Vous êtes sur la page 1sur 4

Support de cours de l’UE : Présentation de l'ordinateur personnel

Ce chapitre vous présente tous les composants à l'intérieur du boîtier d'un ordinateur, en commençant par la
carte mère. Vous découvrirez les composants internes connectés à la carte mère, notamment le module
d'alimentation, le processeur, la mémoire RAM, les cartes d'extension et les lecteurs de stockage. Vous
apprendrez par ailleurs à identifier les connecteurs, les ports et les câbles permettant de raccorder physiquement
les périphériques à la carte mère.

Il est non seulement important de se familiariser avec les composants de l'ordinateur, mais aussi de développer
des compétences pratiques. Dans ce chapitre, vous apprendrez à démonter un ordinateur afin de connaître tous
les composants et la manière dont ils sont connectés.

I- Sécurité électrostatique
1- Electricité statique

L'électricité statique doit atteindre au moins 3 000 volts pour qu'une personne ressente une décharge.
Par exemple, l'électricité statique peut s'accumuler sur vous lorsque vous marchez sur un sol en moquette. Lors
d'un contact avec une autre personne, vous subirez tous les deux une décharge électrique. Si vous ressentez
une douleur ou qu'un bruit se produit, la décharge était probablement supérieure à 10 000 volts. En comparaison,
une décharge électrostatique de moins de 30 volts peut endommager un composant informatique. Pour
décharger les accumulations statiques, il suffit de toucher un objet mis à la terre avant de toucher un équipement
électronique. C'est ce que l'on appelle la mise à la terre automatique.

Une décharge électrostatique peut endommager irrémédiablement des composants électroniques. Suivez les
recommandations ci-dessous pour empêcher les dégâts causés par les décharges électrostatiques :

 Conservez tous les composants dans des sacs antistatiques tant que vous n'êtes pas prêt à les installer.

 Utilisez des tapis mis à la terre sur les tables de travail.

 Utilisez des tapis de sol mis à la terre dans les espaces de travail.

 Utilisez des bracelets antistatiques lorsque vous intervenez sur des ordinateurs.

2- Bloc d’alimentation

Les prises électriques murales fournissent du courant alternatif (CA). Toutefois, tous les composants situés à
l'intérieur d'un ordinateur nécessitent une alimentation en courant continu (CC). Pour obtenir une alimentation CC
(courant continu), les ordinateurs utilisent un bloc alimentation qui permet de convertir l'alimentation secteur (CA,
courant alternatif) en courant continu de tension plus faible.

Les différents facteurs de forme des blocs d'alimentation d'ordinateurs de bureau sont décrits ci -dessous :

 AT (Advanced Technology) : type d'alimentation utilisé à l'origine par les anciens ordinateurs, aujourd'hui
considéré comme obsolète.

 ATX (AT Extended) : version mise à jour de l'alimentation AT, également considérée comme obsolète.

 ATX12V : format le plus répandu actuellement. Il comprend un deuxième connecteur de carte mère pour
l'alimentation directe du processeur. Il existe plusieurs versions de la technologie ATX12V.
 EPS12V : ce format a été développé à l'origine pour les serveurs, mais il est aujourd'hui couramment utilisé
dans les modèles de bureau haut de gamme.

II- Carte mère

1- Format de carte mère

De nombreuses variantes de cartes mères ont été développées au fil des ans. On distingue toutefois trois
facteurs de forme courants pour les cartes mères :

 ATX (Advanced Technology eXtended) : il s'agit du facteur de forme de carte mère le plus courant. Le
boîtier ATX est adapté aux ports d'E/S (Entrée/Sortie) intégrés sur la carte mère ATX standard.
L'alimentation ATX se connecte à la carte mère par le biais d'un connecteur unique à 20 broches.

 Micro-ATX : plus petit, le Micro-ATX est conçu pour être rétrocompatible avec le modèle ATX. Les cartes
Micro-ATX utilisent souvent les mêmes chipsets et connecteurs d'alimentation Northbridge et Southbridge
que les cartes ATX standard, et peuvent donc utiliser nombre de leurs composants. En général, les c artes
Micro-ATX s'intègrent dans les boîtiers ATX standard. Toutefois, les cartes mères Micro -ATX sont
beaucoup plus petites que les cartes mères ATX et elles comportent moins de slots d'extension.

