Vous êtes sur la page 1sur 37

\il

--...N

t-

!--.'.-

:.'.:_.F

t.
'1',i

i,il

- 'i'il
-ii r
::1'
;i

:r

i .':lrl

_ .u[

i;

----:'rL'
',t

-j_l I
I
-/) /mz,k
_ ta/u,#tu û.42

4 Li/rt/'rÉ

'l
i
I

r.i
l:.

r
j

:.'
l
l

I
ix t/,2a4â4)4€+_te*à=

7aed4-.a.zlz.a,
./

i,gzli qÀ_
t",. )y;a :--..-"-.--

REPUBLIqUE DU CAMEROUN BACCATAUREAT DES TECHNICIENS


Paix -Travail - Patrie SESSION :2013
Série:-GénieCivil
MTNESEC / OBC Option: F4BA
Durée :Zheures
Coefficient : 1
Epreuve écrite;

PROCEDES DE CONSTRUCTION

DOCUMENTS AUTORISES
Aucun document en dehors de ceux remis aux candidats par les examinateurs n'est autorisé'
!S:Avantdecommenceràtraiterlesujet,vérifierqu'ilcomportelespagesdet/4à414

CONSTRUCTION D,UN HALL INDUSTRIEL

La société PUMARRO cultive des hectares de tomate, et la conditionne sous forme de

tomate en boite, Comme l'activité est florissante, elle décide de doubler sa capacité de
production. Pour cela, elle acquiert auprès de la communauté urbaine de la place un lot en zone
industrielle pour la construction de l'usine de transformation et conditionnement de son produit.
La structure de l'ouvrage à bâtir est faite de portiques métalliques, de pannes et l'habillage
est un bardage simple. Les portiques supportent un treuil sur lequel est fixée une poulie rnobile
pour le déplacement de lourdes charges à l'intérieur du hall.

l-MUR DE SOUTENEMENT tTpts

Le site étant accidenté, l'entreprise PUMARRO opte pour la construction d'un mur de
soutènement long de 5Om afin de modifier le relief.(voir page 3/4 )

1, Queltype deimur de soutènement convient il de réaliser ici ?pourquoi ? 1pt


2, Faites le schéma annoté de la coupe transversale de ce mur 1,5pts

3, Le dimensionnement du mur impose la mise en place des tirants d'ancrage.

a. Qu'est ce qu'un ancrage ? û,5pt


b, Donner le procédé de mise en place d'un tirant 2pts

MII{ESEC / OBC I BÂCCAIITUREAT 1 PROCEDES DE CONSTnUCT!(}N I SDSSIqT{


4. Quel type de mur de soutènement n'est pas convenable pour ce projet ? Justifier votre

réponse, 1,5pts

II-CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES l7prs

l-Annoter le schéma de pied de portique sur la feuille réponse 4/4 1,5pts

2-La nécessité de réaliser un contreventement s'impose :

a. Qu'est ce qu'un contreventement ? 1pt

b. Citer deux types d'efforts horizontaux qui vont solliciter l'ouvrage 1pt

c. Comment peut-on réaliser le contreventement de cet ouvrage ? 1pt

3-L'habillage du hall à construire étant un bardage simple :

a. Quel est le rôle du bardage simple dans une construction ? lpt


b. Un bardage simple est-il un bon isolant thermique ?justifier votre
réponse. l,r5Pts

lll- ENTRETIEN DES CONSTRUCTIONS : / 6pts

l-Compte tenu de la description de l'ouvrage, citer deux anomalies qui pourront se manifester

sur l'ossature de cet ouvrage au cours de son utilisation. 2pts

2-Qu'est ce que Ie déversement d'une poutrelle métallique en I ? lpt


3-Soit une poutrelle métallique de section I ayant subi le déversement. Doit-on la redresser et

la remettre ejn service ou doit-on la remplacer ?justifier votre réponse. 2pts

4-Comment peut-on protéger les talus qui entourent l'ouvrage contre l'érosion ?

Expliquez. lpt
Relief avant la construction

hall industriel

L -----"-+
COUPE A.A

?
Soutènement

ta lus

O
rfl
N
r{
)

MINESEC / OBC / BACCAITTUREAT / PROCEDES DE CONSTRUCTION / SESSTON PageS / 4


t.!
:1
(M""^.'= ri

1RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN BACCALAUREAT qE TECHNICIEN


Paix-Travail'Patrie Session :2O1ful
Spécialité : F4-Génie civil-
MINESEC / OBC Option:BA-Bâtiment
Durée: 2 heures
Coef. : 1
Épreuve écrite

