Vous êtes sur la page 1sur 11

Construction des boites de vitesses automatiques Boite de vitesses

Mécanique
Freins
Besoin : Immobiliser un élément du train épicycloïdal

Solutions

Freins à bande Freins multidisques

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 1

Boite de vitesses
Construction des boites de vitesses automatiques

Mécanique
Freins
Constituants
•Disques internes liés au carter
•Disques externes liés à l’élément
mobile
•Système de commande
Remarques
•Les disques internes portent, en
général, une garniture de friction
collée sur le support métallique.
•Les garnitures de friction possèdent une armature en cellulose, c’est
pourquoi on parle, parfois, de « garniture en papier ».

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 2

1
Construction des boites de vitesses automatiques Boite de vitesses
Mécanique
Freins
Remarques
•La résistance à la température est
obtenue par l’addition:
1. De fibres d’aramide (matériau
plastique très résistant)
2. Des minéraux (agissent sur la
qualité de friction)
•Pour assurer, après séchage, la
cohésion de la garniture de
friction; l’ensemble est trempé
dans une résine phénolique.
•Les disques externes sont des disques nus.

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 3

Boite de vitesses
Construction des boites de vitesses automatiques

Mécanique
Freins
Remarques
•La commande de freinage est
hydraulique.
•Au repos, il existe entre les disques un
espace rempli d’huile de sorte que les
disques intérieurs tournent librement
par rapport aux disques extérieurs sans
surchauffés.
•Lorsque le frein est fermé, l’empilage de disques est comprimé
entraînant ainsi l’arrêt de l’élément du train auquel il est lié.

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 4

2
Construction des boites de vitesses automatiques Boite de vitesses
Mécanique
Freins
Constituants
•Un tambour de frein
•Une bande d’acier dont la face
intérieure est revêtue d’une garniture
de friction.
•Système de commande (vérin
hydraulique)

Remarque
•L’inconvénient de ces freins est que le système de commande exerce de
fortes forces radiales sur le carter de boite.

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 5

Boite de vitesses
Construction des boites de vitesses automatiques

Mécanique
Embrayages Clapet à bille

•Lorsqu’ils sont commandés, les embrayages


établissent la liaison entre deux pièces tournantes. Leur
structure de principe est similaire à celle d’un frein
multidisque .
•Sous l’effet de la force centrifuge il se crée dans les
zones extérieures de l’embrayage une pression d’huile
dynamique ce qui provoquera un embrayage même en
l’absence de pression. D’où l’utilité du clapet à bille.

Les freins et embrayages de commande de train planétaire


sont regroupés sous le terme général
d’organes de passage.
2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 6

3
Construction des boites de vitesses automatiques Boite de vitesses
Mécanique

Recouvrement

•Lors d’un changement de rapport sous charge, la boite de vitesses


automatique doit assurer la continuité de la chaîne cinématique .
•Chaque rapport possède au moins un organe de passage qui assure le
passage de la force par friction.
•Lors du changement de vitesse, un organe de passage est ouvert et un
autre est fermé, ceci ne se produit pas instantanément. Les organes de
passage traversent une phase de glissement: c’est la phase de
recouvrement.
•Le couple transmissible par l’organe de passage en cours d’ouverture
diminuera, celui transmissible par l’organe de passage en cours de
fermeture augmentera.

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 7

Boite de vitesses
Construction des boites de vitesses automatiques

Mécanique

Recouvrement

•Une fois le rapport engagé, le système hydraulique se retrouve en


phase stationnaire.

On distingue trois types de recouvrement:

Recouvrement nénégatif : l’organe de passage embrayé reprend le


couple trop tard.
Recouvrement central (correct) : l’organe de passage embrayé
reprend autant de couple qu’en cède l’organe de passage débrayé. Au
total le couple est donc conservé.
Recouvrement positif : l’organe de passage embrayé reprend le
couple prématurément.

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 8

4
Construction des boites de vitesses automatiques Boite de vitesses
Mécanique
Causes : Recouvrement négaif
Diminution prématurée
de la pression dans l’organe
de passage débrayé (en
montée de vitesse « en
tirage » ou en descente de
vitesse « en freinage »).

Augmentation tardive de
la pression dans l’organe de
passage embrayé (en
descente de vitesse « en
tirage » ou en montée de
vitesse « en retenue »).
N.B Dans les deux cas la chaîne cinématique sera temporairement coupée. Si le moteur est sous charge,
cette coupure provoquera une augmentation du régime moteur. En décélération une chute du régime moteur se
produira (trou de régime).

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 9

Boite de vitesses
Construction des boites de vitesses automatiques

Mécanique

Recouvrement central

le recouvrement est correct et le couple est conservé.

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 10

5
Construction des boites de vitesses automatiques Boite de vitesses
Mécanique
Causes : Recouvrement positif
Diminution tardive de la
pression dans l’organe de
passage débrayé (en montée
de vitesse « en tirage » ou en
descente de vitesse « en
freinage »).
Augmentation prématurée
de la pression dans l’organe
de passage embrayé (en
descente de vitesse « en
tirage » ou en montée de
vitesse « en retenue »).

¾ Dans les deux cas cela entraî


entraînera un blocage temporaire de la boite de
vitesse et donc un effondrement du couple.

