Vous êtes sur la page 1sur 189

FROSTIN 

Marie
LEPAROUX Elodie
PERCHER Eloïse
PHAM Jeanne
RIVIERE Jennifer
RUAN Gaëlle

          TC 24

Saveur Café
Sommaire
Introduction…………………………………………………………………………………………………..1
 I  Présentation du projet                                                          
                                                                      
 
...................................................................................
............................................
   
 2
 1.) Le concept, l'idée                                                             
                                                                          
 
...................................................................................
...................................................
   
 2
 a La définition et les caractéristiques du projet                                  
                                                        
 
...................................................................................
......
   
 2
 2.) Profil du porteur de projet                                                    
                                                                      
 
...................................................................................
......................................
   
 4
 II  Étude de marché                                                                
                                                                       
 
...................................................................................
...................................................
   
 5
 1.) Le macroenvironnement                                                          
                                                                 
 
...................................................................................
.......................................
   
 6
 2.) La demande                                                                     
                                                                           
 
...................................................................................
............................................................
   
 8
 a Le marché du café                                                                
                                                                   
 
...................................................................................
...............................................
   
 8
 b Le marché Français                                                               
                                                                
 
...................................................................................
...........................................
    
 10
 c Le marché angevin                                                                
                                                                
 
...................................................................................
............................................
    
 10
 3.) L’activité des cafés                                                           
                                                                       
 
...................................................................................
..............................................
    
 12
 a Les nouvelles tendances                                                          
                                                              
 
...................................................................................
....................................
    
 12
 b Le commerce équitable                                                            
                                                             
 
...................................................................................
.....................................
    
 13
 4.) Le microenvironnement                                                          
                                                                
 
...................................................................................
......................................
    
 16
 a L’offre                                                                          
                                                                         
 
...................................................................................
...............................................................
    
 16
 b Analyse de la concurrence sur Angers                                             
                                                     
 
...................................................................................
..............
    
 17
 c Notre concurrent principal pour les produits commercialisés, le Mc Café    :....
....................................
                                          18
    
 ..................................................................................
...................................................................................
                                                                                    
                                                                                   
19
    
 d Analyse du microenvironnement selon les forces de Porter    :...................
..........................................
                                                               22
    
 e Schéma récapitulatif des forces de Porter                                        
                                                     
 
...................................................................................
.........
    
 26
 6.) Détermination du positionnement                                                
                                                            
 
...................................................................................
........................
    
 29
 a  Choix des points de différence                                                  
                                                           
 
...................................................................................
.........................
    
 29
 b  La stratégie de différenciation                                                 
                                                             
 
...................................................................................
..........................
    
 30
 c Positionnement voulu                                                             
                                                               
 
...................................................................................
........................................
    
 30
 7.) Comportement et segmentation de la clientèle                                   
                                                     
 
...................................................................................
....
    
 32
 III  Le " Saveur Café"                                                             
                                                                    
 
...................................................................................
.............................................
    
 38
 1.) La marque                                                                      
                                                                          
 
...................................................................................
............................................................
    
 38
 a Le choix de la marque                                                            
                                                               
 
...................................................................................
.......................................
    
 38
 b Le logo                                                                          
                                                                        
 
...................................................................................
..............................................................
    
 38
 2.) L'agencement du magasin                                                        
                                                                
 
...................................................................................
....................................
    
 39
 3.) La communication                                                               
                                                                    
 
...................................................................................
...............................................
    
 40
 a Détermination des objectifs commerciaux                                          
                                                  
 
...................................................................................
........
    
 40
 b Détermination des objectifs de communication                                     
                                               
 
...................................................................................
    
 40
 c Notre plan d’action    :........................................................
.....................................................................
                                                                                    
                                           40
    
 d Notre copie Stratégie                                                            
                                                                 
 
...................................................................................
.........................................
    
 41
 e Le flyer                                                                         
                                                                         
 
...................................................................................
.............................................................
    
 43
 f Le site internet                                                                 
                                                                      
 
...................................................................................
...................................................
    
 44
                                                                                    
                                                                              
  .................................................................................
...............................................................................
 
    
 44
 4.) L'emplacement                                                                  
                                                                       
 
...................................................................................
....................................................
    
 46
 a L'Accès                                                                          
                                                                        
 
...................................................................................
..............................................................
    
 46
 b Les Possibilités de stationnement                                                
                                                         
 
...................................................................................
.....................
    
 46
 5.) Zone de chalandise    :.......................................................
.........................................................................
                                                                                    
                                              47
    
 6.) Le fonds de commerce                                                           
                                                                  
 
...................................................................................
.........................................
    
 49
 a Aspect général                                                                   
                                                                    
 
...................................................................................
...................................................
    
 49
 b Les composantes du fonds de commerce                                             
                                                 
 
...................................................................................
..........
    
 49
 c  La décoration                                                                   
                                                                     
 
...................................................................................
....................................................
    
 49
 7.) Marketing mix                                                                  
                                                                        
 
...................................................................................
......................................................
    
 51
 a Produits                                                                         
                                                                        
 
...................................................................................
.............................................................
    
 51
 b Prix                                                                             
                                                                           
 
...................................................................................
....................................................................
    
 51
 c Distribution                                                                     
                                                                      
 
...................................................................................
.......................................................
    
 51
 d Communication                                                                    
                                                                 
 
...................................................................................
.................................................
    
 51
 8.) Argumentaire de vente                                                          
                                                                   
 
...................................................................................
.........................................
    
 52
 9.) Les produits                                                                   
                                                                           
 
...................................................................................
..........................................................
    
 55
 a  Les boissons chaudes                                                            
                                                               
 
...................................................................................
......................................
    
 55
 b Boissons froides                                                                 
                                                                   
 
...................................................................................
................................................
    
 56
 c Accompagnements                                                                  
                                                              
 
...................................................................................
............................................
    
 57
 IV  Les moyens à mettre en œuvre                                                   
                                                          
 
...................................................................................
.........................
    
 57
 1.) Les moyens humains                                                             
                                                                   
 
...................................................................................
............................................
    
 57
 a La détermination des besoins humains                                             
                                                     
 
...................................................................................
..............
    
 57
 b Qualifications des employés                                                      
                                                           
 
...................................................................................
.............................
    
 58
 c Planning des horaires du personnel                                               
                                                        
 
...................................................................................
...................
    
 60
 2.) Les moyens juridiques                                                          
                                                                   
 
...................................................................................
.........................................
    
 61
 a Le statut juridique                                                              
                                                                   
 
...................................................................................
.............................................
    
 61
 b Organismes d'aide à la création du café                                          
                                                      
 
...................................................................................
............
    
 65
 3.) Les moyens financiers                                                          
                                                                    
 
...................................................................................
..........................................
    
 66
 a Plan  de financement initial                                                     
                                                              
 
...................................................................................
...............................
    
 66
 b Compte résultat prévisionnel pour 3 ans                                          
                                                     
 
...................................................................................
...........
    
 67
 c Trésorerie prévisionnelle pour l'année 1                                         
                                                      
 
...................................................................................
...........
    
 69
 d Chiffre d'affaires prévisionnel                                                  
                                                             
 
...................................................................................
...........................
    
 72
 e Prévision des ventes                                                             
                                                                 
 
...................................................................................
..........................................
    
 72
 f Prévision des achats                                                             
                                                                  
 
...................................................................................
...........................................
    
 73
 g Charges annuelles du personnel                                                   
                                                         
 
...................................................................................
........................
    
 76
 h Seuil  de rentabilité                                                            
                                                                   
 
...................................................................................
..........................................
    
 76
 i Bilan comptable le 12/31 de l'année                                              
                                                        
 
...................................................................................
..................
    
 77
 j Bilan fictif                                                                     
                                                                         
 
...................................................................................
..........................................................
    
 79
 k  Besoin en fond de  roulement                                                    
                                                          
 
...................................................................................
..........................
    
 79
A.  Liste des produits et leurs prix...............................................
...............................................................82
B.  Localisation des concurrents ..................................................
..............................................................83
  

84

C.  Zone de chalandise.............................................................
....................................................................84
E.  Fournitures de départ..........................................................
.....................................................................1
F.  Nos fournisseurs...............................................................
.........................................................................4
   

G.  Les organismes d’aides.........................................................
...................................................................4
H.  Lettre pour la SACEM...........................................................
.................................................................5
I.  Communiqué de presse ..........................................................
..................................................................6
J.  Brainstorming du 11/02/2008....................................................
...............................................................7
K.  Brainstorming pour le nom......................................................
...............................................................8
L.  Analyse à plat.................................................................
...........................................................................9
M.  Analyse par tris croisés.......................................................
..................................................................26
N.  Répartition des tâches.........................................................
...................................................................29
O.  Accompagnement du projet.......................................................
...........................................................32
P.  Implications personnelles......................................................
.................................................................33
Q.  Sitographie ...................................................................
..........................................................................35
R.  Le site internet...............................................................
.........................................................................36
Conclusion...…………………………………………………………………………………………………71
Remerciements..
……………………………………………………………………………………………..72
Annexes……………………………………………………………………………………………………...73
INTRODUCTION
Le concept que nous avons développé dans le cadre du projet CREA IUT est novateur s
ur la ville  
d’Angers. Déjà utilisé à travers des enseignes telles que Starbucks à Paris ou Lyon
, ce concept ne connaît  
pas de concurrent direct dans le centre ville. Néanmoins, cette ville particulièrem
ent étudiante dispose de  
nombreux établissements (cafés, bars…). Ce concept spécialisé dans la distribution 
de boissons à base de  
café   connaîtratil   un   succès   identique   sur   l’agglomération   angevine ?
Quelles   sont   aujourd’hui   ses  
opportunités et ses perspectives d’avenir ?
Le concept de Saveur Café s’apparente à celui d’une enseigne telle que Starbucks. C
réer pour tenter  
de   répondre   aux   évolutions   des   comportements   de  consommation,   il  
est  déjà  adopté  par   de  nombreux  
américains mais aussi par de nombreux parisiens et lyonnais. Cet établissement ne d
istribuera que des 
boissons   chaudes   et  froides   sans  alcool,   principalement   élaborées  
à base  de café.   Pour  accompagner,  
l’entreprise   proposera   des   pâtisseries   et   viennoiseries ;   tout   cela  
dans   une   ambiance   calme,   posée   et  
chaleureuse. 
Accélération du rythme de vie, montée du stress causée par l’exercice d’une activit
é professionnelle,  
mais aussi en contrepartie volonté de s’accorder plus de temps libre… : tous ces fa
cteurs influent sur le 
comportement   de   l’individu   et   modifient   sa   consommation.   C’est  
pourquoi   Saveur   Café   a   souhaité  
développer un concept en cohérence avec la demande. 
La réalisation de ce dossier a pour objectif de vérifier la faisabilité et la perti
nence   du concept  
imaginé. 
Pour cela, nous avons effectué une analyse approfondie du marché, pour ensuite crée
r un concept de  
toute pièce en passant de l’agencement de la salle, à sa décoration jusqu’à son emp
lacement géographique.  
Dans le cadre de son ouverture, nous avons élaboré un plan de communication.  Enfin
, la concrétisation du 
projet se fera grâce à l’établissement d’un plan financier résumant nos investissem
ents de départ et les  
bilans des exercices. 

1
I Présentation du projet
1.)Le concept, l'idée
a

La définition et les caractéristiques du projet

Le projet "Saveur Café" découle de l’interaction de 6 personnes qui ont décidé, grâ
ce à une opportunité 
(CREA IUT), de se lancer dans la création d’une activité économique. L’idée princip
ale et novatrice est de 
créer un café à thème destiné au grand public. Il a été constaté que peu de structu
res de ce type existe  en 
France et sur la ville d’Angers particulièrement. 
Le thème de notre établissement se basera sur le café décliné sous différentes rece
ttes.  Notre entreprise 
proposera un éventail de recettes autour du café, mais aussi de viennoiseries et de 
pâtisseries françaises. Ce 
lieu privilégiera la nouvelle tendance du cocooning par une ambiance conviviale et 
chaleureuse, ce qui sera 
traduit par une décoration et  un mobilier cosy.
Notre café sera situé dans le centre économique et dynamique d’Angers, plus particu
lièrement place 
du Ralliement (à l’emplacement du magasin Eram). C’est en effet une place considéra
blement stratégique de 
notre ville que se soit au niveau culturel (point de rendezvous habituel pour les a
ngevins), ou pratique (avec 
la présence d’arrêts de bus et de parking de stationnement). 

2
3
2.)Profil du porteur de projet
Le porteur de projet de notre concept est un homme de 40 ans, marié, deux enfants. 
Fort de 20 ans 
d’expérience   dans   le   métier   de   la   restaurationcafé,   Mr   Axel   AIRE
est   tout   à   fait   apte   à   ouvrir   un 
établissement tel que le Saveur Café. De nature motivée et entreprenante,
expérimenté  dans la création 
d’entreprise, il est responsable et sait prendre les bonnes décisions au bon moment
.  Associé au chef d’une 
grande   entreprise   d’Angers,   Mr   Aire   dispose   actuellement   d’un  
capital   propre   de   115   500€ qu’il   peut 
investir aujourd’hui en totalité dans la création du café. 

4
II Étude de marché
Aujourd’hui, le café est, avec le pétrole, le blé, le sucre et la pâte à papier, un 
des principaux produits 
du commerce mondial et occupe quelques 25 millions de personnes. En valeur marchand
e, le café vient au 
deuxième rang du commerce mondial. Il est donc un produit de première importance su
r le marché mondial 
des   produits   agroalimentaires.   Cependant   il   connaît   ces   dernières  
décennies   une   crise   au   niveau 
international.   Un   rapport   sur   la   production   mondiale   du   café  
dresse   un   état   de   la   situation   plutôt 
catastrophique.   Les   prix   et   les   revenus   des   producteurs   baissent  
tandis   que   les   profits   des   négociants 
augmentent. Le café est la boisson par excellence en Europe. Le café se boit aussi 
bien le matin, après 
manger et quelque fois le soir. Le marché du café est un marché mature et 95% de la 
population boit déjà du 
café.
Il n’y a donc aucune possibilité d’accroître le marché en nombre de consommateurs. 
De plus, les 
jeunes boivent moins de café que leur aînés et sont attirés par de nouveaux concept
s de boissons comme les 
sodas, et les boissons énergétiques. La création d’opportunités ou les nouvelles te
ndances du marché du café 
suffirontelles à améliorer la situation ?

5
1.)Le macroenvironnement

6
 Réglementation forte
Tout établissement recevant du public doit respecter des normes de sécurité. La pri
ncipale norme en 
matière de sécurité est le règlement de sécurité contre les risques d’incendie dans 
les établissements 
recevant  du public, d’après l’arrêté du 22 juin 1990. Il existe aussi un agrément
délivré  par  les 

POLITIQUE

services techniques de la Mairie et de la Préfecture de Police. 
Des normes d’hygiène sont également à respecter. Le chef d’entreprise doit effectue
r une déclaration 
à la direction départementale des services vétérinaires de la Préfecture ou à la Pr
éfecture de Police. 
La ville d’Angers oblige la fermeture des établissements débiteurs de boissons à 2h
.
Enfin, pour un établissement distributeur de boisson comme le nôtre, il est indispe
nsable de disposer 
d’une licence. Pour les boissons non alcoolisées, il faut demander la licence 1 à l
a mairie. 
 Protection de l’entreprise
L’entreprise peut déposer sa marque et son logo auprès de l’INPI. 
 Immatriculation juridique
Toute entreprise ou société doit s’enregistrer au Registre du Commerce et des Socié
tés (60,29€)

 Évolution de la consommation des ménages
La part de consommation des ménages pour l’alimentation et les boissons non alcooli
sées est de 
17,7%, et pour les hôtels, cafés et restaurants elle est de 4,5%, en hausse depuis 
2005. 
ECONOMIQUE

 Incidence de la TVA
La   baisse   de   la   TVA   a   permis   une   baisse   des   prix   mais   a  
aussi   permis   une   hausse   du   chiffre 
d’affaires ; l’entreprise et le consommateur trouvent donc leur compte.
 Secteur des hôtels café restaurant 
Ce secteur est particulièrement dynamique et spécifique en termes d’emploi  et de r
émunération.
La main d’œuvre est jeune et plutôt féminine.
Aujourd’hui, la France dispose de 88 870 restaurants et cafésrestaurants contre 56 
000 en 1983 pour 
un chiffre d’affaires de 54,5 milliards d’euros.  
A l’échelle du Maine et Loire, nous comptons 5 162 points de vente, ce chiffre augm
ente de 1,1% 
par an. 
 Tendance du marché et comportement du consommateur
La consommation de café est en croissance. 
De   plus,   malgré   un   phénomène   de   cocooning   relativement   présent  
actuellement,   la   population 
angevine apprécie toujours la consommation hors foyer ; l’augmentation de la prise 
de temps libre 
LOGIQUE

explique entre autre ce comportement. 

7
Enfin,   une   nouvelle   tendance   est   apparue   sur   le   marché :   la  
restauration   et   la   boisson   à   thème 
connaissent une forte expansion. 
2.)La demande
a

Le marché du café

La croissance moyenne du marché du café dans le monde, sur les dix dernières années 
est à peine de 
1 % l’an. Une quantité d’environ 100 millions de sacs est écoulée chaque année sur 
le marché mondial 
considéré comme mature. Certaines innovations technologiques et actions marketing s
ont susceptibles de 
créer des niches de marché. Ces phénomènes sont susceptibles de stimuler çà et là l
e marché.
En effet, alors que la consommation de café courant tend à diminuer d’1% par an, un
e nouvelle 
tendance   de  la  consommation   semble  poindre  ;  celle  des   cafés  d’origine
ou de  spécialités  gourmandes 
comme le cappuccino. Cette nouvelle consommation augmente de 2.5 % et se concentre 
principalement dans 
les pays développés.
Les pays occidentaux sont les principaux consommateurs de café. Le café est néanmoi
ns consommé 
dans les pays producteurs. Mais il s’agit souvent de café de moins bonne qualité ou 
de café instantané. En 
matière de consommation, le Belge se profile comme un grand buveur de café. Chaque 
année, le Belge 
consomme en moyenne 5,23 kg de café torréfié. A l’échelle européenne, plus l’on gri
mpe vers le nord, plus 
la consommation de café est élevée. C’est en Scandinavie que l’on relève les chiffr
es de consommation les 
plus élevés au monde, de 11 à 13 kg de café en moyenne 

Qui consomme le café ?
.