PROCEDES DE CONSTRUCTION
DOCUMENTS ET MOYENS DE CALCULS AUTORSÉS
- Aucun document en dehors de ceux remis aux candidats par les examinateurs
- La calculatrice scientifique non programmable
- L'épreuve comporte 1 page de Pagelll

lè'" pARTtE : MEGANIQUE DE soL / 4.5 pts


l-1 Définir': Force de poussée' force de butée'
l-2çQu'est-ce que la capacité portante d'un sol?.. ....:....::.::.:.:.Î.:.l.lTl-ili
l-3 Dpnnez le rôle d'une poutre de redressemgg\. ."'....0.75pt
1-4 Quand utilise-ton une poutre de redressement ? faites le schéma d'une vue en plan d'une
poutre de redressement.

ilè'" PARTIE : LES OUVRAGES DE SOUTENEMENT 5.5 pts


ll-1 Classez les murs de soutènement en fonction de la manière dont les poussées sont
reprises. '.'....:. 1'5Pts
ll-2 Donnez une solution pour éviter le glissery-ent d'un mureantilever 1 pt'. .
.
ll-Q Pr-oBosezlesehéma deTeifâiltâOe-d'un murde soutènement en béton armé. .....'2 pts/
ll-4 Qu'est-ce qu'une paroi moulée?.. ....' 0'5 pt
ll-5 En dehors de maintenir la poussée, quel rôle peut encore jouer un soutènement? 0'5 pt

iltè'" PARTIE : GONSTRUCTION INDUSTRIELLE 7 pts


lll-1 Proposez 2 solutions à adopter pour lutter contre la corrosion en construction métallique.l pt
lll-2 comment éviter le déversement d'une poutre métallique dont la section a une grande
hauteur ?.......,...... 2 Pts
lll-3 Faites le schéma d'assemblage des éléments de la charpente en béton armé suivant :
Entrait-montant et panne-tôte bac alu... 2 pts '.
lll-4 Pourquoi chaque ouvrage en béton armé est toujours armé même si la résistante de
compression est suffisante 0.5 pt.
lll-5 Faites le schéma d'assemblage poteau (HEA)- semelle (en béton armé). 1.5 pts.

tvè'* PARTIE : RESTAURATION ET RENOVATION 3 pts


Dans le cadre de ta restauration et de la rénovation de la direction générale d'une banque de la
place, on a opté pour une façade légère en rideau et le service ne doit pas être interrompu
pendant cette période.
lV-1 Donnez un type d'échafaudages qu'on peut envisager pour.ces travaux ?.........,....... 1pt
lV-2 Citez une mesure de sécurité à prendre au niveau de l'échafaudage pour protéger les usagers
contre des chutes des gravats?.. ..............:' ...'..1 pt
lV,3 Citez une mesure de sécurité qu'ilfaut prendre pour protéger les ouvriers contre une
éventuelle chute ? ... ... ... {pt
UtWgSACtOnC -Baccalauréat F4BA-Procèdes de Construction / Session ZOI.Q/ Pqge 1/1
lS!ilÇ.r.-'-*i ;;pi&&iltdrfrtrÊ,"f$Ftl$ÈibifrilfiffiE$çlïfl11
'""^,.:;,r;i...i!!r.!.n

, " ùywt

REPUBLIQUE DU CAMEROUN BACCALAURCAT Û E TECHNICIEN


Paix-Travail-Patrie SESSION: 20Yr......
Série: F4 (Géttie civil)
MINESEC/OBC Option : Bâtirttcttt (tlA)
Durée : 2l.l
Çoefflcient : 1
Epreuve Ecritc.

Y PROCEDES DE CONSTRUCTIÛiU
p Ec LARATIç'hlgf zu: tl M I N.AI R gS
Aucundocume1ltenaenoffiàripàrlesexanlirlatet"lrsli;sfatltorisé'
L'épr.euve comporte 02 pages : 1/2 et A2.'

1è'" Partie : Constructions indu'strielles" /8 pcrints.


1 ) Profilés Métattiques.
Dans la ré.alisation de certains ouvrages, on est amen:r à utiliser cle s profilés

reconslitués soudés;
t1l*-lléfirur : profll!.-recanstitué soudé " '1 point
r(
1-2) Poulquoi fait-on recours aux profilés recûnstitués scudcs. "'..'..i.5 point
1-3) Représenter par un schéma un profilé reconstitué soLrcé '.'..1 point
tlûrt. 1,, i-
,i'l r t' i:-' ,'r ' I .l.f;r.r ., I'r ri
2) Assemb/ages et liaisons métalliques.
i,.tl
Une |rçu1re IPE 400 estassemblée au poteau HEA 500 par I'illci"nrécjiaire d'une .1.

platine d'extrémité et de B boulons HR 1B: Représenter le schéma cie détail de


cette liaison en élévation et en coupe dans la poutre dans les dcux cas suivants :

