Vous êtes sur la page 1sur 74

AVERTISSEMENT

Vous venez de télécharger gratuitement les corrigés du Cahier Mission Indigo 3e –


Edition 2017.

Nous vous rappelons qu’ils sont destinés à un usage strictement personnel.


Ils ne peuvent ni être reproduits ni être mutualisés sur aucun site (site
d’établissement, site enseignant, blog ou site de peer to peer), même à titre
grâcieux.

Deux raisons principales :


• Eviter de rendre le fichier accessible aux élèves dans les moteurs de
recherche.
• Respecter pleinement le droit d’auteurs : en effet, l’ensemble des fichiers
mis à votre disposition sont des œuvres de l’esprit protégées par le droit de
la propriété littéraire et artistique.
Nous vous rappelons que selon les articles L 331-1 et L 335-4 du Code de la
propriété intellectuelle, toute exploitation non autorisée de ces œuvres
constitue un délit de contrefaçon passible de sanctions de natures pénale
et civile, soit trois ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende.
Mission

CYCLE 4

3 e

Sous la direction de Christophe BARNET

Helena BERGER
Nadine BILLA
Patricia DEMOULIN
Amaïa FLOUS
Benoît LAFARGUE
Marion LARRIEU
Aurélie LAULHERE
Marie-Christine LAYAN
Sandrine POLLET
Marion ROBERTOU
Florian RUDELLE
Agnès VILLATTES

9782017025214_P001-003.indd 1 20/01/2017 18:38


Sommaire

Nombres et calculs

1
1 Nombres entiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1. Déterminer les diviseurs d’un nombre entier
2. Reconnaitre un nombre premier
3. Décomposer un entier en produit de facteurs premiers

2
2 Nombres relatifs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
1. Additionner et soustraire des nombres relatifs
2. Multiplier et diviser des nombres relatifs
3. Calculer la puissance d’un nombre

3
3 Fractions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
1. Déterminer la forme irréductible d’une fraction
2. Additionner et soustraire des fractions
3. Multiplier des fractions
4. Diviser par une fraction

4
4 Calcul littéral . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
1. Simplifier une expression
2. Développer un produit avec la simple distributivité
3. Développer un produit avec la double distributivité
4. Factoriser une somme ou une différence

5
5 Équations et inéquations. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
1. Résoudre une équation
2. Résoudre une inéquation
3. Modéliser une situation

Organisation et gestion
de données, fonctions

6
6 Proportionnalité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
1. Reconnaitre une situation de proportionnalité
2. Calculer une quatrième proportionnelle
3. Utiliser des pourcentages

7
7 Fonctions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
1. Déterminer des images et des antécédents
2. Tracer la représentation graphique d’une fonction
3. Exploiter la représentation graphique d’une fonction

8
8 Fonctions affines. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
1. Reconnaitre et utiliser une fonction affine
2. Déterminer les coefficients d’une fonction affine
3. Reconnaitre et utiliser une fonction linéaire
4. Modéliser une situation de proportionnalité par une fonction linéaire

2 Sommaire

9782017025214_P001-003.indd 2 20/01/2017 18:38


Sommaire

9
9 Représentation et traitement de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
1. Calculer et interpréter une moyenne
2. Calculer et interpréter une médiane, une étendue
3. Représenter graphiquement des données

10
10 Probabilités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
1. Modéliser une expérience aléatoire
2. Déterminer la probabilité d’un évènement
3. Construire et utiliser un arbre de probabilités

Espace et géométrie

11
11 Construction et transformation de figures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
1. Transformer une figure par symétrie, translation ou rotation
2. Transformer une figure par homothétie
3. Analyser et construire des frises, des pavages et des rosaces

12
12 Triangles et quadrilatères . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
1. Utiliser les propriétés des angles et des triangles
2. Reconnaitre des triangles égaux et des triangles semblables
3. Reconnaitre un parallélogramme
4. Reconnaitre un parallélogramme particulier

13
13 Triangles rectangles : trigonométrie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
1. Utiliser l’égalité de Pythagore
2. Calculer des rapports trigonométriques
3. Utiliser des rapports trigonométriques

14
14 Théorème de Thalès. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
1. Calculer des longueurs avec le théorème de Thalès
2. Reconnaitre des droites parallèles

15
15 Solides de l’espace. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65
1. Représenter des solides et calculer des volumes
2. Se repérer dans l’espace
3. Construire des sections planes de solides

Problèmes de brevets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70

© Hachette Livre 2017, 58 rue Jean Bleuzen, CS 70007, 92178 Vanves Cedex.
www.hachette-education.com
ISBN 978-2-01-702521-4
550 g éq. CO2
Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.

Sommaire 3

9782017025214_P001-003.indd 3 23/01/2017 17:18


1 Nombres entiers
APITRE
CH

1 Déterminer les diviseurs d’un nombre entier


Je revois le cours

• a et b désignent deux nombres entiers positifs (b ≠ 0).


Effectuer la division euclidienne de a par b, c’est déterminer les deux entiers positifs q et r tels que :
 a = bq + r avec 0 ⩽  r <  b .
On dit que b est un diviseur de a s’il existe un entier q tel que  a =  bq .
• Pour trouver tous les diviseurs d’un nombre entier N, on teste la divisibilité de N par  tous les nombres
 entiers inférieurs ou égaux à N .

1 La division euclidienne de 38 par 5 s’écrit : c. 128 admet pour diviseur  4 car  28 est divisible
 38 =  5 ×  7 +  3  par 4
Le quotient vaut  7 , et le reste vaut  3 . d. 1 336 admet pour diviseur  4 car  36 est divisible

2 Effectuer les divisions euclidiennes suivantes.  par 4

a. 141 par 28 e. 370 admet pour diviseur  5 car  le chiffre des unités

141 = 28 × 5 + 1  est 0
f. 5 442 admet pour diviseur  3 car 5 + 4 + 4 + 2 = 15
b. 250 par 19
 et 15 est un multiple de 3
250 = 19 × 13 + 3
5 Compléter le tableau par OUI ou NON.
c. 1 066 par 41
est divisible
1 066 = 41 × 26 + 0 3 4 5 9
par

d. 2 478 par 2 473 468 OUI OUI NON OUI


3 620 NON OUI OUI NON
2 478 = 2 473 × 1 + 5
2 625 OUI NON OUI NON
3 Paulo déménage, il range ses 141 bouteilles de vin dans
des casiers de huit bouteilles. 6 Déterminer la liste des diviseurs de 75.

• Combien va-t-il utiliser de casiers ? On calcule 75 ≈ 8,7 donc on teste la divisibilité de


141 = 8 × 17 + 5. S’il utilise 17 casiers, il restera cinq 75 par tous les entiers inférieurs ou égaux à 8.
bouteilles, donc il lui faut 18 casiers. Les diviseurs de 75 sont 1, 3, 5, 15, 25, 75.

4 Parmi les nombres 3, 4 et 5, un seul est un diviseur des 7 Jean affirme que 36 a sept diviseurs. Léa lui répond

nombres suivants. Trouver lequel dans chaque cas. qu’il a tort et que 36 a huit diviseurs. Angélique affirme

a. 6 5 admet pour diviseur  5 car  le chiffre des unités quant à elle que 36 a plus de huit diviseurs.

 est 5 • Qui a raison ?

b. 54 admet pour diviseur  3 car  5 + 4 = 9 et 9 est un Les diviseurs de 36 sont 1, 2, 3, 4, 6, 9, 12, 18, 36.
 multiple de 3 Angélique a donc raison.

4 Nombres et calculs

9782017025214_P004-031.indd 4 20/01/2017 18:37


2 Reconnaitre un nombre premier

Je revois le cours

• Un nombre premier est un nombre entier positif qui admet  exactement deux diviseurs : 1 et lui-même .
• Soit N un entier supérieur ou égal à 2. Pour montrer que N est premier, il suffit de montrer que N n’est divisible
par  aucun nombre premier inférieur ou égal à N .

8 Dans la liste ci-dessous, entourer les nombres premiers. 17 VRAI ou FAUX ?


0 ; 1 ; 2 ; 7 ; 14 ; 23 ; 5 × 127 « Le produit de deux nombres premiers est un nombre

9 Écrire la liste des 20 premiers nombres premiers. premier. »


C’est FAUX : 3 et 5 sont des nombres premiers, mais leur
2 ; 3 ; 5 ; 7 ; 11 ; 13 ; 17 ; 19 ; 23 ; 29 ; 31 ; 37 ; 41 ; 43 ; 47 ;
produit, égal à 15, n’est pas premier, car il est divisible
53 ; 59 ; 61 ; 67 ; 71
par 3.
10 167 est-il un nombre premier ?
18 VRAI ou FAUX ?
167 ≈ 12,9 .
« Le carré d’un nombre premier est un nombre premier. »
167 n’est divisible par aucun nombre premier inférieur
C’est FAUX : 7 est un nombre premier, mais 49 = 7 × 7
ou égal à 12.
est divisible par 7. Donc 7 est un nombre premier, mais
Donc 167 est un nombre premier.
son carré n’est pas un nombre premier.
11 323 est-il un nombre premier ?
19 Parmi les nombres suivants, entourer le seul qui est
323 = 17 × 19 donc 323 n’est pas un nombre premier.
premier.
12 « Je suis le seul nombre premier entre 90 et 100. 1 005 ; 1 210 ; 1 427 ; 1 492 ; 1 917
Qui-suis-je ? »
20 Parmi les nombres suivants, entourer le seul qui n’est
97
pas premier.
13 Trouver tous les nombres premiers compris entre 100 199 ; 399 ; 499 ; 599 
et 150. 21 VRAI ou FAUX ? « Tous les nombres impairs sont premiers. »
101 ; 103 ; 107 ; 109 ; 113 ; 127 ; 131 ; 137 ; 139 ; 149 C’est FAUX : 15 est impair mais n’est pas premier, car il
14 VRAI ou FAUX ? est divisible par 3.
« Aucun nombre pair n’est premier. » 22 Jean dit « 119 est premier, car il ne se termine ni par 0,
C’est FAUX : 2 est à la fois pair et premier. ni par 5, ni par 2, et la somme de ses chiffres n’est pas
15 VRAI ou FAUX ? un multiple de 3 ». Samine lui dit qu’il a tort.
« Tous les nombres premiers sont impairs. » • Qui a raison ? Expliquer.
C’est FAUX : 2 est un nombre premier mais n’est pas Jean n’a testé la divisibilité que par des nombres dont
impair. il connait les critères de divisibilité mais pas par tous
les nombres premiers jusqu’à 119.
16 VRAI ou FAUX ?
119 = 17 × 7 donc Samine a raison.
« La somme de deux nombres premiers est un nombre
premier. » 23 Paul se demande si 961 est premier. Il calcule 961

C’est FAUX : 3 et 5 sont des nombres premiers, mais leur et trouve 31. Il en conclut que 961 n’est pas premier.
somme est égale à 8, qui n’est pas un nombre premier, • A-t-il raison ?
car 8 est divisible par 2. Il a raison car 961 = 31 × 31

Chapitre 1 Nombres entiers 5

9782017025214_P004-031.indd 5 20/01/2017 18:37


3 Décomposer un entier en produit de facteurs premiers

Je revois le cours

• Tout nombre entier peut s’écrire comme un  produit de facteurs  premiers .


On peut écrire :
2 × 2 × 3 × 3 × 3 × 5 =  540 donc la décomposition de  540 en produit de facteurs premiers est :
2 3
 2 ×3 ×5 .

24 Les nombres suivants sont-ils écrits sous la forme de 2. En déduire la décomposition en produit de facteurs
produit de facteurs premiers ? premiers de 12 0002.
Compléter le tableau par OUI ou NON. 12 000 = 25 × 3 × 53
2×3×3×6 NON donc 12 0002 = 25 × 3 × 53 × 25 × 3 × 53.
54 × 2 × 7 OUI = 210 × 32 × 56
103 NON
29 Joséphine a décomposé un nombre en produit de
11 × 13 × 17 OUI
52 × 8 facteurs premiers et a trouvé 27 × 32 × 22. Son frère
NON
22016 OUI Romain lui dit qu’elle peut simplifier encore son calcul
en écrivant 214 × 32.
25 Décomposer 792 en produit de facteurs premiers.
• A-t-il raison ?
792 = 2 × 2 × 2 × 3 × 3 × 11

Romain a raison de dire qu’on peut encore simplifier
= 23 × 32 × 11
mais il a fait une erreur : 27 × 22 = 29 et non pas 214.
26 On considère le nombre C décomposé en produit Le résultat est donc 29 × 32.
de facteurs premiers sous la forme C = 52 × 7 × 134.
30 Décomposer 107 en produit de facteurs premiers.
Répondre par VRAI ou FAUX aux affirmations suivantes.
107 = (2 × 5)7
C est divisible par 13 :  VRAI
Donc 107 = 27 × 57
C est un multiple de 35 :  VRAI
C est pair :  FAUX 31 Le professeur a demandé à Pablo de décomposer
25 est un diviseur de C :  VRAI 1 950 en produit de facteurs premiers.
Voici sa réponse : « 1 950 = 2 × 3 × 25 × 13
27 Décomposer 16 × 120 en produit de facteurs premiers.
Et j’ai même vérifié avec ma calculatrice ! »
16 = 4 × 4 = 2 × 2 × 2 × 2 = 24
• Pablo a-t-il raison ?
120 = 2 × 60 = 2 × 2 × 30 = 2 × 2 × 2 × 15
Pablo a tort car 25 = 5 × 5, donc ce n’est pas une décom-
= 23 × 3 × 5.
position en produit de facteurs premiers.
Donc 16 × 120 = 24 × 23 × 3 × 5
Donc 16 × 120 = 27 × 3 × 5 32 1. Décomposer 288 en produit de facteurs premiers.
288 = 25 × 3²

28 1. Décomposer 12 000 en produit de facteurs premiers. 2. En déduire la décomposition en facteurs premiers


12 000 = 12 × 1 000 de 288 000.
= 22 × 3 × 10 × 10 × 10 288 000 = 288 × 1 000
2
=2 ×3×2×5×2×5×2×5 = 25 × 32 × 103
= 25 × 3 × 53 = 25 × 32 × (2 × 5)3
= 25 × 32 × 23 × 53 = 28 × 32 × 53

6 Nombres et calculs

9782017025214_P004-031.indd 6 20/01/2017 18:37


Brevet

Problèmes
37 Le numéro INSEE, ou numéro de sécurité
sociale, est un numéro composé de 13 chiffres per-
mettant d’identifier chaque personne en France. Pour
limiter les erreurs de saisie, le numéro INSEE est suivi
33 Trouver un nombre à quatre chiffres : d’un nombre appelé clé de contrôle. Cette clé est la
– divisible par 2 ; différence entre 97 et le reste de la division euclidienne
– non divisible par 9 ; du numéro INSEE par 97.
– divisible par 3 ; 1. Quelle est la clé de ce numéro INSEE ?
– divisible par 5.
Ce nombre est pair et se termine par 0 ou 5, donc il
se termine nécessairement par 0. La somme de ses
chiffres est divisible par 3 (car il est divisible par 3) mais
pas par 9 (car il n’est pas divisible par 9), donc on peut 2 69 05 49 588 157

choisir par exemple 5 730. (5 + 7 + 3 + 0 = 15 qui est


On divise 2 690 549 588 157 par 97. On obtient :
un multiple de 3 mais pas de 9).
2 690 549 588 157 = 97 × 27 737 624 620 + 17
34 Deux nombres premiers sont jumeaux s’ils sont pre- Donc la clé du numéro INSEE de cette carte vitale est
miers, et si leur différence est égale à 2. Le couple (3 ; égale à 97 – 17 = 80.
5) est le premier couple de nombres premiers jumeaux. 2. Un site refuse le numéro : 2 75 02 87 085 078 11.
Trouver les cinq couples suivants. Expliquer pourquoi.
On écrit les premiers nombres premiers : 2, 3, 5, 7, 11, On divise 2 75 02 87 085 078 par 97. On obtient :
13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43. 2 750 287 085 078 = 97 × 28 353 475 103 + 87
Les cinq couples suivants de nombres jumeaux sont Donc la clé du numéro INSEE de cette carte vitale est
donc (5 ; 7), (11 ; 13), (17 ; 19), (29 ; 31) et (41 ; 43). égale à 97 – 87 = 10 et non 11 comme indiqué. C’est
234 pour cela que le numéro est refusé.
35 Simplifier au maximum en décomposant le
162 38 Brevet
numérateur et le dénominateur en produit de facteurs Émilie veut ranger les pommes qu’elle a

premiers. ramassées. Elle constate que :


234 2 × 32 × 13 13 13 – si elle les range par 2, il lui en reste une ;
= = 2 =
162 2 × 34 3 9 – si elle les range par 5, il ne lui en reste aucune ;
– si elle les range par 7, il lui en reste trois.
36 Combien de sachets identiques de bonbons peut-on • Sachant qu’elle a moins de 50 pommes, combien
former au maximum en utilisant en totalité 54 bon- en a-t-elle exactement ?
bons à la fraise et 81 bonbons au citron ? Notons a le nombre de pommes.
Le nombre de sachets identiques doit être un diviseur Si Émilie range les pommes par 2, il lui en reste une,
de 54 et de 81, on le cherche donc parmi les diviseurs donc a est impair.
communs de 54 et 81. Si elle les range par 5, il ne lui en reste aucune, donc a
Les diviseurs de 54 sont 1, 2, 3, 6, 9, 18, 27 et 54. se termine par 0 ou 5. Comme a est impair, il se termine
Les diviseurs de 81 sont 1, 3, 9, 27 et 81. par 5. Ça ne peut donc être que 5, 15, 25, 35 ou 45.
Les diviseurs communs de 54 et 81 sont donc 1, 3, 9 et 27. Si elle les range par 7, il lui en reste 3, donc le reste de
Comme on cherche à former un maximum de paquets, la division euclidienne de a par 7 est égal à 3.
on prend le plus grand diviseur commun, donc on fait Parmi 5, 15, 25, 35 et 45, seul 45 vérifie cette condition.
27 paquets. Donc Émilie a 45 pommes.

Chapitre 1 Nombres entiers 7

9782017025214_P004-031.indd 7 20/01/2017 18:37


2
? Nombres relatifs
APITRE
CH

1 Additionner et soustraire des nombres relatifs


Je revois le cours

• Si deux nombres relatifs  ont le même signe , alors leur somme a :


– le même signe que les deux nombres ;
– pour distance à zéro,  la somme de leurs distances à zéro .
• Si deux nombres relatifs sont de signes contraires, alors leur somme a :
– le signe du nombre qui a  la plus grande distance à zéro  ;
– pour distance à zéro,  la différence de leurs distances à zéro .
• Pour soustraire un nombre relatif, on  ajoute son opposé .
• Pour effectuer des additions et des soustractions de nombres relatifs, on peut :
– transformer les  soustractions en  additions  ;
– regrouper les  nombres positifs entre eux et les  nombres négatifs entre eux.

1 Calculer les sommes suivantes. 4 Écrire –25 comme :


A = –12 + (–27) =  –39 a. la somme de deux nombres négatifs ;
B = 14,3 + (–3,4) =  10,9 –25 = –12 + (–13)
C = –15,7 + 2,3 =  –13,4 b. la différence de deux nombres négatifs ;
–25 = –50 – (–25)
2 Calculer les différences suivantes.
c. la somme d’un nombre positif et d’un nombre
A = –24,3 – (–20) =  –4,3
 = 3 + (–28)
négatif. –25
B = 104,2 – (–2,7) =  106,9
C = –5,8 – 3,3 =  –9,1 5 Compléter cette pyramide en sachant que le nombre
D = 7,8 – 15,7 =  –7,9 de chaque case est égal à la somme des nombres des
deux cases en dessous.
3 Effectuer les calculs suivants.
–14
A = –3 + 18,4 – 12,7 + 4 –16 2
= –3 – 12,7 + 18,4 + 4 = –15,7 + 22,4 = 6,7 –13 –3 5
–6 –7 4 1
B = 2,7 – 15,3 + 12,7– 4,4
= 2,7 + (–15,3) + 12,7 + (–4,4) = –12,6 + 8,3 6 Annette joue à un jeu vidéo. Au début de la semaine,
= – 4,3 elle a 487 points. Elle perd 23 points lundi, en gagne
C = –8,37 – 12,36 + 12,07 –3,14 18 mardi, en gagne 29 mercredi, en perd 550 jeudi et
= – 8,37 + (–12,36) + 12,07 + (–3,14) = –20,73 + 8,93 en gagne 128 vendredi.
= –11,8 • Combien a-t-elle de points avant le week-end ?
D = 203,4 – 150,08 + 10,7 – 40,43 487 – 23 + 18 + 29 – 550 + 128
= –150,08 + (–40,43) + 203,4 + 10,7 = 487 + 18 + 29 + 128 – 23 – 550 = 662 – 573 = 89
= –190,51 + 214,1 = 23,59 Annette a 89 points avant le week-end.

8 Nombres et calculs

9782017025214_P004-031.indd 8 20/01/2017 18:37


2 Multiplier et diviser des nombres relatifs

Je revois le cours

• Le produit (ou le quotient) de deux nombres relatifs de même signe est  positif .
Le produit (ou le quotient) de deux nombres relatifs de signes contraires est  négatif .
Pour calculer un produit (ou un quotient), on détermine  son signe , puis on multiplie (ou on
divise)  les distances à zéro .
• P our déterminer le signe d’un produit (ou d’un quotient) de plusieurs facteurs, on compte le nombre de facteurs
 négatifs  :
– s’il y en a un nombre  pair , alors le produit (ou le quotient) est positif ;
– s’il y en a un nombre  impair , alors le produit (ou le quotient) est négatif.

7 Calculer les produits suivants. 10 Quel est le signe du quotient suivant ?


A = 15 × (–12) =  –180 −2, 4 × 3 × 7,1× (−4) × (−7,5)
A=
8,3 × 7,2 × (−2, 4) × (−7,6)
B = –2,5 × (–10) =  25
Il y a cinq facteurs négatifs, donc A est négatif.
C = 3,77 × (–1) =  –3,77
D = 17 × 3 =  51 11 Calculer les quotients suivants.
−4 × 3 × (−2) × (−7) × 5
E = –1,7 × 2 =  –3,4 A=
−10 × 21
F = 0 × (–1,278) =  0 4×3×2×7×5
A=
5×2×7×3
8 Donner le signe des quotients suivants. A=4
− 4,7
a.  :  négatif
17 −2 + 3 × (−4) + 8 × 4
B=
−12,3 −3 × 6
b. :  positif −2 − 12 + 32
−15,7 B=
2,7 −18
c. :  positif −14 + 32
105,8 B=
−18
0,75 18
d. :  négatif B= = –1
−35,07 −18
12 On sait que 124 × 9 = 1 116.
9 Calculer les produits suivants.
En déduire les résultats des calculs suivants.
A = 5 × (–12) × (–4) × 0,1
a. –12,4 × 9 = –111,6

A = 5 × 12 × 4 × 0,1
b. –12,4 × (–90) = 1 116
A = 60 × 4 × 0,1
c. 1,24 × (–9) = –11,16
A = 240 × 0,1 = 24
d. 0,124 × (–0,009) =  –0,001 116
B = –2,5 × 10 × (–4) × (–1,3)
e. –12,4 × 900 = –11
 160
B = –25 × 4 × 1,3
B = –100 × 1,3 = –130 13 Compléter cette pyramide en sachant que le nombre

C = –2 × (–2) × 0,1 × (–50) × (–15) de chaque case est égal au produit des nombres des

C = 2 × 2 × 0,1 × 50 × 15 deux cases situées juste en dessous.


0
C = 4 × 5 × 15
0 18
C = 20 × 15 0 –3 –6
C = 300 0 –1 3 –2

Chapitre 2 Nombres relatifs 9

9782017025214_P004-031.indd 9 20/01/2017 18:38


3 Calculer la puissance d’un nombre

Je revois le cours

• a désigne un nombre relatif, et n désigne un nombre entier supérieur ou égal à 2. Le produit de n facteurs
égaux à a se note an et se lit «  a exposant n ».
On dit que ce produit est une  puissance de a .
–n
Le nombre a désigne  l’inverse du nombre  an (avec a ≠ 0).

an =  a 1 a–n = 
!×##×…
a"##×$a
n
n facteurs a
• Dans une expression sans parenthèses comportant des puissances, on effectue d’abord les  puissances ,
puis  les multiplications et  les divisions , et enfin  les additions et  les soustractions .
• L’écriture scientifique d’un nombre décimal positif est l’écriture de la forme  a × 10 n
où a est un
nombre décimal tel que 1< a ,10 , et n est un nombre  entier relatif .