8
La croissance de la consommation de café a tendance à augmenter légèrement, même si 
1998 a été 
une année noire, en particulier dans le plus gros pays consommateur : l’Allemagne. 
Le café représente 20 % 
des   boissons,   pour   une   consommation   annuelle   par   habitant   qui  
était   de   5.81   kg.   Malgré   une   légère 
augmentation, la tendance générale est également à la perte d’un public jeune, amat
eur lui aussi, comme 
outre Atlantique, de boissons gazeuses.
La France et l’Allemagne sont les deux plus gros consommateurs européens, cependant 
les pentes de 
deux  plus  gros  marchés européens connaissent des destinées
différentes. Alors que le marché  allemand 
stagne, voir amorce un début de légère baisse, on assiste à une tendance inverse en 
France. Le marché 
français croit légèrement.
La tendance est similaire à celle des ÉtatsUnis, avec une orientation de la consomm
ation vers les « 
cafés   d’origine   »,   expresso   et   décaféinés.   Cette   demande   est  
soutenue,   tous   provenant   de   l’appellation 
Arabica, qui est une qualité de café produite en Amérique Centrale. Il est intéress
ant de constater, que la 
qualité Robusta occupait une position dominante, il y a quelques années, le mouveme
nt s’est inversé au 
profit de l’Arabica. Cette tendance est maintenant installée dans presque tous les 
pays européens.
Au RoyaumeUni, la croissance de « coffee bar » témoigne d’un engouement pour la con
sommation 
d’un café de qualité, alors que la consommation annuelle par habitant stagne à un n
iveau relativement bas, 
soit 2.6 kg en 1998. Il faut souligner que la tradition du thé influence beaucoup l
a consommation de café au 
RoyaumeUni. L’Italie, quant à elle, se caractérise par une forte augmentation de la 
consommation de café à 
domicile, notamment d’expresso. Les PaysBas sont également gros consommateurs de ca
fé. L’Espagne est 
un pays dont le taux de croissance de consommation de café est le plus important d’
Europe. Entre 1985 et 
1995, la  consommation annuelle par habitant est passée de 2.7 kg à 4.5 kg. Le Port
ugal quant à lui voit sa 
consommation   à   domicile   progresser   légèrement.   L’habitude   de  
consommer   un   café   dans   un   débit   de 
boissons   n’est   pas   encore   ancrée.   Les   pays   nordiques,   qui   en  
1975   faisaient   partie   des   plus   gros 
consommateurs au monde, ont connu une forte diminution, allant jusqu’à enregistrer 
une chute de 38 % pour 
la Suède.
Les marchés les plus dynamiques sont le Japon, l’Autriche, l’Espagne et l’Italie, q
ui ont affiché un taux 
de croissance supérieur à 40 % entre 1975 et 1996.

9
b

Le marché Français

En France, le café est un produit de consommation de masse depuis 50 ans, et s’est 
d’abord développé de 
façon extensive, puis de manière intensive. Actuellement, le café représente 20% de 
la consommation en 
boissons, pour une consommation annuelle par habitant d’environ 6 kg.
Le café représente 3% des dépenses alimentaires en France. Le Français consomme env
iron 2,5 tasses de 
café par jour. Comme en témoigne l’évolution de la demande des ménages depuis plus 
de 10 ans, le marché 
du café est arrivé à maturité et peine à trouver un second souffle. En effet, sur l
a période 19902002, la 
demande en volume en thés et cafés conditionnés a certes augmenté de 33,5% en valeu
r mais à peine de 3% 
en volume.
L’année 2002 n’a pas contredit la tendance observée. La consommation des ménages en 
thés et cafés a 
quasiment stagné en valeur et même reculé en volume. Plusieurs facteurs expliquent 
ceci. D’une part, le 
café,   qui   constitue   les   ¾   des   volumes   consommés   de   thé,   café  
et   autres   boissons   chaudes,   entre   en 
concurrence directe avec d’autres boissons.

Le marché angevin

Analyse à plat
Partie générale
Notre échantillon s’est étendu sur 80 personnes, dont 32 hommes et 48 femmes. Une g
rande majorité 
était représentée par les étudiants, 37.5% et les employés, 25%, d’âge compris entr
e 20 et 30 ans, 33.8%. 
Comme nous souhaitons toucher une cible très large, à partir de 17 ans, ces résulta
ts répondent parfaitement 
à notre demande. 
Les principales motivations sont l’ambiance, 28.3%, la qualité du produit 15.9% et 
le prix 12.4%. 
Les personnes recherchent principalement une ambiance chaleureuse, 31.9% et agréabl
e, 22.3%. 
La consommation de café
On remarque que les personnes interrogées consomment principalement à leur domicile
, 36.9% et 
seulement 8.5% des personnes consomment dans les cafés. Cela nous montre que les pe
rsonnes ne sont pas 
encore   habituées   ou   ne   recherchent   pas   à   consommer   dans   les  
cafés.   En   restant,   dans   l’optique   de   la 
consommation en café, les gens sont majoritairement prêts à dépenser 1,50€, 46.3% e
t 21.3% pour 2€ à 3€. 
Ces résultats correspondent assez bien à notre demande car nos boissons sont compri
ses entre 1.50€ et 3€. 
De   plus,   on   remarque   que   les   personnes   interrogées   sont   presque  
majoritairement   intéressées   par   les 
10
nouvelles boissons à base de café, 61.3%. Ce résultat est très important pour nous 
car notre étude est basée 
sur   les   comportements   de   consommation   de   café   des   habitants  
d’Angers.   On   distingue   ainsi,   notre 
population interrogée, qui correspond à 60% de personnes habitant à Angers.
(cf. annexe K)

Analyse par tris croisés

 Consommezvous du café & Seriez-
vous intéressé par de nouvelles boissons à base de café ?
61,3%   des   personnes   sont   intéressées   par   les   nouvelles   boissons   à
base   de   café,   dont   52,5% 
consomment du café. Ces résultats nous confirment le fait que les gens habitant Ang
ers et particulièrement 
le  centre   ville,   sont prêts  à découvrir et goûter de nouvelles
boissons à base de café.  Ainsi, parmi  les 
personnes ne consommant pas de café, 8.8% sur 30% sont intéressées par ce nouveau c
oncept. Cela reste 
une minorité mais un secteur à développer après l’ouverture du café car les gens so
nt de plus en plus ouverts 
aux nouveautés.

 Vous habitez & Seriezvous intéressé par de nouvelles boissons à base de café ?
Sur 80 personnes interrogées, 61,3% sont intéressées par les nouvelles boissons à b
ase de café dont 
35.1% habitent à Angers. La majorité des personnes interrogées habitent le centre d
’Angers et sont très 
positifs face à ce nouveau concept de boissons à base de café.

 Consommezvous & Avec quoi le consommezvous ?
Sur 70% personnes consommant du café, presque la majorité, 45% ne déguste rien en c
omplément. 
Cependant, on distingue 16,3% qui mangent des viennoiseries ce qui représente notre 
population cible. 
(cf. annexe L) 

Ces différentes analyses croisées nous montrent, que les personnes interrogées cons
omment du café mais  
ne complètent pas cette boisson avec des viennoiseries ou pâtisseries, seule une pe
tite partie le font. Nous  
remarquons aussi que notre cible recherchée est très intéressée par ce nouveau conc
ept de boissons à base  
de café.

11
3.)L’activité des cafés
Disposant d’une image conviviale, les cafés, les bars et les débits de boissons res
tent des lieux de vie 
appréciés   par   les   consommateurs.   Leur   activité   est   restée   bien  
orientée   en   2002,   conséquence   d’une 
augmentation de la fréquentation combinée à la hausse des prix. Au sein du secteur, 
ce sont les ventes des 
cafétabac qui sont les plus dynamiques, grâce à un vif effet prix. Depuis 1995, le 
chiffre d’affaires des cafés 
a augmenté de 30,5%. C’est l’activité des cafés tabac qui a le plus fortement progr
essée (+42,6%) tandis que 
celle des débits de boisson affichait une hausse de 27,5%.

Les nouvelles tendances

Le café gourmand 
L’industrie du café n’aurait pas été la même sans l’intégration du café aromatisé, 
qui a joué un rôle 
essentiel dans la croissance de ce marché. En effet tout a commencé lorsqu’un retra
ité de l’alimentaire, 
Brandy Brandenburger, a voulu révolutionner l’industrie du café. Il expérimenta dan
s sa cuisine à Portland 
(Oregon), des recettes nouvelles de café en ajoutant des saveurs comme la vanille e
t la noisette. C’est en 
encourageant les nouveaux entrepreneurs de café d’ajouter ces saveurs, que le café 
aromatisé vu le jour.
Les sirops ont commencés à être utilisés en Italie pour les desserts et les sodas. 
C’est dans les années 80, que 
le pionnier du café aromatisé, Brandy Brandenburger, a voulu révolutionner l’indust
rie du café. Cette idée 
de café aromatisé s’est étendu sur toute la côte Ouest des ÉtatsUnis, puis s’est en
suite répandu sur tout le 
continent et est finalement devenu l’industrie puissante qu’elle est aujourd’hui.
L’industrie du sirop a vraiment commencé à explosé lorsque le mouvement du café aro
matisé est 
devenu   énorme.   Entièrement   conscient   de   cette   demande   de  
consommation,   l’industrie   du  sirop   essaye 
constamment   de   faire   appel   à   une   large   gamme   de   produits   pour  
donner   plus   de   possibilités   aux 
consommateurs.
L’avantage du café aromatisé pour les fabricants de sirop, c’est qu’ils doivent se 
perfectionner et être 
innovant pour cette nouvelle opportunité. Cependant, il y a aussi un inconvénient, 
c’est de convertir un 
consommateur non utilisateur de sirops en un consommateur de café aromatisé. Ce son
t les Américains qui 
sont fervent des nouveautés et des cafés aromatisés. 
Ils aiment le changement, ce qui profite à l’industrie du café aromatisée Cependant 
les Européens ne 
réagissent pas de la même façon à cette industrie du sirop. La principale raison, c
’est que les Européens 
boivent le café depuis plus longtemps que les Américains et ils respectent plus la 
tradition du café noir. 
12
Le sirop, pour les Européen, est un complément pour l’eau plate ou gazeuse. C’est p
ourquoi il est 
difficile de faire boire un café aromatisé à un Européen. Il est cependant importan
t de noter que la fièvre du 
café aromatisé commence son chemin en Europe surtout sur les jeunes qui n’apprécien
t guère le café. Cela 
leur   permet   une   alternative   plutôt   originale.   Pour   le   Directeur  
des   ventes   de   «   Routin   1883   »,   «   Les 
Européens, bien que n’étant pas habitués à ajouter du lait ou du sirop dans leur ca
fé, commencent à le faire 
et à apprécier leur café du matin de cette façon » Source Fresh Cup. Ce n’est peut-
être que le début de 
l’industrie du café aromatisé en Europe. Après plus de dix ans de symbiose avec le 
mouvement du café 
aromatisé, il est évident que l’industrie du café aromatisé doit en rester ici. L’i
ndustrie du sirop a prouvé 
qu’elle était une entreprise forte, capable de réussir toute seule. La plupart des 
cafés aux ÉtatsUnis ont une 
gamme de sirops et en tire profits.
La ligne entre les puristes du café traditionnel, qui ne préfère rien rajouter, et 
ceux qui expérimentent 
des saveurs dans leurs boissons seront toujours là, mais ce n’est pas un facteur di
visant. La nouvelle vague 
du café aromatisé et la vieille école du café semble être d’accord sur le fait que 
le café aromatisé bénéficie 
d’un progrès plus important.
Le café gourmand allégé 
La nouveauté du moment des fabricants de sirops, c’est de sortir des gammes de siro
ps allégé qu’ils 
appellent « Sugarfree ». La plupart des personnes essayent de faire attention à leu
r ligne et sont de plus en 
plus soucieux de leur santé. C’est pourquoi, ils réclament des boissons allégées. I
ls peuvent continuer à se 
faire   plaisir   tout   en   faisant   attention   à   leur   corps.   Ces  
gammes   de   sirops   sont   aussi   utilisées   par   les 
diabétiques.

Le commerce équitable

La notion de commerce équitable est née au début des années 1960. La filière équita
ble garantit au 
producteur un tarif de vente minimal, au prix d’un surcoût volontairement accepté p
ar le consommateur. Son 
slogan est : « Fair trade, not aid » (« un commerce juste, pas de l’assistanat »)
Le   commerce   équitable   concerne   essentiellement   les   rapports  
commerciaux   Nord   Sud.   À   l’heure 
actuelle, ce sont les produits agricoles et alimentaires transformés (chocolat, caf
é, thé...) qui représentent la 
grande majorité des ventes.
Définition du commerce équitable

13

L’EFTA (European Fair Trade Association), la Fédération européenne de commerce équi
table, le 
définit officiellement comme : « un partenariat commercial qui vise un développemen
t durable pour 
les producteurs exclus ou désavantagés et qui cherche à réaliser cela en proposant 
de meilleures 
conditions commerciales aux producteurs, en éduquant les consommateurs pour provoqu
er une prise 
de conscience et en menant des campagnes. »
 Une autre définition,
proposée par le réseau FINE : « Le commerce équitable est une approche 
alternative au commerce international conventionnel. C’est un partenariat commercia
l qui vise un 
développement durable pour des producteurs exclus ou désavantagés. Il cherche à réa
liser cela en 
proposant   de   meilleures   conditions   commerciales,   en   éduquant   pour  
provoquer   une   prise   de 
conscience et en menant des campagnes. »
Le café du commerce équitable
Le café a toujours été le produit phare du commerce équitable. En 1973, l’organisat
ion néerlandaise 
Fair Trade Organisation importa le premier café acheté de manière équitable à des c
oopératives de petits 
paysans guatémaltèques. Vingt cinq ans plus tard, le café du commerce équitable est 
devenu un concept 
familier. Des centaines de milliers de cultivateurs ont bénéficié et bénéficient du 
commerce équitable du 
café et un nombre croissant de consommateurs européens en boivent. Le commerce équi
table défend les 
intérêts des petits cultivateurs de café, qui, avec les travailleurs des plantation
s, représentent le groupe le 
plus faible du secteur. Ils n’ont pas de prise sur les évolutions du marché, et ce 
tant au niveau local, où ils 
dépendent   des   intermédiaires,   qu’au  niveau   international,  où  ils  n’ont
aucune   influence   sur  les   prix   en 
vigueur. Le commerce équitable propose une alternative aux paysans à chacun de ces 
deux niveaux, tout en 
poursuivant son objectif fondamental, qui est de leur donner la possibilité d’opére
r de manière autonome sur 
le marché.
En   achetant  le   café   directement   aux  organisations  de  cultivateurs,  le
commerce  équitable   court
circuite les intermédiaires locaux, qui tirent régulièrement et injustement profit 
de leur position de force vis
àvis des cultivateurs de café. Ces achats directs permettent aux paysans non seulem
ent de recevoir un prix 
plus élevé,  mais  aussi d’être directement impliqués
dans l’exportation de leur café et donc d’avoir  une 
perspective plus globale du commerce mondial du café. En payant un prix équitable, 
le commerce équitable 
réduit aussi la dépendance des cultivateurs visà vis des prix du marché mondial. Ca
r, ils peuvent toujours 
compter sur un prix minimum garanti. 
Après une croissance très forte dans la première moitié des années 1990, il semble 
que la progression 
du  café du 
commerce équitable soit aujourd’hui nettement plus modérée. Maintenir cette tendanc
e  à la 
hausse pour les chiffres de vente et la part de marché au cours des années à venir 
est le défi auquel le 
commerce équitable est aujourd’hui confronté.
14
L’étude du marché nous permet dans le cadre de la création de l’entreprise de mieux 
l’appréhender  
et   de   réussir   notre   entrée   sur   ce   secteur.   Nous   tirons   de  
l’étude   de   la   demande,   de   l’offre   et   de  
l’environnement des axes stratégiques à adopter.
Le marché du café connaît plusieurs nouvelles tendances dont le café gourmand  qui 
répond à un  
souhait d’innovation et à une prise de conscience des problèmes alimentaires pour l
es cafés gourmand  
diététiques. Cependant, le café reste aussi un produit consommé rapidement dans le 
cours d’une journée, il  
faut ainsi offrir au consommateur un produit de qualité par un service qui répond à 
son style de vie. Les  
comportements de consommation par rapport au café sont difficiles à modifier, il fa
ut donc les changer petit  
à   petit   en   proposant   aux   clients   la   découverte   de   nouvelles  
saveurs.   Même   si   le   café   est   un   produit  
consommé depuis déjà plusieurs siècles, il a de réelles opportunités d’innovation. 
Enfin, l’évolution  du  
commerce équitable tend à améliorer la situation de ce marché qui est actuellement 
en perte de vitesse. 

15
4.)Le microenvironnement
a

L’offre

D’un point de vue quantitatif :
Le   marché  des  bars/cafés  est  relativement  stable  en  France  depuis
quelques  années. Les   47 000 
bars/cafés   ont   enregistré   un   chiffre   d’affaires   de   5   milliards  
d’euros   en   2002,   toutes   consommations 
confondues. Selon la Confédération nationale du café, les bars, hôtels et restauran
ts français servent plus de 
8,5 milliards de cafés chaque année. De plus, le simple expresso rapporte chaque an
née plus de 12 milliards 
d’euros de chiffre d’affaires à l’ensemble des cafés, hôtels et restaurants françai
s. Enfin, le prix moyen du « 
petit noir » en salle est de 1,31€ttc, selon l’Insee (jusqu’à 6 € dans certains éta
blissements haut de gamme 
parisiens)
Cependant avec le passage de la loi antitabac au 1er janvier 2008, la plupart des c
afés et restaurants 
risque de connaître une baisse de leur chiffre d’affaires, en particulier les bars-
tabacs qui comme leur nom 
l’indique ont une double activité. Dans certaines communes de France certains point
s de vente pourraient 
même mettre la clé sous la porte.
Quelques cafés ont prévu des aménagements pour les fumeurs tels que les fumoirs, ma
is ceci dit on 
ne pourra plus consommer à la fois un expresso avec une cigarette. Reste encore les 
bars qui disposent d’une 
terrasse où les fumeurs pourront trouver leur compte.
Sur la ville d’Angers le nombre de cafés reste lui aussi relativement stable en par
ticulier dans le centre
ville.
D’un point de vue qualitatif :
Sur le marché français on peut distinguer les catégories de débits de boissons suiv
antes :

Les bars/tabacs (chiffres), qui généralement proposent aussi le PMU et autre jeux d
e la Française des 
jeux. Ce sont les points de vente les plus courants en France
 Les cafés et bars  

Les bars à thème qui proposent des cocktails originaux. Les consommateurs recherche
nt en priorité 
dans ces lieux une ambiance festive, agréable où ils peuvent passer une bonne soiré
e autour d’un 
cocktail le plus souvent alcoolisé.

