Vous êtes sur la page 1sur 50

ENSAM – MEKNES 2018 / 2019

CH 2 :
REGLEMENTATION PARASISMIQUE
RPS 2011

Y.BAHI
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
1. CLASSIFICATION

Classe I : Bâtiments d’importance vitale

2
07/03/2019
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
1. CLASSIFICATION

Classe II : Bâtiments du grand public

Classe III : Bâtiments ordinaires

3
07/03/2019
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
2. COEFFICIENT D’IMPORTANCE I

4
07/03/2019
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
3. REGULARITE STRUCTURALE
3.1 Régularité en plan

a) La structure doit présenter une forme en plan simple, tel que le rectangle, et une distribution
de masse et de rigidité sensiblement symétrique vis à vis de deux directions orthogonales au
moins, le long desquelles sont orientés les éléments structuraux résistant à l’action sismique
Lorsque le système structural n’est pas orienté le long d’un ensemble d’axes orthogonaux la
structure est considérée irrégulière (voir figure ci-dessous).

5
07/03/2019
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
3. REGULARITE STRUCTURALE
3.1 Régularité en plan

6
07/03/2019
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
3. REGULARITE STRUCTURALE
3.2 Régularité en élévation

7
07/03/2019
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
3. REGULARITE STRUCTURALE
3.2 Régularité en élévation

8
07/03/2019
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
3. REGULARITE STRUCTURALE
3.2 Régularité en élévation

9
07/03/2019
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
3. REGULARITE STRUCTURALE
3.2 Régularité en élévation

10
07/03/2019
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
4. CLASSE DE DUCTILITE
4.1 Faible ductilité : ND1

Ce niveau de ductilité correspond aux structures dont la réponse sismique doit

évoluer essentiellement dans le domaine élastique, conçues selon le règlement

en vigueur avec quelques exigences relatives aux détails et aux dispositions

constructives

4.2 Ductilité moyenne: ND2


Pour ce niveau de ductilité des prescriptions sismiques spécifiques sont à adopter

pour permettre à la structure entrer dans le domaine inélastique au cours du

mouvement sismique avec une protection raisonnable contre toute rupture

prématurée. 11
07/03/2019
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
4. CLASSE DE DUCTILITE

4.3 Ductilité élevé: ND3

Pour ce niveau de ductilité des prescriptions spéciales relatives à l’évaluation

de l’action de calcul, au dimensionnement et aux détails d’assemblage des

éléments doivent être adoptées pour assurer la formation des mécanismes

stables prévus, permettant le développement d’une grande capacité de

dissipation d’énergie.

12
07/03/2019
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
5. DUCTILITE ET CLASSES DE BATIMENTS

13
07/03/2019
I. PARAMETRES DE CLASSIFICATION DES STRUCTURES:
6. FACTEUR DE REDUCTION

Le facteur de réduction de la force sismique de calcul, ou coefficient de ductilité K,

caractérise la capacité d’une structure à dissiper l’énergie par comportement

inélastique.

14
07/03/2019
II. REGLES DE BASE DE CONCEPTION:
1. EXIGENCE GENERALES

a) Chaque ouvrage et tous ses éléments structuraux doivent être conçus et réalisés de manière

à satisfaire aux exigences du présent règlement.

b) Ils doivent être conçus et réalisés de manière à avoir une rigidité, une résistance et une

ductilité suffisantes pour résister aux sollicitations sismiques déterminées par le présent

règlement.

c) Le système structural résistant aux sollicitations sismiques pour les transmettre au sol

doit être clairement défini pour l’ouvrage

d) L’action sismique et l’action du vent sur une structure ne sont pas prises en considération

simultanément.

15
07/03/2019
II. REGLES DE BASE DE CONCEPTION:
2. CHOIX DU SITE

16
07/03/2019
II. REGLES DE BASE DE CONCEPTION:
3. STRUCTURE
3. 1 CONFIGURATION SIMPLE

17
07/03/2019
II. REGLES DE BASE DE CONCEPTION:
3. STRUCTURE
3. 2 ESPACEMENT ENTRE DEUX BLOCS

18
07/03/2019
II. REGLES DE BASE DE CONCEPTION:
3. STRUCTURE
3. 2 ESPACEMENT ENTRE DEUX BLOCS

19
07/03/2019
II. REGLES DE BASE DE CONCEPTION:
4. ELÉMENTS NON STRUCTURAUX

20
07/03/2019
III. DONNEES SISMIQUES:
1. SEISME DE CALCUL

1.1- MODÉLISATIONS DU MOUVEMENT DU SOL

Pour l’évaluation de l’action du tremblement de terre sur une structure, le

mouvement sismique du sol est défini par les paramètres suivants:

 L’accélération maximale du sol Amax


 La vitesse maximale du sol Vmax
 Un spectre de réponse en termes d’accélération pour le mouvement horizontal
relatif à un type de site normalisé à l’accélération unitaire.
 Un spectre de réponse du mouvement vertical est déduit du spectre horizontal
par un coefficient de 2/3, du fait que l’amplitude du mouvement vertical est
inférieure à celle du mouvement horizontal.
21
07/03/2019
III. DONNEES SISMIQUES:
1. SEISME DE CALCUL

