Vous êtes sur la page 1sur 2

Phase introductive

- 1) Avant de commencer, pourriez-vous nous parlez un peu de votre parcours


académique, professionnel et votre fonction actuelle ?
- D’accord, j’ai poursuivit mes études à l’ école nationale d’architecture de Rabat pendant 6
ans , j’ai ensuite travaillé dans un cabinet d’architecture à casablanca , pendant environ 5
mois .Cette année je travaille en tant qu’architecte d’état à la province de Taza .

2) Pourriez-vous nous présenter brièvement l’organisation dans laquelle vous travaillez ?

-La préfecture de Taza est un établissement faisant partie des collectivités locales du royaume, A cet
effet, la préfecture ou la province exerce des compétences propres, des compétences partagées avec
l’Etat et des compétences qui lui sont transférées par ce dernier.

3) Quelles sont les principales valeurs de votre organisation ?

Donc la préfecture a pour mission la representation de l’état, la communication au public, assurer la


sécurité des personnes et de leurs biens, l’integration sociale et la lutte contre les exclusions, ainsi
que l’obligation de delivrer quelques services publics.

Phase de centrage

1)Avant de rentrer dans le vif du sujet,quelle définition pourriez-vous donner à la ville


intelligente?

-pour moi , une ville intelligente est une ville qui utilise la technologie pour améliorer la qualité de vie
des citoyens.

Relance: Sur quels critères nous pouvons se baser pour définir une ville d’intelligente

- Les critère le plus important pour moi sont : le social, le durable ca veut dire l’environnement, et
l’économique biensure.

2)D’après vous, quels sont les modèles de smart city les plus réussis ?

Le modèle le mieux réussi est celui de singapore, on peut aussio considere dubai comme modèle
très bien abouti.

3)Quels sont les avantages et limites de la ville intelligente?

- le plus grand avantage c’est limplication du citoyen dans la conceptualisation de sa ville, ce qui
facilite vachement sa vie.

4)Quels sont les enjeux et risques liés à l’implication des citoyens dans les projets smart city?

Je dirais un mot à props de ca , pour avoir une ville inteligente, on a besoin de citoyens inteligents,
sinon, ce sera l’echec total.

1)Pour vous, quels sont les différents outils, technologies et supports qui font d’une ville,une ville
intelligente et connectée ?
- premièrement, une meilleure interaction entre l’état et les citoyens, puis, je dirais , l’utilisation des
services numériques, il est aussi très important d’ameliorer la mobilité et le transport, la durabilité
des bâtiments, des espaces, mais aussi de leconomie, et le plus important c’est la securité.

22)Pensez-vous que l’utilisation des technologies de l’information et de lacommunication (TIC) dans


le cadre des projets smart city permet d’améliorerla qualité de vie descitoyens ?

- naturellement, c’est le but.

Relance:Si oui comment?

- c’est la definition même d’une smart city, si le citoyen est en sécurité, bien connecté à sa ville et sa
mobilité, assurer économiquement, donc sa vie est plus facile.

3)Est-il important d’impliquer les citoyens dans un contexte de pandémie?

- oui et non, ca depend

Relance:Pourquoi

Parceque la fausse information circule aussi vite que la bonne de nos jours, il doit y avoir un equilibre
quand il s’agit de decisions importantes.

4)Quels sont les facteurs clés de succès de la participation citoyenne dans un contexte de crise
sanitaire comme le Covid-19?

Un mot, une bonne education et sensibilisation.

5)Pensez-vous que les citoyens veulent participer à la prise de décision ?

- pour certains, oui.

Pensez-vous qu'ilsont la capacité (temps, ressources, information, compréhension) de participer à la


prisede décision ?

-Non pas toujours, ca depends de leurs intentions, et du degre de leur bon sens.

6)Pourquoi à votre avis certains citoyens sont plus engagés que d’autres ?

- c’est une question de circonstances de vie .

Relance:Qu’est ce qui freine les moins engagés ?

- les échecs précédents, le manque de confiance aussi.

7)Pourriez-vous partager avec nous des exemples concrets de la participation des citoyens à l’ère du
covid-19

Malheuresement je n’ai que de mauvais exemples en ce qui concerne la reaction des citoyens au
covid.

Vous aimerez peut-être aussi