14 Écrire les nombres suivants sous la forme d’une puis- 17 Écrire les nombres suivants sous la forme d’une puis-
sance d’un seul nombre. sance de 10.
4
A=5×5×5×5=  5   A = 1 000 000 =  106
1 1 –5 B = 0,000 1 =  10–4
B= = 5 = 2
2×2×2×2×2 2
C = 0,001 × 1 000 =  10–3 × 103 = 100
C=3×3×3×2×2×2
= 3 × 2 × 3 × 2 × 3 × 2 = 6 × 6 × 6 = 63 18 Effectuer le calcul suivant.
A = (–2)3 + (–4 + 32) × (–2)
15 Effectuer les calculs suivants. = –8 + (–4 + 9) × (–2)
3
A=2 =  8 = –8 + 5 × (–2)
B = (–4)3 =  –64 = –8 – 10
1 1 = –18
C = 3–2 =  2
=
3 9
–4 1 1 19 Donner l’écriture scientifique des nombres suivants.
D = (–2) =  4
=
(−2) 16 2
3 4
A = 120,397 =  1,203 97 × 10
E = (–3) × 2 =  −27 × 16 = − 432
34 B = 0,000 368 =  3,68 × 10–4
81
F= 5 = 
2 32
(−1)17 × (−2)4 −1× 16 − 4 20 Donner l’écriture décimale des nombres suivants.
G= =  =
62 36 9 A = 1,31 × 10 –3 =  0,001 31
16 Donner l’écriture décimale des nombres suivants. B = 5,24 × 105 =  524 000
A = 103 =  1 000
21 Compléter le tableau suivant.
1 1
B = 10 –4 =  4 = Écriture Écriture
10 10 000
décimale scientifique
= 0,000 1 (en g) (en g)
1 nanogramme 0,000 000 001 10 –9
1 kilogramme 1 000 103
105 10 × 10 × 10 × 10 × 10
C= 2 =  1 milligramme 0,001 10–3
10 10 × 10
= 10 × 10 × 10 = 1 000 1 tonne 1 000 000 106

10 Nombres et calculs

9782017025214_P004-031.indd 10 20/01/2017 18:38


Brevet

Problèmes
25 La distance entre le Soleil et Pluton est d’en-
viron 6 × 109 km. La vitesse de la lumière est d’environ
3 × 105 km/s.
1. Combien de temps la lumière du Soleil met-elle pour
atteindre Pluton ?
22 On donne a = –3, b = 2 et c = –3,5. d
v = donc le temps mis par la lumière entre le Soleil
Calculer les expressions suivantes. t
et Pluton est de :
A=a–b+c
A = –3 – 2 – 3,5 = –8,5 d 6 × 109 km 6 109
t= = 5
= × 5 s = 2 × 10 4 s.
B = 3a – (2b – c) v 3 × 10 km/s 3 10

B = 3 × (–3) – (2 × 2 – (–3,5) ) 2. La lumière parvient sur la planète Mars en environ


B = –9 – (4 + 3,5) 12 minutes et 40 secondes. Quelle est la distance
B = –9 – 7,5 = –16,5 séparant le Soleil de Mars ?
C = abc 12 min 40 s = 12 × 60 s + 40 s = 760 s
d
C = –3 × 2 × (–3,5) v = donc la distance séparant le Soleil de Mars est
t
C = 3 × 2 × 3,5 = 21 de d = v × t ≈ 3× 105 km/s × 760 s ≈ 228 000 000 km.

23 Anna fait ses courses de rentrée. Elle achète trois stylos 26 À chaque lettre de l’alphabet, on associe un
à 2,30 € pièce, un cahier à 1,49 €, et un crayon à 1 €. Elle nombre comme indiqué ici.
paye avec un billet de 20 €. Écrire à l’aide d’une seule 0,1 → A ; 0,2 → B ; 0,3 → C ; ... ; 2,6 → Z.
expression le calcul à effectuer pour obtenir la somme Quel mot peut-on écrire avec le résultat des calculs
rendue à Anna, et effectuer ce calcul. suivants ?
20 – (3 × 2,30 + 1,49 + 1) −3 + 4 × 2 − (−6)
a.
= 20 – (6,90 + 2,49) 5 × (−1) + 2 4
b. 3,4 × 10 –1 + 0,42
= 20 – 9,39 = 10,61
c. 3,5 – 2,7 + 4 × 0,5 – 2 × (–0,1) – 0,9
On rend 10,61 € à Anna.
12 × 10 −2 × 6 × 10 4
d.
24 1. Voici un tableau donnant les températures maxi- 0,03 × 105
males en degrés Celsius atteintes sur une semaine, −3 + 4 × 2 − (−6) −3 + 8 + 6 11
a. = = = 1 
5 × (−1) + 2 4 −5 + 16 11
dans une certaine ville. C’est la lettre J.
L M M J V S D
−2 −1 2 1 3 −1 5 b. 3,4 × 10–1 + 0,42 = 0,34 + 0,16 = 0,5
Quelle est la température moyenne dans cette ville C’est la lettre E.
cette semaine-là ?
−2 − 1+ 2 + 1+ 3 − 1+ 5 7
= =1 c. 3,5 – 2,7 + 4 × 0,5 – 2 × (–0,1) – 0,9
7 7
La température moyenne dans cette ville est de 1 °C = 0,8 + 2 + 0,2 – 0,9 = 2,1
cette semaine-là. C’est la lettre U.
2. À Moscou, il a fait –22 °C ce matin, et il fait maintenant
12 × 10 −2 × 6 × 10 4 72 × 102
–9 °C. De combien de degrés la température a-t-elle d. =
0,03 × 105 3 × 103
augmenté aujourd’hui à Moscou ?
–9 – (–22) = –9 + 22 = 13 = 24 ×10 –1 = 2,4
La température a augmenté de 13 °C à Moscou C’est la lettre X.
aujourd’hui. On peut écrire le mot « JEUX ».

Chapitre 2 Nombres relatifs 11

9782017025214_P004-031.indd 11 20/01/2017 18:38


3 Fractions
APITRE
CH

1 Déterminer la forme irréductible d’une fraction

Je revois le cours

• Un quotient ne change pas si l’on multiplie ou si l’on divise son  numérateur et son  dénominateur
par  un même nombre non nul .
a×k a a÷k a
Si b et k sont deux nombres non nuls, alors =  et =  .
b×k b b÷k b
a c a c
b et d sont deux nombres non nuls. Si = alors  ad = bc . Si  ad = bc , alors = .
b d b d
• On dit que la fraction a est irréductible si  le seul diviseur positif commun à a et b est 1 .
b

1 Compléter avec le signe = ou le signe ≠ : 6 Utiliser la décomposition en produit de facteurs pre-


4 3 16 2
7
. .≠. . .
5
40
. . =. . .
5
miers des nombres entiers pour rendre les fractions
315 825
suivantes irréductibles : A = B=
1 21 7 8
3
. .=. . .
63
8
. .≠. . .
9 315 = 32 × 5 × 7 ; 147 = 3 × 72
147 6050

2 Parmi les nombres suivants, entourer d’une même


315 32 × 5 × 7 3 × 5 15
Donc A = = = =
couleur, ceux qui sont égaux. 147 3 × 7 2
7 7
27 2 −30 14 2 −6 18 15 825 = 3 × 52 × 11
; ; ; ; ; ; − ;
18 7 120 49 −8 −4 9 10 6 050 = 2 × 52 × 112
275 3 × 52 × 11 3
25 70 −6 11 Donc B = = =
−2 ; − ; ; ; 6 050 2 × 5 × 112 2
22
100 −35 −21 − 44
7 Écrire sous la forme d’une fraction irréductible le
3 Utiliser les critères de divisibilité pour rendre les frac- 35 × 77 × 24
nombre  .
36 × 63
tions suivantes irréductibles.
35 × 77 × 24 5 × 7 × 7 × 11× 23 × 3 5 × 7 × 11× 2 770
12 3× 4 4 116 29 × 4 29 = = =
A= =  = B= =  = 36 × 63 22 × 32 × 7 × 32 33 27
9 3×3 3 36 9×4 9
140 −28 × 5 −28 −4 × 35 7 × 774 × 24 5 × 7 × 7 × 11× 23 × 3 5 × 7 × 11× 2 770
C=− =  = = =− = = =
105 21× 5 21 3 × 7 36 ×363 22 × 32 × 7 × 32 33 27
234 9 × 26 26 2 × 13 13 8 Quel chiffre peut-on écrire à la place des pointillés
D= =  = = =
306 9 × 34 34 2 × 17 17 6…
pour rendre la fraction irréductible ?
4 Écrire sous la forme d’une fraction irréductible les 12
En testant tous les chiffres possibles (de 0 à 9), on trouve
nombres suivants. que les seuls chiffres 1 ; 5 et 7 conviennent.
213 × 57 29 512
A= 4 =  2 =
2 × 59 5 25
38 × 112 1 1 9 Sans calculatrice, déterminer si les fractions suivantes
B= 9 =  =
3 × 11 3 3 × 11 33 1 828 8 118
2 3 4 3 2 sont égales : et .
9 × 17 3 × 17 17 289 456 2 029
C= =  = =
17 × 35 × 7 17 × 35 × 7 3 × 7 21 Le produit de 1 828 par 2 029 se termine par le chiffre
5 Écrire toute les fractions irréductibles possibles en 2, et le produit de 456 par 8 118 se termine par 8.
n’utilisant que les nombres suivants : 12 ; 21 ; 14 ; 55 ; 33. Les produits en croix ne sont pas égaux, donc
12 55 14 55 14 33 21 55 1 828 8 118
; ; ; ; ; ; et ≠ .
55 12 55 14 33 14 55 21 456 2 029

12 Nombres et calculs

9782017025214_P004-031.indd 12 20/01/2017 18:38


2 Additionner et soustraire des fractions

Je revois le cours

• Pour additionner (ou soustraire) deux fractions :


– si elles n’ont pas le même dénominateur,  on doit d’abord les écrire avec le même dénominateur ;
a b a+b a b a−b
– si elles ont le même dénominateur, on applique les règles : + = ; − =
c c c c c c

10 Effectuer les calculs suivants. 13 Agathe utilise deux septièmes de mètre de ruban pour
2 13 2 + 13 15 faire des nœuds à ses petites-filles. Il ne lui reste alors
A= + =  =
7 7 7 7
3 9 3−9 6 3 plus que dix vingt-et-unièmes de mètre.
B= − =  =− =−
4 4 4 4 2 • Quelle longueur de ruban avait-elle ?
2 3 2 5 10 2 10 6 16
C = 1+ =  + = + = + = . Elle avait donc seize vingt-et-
3 3 3 3 21 7 21 21 21
15 15 44 29 unièmes de mètre de ruban.
D= −4=  − =−
11 11 11 11 14 Barbara a mangé un huitième du flan que son père a
11 Effectuer les calculs suivants et donner les résultats préparé pour elle. Elle en a donné un quart à sa copine
sous la forme de fraction irréductible. Julie et un tiers à sa cousine Sophie.
2 1 2 × 2 1× 3 4 3 7 • En reste-t-il un peu pour son père ? Si oui, quelle
A= + = +  = + =
3 2 3×2 2×3 6 6 6 part du flan lui reste-t-il ?
5 1 5 × 2 1 10 1 9 3 La part du flan qui a été mangée ou donnée par Julie
B= − =  − = − = =
3 6 3×2 6 6 6 6 2 1 1 1 3 6 8 17
est  + + = + + =
7 7 7 × 3 7 × 5 21 35 14 8 4 3 24 24 24 24
C= − =  − = − =− La part restante pour son père est :
5 3 5 × 3 3 × 5 15 15 15 17 24 17 7
3 4 3×5 4×4 15 16 1− = − =
D= + =  + = + 24 24 24 24
20 25 20 × 5 25 × 4 100 100 Il reste sept vingt-quatrièmes du flan pour son père.
31
= 15 Théo fait une collection de timbres. Compléter le
100
2 5 2×3 5 6 5 1 tableau ci-dessous qui donne la proportion de timbres
E= − + = − + =− + =−
7 21 7 × 3 21 21 21 21 de chaque pays en indiquant le calcul effectué.
1 7 1× 4 7×3 4 21 25 France Espagne Maroc Italie
F= − − =  − =− − =−
9 12 9 × 4 12 × 3 36 36 36 1 2 11 1
12 Effectuer les calculs suivants et donner les résultats 3 7 84 4

1 2 1 2
1 2 1 28 24 21 73 11
sous la forme de fraction irréductible. 1− + + = 1− + + = 1− =
3 7 4 84 84 84 84 84
16 Lukas a commandé trois pizzas pour une soirée avec
1 2
1 1 1
1 2
1 5 4 10 9 1
A= − + =  − + = − = 3 7
2 4 5 2 20 20 20 20 20 ses amis. En fin de soirée, il reste de la première,
2 4 8
7 5 3 21 10 27 4 1 de la deuxième et de la dernière.
B= + − =  + − = = 3
12 18 4 36 36 36 36 9 • Le père de Lukas pourra-t-il manger une demi-pizza
1 15 − 5 2 − 12 − 25 2 =  15 − 5 − 2 + 25
1 4 1 1 4 1 le lendemain midi ?
C=
1 2 1 2
3 7 2 18 21 16
3− + + = 3− + +
5 60 150 3 5 − 60 − 150 + 3 202 4 8 3 24 24 24
C= − − + = =−
75 75 75 75 75 75 72 55 17
= − = .
1 2 1 2
1 6 12 1 35 6 13 29 91 116 207 24 24 24
D= 3+ + 5− =  + + − = + = + =
4 7 4 4 7 7 4 7 28 1728 1228 12 1
12 1 35 6 13 29 91 116 207 . et = Donc le père de Lukas pourra
+ + −D= + = + = 24 24 24 2
4 4 7 7 4 7 28 28 28 manger une demi-pizza.

Chapitre 3 Fractions 13

9782017025214_P004-031.indd 13 20/01/2017 18:38


3 Multiplier des fractions

Je revois le cours

• P our multiplier deux fractions, on  multiplie les numérateurs entre eux et on multiplie les dénominateurs
 entre eux .
• P our calculer une fraction d’un nombre (ou d’une quantité), on  multiplie la fraction par ce nombre
 (ou cette quantité) .

17 Effectuer les calculs suivants. 3 2 3 1 3 4


2 1 2 ×1 2 × + +
A= × =  = 4 3 2 2 2 2 2
7 3 7 × 3 21 D= = = = =2
17 1 9 17 9 8 1
3 −9 3 × (−9) 27 − × −
B= × =  =− 8 4 2 8 8 8
4 4 4×4 16
2 6 2 6 × 2 12 22 Maxence a mangé les trois dixièmes de la charlotte
C= 6× =  × = = =4
3 1 3 1× 3 3
aux poires. Ses trois petites sœurs se sont partagées
8 8 5 40
D= ×5=  × =
11 11 1 11 équitablement ce qu’il restait.

18 Emmy a dépensé un tiers de ses 450 euros.


• Quelle part du gâteau chaque sœur a-t-elle eue ?
Maxence a laissé à ses sœurs les sept dixièmes de la
• Combien lui reste-t-il ?
charlotte aux poires, chaque sœur a donc eu un tiers
Il lui reste donc les deux tiers de la somme, on calcule
2 450 × 2 900 de ces sept dixièmes :
450 × = = = 300 . 1 7 7
3 3 3 × =
Emmy possède encore 300 euros. 3 10 30
Chacune des sœurs de Maxence a donc eu les sept
19 Il reste les trois huitièmes d’un sachet de 1,5 kg.
trentièmes du gâteau.
• Quelle quantité reste-t-il ?
Le sachet pèse 1 500 grammes. 23 Lydia fait du théâtre au collège. Elle a noté le temps
3 1 500 × 3 4 500
1 500 × = = = 562,5 qu’elle passe chaque jour à apprendre son texte. Lundi,
8 8 8 5 3
Il reste donc 562,5 grammes. elle a travaillé d’heure, mardi d’heure, mercredi
2 6 4
20 Compléter les égalités suivantes. les du temps du mardi, et 1 heure le jeudi et le ven-
3
……
17 3 51 ……
7 21 dredi. Sa mère ne souhaite pas qu’elle y passe plus de
a. × = b. 3 × =
8 5 40 13 ……13 5 h par semaine.
……
–5 5 25 5 5 • Lydia a-t-elle respecté le souhait de sa mère ?
c. × =− d. × (− 4) =
8 ……
11 88 ……
–12 3 2 3 2 1
Temps passé le mercredi : × h = h = h
3 4 4 2
21 Effectuer les calculs suivants, et donner les résultats
sous la forme de fraction irréductible. Temps passé sur les 5 jours :
4 1 4 6 4 2 1 5 3 1 10 9 6
A = 1− × =  1− = − = = h + h + h + 1h + 1h = h+ h+ h+2h
3 2 6 6 6 6 3 6 4 2 12 12 12
15 −6 14 3×5×2×3×2×7 25 24 1
B= × × = − = h+2h = h+ h+2h
4 7 5 2×2×7×5 12 12 12
= −3 × 3 = −9
1
4 1 15 6 4 3×5×2×3 = 2h+ h + 2 h = 4 h 5 min
C= × + × = + 12
3 2 4 7 6 2×2×7 Lydia a respecté le souhait de sa mère.
2 3 × 5 × 3 2 45 28 135 163
= + = + = + =
3 2×7 3 14 42 42 42

14 Nombres et calculs

9782017025214_P004-031.indd 14 20/01/2017 18:38


4 Diviser par une fraction

Je revois le cours

• Deux nombres relatifs non nuls sont inverses l’un de l’autre  si leur produit est égal à 1 .
a b
L’inverse du nombre est  le nombre .
b a
•D iviser par un nombre relatif non nul revient à multiplier par son inverse.
a
1 a c a d b a d
a ÷b = a×..... ÷ = ×..... =.....×.....
b b d b c c b c
d

a
b a 29 Relier chaque nombre de la colonne de gauche à celui
24 Parmi les deux nombres et , lequel est égal à
c b
ac qui lui est égal dans la colonne de droite.
 ? c
b 8
a 5 9 5
× • • − 9
b = a×1= a a c a × c ac − 8 13
= a× = =
c b c bc b b b b 13
c 5
a −8 9 •
C’est donc . × 8
b • − 13
5 13
c 9
25 Compléter. 5
3 5 − 6 × 11 = 1 5 13
a. × …… = 1 b. …… × • 8
5 3 11 − 6 −8 9 • − 9
−1 5 2 7 13
c. × ………
(−15) = 1 d. × …… × =1
15 2 7 5 8
−8 13 •
26 a. L’inverse de  3 est égal à  1 × • − 13
5
3 5 9
b. L’inverse de 0,5 est égal à  2 9
1
c. L’inverse de  est égal à  8 30 Effectuer les calculs suivants, et donner les résultats
8
sous forme de fraction irréductible.
4 7
d. L’inverse de  − est égal à  − 12 7 12 × 7 84
7 4 A= =  −12 × = − =−
1 1× 2 2 5 5 5 5
e. L’inverse de 1,5 est égal à  = = −
1,5 1,5 × 2 3 7
27 Compléter les égalités suivantes. 3
3 6 18
2 7 2 4 6 6 1 B= 5 =  × =
a. ÷ = ×  b. ÷  3 = × 5 5 5 25
3 4 3 7 5 5 3 6
1 3 4 3 5
c. 7 ÷ = 7 ×  4 d. ÷ =  × 1
4 8 5 8 4
5 4 4 3 1 1 12 1 48 1 47
− C = − = 4 × − × = − = − =
5 2 2 2 2 4 2 2 8 8 8 8
e. 8 = − × −
3 8 3 3

2 5 5 7 2
−1 − −
28 Effectuer les calculs suivants. 7 7 7 7 2 9 18
D= =  = =− × =−
3 7 3 4 12 4 5 4 15 19 7 19 133
A= ÷ =  × = + +
5 4 5 7 35 9 3 9 9 9
2 2 1 2 −9 2 −9 4 −5
B = ÷ 11 =  × = + +
3 3 11 33 14 7 14 14 14 5 6 30 15
E= =  = =− × =− =−
9 13 5 × 13 65 2 1 4 3 7 14 7 98 49
C= 5 ÷ =  5× = = + +
13 9 9 9 3 2 6 6 6

Chapitre 3 Fractions 15

9782017025214_P004-031.indd 15 20/01/2017 18:38


1 2

Problèmes
1− =
3 3 2
Il lui reste les de son salaire après avoir payé son loyer.
3

1 5 + 10 + 5 2 = 10 + 10 + 10 = 10
2 1 1 4 1 2 7

17 2 1 7
31 On donne A = , B = , C = et D = . 7
15 3 5 4 Elle consacre du reste de son salaire pour la nour-
10
Calculer et donner le résultat sous forme d’une fraction riture, les transports et les factures.
7 3
irréductible. 1− =
2 10 10 3
B 17 3 17 2 34 Il lui reste donc du reste pour ses loisirs.
a. A × = × = × ×5= 3 2 1 10
C 15 1 15 3 9 × =
10 3 5
5
17 2 17 10 27 1
+ + de son salaire est donc utilisé pour ses loisirs.
A+B 15 3 15 15 15 5
b. = = = 5 × 540 = 2 700. Amélie gagne donc 2 700 € par mois.
C+D 1 7 4 35 39
+ +
5 4 20 20 20
27 20 12 34 Un rectangle a pour longueur 48 cm ; sa largeur est
= × = 5
15 39 13 égale aux de sa longueur.
7
• Quel est son périmètre ? Quelle est son aire ?
5 240
1 15 + 4 2 ÷ 1 5 − 3 2
17 7 1 2
c. (A + D) ÷ (C − B)  =
Sa largeur, en cm, est de × 48 =
7 7
Son périmètre, en cm, est de :
173 −7
=1 + 2 ÷1 − 2=
68 105 3 10
1 2 1 2
÷ 240 336 240 576 1 152
60 60 15 15 60 15 2 48 + =2 + =2× =
7 7 7 7 7
173 −15 173 240 11 520
= × =− Son aire, en cm2, est de 48 × = .
60 7 28 7 7
32 William a mangé le quart d’une plaque de chocolat et 35 Brevet 5
Les continents occupent de la superficie
17
sa sœur le tiers du reste. totale de la Terre.
• Reste-t-il plus ou moins de la moitié de la plaque ? 1. L’océan Pacifique recouvre la moitié de la superficie
1 3
1− = . restante. Quelle fraction de la superficie totale de la
4 4 3
Donc après le passage de William, il reste les de la Terre occupe-t-il ?
4
plaque.
1 2
1 5 1 12 6
1 3 1 × 1− = × = .
× = 2 17 2 17 17
3 4 4 6
L’océan Pacifique occupe de la superficie totale
Sa sœur a mangé le quart de la plaque. 17
de la Terre.
1 2
1 1 1 1
1− + = 1− =
4 4 2 2 2. Sachant que la superficie de l’océan Pacifique est de
Il reste donc exactement la moitié de la plaque de
180 000 000 km², déterminer la superficie de la Terre.
chocolat
Océan Pacifique Terre
Superficie en km² 180 000 000 x

33 Amélie dépense un tiers de son salaire pour se loger. Fraction de la superficie 6 17


totale de la Terre 17 17
Elle répartit ce qui lui reste de la manière suivante :
Nourriture Transports Factures Loisirs Donc la superficie totale de la Terre est de
2 1 1 Tout ce qui 17
180 000 000 km2 ×
5 10 5 lui reste x= 17 = 180 000 000 km2 × 17
6 6
• Sachant qu’elle dépense 540 € par mois pour ses 17
loisirs, combien gagne-t-elle par mois ? = 510 000 000 km².

16 Nombres et calculs

9782017025214_P004-031.indd 16 20/01/2017 18:38


4 Calcul littéral
APITRE
CH

1 Simplifier une expression

Je revois le cours

• Une expression littérale est une expression mathématique qui comporte  une ou plusieurs lettres .
Ces lettres désignent  des nombres .
• Dans une expression littérale, on peut supprimer le signe  × lorsqu’il est placé :
– devant ou derrière une  lettre ;
– devant ou derrière une  parenthèse .

1 VRAI ou FAUX ? 5 Simplifier les expressions littérales suivantes.


2 2
a. x + x = 3x :  FAUX A=8×x+3×5–y×2
2 2
b. 5 + x = 5x :  FAUX A = 8x + 15 – 2y
2 2
c. 5 × x = 5x :  VRAI
B = 9 × x × x + 3 × (2 – 5 × x)
d. x × 7 = x7 :  FAUX
B = 9x2 + 3 (2 – 5x)
2 x et y désignent des nombres quelconques.
C = 3 × x × y + (5 × x – 2) × (7 – 7 × x × x)
Exprimer les phrases suivantes à l’aide d’une expression
C = 3xy + (5x – 2)(7 – 7x2)
littérale la plus simple possible.
a. La somme de x et du produit de 3 par y .
D = –6 × x – 2 × (–5 × x + 1) + y + x × y
x + 3y
D = –6x + 2 (–5x + 1) + y + xy
b. Le produit de 4 par la différence entre x et le double
de y . 4(x – 2y) 5 × x × y + x2 × 2
E=
3 × (2 − 5 × y)
c. La différence entre le produit de –8 par y et le quo-
5xy + 2x 2
tient de x par 4. E=
3(2 − 5y)
x
−8 y −
4 F = (–3 × x + 4 × y) × (2 × x × y + 1)
3 Une communication téléphonique surtaxée coute F = (–3x + 4y)(2xy + 1)
1,35 € par appel plus 11 centimes d’euros par minute.
Exprimer, à l’aide d’une expression littérale la plus
6 Pour chaque expression, réintroduire les signes × qui
simple possible, le prix en euros d’une communication
ont été supprimés.
de y minutes.
A = 2x + 3y – 6xy
1,35 + 0,11y
A=2×x+3×y–6×x×y
4 x désigne le prix d’un kilogramme de bananes, et y le
B = 5(3 + 7x) – 2x
prix d’un kilogramme d’oranges. Exprimer, à l’aide d’une
expression littérale la plus simple possible, le prix de 3 B = 5 × (3 + 7 × x) – 2 × x

kilogrammes de bananes et de 5 kilogrammes d’oranges. C = (2 – 3x)(5y – 2)


3x + 5y C = (2 – 3 × x) × (5 × y – 2)

Chapitre 4 Calcul littéral 17

9782017025214_P004-031.indd 17 23/01/2017 17:21


2 Développer un produit avec la simple distributivité

Je revois le cours

•D
 évelopper, c’est transformer  un produit en  somme ou en différence. .