2-1 La liaison est un encastrement......:,.. ..'.1.5 point


2-2 La liaison est une articulation...,.. ..1.5 point

3)' Charpenfes en bois, L' \


ii,"r.trois moyens permettant de réaliser une '$' les assr.lrblages dans
")
charpente en bois. "Pour chaque ,'noyen cité, indiquez re type de clrarpenle /
convenabre,.....çl:|1)$trT1 .,'.../-.cJ.\l:r.c .0'5 x 3 = 1.5 point
t,.,r. ,.' '.
:,
\
"'I
2è'q Partie: Mécanique des sols: /6 pnirTts.
1)lnjection dans /es so/s ;
1-1) Défrnir le terme : lnjeci.ion dans le sol 0.5 point

/ Lr
.h-,- '\'
- '' 't.:Ç( "* 'fr"" '
I
r.,.t'.t.L:-t.",, .'1 ,,' r ''tt-( )t"
llr.',1,i"'
t '':,1' ,.'.r \lllî'''''
I /
i;'t,ut'

cas....!+.\l Snrcrrlnf .alç,. ..la...qh.q,r,su.ç...,,t.1,1::î:..',rll ..1,.i',]..'.:.. i........1point


,1..1
il'Ë*{fr*bi;h u. b:ii;,-'{'ù'". âll'ita:'*-,nllction qui se rair en

remontant ""'1"5 Point

2) Les murs de soufènement.


2-j) A,,"i;* d';;il;; représenter les différentes forces cii-ii i;1;,ssent sur uii
ia iiSr-rre 2'(Page
mur de sout'bnement en bèton armé ayant la fornle du nr,rr cie
"'1 point
.
, 2t2\.,
2-2)Lesmurs des figures 1 et 2 suivantes présentent dss risque:; d'effondrement'
Lesquels ? Proposer des solutions de reméoiation......
.'2 polnts

l;'iot"ç
frt La"'|\ri

4_r
!
tl
1.1'
h|t|i
,.
'{ 'lt
J*.
t1 -..æ
.t
"*___.t

Fig.l: Mur Poids Fig.2: en B"A.


3ème Partiê, Ëntretien des constructions. 16 points'
poieaux
.
, 1) Dans une construction à ossature métallique, on clél,re proté3er ses
un feu éventuel. Proposqr d..'qy.f sofutions pii Ir.<1e; pcleaux HEB' '' i'
isolés,contre
'.i::,-t *it tÉ'iltf : ;'l- '
),. ..'' .rr'ttr d.c bou-r crt{.urr'Jt}r\,- .'''.:.t"lt**
tttustrer ies solutiorir
'
bi'ôpôîeeëïaiiâs schémas'..."." '
'' "2 points
r- t,r---..^:^^
2)"Votre maison est menacée d'effr:ndremeni à cause de l'éi-clion qui, ayant
.

déchaussé la fondation sur un coté, l'a renrjue insr-rffisante' Cn vouç demande


dd, '

réaliser la reprise en sous æuvre de cette fondation


2-1\ Définir : reprîse en sous æuvre...'.:"' " " ""'1 point
grands
2-Z) La reprise en sous ceuvre est un travail riangereux e't prÔse nte de
risQues. Citez en deux.
.....1 point
.l;:' . ,

2-3) Facp à'ces risques, quelles sont les mesL.ires conserva',oii-cs à prendre
pour protéger les bâlimenis existants, dans les rjeux cas suirr;irl', :

'
1 point ..,,1i:,.,;I
l,ri.\q*1
'''irii,i
lii;t1i
rrllt
:lt i\:!;rii
r' , :!s.
.:,r ii:;
,' î,ifi
, ir ri;Ë;
,'4:Jfl
.i - 1:.1\

M{{ESEC / OBÇ / Baccalauréat F4/EA / iffi


''&
l"
;-:r-
rÀM--- iT""irçur

REPUBLIQUE DU CAMEROUI'I

Option: BA-Bâtiment
Durée: 2 Hj
Coefficienti 1

Eprouve
*. lcrlte
h!"ù' I

PROCEDES DE CONSTRUCTION

E : CONSTRUCTION DES ENTS INDU LS / B Pciints

1 A I'aide des schémas annotés, établir la dl ce entre :

' l-1-I Un profilé en I et un profilé en H


,l pt
l-1,-2 Un profilé en IPE et un profilé en iPN 11 Pt
il.z Oans le fonctionnement des assemblages boulonnés, indiquer le donné aux trcus qui z
ce trou' 1pt
{i-pnrrettent de'réaliser un appui simple ? Dessiner
i3 Faire les schénias annotés des liaisons suivantes :
1"3-1 Soudure entre un poteau HEA et une poutre lPE. 1pt
l-3:2, Boulonnage entre un poteau HEA et une gernelle en bét .:'-'1 Pt