 ITX : le format ITX est prisé en raison de sa très petite taille. Il existe de nombreux types de cartes mères
ITX ; toutefois le format Mini-ITX est l'un des plus utilisés. Peu gourmand en énergie, le format Mini -ITX ne
nécessite pas l'utilisation de ventilateurs pour maintenir une température basse. Une carte mè re Mini-ITX
n'a qu'un seul logement PCI. Un ordinateur utilisant une carte mère de type Mini-ITX peut être utilisé
lorsqu'un ordinateur volumineux ou bruyant serait gênant.

2- Composantes de la carte mère

La carte mère possède différentes connexions permettant d'ajouter des composants informatiques :

 Le processeur (CPU) : il est considéré comme le cerveau de l'ordinateur.

 La mémoire vive (RAM) : emplacement temporaire de stockage des données et des applications.

 Les slots d'extension : emplacements prévus pour la connexion de composants supplémentaires.

 Le chipset : circuits intégrés contrôlant les interactions entre le matériel d'une part et le processeur et la
carte mère d'autre part. Le chipset détermine également la quantité de mémoire pouvant être ajoutée à une
carte mère, ainsi que le type de connecteurs de celle-ci.

 La puce BIOS (Basic Input/Output System) et la puce UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) :
le BIOS sert au démarrage de l'ordinateur et à la gestion du flux de données entre le disque dur, la carte
vidéo, le clavier, la souris, etc. Le BIOS a été récemment amélioré par la technologie UEFI. UEFI désigne
une interface logicielle différente pour les services de démarrage et d'exécution, mais repose toujours sur le
BIOS pour la configuration du système, le test automatique de mise sous tension (POST ou Power On Self
Test) et l'installation.

A) Le processeur

Le processeur est chargé d'interpréter et d'exécuter des commandes. Il gère les instructions des autres
composants matériels (p. ex., un clavier) et des composants logiciels de l'ordinateur. Le processeur interprète les
instructions et renvoie les informations à l'écran ou effectue les tâches demandées . Intel et AMD sont les
principaux fabricants de processeurs (on les désigne aussi par le terme de fondeur).

Les sockets et packages de processeurs modernes reposent sur les architectures suivantes :
 PGA (Pin Grid Array ou matrice de broches : dans l'architecture PGA, les broches situées sous le
package de processeur sont insérées dans le socket, généralement de type ZIF (Zero Insertion Force ou
« à force d'insertion nulle »), dédié de la carte mère. ZIF fait référence à la force nécessaire pour insérer un
processeur dans le socket ou le slot de la carte mère.

 LGA (Land Grid Array ou matrice de pastilles) : dans une architecture LGA, les broches se trouvent
dans le socket et non sur le processeur.

B) Les mémoires

Un ordinateur a besoins des mémoires pour son fonctionnement.

 Stockage de masse
- Disques durs : les disques durs sont les disques magnétiques traditionnels utilisés depuis de
nombreuses années. Leur capacité de stockage s'exprime en gigaoctets (Go) ou en téraoctets
(To). Leur vitesse, mesurée en tours par minute (tr/min), correspond à la vitesse à l aquelle l'axe
fait tourner les plateaux qui contiennent les données Il existe trois versions principales de la
norme SATA : SATA 1, SATA 2 et SATA 3, comme le montre la figure. Les câbles et les
connecteurs sont identiques, mais les vitesses de transfert d es données sont différentes.
SATA 1 offre un débit de transfert de données maximum de 1,5 Gbit/s, alors que SATA 2 peut
atteindre jusqu'à 3 Gbit/s. SATA 3 est le plus rapide, pouvant atteindre 6 Gbit/s.
Remarque : avant la création de la norme SATA, les normes de raccordement IDE (Integrated Drive
Electronics) et EIDE (Enhanced Integrated Drive Electronics) étaient utilisées.