16

Les salons de thé qui sont destinés à une clientèle recherchant un moment de plaisi
r, une pause 
goûter autour d’un thé ou chocolat accompagné de petits gâteaux

Les cafés proposant que des boissons à base de café et quelques autres boissons non 
alcoolisées. 
Actuellement il existe deux concept comme celuici ; les Starbucks Coffee, (deux à P
aris, un à Lyon) 
et les Mc cafés, un concept lancé par Mc Donald, (il en existe une vingtaine en Fra
nce). Ces concepts 
continuent   de   se   développer,   ils   proposent   de   consommer   une  
boisson   chaude   sur   place   ou   à 
emporter accompagné de viennoiserie ou de pâtisserie. Le concept que nous souhaiton
s développer 
sur la ville d’Angers est similaire aux Starbucks ou Mc Café.
b

Analyse de la concurrence sur Angers

Pour effectuer cette étude, nous avons fait une visite de chaque établissement comm
ercialisant des 
boissons, plus exactement  les bars/cafés  afin de visualiser les  différents
concurrents possibles que nous 
pourrions avoir en implantant notre café en centreville. Nous n’avons pas pris en c
ompte les hôtels et 
restaurants,   les   clients   ne   venant   pas   dans   ces   établissements  
pour   consommer   en   priorité   un   café, 
consommation   de   café   vient   donc   en   supplément   de   la   consommation
d’un   autre   bien   ou   service   plus 
conséquent.
Nous nous sommes appuyées sur trois critères pour pouvoir distinguer nos concurrent
s directs de nos 
concurrents indirects :

Le critère de l’heure, c’estàdire les horaires d’ouverture de chaque établissement 

Le critère géographique

Le critère des boissons

Nous avons exclus dans cette étude les bars d’ambiance du fait de leurs horaires d’
ouvertures, (ces 
établissements ouvrent en général à partir de 17h), mais aussi pour les boissons qu
’ils proposent. En général 
les gens vont dans ces établissements pour consommer des cocktails ou des boissons 
alcoolisées.
 Concurrents par critère géographique    :
Panorama des différents bars, proposant des produits tels que des expressos, chocol
ats, possible 
concurrents du Saveur Café:
Nom
Chez toi
Horaires d'ouverture
9h/2h

Chez Lucien

10h/2h
17

Adresse
Rue Saintlaud
Place Mondin 
Chalouineau
La Grappe d’Or
L’Art’s Café
Hôtel bar du centre
Le Gainzbar
Le 23
Boulevard Café
La Civette
L’abbaye Café
Café du théâtre
Funtanella
Café de la mairie
Café bar le Welcome
Le Martin’s
Le Baroque
Le Bibulus
L’irlandais
Benjhi Café
La cave du ralliement
Le Clipper
Les variétés
La Coupole
Le Kent
Le Dublin’s
L’endroit
Le Twist

8h/12h
11h/2h
15h/2h
15.30h/2h
15h/2h
11h/2h
8h/21h
15h/2h
9h/1.30h
8h/2h
11h/14h30
19h/23h
8h30/22h
11h/2h
16h/2h
10h/13h     15h/2h

67 rue saint Laud
66 rue Baudrière
Rue saint Laud
19 rue de Poëliers
Rue Voltaire
35 Bd Foch
2 place Romain
Boulevard Ayrault
Place du Ralliement
Place du Pilori

10h/2h
Semaine: 12h/2h 
Dimanche: 18h/2h
8h30/2h
12h/2h
7h/2h
Dim 10h/2h
6h30/2h
9h/2h
12h/2h
13h/2h
11h/2h

Place Romain

2 bd Foch
Rue Saint Martin
66 rue du Mail
Rue Saint Laud
Rue Saint Laud

8 Rue Bodinier
Place du ralliement
Bd Foch
35 Bd Foch
Bd Foch
Place Saint Croix
Rue Saint Georges
15 Rue Saint Maurille
Rue Saint Etiennes

Ces établissements peuvent être des concurrents indirects du fait de leur emplaceme
nt en centreville.et de 
leurs horaires d'ouverture 
Autres concurrents possibles, les torréfacteurs du centre proposant des dégustation
s et les salons de thé pour 
leurs horaires d'ouverture similaires aux nôtres: 

La Chapellière 20 rue Saint Aubin

La Fève d'Or 70 rue Plantagenêt

La Brûlerie du Pilorie 6 rue Saint Etienne

L'heure Anglaise 3 rue Montault (Salon de thé)

Pour visualiser où ils se situent confère carte en annexes A

Notre concurrent principal pour les produits commercialisés, le Mc Café :

18
Mc Café est un nouveau concept de café lancé depuis septembre 2007 au restaurant Mc 
Donald’s de 
Saint Serge. Il propose des formules petit déjeuner, mais aussi des pauses goûters. 
Mc Café propose une 
vingtaine de boissons à base de café aromatisés et garnis de crèmes, tels que le ca
fé crème, le Macchiato…
En plus des boissons commercialisées, Mc Café vend des petites pâtisseries et vienn
oiseries.
Actuellement il y a une vingtaine de concepts Mc Café dans toute la France intégrés 
à des restaurants Mc 
Donald’s avec les mêmes horaires d’ouverture, (7h30). Les consommateurs peuvent ain
si prendre leur petit 
déjeuner et une pause goûter quand ils le souhaitent.

Quelques boissons que propose Mc Café :

 Capuccino

                                                                    

Latte Macchiato Caramel
 Café Mocha
 Café Viennois
 Café au lait
 Café allongé 
 Chocolat viennois
 Chocolat chaud
 Thé 
 Expresso
19
 Double expresso
 Expresso Macchiato
 Expresso con Panna
 Café Gourmand

                                            

 Les prix tournent autour de 2,50€, 2.90€

20
Comparaison entre notre concept et notre principal concurrent :

La  
prestation  
de service

La communication

La distribution

Les produits

Les prix

Le Mc Café
Les prix varient selon les 
boissons et ce qu’elles 
contiennent
Le prix varie également en 
fonction des formats
Les prix varient de 1, 10€à 
2,70€
Boissons à base de café
Chocolat chaud
Viennoiseries
Petites pâtisseries
Cookies et macarons

Notre concept
Les prix seront relativement 
proches puisque l’on s’est 
inspiré des tendances du 
marché

Boissons à base de café
Chocolat chaud
Viennoiseries
Petites pâtisseries
Cookies et macarons
Autres petits gâteaux
Jus de fruits 
Le Mc Café distribue ses 
Notre point de vente 
produits dans une zone 
proposera des cafés et des 
commerciale à l’intérieur d’un  viennoiseries ou petits 
restaurant Mc Donald’s. il 
gâteaux avec la possibilité de 
dispose d’un coin aménagé dans  consommer sur place ou 
le restaurant avec son propre 
d’emporter avec des 
point de vente et ses tables. Il 
emballages adaptés au 
est possible de consommer 
transport
uniquement sur place 
Mc Café n’a pas vraiment de 
Nous souhaitons faire une 
communication propre.
communication à travers une 
Sur Angers il est intégré au Mc  vitrine visible et attrayante. 
Donald's du centre commercial  Des flyers sont prévus pour 
Carrefour Saint Serge. A 
informer les angevins de 
l’extérieur la vitrine ne met pas  l’ouverture de notre concept, 
en avant le Mc Café mais plutôt  (cf. partie sur la 
le Mc Donald's en luimême. 
communication)
Ainsi on ne pas savoir qu’il y a 
un Mc Café si ce n’est quand on 
entre dans le point de vente
Les serveurs sont compétents et 
aimables
La qualité de service est 
présente, les plats sont apportés 
en salle et bien présentés

21
Ainsi le Mc Café apparaît comme notre principal concurrent direct du fait de son ac
tivité. De plus il  
dispose d’une large plage horaire d’ouverture et d’un grand parking pour les client
s. Cependant ce concept  
est encore peu connu sur la ville d’Angers à cause des difficultés d’accessibilité. 
De plus, il n’est pas situé  
en centreville, ce qui est un obstacle s’il souhaite améliorer sa notoriété.

Analyse du microenvironnement selon les forces de Porter :

Offre/lutteintra sectorielle

Opportunités

Menaces

En 2002 : 
 5   milliard   d’euros   de   chiffre   d’affaires 
pour   les   47 000   cafés   et   autres 
établissements de débits de boisson.
 Les caféshôtels restaurants servent plus 
de 8,5 milliards de café par an
 L’expresso rapporte plus de 12 milliard 
d’euros   à   l’ensemble   des   cafés,   hôtels, 
restaurants,   (source :   Deotto   Espresso  
Systems  Le café en quelques chiffres)

22

 Les   bars/cafés   du   centreville 


qui sont ouverts en journée
 Mc   Café   notre   concurrent 
direct pour les boissons à base 
de café et les pâtisseries
Produits de substitution

Le   développement   des   machines 


expresso.   De   plus   en   plus   de 
consommateurs   disposent   d’une 
machine expresso.
 Chiffres de Nespresso    :
 1   million   de   ventes   de 
machines en 1997
 3,5 millions de ventes en 2006
Ce chiffre ne cesse de croître depuis 
2001

Selon   une   étude   Internet, 


(www.internet.conso.fr):
 Seulement   22,6%   des 
 En 2004 : 366 000 t
internautes   consomment   du 
 En 2000 : 300 000 t
café au petit déjeuner.
 Soit une augmentation de 22%
 20,1% en consomment toute la 
 En France la consommation de café est 
journée.
de 3,4 kg/an par personne, (2001).
 17,2%   des   internautes   sondés 
 Selon une étude Internet    :
trouvent   cette   boisson 
 40% pensent que prendre un café est un 
imbuvable.
moment de plaisir.
La   consommation   de   café   du   commerce 
 équitable augmente    :
 2000 : 495 t

èle

Demande/client

 Au niveau national    :
 5ième importateur mondial de café

 2001 : 950 t
 Soit une augmentation de 91%
Le   café   est   la   boisson   la   plus   consommée 
quotidiennement   après   l’eau,   (source :   Deotto  
Espresso Systems  Le café en quelques chiffres)
23
 Les cafés, les salons de thé qui 
veulent s’implanter en centre
ville.
 Des   concepts   similaires   au 
nôtre.
 Starbucks Coffee qui souhaite 
s’implanter   dans   de 
nombreuses villes en France.

Nouveaux entrants

Fournisseurs

 Métro est un excellent  fournisseur pour 
la   matière   première   mais   aussi   le 
matériel.
 Pour le café nous avons choisi la Brûlerie 
du   Pilori   qui   nous   fournira   du   café   du 
commerce équitable.
Les   prix   sont   fixés   à   l’avance   par   les 
fournisseurs, ainsi les pouvoirs ne négociation ne 
seront pas très importants. Cependant ils seront 
en droit d’accorder ou non des remises suivant 
nos quantités consommées.

24
Etat

 Pour   ouvrir   notre   concept   il 


nous faut posséder la licence 1, 
(droit de vente de boissons non 
alcoolisées). 
 L’Etat impose une TVA de 5,5 
%   du   prix   qui   est   reversé   à 
l’Etat   pour   les   articles   à 
emporter   et   19,6   %   pour   les 
produits   à déguster  sur   place. 
L’Etat   demande   de   très 
nombreux   dossiers   et 
démarches   pour   la   création 
d’entreprise.
 La mairie  prévoit des travaux 
place   du   ralliement   pour 
l’aménagement d’une ligne de 
tramway.   Des   fouilles 
archéologiques   débuteront 
Avril   2008   et,   les   travaux 
débuteront   réellement   l’été 
2008 jusqu’à fin 2009.
Ainsi il risque d’y avoir des difficultés 
de   circulation,   et   peutêtre   moins 
d’habitants viendront dans cette zone 
de la ville

25
e

Schéma récapitulatif des forces de Porter

Nouveaux entrants
Des nouveaux cafés ou salons de thé 
qui veulent s’implanter en centre
ville
Les suiveurs de notre concept
Starbucks coffee

Fournisseurs
Métro est un excellent 
fournisseur pour la matière 
première et les machines
La brûlerie du Pilori est 
notre fournisseur de café du 
fait de sa proximité

Lutte intrasectorielle
Les bars/cafés et salons de thé 
actuels situés en centreville
Mc Café notre principal concurrent 
sur les boissons à base de café et sur 
les pâtisseries

Produits de substitution :
Le développement des machines 
à expresso
De plus en plus de personnes 
disposent d’une machine à 
expresso

26

Clientèle
De plus en plus de 
personnes consomment du 
café du commerce 
équitable
Les consommateurs 
recherchent de plus en plus 
souvent de nouvelles 
boissons, de nouveaux 
goûts.
5.)
Pour illustrer nos propos, nous avons réalisé cidessous, un schéma :

Intensité 
concurrentielle

Intervention 
de l’Etat
10

10

Pouvoir de 
négociation des  10
clients

10

Menace des 
nouveaux 
entrants

10

Pouvoir de 
négociation des  10
fournisseurs

Les produits 
de
 substitution

27
Carte perceptuelle :  
Suite à notre étude nous pouvons positionner nos concurrents sur un graphique pour 
ainsi les situer les uns 
par rapport aux autres en fonction de deux critères :
Les cafés proposés : diversité ou uniformité
Les prix : prix élevé ou bon marché pour un café
Diversité 
des cafés 
proposés
Le Saveur 
Le Mc 

Prix 
faible

Prix élevé

2
1

Uniformité des 
cafés proposés
28
1. Bars dont les expressos coûtent moins 
d'1.3€
Bar du Centre
Café Latin
Chez Lucien
L'Irlandais
Le Welcome
Le 23
La Grappe
L'Abbaye
Le Benghi
Le Twist
Le Baroque
Le bibulus
Le Martin's
Le Kent
L'Arts Café
Le Gainzbar
Chez Toi
Le Kfé du jour
Le Funtanella
L'Endroit
Le Dublin's

2. Bars dont les expressos coûtent plus 
d'1.50€
Le Bureau
Le Clipper
Les Variètés
La Coupole
Le Boulevard Café
La Cave du Ralliement
Le café du théatre

6.)Détermination du positionnement
a

 Choix des points de différence
Au   terme   de   l’étude   de   nos   concurrents   directs   et   indirects,  
nous   pouvons   établir   que   le   point   de 

différence sur lequel peut jouer le Saveur Café est le fait de proposer des recette
s variées de boissons à base 
de café. 
En effet, ce point de différence est :
 Pertinent :
les clients qui souhaitent déguster un café particulier ne peuvent que se diriger v
ers le 
Café Gourmand.
 Distinctif :  aucun   bar  ou  café   ne  propose  ce  type  de  boissons  
actuellement   dans  le  centre   ville 
d’Angers.
 Crédible :  c’est   un   concept   porteur   et   son   potentiel   de   réussite
est   prouvé   par   l’analyse   du 
questionnaire. De plus, d’autres enseignes proposent ce type de produits dans de gr
andes villes de 
France (Paris, Lyon…).

29
 Faisable : 
les produits proposés sont actuellement des produits appréciés et largement consomm
és 
(café).
 Communicable :  la   communication   média   est   assurée   par   la  
réalisation   d’un   site   internet ;   la 
communication hors média est assurée par le flyer ; enfin la communication visuelle 
est satisfaite par 
le bouche à oreille et le flux de passage sur le Ralliement.

Défendable : répondant aux attentes des consommateurs (moments de détente mais auss
i rapidité de 
service pour les personnes actives), le Saveur Café propose un concept porteur qui 
plaira aux clients 
amateurs de café. 

 La stratégie de différenciation


Différenciation par les produits : élément fondamental de notre avantage concurrent
iel, les diverses 
recettes de boissons à base de café se distinguent actuellement de la concurrence a
ngevine. Fort de sa 
large carte de produits, le Saveur Café propose aux clients de nouvelles saveurs qu
’ils ne peuvent pas 
déguster dans un autre café sur la ville d’Angers. 

Différenciation par le personnel : le gérant  souhaite instaurer un climat de confi
ance entre les clients 
et le personnel et entre les clients et lui. Le faible nombre de salariés favorise 
la connaissance des 
clients et la fidélisation. 

Différenciation par le point de vente : le Saveur Café sera situé place du Rallieme
nt, cœur du centre 
ville d’Angers, ce qui le place à un emplacement stratégique (cf. Partie III, 2)). 
D’autre part, la 
décoration et l’ameublement instaurent une ambiance chaleureuse et conviviale, rech
erchée par les 
clients potentiels (d’après le questionnaire) : des tables basses, des canapés, des 
coussins permettent 
un moment de détente. 

Différenciation par l’image : le Saveur Café souhaite se distinguer d’une image de 
« bar ». Tout 
d’abord,   il   ne   distribue   aucune   boisson   alcoolisée.   De   plus,   la  
chaleur   et   la   convivialité   sont 
prédominantes. 
c

Positionnement voulu

Le positionnement voulu correspond à l’image que souhaite véhiculer le gérant au su
jet du Saveur 
Café dans l’esprit du client. 
Il souhaite développer un positionnement basé sur la compréhension des attentes des 
clients et sur la 
capacité à y répondre. En effet, pour le gérant il est primordial de proposer des s
ervices et des produits 
en accord avec les besoins réels des consommateurs actuels. Le service à emporter c
orrespond au besoin 
30
des clients salariés qui disposent que de peu de temps pour prendre le petit déjeun
er par exemple. D’un 
autre côté, la consommation sur place offre un moment de détente qui compense avec 
le stress montant 
occasionné par l’exercice d’une activité professionnelle. Enfin, la compréhension d
es clients passe par 
des relations privilégiées entre l’entreprise et le consommateur.
Le   Saveur  Café  en  ciblant   le  grand  public  mais  principalement  les  17 
ans  et  plus,  propose   des 
boissons à base de café associé à de diverses saveurs pour faire découvrir de nouve
lles saveurs aux 
clients. 