• k, a et b désignent des nombres. k (a + b) =  ka + kb k (a – b) =  ka – kb

7 VRAI ou FAUX ? D = 2,7 (100 – 10x) – x (3 – 2x) + x2


a. x (1 – x) = 1 :  FAUX D = 2,7 × 100 – 2,7 × 10x – x × 3 – x × (–2x) + x2
b. (x + x + x) × x = 3x2 :  VRAI D = 270 – 27x – 3x + 2x2 + x2 = 270 – 30x + 3x2
c. –2(x + 2) = –2x – 4 :  VRAI
d. x (x – x) = x :  FAUX
11 Effectuer les calculs suivants sans calculatrice et sans
8 Développer les expressions suivantes. poser les opérations.
A = –4 (2 + 5x) A = 12 × 28
A = –4 × 2 + (–4) × 5x = –8 – 20x = (10 + 2) × 28 = 10 × 28 + 2 × 28
B = 3 (–6x + 7) = 280 + 56 = 336
B = 3 × (–6x) + 3 × 7 = –18x + 21 B = 15 × 99

C = –8 (x – 7y) = 15 × (100 – 1) = 15 × 100 – 15 × 1

C = –8 × x – 8 × (–7y) = –8x + 56y = 1 500 – 15 = 1 485


C = 472 × 101
D = –7x (–2x – 9y)
= 472 × (100 + 1) = 472 × 100 + 472 × 1
D = –7x × (–2x) – 7x × (–9y) = 14x2 + 63xy
= 47 200 + 472 = 47 672
D = 11 × 208
9 Associer chaque expression de la colonne rouge à son
= (10 + 1) × 208 = 10 × 208 + 1 × 208
écriture développée et réduite de la colonne bleue.
= 2 080 + 208 = 2 288
2
–7 (3x – 4) + 3 10x + 11x – 35
12 Montrer que ces deux programmes de calculs donnent
5x + 3 – 6 (4 + x) –21x + 31
x (–3 + x) – x2 + 5x 2x toujours le même résultat quel que soit le nombre
2x (3 + 5x) – 5 (7 – x) –x2 + 4x – 4 choisi au départ.
x (2 – x) + 2 (x – 2) –x – 21 Programme A Programme B
Choisir un nombre entier. Choisir un nombre entier.
10 Développer et réduire les expressions suivantes. Ajouter 5. Le multiplier par –2.
Multiplier le résultat Soustraire 10.
A = 2 (3 + 2x) + 5x obtenu par –2.

A = 2 × 3 + 2 × 2x + 5x
Si x est le nombre choisi au départ, on obtient :
A = 6 + 4x + 5x = 6 + 9x
• avec le programme A :
B = 4 (–5x + y) + 5 (8x – 4) (x + 5) × (–2) = –2x – 10
B = 4 × (–5x) + 4 × y + 5 × 8x – 5 × 4 • avec le programme B :
B = –20x + 4y + 40x – 20 = 20x + 4y – 20 x × (–2) – 10 = –2x – 10
C = 10 (2,4 + 5,3x) + x (3 – y) On trouve donc bien le même résultat.
C = 10 × 2,4 + 10 × 5,3x + x × 3 – x × y
C = 24 + 53x + 3x – xy = 24 + 56x – xy

18 Nombres et calculs

9782017025214_P004-031.indd 18 20/01/2017 18:38


3 Développer un produit avec la double distributivité

Je revois le cours

• a, b, c et d désignent des nombres.


(a + b) (c + d) =  ac + ad + bc + bd

13 Dans chaque cas, dire si la double distributivité peut E = (2x – 6) (2x + 6) – 3 (3x – 2)
s’appliquer ou non pour développer. E = 2x × 2x + 2x × 6 – 6 × 2x – 6 × 6 – 3 × 3x – 3 × (– 2)
A = x – 3 (2x + 7) : NON E = 4x2 + 12x – 12x – 36 – 9x + 6
B = (x – 3) (2x + 7) : OUI E = 4x2 – 9x – 30
C = (x – 3) + (2x + 7) : NON 17 Associer chaque expression de la colonne rouge à son
D = (x – 3) × (2x + 7) : OUI
écriture développée et réduite de la colonne bleue.
E = (x – 3) 2x – 7 : NON
(2x – 3) (5x + 7) 10x2 + 29x + 21
14 VRAI ou FAUX ? (2x + 3) (5x + 7) 10x2 – 29x + 21
(2x – 3) (5x – 7) 10x2 + x – 21
a. (2 + 5x)(1 – x) = 2 – 2x + 5x – 5x2 VRAI
(–2x – 3) (5x – 7) –10x2 – x + 21
b. (–3 + x) (2 + 8x) = 6 – 24x – 2x + 8x2 FAUX
(2x + 3) (5x – 7) 10x2 – x – 21
c. (–2 + 5x) (4 + 3x) = –8 – 10x + 12x – 15x2 FAUX
d. (9x + 10) (–4x + 3) = –36x2 + 27x – 40x FAUX 18 Écrire sous la forme d’un produit, puis développer et
réduire.
15 Compléter les égalités suivantes.
A = (2x + 7)2
a. (2x – 3)(7x + 4) = 2x ×  7x + 2x × 4 –  3 × 7x – 3 ×  4
A = (2x + 7) (2x + 7)
b. (–5x + 3) (x – 4) = –5x × x – 5x × (–4)
 +  3 × x +  3 × (–4)
A = (2x)2 + 2x × 7 + 7 × 2x + 72
c. (3x – 7) (2y – 9) =  3x × 2y + 3x × (–9) – 7  × 2y – 7 × (–9)
A = 4x2 + 14x + 14x + 49
16 Développer et réduire les expressions suivantes. A = 4x2 + 28x + 49
A = (2x – 3) (4x – 2)
B = (5x – 4)2
A = 2x × 4x + 2x × (–2) + (–3) × 4x + (–3) × (–2)
B = (5x – 4) (5x – 4)
A = 8x 2 – 4x – 12x + 6 = 8x2 – 16x + 6
B = (5x)2 + 5x × (–4) – 4 × (5x) – 4 × (–4)
B = (–x + 8) (3x + 7) B = 25x2 – 20x – 20x + 16
B = –x × 3x + (–x) × 7 + 8 × 3x + 8 × 7 B = 25x2 – 40x + 16
B = –3x2 – 7x + 24x + 56 = –3x2 + 17x + 56 C = (3a + 4b)2
C = (2x – 4) (–5x – 2) + 3 (x – 4) C = (3a + 4b) (3a + 4b)
C = 2x × (–5x) + 2x × (–2) + (–4) × (–5x) + (–4) × (–2) C = (3a)2 + 3a × 4b + 4b × 3a + (4b)2
+ 3 × x + 3 × (–4) C = 9a2 + 12ab + 12ab + 16b2
C = –10x2 – 4x + 20x + 8 + 3x – 12 = –10x2 + 19x – 4 C = 9a2 + 24ab + 16b2

D = 5x – (–x + 4) (7x – 6) D = (8x – 2y)2


D = 5x – [–x × 7x + (–x) × (–6) + 4 × 7x + 4 × (–6) ] D = (8x – 2y) (8x – 2y)
2
D = 5x – (–7x + 6x + 28x – 24) D = (8x)2 + 8x × (–2y) – 2y × (8x) – 2y × (–2y)
D = 5x – (–7x2 + 34x – 24) D = 64x2 – 16x – 16x + 4y2
D = 5x + 7x2 – 34x + 24 = 7x2 – 29x + 24 D = 64x2 – 32x + 4y2

Chapitre 4 Calcul littéral 19

9782017025214_P004-031.indd 19 20/01/2017 18:38


4 Factoriser une somme ou une différence

Je revois le cours

• F actoriser, c’est transformer  une somme ou  une différence en  produit .


• k, a et b désignent des nombres.
ka + kb =  k(a + b) ka - kb =  k(a − b)

19 VRAI ou FAUX ? C = t2 + 8t
a. x2 + x = x(x + 1) :  VRAI C=t×t+8×t
b. 2x × 2y = 2xy :  FAUX C = t × (t + 8) = t (t + 8)
c. 3t + 1 = 3 (t + 1) :  FAUX
D = 9b – 9
d. 3a – 6ab = 3a (–2b) :  FAUX
D=9×b–9×1
e. 35x + 3x = x (35 + 3) :  VRAI
D = 9 × (b – 1) = 9 (b – 1)
2x + 6
f. = x + 3  :  VRAI
2 E = p2 + p
E=p×p+p×1
20 Dans chaque expression, identifier un facteur commun
E = p × (p + 1) = p (p + 1)
à chaque terme.
A = 7a + 14 22 Factoriser les expressions suivantes.
A=7×a+7×2 A = 2 (x + 5) + x (x + 5)
Donc 7 est un facteur commun. A = (x + 5) (2 + x)
2
B = 5b – 4b B = (2x – 15) (6x + 1) – 3 (6x + 1)
B = b × 5b – b × 4
B = (6x + 1)(2x – 15 – 3)
Donc b est un facteur commun.
B = (6x + 1) (2x – 18)
C = 3 (4x + 5) + 5x (4x + 5)
C = (2 – 8x) (7 – x) – (7 – x) (3 + x)
C = 3 × (4x + 5) + 5x × (4x + 5)
C = (7 – x) [(2 – 8x) – (3 + x)]
Donc 4x + 5 est un facteur commun.
C = (7 – x) (2 – 8x – 3 – x)
D = (2x – 3) (7 + 5x) – (4x + 5) (2x – 3) C = (7 – x) (–9x – 1)
D = (2x – 3) × (7 + 5x) – (2x – 3) × (4x + 5)
23 Factoriser les expressions suivantes en faisant appa-
Donc 2x – 3 est un facteur commun.
raitre un facteur commun.
E = (8 – x) (4x – 7) + 8 – x
A = (7 – 5x) (2 + 3x) + (7 – 5x)2
E = (8 – x) × (4x – 7) + (8 – x) × 1
A = (7 – 5x) (2 + 3x) + (7 – 5x) (7 – 5x)
Donc 8 – x est un facteur commun.
A = (7 – 5x) [(2 + 3x) + (7 – 5x)]
21 Factoriser les expressions suivantes. A = (7 – 5x) (2 + 3x + 7 – 5x) = (7 – 5x) (–2x + 9)
A = 5t + 15 B = (x + 4) (2x – 7) – 2x – 8
A=5×t+5×3 B = (x + 4) (2x – 7) – 2 (x + 4)
A = 5 × (t + 3) = 5 (t + 3) B = (x + 4) (2x – 7 – 2) = (x + 4) (2x – 9)
B = 6 – 3a C = (2x + 4)2 + 6x + 12
B=3×2–3×a C = (2x + 4) (2x + 4) + 3 (2x + 4)
B = 3 × (2 – a) = 3 (2 – a) C = (2x + 4) (2x + 4 + 3) = (2x + 4) (2x + 7)

20 Nombres et calculs

9782017025214_P004-031.indd 20 20/01/2017 18:38


Problèmes
Si x est le nombre de départ, le programme donne :
x → x + 1 → (x + 1) × (x – 1) → (x + 1) × (x – 1) + 1
Or (x + 1) × (x – 1) + 1 = x2 – x + x – 1 + 1 = x2
Le résultat final est donc le carré du nombre de départ.
2
4x + 6x Fairouz n’a donc qu’à annoncer la racine carrée du
24 Simplifier la fraction  .
2
résultat final.
4x + 6x 2 2(2x + 3x 2 )
= = 2x + 3x 2 28 Brevet L’indice de masse corporelle (IMC) d’une per-
2 2
sonne est le quotient de sa masse m en kilogrammes
25 Voici un programme de calcul :
par le carré de sa taille t en mètres.
Choisir un nombre entier.
Ajouter 3. 1. Entourer la formule correspondant au calcul de l’IMC.
Multiplier le résultat obtenu par 7.
Soustraire 4 fois le nombre de départ. m
IMC = m × t 2 IMC =
t2
Margot prétend que le résultat obtenu est toujours 2
m2
1 2
m
IMC = IMC =
un multiple de 3. t t
• A-t-elle raison ? 2. Gabriel mesure 1,72m et pèse 65 kg. Quel est son

Si x est le nombre choisi au départ, le programme IMC ?


65
donne : IMC = ≈ 22
1,722
x → x + 3 → (x + 3) × 7 → (x + 3) × 7 – 4x Brevet
29 Montrer que les deux programmes de calcul
Or (x + 3) × 7 – 4x = 7x + 21 – 4x = 3x + 21 = 3 (x + 7)
suivants donnent les mêmes résultats, quel que soit le
On obtient donc bien un multiple de 3, car x + 7 est un
nombre choisi au départ.
entier. Margot a donc raison.
Programme A
Choisir un nombre.
26 Un rectangle mesure 3 cm par 4 cm. On augmente ses
Lui soustraire 7.
dimensions de x cm. Multiplier le résultat par la différence
entre le nombre de départ et 1.
• Quelle est sa nouvelle aire en fonction de x ? On
donnera la forme développée et réduite du résultat.
Programme B
Sa nouvelle largeur est de (3 + x) cm, et sa nouvelle Choisir un nombre.
Lui soustraire 4.
longueur de (4 + x) cm. Mettre le résultat au carré.
Soustraire 9 au résultat obtenu.
Son aire, en cm2, vaut donc :
(3 + x) (4 + x) = 12 + 3x + 4x + x2 = x2 + 7x + 12.
Si x est le nombre de départ, le programme A donne :

27 Brevet (x – 7) × (x – 1) = x2 – x – 7x + 7 = x2 – 8x + 7
Fairouz annonce à ses amis qu’elle va leur
Le programme B donne :
faire un tour de magie. Elle leur demande de :
(x – 4)2 – 9 = (x – 4)(x – 4) – 9 = x2 – 4x – 4x + 16 – 9
– choisir un nombre entier positif ;
= x2 – 8x + 7
– ajouter 1 ;
Les deux programmes donnent le même résultat.
– multiplier le résultat par la différence entre le nombre
de départ et 1 ; 30 Dans une assemblée, x personnes ont 30 ans, et y per-
– ajouter 1 au résultat ; sonnes 40 ans.
30x + 40 y
– annoncer le résultat final. • Que calcule-t-on par l’expression  ?
x+y
À chaque annonce d’un résultat final, Fairouz arrive à x + y représente le nombre de personnes de l’assemblée,
deviner le nombre choisi au départ ! et 30x + 40y la somme de leurs âges.
• Comment-fait-elle ? On calcule donc la moyenne d’âge de cette assemblée.

Chapitre 4 Calcul littéral 21

9782017025214_P004-031.indd 21 20/01/2017 18:38


Équations
5
APITRE

et inéquations
CH

1 Résoudre une équation


Je revois le cours

• Une équation est une  égalité qui comporte au moins un nombre de valeur inconnue, généralement
désigné par une  lettre . Cette égalité peut être vraie  pour certaines valeurs de l’inconnue
et fausse  pour d’autres .
Une solution d’une équation est une  valeur de l’inconnue pour laquelle l’égalité est vraie .
Résoudre une équation, c’est  en trouver toutes les solutions .
• a, b et k désignent des nombres. Si a = b, alors :
a b
a + k =  b+k ; a–k=  b–k ; a×k=  b×k ; =  (k non nul)
k k

1 VRAI ou FAUX ? 5 Résoudre les équations suivantes.


x x
5 est solution de l’équation = 1 VRAI a. =1
5 4
–4 est solution de l’équation 4x = –1 FAUX x
× 4 = 1× 4
4
0 est solution de l’équation VRAI x=4
4x + 1 = –5x + 1
FAUX La solution est 4.
La solution de l’équation 3x = 0 est −3
b. 6x – 3 = 15
2 On souhaite résoudre l’équation x – 4 = 7.
6x = 15 + 3
Compléter le texte suivant.
6x = 18
On  ajoute 4 à chacun des membres de cette égalité. 6x 18
=
Ainsi x – 4  + 4 = 7  + 4 , donc x =  11 . 6 6
 11 est la solution de cette équation. 18
x= = 3 . La solution est 3.
3 On souhaite résoudre l’équation –2x = 9. 6
c. 2x + 13 = 3x – 4
Compléter le texte suivant.
2x – 3x = –4 – 13
On  divise par −2 chacun des membres de cette
−2x 9 9 –x = –17
égalité. Ainsi = , donc x =  − .
……
−2 ……
−2 2 x = 17
9
 − ou − 4,5 est la solution de cette équation.
2 La solution est 17.

4 On souhaite résoudre l’équation 5x + 4 = –6. d. –4 (x – 1) + 7 (3 – 2x) = 0


Compléter le texte suivant. –4x + 4 + 21 – 14x = 0
On  soustrait 4 à chacun des membres de cette égalité. –18x + 25 = 0
Ainsi 5x + 4  – 4 = –6  – 4 , donc 5x =  –10 . –18x = –25
−18x −25
On  divise par 5 chacun des membres de cette égalité. =
5x −10 −18 −18
Ainsi = , donc x =  –2 .
……5 ……5 −25 25 25
 −2 est la solution de cette équation. x= = . La solution est .
−18 18 18

22 Nombres et calculs

9782017025214_P004-025.indd 22 31/01/2017 14:52


2 Résoudre une inéquation

Je revois le cours

• Une inéquation est une  inégalité qui comporte au moins un nombre de valeur inconnue.
Résoudre une inéquation, c’est  en trouver toutes les solutions .
• On peut ajouter (ou soustraire)  un même nombre aux deux membres d’une inéquation.
On peut multiplier (ou diviser) les deux membres d’une inéquation  par un même nombre non nul :
– si ce nombre est positif, on  ne change pas le sens de l’inégalité  ;
– si ce nombre est négatif, on  change le sens de l’inégalité .

6 VRAI ou FAUX ? 10 Résoudre chaque inéquation.


x
4 est solution de l’inéquation 3x ⩽ 15 VRAI a. <7
2
x
−2 est solution de l’équation 4x > –5 FAUX ×2<7×2
2
x ⩽ 14
1 est solution de l’inéquation x + 1 ⩾ 3x – 1 VRAI Les solutions sont tous les nombres inférieurs ou égaux
à 14.
−3 est solution de l’équation x2 < 9 FAUX

7 On souhaite résoudre l’inéquation x + 8 > –5. b. 10x + 3 > 1


Compléter le texte suivant. 10x + 3 – 3 > 1 – 3
On  soustrait 8 à chacun des membres de cette 10x > –2
10x −2
inégalité. .
10 10
Ainsi x + 8  – 8 > –5  – 8 , donc x  > –13 . x > –0,2
Les solutions sont tous les nombres  supérieurs à −13 . Les solutions sont tous les nombres supérieurs à −0,2.

8 On souhaite résoudre l’inéquation –3x < 15.


c. -4x + 3 < x – 12
Compléter le texte suivant. –4x – x < –12 – 3
On  divise par −3 chacun des membres de cette –5x < –15
inégalité. 5x −15
.
−3x 15 −5 −5
Ainsi ……> , donc x  > –5 . Les solutions x>3
……
–3 ……
–3
sont tous les nombres  supérieurs à −5 . Les solutions sont tous les nombres supérieurs à 3.

9 On souhaite résoudre l’inéquation 7x – 2 ⩾ 1. 1


d. 5x + > 8x + 3
2
Compléter le texte suivant. 1
5x − 8x > 3 −
On  ajoute 2 à chacun des membres de cette 5 2
−3x >
inégalité. 2
5
Ainsi 7x – 2  + 2 ⩾ 1  + 2 , donc 7x ⩾  3 . −3x
< 2
On  divise par 7 chacun des membres de cette iné- −3 5 −3
7x 3 3 x<−
galité. Ainsi ……⩾ , donc x  > . 6
……
7 …… 7 7 Les solutions sont tous les nombres inférieurs ou égaux
Les solutions sont tous les nombres  supérieurs ou 5
à− .
 égaux à 3 . 6
7

Chapitre 5 Équations et inéquations 23

9782017025214_P004-031.indd 23 20/01/2017 18:38


3 Modéliser une situation

Je revois le cours

•O
 n choisit  l’inconnue en fonction de ce que l’on cherche.
•O
 n traduit les données de l’énoncé du problème par  une équation ou une inéquation .
•O
 n résout  l’équation ou l’inéquation .
•O
 n interprète  le résultat .

11 Dans chaque cas, donner une équation ou une iné- 14 Pour quelle valeur de x l’aire du rectangle ci-dessous
quation à résoudre pour répondre au problème posé. est-elle égale à 58 ?
1. La longueur d’un rectangle est le double de sa lar- 7 x

geur, et son périmètre vaut 18. Quelle est la largeur


de ce rectangle ? 5

2 (x + 2x) = 18, où x est la largeur du rectangle.



2. À son premier devoir, Lucas a eu 11,5/20. Quelle note L’aire du rectangle est 5 × (7 + x), et on doit donc résoudre
doit-il obtenir au minimum à son prochain devoir 5 × (7 + x) = 58 donc
pour que sa moyenne dépasse 14/20 ? 35 + 5x = 58
11,5 + x
.14 , où x est sa note au prochain devoir. 5x = 58 – 35
2 23
5x = 23, ce qui donne x = = 4,6
5
3. Léa a acheté deux stylos à 1,20 € pièce et trois cahiers. L’aire de ce rectangle vaut 58 lorsque la valeur de x
Elle a payé 5,40 €. Quel est le prix d’un cahier ? est 4,6.

2 × 1,20 + 3x = 5,40, où x est le prix d’un cahier en euros. 15 Voici un programme de calcul :
Choisir un nombre.
Lui soustraire 2.
4. La somme de deux nombres consécutifs vaut 37. Multiplier le résultat par 3.
Ajouter 7 fois le nombre de départ au résultat obtenu.
Quels sont ces deux nombres ?
x + (x + 1) = 37, où x est le plus petit de ces deux Ruben a choisi un nombre et a obtenu 5.
nombres. • Quel nombre avait-il choisi ?

12 Je suis un nombre qui, multiplié par 5, donne 3. Si x est le nombre choisi au départ, le programme

• Qui suis-je ? donne 3 (x – 2) + 7x = 3x – 6 + 7x = 10x – 6.


On doit donc résoudre 10x – 6 = 5, soit 10x = 11 ou
L’inconnue x est le nombre à découvrir, donc 5x = 3.
11
5x 3 3 x=
D’où = et x = ou 0,6. Je suis donc le nombre 0,6. 10
5 5 5 11
Ruben avait donc choisi ou 1,1.
13 Pour quelle(s) longueur(s) de son côté le périmètre 10
d’un carré est-il plus grand que 10 cm ?
L’inconnue x est la longueur du côté du carré en cm. 16 Dans 42 ans, Chiara aura quatre fois son âge actuel.

Le périmètre du carré vaut alors 4 × x, on doit donc • Quel âge à Chiara ?


résoudre 4 × x > 10, c'est-à-dire Si x est l'âge actuel de Chiara, dans 42 ans, elle aura
4x 10 x + 42 ans.
. et x > 2,5
4 4 42
Le périmètre d’un carré est plus grand que 10 cm lorsque On a donc 4x = x + 42, soit 3x = 42 ou x = = 14.
3
son côté est plus grand que 2,5 cm. Chiara a donc 14 ans.

24 Nombres et calculs

9782017025214_P004-031.indd 24 20/01/2017 18:38


Problèmes
La première personne reçoit donc 6,5 kg de légumes,
la deuxième, 10,5 kg, la troisième, 14,5 kg et la dernière
18,5 kg.

17 Séverine pense à un nombre. Elle ajoute à ce nombre 21 Quel même nombre entier faut-il ajouter au numéra-
9
son double, son triple et son quadruple, et obtient 60. teur et au dénominateur de pour obtenir la moitié
4
• Quel est ce nombre ? de cette fraction ?
Si x est ce nombre, alors Si x est le nombre à ajouter, la nouvelle fraction sera
x + 2x + 3x + 4x = 60 ou 10x = 60 9
60 9+x 9+x
x= =6 . Il faut résoudre = 4
10 4+x 4+x 2
Le nombre auquel pense Séverine est 6.
9+x 9
soit = ou 8 (9 + x) = 9 (4 + x),
4+x 8
18 J’ai trois fois l’âge que j’avais il y a 20 ans. soit 72 + 8x = 36 + 9x ou 72 – 36 = 9x – 8x. 36 = x

• Quel est mon âge ? Il faut donc rajouter 36 au numérateur et au

Si x est mon âge actuel, j’avais (x – 20) ans il y a 20 ans. dénominateur.

On doit donc résoudre 3 × (x – 20) = x, donc 22 Brevet Corinne termine ses études. Elle postule
3x – 60 = x ou 3x = x + 60 pour un emploi de commerciale dans différentes
2x = 60, ce qui donne x = 30 entreprises et reçoit deux réponses positives.
J’ai donc 30 ans. Dans la société A, on lui propose un salaire mensuel fixe

19 Un élève a obtenu les notes suivantes : de 1 300 €, auquel il faut ajouter 10 % du montant de
ses ventes. Dans la société B, le salaire est fixé à 1 700 €
8 ; 12 ; 15 ; 8 ; 9 ; 14 .
quel que soit le montant de ses ventes.
• Quelle dernière note doit-il obtenir pour avoir une
moyenne supérieure à 12  ? • À partir de quel montant de vente Corinne a-t-elle
intérêt à choisir la société A ?
Si sa dernière note vaut x, alors sa moyenne vaut
Si x est le montant de ses ventes en euros, son
10
8 + 12 + 15 + 8 + 9 + 14 + x 66 + x salaire dans la société A vaut 1 300 + x euros ou
soit . 100
7 7 1 300 + 0,1x euros..
66 + x Il faut alors résoudre :
Il faut résoudre .12 soit 66 + x > 12 × 7 ou
7 1 300 + 0,1x > 1 700
66 + x > 84. D’où x > 18.
0,1x > 400
Il doit donc avoir plus de 18 au dernier devoir.
x > 4 000
20 Quatre personnes se partagent 50 kg de légumes.
C’est à partir de 4 000 € de vente que Corinne a intérêt
Sachant que la deuxième a 4 kg de plus que la première,
à choisir la société A.
que la troisième a 4 kg de plus que la deuxième et que
23 Un immeuble de cinq étages mesure 20,8 mètres de
la dernière a 4 kg de plus que la troisième, déterminer
haut. La hauteur du toit est 1,5 fois celle d’un étage.
la masse de légumes obtenue par chaque personne.
• Quelle est la hauteur d’un étage ?
Si x est la masse de légumes de la première personne en
Si x est la hauteur en mètres d’un étage, alors la hauteur
kg, la deuxième personne reçoit (x + 4) kg, la troisième
du toit est de 1,5x mètres.
(x + 8) kg et la dernière (x + 12) kg.
Donc 5x + 1,5x = 20,8 soit 6,5x = 20,8 ou
Il faut résoudre x + (x + 4) + (x + 8) + (x + 12) = 50 soit 20,8
26 x= = 3,2 .
4x + 24 = 50 ou 4x = 26, donc x = = 6,5 . 6,5
4 Chaque étage mesure donc 3,20 m.