- Lecteurs de bandes : les bandes magnétiques sont principalement utilisées pour l'archivage
des données. À l'origine, les lecteurs de bandes servaient à sauvegarder les données des PC

 Mémoire morte (ROM)


Les puces ROM sont situées sur la carte mère et sur d'autres cartes à circuits imprimés, et elles
contiennent des instructions auxquelles le processeur peut accéder directement. Les instructions
stockées en mémoire morte concernent notamment le fonctionne ment de base de l'ordinateur, comme le
démarrage de celui-ci ou le chargement du système d'exploitation. La mémoire ROM est une mémoire
non volatile, ce qui signifie que son contenu n'est pas effacé lorsque l'on éteint l'ordinateur. Nous
pouvons citer entre autre :
- ROM (read only memory) puce dont le contenue ne peut être effacé ni écrasé
- PROM puce fabriquée sans contenue dont on peut programmer une seule fois sans effacer
- EPROM puce programmable qui peut être effacée en l’exposant aux rayons ultra -violets puissants
- EEPROM (Rom flash) puce programmable dont on peut flasher si besoin s’impose

 Mémoire RAM
La RAM (Random Access Memory), ou mémoire vive, sert à stocker temporairement les données et les
programmes que le processeur est en train d'utiliser. Contrairement à la mémoire morte, la RAM est une
mémoire volatile, ce qui signifie que son contenu s'efface lorsqu'on éteint l'ordinateur.
L'ajout de RAM permet d'améliorer les performances du système. Nous pouvons citer entre autre :
- La RAM statique : utilisée pour les mémoires caches
- SDRAM : elle fonctionne en synchronisation avec les bus mémoires et traiter les instructions
simultanément (lecture et écriture)
- DDR SDRAM : elle transfert les données 2 fois plus rapide que la SDRAM et évolue en DDR2, 3, 4

C) Les cartes d'extension

Les cartes d'extension permettent d'ajouter des fonctionnalités à l'ordinateur en fournissant des contrôleurs pour
des périphériques spécifiques ou de remplacer celles qui ne fonctionnaient pas correctement.

Voici quelques cartes d'extension courantes permettant d'améliorer et de personnaliser les capacités d'un
ordinateur :
 Carte son : fournit des fonctionnalités audio.

 Carte réseau : connecte un ordinateur à un réseau via un câble réseau.

 Carte réseau sans fil : connecte un ordinateur à un réseau grâce aux radiofréquences (Wireless).

 Carte vidéo : fournit des fonctionnalités vidéo.

 Carte d'acquisition vidéo : permet à un ordinateur qui reçoit un signal vidéo d'enregistrer celui -ci sur un
lecteur de stockage à l'aide d'un logiciel d'acquisition vidéo.

 Carte tuner TV : permet de regarder et d'enregistrer des signaux TV sur un PC en raccordant celui -ci à un
téléviseur câblé, à un récepteur satellite ou encore à une antenne.

 Carte de contrôleur USB (Universal Serial Bus) : fournit des ports USB supplémentaires pour connecter
des périphériques à l'ordinateur.

 carte eSATA : ajoute des ports SATA internes et externes supplémentaires à un ordinateur via un seul slot
PCI Express.

Conclusion

Au début de ce chapitre, vous avez découvert les composants internes qui constituent un ordinateur et les
consignes de sécurité à suivre pour éviter les incendies et les blessures électriques. Vous avez également reçu
des informations sur les décharges électrostatiques (ESD) et avez analysé la façon dont elles peuvent
endommager l'équipement si celui-ci n'est pas correctement déchargé.

Vous avez ensuite découvert tous les composants qui composent un PC, en commençant par le boîtier qui abrite
les composants internes. Vous avez appris les différents formats du boîtier et des modules d'alimentation, et avez
vu leur évolution au fil du temps. Vous avez ensuite abordé les différents types de connecteurs permettant
d'alimenter les divers composants internes tels que la carte mère et les lecteurs de stockage, à savoir SATA,
Molex et PCIe, ainsi que les tensions fournies par ces connecteurs.

Vous avez en outre découvert l'importance de la carte mère, véritable colonne vertébrale de l'ordinateur qui
contient des bus ou chemins d'accès électriques permettant de relier les composants électroniques, à savoir le
processeur, la mémoire RAM, les slots d'extension, le chipset, la puce BIOS et la puce UEFI.

Vous avez par ailleurs appris à différencier les types de périphériques de stockage, tels que les disques durs, les
disques optiques et les disques SSD, ainsi que les interfaces PATA et SATA qui les connectent à la carte mère.

Votre instructeur vous a expliqué les outils les plus couramment utilisés et vous a appris à démonter un
ordinateur. À la fin de ce chapitre, vous avez démonté vous -même un ordinateur dans le cadre d'un exercice
pratique.

Vous aimerez peut-être aussi