il*{ Donnerquatre avantages de la construction métallique. 1pt


,1.5A l'aide de schémas annotés, montrer la différence de fixation de tôle sur une panne en
et sur une panne en lPE. 1pt
:l-6 Citer, pÛis.donner ta différence entre les deux méthodes de nte. lpt
-{ t
;J.oo.-L **-'r.;'-\r . 1. .,,, i " " i r''r ;'r i.r.' '"i
.t
L-tt'Yù
-r'rt
toeuxirniE
ri#
PÀRTIE l'r*rcnnlQur DES soLS / 6 Points
t^.
.iu
;Ëil.l t-e tirant d'ancrage fait partie des éléments utilisés dans les es de soutènement.
iiExpliquer à I'aide d'un sçhéma annoté s.rn fonctionnenient. .1 pt

liill-? Oonner la différence entre un tirant passif et un tirant actif. 1pt


i.'-"-
Ë"
i ll-3 un mur de soutènenrent est schématisé à la figure 1 do la
ll:3-1 Ressortir les efTorts q,ui s'exercent sur æ nlur. 1pt
tl-$2 Proposer un ferraillage de ce mur. 1pt
il+ trahernent de sol par injection
ll-4;1 Donner le but de I'injection du sol. *ttf
ll-4.2 Citer trois problèmes de sol qui nécessitent une
,:,'t,i,tt ''!i'i'.+,'i
l!
M .,., ,'.' . ,t-..,i
:'ifrJ
I(.

'l i' I /,.


r1r,1 { r L46l

* ]irtcltltt,t dt Conslruclion
I
/6Poi

rs æuvre
/]jt,t.lï(r-{
o,f Pt

k,tt
ins lejbâtinrel! 1 Pt
l' i
,,1n, i.Oa tr" -';:tt' q :
''lA

,'. lt

---\:- ''\r--. ffi,$:Ë,Sï, :l';::,;,, ' ,i-


.a

t___, I
I ,i
I
I
.."
6 1

tt
tt
I

i!,", .,,
L.-J L,\
I
l.r
?

'j:1)
., , ii,'t '

r*,. r ll
r.iilffio, ry
i',, i}:l ''t
,|yQ
?t'l
i":i {r/_1"{çr',j'- .
.

r.urîT# tta. ',''i.l,;:, " .'1.


,;J"ffix
lNii.|..
n('i.'
yr,.l'",1n.( ,i
.rjiË*{ t' -.iJ,'"' ':Conslruclion 204L I'age.2/2
' .' rr A''
I
- oÛc - Bdccalaurëat rl'-1/R'4-ltr')':ttdé'f'te
- sesston
,t
"'l "ittNffirc
J$+
: .Jt
-
t. t.
d
r':r , 'i.g*1tr"
.: ,".1#
" \;
; REPùB[tauÊ DU CANIEROUN
T DE TECHN CIEN, i
!
u t.. -.i-trr---_r-r_-_< SESSION 2009 , al

j..i MINESEC/oBc Série


Option:
ie Civil ï
rI
,.:, Bâtiment I
Duréq Z H
I
i!'"i' Coe
rye *.; Epreuve

PROCEDES NE CONSTRUCTI
N

.i ,,,,,.,, '.".' DOCUMENTS ET


lvloyENs ULS'AUTCI SES
d:..uncrlr c, dehors i. ..u* ;_;;;
J

lïH
trtit ldaii on dc a',, .
il:; les examinate nrest
!; iri *"',i.i,i i r u ru
;; ;;;;,rr
--', rria b lc t I ;,1':

p:lnies cie l'épreuv. , 0:


Lo.T.b:nÇç ,

L'épreuvè Cornpor.re. les


iagcs t/Z ctZ/2.

,J

;1è'"
Partie: ouvRAGEs DE souTENErvîENT
/ 6 points
vrr'Ùs i
I
1

iA- trTur cantilever I


I
f
La figure 1 ci-deSsous représente l

,: 'l'l cantilever.
un mu
Ànnoter res parties numérotees tr t . "i*'. i i
i
pr)
Le ce rnur (1,5
t't
.

?l,,
I

i," l:3
1'3 Sfiiïîdnl:ili;,..,:*:Ïl.:,:il.r':tprîie,:rr
. 14 citer cieux diférencesf;;;;;;,,;;iJuJiiJË :
.-
H'iil,?.1'euuif l. ,,,ipq,ds 1r pt1 .
t

g;'ndu p",i'e- ;;;;.;r;ËïË,u*,.",;;flri;ir I

i,, 5i;îïJitr'.,jp cantirever par des i

a)-Je-n"iil"ontreforr(0,5pt) 'iu,-.
t. ', r'1""
,,,,,,,,,,.,. ,.',,
l_
{
1':
. b) do|tner ung
try, unrl:aptre
autre possibilité
oossihiliré rl,: rr,nf^r^.\m^^1
cie renforcenrent ^^ r..-
.r^ ce ,1,, '.' '1,' ,'.''.,'*'-. I
I

