Vous êtes sur la page 1sur 4

TD : Plasticité

Filière :FI-CIP Option : CIP Semestre : 1


Module : Mécanique
des structures avancé Elément de Module : TD Plasticité, Pr. LAGHZALE

Exercice 1

La structure ci-dessus est constituée de trois


2 y
barres 1, 2 et 3, articulées entre elles au nœud 4 et 1

( E , S , L)
3

)
(E

,S
au support rigide par des articulations aux nœuds 1, 2

,S

(E
1

)
2, et 3. La structure est sous l’action d’une charge / 3
 /4 4
concentrée appliquée au nœud 4 (voir figure ci-
dessous).
4
F
x
Hypothèse :
La loi de comportement est supposée élastique parfaitement plastique. La limite élastique est  e

Questions
1- Calculer N1, N2 et N3 , efforts internes dans les barres 1, 2 et 3.
2- Donner la valeur de F1 , charge qui crée le début de la plastification de la structure
3- Donner la valeur de 1 , déplacement au nœud 2 engendrée par la charge F1
4- Donner la valeur de F2 , charge qui crée la ruine totale de la structure
5- Donner la valeur de  2 , déplacement au nœud 2 engendrée par la charge F2
6- Si on décharge la structure depuis la charge F  F2 , calculer les contraintes résiduelles dans les
barres.
7- Tracer le diagramme de l’évolution de N1 et N 2 en fonction de la charge F
8- Donner la variation de la charge F en fonction  , déplacement du nœud 2
9- Calculer  res , déplacement résiduelle du nœud 2
10- Tracer le diagramme de la variation F en fonction 

Correction exercice 1
F 2F
1- PFS donne : N1  N3  et N2 
2 2 2 2
2- Phase 1 : déformation élastique de la structure 0  F  F1

La barre 2 se plastifie lorsque  2


max
, contrainte maximale dans la barre 2 atteint la limite

N2  2
élastique  e , soit  2max   e   e  F1  S e 1    1, 707 S e
S max  2 

NL NL  L
3- L   1  1  1  e
ES ES F  F E
1
4- Phase 2 : déformation élastoplastique de la structure F1  F  F2

1
On isole le nœud 4 e S
N1 N1

4
F
2 1
PFS  2 N1   e S  F  N1   F   eS 
2 2
La barre 1 se plastifie lorsque  1
max
, contrainte maximale dans la barre 1 atteint la limite
N1 1
élastique  e , soit  1max   e   e   F2   e S    e
S max S 2

 
 F2   e S 1  2  2, 41 e S


5-  2  21   2  2 L1  2 L 1   2  2 L1 avec 1  E1
E
e L
Lorsque F  F2  1   e 2  2
E

On peut également raisonner comme suit :


1
 2  2 L1  2 L
E
N
 2L 1
ES F  F
avec N1 
1
2
 F2   e S  et F2   e S 1  2  
2

6- Contraintes résiduelles générées par le déchargement depuis F2

N1res  S e  N1  F2   N1res  S e 

 eS 1 2 
2 2
S e
N1res 
2 2

N2res  S e  N2  F2   N1res  S e 

2 e S 1  2 
2 2
 S e 2
N2res 
2 2

7- Variation de N1 et N 2 en fonction de la charge F


Phase 1
F
N1  N3 
2 2
F 1  2  S e
En : F  F1; N1  N3   S e 1   
2 2 2 2  2  2
2F
N2 
2 2

2
2F 2  2
En : F  F1; N 2   S e 1    S e
2 2 2 2  2 
Phase 2
1
N1   F   eS 
2
 1 1   2  S
 F  F1; N1  N3   F   e S    S e 1     e S   e
 2 2  2   2
En 

 F  F2 ; N1  N3 

1
2
1
  
 F   e S    e S 1  2   e S  S e
2

N2  C t  S e
N 2 , N1

s e

N2
s e / 2

N1

F
F1 F2 4  /4
/

8- Variation de F en fonction de la charge 


Phase 1
L2
F L 2 2
N1  N3   ES 1 avec L1  L2   L1
2 2 L1 2 2

 ES
2
2L 2
 ES
2
2L
  F
ES
2L
2 2  
 L  L S e
En   1  e
E
F1 
ES
2L
2 2 e
E
  F1 
2
2 2  
Phase 2
1 L 2 2
N1   F   e S   ES 1 avec L1  L2  
2 L1 2 2

2 1 ES 2
 ES  ES   F   S e
2L 2 2L 2L

 L ES 2  e L S e
En   1  e
E
F1 
2L E
 S e  F1 
2

2 2 

3
2 e L ES 2 2 e L
En    2 
E
F2 
2L E
 S e 
 F2  S e 1  2 

e L e L
9- 
res
  2    F2   2
E

2 L
2  2 ES

 eS 1 2   
res


E 2 2 
F
F2

F1


 res 1 2