Vous êtes sur la page 1sur 6

Chapitre : Primitives et intégrations

I) Primitives
1) Dé…nition
Soit f une fonction dé…nie sur un intervalle de R:
Une fonction F; dé…nie
( sur I est une primitive de f sur I
F est dérivable sur I
si et seulement si
8x 2 I; F 0 (x) = f (x)
Exemples:

2) Théorèmes
- Deux primitives de f sur intervalle I de R ne di¤èrent d’une constante
c-a-d que, si F est une primitive de f sur I, alors toute primitive de f sur I est
de la forme: x 7 ! F (x) + C où C est une constante réelle.
- Si f est une fonction continue sur I alors f admet une in…nité de
primitives sur I et 8a 2 I; la fonction F dé…nie par:
Zx
F (x) = f (t) dt est la primitive de f s’annulant en a ie F (a) = 0:
a
Corollaire: Soit f est une fonction continue sur I. Soit a2 I et b2 R:
Alors il existe une unique primitive F de f sur I telle que F (a) = b:

Exemples:

3) Primitives usuelles et opérations


a) Primitives usuelles

1
Z
Fonction f : f (x) = Primitive F : F (x) = f (x) dx
a, a2R ax + k; k 2 R
1 r+1
xr ; r 6= 1 x + k; k 2 R
r+1
1
ln jxj + k; k 2 R
x
1 1
ln jax + bj + k; k 2 R
ax + b a
ex ex + k; k 2 R
1 ax+b
eax+b ; a 6= 0 e + k; k 2 R
a
1 1
+ k; k 2 R
x2 x
1 p
p x + k; k 2 R
2 x
sin x cos x + k; k 2 R
cos x sin x + k; k 2 R
1
sin (ax + b) ; a 6= 0 cos (ax + b) + k; k 2 R
a
1
cos (ax + b) ; a 6= 0 sin (ax + b) + k; k 2 R
a
1
1 + tan2 x = tan x + k; k 2 R
cos2 x
Exemples:

b) Opérations
Théorème 1:
Si F (resp. G) est une primitive de f (resp. g) alors F + G est une
primitive de f + g:

Théorème 2:
Si F est une primitive de f et 2 R alors F est une primitive de f:

Exemples:

c) Primitives des fonctions composées

2
Z
Fonction f : f (x) Primitive F : F (x) = f (x) dx
1
g (ax + b) ; a 6= 0 G (ax + b) + k; k 2 R
a
1 r+1
u0 ur ; r 6= 1 u + k; k 2 R
0
r+1
u
ln juj + k; k 2 R
u
0 u
ue eu + k; k 2 R
u0 p
p u + k; k 2 R
2 u
u0 sin u cos u + k; k 2 R
u0 cos x sin u + k; k 2 R

Exemples:

II) Intégrales d’une fonction


1) Dé…nition
Soit f une fonction continue sur un intervalle I de R;
F une primitive de f sur I et a; b 2 I:
On appelle intégrale de a à b de f; le réel F (b) F (a) :
Zb
On note: f (x) dx = [F (x)]ba = F (b) F (a) :
a
Zb Zb Zb
Rémarque: f (x) dx = f (t) dt = f (u) du:
a a a
Exemples:

2) Interprétation géomètrique
! !
Le plan est rapporté à un repère orthogonal O; i ; j
! ! ! !
avec i = OA et j = OB:
L’unité d’aire u:a est l’aire du rectangle de cotés [OA] et [OB] :

Théorème 1:
Soit f une fonction continue et positive sur [a; b] de R:
L’aire A du domaine du plan D dé…ni par les droites d’équations
x = a et x = b;la courbe (C) de f et l’axe des abscisses (OX) est:

3
Zb
A= f (x) dx:
a
Remarque: D peut-etre écrire D = fM (x; y) 2 P ; a x b et 0 y f (x)g :

Théorème 2:
Soit f une fonction continue et négative sur [a; b] de R:
L’aire A du domaine du plan D dé…ni par les droites d’équations
x = a et x = b;la courbe (C) de f et l’axe des abscisses (OX) est:
Zb
A= f (x) dx:
a

Remarque: D peut-etre écrire D = fM (x; y) 2 P ; a x b et f (x) y 0g :

Théorème 3:
Soit f et g deux fonctions continues sur [a; b] de R:
L’aire A du domaine du plan D dé…ni par les droites d’équations
x = a et x = b et les courbes (C) de f et (C 0 ) de g est:
Zb
A = jf (x) g (x)j dx:
a

3) Propriétés
Soit f une fonction continue sur I ; a; b; c 2 I et ; 2 R:
Za
: f (x) dx = 0
a
Za Zb
: f (x) dx = f (x) dx
b a
Zb
:8x 2 [a; b] ; f (x) 0 alors f (x) dx 0: (Positivité).
a
Zb Zc Zc
: f (x) dx + f (x) dx = f (x) dx: (Relation de Chasles)
a b a
Zb Zb Zb
: ( f (x) + g (x)) dx = f (x) dx + g (x) dx: (Linéarité)
a a a

4
Zb Zb
:8x 2 [a; b] ; a < b; f (x) g (x) alors f (x) dx g (x) dx
a a
Zb Zb
: f (x) dx jf (x)j dx:
a a

4) Valeur moyenne
Théorème: Inégalité de la moyenne
Soit f une fonction continue sur [a; b] et m; M 2 R telle que:
Zb
8x 2 [a; b] ; a < b; m f (x) M alors m (b a) f (x) dx M (b a) :
a

Dé…nition:
On appelle valeur moyenne de f sur [a; b] ; a < b; le réel (ou m) dé…ni par:
Zb
1
= f (x) dx:
b a
a

Exemples:

5) Techniques de calcul
a) Intégration par parties
Théorème:
Soit u et v deux fonctions dérivables, de dérivées continues sur
un intervalle I de R; et a; b 2 I: On a alors:
Zb Zb
u0 (x) v (x) dx = [u (x) v (x)]ba u (x) v 0 (x) dx
a a
Et pour la notation
Z des primitives adoptée: Z
u0 (x) v (x) dx = u (x) v (x) u (x) v 0 (x) dx:

Z1 Z
x
Exemples: Calculer I = xe dx et J = ln tdt:
0
b) Intégrales des fonctions paires et fonctions impaires
Théorème:
- Soit f une fonction paire et continue sur [ a; a] alors:

5
Za Za
f (x) dx = 2 f (x) dx
a 0
- Soit f une fonction impaire et continue sur [ a; a] alors:
Za
f (x) dx = 0:
a

c) Primitives de f : x 7 ! P (x) eax+b où P un polynome et a; b 2 R


Z
P (x) eax+b dx = Q (x) eax+b + k où Q un polynome avec d0 Q = d0 P
et k une constante réelle.
Z1 Z
3 x
Exemples: Calculer I = (x 2x + 1) e dx et J = (x2 x + 3) e2x dx:
0

Vous aimerez peut-être aussi