Tl'{rer t]e type oJtru,. (0,s -iii' pt; I


"' terue-armée'
a'irnée -r iI
I
1 Mun sR terus
TUr€n i., i .- '--
t.' I
1
t
1-o ff!:Hî::,ïJ,:"Jïiï1,::f,::
1:3 citer un avantas'e dr,;;;;;; i:::irii:iii:ii:Tff
ï_lî11":té" n,uni de fl",fi:ii,ili:îilîes
deJx rts d armarure,,,o,,(, pt) r

1i7 'fi5pliquer pourquoi le remblàl àans I

t
tequer ;; ,;;; res armatrjrie-s tt
doit êlre.su{samlent -"i;;';::. d,uçre terre armée.
- .orpâ.te io,s pt'i}-, Ir'..,,-q,fll;
:;11s.,._+spi
!* .i*.,42À;i,},,,rri
; r',i ;";;;; ;;';, t
lrl, I
I

/
I

-,'r,''r'':.'i
/'\\ \ t

ià.., ,1.'r Lr .i.lr, '


(
:rn l:i ,\ivl:l"i!1-':
i t- r , .j

.#l i* )
.!

.r,r ([crr,
I

",:,1 1r1,,.-..:
.''*- rll " .r."' -
'r,; I t
"i'
. -:--- '
'/ ' ::
'1r -!
-l - 'rl, I
I
' :','*' *',t
'-' I .. !
'. I

r..rt. {. ,,..- çv-i.., . . ,,


,

I .
.\ ?:
I
I I

II -.
f tqure
)
r
ii !/
',!ir
i

I
.,-;M4-'*

i{,r^CÇ,.ï L,/,.,Ll i.Lll,,r' I" i; ii'}' iili:j i i li{ I C IE N


:l[SSlOl\] : 20(]-]' ,

iiér:ir: F,l-Génic Ci'vil


Olrtiotr : iii;1. - F]â-iiirlr:rtt
' Durée: .l l-l . l

.Trq B ft"
'llor':Fllcigrt: l
i:Jll t:l:vt.' i .t:r iL':
'

Wts
gS {.ffi {:9 tr,î ,Liû"|i" },{,g 'r*.,4 hil.ii' ir it.,* I{{i

r i;
0175 pts

2r5 pts
t',,1:.
Exoiiouer conlrnent est ôssr:t'tie pi-incipaleillent Ia stabilité.
Ou *iir.'ôn- r"îo|qràrla en .:[ici. quc.. !i] semelle du
mur est très
td11; ;it'r;à.'Tei'* itot* i:':r'res)'; ûrr *r1 irrdit;1r'iera la raison' t r:rt

.ir r':)

''....".1,.'',',.i
.i . :. :. r.r...:. : i. .1 . , ,4 . .
. .. ..j.,... . ..;..r, .+..:. i :,.1. -..i
I r. . :. ti ,.':,'1:.'
i',; ,:;1,r.i!;. ,iï i;i.l.,.. ,.'.
.1 l
.i :j

.:,

i',t-- .tï
q
I
--- ----r*:-:-"1fl
-r*-**-"'t \hl
Lj
lr.r --.iT*l \\ïJiit
l. -t ,i
I

T'ÈI \1,\ll
tT:- i i
'
'!li
i,ij;
riÈ Y:
1
I
-i'r
I

:l
I
I

l;' l.lô
I

;,i
':!r
I
I

oisr l"
ti:,î i I I
I

I
--ti P;
I tiu I I --r
î tt ---l- lr
I
rc) cr) 't
-r 'l:b,.
P
l"-
=l- r.
'lit
Êir+- )9 r:
j !!"i - "'-'-- i. |
l-Ë .t-j
;"
D'. Ir>
l^ tl,
I) lD
:.r ir i I

lr
rr i1,,
().:"r-tl i I
I

lrl
I'
D.
:'.., ,.1 "' I
;j'-'!:1,, ii
I I

F 1,,
il'
I
i

ir,.-ll
lI I

t;j ,-' i
iiii P.- II
i
I
I

i,;' .--..ii I ,ij'i


,i'l , tij
r--l :: i.l l!t-
Ii, liI ll /*l rl ç:1

I l- r:'-- :i -;
I I ir llti
i .'.--.- ----"--".i
i11 d) (4
r.
I
l
ea
Fl
i-. I .rù

cl

t4
rp

c,

.f

i
4" ,

o"' 'T

lil!-ll
\

'-'-_.. -......'-',i

d
*q
(l:.
'I
l.r.i
i,-.
,r(t\ssNsl
NS
:-.) -o1
(-i
(a J
\.-J
l---
:,-)
, '.. .9
r-rl :

