987. Les Évidences invisibles, Seuil,
Paris.
CABIN, PHILIPPE. 1999, La communication. État des savoirs.
Éd. des Sciences Humaines, Auxerre.
COULON, Alain. 1987. L'ethnométhodologie, Que sais-je,
Paris,
EDELSKY, Carole. 1981. Who's got the floor? Language in
Society 10, pp. 383-421.
FLAHAULT, François. 1978. La parole intermédiaire, Seuil,
Paris.
FRANÇOIS, Frédéric. 1990. La communication inégale. Heurs
et malheurs de l'interaction verbale, Delachaux et
Niestlé, Lausanne.
GARFINKEL, Harold. 1967. Studies in ethnomethodology,
Englewwod Cliffs, Prentice Hall.
GOFFMAN, Erving. 1973.1.0 Mise en scène de la vie quotidienne
II, Les Éditions de Minuit, Paris.
GOFFMAN, Erving. 1974. Les Rites d'interaction, Paris, Les
Éditions de Minuit.
GOFFMAN, ERVING. « Répliques et réponses » Façons de
parler, Paris, Les Éditions de Minuit, 1987.
GRICE, H. Paul. 1979. Logique et conversation, Communication
30, pp. 57-72.
JACQUES, Francis. 1991. « Argumentation et stratégies discursives
». L'Argumentation, Bruxelles, Mardaga, pp.
153-171.
KERBRAT-ORECCHIONI, Catherine. 1990. Les Interactions
orales I, Paris, Colin.
KERBRAT-ORECCHIONI, Catherine. Les Interactions orales II,
Paris, Colin, 1992.
KERBRAT-ORECCHIONI, Catherine. Les Interactions orales III,
Paris, Colin, 1994.
KERBRAT-ORECCHIONI, Catherine et C. Plantin. 1995. Le
Trilogue, Lyon, Presses Universitaires de Lyon.
LAFOREST, Marty. 1992. Le back-channel en situation d'entrevue,
CIRAL, Collection Recherches sociolinguistiques
2, Université Laval, Québec.
LÉARD, Jean-Marcel. 1989. « Les mots du discours : variété
et enchaînement au niveau sémantique », Revue québécoise
de linguistique 18/1, pp. 85-108.
MOREL, M-A. « L'oral du débat ». Langue française 64, pp.,
1995.
SACKS, Harvey, E. SCHEGLOFF, et G. JEFFERSON. « A
simplest systematics for the organisation of turn-taking