Boisson par excellence, le café est aujourd’hui un produit de première importance m
ais qui connaît  
cependant une période de crise. L’enjeu est alors de trouver de nouvelles perspecti
ves d’évolution pour  
contrer la montée en puissance de nouvelles boissons, s’adapter aux comportements d
e consommation  
et faire face à une forte concurrence. Il est donc important de déterminer un posit
ionnement précis pour  
l’établissement crée. 

31
7.)Comportement et segmentation de la clientèle
Nous avons remarqué que les besoins des clients des cafés allaient de paire avec le 
moment où ils 
fréquentent ces lieux. En effet, tout prête à penser que le matin les personnes pre
nnent un café dans le but de 
se réveiller et/ou de le substituer à un petit déjeuner trop rapidement pris. En ce 
qui concerne le midi, les 
personnes consomment une boisson à base de café dans le but de conclure leur repas 
et/ou de se détendre 
avant de reprendre leur activité alors que dans l’après midi ou le soir c’est une m
anière pour les personnes 
de se retrouver et de se détendre.

  La segmentation de la clientèle du matin     

Les cadres et dirigeants d’entreprises : 

Caractéristiques :  Hommes   et   femmes   travaillant   dans   le   centre   ville


et   les   quartiers   voisins,   CSP 
élevées.

Motifs : Substitution d’un petit déjeuner chez soi.
Prescripteurs : Amis, collègues.
Attentes : Attentifs au service, à la disponibilité, au confort et à la qualité des 
produits.
Freins : Manque de rapidité, bruits, manque de discrétion.
Comportements : Choix des tables, impatient.
Fidélisation : Réservation des « meilleures tables », relationnel (lui donner le se
ntiment qu’il est unique et 
privilégié), personnalisation du service.
Les employés de bureau : 

Caractéristiques : Hommes et femmes travaillant dans le centre ville, CSP moyennes.
Motifs : Substitution d’un petit déjeuner chez soi.
Prescripteurs : Amis, collègues.
Attentes : Rapidité, lieu calme et sympathique, produits d’un bon rapport qualité/p
rix
Freins : Distance du lieu de travail, manque de rapidité.
Comportements : Viennent à l’improviste 
Fidélisation : Bon relationnel
32
Ouvriers : 

Caractéristiques : Hommes travaillant dans le quartier, CSP basses.
Motifs : Prendre ou reprendre un petit déjeuner.
Prescripteurs : Amis, collègues.
Attentes : Rapidité, consistance, bon rapport qualité/prix.
Freins : Distance du lieu de travail, prix.
Comportements : Viennent à l’improviste.
Fidélisation : Bon relationnel, clientèle souvent à court ou moyen terme selon leur 
lieu d’affectation.
Etudiants : 

Caractéristiques : Jeunes fréquentant les écoles et les universités de la ville. 
Motifs : Prendre un café avec ou sans collation rapidement et simplement.
Prescripteurs : Amis, camarades, familles.
Attentes : Rapidité, lieu chaleureux et sympathique.
Freins : Prix, horaires irréguliers de leurs emplois du temps.
Comportements : Viennent à l’improviste, parfois en groupe important.
Fidélisation : Bon relationnel, endroit avec l’équipement nécessaire pour travaille
r (WIFI).
  Segmentation de la clientèle du midi     

Cadres et dirigeants d’entreprises : 

Caractéristiques :  Hommes   et   femmes   travaillant   dans   le   centre   ville


et   les   quartiers   voisins,   CSP 
élevées.

Motifs : Conclure leur repas, se préparer à reprendre le travail, conclure une négo
ciation.
Prescripteurs : Amis, collègues.
Attentes : Attentifs au service, à la disponibilité, au confort,  à la qualité des 
produits et à la discrétion.
33
Freins : Manque de rapidité, bruits.
Comportements : Choix des tables, impatient.
Fidélisation : Réservation des « meilleures tables », relationnel (lui donner le se
ntiment qu’il est unique et 
privilégié), personnalisation du service.

Employés de bureau : 

Caractéristiques : Hommes et femmes travaillant dans le centre ville, CSP moyennes.
Motifs : Conclure leur repas, digérer et se préparer à reprendre le travail.
Prescripteurs : Amis, collègues.
Attentes : Rapidité, lieu calme et sympathique, produits d’un bon rapport qualité/p
rix.
Freins : Distance du lieu de travail, manque de rapidité.
Comportements : Viennent à l’improviste, n’ont pas beaucoup de temps. 
Fidélisation : Bon relationnel.
Ouvriers : 

Caractéristiques : Hommes travaillant dans le quartier, CSP basses.
Motifs : Conclure leur repas et se reposer avant de reprendre le travail.
Prescripteurs : Amis, collègues.
Attentes : Rapidité, consistance, bon rapport qualité/prix.
Freins : Distance du lieu de travail, prix.
Comportements : Viennent à l’improviste, on besoin d’un moment de détente et de rep
os.
Fidélisation : Bon relationnel, clientèle souvent à court ou moyen terme selon leur 
lieu d’affectation.
Etudiants : 

Caractéristiques : Jeunes fréquentant les écoles et les universités de la ville. 
Motifs : Conclure leur repas, pouvoir s’asseoir et se détendre avant de reprendre l
eur cours. 
Prescripteurs : Amis, camarades, familles.
Attentes : Rapidité, lieu chaleureux et sympathique.
34
Freins : Prix, horaires irréguliers de leurs emplois du temps.
Comportements : Viennent à l’improviste, parfois en groupe important.
Fidélisation : Bon relationnel, endroit avec l’équipement nécessaire pour travaille
r (WIFI).

35
  Segmentation de la clientèle de l’après midi et du début de soirée    :
Etudiants : 

Caractéristiques : Jeunes fréquentant les écoles et les universités de la ville. 
Motifs : Se retrouver entre amis ou pour étudier.
Prescripteurs : Amis, camarades, famille.
Attentes : Lieu chaleureux et sympathique, produits variés.
Freins : Prix, horaires irréguliers de leurs emplois du temps, distance de leur log
ement universitaire.
Comportements : Viennent à l’improviste, parfois en groupe important, pour travaill
er.
Fidélisation : Bon relationnel, endroit avec l’équipement nécessaire pour travaille
r (WIFI).
Groupes d’amis : 

Caractéristiques : Hommes et femmes de CSP diverses.
Motifs : Se retrouver entre amis ou collègues.
Prescripteurs : Amis, collègues, famille.
Attentes : Lieu convivial et sympathique, produits variés et originaux.
Freins : Places disponibles
Comportements :  Viennent   à   l’improviste,   parfois   en   groupe   important,
recherche   une   ambiance 
« festive ».

Fidélisation : Ambiance et accueil conviviales, produits différents et variés.
Couple :

Caractéristiques : Couples fréquentant Angers.
Motifs : Prendre un café tranquillement.
Prescripteurs : Amis, collègues, familles, communication…
Attentes : Lieu calme et agréable, produits originaux.
Freins : Bruit, manque d’intimité.
Comportements : Demande d’une table la plus « intimiste » possible.
Fidélisation : Peu de fidélité
36
Définition des cibles
Ces catégories de consommateurs ne font bien évidement pas toutes parties de notre 
cible principale 
de   SAVEUR   CAFE.   Il   nous   faut   distinguer   ces   catégories   pour  
définir   notre   cible   principale   tout   en 
respectant des besoins distincts selon que l’on consomme le matin, le midi ou la fi
n de journée.
Le matin et le midi
Notre cible principale sera les employés de bureau. Cette cible est la même pour la 
période du matin 
et celle du midi. 
Leur profil et leur type de consommation correspondent le plus au concept imaginé p
ar les créateurs 
de SAVEUR CAFE. En effet, ce café est venu de l’idée d’offrir aux adeptes de café, 
un service rapide et de 
qualité dans un cadre conviviale et attrayant. De plus, nous avons pu constater que 
le matin et le midi étaient 
des moments privilégiés par ces actifs dans la consommation de café. 
En ce qui concerne le matin, il est vrai qu’ils ne disposent pas de beaucoup de tem
ps et ont tendance 
à laisser de côté le temps du petit déjeuner, et SAVEUR CAFE répond à leur souci de 
rapidité en alliant un 
service de qualité. 
Au niveau du midi, les employés de bureau sont à la recherche d’un service aussi ra
pide qu’il peut 
être le matin. Cependant ils recherchent également un moment de détente, leur perme
ttant de conclure de 
façon agréable leur déjeuner afin de reprendre leur travail dans les meilleures con
ditions.
L’après midi et le début de soirée
Notre cible principale sera les groupe d’amis, on entend par groupe d’amis un ensem
ble d’individus 
se retrouvant pour un moment de détente hors du cadre professionnel. 
Leurs attentes correspondent au concept de SAVEUR CAFE. En effet, 
cette cible est sensible à 
l’ambiance du café et à son côté « lieu de retrouvailles entre amis » et notre café 
répond à ce besoin grâce à 
son cadre conviviale et sympathique.  De plus, ils espèrent trouver dans un lieu de 
distraction tel qu’un café 
de nouveaux produits et saveurs. Or, SAVEUR CAFE propose une gamme de produits dive
rse et variée 
sortant de l’ordinaire.

37
III Le " Saveur Café"
1.)La marque
La   marque   d'un   café   est   particulière.   En  effet,   par   marque   on 
entend   souvent   l'appellation   d'un 
produit.  Or,  pour un café la marque correspond au nom de l'enseigne. Les
produits  se transformant  en 
justificatif de cette marque. Ainsi, le choix de celleci est primordial dans la réu
ssite de notre concept. 
a

Le choix de la marque

Notre concept tourne principalement autour d'un aliment: le café. Il semble donc év
ident d'y faire 
allusion dans le nom de notre café. Après un brainstorming, nous avons donc choisi 
"Saveur Café" comme 
marque et ceci pour plusieurs critères:
L'originalité
La clarté du concept
La mémorisation
Le renvoi aux avantages du client

Le logo

38
2.)L'agencement du magasin

39
3.)La communication
Il est primordial d’accompagner l’ouverture de l’établissement par une campagne de 
publicité et de  
promotion. Après un brainstorming énumérant les différents moyens de communication 
utilisables, nous  
avons sélectionné les plus pertinents et les mieux adaptés à la situation et au pro
jet. 
a

Détermination des objectifs commerciaux

 Obtenir un chiffre d’affaires conséquent et évolutif.
 Rentabiliser les coûts de cet investissement.
 Évoluer en fonction des attentes du consommateur.
 Se développer à long terme.
b

Détermination des objectifs de communication

Nous pouvons classer nos objectifs de communication suivant trois critères principa
ux :
 Cognitif 
 Affectif
 Conatif
D’un point de vue cognitif : notre communication a pour but de faire connaître notr
e point de vente et 
d’augmenter   sa   notoriété.   Nous   voulons   mettre   en   avant   le  
caractère   unique   de   notre   établissement, 
autrement dit nous souhaitons mettre en avant notre spécialité, les cafés aromatisé
s et autres boissons à base 
de café. 
D’un point de vue affectif : pour attirer et intéresser nos clients nous utiliseron
s des couleurs chaudes et 
un vocabulaire adapté pour souligner le côté chaleureux et convivial. 
D’un   point   de  vue   Conatif :  à   travers   sa   communication,   Saveur  
Café   invite     à   venir   découvrir   de 
nouvelles saveurs à base de café.
c

Notre plan d’action :

A court terme :
Pour   faire   connaître   notre   nouveau   café,   nous   avons   décidé   de  
mettre   en   place   une   enseigne 
attractive.
40
De plus, pour l’ouverture de notre point de vente, nous avons choisi de communiquer 
à travers des 
flyers que nous distribuerons place du Ralliement et dans les autres rues stratégiq
ues du centreville.
Nous pensons également les disposer dans des lieux fréquentés avec l’autorisation d
es gérants :
 Les boulangeries de la place du ralliement,
 Le théâtre
 Les lieux fréquentés par les étudiants tels que toutes les universités et les RU
Nous allons également effectuer un communiqué de presse (Cf. Annexes) pour présente
r notre lieu aux 
journalistes. Si ces derniers sont intéressés, ils pourront par la suite écrire un 
article sur notre établissement 
qui paraîtra dans la presse locale quotidienne.
A moyen/long terme :
Nous  envisageons  de faire  des  annonces  sur une radio locale  comme
Alouette ou Radio  Anjou. 
Pourquoi pas des messages publicitaires par l’intermédiaire du visiobus. Notre logo 
ainsi que nos horaires 
d’ouverture et un descriptif pourraient apparaître dans des guides comme le Scéno. 
Mais tout dépendra de 
nos moyens financiers pour les années à venir.
Nous prévoyons aussi la création d’un site Internet mettant en avant notre cœur de 
métier, (les cafés), 
et la convivialité de notre établissement.
Ce que nous n’avons pas retenu :
Nous avons exclu de notre communication, les supports suivants :

La télévision du fait des prix trop élevés pour la diffusion d’un message publicita
ire. De plus, nous 
n’avons pas retenu l’idée de mettre en place une annonce sur Angers 7 ; en effet pe
u de personnes 
regardent cette chaîne locale.
 Le cinéma pour les mêmes raisons précédentes, (une question de prix)

Le Top Annonce ou Paru Vendu. Même si la plupart des ménages reçoivent ce journal, 
nous doutons 
des   retombées   qu’il   pourrait   apporter   en   introduisant   un   encart.  
En   effet,   seules   les   personnes 
recherchant   une   chose   déterminée   dans   ce   journal   d’annonces   sont  
susceptibles   de   lire   l’encart 
publicitaire et encore la plupart d’entre elles vont directement voir les pages qui 
les intéressent sans 
prêter attention au reste.
d

Notre copie Stratégie
41
Notre axe principal : est basé sur la découverte de nouvelles saveurs à base de caf
é. Nous voulons mettre 
l’accent sur la diversité des boissons à base de café que nous proposons.
Notre axe de renfort : serait basé sur la convivialité de notre établissement
Au niveau de la charte graphique : nous avons créé un logo et les couleurs que nous 
utilisons dans notre 
communication seront le marron et le beige. Ces couleurs sont celles du café ; de p
lus, ce sont des couleurs 
qui   symbolisent   à   la   fois   le   côté   naturel   et   la   convivialité,  
autrement   dit   l’image   que   nous   souhaitons 
transmettre  à  notre  cible.  La  police  sera arrondie  et en  harmonie  avec
l’image  que nous  voulons   nous 
donner.
Concept d’évocation
reposera essentiellement sur les couleurs utilisées. En effet, le marron et le beig

rappellent parfaitement la couleur du café, et aussi le côté naturel. 
Une promesse – une justification : 
Les promesses que nous faisons à nos consommateurs sont les suivantes :

Proposer des produits sains

Des viennoiseries et des pâtisseries de qualité

Accueillir les clients dans un cadre agréable, chaleureux, et ressourçant.

La justification se fera à travers :

Les couleurs apposées sur les documents et supports de communication.

Les photos misent sur le site Internet.

La vitrine. 

Le bénéfice consommateur
Le bénéfice pour le consommateur réside dans le fait qu’il lui est proposé de nombr
euses boissons à 
base de café idéal pour un moment de plaisir en aprèsmidi ou le matin pour un petit 
déjeuner gourmand. Il 
découvrira de nouvelles saveurs associant divers arômes qu’il soit amateur de café 
ou simple consommateur 
désireux de goûter de nouveaux produits.
Le ton, l’ambiance du message doit être agréable, convivial et doit mettre en avant 
les mots suivants : 
plaisir, convivialité, découverte de saveurs.
Au terme de notre réflexion sur le plan de communication à mettre en place, trois m
oyens sont retenus : le 
site internet, le communiqué de presse pour les moyens média et le flyer  pour les 
moyens hors média. Le 
flyer vient accompagner le bouche à oreille. Le site internet et le communiqué appo
rtent des informations 
précises et complémentaires sur l’établissement et ses services.
42
e

Le flyer 

43
f

Le site internet
 

44
Nous avons donc créé le site internet et le flyer en respectant les critères de la 
charte graphique : 
 Couleurs (marron et beige)
 Forme 
 Et police d’écriture.

En ce qui concerne le site internet, il nous semblait important de mettre quelques 
photographies de 
Saveur   Café,   dès  la  page d’accueil  du site, afin que les  internautes
est un avant goût et qu’il  ressente 
l’atmosphère chaleureux et sympathique de ce lieu. 
Nous avons fait le choix de mettre en avant les produits car se sont nos recettes q
ui nous différencie 
des autres établissements. Une page « produits » fut donc réalisé. Des illustration
s des produits proposés 
permettent d’attirer l’œil de l’internaute et de lui donner envie.
De plus, nous avons réalisé une page expliquant le concept et pourquoi il fut réali
sé. Le but est de 
créer   un   lien   entre   l’internaute   et  Saveur   Café  en  utilisant  le  
vouvoiement  et   en  parlant  à  la   première 
personne.
Une page « contact » est présente donnant toute les informations nécessaires pour j
oindre Saveur 
Café et son dirigeant.
Enfin, une page est dédiée à l’emplacement afin de permettre aux internautes de se 
repérer facilement 
géographiquement et les horaires y sont également indiqués.
Un   flyer   nous   semblait   être   un   moyen   de   communication  
indispensable   et   peu   onéreux   nous 
permettant   de   toucher   une   large   cible.   Nous   l’avons   donc   réalisé
en   respectant,   évidement,   la   charte 
graphique.   Une   photo   de   l’intérieur   du   café   y   est   apposée   afin
de   donner   une   image   sympathique   et 
chaleureuse du lieu et donc attirer le client. A travers le texte, nous avons souha
ité  vouvoyer les prospects 
pour attirer leur attention plus efficacement. 
Un slogan est présent sur ce flyer, ce qui permet une accroche et une vision rapide 
de ce qu’est le 
concept Saveur Café. 
Les coordonnées de l’établissement et les horaires d’ouverture sont bien sûr indiqu
ées.
Le flyer est clair et précis, les textes sont courts et il est volontairement peu i
llustré d’images et de 
photographie afin de permettre une meilleure lecture.
 