Ldl
=l
cil
-l
at
al
F-l
I

<t
'nltt ---rl

rll
ol
I

L'.ll
o-l
>-l
r--l
I
trll
rl
n-.1

ol.,
OI

',, .,.. r;,i .'1;'.:,:r;,';;:::,,.i;;;:.'.,i.;. 1. ;

Pirse .l i 6
1i;1, ;,rr1

,-it,t,l,i;i;..t :.,ponner les avantaEes el ies ir:i,r-i;tvtinierl..s rJe-s ;;ir:i r;< i:r;l li:t-ts
i1't paq'.r:e,npor:t
aux.p'ieux moulés t,i;tit:; ir': sr':1. :1",75 pt
2 Les,fiquÉes
: . j, :i ..j,r+,::f li-..,:-Yv 2-a,
Eçrrteâ -2-àr 2-b
?t.,?',2"b ei. L2-r: retrrtés;elntent,cluelclges
et.,2-r:
v. \:,L représ;crrttent ci Iv\-"' cas
\-çrt, de u

.t,.lli;,1'iiirir.,;'.;,-,,{rbttehent surr ls5 pieux. identifier pour chaclue f iqurc,


, i ,ij\iiiii. -.il t !::r'j-. ir:'.-. ,t _ _.r__ _ _. -:_ ,_
{,.,l,lri ffi 3.r5 fl}t
_, inr \...
i'tin des "{J x
-..:,-
cas suivants :

tl.=rr=re1,r={-f rr=
;ll
ill

z-c
''....'.]....l'.'...:.'
:.1-2;$ ,Lequgi des trois cas est-il prcjt-rriici;,:iiitl ii i; :;i:i"ii:ililc iir.r pieru?
',1,,.,
i.,,"" r- .,'.l,,:rJuslifielvotre réponse L,?5 pts
..'11:;*,r;,1':.i.;.:..i,,;.,.,l.
. I :..' .

2" I CûhtSTRI!C,TIûN5 F{f;st[J,i.iSJ"X':Tif i,i..i:lii

r,:;2,,1:;tr,'.[e.propr:iétpire clr.r:p;iviiior'r r-iliilirr .i;-ir l+ plan clc rïri:]:ise cle la pageS/6


,,,,,:,;.,yer;!,,faire exécuter le résç:ii,..; i-.1'Évlr:Liiit.it-n di,:s; ceu)( vallnes et usées.
,'',, -'1-'traUitationlse trouvan[ en zc;-rr ruii]le, ii rre pr:rLrl. se r;rccorder sur aucun
1 .rfs.eau ' existant. Prcpo.ser Lit-tr solut-icirr :;ou:i i'or"rne de schéma
'
'i '::directement sur le plari cli: inasse {,.r désignanL ch;rque élément du
3",75 pt.

. . 'i .'j,.:,.12.f,2 . Donrrer une scluliori lioul iririrlr ir::s r'ù{'rilni,ari.js ci'lir.i;rriclité,et les perles

. I ';j ,r,'-",..1,,,"1 t: (solutÏon à clonner stir la f'eiriilt:C,16 i-tjgrt'r-e,jj, ûr7-{ nt


. ' .i."1,:l_.,:.. ,,,.:,.,-. I
' ,,2-,Z-,,,FRËFAËRICAT'IûF{ HT- û[:-t(Jilx
,,, .','''''...':::''':j'.;''.''''..',::' F,]{ri{liJli,,i"ïi.ï"it,r:i,lT /zrs pts
, ....
:. ,:.:?-.:-,,: i,:,... : .. . ....

r,.'..,.- ..';r.,,;..,..i,,.:.i :, 4: 4:.1.

,., I ,
lors,de la mise cn {Huvrr} ri,:rs ri[iiricntt;, pri]i"i(iili
.-, ",, , , , exêmPle la liaison planr-.iit:1-riçiiii-t i;ir!t'r.ti;i'iiir.:c. Ûr75 pt
,' . .::,,,,: ' tr.,,
' '
2;2,3. Quels est le buL rr:r:iier-ilir.: r.l;:ii"iii préi:oltraiiit:,, ? OrF pt
', . ,;?:2.'4-.Comlnènt crée -t-on lcs iilrcr:.; {.ii: pr'cr:rini:'airrti.: t.iai-rs le béton ?o,spt
F