Chapitre 5 Équations et inéquations 25

9782017025214_P004-031.indd 25 20/01/2017 18:38


6 Proportionnalité
APITRE
CH

1 Reconnaitre une situation de proportionnalité


Je revois le cours

• Deux grandeurs sont proportionnelles  si les valeurs de l’une s’obtiennent en multipliant les valeurs
 de l’autre par un même nombre appelé coefficient de proportionnalité .
• Pour déterminer si deux grandeurs sont proportionnelles, on peut :
–  chercher s’il y a un coefficient de proportionnalité pour passer d’une grandeur à l’autre  ;
– vérifier que la représentation graphique d’une grandeur en fonction de l’autre est  une droite passant
 par l’origine du repère .

1 Un nénuphar double de surface chaque jour. 4 Le litre de l’essence est affiché à 1,25 € aujourd’hui dans
• Sa surface est-elle proportionnelle au nombre de une certaine station-service.
jours écoulés ? • Le prix payé quand on prend de l’essence dans cette
Non : par exemple, pour un nénuphar ayant une surface station-service aujourd'hui est-il proportionnel au
de 1 m2 un jour donné : volume acheté ?

Nombre de jours écoulés 0 1 2 3 Oui car pour obtenir le prix à payer, on multiplie le
Surface en m2 1 2 4 8 nombre de litres par 1,25.
Il n’y a pas de coefficient de proportionnalité dans ce
tableau.

2 Le temps de cuisson des spaghettis est-il proportion-


5 Voici une courbe représentant la tension dans un cir-
nel à la masse des spaghettis ?
cuit électrique comportant une résistance en fonction
Non, le temps de cuisson ne change pas quel que soit
l’intensité.
le poids.
8 U en V
7 (R = 47 ohms)
3 Voici la courbe de croissance d’une vache. 6
Masse en kg 5
700
4
600
3
500 2
400 1 I en mA
300
0 20 40 60 80 100 120 140 160
200
100
Âge en mois • Y a-t-il proportionnalité entre la tension et
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 l’intensité ?
Naissance
Oui, car la représentation graphique est une droite
• Y a-t-il proportionnalité entre la masse et l’âge ? passant par l’origine du repère.
Non, car la représentation graphique n’est pas une
droite.

26 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P032-047.indd 26 20/01/2017 18:36


2 Calculer une quatrième proportionnelle

Je revois le cours

• Dans  une situation de proportionnalité , on peut utiliser la règle de trois ou l’égalité des produits en croix.
Les nombres a, b et c étant connus (a non nul), on a :
a c b Règle de trois Égalité des produits en croix
× b c×b
b x a x=  c × x×a=  c×b donc x = 
a a

6 Une recette de flan pour six personnes nécessite un 9 Martin fait appel à un garagiste pour la réparation de
demi-litre de lait pour trois œufs. Amandine n’a plus sa voiture. Celui-ci facture la main d’œuvre 54,10 € de
que deux œufs. l’heure. L’ensemble des réparations est effectué en
• Quelle quantité de lait devra-t-elle mettre ? 3  h 12 min.
Nombre d’œufs 3 2 Calculer le cout de la main d’œuvre.
Quantité de lait en L 0,5 x 3 h 12 min = 180 min + 12 min = 192 min
Temps en min 60 192
2 × 0,5 Cout en euros 54,10 x
x= ≈ 0,333
3
Amadine devra donc mettre environ 0,333 L de lait
192 × 54,10
soit 333 mL. x= = 173,12
60
7 Un conducteur a mis son régulateur de vitesse sur Le cout de la main d’œuvre est de 173,12 €.

90 km/h. 10 Angélique lit trois pages d’un livre en quatre minutes.


• En combien de temps va-t-il parcourir les 135 km Il lui reste 126 pages à lire.
qu’il lui reste à faire ? • Combien de temps va-t-elle mettre à finir son livre
En 1 heure, il parcourt 90 km. si elle continue à ce rythme ?
Temps en h 1 x Temps en min 4 x
Distance en km 90 135 Nombre de pages 3 126

1 126 × 4
x = 135 × = 1,5 x= = 168
90 3
Le conducteur mettra donc 1,5 heure soit une heure Elle va mettre 168 minutes soit 2 h 48 min.
et demie. 11 Voici l’étiquette d’une bouteille d’un litre et demi d’eau
8 La masse volumique de l’argent est d’environ de source.
3 Analyse en mg/L
10,5 g/cm .
• Combien pèse une alliance nécessitant 762 mm3 Calcium : 68 Hydrogénocarbonates : 219
de ce métal ? Magnésium : 11 Chlorures : 28
Sodium : 21 Sulfates : 39
762 mm3 = 0,762 cm3
Potassium : 2 Nitrates : <1
Poids en g 10,5 x Fluor : 0,2
3
Volume en cm 1 0,762 • Quelle masse de magnésium est contenue dans un
verre de 20 cL de cette eau ?
10,5 × 0,762
x= = 8,001 20 cL = 0,2 L
1
L’alliance pèse environ 8 g. 11 × 0,2 = 2,2. Un verre de 20 cL de cette eau contient
2,2 g de magnésium.

Chapitre 6 Proportionnalité 27

9782017025214_P026-047.indd 27 31/01/2017 14:54


3 Utiliser des pourcentages

Je revois le cours
t
• Calculer t % d’une quantité revient à  multiplier cette quantité par .
100
• Pour calculer un pourcentage, on peut exprimer une proportion  de dénominateur 100
ou utiliser  un tableau de proportionnalité .
t
• Réduire de t % une grandeur revient à  la multiplier par 1− .
100
t
• Augmenter de t % une grandeur revient à  la multiplier par 1+ .
100

12 a. Calculer 15 % de 15 000. 17 La famille Guerfala a habituellement une facture


15
15 000 × = 2 250 annuelle de gaz de 1 100 € qui comprend 200 € d’abon-
100
nement. On annonce une augmentation de 2 % des
b. Calculer 50 % de 700.
50 tarifs du gaz.
700 × = 350
100 • À quelle facture cette famille peut-elle s’attendre
c. Calculer 25 % de 440. l’année suivante ?
25
440 × = 110 1 100 – 200 = 900
100
d. Calculer 10 % de 18. Leur consommation de gaz leur coute 900 € par an.

1 2
10 2 102
18 × = 1,8 900 1+ = 900 × = 918
100 100 100
Leur consommation de gaz leur coutera maintenant
13 Parmi les 228 élèves d’un collège, 75 % sont
918 € par an.
demi-pensionnaires.
918 + 200 = 1 118
• Combien d’élèves cela représente-t-il ?
Ils peuvent s’attendre à une facture de 1 118 €.
75
228 × = 171
100
171 élèves de ce collège sont demi-pensionnaires. 18 Sophie a acheté un canapé soldé de 20 % et a payé

14 Dans une boite de 250 bonbons, 195 sont acidulés. 520 €.

• Quel pourcentage cela représente-t-il ?


• Quel était le prix du canapé avant les soldes ?
195 78 Faire une réduction de 20% revient à multiplier par
= 0,78 = 20
250 100 1− = 0,8 .
78 % de ces bonbons sont acidulés. 100
Ainsi pour retrouver le prix de départ, on divise par 0,8.
15 Durant les soldes, un pull à 39 € est soldé à 30 %.
520 ÷ 0,8 = 650
• Quel est son nouveau prix ?
Le canapé coutait donc 650 € avant les soldes.
1 2
30 70
39 1− = 39 × = 27,3
100 100
Le pull est maintenant vendu à 27,30 €. 19 Un magasin augmente le prix d’un article coutant
300 € de 20 % avant de le solder de 19 %.

16 Un artisan pose une fenêtre chez un client. Le prix HT • Est-il finalement moins cher ou plus cher qu’au
de la fenêtre est de 134 €. départ ?
• Sachant que le taux de la TVA est de 5,5 %, quel sera Prix après l’augmentation :

1 2
20
le prix TTC de la fenêtre ? 300 € × 1+ = 300 € × 1,2 = 360 €
100
1 2
5,5
134 1+ = 134 × 1,055 = 141,37 Prix après les soldes :
100
1 2
19
Le prix TTC de la fenêtre est de 141,37 €. 300 € × 1− = 360 € × 0,81 = 291,60 €
100
L’article est donc moins cher qu’au départ.

28 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P032-047.indd 28 20/01/2017 18:36


Problèmes
Prix de la pose TTC :
560 € × 1,055 = 590,80 €

Prix de la facture TTC :


Brevet 1 4 200 € + 590,80 € = 4 790,80 €
20 Sur une carte à l’échelle , Sonia
50 000
mesure, à la règle, la distance entre sa maison et 23 Brevet  Anaïs a une fuite d’eau chez elle. L’eau
l’église. Elle trouve 8 cm. s’écoule de manière constante à un débit de 2,3 litres
• Quelle distance réelle à vol d’oiseau sépare sa maison par heure. Elle place sous la fuite un seau dont la conte-
de l’église ? nance est de 6,7 litres.
50 000 cm = 0,5 km • Combien de temps au maximum peut-elle s’absenter
Distance sur la carte en cm 1 8 de chez elle en étant sûre que le seau ne déborde
Distance réelle en km 0,5 x pas ?

Il faut diviser par 2 pour passer de la première à la Le débit est constant, c’est donc une situation de
seconde ligne du tableau. Donc x = 4. proportionnalité.
Il y a 4 km à vol d’oiseau entre la maison de Sonia et Volume en litres 2,3 6,7
l’église. Temps en minutes 60 x

21 Brevet Audrey a loué plusieurs fois le même camion 60 × 6,7


x= , donc 174 < x < 175..
pour ses travaux. La première fois, elle a payé 28 € pour 2,3
Elle peut donc s’absenter au maximum 174 min
8 heures de location, la deuxième fois 16,50 € pour
soit 2 h 54 min.
5 heures, et la troisième fois 5 € pour 2 heures.
• Le prix payé par Audrey est-il proportionnel à la 24 Brevet  Un collège et une école primaire organisent
durée de location ?
un cross ensemble. 450 élèves du collège y participent,
Durée de location en heures 8 5 2
dont 46 % de filles, ainsi que 235 élèves de l’école pri-
Prix payé par Audrey en euros 28 16,5 5
maire, dont 60 % de filles.
5 × 8 = 40 et 2 × 28 = 56
• Quel est le pourcentage de filles parmi les
Donc 5 × 8 ≠ 2 × 28, ce n’est donc pas une situation de
participants ?
proportionnalité.
Nombre de filles du collège participant au cross :
22 Brevet 46
Madame Plotel fait changer sa chaudière. Elle 450 × = 207
100
choisit un modèle à 3 500 € hors taxe, prix sur lequel
s’applique un taux de TVA de 20 %. S’agissant d’une Nombre de filles de l’école primaire participant au
60
dépense visant une amélioration énergétique, la TVA cross : 235 × = 141
100
sur la main d’œuvre est réduite à 5,5 %. L’entreprise
qui intervient prévoit huit heures de travail pour deux Nombre de filles participant au cross :
ouvriers au tarif de 35 € de l’heure hors taxe. 207 + 141 = 348
• Quel sera le montant de la facture de Mme Plotel ?
Prix TTC de la chaudière : Nombre de participants : 450 + 235 = 685
3 500 € × 1,2 = 4 200 €
Proportion de filles parmi les participants :
348 50,8
Prix de la pose HT : ≈ 0,508 ≈
685 100
35 € × 2 × 8 = 560 €
Environ 50,8 % des participants sont des filles.

Chapitre 6 Proportionnalité 29

9782017025214_P026-047.indd 29 24/01/2017 16:53


7 Fonctions
APITRE
CH

1 Déterminer des images et des antécédents


Je revois le cours

• Une fonction est un procédé qui, à un nombre x, fait correspondre un nombre unique appelé
 image de x . Par une fonction f, l’image d’un nombre x est notée  f(x) .
• Si un nombre x a pour image le nombre y par une fonction f, on dit que x est  un antécédent de y par la
 fonction f .

1 f est une fonction telle que f(1) = 5. 3 On donne f(x) = 1 – x2.


Compléter les phrases suivantes avec le mot « image » 1. Compléter le tableau ci-dessous.
ou le mot « antécédent ». x 0 −1 2 −2
a. 5 a pour  antécédent 1 par f. f (x) 1 0 −3 −3
b. 5 est  l'image de 1 par f. 1
2. Calculer l’image de par la fonction f.
2
c. 1 a pour  image 5 par f. 2
1 2 2 = 1− 1 2 2
1 1 1 4 1 3
f = 1− = − =
d. 1 est  un antécédent de 5 par f. 4 4 4 4

2 On donne un tableau de valeurs d’une fonction g. 1 3


Donc l’image de par la fonction f est égale à .
x –4 0 1 5 2 4
3. Donner un nombre qui a plusieurs antécédents par
g(x) 1 2 –5 1
la fonction f.
1. Répondre par VRAI ou FAUX ou « on ne peut pas savoir ».
f(2) = –3 et f(–2) = –3, donc −3 est un nombre qui a
2 a pour image 0 par g :  On ne peut pas savoir
plusieurs antécédents par la fonction f.
1 n’a qu’un seul antécédent par g :  FAUX
1 est l’image de 5 par g :  VRAI 4 On donne le programme de calcul suivant.
1 est un antécédent de −5 par g :  VRAI On choisit un nombre x.
1 a deux images par g : −4 et 5  :  FAUX On le multiplie par 4.
On soustrait 1 au résultat.
2. Traduire les phrases suivantes par une égalité en On obtient un nombre g(x).
complétant les pointillés.
1. Exprimer g(x) en fonction de x.
a.
« L’image de 4 par la fonction f est −5. » :
x × 4 – 1 = g(x) donc g(x) = 4x – 1
f ( 4 ) =  −5
2. Quelle est l’image de −3 par la fonction g ?
b.
« Un antécédent de 0 par la fonction g est 9. » :
g(–3) = 4 × (–3) – 1 donc g(–3) = –12 – 1 = –13, donc
g( 9 ) =  0
l’image de −3 par g est −13.
c.
« 6 a pour antécédent 7 par la fonction f. » :
3. Donner le ou les antécédents de 8 par la fonction g.
f ( 7 ) =  6
On résout l’équation g(x) = 8, donc 4x – 1 = 8, ce qui
d.
« 10 est l’image de −1 par la fonction h. » : 9
donne 4x = 9, soit x =
h ( −1 ) =  10 4
e.
« −4 a pour image 7 par la fonction f. » : 9
8 a donc un seul antécédent valant par la fonction g.
f ( −4 ) =  7 4

30 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P032-047.indd 30 20/01/2017 18:36


2 Tracer la représentation graphique d’une fonction

Je revois le cours

• Dans un repère, la représentation graphique d’une fonction f est l’ensemble des points de coordonnées
 (x ; f(x)) . Cette représentation graphique est également appelée  courbe représentative de la
 fonction f .
• Pour tracer la représentation graphique d’une fonction, on peut calculer  les valeurs prises par f(x) pour
 quelques valeurs de x .

4 4
5 La fonction g est définie par g(x) = .
x 3
• Le point A de coordonnées (2 ; 2) et le point B
2
de coordonnées (1 ; 0) appartiennent-ils à la
1
représentation graphique de g ?
4
g(2) = = 2 , donc A(2 ; 2) appartient à la courbe –2 –1 0 1 2 3
2 –1
représentative de g. –2
4
g(1) = = 4 ≠ 0 , donc B(1 ; 0) n’appartient pas à la –3
1
courbe représentative de g. –4
–5

8 Tracer la représentation graphique de la fonction g


6 Voici un tableau de valeurs donnant la taille d’une
définie par g(x) = 1 – x pour x compris entre −1 et 2 .
plantule de lentille en fonction du nombre de jours Tableau de valeurs :
écoulés. x –1 0 1 2
Temps en jours 0 2 4 6 8 10 12 g(x) 2 1 0 –1
Taille en cm 0 1,8 3,3 5 6,5 7,2 8,7
Tracer la représentation graphique de la taille de la
plantule en fonction du temps écoulé. 2

Taille de la plantule en cm
9 1
8
7
6 –1 0 1 2
5
–1
4
3
2
9 La fonction h est définie par h(x) = 3x2 + 4.
1
Nombre de jours écoulés
1. Déterminer l’ordonnée du point de la courbe d’abs-
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14
cisse –1.
7 Compléter le tableau de valeurs ci-dessous, puis tracer Ordonnée de ce point : h(–1) = 3(–1)2 + 4 = 7
la représentation graphique de la fonction f définie par 2. Déterminer l’abscisse du point de la courbe d’or-
2
f(x) = x – 5, pour x compris entre −2 et 3 . donnée 4.
x –2 –1 0 1 2 3 Son abscisse x vérifie h(x) = 4 soit 3x2 + 4 = 4 ou encore
f(x) –1 –4 –5 –4 –1 4 3x2 = 0, ce qui n’est possible que si x = 0.

Chapitre 7 Fonctions 31

9782017025214_P032-047.indd 31 20/01/2017 18:36


3 Exploiter la représentation graphique d’une fonction

Je revois le cours

• Pour déterminer graphiquement l’image d’un nombre x, on place x sur l’axe des  abscisses
et on lit  l’ordonnée du point de la courbe correspondant .
• Pour déterminer graphiquement les antécédents d’un nombre y, on place y sur l’axe des  ordonnées
et on lit  les abscisses des points de la courbe correspondants .

10 Voici la courbe représentative d’une fonction h définie c. L’antécédent de 3 par la fonction f est  0 .
pour x entre −3,7 et 2,3 . Compléter le tableau ci-des- d. 5 a pour antécédent  4 par la fonction f.
sous par VRAI ou FAUX. e.  −4 a pour image 1 par la fonction f.
8
12 Voici la courbe d’une fonction g représentée pour x
6
4 compris entre 0 et 5.
2
6
–4 –3 –2 –1 1 2 3
–2
5
–4
–6
4
–8

3
L’image de 1 par h est −1. FAUX
h(2) = 1. VRAI 2
2 a trois antécédents par h. VRAI
h(−7) = 1. FAUX 1
L’antécédent de 0 est −5 par h. FAUX
0 a trois images par h. FAUX 0 1 2 3 4 5 6
Un seul nombre a pour image −8 par h. VRAI
1. Parmi les trois expressions ci-dessous, une seule est
11 Voici la courbe représentative d’une fonction f définie celle de g(x). Laquelle ?
pour x compris entre −4 et 6. Expression 1 : 1 + 2x
6 Expression 2 : 2x – 4
Expression 3 : 1 + 0,2x2
5
On peut lire que g(0) = 1 et g(5) = 6. La seule expression qui
4
permet de trouver ces deux résultats est l’expression 3.
3
Donc g(x) = 1 + 0,2x2.
2 2. Déterminer g(–2).
1 g(–2) = 1 + 0,2 (–2)2 = 1 + 0,2 × 4 = 1 + 0,8 = 1,8
3. Existe-t-il des nombres dont l’image vaut –4 ?
–4 –3 –2 –1 0 1 2 3 4 5 6 Si x est un nombre dont l’image est –4, on aurait
Compléter les phrases suivantes. h(x) = –4 soit 1 + 0,2x2 = –4 ou encore 0,2x2 = –5, donc
5
a. L’image de 2 par la fonction f est  4 . x2 = − = −25 , ce qui est impossible car un carré
0,2
b. L’image de  −2 par la fonction f est 2. ne peut pas être négatif.

32 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P026-047.indd 32 23/01/2017 17:33


Problèmes
10 Hauteur en cm
9
8
7
6
5
4
13 Traduire chacune des phrases par une ou des égalités. 3
2 Rayon en cm
a. Par la fonction g, – 5 est l’image de 4. 1
0
g(4) = –5 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10111213141516

b. 2 a pour image 0 par la fonction f. 1. Quelle hauteur correspond à un rayon de 7 cm ?


f(2) = 0 Environ 2 cm.
2. Quel le rayon correspondant à une hauteur de 8 cm ?
c. Un antécédent de – 3 par h est 5.
Environ 3,5 cm
h(5) = –3
3. Pour que la boite soit plus haute que large, quelles
d. Les images par f de – 3 et 5 sont nulles.
valeurs de x et de h peut-on choisir ?
f(–3) = 0 et f(5) = 0
Il faut que le rayon soit plus petit que 4,5 cm environ
e. La courbe représentative de la fonction f passe par ou que la hauteur soit plus grande que 4,5 cm environ.
le point A(3 ; –1). 15 Brevet  Un opérateur de téléphone propose un
f(3) = –1 abonnement mensuel selon la formule suivante :
f. L’ordonnée du point d’abscisse – 2 de la courbe • entre 0 et 2 heures de communication, le prix est fixe ;
représentative de la fonction f vaut – 1. • au-delà de 2 heures, la minute coute 0,10 euro.
f(–2) = –1 On a représenté sur le graphique ci-dessous le cout
de l’abonnement en fonction du nombre de minutes
g. La représentation graphique de la fonction g coupe
consommées, mais il est incomplet.
l’axe des ordonnées au point d’ordonnée 3.
24 Prix en €
g(0) = 3
20
h. La courbe représentant la fonction h passe par l’ori-
16
gine du repère.
12
h(0) = 0 8
i. La courbe représentative de la fonction f coupe l’axe 4
des abscisses aux points d’abscisses – 4 et 7. Durée en min
0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200 220
f(–4) = 0 et f(7) = 0
1. Qu’indique le point du graphique d’abscisse 60 ?
14 Brevet  Une entreprise doit Il a pour ordonnée 12, donc pour 60 minutes, on paie
fabriquer des boites cylindriques 12 €. C’est donc le prix fixe en dessous de 2h.
de volume 300 cm3 dont une repré- 2. Compléter ce graphique.
sentation est donnée ci-contre. 3. Quel prix paie-t-on si on téléphone pendant 7 heures
Si on augmente le rayon x, la boite h et demie dans le mois ?
« s’élargit ». Si on veut que la conte- 7,5 h = 7 h 30 min = 2 h + 5 h 30 min = 2 h + 330 min
nance reste identique, il faut dimi- On paie 12 € + 0,10 € × 330 = 45 €
x
nuer la hauteur. d. Jérémy reçoit une facture de 22 €. Combien de temps
On a représenté ci-dessous la hau- a-t-il téléphoné ce mois-ci ?
teur de la boite selon différentes valeurs du rayon x. Il a téléphoné 220 min, c’est-à-dire 3 h 40 min.

Chapitre 7 Fonctions 33

9782017025214_P032-047.indd 33 20/01/2017 18:36


8 Fonctions affines
APITRE
CH

1 Reconnaitre et utiliser une fonction affine


Je revois le cours

• m et p désignent deux nombres.


Une fonction affine est une fonction qui, à tout nombre x  associe
(d)
 le nombre mx + p . coefficient
1 m
Si on désigne par f cette fonction, on peut noter  f : x ⟼ mx + p 1 directeur
1
ou  f(x) = mx + p . 0
p
ordonnée
• La représentation graphique d’une fonction affine est  une droite (d) . à l’origine
Le nombre m est appelé coefficient directeur
ou  pente de la droite (d).
Le nombre p est appelé  ordonnée à l’origine de la droite (d).

1 Entourer les égalités qui définissent une fonction affine. 4 Soit f la fonction définie par f(x) = –2x + 2. Compléter.
2
f(x) = 2x – 3 g(x) = 2x – 3 h(x) = 7 a. f(3) =  –2 × 3 + 2 = –4
2x − 3 2x − 3 b. 3 est  un antécédent de –4 par la fonction f.
i(x) = j(x) = k(x) = –3x
4 x c. –4 est  l’image de 3 par la fonction f.

2 Parmi les courbes ci-dessous, lesquelles ne repré- d. 3 a pour  image –4 par la fonction f.

sentent pas des fonctions affines ? 5 Représenter graphi-


3
quement la fonc-
2
tion f définie par 1
f(x) = 2x + 1 dans le
–4 –3 –2 –1 0 1 2 3 4
repère ci-contre. –1
O
6 La fonction g est définie par g(x) = –5x + 4. Entourer le(s)
point(s) par le(s)quel(s) passe sa représentation graphique.
A(2 ; –6) B(2 ; 14) C(0 ; –5) D(1 ; –1) E(0 ; 4) F(–1 ; 9)

1 5 ; 32 13 ; 32 17 ; −72
1 2 2 4 5
Les courbes rouge, rose, et verte ne représentent pas G H I
des fonctions affines.
7 Dire si les situations suivantes sont modélisées par une
3 Donner la valeur du coefficient directeur et de l’ordon-
fonction affine.
née à l’origine des fonctions affines suivantes.
a. Dans une boulangerie, on s’intéresse au prix à payer
a. f(x) = –7x + 6  m = –7 p=6
(en euros) en fonction du nombre de croissants
b. g(x) = 3x  m = 3 p=0
achetés.  OUI
c. h(x) = 3 + 2x  m = 2 p = 3
b. On s’intéresse à la taille d’une personne en fonction
2x − 9 2 −9
d. i(x) =  m= p= = −3 de son âge.  NON 
3 3 3

34 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P026-047.indd 34 23/01/2017 17:33


2 Déterminer les coefficients d’une fonction affine

Je revois le cours

• m et p désignent deux nombres, f désigne la fonction affine x ⟼ mx + p.


Les accroissements de x et de f(x) sont  proportionnels . Le  coefficient de proportionnalité est m.
Quels que soient les nombres x1 et x2, f(x2) – f(x1) =  m(x2 – x1) .
f (x 2 ) − f (x1)
• Si x1 ≠ x2, alors m =  . Cette égalité permet de déterminer le coefficient m si on connait
x 2 − x1
 les images de deux nombres x1 et x2 .