45
4.)L'emplacement 
L’implantation pour un café est vitale, elle est un des facteurs clé de succès de n
ombreux éléments 
décisifs pour réussir et pérenniser.
Elle est, tout d’abord, la clé de voute d’un bon démarrage d’activité. En effet, qu
and le café est 
nouveau, c’est souvent le bouche à oreille plutôt que la communication qui va donne
r au café une pérennité 
et   une   notoriété   à   long   ou   court   terme.   En   conséquence,   un  
emplacement   ayant   d’importants   flux   de 
personnes permettra d’avoir une clientèle potentielle plus importante. De plus, ell
e participe également à 
l’image du café. 
Pour effectuer notre choix pour l’emplacement, il est essentiel de prendre en compt
e la facilité d’accès 
du site. Par facilité d’accès, on entend les moyens de transports mis à disposition 
et les possibilités  de 
stationnement. 
a

L'Accès

La   place   du   Ralliement   est   relativement   facile   d’accès   en  


voiture,   et   très   accessible   à   pied   (rues 
piétonnes), en bus (ligne 1, 2, 3, 16, 15), et à vélo (pistes cyclables et possibil
ités de stationner). Les clients 
peuvent y accéder en voiture par le boulevard Foch, par la rue Voltaire, ou par la 
rue Baudrière. De plus, 
d’ici 2009 le tramway desservira le Ralliement ce qui amènera d’autant plus de clie
nts potentiels. 
b

Les Possibilités de stationnement

Un grand parking sous terrain est à disposition sous la place du Ralliement. Plus é
loignés, les clients 
pourront bénéficier du parking de la République, du parking du Mail, et de la place 
Imbach. 
La place du Ralliement constitue à elle seule le cœur du centre ville d’Angers, c’e
st un nœud stratégique 
au niveau des bus, et du stationnement; elle est agrémentée par une activité intens
e de locomotives telles que 
la rue piétonne très commerçante Lenepveu, les Galeries Lafayette, et un peu plus l
oin le centre commercial 
Fleur   d’Eau.     Enfin,   cette   place   est   un   réel   point   de   repère  
géographique   et   culturel   pour   beaucoup 
d’angevins. 

46
5.)Zone de chalandise :
Les clients que nous souhaitons cibler, sont les gens habitant dans l’environnement 
géographique 
proche. Nous nous sommes basées sur le trajet pour se rendre au point de vente. Not
re hypothèse est basée 
pour un café.
Nombre d’habitants à Angers = 145 000
Nombre d’habitant dans l’espace géographique = 3 311 individu/km²
Donc notre zone de chalandise est :
145 000 / 3 311 = 43.8 km²
Soit, ∏ R ² = 43.8
R ² = 13.95
R = 3.73
Selon Christaller, l’aire doit être supérieure au seuil : si un tel point de vente 
a une portée de 3 à 4 km, on 
considère qu’il a très peu de chance d’être viable.

Notre population ventilée :
Zone Primaire : 60% et 80% de la clientèle du magasin, c’est la ceinture directemen
t. 500 m
Zone Secondaire : 15% à 25% de clients supplémentaires, beaucoup plus dispersés. 2 
km
Zone Limitrophe : clients restants, très dispersés. 5 km
Population centreville d’Angers = 26 892
Nombre de ménages
Z 1 : 11 641.5

Coefficient d’attraction
0.9

Clients potentiels
10 477.33

Z 2 : 31 733

0.7

22 213.1

Z 3 : 22 132

0.2

4 426.4

 Sachant que la moyenne de personne pour un ménage est de 2.31 personnes.

47
Déterminer l’attractivité des zones : Indice de saturation (IRS)
Afin de déterminer l’attractivité de notre zone primaire de chalandise, nous avons 
utilisé le concept 
de saturation.
M = nombre de ménages par zone
DA = dépenses/an pour une catégorie de produit (les cafés) par ménage dans la zone
SV = surface commerciale pour la catégorie de produit dans la zone
IRS = M * DA / SV
Sachant que la superficie moyenne d’un café est de 150 m² et notre taille envisagée 
est de 145 m². 
Les dépenses par an, par ménages en 2001, dans les Cafés est de 315€. 
Z 1 = (11 641.5 * 315) / (150 + 145) = 12 430.75 €
Z 2 = (31 733 * 315) / (150 + 145) = 33 884.39 €
Z 3 = (22 132 * 315) / (150 + 145) = 23 632.47 €

Grâce à ces trois zones de chalandise, nous pouvons dire que la zone 2 représente c
elle qui amène la cible  
recherchée. En effet, nous comptons 22 213 clients potentiels pour une attractivité 
de 33 884,39 €. Ces 
chiffres montrent le comportement d’achat des habitants de la zone, qui est très po
sitif pour l’ouverture de  
notre café et sa future clientèle. 

48
6.)Le fonds de commerce

Aspect général

Le local se compose de 4 pièces : l’arrière cuisine, la salle au rez de chaussée, l
a salle au premier étage et 
les commodités. Il a une superficie de 145m².
b

Les composantes du fonds de commerce

Les éléments incorporels : 
 Droit au bail
 Achalandage
 Enseigne
Les éléments corporels
 Marchandises
 Mobilier
 Machines
 Matériel
Le stock n’est généralement pas compris dans la valeur du fonds et doit faire l’obj
et d’une évaluation 
distincte lors de la cession.
c

 La décoration

Concernant   l’aménagement   intérieur,   nous   avons   choisi   notre   mobilier


et   notre   décoration   chez   le 
fournisseur suédois Ikea.  Nous avons opté pour un décor chaleureux et convivial, s
’assimilant à un cocon : 
coussin, canapé confortables, etc.…
Pour   la   décoration,   nous   souhaitons   allier   authenticité   et  
modernité   au   travers   d’un   mobilier 
contemporain, et des couleurs et matières plus traditionnelles telles que le marron 
chocolat et le bois. Nous 
avons   donc   opté   pour   un   décor   chaleureux   et   convivial,  
s’assimilant   à   un   cocoon :   coussin,   canapé 
confortables, etc.… 

49
Pour les arts de la table, nous avons choisi le fournisseur Vega, afin de proposer 
un service de table 
similaire à celui que pourrait posséder le client chez lui, pour accentuer encore l
e côté convivial du lieu.

Murs et sols 
Les murs seront de couleur écrue pour un aspect clair, ils seront évidement décorés 
de tableaux dont le 
thème sera toujours en lien avec le café. 
Les sols seront en parquet clair pour un côté authentique grâce au bois et un effet 
lumineux. Des tapis seront 
disposés sous les tables pour avoir un esprit chaleureux.
Le mobilier
Le point de vente doit contenir 30 places assises. Pour un côté cocooning nous avon
s choisi de disposer une 
majorité de canapés et fauteuils autour de tables de salons, pour des besoins prati
ques il y aura quelques 
chaises et tables hautes. Nous avons choisi un mobilier relativement simple car nou
s comptons avant tout sur 
les   éléments   de   décorations   pour   créer   une   atmosphère   conviviale  
et   agréable.   Les   matériaux   sont 
principalement le bois et des tissus simples et unis dans des tons marron, blanc et 
écru.
Les luminaires
Il s’agira de spots placés au plafond et au dessus du comptoir, ainsi que de quelqu
es luminaires apposés sur 
quelques meubles et des halogènes. 
Plantes et végétations
Pour créer un climat agréable, source de bien être, il pourrait être intéressant de 
placer des plantes vertes au 
sein du magasin.

50
7.)Marketing mix
a

Produits

Le produit phare du Saveur Café est le café. Il proposera principalement un éventai
l de boissons à base 
de café de différentes saveurs. Parallèlement, les clients pourront déguster des bo
issons chaudes et froides. 
Pour accompagner les boissons, un large choix de pâtisseries et viennoiseries sera 
en vente. 
b

Prix

Les prix des boissons s’échelonnent entre 1,50€ et 3,50 €.
Les prix des pâtisseries et viennoiseries, eux, vont de 0,85€ à 3,10€.
c

Distribution

Les clients auront le choix entre la consommation sur place et la vente à emporter. 
 
La   vente   à   emporter   représente   60%   de   notre   activité   en   terme  
de   quantité   vendues   par   rapport   à   la 
consommation sur place. 

Communication

En ce qui concerne la communication, le Saveur Café compte principalement sur le bo
uche à oreille et le 
flux de passage devant l’enseigne. Cependant, afin d’optimiser le succès et la conn
aissance, un flyer est 
dessiné pour être distribué en centre ville. Enfin, un site internet viendra complé
ter cette communication et 
proposera toutes les informations nécessaires aux clients : horaires, accès, prix, 
produits… 

51
8.)Argumentaire de vente
Il est une étape non négligeable dans le processus de création d’entreprise : le fi
nancement.  La 
présentation du concept et du plan de financement doit se faire dans le cadre d’un 
argumentaire de vente  
convaincant et correctement structuré.

52
Argent

Confort

Avantages

Preuves

Ces normes assurent un 

Peu de problèmes d’hygiène 

établissement public, un 

gage de qualité des 

surviennent grâce à ses 

café doit respecter 

produits distribués et du 

contrôles. 

certaines normes 

service rendu aux clients. 

d’hygiène
Le Saveur Café dispose 

Cet emplacement apporte 

Le Ralliement est le cœur 

d’un emplacement 

un flux de passage intense 

stratégique de la ville 

stratégique, qui pourrait 

et une clientèle potentielle 

d’Angers, un point de RDV 

être assimilé au meilleur 

importante. 

habitué des angevins et un 

emplacement d’Angers. 
L’établissement propose 

Ce concept a été crée pour 

repère culturel. 
Le succès de ce concept est 

un nouveau concept de 

répondre a la demande de 

prouvé par le succès d’une 

boissons à base de café 

la clientèle actuelle ainsi 

enseigne telle que Starbucks.

dont la consommation 

qu’aux évolutions des 

De plus, aucun autre 

peut se faire sur place ou 

modes de vie. 

établissement sur Angers ne 

à emporter. 
Le café est une boisson 

Ces trois caractéristiques 

propose ce type de concept.  
Nous pouvons constater dans 

largement consommé.

répondent aux réelles 

nos sociétés modernes un 

Comme tout 

Nouveaut

Orgueil

S
écurit

Caractéristiques

Le service à emporter est  attentes et besoins de la 

phénomène montant de 
rapide et efficace. La 

cocooning, de détente face au 

clientèle.

consommation sur place 

stress de l’activité 

se fait dans une ambiance 

professionnelle.

de détente et de chaleur.
La fixation des prix s’est 

Le rapport qualité prix 

Les prix pour les boissons 

faite en cohérence avec la 

est réellement 

s’échelonnent entre 1,50€ et 

qualité du service et du 

intéressant pour la 

3,50€ ; les prix pour les 

produit. 

clientèle.

pâtisseries viennoiseries 
entre 0,85€ et 3,10€.

53
Sympathie

Ce nouveau concept a un  La clientèle se trouvera 

L’analyse du questionnaire 

potentiel d’attractivité 

concrètement intéressée 

nous a permis de constater 

fort.

par ce nouveau concept, 

que l’aspect sympathie influe 

Le café utilisé pour la 

déjà aperçu aux ÉtatsUnis.  beaucoup dans le choix de 

préparation des boissons 

Si le client passe un bon 

provient du commerce 

moment dans le café, il 

équitable et plus 

sera d’autant plus désireux 

particulièrement d’un 

de revenir.

petit producteur de Saint
Domingue. 
L’aspect chaleureux et 
convivial du décor et de 
l’ambiance permet à la 
clientèle de passer un 
agréable moment au sein 
de l’établissement.

54

l’établissement. 
9.)Les produits
Afin d’établir le plan financier, il est indispensable de définir concrètement tous 
les produits qui  
détermineront  notre activité.
Dans cette partie, nous allons détailler les produits que nous offrirons dans notre 
café. La particularité 
de notre établissement est de fournir des produits à consommer sur place et à empor
ter.

 Les boissons chaudes 

A base de café
Expresso
8 cl

Café Crème
Café avec une couche de 
crème de lait.

Expresso Macchiato
Expresso adouci par 
une mousse de lait 
légère.

Café Moka
Expresso, chocolat, lait 
chaud et Chantilly. 

Expresso con Panna
Expresso surmonté de 
chantilly. 

Café Moka Blanc
Version au chocolat blanc de notre café moka 
classique.

Cappuccino
Expresso, lait chaud et 
mousse de lait, 
saupoudré avec un peu 
de poudre de cacao.

Café Latte
Expresso, lait chaud et 
crème de lait.
 

55
Macchiato
Expresso avec un doigt 
de lait moussé. 

Café Viennois
Café, lait chaud 
chocolaté, chantilly  et 
saupoudré de cacao 

Caramel Macchiato
Lait mousseux, expresso, vanille et vrai caramel.

Tous ces produits existent en décaféinés et peuvent  
être emportés.

Alternatives au  café
Chocolat chaud
Chocolat viennois

Infusions
Lait chaud
Lait de poule
Lait chaud et jaune d'œuf blanchi au sucre

Thés

Boissons froides

Les Frappées Gourmands

Café
Boisson frappée au café

Caramel
Boisson frappée au café et au caramel

Moka
Boisson frappée au café et chocolat.
  
Vanille
Boisson crémeuse frappée à la vanille

Chocolat
Boisson crémeuse frappée au chocolat

Possibilité d'ajouter de la crème fouettée maison

Autres boissons froides
56
Jus d'orange
Multivitaminé
Jus de pomme
Jus d'ananas

Accompagnements

Viennoiseries
Croissants
Pains au chocolat
Chouquettes
Torsade aux pépites de chocolats
Pains aux raisins
Chaussons aux pommes

Pâtisseries
Éclairs
Tartes et tartelette
Mille feuilles
Religieuse

Autres
Muffin
Donuts
Macarons
Pan cakes/ Crêpes
 Gaufres
Cookies

IV Les moyens à mettre en œuvre
Différents   types  de moyens
à mettre en œuvre entrent en jeu et assurent le bon fonctionnement   de 
l’entreprise.   La   combinaison   des   facteurs   humains,   juridiques,    
financiers   et   des   organismes   d’aides  
optimisent la réalisation et la concrétisation du projet.

1.)Les moyens humains
a

La détermination des besoins humains
Gérant

Associéapporteur de 
capital

Mr Axel Aire
Mr Arthur Gourmand

Employé

Employé
57
Le principe de notre concept requiert un niveau de compétences relativement importa
nt. Mr AIRE  et 
ses deux employés occupent des postes à temps plein au sein de l’entreprise. Les de
ux employés se relaient 
entre le poste au comptoir pour accueillir les clients et prendre les commandes, et 
le service en salle. De 
plus, le gérant, qui est polyvalent aide les employés dans toutes les tâches. Les p
rincipales missions sont 
l’accueil du client, la prise de commande, la préparation des boissons, le service 
en salle et enfin le maintien 
de la propreté de la salle. 
Nous avons choisi de ne prendre que deux salariés pour l’ouverture de l’entreprise 
puisque les bénéfices 
de la première année ne pourront peut être pas suffire à en rémunérer plus. Ce nomb
re peut augmenter en 
fonction du développement de l’activité de l’établissement. Enfin, nous avons décid
é d’un niveau de salaire 
relativement   élevé   pour   être   en   cohérence   avec   la   qualité   du  
service   rendu   et   du   positionnement   de 
l’entreprise. 

Qualifications des employés

Les employés sont le reflet de l’établissement, ils jouent sur l’image et le positi
onnement perçu par les 
clients. C’est pourquoi, il est primordial d’accorder une grande importance à leur 
recrutement.
Les formations retenues par le gérant pour ses serveurs sont
 BEP Hôtellerie Restauration.
 CAP Restauration.
 BTS Hôtellerie Restauration.
L’expérience requise est au minimum de trois ans. Des connaissances approfondies da
ns le café, ses 
origines, ses utilisations et ses différents arômes sont indispensables afin de pou
voir répondre aux clients. 
Les employés doivent avoir une bonne présentation et doivent totalement maîtriser l
’aspect relationnel 
du   service   du   café   afin   de   rester   en   cohérence   avec   les  
objectifs   du   gérant :   importance   des   relations 
privilégiées entre clients et personnel et fidélisation. 
Enfin, l’entreprise insiste sur la qualité du service qui doit être impeccable pour 
ne pas dénoter avec 
l’image que Mr Aire souhaite véhiculer à ses clients. 

58
Annonce pour l’offre d’emploi
Descriptif :
Nouvelle entreprise sur la ville d’Angers, le Saveur Café propose un tout nouveau c
oncept : café spécialisé 
dans la distribution de boissons à base de café, sur place ou à emporter. 
Dans le cadre de son ouverture en septembre 2009, l’établissement recrute deux serv
eurs.
Assurer l’accueil des clients au comptoir.
Assurer le service en salle.
Assurer la préparation des boissons et des viennoiseries pâtisseries.
Assurer la technologie de surface en salle et en cuisine.
Apporter conseil et réponse aux clients par rapport au café en particulier.
Posté à : Angers
Type de contrat : CDD puis CDI
Salaire : 1400€ brut
Profil : 
Vous possédez un BEP Hôtellerie restauration, un BTS Hôtellerie Restauration, un CA
P Restauration.
Vous avez au minimum 3 ans d’expérience dans le domaine de la restauration café. 
Vous êtes motivés par le service, l’accueil des clients et par la préparation des b
oissons.
Vous disposez d’un grand sens du contact et du relationnel.
Vous souhaitez participer au développement d’une nouvelle entreprise et d’un nouvea
u concept.
Vous disposez de connaissances solides en terme de café.
Merci de déposer votre candidature auprès de Mr Axel Aire, 10 rue de la traquette 4
9100 Angers. 