1.2- ZONAGE SISMIQUE

22
07/03/2019
III. DONNEES SISMIQUES:
1. SEISME DE CALCUL

1.2- ZONAGE SISMIQUE

Figure : Zonage sismique en


vitesse pour des probabilités
de 10% en 50 ans

23
07/03/2019
III. DONNEES SISMIQUES:
1. SEISME DE CALCUL

1.2- ZONAGE SISMIQUE

Figure : Zonage sismique en


accélération pour des probabilités
de 10% en 50 ans

24
07/03/2019
III. DONNEES SISMIQUES:
1. SEISME DE CALCUL

1. 3 - SPECTRE D’AMPLIFICATION DYNAMIQUE

25
07/03/2019
III. DONNEES SISMIQUES:
1. SEISME DE CALCUL

1. 3 - SPECTRE D’AMPLIFICATION DYNAMIQUE

26
07/03/2019
III. DONNEES SISMIQUES:
1. SEISME DE CALCUL

1. 3 - SPECTRE D’AMPLIFICATION DYNAMIQUE

27
07/03/2019
IV. EVALUATION DE L'EFFORT SISMIQUE:
1. APPROCHE STATIQUE ÉQUIVALENTE

1.1 FORCE SISMIQUE LATÉRALE ÉQUIVALENTE

28
07/03/2019
IV. EVALUATION DE L'EFFORT SISMIQUE:
1. APPROCHE STATIQUE ÉQUIVALENTE

1.1 FORCE SISMIQUE LATÉRALE ÉQUIVALENTE

29
07/03/2019
IV. EVALUATION DE L'EFFORT SISMIQUE:
1. APPROCHE STATIQUE ÉQUIVALENTE

1.2 RÉPARTITION VERTICALE DE LA FORCE SISMIQUE

ag
30
07/03/2019
IV. EVALUATION DE L'EFFORT SISMIQUE:
1. APPROCHE STATIQUE ÉQUIVALENTE

1.2 RÉ PARTITION VERTICALE DE LA FORCE SISMIQUE

Ft = 0 si T < 0,7s
Ft = 0,07.T.F si T > 0,7s

 Wn .hn 
Fn  ( F  Ft ) 
  W .h  
 i i 

Fn : est la force horizontale de calcul, appliquée au niveau n.


Wn : est la charge totale au niveau n.
hn : est la hauteur du niveau considéré à partir du sol.
T : période fondamentale de la structure

31
07/03/2019
IV. EVALUATION DE L'EFFORT SISMIQUE:
1. APPROCHE STATIQUE ÉQUIVALENTE

1.3 EVALUATION DE LA PÉRIODE FONDAMENTALE


La valeur de la période fondamentale de vibration T peut être déterminée par les formules
forfaitaires suivantes :
a) Ossature en portiques en béton armé ou en charpente en acier contreventée

b) Portique en acier à nœuds rigides

c) Autre ossature:

Où, H et L exprimés en mètre, sont respectivement la hauteur totale du bâtiment et la


longueur du mur ou de l’ossature qui constitue le principal système de
contreventement, dans la direction de l’action sismique.

32
07/03/2019
IV. EVALUATION DE L'EFFORT SISMIQUE:
2. COMBINAISON D’ACTIONS

33
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION:
1. INTRODUCTION

Il y a l’existence d’excentricités structurales entre les centres de gravité CMi et les


centre de rigidité CRi (ou centre de torsion) à chaque niveau i:

Il en résulte les moments de torsion

Mt = Vy. (CMi CRi )x

Mt = Vx. (CMi CRi )y

34
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
1. INTRODUCTION

Les effets des excentricités


accidentelles eai sont calculés
séparément dans une analyse
statique où on applique les Mti.

35
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
2. CENTRE DE GRAVITE CMi

36
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
2. CENTRE DE GRAVITE CMi

Pour déterminer CMi , centre de gravité des masses mj situées au dessus du niveau i ,
il faut :

− déterminer la masse mj, "masse sismique" de l'étage j, et la position du centre de


gravité cmj de chacun des étages au-dessus de l'étage i ; cette position peut s'exprimer
par des coordonnées Xj et Yj par rapport à un système d'axe quelconque (le même pour
tous les étages …);

37
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
3. CENTRE DE RIGIDITE CRi

38
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
3. CENTRE DE RIGIDITE CRi

39
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
3. CENTRE DE RIGIDITE CRi

40
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
3. CENTRE DE RIGIDITE CRi

41
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
3. EXEMPLE DE CALCUL APPROCHE

42
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
3. EXEMPLE DE CALCUL APPROCHE

43
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
3. EXEMPLE DE CALCUL APPROCHE

44
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
3. EXEMPLE DE CALCUL APPROCHE

16

 I .x xi i
ex  i 1

I xi

16

 I .y yi i
ey  i 1

I yi

45
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
3. EXEMPLE DE CALCUL APPROCHE

46
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
3. EFFET DE TORSION (RPS2011)

47
07/03/2019
V. REPONSE DES BATIMENTS EN TORSION :
3. EFFET DE TORSION (RPS2011)

48
07/03/2019
VI. STABILITE AU RENVERSEMENT :

Article 8.2.3 – Stabilité au renversement RPS 2011• « La structure doit être


dimensionnée pour résister aux effets de renversement dû aux combinaisons
des actions de calcul. Un ancrage est exigé si l’effet des charges de calcul
tendant à provoquer ce phénomène est supérieur à l’effet de stabilisation »

49
07/03/2019
VI. STABILITE AU RENVERSEMENT :

50
07/03/2019