8 Un fonction f est Rose : non


3 5
repré­sentée ci-contre. Turquoise : non
2
Par lecture graphi- Orange : oui 4
1
que, déterminer une m = 0 ; p = 3 3
expression de f(x). –1 0 1 2 3 4 Vert : oui
–1 2
f(x) = –x + 3 m=4;p=3
Violet : oui 1
9 f est une fonction affine de coefficient –2. On sait aussi
que l’image de 1 vaut 5. m = –3 ; p = –2
–2 –1 0 1 2 3
Déterminer une expression de f(x). Gris : oui
–1
m=5 ;p=0
f(x) = –2x + p
Noir : oui –2
Comme f(1) = 5, on a –2 × 1 + p = 5.
m = 2 ; p = –2
D’où p = 5 + 2 = 7.
f(x) = –2x + 7 13 La représentation graphique d’une fonction affine g
passe par les points A(2 ; –7) et B(–1 ; 8).
10 g est une fonction affine telle que g(4) = 8 et g(–3) = –13.
1. Déterminer le coefficient directeur de la fonction g.
Déterminer une expression de g(x). g(2) − g(−1) −7 − 8 −15
g(4) − g(−3) 8 + 13 21 m= = = = −5
m= = = =3 2 − (−1) 2 +1 3
4 − (−3) 4+3 7
Donc g(x) = 3x + p
B 8
Comme g(4) = 8, on a 3 × 4 + p = 8. 2. Vérifier
7
D’où p = 8 – 12 = –4. graphiquement. 6
g(x) = 3x – 4 5
4
11 s est une fonction affine dont l’ordonnée à l’ori- +1
3
gine vaut 7. On sait aussi que l’image de –5 vaut –3. 2
Déterminer une expression de s(x). 1 –5

s(x) = mx + 7 0
–3 –2 –1 1 2 3 4
–1
Comme s(–5) = –3, on a m × (–5) + 7 = –3. –2
−10
D’où –5m = –7 – 3 et m = =2 –3
−5
s(x) = 2x + 7 –4
–5
12 Les fonctions représentées ci-après sont-elles des –6
fonctions affines ? Préciser alors les valeurs de m et –7 A
de p. –8

Chapitre 8 Fonctions affines 35

9782017025214_P032-047.indd 35 20/01/2017 18:36


3 Reconnaitre et utiliser une fonction linéaire

Je revois le cours

• m désigne un nombre.
La fonction linéaire de coefficient m est la fonction qui, à tout nombre x,  associe le nombre mx,
 c’est-à-dire le produit de m par x .
Si on désigne par f cette fonction, on peut noter  f : x ⟼ mx ou  f(x) = mx .
• La représentation graphique d’une fonction linéaire de coefficient m est  une droite (d) passant par
 l’origine du repère . Le nombre m est le  coefficient directeur ou  la pente de la droite (d) .

14 Entourer les égalités qui définissent une fonction 17 Soit f la fonction définie par f(x) = –7x.
linéaire. Compléter.
2x −3 a. f(–2) =  –7 × (–2) = 14
f (x) = g(x) = 3x + 7 h(x) =
7 x
b. 14 est  l’image de –2 par la fonction f.
−x
i(x) = j(x) = –2(x – 4) – 8 k(x) = 3x² c. –2 est  un antécédent de 14 par la fonction f.
3
d. 14 a pour  antécédent –2 par la fonction f.
15 Parmi les courbes ci-dessous, lesquelles ne repré-
e. –2 a pour  image 14 par la fonction f.
sentent pas des fonctions linéaires ?
3 18 Représenter graphiquement la fonction f définie par
2
f(x) = –2x dans le repère ci-dessous.
1
4
–3 –2 –1 0 1 2 3
–1
3
–2
–3
2
Les courbes bleue, verte et violette ne représentent
1
pas des fonctions linéaires.

16 Montrer que les fonctions suivantes sont linéaires et


–2 –1 0 1 2
préciser leur coefficient.
5x –1
a. f (x) =
2
5 5 –2
f (x) = x , donc f est linéaire, et m =
2 2
b. g(x) = 3(4 – x) – 12 –3
g(x) = 12 – 3x – 12 = –3x, donc g est linéaire, et m = –3
3x + 4 –4
c. h(x) = −2
2
3x 4 3 3
h(x) = + − 2 = x + 2 − 2 = x , donc h est
2 2 2 2 3
3 19 La fonction g est définie par g(x) = x.
linéaire, et m = 7
2 Entourer le(s) point(s) par le(s)quel(s) passe sa repré-
d. i(x) = (2x + 5) (3x – 4) – 6x² + 20 sentation graphique.
i(x) = 6x² – 8x + 15x – 20 – 6x² + 20 = 7x, donc i est
1 4 ; 42 1 2 ; 22
14 3 21 9
G(7 ; 3) H I
linéaire, et m = 7

36 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P032-047.indd 36 20/01/2017 18:36


4 Modéliser une situation de proportionnalité
par une fonction linéaire
Je revois le cours

• Une situation de proportionnalité de coefficient de proportionnalité m peut être traduite par  une
 fonction linéaire de coefficient m .

20 Léa vend des poires bio à 3,60 € le kilogramme. d. Au numéro de l’année en cours, on associe la somme
• La fonction g qui, à la masse de poires bio en de ces chiffres.  NON
kilogrammes, associe son prix est-elle linéaire ? Si e. Au poids de riz en grammes, on associe le temps de
oui, préciser son coefficient. cuisson en minutes.  NON
Si x est le poids en kilogrammes, le prix en euros est f. Chez un fleuriste, au nombre de roses rouges ache-
alors g(x) = 3,6x. tées, on associe le prix à payer en euros.  OUI
C’est donc une fonction linéaire de coefficient 3,6. 24 Donner une situation qui peut être modélisée par la
21 RSTU est un hexagone régulier (c’est-à-dire polygone fonction f définie par f(x) = 5,5x.
à six côtés de même longueur). Des pâtes fraiches coutent 5,50 € le kilo. À la masse en
f est la fonction qui, à la longueur de son côté en cen- kilogrammes de pâtes fraiches achetées, on associe le
timètres, associe son périmètre en centimètres. prix à payer en euros.
1. Exprimer f(x) en fonction de x. 25 Relier chaque situation
5
f(x) = 6x à sa représentation
2. La fonction f est-elle linéaire ? Si oui, préciser son graphique. 4
coefficient.
3
La fonction f est linéaire, et son coefficient m vaut 6.

22 ABCDEFGH est un cube. h est la fonction qui, à la lon- 2

gueur de son côté en centimètres, associe son volume


1
en centimètres cubes.
a. Exprimer h(x) en fonction de x.
0 0,5 1 1,5
h(x) = x3

b. La fonction h est-elle linéaire ? Si oui, préciser son a. Une communication vers un certain pays étranger
coefficient. coute 3, 58 € par minute. Au temps passé en minutes,
La fonction h n’est pas linéaire. on associe le prix à payer en euros.
Courbe bleue
23 Parmi les situations suivantes, lesquelles peuvent être
b. Samir marche à une vitesse constante de 5,5 km/h.
modélisées par une fonction linéaire ?
Au temps en heures, on associe la distance parcourue
a. À l’âge d’une personne donnée, on associe son poids
en kilomètres.
en kilogrammes.  NON
b. Dans une station-service donnée, au volume d’es- Courbe verte

sence en litres, on associe son prix en euros.  OUI c. Un rectangle a un côté mesurant 4 cm. À la longueur
c. Au périmètre d’un carré en décimètres, on associe de son autre côté en centimètres, on associe son aire.
la longueur de son côté en centimètres.  OUI Courbe rouge

Chapitre 8 Reconnaitre et utiliser une fonction linéaire 37

9782017025214_P032-047.indd 37 20/01/2017 18:36


Problèmes
On souhaite que f(x) ⩽ 50 pour que ça ne déborde pas,
soit 0,5x ⩽ 50 ou encore x ⩽ 100.
Ainsi Arthur ne peut pas s’absenter plus de 100 minutes,
soit 1 h 40 min.
26 Une entreprise propose à un employé deux formules Brevet
28  Guy est plombier et il facture ses interven-
de rémunération.
tions comme indiqué sur le graphique ci-dessous.
Formule A : un salaire fixe de 800 € et une prime cor- 400 Prix en €
respondant à 3 % du montant de ses ventes. 360
Formule B : un salaire fixe de 350 € et une prime cor- 320

respondant à 5 % du montant de ses ventes. 280


240
1. Compléter le tableau suivant.
200
Montant des ventes en € 10 000 20 000 50 000
160
Salaire avec formule A 1 100 1 400 2 300 120
Salaire avec formule B 850 1 350 2 850 80
2. Dans le repère ci-dessous, représenter les salaires de 40

la formule A et de la formule B en fonction du montant 0 1 2 3 4


–40 Durée de l’intervention
des ventes.
–80 en heures
1 800 Salaire en €
• Combien le client paiera-t-il pour une intervention
1 600
de 5 h 30 min ?
1 400
1 200 Le graphique est une droite donc représente une fonc-
Salaire A
1 000 tion affine : f(x) = mx + p. On voit que pour 0 heure, on
800 Salaire B
paie 60 € donc p = 60. Pour 1 heure d’intervention, on
600
paie 100 € soit 40 € de plus. Donc m = 40. On a donc
400
f(x) = 60 + 40x et f(5,5) = 60 + 40 × 5,5 = 280. On paiera
200
Montant des ventes en €
donc 280 € pour une intervention de 5 h 30 min.
0 4 000 8 000 12 000 16 000 20 000 24 000
29 Brevet  Voici deux programmes de calculs :
3. Comment conseilleriez-vous ce salarié ?
Si le montant des ventes est inférieur à 22 500 € environ, Programme A Programme B
Choisir un nombre. Choisir un nombre.
il vaut mieux choisir le salaire A, et sinon, le salaire B. Le multiplier par –2. Ajouter 2.
3 Élever le résultat au carré.
Ajouter au résultat.
27 Brevet  Arthur a une fuite d’eau chez lui. Il s’écoule 4 Soustraire le carré du nombre
de départ.
0,6 litre d’eau par minute. Il place sous l'écoulement un Soustraire 4 au résultat.
récipient de hauteur 50 cm, dont la base rectangulaire
Déterminer un nombre pour lequel les deux pro-
a pour longueur 40 cm et pour largeur 30 cm.
grammes donnent le même résultat.
• Combien de temps Arthur peut-il partir de chez lui
sans que le récipient ne déborde ? Si x est le nombre choisi, le programme A donne
3
La fonction f représente la hauteur d’eau en cm dans −2x + et le programme B donne (x + 2)2 – x2 – 4 = 4x.
4
le récipient en fonction du temps en minutes. On a :
3 3
On souhaite donc que −2x + = 4x soit − 6x = −
3 4 4
volume dans le récipient en cm en x minutes 3
f (x) = −
surface au sol du récipient en cm2 1 1
ou encore x = 4 = . Il faut donc choisir ou 0,125.
−6 8 8
600x
= = 0,5x
1 200
38 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P032-047.indd 38 20/01/2017 18:36


Représentation et
9
APITRE

traitement de données
CH

1 Calculer et interpréter une moyenne


Je revois le cours

• La moyenne d’une série de données est égale  au quotient de la somme de ces données par l’effectif total .
somme des données
Moyenne = 
effectif total
• La moyenne pondérée d’une série de données est égale  à la somme des produits de chaque valeur
 par son effectif divisée par l’effectif total .
somme des produits des valeurs par leurs effectifs
Moyenne pondérée = 
effectif total
• Pour calculer la moyenne d’une série constituée de deux groupes, on calcule  la moyenne des deux
 groupes en pondérant leurs moyennes respectives par leurs effectifs totaux .
• Pour calculer la moyenne d’une série dont les valeurs sont regroupées en classe :
– on calcule  le centre de chaque classe en faisant  la moyenne des valeurs extrêmes de la classe ;
– on calcule la moyenne de la série en prenant comme valeurs  les centres des classes .

1 Sophie a obtenu les notes suivantes en mathématiques 3 Un restaurant a relevé tous les montants payés par les
ce trimestre : 12 ; 13,5 ; 18 ; 14 ; 10,5. clients lors d’un service. Calculer le montant moyen
• Quelle est sa moyenne en mathématiques ce d’un repas en euros lors de ce service.
trimestre ? 24 Effectif
22
Moyenne de Sophie : 20
18
16
12 + 13,5 + 18 + 14 + 10,5 68 14
= = 13,6 12
5 5 10
2 Kerstin a relevé dans une supérette le nombre d’ar- 8
6
4
ticles achetés par les clients un jour donné. Les résul- 2
tats sont donnés dans le tableau suivant. 0 5 10 15 20 25 30 35
Nombre Montant en €
2 5 6 7 8 10 11 14 15 Montant moyen d’un repas en euros :
d’articles
10 × 3 + 12 × 17 + 15 × 22 + 20 × 13 + 30 × 10
Nombre
8 14 16 15 12 10 6 7 2 3 + 17 + 22 + 13 + 10
de clients
• Quel est le nombre moyen d’articles achetés par =
1 124
≈ 17,29
client ce jour-là ? 65
Nombre moyen d’articles par client : 4 On a organisé un brevet blanc dans deux classes de 3e.
En 3e A, il y a 32 élèves, et la moyenne est de 11,3. En 3e
2 × 8 + 5 × 14 + 6 × 16 + 7 × 15 + 8 × 12 + 10 × 10 + 11× 6 + 14 × 7 + 15 × 2
B, il y a 25 élèves, et la moyenne est de 10,4.
8 + 14 + 16 + 15 + 12 + 10 + 6 + 7 + 2

Quelle est la moyenne obtenue à ce brevet blanc ?
677 11,3 × 32 + 10, 4 × 25 621,6
= ≈ 7,5 Moyenne : = ≈ 10,9
90 32 + 25 57

Chapitre 9 Représentation et traitement de données 39

9782017025214_P032-047.indd 39 20/01/2017 18:36


5 On a demandé à des employés d’une entreprise de
noter les temps mis pour prendre leur repas de midi. 8 On donne le tableau suivant correspondant à une série
Temps t statistique.
(en min) 0 ⩽ t < 10 10 ⩽ t < 15 15 ⩽ t < 20 20 ⩽ t < 25 Valeur 1 4 5 9 10 12
Effectif 4 15 23 18
Effectif 3 1 5 12 5 1 3
Calculer le temps moyen d’un repas pris dans cette Retrouver la valeur manquante sachant que la moyenne
entreprise. de cette série statistique vaut 7,3.
Temps moyen d’un repas en minutes: On appelle x la valeur manquante. On a alors :

5 × 4 + 12,5 × 15 + 17,5 × 23 + 22,5 × 18 1 015 1× 3 + 4 × 1+ 5 × 5 + x × 12 + 9 × 5 + 10 × 1+ 12 × 3


= ≈ 17 = 7,3
4 + 15 + 23 + 18 60 3 + 1+ 5 + 12 + 5 + 1+ 3

123 + 12x
6 Pour le cross d’un collège, le professeur d’histoire Soit = 7,3 ou encore 123 + 12x = 219
30
a relevé les temps mis par chacun des élèves et a
96
construit le diagramme suivant : donc 12x = 96 soit x = ou x = 8.
12
Effectif
110 9 Tristan veut absolument obtenir la moyenne en fran-
100
90 çais ce trimestre. Les notes qu’il a déjà eues sont :
80 9 ; 12 ; 8,5 ; 7.
70
60 • Quelle note doit-il obtenir au dernier devoir pour
50 être certain d’obtenir la moyenne ?
40
Soit x la dernière note. On souhaite
30
20
10 9 + 12 + 8,5 + 7 + x 36,5 + x
> 10 soit > 10
0
5 5
10 20 30 40 ou 36,5 + x ⩾ 50 donc x ⩾ 13,5.
Temps en minutes
Tristan doit donc obtenir au moins 13,5 au dernier devoir.
• Quel est le temps moyen mis par les élèves pour
ce cross ?
Temps moyen en minutes : 10 Voici des résultats d’audience obtenus par Médiamétrie

15 × 85 + 25 × 105 + 35 × 25 4 775 en 2016. Ce sont les durées d’écoute par individu de la


= ≈ 22,2
85 + 105 + 25 215 télévision en heures et minutes par jour.

7 Une marque de soda sort une nouvelle boisson éner-


aout 16
janv. 16

févr. 16

juin 16
mai 16

juil. 16
avr. 16
mars

sept.
16

16

gisante et propose à deux groupes de la tester. Il


Individus de
demande à chaque participant de donner une note 15 ans et +
4h22 4h22 4h11 3h58 3h55 3h58 3h38 3h33 3h47

de satisfaction entre 0 et 10. Individus de


3h14 3h16 3h06 3h01 2h58 3h03 2h43 2h42 2h51
15-49 ans
Le premier groupe (250 personnes) attribue une note
Individus de
2h28 2h32 2h21 2h20 2h16 2h24 2h09 2h09 2h09
moyenne de 6,4 sur 10, et le second groupe (400 per- 15-34 ans

sonnes) un note moyenne de 7,1 sur 10. • Quel est le temps moyen quotidien passé devant la
• Quelle est la note moyenne obtenue par cette télévision durant cette période chez les 15-34 ans ?
boisson si on considère les deux groupes testés ? Temps moyen en minutes :
Note moyenne obtenue : 148 + 152 + 141+ 140 + 136 + 144 + 129 + 129 + 129
9
6, 4 × 250 + 7,1× 400 4 440 1 248
= ≈ 6,83 = ≈ 139, soit environ 2 h 19 min.
250 + 400 650 9

40 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P032-047.indd 40 20/01/2017 18:36


2 Calculer et interpréter une médiane, une étendue

Je revois le cours

• Dans une série ordonnée, on appelle médiane un nombre qui  partage cette série en deux séries de
 même effectif .
Pour déterminer la médiane d’une série :
– on range  les valeurs de la série dans l’ordre croissant ;  ;
– on cherche une valeur  qui partage la série en deux séries de même effectif. .
• L’étendue d’une série statistique est  la différence entre la plus grande et la plus petite valeur de la série. .

11 Déterminer la médiane et l’étendue de chaque série : 13 Un biologiste a réalisé une étude sur la taille des souris
a. 2 ; 4 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 utilisées dans son laboratoire.
Médiane : 7 ; étendue : 10 – 2 = 8 Taille (en cm) 8 9 10 11 12 13
Effectif 10 25 16 14 12 3
b. 3 ; 9 ; 10 ; 5 ; 6 ; 9 ; 9 ; 8
Déterminer la médiane de cette série.
Dans l’ordre croissant : 3 ; 5 ; 6 ; 8 ; 9 ; 9 ; 9 ; 10
Il y a 10 + 25 + 16 + 14 + 12 + 3 = 80 souris.
Médiane : 8,5 ; étendue : 10 – 3 = 7
Au moins 40 souris ont une taille inférieure ou égale à
10, et au moins 40 souris ont une taille supérieure ou
c.
égale à 10. La médiane est donc égale à 10.
Valeurs 2 7 8 9 10 12
Effectif 1 3 18 4 3 1
14 Inventer une série de huit valeurs dont la médiane vaut
Il y a 1 + 3 + 18 + 4 + 3 + 1 = 30 valeurs.
13, et l’étendue 18.
Médiane : 8 ; étendue : 12 – 2 = 10
10 ; 11 ; 12 ; 13 ; 13 ; 17 ; 20; 28

15 Voici les temps obtenus par les athlètes aux mondiaux


12 Le tableau ci-dessous donne les résultats d’une étude
de Pékin en 2016.
statistique dans laquelle on a demandé à 80 personnes
combien de fois elles sont allées à leur supermarché
au cours du mois précédent.
Nombre
0 1 5 7 10 15
de visites
Effectif 3 4 34 27 7 5
On souhaite répartir les clients en deux groupes de
même effectif pour donner aux plus assidus une carte 1. Quel est le temps médian de cette série ? Interpréter.
de fidélité. Indiquer le nombre minimum de visites Le temps médian est la moyenne entre le 5e et le 6e
qu’un client doit faire chaque mois pour obtenir la carte. 9,96 s + 9,97 s
temps, soit = 9,965 s.
2
Il y a 80 valeurs, donc la médiane se situe entre la 40e La moitié des participants a couru ce 100 m en moins
et la 41e valeur : ce sont toutes les deux des 5, donc de 9,965 s, et l’autre moitié en plus de 9,965 s.
la médiane vaut 5. Il faut faire au moins 5 visites pour 2. Quelle est l’étendue de cette série ? Interpréter.
avoir la carte. L’étendue est de 10,03 s – 9,83 s = 0,2 s.
L’écart de temps entre le 1er arrivé et le 10e est de 0,2 s
soit 2 dixièmes de seconde.

Chapitre 9 Représentation et traitement de données 41

9782017025214_P032-047.indd 41 20/01/2017 18:36


3 Représenter graphiquement des données

Je revois le cours

• On peut représenter graphiquement des données numériques par :


– un diagramme en bâtons, dans lequel les hauteurs des bâtons sont  proportionnelles aux effectifs de
 chaque catégorie  ;
– un histogramme, dans lequel les hauteurs des rectangles sont  proportionnelles aux effectifs de
 chaque classe, quand les classes ont la même amplitude .
• On peut représenter graphiquement des données non numériques par :
– un  diagramme en barres , dans lequel les hauteurs des barres sont proportionnelles aux
effectifs de chaque catégorie ;
– un diagramme circulaire, dans lequel  les mesures des angles sont proportionnelles aux effectifs
 de chaque catégorie .

16 Lors d’une étude, on a demandé à un échantillon de


200 personnes d’évaluer la quantité d’eau bue quoti-
diennement. On a obtenu les résultats suivants. Externe
Demi-pensionnaire
Quantité (en L) 0,5 1 1,5 2 Interne

Nombre
43 97 57 42
de personnes
Représenter cette série par un diagramme en bâtons. 18 À l’issue d’un devoir commun de mathématiques, on
Effectif obtient les résultats suivants.
120
110 Note n 0⩽n<5 5 ⩽ n < 10 10 ⩽ n < 15 15 ⩽ n ⩽ 20
100
90 Effectif 2 28 57 23
80 Représenter cette série statistique par un histogramme.
70
60 60 Effectif
50 50
40
40 30
30 20
20 10
10 0 5 10 15 20
Notes
0 0,5 1 1,5 2
Quantité bue en L
19 On donne les fréquences d’apparition de couleur des
yeux dans un panel.
17 On donne la répartition de 275 élèves de seconde d’un Couleur Bleu Noir Vert Marron
lycée selon leur régime. Fréquence 25 12,5 12,5 50
Représenter cette série par un diagramme en barres.
Demi-
Régime Externe Interne 60
pensionnaire
50
Effectif 54 197 24 40
Représenter cette série par un diagramme circulaire. 30
20
Effectif 54 197 24 275 10
Angle en ° 71 258 31 360 0 Bleu Noir Vert Marron

42 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P032-047.indd 42 20/01/2017 18:36


Problèmes
22 On a réalisé une enquête sur le temps de parcours des
élèves de leur domicile au collège.
Temps (en minutes) 0 5 10 15 20 30
Effectif 4 12 18 15 8 3

20 Brevet Déterminer la moyenne et la médiane de cette série, et


 Voici une série de dix notes :
représenter ces données à l’aide d’un graphique adapté.
12 ; 13 ; 8 ; 7 ; 15 ; 5 ; 16 ; 18 ; 6 ; 19.
a. Modifier deux notes sans changer la moyenne. Moyenne :
0 × 4 + 5 × 12 + 10 × 18 + 15 × 15 + 20 × 8 + 30 × 3
12 ; 13 ; 10 ; 7 ; 13 ; 5 ; 16 ; 18 ; 6 ; 19 4 + 12 + 18 + 15 + 8 + 3
715
= ≈ 11,9
b. Modifier une note pour que l’étendue augmente de 3. 60
Médiane : moyenne entre la 30e et la 31e valeur :
12 ; 13 ; 8 ; 7 ; 15 ; 2 ; 16 ; 18 ; 6 ; 19 10 + 10
= 10
2
c. Modifier une note pour que la moyenne augmente
20
d’un point. 18
16
12 ; 13 ; 8 ; 17 ; 15 ; 5 ; 16 ; 18 ; 6 ; 19 14
12
10
d. Modifier une note pour que la médiane augmente 8
6
d’un point. 4
2
14 ; 13 ; 8 ; 7 ; 15 ; 5 ; 16 ; 18 ; 6 ; 19
0 0 5 10 15 20 25
e. Peut-on garder la même moyenne et augmenter la
23 Brevet  Le directeur d’une fabrique de tiges métal-
médiane de 1 en modifiant deux notes exactement ?
Oui : 14 ; 13 ; 8 ; 7 ; 15 ; 5 ; 16 ; 16 ; 6 ; 19 liques souhaite que la longueur moyenne journalière
de ces tiges fasse 20 cm.
21 Voici des prévisions de fréquentation du parc Astérix
Les 300 premières tiges mesurent en moyenne 20,3 cm.
pour les mois d’octobre et novembre 2017. Les jour-
• Sachant que la production du jour compte 500 tiges,
nées en gris clair sont les jours de fermeture.
quelle doit être la longueur moyenne des tiges
OCTOBRE 2017 NOVEMBRE 2017
lun mar mer jeu ven sam dim lun mar mer jeu ven sam dim
suivantes pour donner satisfaction au directeur ?
1 2 1 2 3 4 5 6 On appelle x la longueur moyenne des 200 tiges res-
3 4 5 6 7 8 9 7 8 9 10 11 12 13 300 × 20,3 + 200x
tantes. On veut alors que = 20 soit
10 11 12 13 14 15 16 14 15 16 17 18 19 20 6 090 + 200x 300 + 200
17 18 19 20 21 22 23 21 22 23 24 25 26 27 = 20 ou encore 6 090 + 200x = 10 000
500 3 910
24 25 26 27 28 29 30 28 29 30 31 soit 200x = 3 910 donc x = = 19,55 .
31 200
Journée calme Agréablement occupé 24 Voici le tableau correspondant à une série statistique.
Forte affluence À éviter
Valeur 2 4 7 8 12 13 15
Représenter par un diagramme circulaire les différentes Effectif 6 8 9 10 3 2 ?
catégories citées dans le document pour la période Retrouver l’effectif manquant sachant que la moyenne
octobre-novembre 2017 sans tenir compte des jours de cette série statistique vaut 8,58.
de fermeture. On appelle x l’effectif manquant. On a alors
2 × 6 + 4 × 8 + 7 × 9 + 8 × 10 + 12 × 3 + 13 × 2 + 15 × x
6 + 8 + 9 + 10 + 3 + 2 + x
= 8,58
Journée calme 249 + 15x
Agréablement occupé Soit = 8,58 ou encore 249 + 15x = 8,58 (38 + x)
Forte affluence
38 + x
À éviter
et 249 + 15x = 326,04 + 8,58x
6,42x = 77,04
77,04
x= = 12
6, 42

Chapitre 9 Représentation et traitement de données 43

9782017025214_P032-047.indd 43 20/01/2017 18:36


10 Probabilités
APITRE
CH

1 Modéliser une expérience aléatoire


Je revois le cours

• La probabilité d’une issue est un nombre compris  entre 0 et 1 .