59
21H30

20H30

19H30

18H30

17H30

16H30

15H30

14H30

13H30

12H30

11H30

10H30

9H30

8H30

Planning des horaires du personnel

7H30

Géra
nt
MARDI

Géra
nt
MECRED I

Géra
nt
JEUDI

VENDRE
DI

Géra
nt
1

Géra
nt
SAMEDI

DIMANC
HE

Géra
nt
1
2

60
2.)Les moyens juridiques
a

Le statut juridique
Entreprise  

Montant du capital

SARL

SA (forme  
classique)

SAS

Entrepreneur 

1 seul associé 

Minimum : 2 

Minimum : 7

Minimum : 1

individuel seul

(personne 

Maximum : 50 

(personnes 

(personne 

physique ou 

(personne 

physiques ou 

physique ou 

morale, à 

physiques ou 

morales)

morale)

l’exception 

morales)

és

Nombre d'associ
individuelle

EURL

d’une autre 

Pas de notion de 

EURL)
Pas de 

Pas de 

37 000€ 

37 000€ 

« capital social »

minimum

minimum

minimum

minimum

20% des 

20% des 

50 % des 

50 % des 

apports en 

apports en 

apports en 

apports en 

espèces sont 

espèces sont 

espèces sont 

espèces sont 

versés 

versés 

versés 

versés 
obligatoirement  obligatoirement  obligatoirement  obligatoireme
au moment de 

au moment de 

au moment de 

nt au moment 

la constitution, 

la constitution, 

la constitution, 

de la 

le solde devant 

le solde devant 

le solde devant 

constitution, le 

être libéré dans 

être libéré dans 

être libéré dans 

solde devant 

les 5 ans. 

les 5 ans.

les 5 ans. 

être libéré 
dans les 5 ans.

61
Gérant(s) :

individuel

Obligatoirement  Obligatoirement  d’administratio

statutaire

personne 

personne 

n (entre 3 et 18 

Au minimum 

physique 

physique 

membres), dont  un président, 

l’associé unique

un président, 

personne 

personne 

physique ou 

physique 

morale, 

Dirigeants

Entrepreneur 

  l’associé unique
ou
 un tiers

Gérant(s) :

ou
 un tiers

Conseil 

Liberté 

Nomination des dirigeants

Entreprise  
individuelle
Totale et 
Limitée aux  Limitée aux 

SA (forme  
classique)
Limitée aux 

Limitée aux 

indéfinie sur 

apports

apports

apports

apports

Responsabilité 

Responsabil

Responsabilité 

Responsabilit

Responsabilité 

civile et pénale 

ité civile et 

civile et pénale 

é civile et 

civile et pénale du 

du chef 

pénale du 

du chef 

pénale du 

chef d’entreprise

d’entreprise

chef 

d’entreprise

chef 

EURL

SARL
SAS

biens 
é

personnels

és

dirigeants Responsabilit  associ Responsabilit  

obligatoirement.  associé ou non

d’entreprise

d’entreprise

Décision de 

Par statuts en 

Membres du 

l’associé 

AGO à la 

Conseil 

unique

majorité simple 

d’Administrat

(50%+ 1 voix) 

ion nommés 

ou à une 

par l’AGO

majorité 

PDG et DG 

supérieure si 

nommées par 

clause contraire  le CA
des statuts

62
Liberté statutaire
Décision de 

En AGO 

Membres du 

l’associé 

(motifs 

CA, Président 

unique

légitimes) 

compris : en 

R
évocation des dirigeants

Majorité simple  AGO sans 
(50%+ 1 voix)

préavis ni 

Clause contraire  indemnités.
interdite

Le président 
ne peut être 
démis de ses 
fonctions à 
tout moment 
par décision 
du CA

63

Liberté statutaire
SA (forme  
classique)

EURL

SARL

SAS

Fixée par les 

Fixée par les 
statuts sinon 
illimitée

6 ans (3ans en  Liberté statutaire

IS

IS

OUI

OUI

statuts sinon 

ée des

illimitée

Impôt sur le 

Pas 

Impôt sur les 

revenu :

d’imposition 

sociétés

Bénéfices 

au niveau de 

Possibilité 

industriels et 

la société, 

d’opter pour 

commerciaux, 

l’associé 
l’IR lorsque 

bénéfices non 

unique est 

les associés 

commerciaux

directement 

sont membres 

imposé au 

d’une même 

titre de l’IR :

famille. 

 BIC et BNC.

( SARL de 

Possibilité 

famille) 

én
éfices

Imposition des b

fonctions Dur

Entreprise  
individuelle

début 
d’activité) 

d’opter pour 
l’impôt sur les 
 

sociétés. 

En principe 

ération des

NON
émun

dirigeants D
éduction r

non (sauf 
option pour IS  OUI
ou gérant 
extérieur)

64
R
égime fiscal du dirigeant

IR, soit dans 

Gérant 

Traitement et 

Traitement et 

la catégorie 

minoritaire : 

salaires pour 

salaires pour le 

des BIC, soit 

traitements et 

le président 

président

dans celle des  salaires (TS)

du CA

rémunérations  Gérant 
de dirigeants

majoritaire : 
rémunération 
des dirigeants

Après avoir effectuée une étude comparative des différents statuts juridiques envis
ageables dans le cadre 
d’une création d’entreprise, nous avons retenu le statut SARL : Société A Responsab
ilité Limitée.

La responsabilité du gérant est uniquement limitée aux apports de capital alors que 
dans la situation 
d’une entreprise individuelle, la responsabilité est établie sur le patrimoine de l
’entrepreneur.  

Il n’y a désormais plus besoin d’avoir un capital minimum d’ouverture (un  euro min
imum).

Le nombre d’associés (de 2 à 100 personnes physiques ou morales) permet à des entit
és de petites et 
moyennes tailles d’obtenir ce statut de SARL.

Organismes d'aide à la création du café
Avant d’effectuer une liste exhaustive de tous les organismes susceptibles d’apport
er des informations 
sur le secteur d’activité concerné et sur la création d’entreprise en général, nous 
pouvons déterminer leurs 
principaux objectifs :
 Faciliter les démarches des créateurs et des repreneurs d’entreprises

Rassembler les actions des professionnels du conseil et de l’accompagnement des por
teurs de projets.
 Favoriser la réussite des projets de création et de transmission des entreprises.
 Développer et promouvoir l’esprit d’entreprise.
Différents types d’organismes peuvent intervenir : organismes gouvernementaux, asso
ciations privées à 
but non lucratif…
Tout d’abord, nous pouvons citer l’ANPE  et l’APEC 
qui sont des acteurs majeurs sur le marché de 
l’emploi et qui favorisent la rencontre entre l’offre et la demande d’emploi ; ces 
deux organismes aident les 
partenaires des entreprises dans le recrutement, dans l’évaluation des compétences, 
etc.… 
Ensuite,  le  gouvernement  français, par le biais  des  services  de l’Etat,
aident les professionnels  à la 
création et à la reprise d’entreprise. 
65
A  l’échelle   d’Angers, la  Maison  de la  création
et de la transmission d’entreprises  associée  à  la 
direction   départementale   du   travail,   de   l’emploi   et   de   la  
formation   professionnelle   pour   les   chômeurs 
créateurs d’entreprise,  est spécialisée dans l’étude et la concrétisation de proje
t. 
Pour affiner le projet et bénéficier d’un accompagnement et d’une formation, il exi
ste un organisme 
appelé la Banque de Gestion. 
Pour l’insertion et la recherche de crédit bancaire, les professionnels peuvent avo
ir recours à l’ADIE : 
l’Association pour le Droit Economique à l’Initiative Economique.
Au niveau régional, nous avons eu connaissance de l’aide au développement des entre
prises dans le 
cadre   du   contrat   plan   Etat   Région   accessible   à   la   subdivision  
d’Angers   de   la   direction   régionale   de 
l’industrie et de la recherche et de l’environnement.
L’Anjou   dispose   de  l’ACREA  (Association   des   Créateurs   et   Repreneurs  
d’Entreprises   de   l’Anjou), 
c’estàdire du plus ancien club de créateurs de France. Ouvert aux créateurs et repr
eneurs dans les secteurs 
de l’industrie et des services, l’association accompagne, conseille et soutient les 
chefs d’entreprises. Elle a 
pour   objectifs   principaux   de   faciliter   le   démarrage   d’activités,   le
développement   et   la   pérennité   et   de 
permettre   aux   porteurs   de   projets   de   découvrir   des   expériences  
concrètes   de   création   ou   de   reprises 
d’entreprises. 
La CRA, Cédants et Repreneurs d’Affaires, favorise la cession et la transmission d’
entreprises. 
Enfin,   l’EGEE,   association   de   séniors   experts   bénévoles   aide   à   la
création   et   reprise   d’entreprise, 
accueille les porteurs de projets pour les structures de type artisanal, commercial 
et industriel.  L’EGEE 
s’implique dans les démarches administratives, les structures juridiques, le montag
e financier et le business 
plan. 
Plus généralement, l’aide à la création d’entreprise peut être assurée par le Conse
il régional des Pays de 
la Loire. 
Lors du processus de création d’entreprise, le professionnel doit aussi rentrer en 
contact avec l’Ordre des 
Experts   Comptables  (gestion  comptable  de   l’activité),  l’Ordre des  avocats,
la  Chambre des  notaires   du 
Maine et Loire (obtention de licence pour le débit de boisson) et enfin la Fédérati
on Française Bancaire 
(financement du projet). 
3.)Les moyens financiers
a

Plan  de financement initial

BESOINS
Frais d'établissement

RESSOURCES
10 150,00 €

Capital social (apport


personnel et associé)

66

115 000,00 €
Immobilisations (investissements)
Acha t s d'un f ond s de
commerce
Caut i o n pour le loye r (2 mois)
Aménagemen t s, t r a v aux,
ins t alla t i o n…
Maté r i el (machines)
Maté r i el de bureau
Text i le s
Mobilie r
Ar t de la t able

275 825,26 €

Capitaux empruntés à
moyen et long terme

145 000,00 €
2 200,00 €
100 000,00 €
15 799,90 €
1 088,45 €
1 511,80 €
8 591,00 €
1 634,11 €

Besoin en fonds de roulement

-3 206,46 €

TOTAL DES BESOINS

282 768,80 €

TOTAL DES
RESSOURCES

287 000,00 €
4 231,20 €

ECART

172 000,00 €

Compte résultat prévisionnel pour 3 ans

Vente de marchand i se s (HT)


Produc t i o n st o ckée
A. Produits d'exploitation

Acha t s
Var i a t i o n des st o cks
Charges extérieures
Loyer
Fourn i t u r e s non s t o ckées (eau, élec t r i c i t é …)
Assurance
Public i t é (si t e in t erne t, hébergemen t et flye r)
Fra i s de téléphone

Année 1

Année 2

Année 3

167 151,60

847,34 €
167 998,94

172 166,15

847,34 €
173 013,49

177 331,13

847,34 €
178 178,47

38 842,07

847,34 €
23 405,92

13 200,00

5 257,32

1 200,00

1 430,00

2 318,60

42 367,01

847,34 €
22 082,92

13 200,00

5
257,32 €
1 200,00

160,00

2 265,60

42 367,01

847,34

B. Valeur ajoutée (= A-1)

2. Rémunéra t i o n du personnel
3. Charges soc i ales

67

22 082,92 €
13 200,00 €
5 257,32

1 200,00 €
160,00 €
2 265,60

106 598,29 €

63 602,59

109 410,90

114 575,88 €

35 000,00 €
15 750,00

35 000,00

15 750,00

56 600,00 €
22 230,00 €

61 400,65 €

1. Sous t o t a l

63 602,59 €

C. Excédent brut d'exploitat ion

50 750,00 €

5. Dota t i o n aux amor t i s s emen t s, prov i s i o n s et


aut r e s charges

14 688,96

D. Résultat d'exploitation (= C-5)


6. Produi t s f i n a n c i e r s
7. Charges f i n an c i è r e s sur de t t e s à moyen et
long te rme
8. Charges f i n an c i è r e s sur de t t e s à cour t
te rme
E. Résultat net avant impôts = (D+6) - (7+8)


50 750,00

36 061,04 €

14 688,96

36 061,04

32 760,00

738,71

2 562,33

32 760,00

738,7
1€
2 562,33

78 830,00 €
14 688,96

64 141,04 €

32 760,00 €
738,71

30 642,33 €
7 660,58

9. Impô t s sur les bénéf i c e s


10. Dividendes
2 562,33

F1. Résultat non distribué = (E-(9+10))


F2. Autofinancement net (=F1+5)

17 251,29 €

68

2 562,33

17 251,29

22 981,75 €
37 670,71 €
c

Trésorerie prévisionnelle pour l'année 1
Janvie r

1. Solde en début de mois

4 256,77 €

Févr ie r
294 855,37

2. Encaissements TTC
2A. D'exploitation
Chi f f r e d'a f f a i r e s
enca i s sé
TVA récupé rée

12 972,96 €
2 542,70 €

12 972,96

2 542,70 €

17 255,70

3 382,12 €

17 255,70

3 382,12 €

17 255,70 €
3 382,12 €

2B. Hors exploitation


Appo r t en cap i t a l
Emprun t à LT

115 500,00 €
172 000,00 €
300 472,96

12 972,96

17 255,70

17 255,70

17 255,70 €

1 100,00 €
100,00 €
2 643,70 €
1 100,00 €
100,00 €

2 643,70 €
1 100,00 €
100,00 €

3 516,46 €
1 100,00 €
100,00 €

3 516,46 €
1 100,00 €
100,00 €

A. To tal enca i s semen t s


3. Décaissements TTC
3A. D'exploitation
Paiement des acha t s
Loyer
Assurances
Fourn i t u r e s, eau,
énerg ie
Fra is de téléphone
Salai r e s bru ts
TVA versée

438,11 €
53,00 €
4 229,17 €
645,00

Charges f i n an c i è r e s
3B. Hors exploitation
Immobilisa t i o n
Remboursemen t
d'emprun t s
Det t e s banca i r e s à
cour t te rme
B. To tal déca i s semen t

Mars
Avr il
Mai
294 409,81 298 568,12

€ 301 330,67 €

438,11 €
438,11 €
377,60 €
4 229,17 € 4 229,17 € 4
575,86 €
575,86 €
645,00
645,00


438,11 €
377,60 €
229,17 €
777,73 €
645,00

438,11 €
4 229,17 €
777,73 €
645,00 €

1 224,08 €

1 224,08 €

1 224,08 €

1 224,08 €

1 224,08 €

2 085,00 €

2 085,00 €

2 085,00 €

2 085,00 €

2 085,00 €

9 874,36 €

13 418,52

56,47 €
13 097,39

14 493,15

14 115,55 €

-445,56 €
294 409,81

4 158,31 €
298 568,12

2 762,55 €
301 330,67

4. Solde du mois (A-B)

290 598,60 €

5. Solde de fin de mois (1+4)

294 855,37 €

69

3 140,15 €
304 470,82 €
Juin
304 470,82

Juille t
303 906,97

Aoû t
Septembre
301 154,45 298 785,48

Octobre
303 492,93

Novembre
Décembre
306 255,48 313 761,53

13 929,30
€ 10 602,90 € 10 602,90 €
2 730,14 € 2 078,17 € 2 078,17 €

17 255,70

3 382,12 €

17 255,70

3 382,12 €

21 621,60

4 237,83 €

21 621,60

4 237,83 €

13 929,30
€ 10 602,90 € 10 602,90 €

17 255,70

17 255,70

21 621,60

21 621,60

3 516,46 € 2 838,59 € 2 160,72 € 2 160,72 € 3 516,46 € 3 516,46 € 4 406,17 €
1 100,00 €
1 100,00 €
1 100,00 €
1 100,00 €
1 100,00 €
1 100,00 €
1 100,00 €
100,00 €
100,00 €
100,00 €
100,00 €
100,00 €
100,00 €
100,00 €
438,11 €
438,11 €
438,11 €
438,11 €
438,11 €
438,11 €
438,11 €
377,60 €
377,60 €
377,60 €
377,60 €
4 229,17 € 4 229,17 € 4 229,17 € 4 229,17 € 4 229,17 € 4 229,17 € 4 229,17 €
777,73 €
627,81 €
281,89 €
281,89 €
777,73 €
777,73 €
974,49 €
645,00
645,00
645,00
645,00
645,00
645,00
645,00






1 224,08 €
2 085,00 €

1 224,08 €
2 085,00 €
330,30 €
12 971,87

1 224,08 €
2 085,00 €
284,28 €
12 548,25

1 224,08 €
2 085,00 €

1 224,08 €
2 085,00 €

1 224,08 €
2 085,00 €

14 493,15

1 224,08 €
2 085,00 €
67,66 €
13 355,42

14 493,15

14 115,55

15 579,62

-563,85 €
303 906,97

-2 752,52 €
301 154,45

-2 368,97 €
298 785,48

4 707,45 €
303 492,93

2 762,55 €
306 255,48

7 506,05 €
313 761,53

6 041,98 €
319 803,51

70
Ce plan de trésorerie pour la première année a été établit par la synthèse de nombr
eux documents et 
informations :   les   tableaux   des   prévisions   des   ventes,   des   achats,
des   charges   financières,   des 
amortissements, des charges de personnel mais également des nombreux devis que nous 
avons effectué afin 
de compléter nos décaissements comme l’assurance, l’électricité, l’eau, ou encore l
es frais téléphoniques.
Les frais téléphoniques se décomposent comme suit : 

Mise en place de la ligne téléphonique : 53 €

Abonnement : 32 € tous les deux mois

Frais de communication pour la machine à carte bancaire : nous estimons que 40 % de 
la 
clientèle règlera par carte bancaire soit 1440 clients  par mois. Frais de communic
ation pour 
un règlement par carte bancaire = 0,12 €. Ce qui représente 172,8 €de frais supplém
entaires à 
régler par l’entreprise à France Télécom. 

Le paiement s’effectue tous les deux mois.
Consommation   d’eau :   un   responsable   de   la   Générale   des   Eaux   nous
a   informé   qu’un   bar/café 
consomme   en   moyenne   92   mètres   cube   d’eau   pour   6   mois,   ce   qui
représente   238,11   €.   Le   paiement 
s’effectue tous les 6 mois. 
          Dettes bancaires à court terme : elles représentent 12 % des découverts b
ancaires et sont réglés le mois 
suivant. 