ME"i t,L{.ïQ[J[i$r [iî fifru,v $iTu.t ti{;'r'rf.} À\[, Bffi trs /5 pts

parfaite

pt

larnellé-collé" 1",25 pt

{ ..'j

n}r!-Page4/6
FFFÊF

l1
!,- t-
r-l
12

I L_f
+tËrJ lT-
I*
ije e ri {: l5 b y 5 ià z sl
r-? st-p li
urË$lIil* iË ËfâgËî li
3 lil .d Ê. â- â. d,/)
- !roôo'
: =al>
S"'
s=l
{F
.'=t-trç
17,
1i
!- : o ô -, ççil *
*
ht-ifl:
i! e
lz,
tr
|-
6U t:{
t-
oo:!!_
HXÉie
ïaii;
-
lE u
Ë$rF'i+iiïÊil[*;iH
*
ôflv 1'
tt
è,b'/.
Ê^o
ôof. O5frf;l^
là [',
= nuô aiÀu1:lv
=rli;
É;' ln ô-" 3 2.i rt â
ô
iZ z
aâÈ
r 5 it É:. Fi? l-i
lfr IE
'-
'=+Kn
5 c
O=l!
l'\, oÊÆ
dd5
6 ='z
a), r
*=
tr*
|5,
Ë*Ér=âË; lE
li.ât:,,:l:l li':
ri#aË* l<
Ird

t- ?,.r8 3gÉ.
t)alt
,. tJJ

ur {â o^î ^Èli
iïo I
ggf àpîîZ-ç ;-:.. iË
IU
lFl
4':G
:-i
=-l
iiî
ur
b:r.ft
.rX
trJ

7
âslâ=: i a lË Ë};Ë Fi lË l.o

0
i:
:t
f; B.*

!: É.
'i-5
cl '-'
Êi Ê- f4 râî gti g'g+Ëg l; f ln
tL'l

ô ii o ËÊ * r- ? 3 )r' ltr
?'" .E- .F :Ë*
€'i;
l.i:l

*lÈ tï
iËêi $'i
q
Ë.
Ê!
g5ËA t7""1 ll-t ô
n
Ë îx f
a -'..\
ô..
5 ln h
lF |-
G
s 6
l!
"iË***=ts E fg É lË
12
ls
4nri 7ru;:t Ë ii'? *
o ":!
IE
G
È t5

+ .i
iig -,: = i
Ër"

â
:J =Èc=g>l-=ût!O

a
u
tsr
i4
s
,l::-E.f * Ë sfl-.Ê
Ë;S: S Ë
iF{
t!
I'Z
a
Ë5
^X' Ë"* * - { a-*E Ë
o
[-^; 3 f i gE;.f
Èi. r

u,
o'
ô
0A
ôv,
Y- ry

Ë 3$ 1 E ,- ii:ï F;

g. Ër â E g .THbË:
â^lf
a 5 -c":1 êâ
f:r g 'ij f,;HJaJ4
! d- I a
a .a!J:ivvu = = "
ô
3 :1.' S t += *

! riÀ
4j!!rj+-i

N r
r:

v

^i4
Ë &
I
ô- T,
u.= E
i ÔÊ
a-
'tr a
ô
ali
È â
: :ac I

,t:
|l i*-
7
! (! +
i .\
t =
c-ô
ft
0
f, B
r
i
a a
a
fJ qq.5
t O. f,t s
I Ë' F
Ll
i
t
t uÊ ,.J .J.
t\)
È
É o
o t\)
I; G t\
o r+
r :t G t)l
t c'
À
ÈL
t û
I
t o E.
&
û
Ê

ô
tt Ê-
ô a
I
Ê-
ô
t
q:
1-
'ic
l
t

t
r
!
I
'l-
i+.wB'
ilr
#r
f[3rf]:uxær@ææ
:i
:}
i
'3i-'Fa':'!L*titJÊi;i::41I'

RÉPUBLIOUE DU CAMEROUN BACCALAUNÉNT NT TECHNICIEN


Paix-Travail-Patrie Session :2O1d)
Spécialité : F4-Génie civil
rvrl.reêec onc Option:BA-Bâtiment
l Durée : 6 heures
Coef. : I
Épreuve pratique

RÉALISATION D'UN OUVRAGE


5 o
- Aucun do"utent en dlhors ceux remis aux candidats par les examinateurs
- La calculatrice scientifique non programmable
'
- L'épreùve comporte 03 pages de 1/3 à 3i3

SEMELLEsURTRoIS(03)PIEUXETSoUSPoTEAUCARRE

I.DESCRIPTIF

Le dessin de la page 3/3 représente une vue en plan du ferraillage d'une semelle
SurtroispieuxetSouSUnpoteaudesectionCarrée

- Les axes des trois pieux passent par les sommets d'un triangle équilatéral de
côté 1 ,18 m
- Le diamètre des pieux est de 24 cm, enrobage : 2 cm ;
- La hauteur de la qemelle est de 25 cm ; enrobage : 2 cm ;
- Les armatures des pieux, semelle et poteau sont faites suivant le plan de
ferraillage de la Page 3/3

II-TRAVAIL DEMANDÉ :