La somme des probabilités de toutes les issues d’une expérience aléatoire est  égale à 1 .
• Lorsque toutes les issues d’une expérience aléatoire ont la même probabilité, on dit que les issues sont
 équiprobables .
1
Si l’expérience comporte n issues, la probabilité de chacune d’entre elles  vaut .
n

1 Lors d’un jeu de bingo, on choisit un jeton au hasard 2. On tire un jeton au hasard dans le sac et on regarde
dans un sac parmi des jetons portant les numéros son numéro. Quelles sont les issues ? Sont-elles
allant de 1 et 90. équiprobables ?
• Quelle est la probabilité que le jeton choisi porte Les issues sont 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7. Il y a deux jetons por-
le numéro 13 ? tant le numéro 1 alors qu’il n'y en a qu'un qui porte le
Il y a 90 jetons dans le sac, donc la probabilité de choisir numéro 4, donc les issues ne sont pas équiprobables
1
le numéro 13 vaut .
90
2 On tire au hasard une boule dans une boite qui 4 Lors du lancer d’un dé truqué à six faces numérotées
contient des boules portant chacune une lettre A, B de 1 à 6 :
ou C. On a établi les probabilités suivantes. – toutes les faces impaires ont la même probabilité
Issue A B C d’être obtenues ;
1 1
Probabilité ? – toutes les faces paires ont la même probabilité d’être
3 5
obtenues ;
• Quelle est la probabilité d’obtenir une boule portant
la lettre A ? – une face impaire est deux fois plus probable qu’une
face paire.
Les issues sont A, B et C, et la somme des probabilités
Déterminer les issues de cette expérience aléatoire et
vaut 1.

1 3 + 5 2 = 1− 1 15 + 15 2 = 1− 15
1 1 5 3 8 la probabilité de chacune d’entre elles.
P(A) = 1−
7 Les issues sont 1, 2, 3, 4, 5, 6.
Donc P(A) = .
15 Si on note x la probabilité d’une face paire, alors 2 × x
3 Un sac contient dix jetons : sept jetons blancs numéro- est celle d’une face impaire. Alors comme la somme
tés de 1 à 7, et trois jetons noirs numérotés de 1 à 3. des probabilités de toutes les issues vaut 1 :
1. On tire un jeton au hasard dans le sac et on regarde 2x + x + 2x + x + 2x + x = 1
sa couleur. Quelles sont les issues ? Sont-elles 1
donc 9x = 1 donc x = .
9 1
équiprobables ? Donc la probabilité du 2, du 4 et du 6 vaut , et la
2 9
Les issues sont « Blanc » et « Noir ». Il y a 10 jetons dans probabilité du 1, du 3 et du 5 vaut .
9
le sac, il y en a 7 blancs et 3 noirs, donc les issues ne
sont pas équiprobables.

44 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P032-047.indd 44 20/01/2017 18:36


2 Déterminer la probabilité d’un évènement

Je revois le cours

• La probabilité d’un évènement est égale à  la somme des probabilités des issues qui le réalisent.
C’est un nombre compris  entre 0 et 1 .
Dans une expérience aléatoire où toutes les issues sont équiprobables, la probabilité d’un évènement A est
égale à P(A) =  nombre d′ issues qui réalisent l′ évènement A .
nombre total d'issues
• On dit que deux évènements sont incompatibles s’ils  ne peuvent pas se réaliser en même temps .
Si deux évènements A et B sont incompatibles, alors P(A ou B) =  P(A) + P(B) .
• L’évènement contraire d’un évènement A est l’évènement qui se réalise lorsque  A n’est pas réalisé .
On le note  A . Sa probabilité est  P(A) = 1− P(A) .

5 On lance un dé équilibré à 20 faces numérotées de 3. On note V l’évènement « L’élève choisi est en CM2 ».
1 à 20. Les évènements F et V sont-ils incompatibles ?
1. Quelle est la probabilité d’obtenir un nombre mul- Comme il y a des filles qui sont en CM2, les évènements
tiple de 6 ? F et V peuvent se réaliser en même temps, donc ils ne
Il y a 20 issues équiprobables. Les issues 6, 12 et 18 sont pas incompatibles.
sont les multiples de 6. Donc la probabilité cherchée
3
est p = . 7 À un certain feu tricolore, on a deux chances sur cinq
20
2. Quelle est la probabilité d’obtenir un nombre mul- d’arriver au feu rouge, et une chance sur vingt d’arriver
tiple de 6 ou un nombre inférieur à 5 ? au feu orange. On ne passe que si on arrive au feu vert.

Les issues 1, 2, 3 et 4 sont inférieures à 5, et les évè- 1. Quelle est la probabilité de s’arrêter ?

nements « obtenir un multiple de 6 » et « obtenir un On s’arrête si on a le feu rouge ou orange. Ce sont des
nombre inférieur à 5 » sont incompatibles. Donc la évènements incompatibles..
3 4 7 La probabilité de cet évènement est :
probabilité cherchée est p = + = .
20 20 20 2 1 8 1 9
+ = + =
6 Dans l’école de Louis, la répartition des élèves dans les 5 20 20 20 20
2. Quelle est la probabilité de passer sans s'arrêter ?
grandes classes est la suivante :
Filles Garçons C’est l’évènement contraire de l'évènement précédent,
CM1 32 26 9 20 9 11
donc sa probabilité et égale à 1− = − = .
CM2 27 35 20 20 20 20

On choisit au hasard un élève dans ces grandes classes,


8 Dans un réfrigérateur, il y a des trois canettes de jus
et on note F l’évènement « L’élève choisi est une fille ».
d’orange, trois de soda et quatre de limonade.
1. Quelle est la probabilité de F ?
Lors d’une panne d’électricité, on prend une canette
Au total, il y a 32 + 27 + 26 + 35 = 120 élèves dans les
au hasard.
grandes classes.
32 27 59 • Quelle est la probabilité d’obtenir une boisson
P(F) = + = gazeuse ?
120 120 120
Il y a 3 + 3 + 4 = 10 canettes en tout. Les boissons
2. Décrire l’évènement F . Calculer P(F) . gazeuses sont les sodas et la limonade. Donc la
F est l’évènement « L’élève choisi est un garçon ». probabilité d’obtenir une boisson gazeuse vaut
59 120 59 61 3 4 7
P(F) = 1− P(F) = 1− = − = + =
120 120 120 120 10 10 10

Chapitre 10 Probabilités 45

9782017025214_P032-047.indd 45 20/01/2017 18:36


3 Construire et utiliser un arbre de probabilités

Je revois le cours

• Sur un arbre de probabilités :


– la somme des probabilités portées sur les branches issues d’un même nœud est  égale à 1 ;
– la probabilité d’un chemin est égale au  produit des probabilités rencontrées le long de ce chemin .

9 Compléter cet arbre de probabilités. 3. Quelle est la probabilité que ce soit un homme
0,12 A droitier ?
1 M

4 0,88 B On multiplie les probabilités du chemin Homme-
0,85 A Droitier :
3

4 S 0,47 × 0,88 = 0,413 6
0,15 B

10 On pioche une carte au hasard dans un jeu de 32


cartes et on regarde si c’est un trèfle ou non, puis on 12 On dispose d’un dé cubique équilibré. On lance deux
en pioche une autre dans un jeu de 52 cartes et on fois ce dé.
regarde si c’est un roi ou non. On note : 1. Quelle est la probabilité d’obtenir deux fois le 1 ?
T l’évènement « obtenir un trèfle à la 1re épreuve » ; 1
La probabilité d’obtenir le 1 est égale à . Il y a deux
R l’évènement « obtenir un roi à la 2de épreuve ». 6
lancers, on peut faire un arbre :
Compléter cet arbre de probabilités avec les éléments
1 1 3 12
suivants : T ; T ; R ; R ; ; ; ; .
4 13 4 13
1 1

– R 6 1
13
1 T 1 1
– 12 –
4 – R 6 5 pas 1
13 –
6
1

1 5 6 1
3 – R –
– 13 6 pas 1
4 T
12 5 pas 1
– R –
13 6

11 Dans un groupe de 500 personnes, il y a 265 femmes. 1 1 1


× = .
1. Dans ce groupe, il y a des gauchers et des droitiers, 6 6 36

comme l’indique l’arbre de probabilités ci-dessous.


Donc la probabilité d'obtenir deux fois le chiffre 1 est
Compléter cet arbre. 1
0,1 Gauchère .
36
0,53 Femme
0,9 Droitière
0,12 Gaucher
0,47 2. Quelle est la probabilité d’obtenir un chiffre autre
Homme
0,88 Droitier que 1, puis le chiffre 1 ?
5 1 5
2. On choisit une personne au hasard dans ce groupe. × =
6 6 36
Quelle est la probabilité que cette personne soit une
femme gauchère ? Donc la probabilité d'obtenir un chiffre autre que 1,
5
On multiplie les probabilités du chemin Femme- puis le chiffre 1 est .
36
Gauchère : 0,53 × 0,1 = 0,053

46 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P032-047.indd 46 20/01/2017 18:36


Problèmes
15 On choisit un nombre entier au hasard entre 50 et 100
compris.
• Quelle est la probabilité qu’il contienne le chiffre 5
ou le chiffre 3 ?
Entre 50 et 100, il y a 51 nombres. Ceux contenant le
13 Brevet  Une entreprise vend des coques de télé-
chiffre 5 ou le chiffre 3 sont :
phones portables sur Internet. Il y a 12 couleurs pos-
50 ; 51 ; 52 ; 53 ; 54 ; 55 ; 56 ; 57 ; 58 ; 59 ; 63 ; 65 ; 73 ;
sibles, et les coques sont envoyées de manières aléa-
75 ; 83 ; 85 ; 93 ; 95.
toires. La couleur préférée de Sandrine est le violet.
La probabilité qu’un de ces nombres contienne le chiffre
Elle commande deux coques. 18 6
5 ou le chiffre 3 vaut donc soit .
• Quelle est la probabilité qu’elle ait au moins une 51 17
16 Brevet  98 élèves d’un collège fréquentent le club
coque violette dans sa commande ?
théâtre, 345 mangent à la cantine, et 54 font les deux.
–1
12 violet
Ce collège compte 400 élèves.
1 violet

12 11

pas violet • Quelle est la probabilité qu’un élève pris au hasard
12 mange à la cantine ou fréquente le club théâtre ?
–1
11 12 violet
– C « L’élève mange à la cantine »
12 pas violet
11 pas violet T « L’élève fréquente le club théâtre »

12
C C Total
1 1 1 11 11 1 23
p= × + × + × = T 54 44 98
12 12 12 12 12 12 144
T 291 11 302
Total 345 55 400
14 Brevet  Jeanne ne s’habille qu’en blanc, en rouge et 54 44 291 389
P(C ou T) = + + =
en noir. Dans sa valise, elle emporte six tee-shirts noirs, 400 400 400 400
quatre rouges et cinq blancs, ainsi que sept jupes dont 17 Brevet  On écrit le nom « MISSION INDIGO » sur un
trois sont noires, et deux sont blanches. papier. On découpe ensuite les lettres que l’on met dans
Ce matin, elle prend des vêtements au hasard dans une urne fermée. On tire un des papiers au hasard.
sa valise. • Quelle est la probabilité d’obtenir un « I » ou un « S » ?
• Quelle est la probabilité que sa tenue soit toute noire ? Sur les 13 papiers, 6 comportent la lettre « I » ou la
Tee-shirt Jupe lettre « S ». La probabilité d’obtenir un « I «  ou un « S »
6
2 B vaut donc .
– 13
7 2

B 7 18 Brevet  Lors d’une tombola, on peut gagner une
R
5 3 tablette, un porte-clefs ou rien du tout. Il a 4 fois plus de
– –
7 N
15 chances de perdre que de gagner une tablette, et 3 fois
2 B
– 2
4 7 plus de chances de gagner un porte-clefs qu’une tablette.
– –
15 7
R R • Quelle est la probabilité de gagner un lot ?
3

N Si p est la probabilité de gagner une tablette, alors la
7
6
– 2 B probabilité de perdre vaut 4p, et celle de gagner un
15 – 2
7 –
7
porte-clefs vaut 3p. La somme de ces probabilités vaut
N R 1
1 donc p + 4p + 3p = 1 donc 8p = 1 et p = .
3 8
– La probabilité de gagner un lot est donc égale à 
7 N
1 3 4 1
6 3 6 + = = .
P= × = 8 8 8 2
15 7 35 On a une chance sur deux de remporter un lot.

Chapitre 10 Probabilités 47

9782017025214_P032-047.indd 47 20/01/2017 18:36


Construction et trans-
11
APITRE

formation de figures
CH

1 Transformer une figure par symétrie, translation ou


rotation
Je revois le cours

• Transformer une figure par symétrie axiale, c’est  la retourner en pliant le long (d)
A
 d’une droite (d) .
– Si un point A n’appartient pas à la droite (d), alors son symétrique par rapport à la droite A′
(d) est la médiatrice du segment [AA’] B
(d) est le point A’ tel que  .
– Si un point B appartient à la droite (d), alors son symétrique par rapport à la droite (d)
est  lui-même .
C′
• Transformer une figure par symétrie centrale, c’est  la faire tourner
 d’un demi-tour autour d’un point O .
O
– Le symétrique d’un point C distinct de O est le point C’ tel que  O
 est le milieu du segment [CC’] . C
– Le symétrique du point O est  lui-même .
• Transformer une figure par translation, c’est la faire  glisser sans la tourner .
Ce glissement est défini par une  direction , un  sens
et une  longueur .
On peut le schématiser par des  flèches .
• Transformer une figure par rotation, c’est la  faire tourner autour d'un
 point .
Une rotation est définie par un  centre , un  angle de rotation
et un  sens de rotation (horaire ou antihoraire) .
• Une figure et son image par une symétrie, une translation ou une rotation sont 110°
 superposables . Ces transformations conservent les  alignements , 110°

les  angles , les  longueurs et les  aires . O

1 VRAI ou FAUX ? a. Le symétrique de N par rapport à Q est V.  VRAI  


A B C D E b. Le symétrique de L par rapport à (MR) est Q.  FAUX
c. L’image de H par la rotation de centre I et d’angle
45° dans le sens antihoraire est C.  FAUX
J I H G F
d. L’image de M par la translation qui transforme Q en
K L M N O P est L.  FAUX
Z S R Q P e. L’image de H par la rotation de centre B et d’angle
90° dans le sens horaire est J.  VRAI
T U V W
f. La translation qui transforme M en D transforme L
en C.  VRAI  

48 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P048-069.indd 48 20/01/2017 18:35


2 Construire l’image du rectangle ABCD par la symétrie Compléter les phrases suivantes.
d’axe (AC), puis par la symétrie de centre B. a. Par la translation qui transforme B en A, l’image du
B′ point G est  le point H .
b. Par la translation qui transforme C en  B ,
C′
D C l’image du point G est F.
c. Par la translation qui transforme F en H, l’image du

A B′1 A′1 point  B est le point D.


A′ B
6 La figure ci-dessous est composée de triangles
D′ équilatéraux.
D′1
C′1 Z C B E G O S
V D F
3 Construire l’image du trapèze ABCD par la translation A H
schématisée par la flèche. W K P T
J I
B C N Q
B′ C′
Compléter le tableau suivant par les images des points
proposés par les transformations citées.

A D J H E
A′ D′ Rotation de centre F et d’angle
E J H
120° dans le sens horaire
4 Construire l’image de la figure par la rotation de centre Symétrie de centre D B V K
O, d’angle 90° dans le sens antihoraire. Symétrie d’axe (AH) E H J
E Translation qui transforme D en H N T O

7 Construire l’image de la figure par la translation qui


transforme E en F.
B C
O F

A D
C′
D′

E′

A′
B′
8 Construire l’image du carré ABCD par la rotation de

5 ABCDEFGH est un parallélépipède rectangle que l’on a centre O et d’angle 60° dans le sens antihoraire.
A D
représenté ci-dessous en perspective cavalière.
F
G
O

D′
B C
E H
C′
B C
A′

A
D B′

Chapitre 11 Construction et transformation de figures 49

9782017025214_P048-069.indd 49 31/01/2017 16:42


2 Transformer une figure par homothétie

Je revois le cours

Soit un point O.
• Transformer une figure par une homothétie de centre O, c’est  l’agrandir A C
O
ou la  réduire en faisant  glisser ses points le long de droites
B
 passant par O .
Une homothétie est définie par :
–  un centre ;
–  un rapport k non nul .
• Une figure et son image par une homothétie ont  la même forme .
L’homothétie conserve les  alignements et les  angles .
• Par une homothétie de rapport k > 0, les longueurs sont multipliées par  k et les aires par  k2 .

9 Construire l’image du triangle RST par l’homothétie de 11 Construire l’image du cercle de centre A par l’homo-
1
centre P et de rapport 2. thétie de centre C et de rapport − .
2

B′
B A
P C
A′

A C 12 A’B’C’ est l’image d’un triangle ABC rectangle en A par


une homothétie de rapport positif. Dans chaque cas,
A′ C′
compléter le tableau.
Cas 1 Cas 2 Cas 3
1
Rapport 5 2
2
AB 3 6 5
10 LEON est un carré de côté 5 cm. MARC est l’image de
LEON par une homothétie de rapport 4. AC 4 4 2
1. Quelle est la nature de MARC ?
29
52
C’est un carré (conservation de la forme). BC 5 116
ou 2 13 ou
2

2. Quel est le périmètre de MARC ? A’B’ 15 3 10

Les longueurs ont été multipliées par 4. Donc MARC A’C’ 20 2 4


est un carré de côté 20 cm.
52
Son périmètre vaut donc 80 cm. 2 29
B’C’ 25 2
ou 116
ou 13

3. Quelle est l’aire de MARC ? Aire ABC 6 12 5


2 2 2
Son aire est de 20 cm soit 400 cm .
Aire A’B’C’ 150 3 20
V

50 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P048-069.indd 50 20/01/2017 18:35


3 Analyser et construire des frises, des pavages
et des rosaces
Je revois le cours

• Une frise est constituée d’un motif qui est reproduit dans une seule
 direction par  translation .

A B

• Un pavage est constitué d’un motif qui est reproduit dans  deux directions
par des  translations et qui recouvre le plan sans  trou
ni  superposition .

• Une rosace est constituée d’un motif qui est reproduit plusieurs fois par  rotation .

13 2. Décrire cette rotation.


On obtient la rosace en construisant les images suc-
cessives de ce motif par une rotation de centre A et
d’angle 90° dans le sens horaire ou antihoraire.
1. Dessiner un motif qui permet de construire cette
frise par translation.
15

2. Décrire cette translation en la schématisant par une


flèche.

1. Dessiner un motif qui permet de construire ce


pavage.
14

E G
1. Dessiner un motif qui permet de construire cette 2. Préciser les transformations permettant de passer
rosace par rotation. du motif au pavage.
Il y a deux translations : l’une transformant A en B, et
l’autre transformant E en G.

Chapitre 11 Construction et transformation de figures 51

9782017025214_P048-069.indd 51 20/01/2017 18:35


Problèmes
!.
3. Déterminer la mesure de l’angle RST
Une homothétie conserve les angles.
! = HGF
Donc RST ! = 70°.

16 1. Construire l’image de cette figure par la rotation de


18 Brevet  Sur la figure ci-dessous, chaque carreau fait
centre M et d’angle 180° dans le sens horaire.
1 cm de côté.

2. Quelle autre transformation permet de passer de la


B
première figure à la seconde ? A C

La symétrie de centre M.

17 Dans la figure suivante, le triangle HFG est l’image du Sammy a commencé à tracer l’image de la petite goutte
triangle ABC par une rotation de centre E, et le triangle par une homothétie de centre A et de rapport 3 mais
RST est l’image du triangle HFG par l’homothétie de le dessin est trop grand.
1
centre E et de rapport . 1. Aider Sammy à calculer l’aire de la grande goutte.
2
L’aire des demi-disques de diamètres [AC] et [BC] se
H
compensent, donc l’aire en cm2 de la petite goutte est la
R
E même que celle du demi-disque de diamètre [AB], soit
T F
π × 42 = 16π.
L’aire en cm2 de la grande goutte sera donc de
S
C 16π × 32 = 144π soit environ 452 cm2.
G

40°
4
2. Sammy a décidé de peindre ces motifs sur son mur en
quatre fois plus grand. De quelle quantité de peinture

B A va-t-il avoir besoin sachant que le rendement de sa


peinture est de 5 m2 par litre et qu’il doit passer deux
1. Déterminer la mesure de l’angle HGF!.
couches ?
! = BCA
La rotation conserve les angles, donc GHF ! = 40°.
L’aire des deux gouttes sur le dessin fait
La rotation conserve les longueurs donc, comme ABC
16π cm2 + 144π cm2 = 160π cm2.
est isocèle en C, alors HFG est isocèle en H. Dans le
Donc sur le mur, l’aire des deux gouttes fera :
triangle HFG, la somme des mesures des angles est
160π cm2 × 42 = 2 560π cm2 ≈ 8 042 cm2 ≈ 0,8 m2
égale à 180° donc HGF ! = 180° − 40° = 70° .
! = HFG 0,8
2 Volume de peinture pour une couche : = 0,16 L
5
2. Déterminer la longueur TR. donc pour deux couches, il aura besoin d’environ 0,32 L,
Le triangle RST est une réduction de HFG de rapport soit 320 mL de peinture.
1 HF AC
donc TR = = =2
2 2 2

52 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P048-069.indd 52 23/01/2017 17:41


Triangles
12
APITRE

et quadrilatères
CH

1 Utiliser les propriétés des angles et des triangles


Je revois le cours

• Dans un triangle, la somme des mesures des angles est  égale à 180° .
Un triangle isocèle est un triangle qui a  deux côtés de même longueur .
Si un triangle ABC est isocèle en A, alors les angles  ! et ACB
ABC ! ont même mesure .
! et ACB
Si les angles ABC ! ont même mesure, alors  ABC est isocèle en A .
Un triangle équilatéral est un triangle qui a  ses trois côtés de même longueur .
Si un triangle est équilatéral, alors ses trois angles  ont pour mesure 60° .
Si les trois angles d’un triangle ont même mesure, alors  il est équilatéral .
• Soient deux droites (d) et (d’) et une sécante (s) qui coupe (d) et (d’) en deux points A et B.
Deux angles sont alternes-internes lorsque : (s)

–  ils ont pour sommet A et B ; (d) A

–   ils sont situés de part et d’autre de la droite (s) ;


–   ils sont entre les droites (d) et (d’) . (d′) B
Si deux droites parallèles sont coupées par une sécante, alors  ces droites
 forment des angles alternes-internes de même mesure .
Si deux droites coupées par une sécante forment des angles alternes-internes de même mesure, alors  ces
 deux droites sont parallèles .

1 Les droites (AB) et A ! = 60°


Le triangle ABC est équilatéral, donc CBA
E C
(CD) sont paral- J ! = BED
! = 53°.
K H Le triangle BDE est isocèle en B, donc BDE
lèles. Citer quatre I M La somme des mesures des angles de ce triangle valant
G L
couples d’angles ! = 180° − 2 × 53° = 74° .
180°, DBE
F ! = 60° + 37° + 74° = 171°.
alternes-internes B D D’où CBE
de même mesure. 3 MNPQ est un parallélo- Q P
! et DLM
AJM ! . ! et DKM
AIM !.
gramme tel que :
! et CKM
BIM ! . ! et CLM
BJM !. ! = 109° et QMP
! = 39°.
MNP
α = 39°
2 Dans la figure ci-dessous, calculer la mesure de l’angle Déterminer une mesure de γ = 109°
!.
l’angle QPM
!.
CBE B M N
C
Les droites (QP) et (MN) sont parallèles, donc les
E
γ = 53° ! et MPN
angles QMP ! sont alternes-internes de même
α = 37°
! = 39° . Donc dans le triangle MNP,
mesure. Donc MPN
! = 180° − (109° + 39°) = 32° .
PMN
! et PMN
Les angles QPM ! sont alternes-internes de
A
D ! = 32° .
même mesure. Donc QPM

Chapitre 12 Triangles et quadrilatères 53

9782017025214_P048-069.indd 53 20/01/2017 18:35


2 Reconnaitre des triangles égaux et des triangles semblables

Je revois le cours C′
A
• Deux triangles sont égaux lorsque leurs côtés  sont deux à deux de C
 même longueur . B B′

Si deux triangles ont, deux à deux :


– un  angle de même mesure compris entre  deux côtés de même longueur A′

ou
– un  côté de même longueur compris entre  deux angles de même mesure ,
alors ils sont égaux.
• Deux triangles sont semblables lorsque leurs  angles sont deux à deux de même mesure .
Pour démontrer que deux triangles sont semblables, il suffit de démontrer que  deux paires d’angles
 sont de même mesure .
Si deux triangles ABC et A’B’C’ sont semblables, alors les longueurs des côtés opposés aux angles égaux
A′B′ A′C′ B′C′
 sont proportionnelles . On a = = = k.
AB AC BC
Si les longueurs des côtés de deux triangles sont proportionnelles, alors  ces triangles sont semblables .