71
d

Chiffre d'affaires prévisionnel

Hypothèse
basse
60

Hypothèse
moyenne
300

Hypothèse
haute
500

2,00 €

2,30 €

3,00 €

1,00 €

1,50 €

2,50 €

72,00 €

414,00 €

900,00 €

24,00 €

180,00 €

500,00 €

Chiffre d'affaires prévisionnel annuel

96

594

1400

Nombre de jours effectifs de travail

350

350

350

33 600,00 €

207 900,00 €
490 000,00 €

Nombre de consommations quotidiennes


Prix moyen facturé pour une boisson (60 %)
Prix moyen facturé pour une
viennoiserie/pâtisserie (40 %)
Chiffre d'affaires prévisionnel quotidien en
boisson
Chiffre d'affaires prévisionnel quotidien en
viennoiserie/pâtisseries

Chiffre d'affaires prévisionnel annuel

Afin de mesurer notre chiffre d’affaires prévisionnel, nous avons émis 3 hypothèses 
: une basse, une 
haute   et   une   moyenne   sur   laquelle   nous   nous   sommes   basées.  
Comme   moyenne,   nous   avons   pris   300 
consommations quotidiennes. Nous considérons que les ventes de boissons représenten
t 60 % de nos ventes 
totales, et à l’inverse les viennoiseries et pâtisseries représentent 40 %. Les pri
x moyens résultent de la 
moyenne   des   prix   des   consommations.   Nous   avons   pu   établir   notre  
chiffre   d’affaires   prévisionnel   sur 
l’année, en prenant en compte les 350 jours de travail effectifs.
e

Prévision des ventes

Prévis i o n des ventes en volume

Année 1

Année 2

Année3

- Boissons

63000

64890

66836,7

- Viennoiseries / Pâtisseries

42000

43260

44557,8

105000

108150

111394,5
207 900,00 €

214 137,00

220 561,11 €

TOTAL DE CONSOMMAT ION VENDUES

Ticket moyen en boisson

TICKET
MOYEN
2,30

Ti cket moyen en viennoiserie et


pâtisserie

TICKET
MOYEN
1,50€

Chiffre d'affaires annuel TTC

72
Le calcul du chiffre d’affaires des deux années suivantes s’est calculé de la même 
manière que pour 
la première. Nous avons tout de même apporté une modification : nous avons ajouté u
ne augmentation de 3 
% pour chacune des deux années par rapport à la précédente. 

Prévision des achats
Prix unitaire

Quantité pour une


semaine

13 € /kg
0,61 L
5,24 kg
3,75 kg
10,93 €
4,5 € L
0,11 €
0,92 €
0,80 €
9,55 €
4,90 € L
1,45 €
2,134 € L

10
24
4
2
2
2
30
4
20
2
3
4
20

0,20 €
0,23 €
0,50 €
0,40 €
0,08 €
0,30 €
0,32 €

250
250
20
5
30
40
20

0,55 €
0,37 €

20
15

Mille feu illes


Religieuse
Gros Macar ons
Éclai r s
Tar t ele t t e s

0,93 €
1€
1,12 €
0,79 €
0,70 €

5
5
30
5
10

Pan cakes / Crêpes


(na tu re)
Gauf r es bruxelloise

0,43 €
0,44 €

20
20

0,30 €
0,30 €
0,30 €
0,30 €

70
40
20
20

Prévision des achats


Café Arabic a
Lai t
Chocola t en poudr e
Cacao en poudre
Chocola t en ca r r é (200)
Chocola t liqui de
Œufs
Sucre (500g)
Sucre t t e (50)
Amande chocola t ée (200)
Caramel liqui de
Sucre glace (500g)
Chant illy liqu ide
Cro issan t s
Pains au chocola t
Muff i n
Donuts
Chouquet t e s
Cookies
Chaussons aux pommes
Torsade aux pépi t e s de
chocola t s
Pains aux ra i s i n s

Jus d'orange
Jus mult iv i t am i né
Jus de pomme
Jus d'anan as

73
Achats de marchandises pour Semaine 1
Café Arabic a
Lai t

130,00 €

Chocola t en poudre
Cacao en poudre
Chocola t en ca r r é (200)
Chocola t liqui de
Œufs
Sucre (500g)
Sucre t t e (50)
Amande chocola t ée (200)
Caramel liqui de
Sucre glace (500g)
Chant illy liqu ide

20,96 €

Cro issan t s
Pains au chocola t
Muff i n
Donuts
Chouquet t e s
Cookies
Chaussons aux pommes
Torsade aux pépi t es de
chocola t s
Pains aux ra i s i n s
Mille feu illes
Religieuse
Gros Macarons
Éclai r s
Tar t ele t t e
Pan cakes / Crêpes
(na tu re)
Gauf r e bruxelloise
Jus
Jus
Jus
Jus

14,64 €
7,50 €
21,86 €
9,00 €
3,30 €
3,68 €
3,20 €
19,10 €
14,70 €
5,80 €
42,68 €
50,00 €
57,50 €
10,00 €
2,00 €
2,26 €
12,00 €
6,40 €
11,00 €
5,55 €
4,65 €
5,00 €
33,60 €
3,94 €
7,00 €
8,52 €
8,79 €

d'orange
mult iv i t am i né
de pomme
d'ananas

21,00 €
12,00 €
6,00 €
6,00 €

Total des Achats

569,64 €

Achat des emballages


Feuilles de soie pour les
vienno i se r i e s et
pâ t i s s e r i e s
Grands gobelet s
Pet i t s gobele ts
Couvercles

39,00 €
89,80 €
69,10 €
79,80 €

74
Total des emballages pour 1
semaine
Total : Prévision des achats
pour 1 semaine

277,70 €

847,34 €

75
Suite aux contacts que nous avons eu avec nos fournisseurs, nous avons pu établir n
os prix d’achats. 
Nous avons appliqué au minimum un coefficient de 2,7 à ces prix d’achats. Dans cert
ains cas, nous avons 
ajusté nos prix de vente par rapport aux prix pratiqués par la concurrence. Nous av
ons ainsi établit nos 
prévisions d’achats pour une semaine.  

Charges annuelles du personnel

Charges annuelles de
personnel

Exerc i c e
1
17 500,00

17 500,00

15 750,00

Employé 1
Employé 2
Charges pa t r o n ales
(45%)
Rémunéra t i o n du
géran t
Charges soc i ale s
géran t (30%)
Tot al charge personnel

Exerc i c e
2
17 500,00

17 500,00

15 750,00

50 750,00

Exerc i c e
3
17 500,00

17 500,00

15 750,00

21 600,00

6 480,00

50 750,00

78 830,00

employé 10,00 € brut l'heure

Nous avons décidé de rémunérer les employés au salaire horaire de 10,00 € brut par 
heure. Par ce salaire, 
nous  souhaitons   ainsi  atteindre  un certain  standing  de qualité  pour le
service  de la clientèle.   Les   deux 
premières années, le gérant n’aura pas de rémunération de par son activité mais par 
les aides qui lui seront 
attribuées pour sa création d’entreprise. 
h

Seuil  de rentabilité 
167

CA prévisionnel HT

151,60 €

Charges variables

417,99 €

MSCV

733,61 €

Charges fixes

150,00 €

46
120
65
90
Seuil de rentabilité
Soit au bout de
nombre de jours de travail
effectif

197,97 €
190
350
,00 €

76
jours
Notre chiffre d’affaires prévisionnel hors taxes s’élève, pour la première année, à 
167 151,60 €. Nos 
charges variables comprennent les achats de marchandises, de matières premières et 
d’emballages, les frais 
téléphoniques ainsi que les frais d’eaux et d’électricité. Les charges fixes inclue
nt le loyer, l’assurance, les 
salaires et charges sociales. Notre seuil de rentabilité s’élève ainsi à 90 197,97 
€, soit au bout de 190 jours 
nous ferons des bénéfices.

Bilan comptable le 12/31 de l'année

Actifs

31 - déc.
VB

A&P

VNC

Actifs immobilisés
Immobilisation incorporelles
Fra is d'établ issemen t
Caut i on pour le loyer (2 mois)
Aménagemen ts, t r a vaux, ins t alla t i o n…
Acha t s d'un f onds de commerce

Immobilisations corporelles
Matér i el de bureau, mobilie r
Ar t de la table
Matér i el de cuis i n e

257 350,00 12 030,00




10 150,00
2 030,00 €

2 200,00 €
.
100 000,00 10 000,00


145 000,00
.

245 320,00

8 120,00 €
2 200,00 €
90 000,00 €
145 000,00

26 591,91 € 2 658,80 € 23 933,11 €


9 157,80 € 915,80 € 8 242,00 €
1 634,11 € 163,00 € 1 471,11 €
15 800,00
1 580,00
14 220,00



283 941,91

14 688,80

269 253,11

Actifs circulant
Stocks
Matiè r e s premiè r e s

847,34 €
569,64 €

.
.

847,34 €
569,64 €

Emballages

277,70 €

277,70 €

TOTAL 1

Disponibilités
TOTAL 2
TOTAL 1+2

.
847,34 €
284 789,25

77

14 688,80

847,34 €
270 100,45

31 - déc.

Passifs
Capitaux propres
Capital

105 000,00 €

Réserve :
Réserve légale (10% du cap i t a l)

10 500,00 €

TOTAL 1
Provision risques et charges
Provision pour risques
Provision pour charges

115 500,00 €

TOTAL 2
Dettes
Dettes financières
Emprun t s et de t t e s auprès d'ét ablissemen t de
créd i t
Dettes d'exploitation
Det t e s f i s c ales et soc i ales

0,00 €

146 453,00

0,00 €

Det t e s f ou rn i s s eu r s et comptes ra t t a c h és

4 053,68 €

Dettes diverses
Det t e s f i s c ales (Impô t sur les bénéf i c e s)
Produits constatés d'avance
TOTAL 3
TOTAL 1 + 2 +3

150 506,68 €
266 006,68 €

78
j

Bilan fictif
Actifs

Emplois
stables
Ac t i f s
immobili sés
Act i f s
fic t i f s
Actifs
circulants
Stocks

Passifs

275 802,71 €

Ressources stables

297 150,00 €

Capi t aux prop re s

115 000,00 €

Emprun t banca i r e à long


te rme

172 000,00 €

847,34 €

Ac t i f s f i c t i f s

10 150,00 €

847,34 €

Passifs circulants
Det t e s f ou rn i s seu r s

4 053,80 €
4 053,80 €

285 952,71 €
10 150,00 €

 Besoin en fond de  roulement

 
Fond de roulement
Ressources stables
289 674,00 €
Emplois stables
275 802,71 €
TOTAL
13 871,29 €
                      

Besoin en fond de roulement


Ac t i f s ci r culan t s
847,34 €
Passi f s ci r culan t s
4 053,80 €
TOTAL
-3 206,46 €

Trésorerie nette
Fond de roulemen t
13 871,29 €
Besoin en fond de
- 3 206,46 €
roulement
TOTAL
17 077,75 €

Le besoin en fonds de roulement est de 3206,46€ . Ainsi, la situation financière de 
notre 
établissement est excédentaire. 

79
CONCLUSION
Au terme de cette étude, il apparaît que la demande nationale et angevine sur le ma
rché du café est 
réelle   et   amène   de   concrètes   perspectives   d’évolution.   Face   aux  
évolutions   de   la   demande   et   aux 
changements de comportements de consommation, la création d’un concept tel que celu
i du Saveur Café est 
en total cohérence avec la demande et promet un succès certain et une source de pro
fit à long terme non 
négligeable. 
Néanmoins, nous avons pu également constater que l’intensité concurrentielle est re
lativement élevée 
à l’échelle du centre ville d’Angers, il est donc important de se différencier.  Ce
pendant, la concurrence en 
termes de concurrent direct est moindre. C’est pourquoi, nous pouvons dès aujourd’h
ui affirmer que notre 
concept détient un réel potentiel. En effet, il dispose de trois avantages concurre
ntiels forts : la spécialisation 
des   boissons   élaborées   à   base   de   café   et   la   diversification   des
recettes,   le   service   à   emporter   et   enfin 
l’emplacement stratégique. 
Destiné principalement aux plus de 17 ans, le Saveur Café se positionne en tant qu’
établissement 
convivial répondant aux besoins réels de la demande à un niveau de qualité relative
ment élevé. 
Afin de correctement promouvoir l’ouverture de l’établissement, nous avons opté pou
r un nombre 
limité de moyens de communication mais en privilégiant leur efficacité et leur pert
inence. Le flyer s’associe 
au bouche à oreille et au flux de passage et le site internet apporte un complèteme
nt qualitatif. 

80
REMERCIEMENTS

Nous   tenons   à   remercier   dans   un   premier   temps   Madame   Vergnaud  


pour   son   accompagnement 
pédagogique ainsi que Monsieur Maitreheu pour son aide au niveau budgétaire. Ils no
us ont aidé tout au 
long de ce projet, ont été disponible lors de nos requêtes et nous les en remercion
s.
Nous tenons également à remercier :
 Mr LEFEVRE, conseiller professionnel au Crédit Agricole 
 Mme MORILON Céline du service commerce et tourisme de la mairie d’Angers

Mr GUEDON pour ses conseils et informations au niveau de l’immobilier d’entreprise. 
 Richard   THOMAS,   chef   de   l’entreprise   l’Antrevue   qui   nous   a  
apporté   de   nombreuses 
informations 

81
ANNEXE

A. Liste des produits et leurs prix

Prix unitaires de vente TTC


BOISSONS CHAUDES
Expresso
Double expresso
Café Crème
Expresso Macchia t o
Café Moka
Expresso con Panna
Café Moka Blanc
Cappucc ino
Café Lat t e

1,50 €
 
2,20 €
 
2,30 € / 2,70

 
1,70 €
2,50 € / 2,90

1,90 €
2,50 € / 2,90

2,30 € / 2,70

1,80 € / 2,20

 
Lat t e Macchia t o
Café Vienno i s
Romano

Chocola t chaud
Chocola t vienno i s
Lai t chaud

2,30 € / 2,70

2,30 € / 2,70

2,00 € / 2,50

1,90 € / 2,30

2,30 € / 2,70

1,50 €
3,50 €

Lai t de poule
BOISSONS FROIDES
Café

2,40 €

Caramel

2,40 €

Chocola t

2,40 €

Moka

2,40 €

Vanille

2,40 €
JUS

Jus d'orange

2,30 €

Jus mult iv i t am i né

2,30 €

Jus de pomme

2,30 €

Jus d'ananas
VIENNOISERI E
2,30 €

Cro issan t s

0,85 €

Pains au chocola t

0,95 €

Muff i n

1,50 €

Donuts

1,20 €

Chouquet t e s (par 3)

0,15 €

Cookies

0,90 €

Chaussons aux pommes

0,90 €

Torsade aux pépi t e s de


chocola t s
Pains aux ra i s i n s

1,50 €
1,00 €

PATISSERIE
Mille feu illes

2,55 €

Religieuse

2,90 €

Gros Macarons

3,10 €

Éclai r s

2,15 €

Tar t ele t t e s

1,90 €
AUTRES
Pan cakes natu r e

1,20 €

Gauf r es Bruxelloise

1,25 €

B. Localisation des concurrents 
 Légende    :
                    Emplacement de notre Café
                    Zone commerçante avec de nombreuses entreprises : donc beaucoup 
de passage.
                Concurrent direct : Mac Café

C. Zone de chalandise
D.
E. Fournitures de départ
Fournitures consommables 
Intitulé
Grand Gobelet (50) + 
Couvercle(100)
Petit Gobelet(50) + 
Couvercle(100)
Serviette en papier (600)
Touillette (1000)
Cuillère plastique (1000)
Papier de soie (rame)
Crayon (par  10)
Papier toilette (108 rouleaux)
Filme étirable (300m)
Aluminium (200m)
Matières premières
Intitulé
Lait (L)
Sucrette (carton 50)
Amande chocolaté (carton 
200)
Chocolat en carré (carton 
200)
Cacao en poudre (kg)
Chocolat en poudre (kg)
Sucre (500g)
Œuf (unité)
Caramel liquide (L)
Chocolat liquide (L)
Sucre glace (500 g)
Café torréfié (kg)
Chantilly liquide (L)
Produits d’entretien
Intitulé
Liquide Vaisselle (5L)
Produit sol (5L)
Produit toutes surfaces 
(6L)
Nettoyant gel WC (750 
ml)

Prix unitaire
4.49+3.99

Quantité
20+10

3.49+3.99

20+10

109.7

8.30
3.99
12.67
29.00
1.12
19.90
4.75
13.90

2
1
1
1
2
1
1
1
TOTAL

16.6
3.99
12.67
29.00
2.24
19.90
4.75
13.90
342.45

Prix 
unitaire
0.611
0.80
9.55

Quantité

Total
129.7

Total
24
20
2

14.66
16.00
19.10

10.93

21.86

3.75
5.24
0.920
0.107
4.90
4.50
1.450
13.00
2.134
2
4
4
30
3
2
4
10
20
TOTAL

7.50
20.96
3.68
3.21
14.70
9.00
5.80
130.00
42.68
309.15

Prix Unitaire
14.90
13.50
9.90

Quantité

3.50
1

Total
1
1
1

14.90
13.50
9.90

3.50
Produit vitre (5L)
Éponge (10) + lingette(10)
Lessive (10kg)
Balai
Seau et serpillère
Aspirateur
Arts de la table
Intitulé
Tasse expresso + Coupelle
Capuccino + Coupelle
Café au lait + Coupelle
Grand verre Latte Macchiato
Chocolat
Petite cuillère 
Grande cuillère
Fourchette
Couteau
Assiette Rectangulaire
Plats
Ustensile diverses
Couteau + Spatule
Pince
Fouet
Cul de poule (3)
Plateau
Menu (5)
Bombe à chantilly+gaz (24)

7.50
1.50+7.90
19.90
11.50
49.90
199.90

Prix 
Unitaire
2.49+1.69
3.19+2.09
3.69+2.49
4.29
3.09
0.70
1.19
1.19
1.90
3.49
24.90

1
1+1
1
1
1
1
TOTAL
Quantité

0.49+3.25
2.49
4.30
22.70
3.99
29.95
59.90+7 .90

Gros et petits équipements
Intitulé
Congélateur (1200L portes doubles)
Grand réfrigérateur (600L porte 
simple) 
Petits réfrigérateur (4 portes)
Four
Machine Expresso
Moulin à café électrique
Micro onde
Machine à laver 
Sèche Linge
Lave Vaisselle
Hifi
Vitrine réfrigérée
Caisse enregistreuse
TPE

7.50
3.40
19.90
11.50
49.90
199.90
333.90

Prix Unitaire
1799.00
1079.00
1199.00
2500.00
1500.00
350.00
99.90
300.00
335.00
1350.00
500.00
1500.00
2200.00
530.00
2