Analyse de fabrication surfeuille de composition (en theure en salle de


11.1.
composition)

a) .Etablir le bordereau de boisage du coffrage de la semelle suivant le


modèle ci-dessous 2,5Pts

Dési'gnation de la Pièce oe nois lSection-- l*.**|Lonsueur I

-f---t--t------"1
---l--
b) .Dresser la nomenclature des aciers pour le ferraillage de la semelle selon
le modèle qui suit : 2,5Pts .
Désignation et schéma Nombre et Longueur Longueur
espacement développée totale
unitaire

MTNESEC/OBCieICCAL4UÉeT F4"BÀ/REALISATION D'UN OUVRAGfISeSStOt't Zotl Page 1./3


,l

ll.2.Réalisation clu coffrage et"du ferraillage de ce poteau (en 5heures à


I'atelier)
- Fabriquer le moule de coffrage de la semelle.
- Façonner et tisser I'armature du ferraillage de la semelle et le disposer
dans le moule.

III. BARÈMË DE NOTATION

lll.l.Analvse de fabrication : Spoints

lll.2.Coffrase : 7 points
- agencement des éléments i 3pts
Solidité ; 1pt
- Facilité de décoffrage ; 1pt
- Cotation. 2pts
l

lll.3.Ferraillaqe : 7 points
- Façonnage; 2pts
- Espacement. 1,Spt
- Solidité i .2pts
- Ligature. 1,5pt
lll.4.Présentation et finition : 1 point

MINESEC/OBCIARCCATNUÉAT F4-BÂ/REALISATION D'UN OUVRAGCiSTSSION ZOf, Page 2/3

'' : ".... :
. * *..âhi%'

E
m
a
m
o
o
o
o
@

c)
o
F
cm'
I
î
o
1

È
v
h

co
i
6
z
czc
ol
cl
<t
nl
bl
ôl
trl
al
dl
bt
6l
ol o
zl
ôl :E (,
Iln
st co
.b 11
I æl>
:l

fi!s
(.r-
c)
-, --
ô'
c

(D
r
, F.'
<)

-1
L...rlon

f
à1oU yul"o,n
.-
ft frrticu,l"tiorrs

+ I tPr

Il--s-ll
Lr--lj
A-A cf';i,l;,
:'

IPE
\ olorrf l.

il-A

Tied ole g..'e,oru


1

y+J'cu"

.f
-\ "\

.\ ,/'

).

\2_CÊ_2.6J/è

i
I î,/./.1
i/,/,,
t: ig .4

\,,,'\'
\
i I ----
-/ -a_

/'/ //'
i,'/i
t'lt'i
'I

, -.+_-t
/!;/
i
.!r"I
,/i

Â<fi/
-er,z-

i__IT3a;
; ..Ê ê++:,

i;qri f rr.lr

,i
Ps\æçt f etu twt I u'u*b
-Mm ut-rQt N**lr"
{ ut+ e^ tr"-1,-æ I (' c,r*'.,4A,-r1)

t*r kfr h" ol y'lz^'^

r--*:-ir
r -l- -rE
rr ' tll

rj'- J =t'ù
I

& S?ÛnÔL* 6'{ lffi #leszraE-nËtof

€nas{renent Ao* to",rt He


Nrv
*t
#tç7 cÙ(Æta
Àsç'Ytg*6'€

h- P,* ab otr P#1* Ni'^l; Nùlrt


k?P' stn?tz
lsgte'f\'tÆùr-

I
Z'

\^<tar(M
tbupvn'L4v\à

r-1
1l
[rl


f:.1

("1,,)

l)r1l'ttrr

.i: , r.,

. Êenlon
plei de 10 _
Asse rblagù {)ôi.lilu-lrirvcrso

a;'"
\.:/

Asr;ornl-:lgge traiierse-traverstr

I icd de poteru arliculé'

.zr;:
--1'-- )''
t;ltt -'- -:
\,

-'-v'/""'
\ ,-- --t

\,

'li-+r't )i 4o X ,,1
\

Çn

Flambcmcnt du goussct de faitage


l

--.- i

Frc. 19.

Âr&ocjrcd'un
!s
efforÈ vcctical
$
E
ql
'6
\)

c
\
È;1

c{) Apptti des fermes sur_murs .: la verticalc. de l'lpure de la diagonateË.


d'ext.emiié ou de larbalét.ie. d.oit passer en principe ari milieu-de t" sl"fiiî_#,
d'appui (fig.2q.

.:É,ii
=."=;i**
d"ali,"l 1-3i;'-ëffi
irporitioru
tt:*=:.=:i#l
. 'r'-r.+' --.Ê-!+i1.
' : 'r ' . :ir!i!.
: -:--:*--::*i-
cct

approximativement
tête du Poteau ott

FIG. 106. f'ç366a rrticuléa'


-

È;fu;'

FENITES