4 D est le symétrique de A A 6 Prouver que deux triangles rectangles isocèles sont


par rapport à (BC). Prouver semblables.
que les triangles ABC et BCD Deux triangles rectangles isocèles ont chacun un angle
sont égaux. B C
de 90° et deux angles de 45° : ils ont donc les mêmes
D est le symétrique de A par mesures d’angles et sont donc semblables.
rapport à (BC), donc
D
AB = BD et AC = CD,
donc les deux triangles ont des côtés deux à deux de
7 Démontrer que les deux triangles ci-dessous sont
même longueur : ils sont égaux.
égaux.

5 Démontrer que les triangles ci-dessous sont


59,04°
semblables.
6
75,96° 45°

75,96°
9
8
12 180° – (59,04° + 75,96°) = 45° donc le premier triangle
6
a un angle de 45°.
Les deux triangles ont donc un côté de même longueur
4
compris entre deux angles de même mesure : ils sont
12 9 6
= = = 1,5 donc les longueurs sont égaux.
8 6 4
proportionnelles.
Les triangles sont semblables.

54 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P048-069.indd 54 20/01/2017 18:35


3 Reconnaitre un parallélogramme

Je revois le cours

• Un parallélogramme est un quadrilatère dont les côtés opposés  sont deux à deux parallèles .
Si un quadrilatère est un parallélogramme, alors :
– ses diagonales  se coupent en leur milieu ;
– ses côtés opposés  sont de même longueur ;
– ses angles opposés  sont de même mesure .
• Si les diagonales d’un quadrilatère  se coupent en leur milieu , alors c’est un parallélogramme.
Si un quadrilatère non croisé a ses côtés opposés  deux à deux de même longueur ,
alors c’est un parallélogramme.
Si un quadrilatère non croisé a deux côtés opposés  parallèles et de même longueur ,
alors c’est un parallélogramme.

I
8 TACO est un parallélogramme. 10 Sur la figure, les droites (HJ)
H
A 40°
et (IK) sont parallèles. L
Démontrer que L est le
5,7 cm

71° K
40°
C milieu de [IJ].
T Les angles alternes-internes J

13 c formés par (HI) et (JK) sont de même mesure, donc (HI)


m O
est parallèle à (JK).
1. Déterminer les longueurs CO et AC.
De plus (HJ) et (IK) sont parallèles, alors HIKJ est un
Dans un parallélogramme, les côtés opposés sont de parallélogramme.
même longueur. Donc ses diagonales se coupent en leur milieu.
Donc CO = TA = 5,7 cm et AC = TO = 13 cm. Donc L est le milieu de [IJ].
!.
2. Déterminer la mesure de l’angle TOC
Dans un parallélogramme, les angles opposés sont de
! = 71°.
même mesure. Donc TOC
11 Sur la figure, C est le symétrique de A par rapport à G,
! = 27°.
et D celui de B par rapport à G. On a BAG
9 [AC] et [BD] B
!.
Calculer GCD
sont des m
10, 77 c A
segments D G B
D
parallèles C
A
et de même G est le milieu de [AC] et de [BD], donc les diagonales
longueur. C de ABCD se coupent en leur milieu. ABCD est donc un
Déterminer la longueur CD. parallélogramme.
Si deux côtés opposés d’un quadrilatère sont parallèles Donc (AB) est parallèle à (CD), donc les angles alternes-
et de même longueur, alors c’est un parallélogramme. ! et GCD
internes BAG ! sont de même mesure :
Donc ABDC en est un, et donc les côtés opposés sont ! = 27° .
GCD
de même longueur : CD = AB = 10,77 cm.

Chapitre 12 Triangles et quadrilatères 55

9782017025214_P048-069.indd 55 20/01/2017 18:35


4 Reconnaitre un parallélogramme particulier

Je revois le cours

• Un rectangle est un quadrilatère qui a  quatre angles droits .


Si ABCD est un rectangle, alors :
– ABCD est  un parallélogramme ;
– les diagonales [AC] et [BD]  ont même longueur .
Si ABCD est un parallélogramme et que ses diagonales ont même longueur, alors  c’est un rectangle .
• Un losange est un quadrilatère qui a  quatre côtés de même longueur .
Si ABCD est un losange, alors :
– ABCD est un  parallélogramme ;
– les diagonales [AC] et [BD]  sont perpendiculaires .
Si ABCD est un parallélogramme et que ses diagonales sont perpendiculaires, alors  c’est un losange .
• Un carré est un quadrilatère qui a  quatre angles droits et quatre côtés de même longueur .
Si ABCD est un carré, alors :
– ABCD est un  parallélogramme ;
– les diagonales [AC] et [BD] ont  même longueur et sont perpendiculaires .
Si ABCD est un parallélogramme et que ses diagonales ont même longueur et sont perpendiculaires, alors
 c’est un carré .

12 VRAI ou FAUX ? 14 COLD est un parallélogramme dont les diagonales


a. Un parallélogramme peut être un carré.  VRAI !  = 43°,   DLS
se coupent en S. De plus SDL !  = 47° et

b. Si un quadrilatère a ses diagonales perpendiculaires OL = 4 cm.


et de même longueur, alors c’est un carré.  FAUX 1. Faire une construction en vraie grandeur.
c. Si un parallélogramme a ses diagonales qui se
C
coupent perpendiculairement, alors c’est un losange. O

 VRAI
d. Si un quadrilatère a ses côtés opposés parallèles
deux à deux et deux côtés consécutifs perpendicu-
laires, alors c’est un rectangle.  VRAI S

e. Si un quadrilatère est un carré, alors c’est un rec-


tangle.  VRAI α = 43° δ = 47°
D L
13 Quelle est la nature F 4 cm

du quadrilatère AFBD 
2. COLD est-il un losange ?
ci-contre ? A B
C Dans le triangle SDL :
Le codage, indique que !  = 180° – (43° + 47°) = 90°, donc les diagonales
DSL
les diagonales se coupent D [CL] et [OD] sont perpendiculaires. COLD est un paral-
en leur milieu et sont de
lélogramme et ses diagonales sont perpendiculaires,
même longueur, donc
donc COLD est un losange.
AFBD est un rectangle.

56 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P048-069.indd 56 20/01/2017 18:35


Problèmes
Le triangle ABE est isocèle en B, et comme la somme
des mesures de ses angles est égale à 180°,
! = BEA
BAE ! = 180° − 30° = 75° .
2
CDF est équilatéral, donc il a trois angles de 60°.
! = 30° + 60° = 90°
Donc ECF
15 Sur la figure ci-dessous, [AC] et [BD] sont deux dia-
mètres d’un cercle de centre I. Le triangle ECF est isocèle en C, et comme la somme
C des mesure de ses angles est égale à 180°,
! = CFE
CEF ! = 180° − 90° = 45° .
2
α = 50° B ! = 75° + 60° + 45° = 180°, donc A, E et F sont
D’où AEF
alignés.
I

D
17 Brevet  Samir et Nadia fabriquent une affiche à par-
A tir d’un rectangle ABCD. Pour cela, ils joignent B et C au

1. Quelle est la nature du quadrilatère ABCD ? milieu E de [AD], et A et D au milieu F de [BC].


B F C
Les diagonales du quadrilatère ABCD se coupent en
leur milieu car I est le centre du cercle, donc ABCD est
un parallélogramme. De plus comme [AC] et [BD] sont
40 cm

G H
deux diamètres du cercle, ils ont la même longueur.
ABCD est donc un rectangle. E
A D
! , IAD
2. Déterminer la mesure des angles BAD ! et BAI
!. 80 cm

ABCD est un rectangle, donc il a quatre angles droits. Samir prétend que GEHF est un losange, et Nadia pense
! = 90°.
Ainsi BAD que c'est un carré.
! = BIC
DIA ! = 50° car ils sont opposés par le sommet. • Qui a raison ?
! = 45° . De
AEB est isocèle rectangle en A donc AEB
Le triangle IDA est isocèle en I, et la somme des
! = 45°. Donc GEH
même DEC ! = 180° − 2 × 45° = 90°.
mesures de ses angles est égale à 180°, donc
! = 180° − 50° = 65°.
! = IDA
IAD
! = 90°.
De même GFH
2
! = 90° − 65° = 25° .
D’où BAI [BF] et [AE] sont parallèles et de même longueur
(40 cm), donc AEBF est un parallélogramme.
16 Sur la figure ci-dessous, ABCD est un carré, BCE et DCF Donc FE = BA = 40 cm, et par suite AEFB est un losange
sont deux triangles équilatéraux. ! = 90° , car ses diagonales sont perpendiculaires.
et FGE
D ! = 90° .
A De même FHE
E
GEHF a donc quatre angles droits, c’est un rectangle.
AEB et AFB sont deux triangles égaux (angle droit entre
F
deux côtés de longueur 40 cm), donc BE = AF.
Ainsi AEBF est un carré. Par suite, il a ses diagonales
B C de même longueur et de même milieu, donc GF = GE.
Montrer que les points A, E et F sont alignés en calcu- Comme GEHF est un rectangle, GE = HF, et donc GEFH
!.
lant l’angle AEF a quatre côtés de même longueur. C’est donc un carré.
BEC est équilatéral, donc il a trois angles de 60°, et ABCD Samir et Nadia ont tous les deux raison.
est un carré, donc il a quatre angles de 90°.
! = 90° − 60° = 30° et ECD
Ainsi ABE ! = 90° − 60° = 30°.

Chapitre 12 Triangles et quadrilatères 57

9782017025214_P048-069.indd 57 23/01/2017 17:41


Triangles rectangles :
13
APITRE

trigonométrie
CH

1 Utiliser l’égalité de Pythagore

Je revois le cours

• Si un triangle est rectangle, alors  le carré de la longueur de l’hypoténuse est égal à la somme des .
 carrés des longueurs des deux autres côtés .
2 2 2
Si un triangle ABC est rectangle en A, alors  BC = AB + AC .
• Dans un triangle, si  le carré de la longueur d’un côté est égal à la somme des carrés des longueurs
 des deux autres côtés , alors ce triangle est rectangle.
• Soit ABC un triangle dont le plus grand côté est [BC].
Si  BC2 = AB2 + AC2 , alors le triangle ABC est rectangle en A.
2 2 2
Si BC ≠ AB + AC , alors  le triangle ABC n’est pas rectangle .

1 Écrire toutes les éga- A 4 Margaux a trouvé L


E
lités de Pythagore le plan d’un ter-
15
,6
de la figure. rain triangulaire 6m m
2 2 2
BE = AB + AE ci-contre. Elle dit
AC2 = AB2 + BC2 B
D que le terrain est à K
C H
2
AD = AB + BD 2 2
angle droit. 14,4 m

2 Un triangle MNP rectangle en N est tel que : • A-t-elle raison ?

MP = 16 cm et NP = 9,6 cm. Calculer MN. LK2 = 243,36 ; HL2 = 36 ; KH2 = 207,36 et

Le triangle MNP est rectangle en N, donc l’hypoténuse 36 + 207,36 = 243,36 donc LK2 = LH2 + KH2.

est [MP], d'où : Le triangle HKL est rectangle en H. Margaux a raison.

MP2 = NP2 + MN2 5 Les diagonales d’un A


2 2 2
16 = 9,6 + MN
losange ont pour lon-
256 = 92,16 + MN2
gueurs 23 cm et 18 cm.
11,5

163,84 = MN2
Faire une figure, puis
Donc MN = 163,84 = 12,8 cm B D
calculer la longueur des O 9
3 Un triangle RTV est tel que RT = 14 cm, TV = 17 cm et côtés de ce losange,
RV = 22 cm. arrondie au mm.
• Est-il rectangle ? C’est un losange, donc les
C
Le côté le plus long de ce triangle est [RV]. diagonales se coupent
RV2 = 484 ; RT2 = 196 ; TV2 = 289. en leur milieu O et sont perpendiculaires. Dans le
196 + 289 = 485 et 484 ≠ 485, donc triangle OAD rectangle en O, on a AD2 = AO2 + OD2.
RV2 ≠ RT2 + TV2 donc le triangle RTV n’est pas rectangle. Donc AD2 = 11,52 + 92 = 213,25 donc AD = 213,25 ≈ 14,6
donc les côtés du losange mesurent environ 14,6 cm.

58 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P048-069.indd 58 20/01/2017 18:35


2 Calculer des rapports trigonométriques

Je revois le cours

• Dans un triangle ABC rectangle en B :


! longueur du côté
longueur adjacent
du côté à!Aà !
adjacent A AB AB C
A =!
cos cos A = = = hypoténuse
longueur de l′de
longueur l′ hypoténuse AC AC
hypoténuse
côté opposé
longueur du côté opposé à ! A BC
sin !A =  = à l’angle A
longueur de l′ hypoténuse AC
A
longueur du côté opposé à A ! BC A B
tan !A =  =
longueur du côté adjacent à A ! AB côté adjacent à l’angle A

6 Pour chaque triangle ci-dessous, nommer le côté 8 Sur la figure ci-contre, calculer m

30 mm
m
opposé et le côté adjacent à l’angle marqué en vert. mentalement le cosinus, le sinus 50
S
et la tangente de l’angle bleu.
W
Le cosinus de l’angle bleu vaut 40 mm
R côté adjacent 30
= = 0,6
hypoténuse 50
V X T
côté opposé 40
!
Dans le triangle VXW, le côté opposé à l’angle WVX
Le sinus de l’angle bleu vaut = = 0,8
hypoténuse 50
La tangente de l’angle bleu vaut :
est [WX], le côté adjacent à cet angle est [VX].
côté opposé 40 4
! est
Dans le triangle RST, le côté opposé à l’angle RTS = = .
côté adjacent 30 3
[RS], le côté adjacent à cet angle est [RT]. 9 HIJ est un triangle rectangle en H tel que HJ = 12 cm
!.
et HI = 5 cm. Calculer tan HJI
7 TUV est un triangle rectangle tel que :
I
TU = 8 cm, UV = 6 cm et TV = 10 cm.
! , sin TVU
Calculer cos TVU ! et tan TVU
!.

Le plus grand côté est l’hypoténuse : c’est [TV].

V
H J

!= côté opposé HI 5
tan HJI = =
côté adjacent HJ 12

10 Compléter le tableau.
Dans le triangle Rectangle en
!= CF
CDF F sin CDF
U T CD
!= MN
MNP N cos NMP
côté adjacent UV 6 MP
!=
cos TVU = = = 0,6 RS
hypoténuse TV 10 RTS R ! =
tan RTS
RT
!= côté opposé TU 8 != HG
sin TVU = = = 0,8 GHK G cos GHK
hypoténuse TV 10 HK
KM
côté opposé TU 8 4 KLM M !=
tan KLM
!=
tan TVU = = = ML
côté adjacent UV 6 3

Chapitre 13 Triangles rectangles : trigonométrie 59

9782017025214_P048-069.indd 59 31/01/2017 14:57


3 Utiliser les rapports trigonométriques

Je revois le cours

• Pour calculer la longueur d’un côté d’un triangle rectangle, il faut connaitre  la longueur d’un côté
et  la mesure d’un angle .
• Pour calculer la mesure d’un angle dans un triangle rectangle, il faut connaitre les longueurs de deux côtés .

! = 30°
14 ABC est un triangle rectangle en A tel que ABC
! est un angle aigu. Compléter le tableau suivant.
11 ABC
Arrondir au degré près Arrondir au centième et AC = 7 cm. Calculer la longueur de l’hypoténuse de
ce triangle. B
! ≈ 44° ! = 0,72
cos ABC
ABC

! = 34°
ABC ! ≈ 0,67
tan ABC 30°

! = 77°
ABC ! ≈ 0,97
sin ABC

! ≈ 9° ! = 0,15
sin ABC
ABC

! = 50°
ABC ! ≈ 0,64
cos ABC

! ≈ 61° ! = 1,78
tan ABC
ABC A C
7 cm
12 Dans le triangle OTU U
O Dans ce triangle, l’hypoténuse est [BC], et on connait
ci-dessous, calculer une 38°
le côté opposé à l’angle connu.
valeur approchée, au
AC
cm Donc sin 30° = donc BC × sin 30° = AC
millimètre près, des lon- 7,8 BC
gueurs UT et UO. T
AC 7
donc BC = = = 14 cm
Dans ce triangle rectangle en U, on a : sin 30° 0,5
UO
cos 38° = donc UO = OT × cos 38° donc
OT 15 Dans le triangle ABC rectangle en B, calculer une valeur
UO = 7,8 × cos 38° ≈ 6,1 cm
UT approchée, au dixième de degré près, des mesures des
sin 38° = donc UT = OT × sin 38° donc ! et BCA!.
OT angles BAC
UT = 7,8 × sin 38° ≈ 4,8 cm. A
13 Dans le triangle DEF F
m
10,5 c
ci-dessous, calculer
4 cm

une valeur appro- D


cm
8,4

chée, au degré 6,3


près, de la mesure cm C
B
8 cm
de l’angle rouge et E

de celle de l’angle vert. Dans ce triangle rectangle en B, on a :


! = DE = 6,3 = 0,6
Pour l’angle rouge, on a cos EDF ! = BC = 8 = 2 . Donc BAC
tan BAC ! ≈ 63, 4°
DF 10,5 BA 4
! ≈ 53°
Donc EDF
!= BA 4 ! ≈ 26,6°
tan BCA = = 0,5 . Donc BCA
BC 8
! = EF = 8, 4 = 0,8
Pour l’angle vert, on a cos DFE
DF 10,5
! ≈ 37°
Donc DFE

60 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P048-069.indd 60 20/01/2017 18:35


Problèmes
18 Calculer une valeur approchée au dixième de la mesure
! dans le parallélépipède ci-dessous.
de l’angle DBH
H
G

E
F
16 ABC est un triangle tel que AB = 19,5 cm, AC = 18 cm
et BC = 7,5 cm.

7 cm
1. Démontrer que ABC est un triangle rectangle.
AB2 = 380,25 ; AC2 = 324 ; BC2 = 56,25 D C
2 2 2
324 + 56,25 = 380,25 donc AB = AC + BC m
5c
Donc le triangle ABC est rectangle en C. A B
3 cm

2. En déduire une mesure en degrés, arrondie au D’après le théorème de Pythagore, dans le triangle DBA
dixième, des angles aigus de ce triangle. rectangle en A : DB = 52 + 32 = 34 .
Dans le triangle ABC rectangle en C : Dans le triangle DBH rectangle en D :
! = AC = 18 .
cos BAC ! = DH = 7 donc DBH
tan DBH ! ≈ 50,2°.
AB 19,5 DB 34
19 Brevet  Le four à micro-ondes de Miguel a pour
! = arccos 18 ≈ 22,6°
Donc BAC
19,5 dimensions intérieures : H : 35 cm ; L : 40 cm ; P : 30 cm.
Il possède un plateau tournant pour mieux répartir
!= BC 7,5
cos ABC = . la chaleur.
AB 19,5
• Mon plat rectangulaire de dimensions 27 cm par
! = arc cos 7,5 ≈ 67, 4°
Donc ABC 18 cm peut-il entrer dans son four ? Pourra-t-il y
19,5
17 Brevet  Boris rentre chez lui et s’aperçoit qu’il a tourner ?

oublié ses clés. Le bas de la fenêtre du premier étage Le plat pourra entrer dans le four car 27 , 40 et 18 , 30.

se trouve à 4 m du sol, et celle-ci est entrouverte. Un Pour qu’il puisse tourner, il faut que sa diagonale soit

voisin lui prête une échelle de 4,30 m de long. Pour que plus petite que la plus petite dimension du four soit 30.

l’échelle ne soit pas trop « verticale », Boris est obligé 272 + 182 = 1 053. Diagonale du plat : 1 053 ≈ 32,4 et

de la faire reposer à au moins 1,50 m du pied du mur. 32,4 . 30. Donc le plat ne pourra pas tourner dans le

• Boris pourra-t-il rentrer chez lui ? micro-ondes de Miguel.

20 Brevet  Charlotte skie sur une pente qui fait un


Fenêtre
angle de 15° avec l’horizontale. Au départ, Charlotte
se trouve à une altitude de 1 500 m, et à l’arrivée, à une
altitude de 1 300 m.
4,3

• Quelle distance a-t-elle parcourue ?


4m

0m

Mur

1 500 m
200 m

Sol
15°
2 2 1 300 m
4,3 – 4 = 2,49
200
Distance entre le pied de l’échelle et le mur : sin 15° =
distance parcourue
2, 49 ≈ 1,58 et 1,58 > 1,5.
200
Donc Boris pourra rentrer chez lui. Donc distance parcourue = ≈ 772,74 m
sin 15°

Chapitre 13 Triangles rectangles : trigonométrie 61

9782017025214_P048-069.indd 61 20/01/2017 18:35


14 Théorème de Thalès
APITRE
CH

1 Calculer des longueurs avec le théorème de Thalès

Je revois le cours
A (d′)
• Si les points A, B, M, d’une part et  A, C, N C
B N
d’autre part sont alignés, et si  les droites B N
(d′) A
 (BC) et (MN) sont parallèles , C
AM AN MN M M (d)
alors  = = . (d)
AB AC BC
Dans ce cas : Configuration classique Configuration dite « en papillon »

– les triangles  ABC et AMN sont semblables ;


– le triangle ABC est l’image du triangle  AMN par une  homothétie de centre A ;
– les côtés correspondants des triangles  ABC et AMN sont  proportionnels ;
– le triangle ABC est  un agrandissement ou une réduction du triangle  AMN .

1 Résoudre les équations suivantes. 3 On considère la figure I

2c
x 7 7×4 J
ci-contre dans laquelle

m
a. = x = = 3,5 H L
4 8 8 les droites (IH) et (JK)
3 cm

5c
3 5 3×7
b. = x = = 4,2

m
sont parallèles.
x 7 5
2 x Déterminer la longueur LJ. K
c. = x = 2 × 6 = 4
9 6 9 3 Les points I, L, K, d’une part, et H, L, J d’autre part sont
10 6
d. =  x = 6 × 7 = 4,2 alignés. Les droites (IH) et (JK) sont parallèles, donc
7 x 10 LI LH IH
d’après le théorème de Thalès : = = .
LK L J JK
2 On considère la figure ci-dessous dans laquelle les 2 3 3×5
D’où= et L J = = 7,5 cm. .
droites (MN) et (QP) sont parallèles. 5 LJ 2
4,2 cm 4 Sur la figure ci-dessous, les droites (UT) et (RS) sont
4 cm
N
Q R parallèles. Déterminer la longueur VT.

6,5 cm
cm

S 6 cm
5,3

P
U V

M T
R
Déterminer la longueur QP. 7 cm

Les points R, Q, N, d’une part, et R, P, M d’autre part Les points V, U, S, d’une part, et V, T, R d’autre part sont
sont alignés. Les droites (MN) et (QP) sont parallèles, alignés. Les droites (UT) et (RS) sont parallèles, donc
RQ RP QP VU VT UT
donc d’après le théorème de Thalès : = = . d’après le théorème de Thalès : = = .
RN RM NM 6,5 VT VS VR SR
D’où  = et 6,5(VT + 7) = 12,5VT
4,2 QP 4,2 × 5,3 1 113 12,5 VT + 7
D’où  = et QP = = = 2,7 cm. ou encore 6,5VT + 45,5 = 12,5VT soit 6VT = 45,5 et
8,2 5,3 8,2 410 45,5 91
VT = = ≈ 7,6 cm .
6 12
62 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P048-069.indd 62 20/01/2017 18:35


2 Reconnaitre des droites parallèles

Je revois le cours

• Si les points A, B, M, d’une part et  A, C, N d’autre part sont  alignés A


AM AN C
 dans le même ordre , et si  = , alors  les droites (BC) et (MN)
AB AC B N
 sont parallèles . (d′)

• Soient trois points A, B, M d’une part, et trois points A, C, N d’autre part, alignés M
(d)
dans le même ordre.
AM AN AM AN MN
– Si = , alors  les droites (BC) et (MN) sont parallèles et = = .
AB AC AB AC BC
AM AN
– Si ≠ , alors  les droites (BC) et (MN) ne sont pas parallèles .
AB AC

5 On considère la figure ci-dessous. 7 On considère la figure ci-dessous.


E appartient à [AD] et à [BC]
3 cm E B 3c
m m
5,1 c
m
D 2,7c 12,6 cm D

A 5,4 cm E

cm
G 7c
m

6,3
6,8 C
cm B
• Les droites (AB) et (CD) sont-elles parallèles ?
4c F
m Les points A, E, D, d’une part, et B, E, C d’autre part sont

• Les droites (DB) et (EF) sont-elles parallèles ? alignés dans le même ordre.
EB 3 EA 5, 4 54 3 EB EA
Les points G, D, E, d’une part, et G, B, F d’autre part sont = et = = = donc = .
EC 7 ED 12,6 126 7 EC ED
alignés dans le même ordre.
GD 5,1 17 GB 6,8 17 GD GB Donc les droites (AB) et (CD) sont parallèles.
= = et = = donc = .
GE 8,1 27 GF 10,8 27 GE GF
B
8 On considère la cm
2,7
Donc les droites (DB) et (EF) sont parallèles. 1,8 cm
figure ci-contre. D
cm
6 On considère la figure ci-dessous. Calculer DE. 7,5 E

6c Les points B, E, C,
A D A
5 cm

m
d’une part, et B,
E
4 cm 6 cm D, A d’autre part 12,5
cm
C sont alignés dans C
8c
m le même ordre.
B BD 2,7 27 9 BE 1,8 18 9
= = = et = = =
BA 10,2 102 34 BC 6,8 68 34
• Les droites (AC) et (DB) sont-elles parallèles ?
BD BE
Les points A, E, B, d’une part, et C, E, D d’autre part sont donc = .
BA BC
alignés dans le même ordre. Donc les droites (DE) et (AC) sont parallèles et
EA 6 EC 4 EA EC BD BE DE
= = 0,75 et = ≈ 0,67 donc ≠ . = = .
EB 8 ED 6 EB ED BA BC AC

DE 9 9 × 12,5 112,5
Donc les droites (AC) et (DB) ne sont pas parallèles. D’où = DE = = ≈ 3,3 cm
12,5 34 34 34

Chapitre 14 Théorème de Thalès 63

9782017025214_P048-069.indd 63 06/02/2017 17:20


Problèmes
Les points M, C, K, d’une part, et M, D , F d’autre part
sont alignés, et les droites (CD) et (KF) sont parallèles,
MC MD DC
donc d’après le théorème de Thalès : = = .
MK MF FK

MK − 3 0,6
9 Brevet  Djamel installe une étagère et a oublié son Donc = .D’où 0,8(MK – 3) = 0,6MK ou
MK 0,8
niveau. Sa sœur veut vérifier que son étagère est bien encore 0,8MK – 2,4 = 0,6MK soit 0,2MK = 2,4 et MK = 12.

horizontale. Elle mesure avec son mètre les distances La portée des feux de croisement est alors de 12 m.

indiquées sur le schéma suivant :


A
2. On souhaite que la portée des feux soit de 30 m.
À quelle hauteur CD doit-on régler les phares ?
MC MD CD
20 cm

30

De la même manière, = =
c

MK MF FK
m

étagère 27 CD 27 × 0,8
donne = d’où CD = = 0,72 .
14

B C 30 0,8 30
5c
m

Il faut donc régler les phares à une hauteur de 0,72 m


soit 72 cm sur le mur.
80 cm

11 Brevet  Avant de mettre en ligne son blog, le foyer


du collège a lancé un concours de logos. Le vainqueur

sol a fait ce croquis comportant deux bandes parallèles à


E
D bords parallèles en indiquant certaines contraintes.
C
• A-t-elle eu raison de vérifier ?
Les points A, B, D, d’une part, et A, C, E d’autre part sont
alignés dans le même ordre. 18
AB 20 AC 30 6
= = 0,2 et = = ≠ 0,2
AD 100 AE 145 29
N
12 P
AB AC
donc ≠ . Donc les droites (BC) et (DE) ne sont pas 6
AD AE B
parallèles, et l’étagère de Djamel n’est pas horizontale. A M
Elle a eu raison de vérifier. Calculer NC.
D’après Rallye mathématique
10 Brevet  Pour effectuer un réglage de feux de croise-
Les points A, N, C, d’une part, et A, M , B d’autre part
ment d’une voiture, on peut placer celui-ci devant un
sont alignés, et les droites (MN) et (BC) sont parallèles,
mur vertical comme l’indique le schéma ci-dessous :
donc d’après le théorème de Thalès :
AN AM MN
= = .
F AC AB BC
Les points N, P, B, d’une part, et M, P , C d’autre part
D sont alignés, et les droites (MN) et (BC) sont parallèles,
K C M donc d’après le théorème de Thalès :
PN PM MN
Pour une certaine voiture, on sait que : = = .
PB PC BC
– la hauteur des feux est FK = 0,8 m ;
MN AN PM 12 6 1
– la distance entre le mur et la voiture est KC = 3 m. Donc = = d’où = =
BC AC PC AC 18 3
1. Calculer la portée des feux de croisement, soit la
distance KM, si CD = 0,6 m. D’où AC = 3 × 12 = 36 et NC = 36 – 12 = 24.