Total
30
30
30
30
30
50
50
40
40
40
10

125.40
158.40
185.40
128.70
92.70
35.00
59.50
47.60
76.00
139.60
249.00

5+5
3
2
1
6
4
2+2
TOTAL

18.70
7.47
8.60
22.70
23.94
119.80
135.60
1634.11

Quantité
1
1

Total
1799.00
1079.00

1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1

1199.00
2500.00
1500.00
350.00
99.90
300.00
335.00
1350.00
500.00
1500.00
2200.00
530.00
Poubelle (80L)
Machine à glace pilée
Mobilier (Ikea)
Intitulé
Table haute ronde
Table basse ronde
Fauteuil 
Canapé (2 places)
Chaise
Chaise haute
Chaise bébé
Bibliothèque
Comptoir
Rangement vaisselle
Rangement alimentaire

69.00
489.00

1
1
TOTAL

Prix Unitaire
199.00
149.00
139.00
179.00
69.00
49.00
39.00
179.00
2500.00
190.00
216.00

Quantité

Prix Unitaire
20.00
12.00
62.90
7.25

Quantité

Prix Unitaire
89.90
59.90
15.00
499.00
22.65
129.00

Quantité

69.00
489.00
15799.90
Total

4
5
12
3
14
4
1
2
1
3
2
TOTAL

796.00
745.00
1668.00
537.00
966.00
196.00
39.00
358.00
2500.00
570.00
216.00
8591.00

Textiles
Intitulé
Serviette blanche (lot 36)
Torchon (lot 30)
Tenue des employés
Serviette de toilette (lot 5)
Fournitures de bureau
Intitulé
Bureau
Chaise de bureau
Chaise
Ordinateur (DELL)
Téléphone
Rangement
Fournitures diverses
Papier (pack)
Crayon (par  10)
Bloc facture
Calculatrice
Classeur (lot 8)
Livre de comptes

Total

1
1
12
100
TOTAL

2.92
1.12
1.76
10.28
9.95
9.26

20.00
12.00
754.80
725.00
1511.80

Total
1
1
2
1
1
3

89.90
59.90
30.00
499.00
22.65
387.00

1
1
1
1
1
1
TOTAL

2.92
1.12
1.76
10.28
9.95
9.26
1123.74
F. Nos fournisseurs
Fournitures consommables, matières premières (excepté le café, les viennoiseries et 
pâtisseries, et  les jus), 
produits d'entretien, art de la table gros et petit équipement, textile, fourniture
s de bureau):
METRO
ZI d'Angers
La Romanerie Nord
49124 St Barthélémy d'Anjou
Café
BRULERIE DU PILORI
6 rue St Etienne
49100 Angers
Mobilier
IKEA

Les viennoiseries et pâtisseries
HUBERT COUPE DE PATTE

 
G. Les organismes d’aides
  www.anpe.fr 
  www.apec.fr 
 EGEE : 15 avenue de Ségur 75007 PARIS
  www.cra.asso.fr 
 CCI Angers
Maison de la création et de la transmission d’entreprises
Centre Pierre  Cointreau
132, avenue de Lattre de Tassigny – BP 51030
49 015 ANGERS cedex 1
www.angers.cci.fr

4
H. Lettre pour la SACEM

Société Saveur café 
Mr Axel AIRE
10 rue de la traquette
49100 ANGERS

SACEM Siège social
Service de la Documentation Générale –
Bureau des Admissions
225 avenue Charles de Gaulle
92528 NEUILLY SUR SEINE CEDEX
Objet: demande d’admission
Madame, Monsieur,

Gérant de la société « Saveur café » qui ouvrira ses portes en janvier 2009, je sou
haite pouvoir 
diffuser de la musique au sein de l’établissement afin d’offrir à notre clientèle u
ne ambiance agréable et 
détendue. 
La musique proposée sera principalement issue de la radiodiffusion mais aussi certa
ins artistes de 
mon choix. 
Par souci du respect des artistes et de leur droit d’auteur, nous nous engageons à 
tenir compte des 
œuvres de chacun d’entre eux en vous faisant la demande d’admission.
Dans l’attente d’une réponse favorable de votre part veuillez agréer madame, monsie
ur, à 
l’expression de nos salutations les plus distinguées.
Mr Axel AIRE
 

5
I. Communiqué de presse

Angers, le 25 Août 2009
Date de parution souhaitée

Prochainement l’ouverture d’un nouvel établissement  proposant des boisons à 
base de café.     
Dans le cadre de la création d’une nouvelle entreprise, Monsieur Axel Aire fort de 
20 ans 
d’expérience dans le domaine de la restauration, a eu l’ingénieuse idée d’ouvrir un 
nouveau 
concept :   Le   Saveur   Coffee.   Cet   établissement   proposera   des  
boissons   à   base   de   café 
mélangeant diverses saveurs sucrées accompagnées de viennoiseries et de pâtisseries
.   Les 
amateurs de café ou des personnes recherchant de nouvelles saveurs pourront faire u
ne pause 
et   prendre   du   plaisir   à   tout   moment   de   la   journée   dans   une  
atmosphère   conviviale   et 
chaleureuse, (ouvert de 7h30 à 21h30 en semaine).    
Monsieur Aire s’est inspiré de quelques concepts existants comme Starbucks Coffee a
pparu 
depuis peu à Paris et à Lyon. Actuellement, ce genre de café est très prisé par les 
américains 
et les anglais qui dès le matin viennent consommer sur place ou viennent acheter un 
café à 
emporter.
Le Saveur Coffee sera ouvert à partir septembre, place du ralliement. Il y aura pos
sibilité 
d’emporter   vos   boissons   ou   de   consommer   sur   place   dans   une  
atmosphère   conviviale   et 
chaleureuse. Le service sera effectué par deux serveurs expérimentés et soucieux de 
satisfaire 
les attentes de chaque client. 
Nous attendons votre venu au Saveur Café.

 Contacts   : Monsieur Aire 
Saveur Café
Place du Ralliement 49 000 ANGERS

 Tel    : 06.15.20.05.05

6
J. Brainstorming du 11/02/2008
Café
Boissons à base de café, différentes recettes
Concept américain
Décor chaleureux
Jeune
Livres à louer
Wifi
Rencontre
A la place de GO SPORT
Sur place à emporter
Paquets à acheter et produits dérivés
Coté palais des Congrès/ Ralliement à la place de Tati
Endroit stratégique arrêts de bus
Style nouveau
Viennoiserie traditionnel français mais ne pas oublier la nouveauté
Eté
Dégustation
Petit dej pause
Style des serveurs
Marron bleu turquoise
Confortable cocooning fauteuil cuir 
Sponsor JURA
Evasion par les différentes sortes de café
Coin qui aspire les fumées ? NON
Style musical : jazz, jeune, brésil
21H 22H 6j/7j
Service à emporter direct sur rue
Journaux en bas et coin lecture à l’étage
Distributeur de journaux, partenariat avec quotidiens régionaux
Possibilités de grandes tables pour travail convivialité
Mugs et a emporter les gobelets cartons recyclés
Fidélisation des clients, relations privilégiés clients serveurs
7
Coffee shop, coffee relax, TC
Recrutement rigoureux
Pas de ptits boulots étudiants
Adaptation des gobelets et mugs (Saint valentin, trucs à lire ou a faire sur les go
belets)
Historique du café et astuces
Commerce équitable café bio petits producteurs brésiliens
Crêpes
Pancakes
Prix psychologiques
Putains de toilettes
Meubles IKEA

K. Brainstorming pour le nom
Nom
Coffee
Coffee relax
Coffee shop
Flavoured coffee
Autour du café
Around coffee
Saveur café
Couleur café

8
L. Analyse à plat
Consommezvous du café ?

9
Si non, pourquoi ?

10
Que consommezvous comme boisson chaude ?

11
Serezvous intéressé par de nouvelles boissons à base de café ?

12
Combien de fois par jour ?

13
Où le consommezvous ?

14
Quand ?

15
Sous quelle forme, consommezvous ?

16
Combien seriezvous prêt à dépenser en boisson dans un café ?

17
Lorsque vous en consommez dans un établissement, quels sont vos critères de sélecti
on ?

18
Concernant l’ambiance, vous préférez une ambiance plutôt :

19
Avec quoi le consommezvous ?

20
Vous êtes :

21
Vous habitez :

22
Si ‘ autre ville’, précisez : 

23
Quelle est votre profession ?

24
Dans quelle tranche d’âge vous situezvous ?

25
M. Analyse par tris croisés
Consommezvous du café & Seriezvous intéressé par de nouvelles boissons à base de ca
fé ?

26
Vous habitez & Seriezvous intéressé par de nouvelles boissons  à base de café ?

27
Consommezvous & Avec quoi le consommezvous ?

28
N. Répartition des tâches
Définition du concept
Plan de financement, comptabilité

Jeanne

Explication du choix de la marque et dessin du logo
Détermination des produits vendus : rédaction de la carte et fixation des 
prix
Observation de la concurrence
Administration du questionnaire
Rédaction du questionnaire
Collecte d’informations à la Préfecture
Définition du concept
Plan de financement, comptabilité
Détermination des produits vendus : rédaction de la carte et fixation des 

Elo
ïse

prix
Observation de la concurrence
Rédaction du questionnaire
Entretien avec Mr LEFEVRE au Crédit Agricole
Collecte d’informations à la Mairie d’Angers
Définition du concept

Elodie

Communication
Etude de marché : analyse de l’offre et de la concurrence
Dessin du flyer
Administration du questionnaire
Observation de la concurrence 
Collecte d’informations à la Mairie d’Angers

29
Définition du concept
Analyse du questionnaire
Zone de chalandise

Jennifer

Création du site internet
Rédaction du questionnaire
Administration du questionnaire
Observation de la concurrence
Collecte d’informations à la Mairie d’Angers
Réalisation de la Sitographie
Réalisation de l’accompagnement du projet
Définition du concept
Emplacement
Fonds de commerce : configuration de la salle
Investissement de départ
Cible, comportement et segmentation de la clientèle

Ga
ëlle

Recherche de fournisseurs : IKEA
Devis auprès du distributeur METRO
Elaboration du planning des horaires de travail des salariés
Observation de la concurrence
Devis de l’assurance auprès de Groupama
Entretien avec Mr LEFEVRE au Crédit Agricole
Collecte d’informations à la Préfecture
Démarche auprès de la Maison de la Création

30
Définition du concept
Etude de marché : analyse du marché du café et de la demande
Organismes d’aides
Emplacement
Détermination du positionnement

Marie

Qualificationrecrutement des serveurs
Détermination du profil du porteur de projet
Argumentaire de vente
Structure de l’entreprise
Fonds de commerce : aspect général et composantes 
Administration du questionnaire
Observation de la concurrence
Entretien avec Mr LEFEVRE au Crédit Agricole
Collecte d’informations à la Préfecture

31
O. Accompagnement du projet
Contacts pris :

Interlocuteur
CCI

Date
11/02/08

Objet du contact
 Demande d’information sur les 
étapes pour la création d’une 
entreprise
 Demande d’une liste de personnes 

MTCE

12/02/08

intéressées par un projet de création
 Demande d’information sur les 
étapes pour la création d’une 
entreprise
 Demande d’une liste de personnes 

Mairie d’Angers

12/02/08

intéressées par un projet de création
 Demande d’information pour 
l’implantation d’un commerce en 

Hôtel de Ville
Préfecture d’Angers

12/02/08

centre ville d’Angers
 Demande d’une liste de local à louer 

12/02/08

en centre ville
 Demande d’une liste de local à louer 
en centre ville
 Demande d’information sur les 

Cafés (Mc Café ; 

12/02/08

licences pour le débit de boissons
 Demande d’information sur leur 

Grin ; Coffea ; Le 
Bureau)
Metro
Mr THOMAS Richard
création et ouverture et 
13/02/08

fonctionnement
 Demande de devis pour l’achat des 

13/02/08

fournitures
 Demande d’informations générales 
sur le fonctionnement au niveau 
financier, des tarifs, de 

Crédit Agricole

14/02/08

l’agencement...
 Entretien pour évaluer la faisabilité 
de notre projet

32
P. Implications personnelles
Le projet de créa IUT fut une réelle opportunité de combiner toutes les compétences 
acquises tout au 
long des deux années de DUT. Application directe et concrète, chacun a pu mettre à 
profit du groupe ses 
points forts. Malgré son caractère virtuel, 

ce   projet   m’a   permis   de   constater   la 

réalité   d’une   création   d’entreprise   à 

travers   toutes   les   démarches 

administratives,   commerciales   et 

financières que nous avons du effectuer. 

La   création   d’une   entreprise   est   une 

expérience   parfaite   pour   terminer   le 

cursus DUT et appréhender l’entrée dans 

la vie active et sur le marché du travail. 

Le   DUT   étant   déjà   un   parcours 

professionnalisant,   cet   ultime   projet   fut 

pour moi une excellente mise en situation 

tant   au   niveau   de   la   prise   de 

responsabilité, de risques et de décision, qu’au niveau de l’autonomie. Enfin, je t
iens à remercier le groupe : 
l’ambiance et la cohésion ont été très bénéfiques pour le travail, la motivation et 
la réalisation du dossier. 
La Création d’entreprise est une expérience unique que l’IUT d’Angers nous a permis 
de vivre. 
Grâce   à   notre   formation,   nous   avons   pu   mettre   en   œuvre   des  
compétences   acquises   durant   ces   deux 
dernières   années.   La   Création   de 

notre concept bien qu’il soit virtuel  m’a 

donné   conscience   de   l’utilité   des 

choses qu’on nous a enseigné que ce soit 

du marketing, de la négociation ou de 

la gestion. Dès le début de l’expérience, 

chacune d’entre nous a mis en œuvre 

ses savoirs faire dans un domaine précis ; 

ainsi   la   répartition   des   tâches   s’est 


faite naturellement. L’idée de la Création 

d’entreprise   pour   moi   apparaît 

comme   l’aboutissement   de   deux   années 

passées   en   DUT   technique   de 

commercialisation.   A   l’approche   de 

l’entrée   dans   la   vie   active,  ce   projet   m’a  permis   de  constater  la
réalité  des  démarches  administratives, 
commerciales et financières, mais aussi les responsabilités que ces décisions impli
quent. Je garde un très 
bon souvenir de Saveur Café qui m’a donné envie de créer ma propre entreprise. 
Ce   projet   a   été   pour   moi 

l’occasion   de   mettre   en   application 

tout ce que j’ai appris lors de ces deux 

années   et   particulièrement   en   option 

Parcours   Professionnalisant.     Le 

travail en groupe avec les filles a été 

particulièrement

et 

encourageant.   La   répartition   des 

tâches s’est faite naturellement et tout 

le   monde   a   su   mettre   en   avant   ses 

points   forts   et   en   faire   bénéficier   le 

groupe.   Le   concept   choisi   m’a 

beaucoup   plu   ce   qui   a   facilité   mon 

implication   au   projet.   Les   apports 

motivant

33
pour   notre   expérience   professionnelle   sont   non   négligeable   et   me  
servira   sûrement   pour   mon   insertion 
professionnelle. Au terme de ce projet, je retire une autonomie et une responsabili
té supplémentaire.  

Ce projet de création d’entreprise a été d’une expérience très enrichissante. En ef
fet, nous 
avons   ainsi   pu   appliquer   l’ensemble   de   nos   connaissances   dans   un
projet   concret   et 
intéressant. Cette création d’entreprise m’a permis de me rendre compte du travail 
d’un 
tel projet, mais également du côté intéressant et captivant de ce dernier. De plus, 
cette 
expérience est une réelle ouverture vers la vie professionnelle.

Le projet Créa IUT m’a permis de travailler au sein d’un groupe, de proposer 
nos idées et d’en discuter ensemble. Le fait de travailler en groupe a été très 
motivant et bénéfique pour le dossier. La création d’une entreprise est longue 
et complexe, j’ai pu apprendre et comprendre le fonctionnement et les étapes à 
réaliser   par   une   entreprise,   qui   plus   est   pour  un   café.   J’ai  
pu  enrichir   mes 
acquis et mes connaissances au niveau juridique, financier et culture générale. 
Si   c’était   à   refaire,   je   le   ferais   sans   hésiter   car   il   s’agit
d’un   projet   très 
intéressant à réaliser. De plus, je souhaite créer et ouvrir une entreprise du même 
type lorsque j’aurais 
effectué une carrière satisfaisante. 

La  créa   IUT  a été pour moi un projet  très  enrichissant pour moi et cela pour 


plusieurs   raisons :   le   concept   choisi   me   motivait   réellement,   la  
cohésion   du 
groupe,   la   manière   autonome   de   travailler.   De   plus,   je   pense  
que   c’est   une 
expérience   et   une   opportunité   unique   de   découvrir   la   réalité  
d’une   création 
d’entreprise.   Le caractère virtuel ne nous a pas empêchées de croire en   notre 
projet et notre implication n’en a pas été diminuée pour autant. L’autonomie et la 
liberté d’action ont été particulièrement motivantes et j’ai pu me tester une fois 
de 
plus dans les prises d’initiatives. Cette création d’entreprise me permet de poursu
ivre mes études et d’entrer 
sur le marché du travail avec plus d’esprit critique et de réalité

34
Q. Sitographie 
www.google.com
www.studyrama.com
www.acreaanjou.com
www.actionconsommation.com
www.actucci.com
www.agence.francetelecom.com
www.agencementhotellerierestauration.com
www.agrojob.com
www.angers.fr
www.angers.maville.com
www.angersdeveloppement.com
www.angersonline.com
www.angersquartiers.free.fr
www.apce.com
www.apec.fr
www.barscafesangers.fr
www.berts.fr
www.boosites.net
www.cafeexpresso.net
www.cafeier.free.fr
www.cafesmerling.fr
www.carteFrance.info
www.cartesplans.com
www.ccic.ca
www.ciao.fr

www.cim.be
www.dev.cciangers.lnet.fr
www.dicodunet.com
www.documentationjuridique.com
www.egee.asso.fr
www.etudes.ccip.fr
www.inpi.fr
www.euridile.com
www.finances.gouv.fr
www.fra.cityvox.fr
www.kea.com
www.ined.fr
www.insee.fr
www.indices.insee.fr
www.leguide.com
www.lentreprise.com
www.plancomptable.com
www.patisserie.com
www.starbucks.com
 www. ccife.org
 
 
www.chambreloiretcher.notaires.fr
www.notaire.be
www.clf.fr
www.revuefiduciaire.grouperf.com
www.oseo.fr
http://revuefiduciaire.grouperf.com 

35
R. Le site internet

36
37
38
39
40

Vous aimerez peut-être aussi