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 11

Boite de vitesses
Construction des boites de vitesses automatiques

Mécanique
La chute du couple peut Recouvrement positif
être intentionnelle pour
ramener rapidement le
moteur d’un régime élevé à
un régime inférieur.
La reprise correct du
couple lors du recouvrement
constitue un critère essentiel
du confort de passage de
vitesse.
Du recouvrement dépend
également la longévité des
garnitures de friction.
¾Pour simplifier la commande du recouvrement, elle peut être assist
assistéée par
des roues libres.

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 12

6
Construction des boites de vitesses automatiques Boite de vitesses
Mécanique

Roues libres
•La roue libre reprend le couple dans le sens de
blocage et tourne librement dans le sens de rotation.
•En construction des
boites de vitesses
automobiles, deux
types de roues libres
sont utilisées.
•A encombrement égal
les roues libres à
corps bloquants
reprennent des couples
plus élevés que les Roues libres à rouleaux
roues libres à
rouleaux.
Roues libres à corps bloquants

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 13

Boite de vitesses
Construction des boites de vitesses automatiques

Mécanique

Fonctionnement d’
d’une roue libre
•L’entrée se fait par la couronne du train
planétaire liée directement à la turbine. Le
porte planétaire constitue l’arbre de sortie.
•La roue libre est intercalée entre le
planétaire central et le carter.
•Le porte satellite et le planétaire central sont
reliés par un embrayage multidisque.
•Lorsque l’embrayage multidisque est fermée
le porte satellite et le planétaire central
deviennent solidaire et par conséquent
l’entrée et la sortie tournent à la même
vitesse.

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 14

7
Construction des boites de vitesses automatiques Boite de vitesses
Mécanique

Fonctionnement d’
d’une roue libre
•Lorsque la pression diminue dans
l’embrayage multidisque, le coté sortie
retransmet de moins en moins de couple au
planétaire central.
•Simultanément il y’a augmentation du couple
inverse exercé par les satellites sur le
planétaire central. Au croisement les couples
sont égaux et le planétaire s’arrête.
•Si la pression continue de diminuée le couple
des satellites deviendra prépondérant et aura
tendance à faire tourner le planétaire en sens
inverse.

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 15

Boite de vitesses
Construction des boites de vitesses automatiques

Mécanique

Fonctionnement d’
d’une roue libre
•A cet instant la roue libre se bloquera et
reprendra le couple. Ainsi la rétrogradation
sera accomplie et la vitesse de l’arbre de sortie
sera inférieure à la vitesse de l’arbre d’entrée.
•La roue libre permettra ainsi un changement
de vitesse exact sans imposer de contraintes
particulières à la commande de l’organe
embrayé.
•Lorsque le véhicule ralenti, le flux de force
s’inverse et la roue libre s’ouvrira et ne
permettra donc pas l’effet de frein moteur.
•Des freins ou des embrayages sont placés en parallèle sur les roue libres. Ici le
planétaire est arrêté au moyen d’un frein multidisque.
2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 16

8
Construction des boites de vitesses automatiques Boite de vitesses
Mécanique

Architecture d’
d’une boite de vitesses automatique

•Pour décrire le flux de force dans une


boite de vitesses automatique on se sert
de schéma de chaîne cinématique.

Cas d’
d’une boite à 4 rapports

•La sortie se fait par le pignon central


relié au pont avant non représenté sur
la figure.

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 17

Boite de vitesses
Construction des boites de vitesses automatiques

Mécanique

Architecture d’
d’une boite de vitesses automatique

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 18

9
Construction des boites de vitesses automatiques Boite de vitesses
Mécanique

Architecture d’
d’une boite de vitesses automatique

Compré
Compréhension
•Identifier, sur le schéma
concernant le deuxième
rapport, le train
planétaire utilisé.
•Indiquer l’élément par
lequel se fait l’entrée du
mouvement, l’élément par
lequel se fait la sortie du
mouvement et l’élément
fixe.
2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 19

Boite de vitesses
Construction des boites de vitesses automatiques

Mécanique

Frein de parking
•Outre le frein à main, une boite de
vitesses manuelle offre la possibilité
d’engager une vitesse pour que le
véhicule n’avance moteur arrêté.
•Une telle chaîne cinématique n’existe
pas avec une boite de vitesses
automatique. Si le moteur est à l’arrêt
aucune vitesse ne peut être engagée, en
plus le convertisseur de couple
interrompt presque totalement la
chaîne cinématique à l’arrêt.
•La position P (Parking) du levier de vitesse offre la même possibilité (empêcher le
véhicule d’avancer moteur arrêté). Cette position provoque l’engagement du frein de
parking
2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 20

10
Construction des boites de vitesses automatiques Boite de vitesses
Mécanique

Frein de parking

•La roue de frein est située sur l’arbre


de sortie du train épicycloïdal.
•En position P un cliquet d’arrêt
s’enclenche entre les dents de la roue
de frein par le levier sélecteur, ce qui
provoque l’immobilisation du véhicule.
•Les dents et le cliquet ont une forme
telle qu’à grande vitesse la roue de
frein d’arrêt repousse toujours le
cliquet d’arrêt.

2 CPA /CM /FM H.ABOUCHADI 21

11

Vous aimerez peut-être aussi