64 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P048-069.indd 64 20/01/2017 18:35


15 Solides de l’espace
APITRE
CH

1 Représenter des solides et calculer des volumes


Je revois le cours

Perspective
Solide Patron Volume
cavalière
Parallélépipède rectangle ou pavé droit
Solide composé de six faces

hauteur
𝒱 = longueur × largeur
 rectangulaires × hauteur
r
g eu
Longueur lar

Cylindre de révolution
Solide composé : 𝒱 = aire de la base
on
ray

– de deux faces  parallèles et superposables × hauteur


 en forme de disque ; 𝒱 = π r2 h
ha
– d’une surface latérale non plane. ute
ur

Pyramide
Solide composé : 1
S 𝒱= × aire de la base
hauteur

3
– d’un sommet S ; × hauteur
– d’une base polygonale ne contenant pas S ;
base
– de faces latérales triangulaires de sommet S .
Cône de révolution
Solide composé :
S génératrice
– d’une base en forme  de disque ; 1
𝒱=
hauteur

× aire de la base
3
– d’un sommet S situé sur  la perpendiculaire × hauteur
 à la base passant par son centre ;
base
– d’une surface latérale non plane.
Sphère et boule
La sphère (ou la boule) de centre O et de rayon 𝒜 = 4πr 2
rayon 4
r est l’ensemble des points M de l’espace tels Pas de patron 9 = πr 3
3
que  OM = r (ou  OM ⩽ r ).

• Lors d’un agrandissement ou d’une réduction de rapport k, les volumes sont multipliés par k3.

1 Compléter : 7,48 dam³ =  7 480 000 dm³


8 m³ =  8 000 dm³ 5 600 L =  56 cL
2L=  2 000 cm³ 82 000 mL =  82 L
13,7 cm³ =  13 700 mm³ 15,4 hL =  1 540 L
54 000 mm³ =  54 cm³ 2,5 cm³ =  2,5 mL

Chapitre 15 Solides de l’espace 65

9782017025214_P048-069.indd 65 20/01/2017 18:35


2 Calculer une valeur approchée au cm³ près du volume 7 Un cylindre a un volume de 200 L.
3
d’une pyramide à base carré de côté 4 cm et de hau- On réalise une réduction de ce cylindre de coefficient
.
4
teur 7 cm. Donner une valeur approchée du volume du cylindre
1 112
Le volume en cm³ est 9 = × 42 × 7 = ≈ 37 réduit au cL près.
3 3 3

1 2
3
3 Voici un solide constitué de cubes empilés. Volume en L au cL près : 200 × ≈ 84,38
4

8 Voici le patron d’un cube. Inscrire des points sur les


faces pour construire un dé sachant que la somme
des points sur les faces opposées doit toujours être
égale à 7.

• Parmi les différentes vues ci-dessous, laquelle est la


vue de dessus ? de dessous ? de face ? de derrière ?
de gauche ? de droite ?
1 2 3

4 5 6

9 Tracer un patron d’un cône de révolution de rayon


1 : vue de droite 2 cm et de génératrice 2,5 cm .
2 : vue de dessus ou dessous Périmètre du disque de base en cm : 2πr = 4π
3 : vue de face Périmètre d’un cercle de rayon 2,5 cm en cm : 2πr = 5π
4 : vue de gauche Mesure de l’angle en ° 360 x
5 : vue de derrière Longueur de l’arc en cm 5π 4π
6 : vue de dessus ou dessous
360 × 4π
4 Calculer le volume d’une boule de rayon 3 cm. Arrondir x= = 288°

au mm3.
Le volume en cm³, arrondi au mm3, est
4
9 = × π × 33 = 36π ≈ 113,097.
3
5 Parmi les figures suivantes, entourer celles qui peuvent
être le patron d’un cube.
2,5
cm

α = 288°

2
cm

1
6 Si l’on multiplie les dimensions d’un cône par , que
3
peut-on dire du volume du cône réduit ?
3

1 2
1 1
Il est multiplié par = .
3 27

66 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P048-069.indd 66 06/02/2017 17:22


2 Se repérer dans l’espace

Je revois le cours

• Tout point M d’un parallélépipède rectangle peut être repéré à z axe des cotes
partir  d’un sommet et des arêtes partant de ce sommet . H G
Un point M est repéré par trois nombres appelés les coordonnées
E F
de M : xM est  l’abscisse de M , yM est  son ordonnée 1 y
D C
et zM est  sa cote (ou altitude) . 1 axe des
1 ordonnées
On note  M(xM ; yM ; zM) .
A
B
x axe des abscisses
• Si on assimile la Terre à une sphère, on peut repérer un point à Pôle Nord
parallèle méridien
sa surface par deux coordonnées correspondant à des mesures
du lieu M M du lieu M
d’angles :  sa latitude et sa longitude .
Pour cela, on utilise :
Ouest latitude Est
des parallèles qui sont 
–  des cercles dont les points
longitude
 ont la même latitude . Le parallèle de référence est
équateur
 l’Équateur : ses points ont pour  latitude 0° ;
méridien de
– des méridiens qui sont des  demi-cercles passant par Greenwich
Pôle Sud
 les pôles dont les points ont la même longitude. Le
méridien de référence est  le méridien de Greenwich : ses points ont pour  longitude 0° .

10 Dans le repère indiqué, donner les coordonnées de 12 Donner la latitude et la longitude des points M et N.
chacun des sommets du pavé droit ABCDFEGH.
90° N
E G
1
60° N
F 1 C H x
B
1 45° N
e

M
tud

A D
L ati

30°
30° N E
135°
O Longitude 15°
A(0 ; 2 ; 0) ; B(0 ; 2 ; 1) ; C(5 ; 2 ; 1) ; D(5 ; 2 ; 0) ; E(0 ; 0 ; 1) ; E
105° 15° N 15°
F(0 ; 0 ; 0) ; G(5 ; 0 ; 1) ; H(5 ; 0 ; 0). O 90° 30° O
75° 60° 45° O
O O O O

11 Dans le repère ci-dessous, placer les points R(1 ; 3 ; 0), Éq u a te ur N


15° S
S(2 ; 0 ; 1,5) et T(0 ; 0 ; 3).
x 30° S
z
T E H
S
G La latitude du point M est de 45° nord, et sa longitude
F
est de 120° ouest.
A D
1 La latitude du point N est de 15° sud, et sa longitude
1 R est de 15° ouest.
B y
1 C

Chapitre 15 Solides de l’espace 67

9782017025214_P048-069.indd 67 20/01/2017 18:36


3 Construire des sections planes de solides

Je revois le cours

• La section d’un parallélépipède rectangle par un plan parallèle à


B C B C
l’une de ses faces est un  rectangle de mêmes  dimensions A D A D
 que cette face . G G
F F
• La section d’un parallélépipède rectangle par un plan parallèle à H E H E
l’une de ses arêtes est un  rectangle .
• La section d’un cylindre de révolution par un plan parallèle à l’une de
ses bases est un  cercle de même  rayon O′ O′ B
 que la base . A
A R
H
• La section d’un cylindre de révolution par un plan perpendiculaire à
C
O R
l’une de ses bases est un  rectangle dont l’une des dimensions O D
est la  hauteur du cylindre .
S
S
I r
O′
r
O R
D O R
O C
O R
A B

• La section d’une pyramide ou d’un cône de • La section d’une sphère par un plan est un
révolution par un plan parallèle à la base est une  cercle .
 réduction de la base .

13 On considère un cylindre de révolution de hauteur b. par le plan parallèle à [AE] passant par B et D.
7 cm et dont un disque de base a pour centre O et pour Le rectangle BDHF avec DH = 6 cm et
rayon 4 cm. On coupe ce cylindre par un plan parallèle BD =  32 + 4 2 = 5 cm.
à sa base à 3 cm du point O. 15 On a coupé une sphère de centre O et de rayon 10 cm
• Quelle est la nature de cette section ? En préciser
par un plan situé à 7 cm de son centre.
les caractéristiques.
La section obtenue est un cercle.
C’est un cercle de rayon 4 cm.
• Quel est son rayon ?
14 On considère le pavé droit B D’après le théorème de Pythagore dans le triangle OAB
C
ABCDEFGH tel que AE = 6 cm, A D rectangle en A, OA2 + r2 = OB2.
AD = 3 cm et HG = 4 cm. M r2 = OB2 – OA2 = 102 – 72 = 51. Donc r = 51 ≈ 7,1 cm.
Déterminer la nature et les
dimensions de chacune des G B r
F A
sections planes obtenues quand E H
7 cm
10

on coupe ce pavé droit :


cm

O
a. par le plan parallèle à ABCD passant par M.
Un rectangle de mêmes dimensions que ABCD : 3 cm
par 4 cm.

68 Organisation et gestion de données, fonctions

9782017025214_P048-069.indd 68 20/01/2017 18:36


Problèmes
On obtient ainsi une pyramide plus petite.
A

E D
16 On a empilé sept cubes identiques de côté 3 cm de
façon à obtenir le solide suivant : O
B C

Quelle est la nature de la base de cette petite pyramide ?


Quelles sont les dimensions de cette base ?
Calculer la surface de la face de droite et le volume
La base de la petite pyramide est un carré. C’est une
de ce solide. 1
réduction du carré de base de rapport , c’est donc
La face de droite est composée de 4 carrés de côté 3 cm. 7
Donc sa surface est de 4 × (3 cm)2 = 36 cm2. 1 40
un carré de côté × 40 = cm ≈ 5,7 cm .
Le volume du solide est de 7 × (3 cm)3 = 189 cm3. 7 7
3. Un épandeur de sel de déneigement a la forme
(renversée) et les mêmes dimensions que le tronc
Brevet 7 cm
17  On remplit le verre de pyramide obtenu si on enlève à la pyramide de
conique suivant à ras bord,
6 cm

la question 1 la petite pyramide de la question 2.


puis on verse son contenu
dans le verre cylindrique
d’à côté.
• À quelle hauteur arrive le 4 cm
liquide ?
1
9 verre conique = × 3,52 π × 6 = 24,5π cm3
3
Soit h la hauteur dans le verre cylindrique, on doit avoir
24,5
22 × π × h = 24,5π donc 4h = 24,5 et h = = 6,125 .
4
Le liquide arrive environ à une hauteur de 6,1 cm.

Quel volume de sel peut-on espérer épandre au maxi-


18 Brevet  ABCDE est une A
mum si on utilise toute la quantité de sel placée dans
pyramide régulière à base
l’épandeur ? Convertir ce résultat en litres (arrondir
carrée de centre O, et de
au centilitre).
hauteur AO = 30 cm. On E D
Le volume de cet épandeur de sel se calcule en retran-
donne BC = 40 cm.
chant au volume de la grande pyramide (16 000 cm3),
O
1. Calculer le volume de
le volume de la petite pyramide de base un carré de
cette pyramide. B C 40 30
côté cm et de hauteur cm.
1 7 7
Le volume d’une pyramide est 𝒱 = aire base × hauteur
1 1 13 2
𝒱 = × BC2 × AO = × 402 × 30 = × 1 600 × 30 = 16 000
1 2
1 40 30 16 000
3 3 3 𝒱 = 16 000 – × × = 16 000 –
Le volume de la pyramide est 16 000 cm3. 3 7 7 343

5 488 000 − 16 000 5 472 000


2. On coupe cette pyramide par un plan parallèle à la 𝒱= =
343 343
1 2
1 1
base, à de [AC] à partir du sommet AF = AC 𝒱 ≈ 15 953 cm3 ≈ 15,953 dm3 ≈ 15,95 L
7 7
(voir figure ci-après). Le volume de l’épandeur de sel est d’environ 15,95 litres.

Chapitre 15 Solides de l’espace 69

9782017025214_P048-069.indd 69 20/01/2017 18:36


Brevet
1 Gourmandises 2 À la montagne
Un confiseur lance la fabrication de bonbons au cho- L’inspecteur G. est en mission dans l’Himalaya. Un
colat et de bonbons au caramel pour remplir 50 boites. hélicoptère est chargé de le transporter en haut d’une
Chaque boite contient dix bonbons au chocolat et montagne puis de l’amener vers son quartier général.
huit  bonbons au caramel. Le pilote : « Alors, je vous emmène, inspecteur ? »
1. Combien doit-il fabriquer de bonbons de chaque L’inspecteur : « OK, allons-y ! Mais d’abord, puis-je voir
sorte ? le plan de vol ? » Le trajet ABCDEF modélise le plan de
Nombre de bonbons au chocolat : 10 × 50 = 500 vol. Il est constitué de déplacements rectilignes. On a
Nombre de bonbons au caramel : 8 × 50 = 400 de plus les informations suivantes :
AF = 12,5 km ; AC = 7,5 km ; CF = 10 km ; AB = 6 km ;
2. Jules prend au hasard un bonbon dans une boite.
DG = 7 km ; EF = 750 m. (DE) est parallèle à (CF).
Quelle est la probabilité qu’il obtienne un bonbon
ABCH et ABGF sont des rectangles.
au chocolat ?
C D
10 10 5 B G
= =
10 + 8 18 9
3. Jim ouvre une autre boite et mange un bonbon.
Gourmand, il en prend un deuxième sans regarder.
E
Est-il plus probable qu’il prenne alors un bonbon au H
A F
chocolat ou un bonbon au caramel ? Le pilote : « Je dois faire le plein... »
–9 L’inspecteur : « Combien consomme votre hélico ? »
17 chocolat
10 chocolat Le pilote : « 1,1 L par km pour ce genre de trajet. »
– caramel
18 8
– L’inspecteur : « Mais le plein nous surchargerait ! 20 L
17
10

8 17 chocolat de carburant seront très largement suffisants. »

18 caramel
caramel
1. Vérifier que la longueur du parcours est 21 km.
–7
17 D’après le théorème de Pythagore dans le triangle ABC
rectangle en B, on a AC² = AB² + BC²
Soit A l’évènement « prendre un bonbon au chocolat
BC² = AC² – AB² = 7,5² – 6² = 56,25 – 36 = 20,25
la deuxième fois ».
10 9 8 10 5 1 BC = 20,25 = 4,5
P(A) = × + × = . Donc P(A) . .
18 17 18 17 9 2 CD = BG – BC – DG = 12,5 – 4,5 – 7 = 1
Donc il est plus probable qu’il prenne un bonbon au
GE = GF – FE = 6 – 0,750 = 5,25
chocolat.
D’après le théorème de Pythagore dans le triangle DGE
4. Lors de la fabrication, certaines étapes se passent rectangle en G : DE² = DG² + GE² = 7² + 5,25² = 76,5625
mal et, finalement, le confiseur a 473 bonbons au DE = 76,5625 = 8,75
chocolat et 387 bonbons au caramel. Le trajet a donc une longueur de :
Peut-il encore constituer des boites contenant 6 km + 4,5 km + 1 km + 8,75 km + 0,75 km = 21 km.
dix bonbons au chocolat et huit bonbons au caramel 2. Le pilote doit-il avoir confiance en l’inspecteur G. ?
en utilisant tous les bonbons ? Justifier la réponse. Justifier la réponse.
473 ÷ 10 = 47,3 Pour faire ces 21 km, il faut à l’hélicoptère :
Ce n’est pas un nombre entier, donc il ne peut pas 21 km × 1,1 L/km = 23,1 L de carburant.
constituer ses boites en utilisant tous les bonbons. Le pilote ne doit pas faire confiance à l’inspecteur.

70 Problèmes de Brevet

9782017025214_P070-072.indd 70 31/01/2017 14:59


Brevet
3 Affirmatif
2. Calculer la durée du trajet d’un skieur qui prend ce
Indiquer si les affirmations suivantes sont vraies ou
télésiège. On arrondira le résultat à la seconde près,
fausses. Justifier les réponses.
puis on l’exprimera en minutes et secondes.
• Affirmation 1 : La solution de l’équation d
v = donc le temps de trajet d’un visiteur est :
5x + 4 = 2x + 17 est un nombre entier. t

5x + 4 = 2x + 17 donc 3x = 13 d 1 453 m
t= = ≈ 264 s = 240 s + 24 s = 4 min 24 s
13 v 5,5 m/s
x= . Ce n’est pas un nombre entier, donc l’affir-
3 3. Calculer l’angle formé avec l’horizontale par le câble
mation est fausse.
de ce télésiège. On arrondira le résultat au degré près.
• Affirmation 2 : Manu affirme que, sur ces étiquettes, le
On peut schématiser la
pourcentage de réduction sur la montre est supérieur C
situation. Dans le triangle
à celui pratiqué sur la paire de lunettes. 53
m
14

422 m
ABC rectangle en B :
56 € ! = BC = 422
sin BAC
31,50€ 9
12

6
3
42€ AC 1 453
! ≈ 17°.
d’où BAC
A B
45€ L’angle formé avec l’hori-
31,50 30 zontale par le câble de ce télésiège est d’environ 17°.
= 0,7 = 1− 0,3 = 1−
45 100
5 Macarons
42 25
= 0,75 = 1− 0,25 = 1−
56 100 Pour présenter ses macarons, une boutique souhaite
Le pourcentage de réduction sur les lunettes est de
utiliser des présentoirs dont la forme est une pyramide
30 %, et est supérieur à celui sur les lunettes qui est
régulière à base carrée de côté 30 cm, et dont les arêtes
de 25 %. L’affirmation est fausse. S
latérales mesurent 55 cm.
4 Le télésiège
On a schématisé le présen-
Sur un télésiège de la station de ski, on peut lire les toir par la figure ci-contre. D C
informations suivantes : • Peut-on placer ce pré-
Télésiège 6 places sentoir dans une vitrine O
Vitesse : 5,5 m·s–1 Puissance : 690 kW A
réfrigérée parallélépi- B
Débit maxi : 3 000 skieurs par heure
Altitude du départ : 1 839 m Altitude de l’arrivée : 2 261 m pédique dont la hauteur est de 50 cm ?
Distance parcourue entre le départ et l’arrivée : 1 453 m
Alt. : 2 261 m Dans ABC rectangle en B, d’après le théorème de
Pythagore : AC² = AB² + BC² = 30² + 30² = 1 800
53 m Donc AC = 1 800
Alt. : 1 839 m 14
ABCD est un carré, donc ses diagonales se coupent en
Ouverture du télésiège : 9h Fermeture : 16h

1 800
1. Une journée de vacances d’hiver, ce télésiège fonc- leur milieu et AO = .
2
tionne avec son débit maximum pendant toute sa D’après le théorème de Pythagore dans ASO rectangle
durée d’ouverture. Combien de skieurs peuvent 2
prendre ce télésiège ? en O : AS² = AO² + SO² donc 552 =
1 800
1 800
2 1 + SO2 2
Le télésiège est ouvert de 9 h à 16 h, soit 7 h. Il peut trans- Donc SO2 = 3 025 − = 2 575
4
porter 3 000 skieurs par heure, donc le nombre de skieurs D’où SO = 2 575 ≈ 50,7 . Le présentoir ne peut pas
pouvant prendre ce télésiège est 7 × 3 000  = 21 000. être placé dans la vitrine de hauteur 50 cm.

Problèmes de Brevet 71

9782017025214_P070-072.indd 71 20/01/2017 18:34


Brevet
6 Forfaits 7 Mariage
Une station de ski propose deux tarifs de forfaits : Pour son mariage, le samedi 20 aout 2016, Norbert
– tarif 1 : le forfait « journée » à 40,50 € ; souhaite se faire livrer des macarons. L’entreprise lui
– tarif 2 : achat d’une carte club SKI sur Internet pour demande de payer 402 €, frais de livraison compris.
31 € et donnant droit au forfait « journée » à 32 €. À l’aide des documents ci-dessous, déterminer dans
1. Déterminer par le calcul : quelle zone se trouve l’adresse de livraison.
a. le tarif le plus intéressant pour Elliot qui compte Doc. 1 Bon de commande de Norbert
skier deux journées ; 10 boites de 12 petits macarons chocolat
10 boites de 12 petits macarons vanille
Prix avec tarif 1 : 2 × 40,50 € = 81 € 5 boites de 12 petits macarons framboise
Prix avec tarif 2 : 31 € + 2 × 32 € = 31 € + 64 € = 95 €. 2 boites de 12 petits macarons café
1 boites de 6 petits macarons caramel
Le tarif le plus intéressant est le tarif 1.
Doc. 2 Tarifs de la boutique
b. le nombre de journées de ski à partir duquel le
Jusqu'à 5 boites
tarif 2 est plus intéressant. Parfum au choix À partir de la
achetées
sixième boite
Soit x le nombre de journées de ski. Boite de 6 petits identique
9 € la boite
31 macarons achetée,
31 + 32x < 40,50x soit 31 < 8,50x soit x . . Boite de 12 profitez de
31 8,50 petits macarons
16 € la boite
20 % de
Or ≈ 3,6 donc le tarif 2 est plus intéressant que
8,50 Boite de 6 gros réduction
le tarif 1 à partir de quatre journées de ski. 13,50 € la boite sur toutes
macarons
vos boites de
Boite de 12 gros ce parfum.
2. Le graphique ci-contre 350 Prix en euros 25 € la boite
macarons
Tarif 1
donne les prix en euros 325
300 Tarif 2
Les frais de livraison, en supplément, sont détaillés ci-
dessous en fonction de la zone de livraison.
des forfaits en fonction du 275
250
225
nombre de jours skiés pour 200 Doc. 3 Tarifs de livraison
175 En semaine Samedi et dimanche
les deux tarifs. 150
Déterminer par lecture 125 Zone A 12,50 € 17,50 €
100
75 Zone B 20 € 25 €
graphique : 50 Zone C 25 € 30 €
Nombre de
25 jours de ski
a. le tarif pour lequel le prix
0 1 2 3 4 5 6 7 8
payé est proportionnel au Cout des 10 boites de 12 macarons chocolat :

1 2
20
nombre de jours skiés (justifier la réponse) ; 10 × 16 € × 1− = 128 €
100
C'est le tarif 1, car le graphique correspondant est une Les macarons à la vanille coutent le même prix.
droite qui passe par l’origine du repère. Cout des 5 boites de 12 macarons framboise :
5 × 16 € = 80 € .
b. une estimation de la différence de prix entre les deux
Cout des 2 boites de 12 petits macarons café :
tarifs pour six jours de ski ;
2 × 16 € = 32 €.
245 − 225 = 20, donc pour six jours de ski, la différence
Cout d’une boite de 6 petits macarons caramel : 9 €.
entre les deux tarifs est d’environ 20 €.
Cout total sans la livraison :
c. le nombre maximum de jours de ski que peut faire 128 € × 2 + 80 € + 32 € + 9 € = 377 €
Elliot avec un budget de 275 €. Montant de la livraison : 402 € − 377 € = 25 €.
Avec 275 €, Elliot peut skier six jours avec le tarif 1 et D’après le document 3, comme la livraison a lieu un
sept jours avec le tarif 2. samedi, l’adresse de livraison est située dans la zone B.

72 Problèmes de Brevet

9782017025214_P070-072.indd 72 24/01/2017 16:52

Vous aimerez peut-être aussi