Vous êtes sur la page 1sur 96

2

2ème édition

LE GUIDE DU

BONHEUR
(Anciennement 1,2,3 Bonheur, Editions Arbre Fleuri)

De la Source à
Cathy Muller

3
4
REMERCIEMENTS
Lina, ma petite fleur des champs, c'est grâce à toi que j'ai
découvert l’Amour Universel. Nous sommes unies pour
l’éternité.
Lucie, par ton soleil intérieur, tu m’as réchauffé le cœur,
alors qu’il était dans l’hiver et la nuit. Tu es, toi aussi,
Amour inconditionnel.
Sanjana, ta vivacité et ton intelligence t’ont aidée à
surpasser toutes ces émotions difficiles pour une enfant qui
s’éveille à la vie. Reste toujours dans cette force qui t’anime
en écartant la brume qui provient des éléments extérieurs.
Et enfin Samuel, mon petit dernier, tellement Amour.
Je vous aime mes enfants.
Merci à toi, Patrick, qui partage ma vie et mon amour.
Je remercie, du fond de mon être, les personnes qui m’ont
aidée à dépasser mes doutes et à fondre dans l’univers des
Etres lumineux, particulièrement Rita, grande dame de
l’Amour et tous mes frères et sœurs, les travailleurs de
l’Amour.
Merci à tous les Etres de Lumière qui m’ont enseigné
comment trouver le bonheur.
Je t’aime Mon Père Très Haut et Très Proche, Dieu.
Cathy

5
6
MOT DE CATHY (HINRI)
Qu’est-ce que le bonheur ?
C’est une question à laquelle je n’ai jamais trouvé de
réponse jusqu’à ce que j’entende une petite voix qui me dise
: « Le bonheur est d’être toi-même. »
Mais que veut dire être soi-même ? Ne sommes-nous pas
nous-mêmes avec nos qualités, nos défauts, nos peines, nos
joies ? Ce n’est pas pour autant que nous sommes heureux.
J’ai cherché à comprendre. J’ai demandé de l’aide pour moi
aussi, trouver le bonheur, parce que ma vie n’a pas été un
conte de fées. Comme pour la majorité des êtres humains,
elle est plutôt une série d’expériences douloureuses,
humiliantes ou tristes.
Pourtant, il y avait toujours au fond de moi cette petite
lumière à peine perceptible, mais bien présente.
Le jour où Lina est morte, ma fille chérie, ma fille aînée,
celle par qui j’avais cru découvrir le bonheur en mettant au
monde mon premier bébé, j’ai mis une croix sur le mot «
bonheur ». Je me suis dit : « Ça n’existe pas. » Et même pire
: « Sur Terre, il n’y a que des malheurs. » Ma petite Lina,
âgée de 10 ans, s’en allait, après d’abominables souffrances.
Je restai là comme un robot devant fonctionner pour mes
deux autres enfants, mais pour moi la vie n’était plus qu’une
obligation. La petite lumière au fond de moi s’était éteinte.
J’ai trouvé qu’il était préférable de ne plus penser pour ne
pas souffrir. Je me suis mise à l’écart de toutes tentatives
d’être heureuse.
C’est là que Lina, auprès de Dieu, a commencé à me parler,
avec patience, avec amour, elle a su me faire accepter son

7
départ physique et surtout comprendre que la vie ne
s’arrêtait pas après la mort. Malgré les craintes de me
tromper, de m’inventer des dialogues, de plonger dans une
douce folie, j’ai tenu bon, car je pouvais sentir pendant ces
communications l’amour très fort d’une petite fille pour sa
maman, car je ressentais cette enfant au-delà de tout
raisonnement humain, car elle m’a donné la force de
continuer et avec le temps qui passait, de retrouver une
nouvelle joie de vivre, différente certes, mais bien plus
profonde et sincère.
Depuis, elle et moi donnons de nous-mêmes pour aider les
gens à comprendre le vrai bonheur et à le vivre.
Il n’est pas écrit que l’homme doit être malheureux pour
grandir. Oh non ! Les épreuves sont des marches pour
avancer vers notre état d’être divin, mais si nous en
comprenons les règles, ces mêmes difficultés ne sont plus
insurmontables, mais enrichissantes.
Je reçois des enseignements qui m’ont aidé à trouver ce
bonheur. Aujourd’hui, je les partage avec vous.

8
INTRODUCTION
Je suis Dieu le Père, le Père Très-Haut Je suis la Source, la
création de toute chose Je suis en chacun de vous, en
chacune de vous Je suis avec vous. Nous sommes UN.
Le livre que Je vais dicter maintenant à Ma fille Hinri sert
de support à l’élévation de votre âme, à la découverte de
votre vrai Moi et à la mise en place d’une nouvelle façon de
penser, d’une nouvelle façon de vivre, afin d’atteindre le
bonheur sur terre, qui est tout à fait possible avec un regard
différent, avec les yeux du cœur.
Ce livre vous apprendra à accepter les différentes étapes de
votre voyage terrestre, à comprendre le pourquoi de certains
événements, à aimer la vie tout simplement.
N’oubliez jamais que Je suis avec vous et en vous, que Nous
sommes tous unis par le même amour.
Dans quelque temps, vous comprendrez pourquoi la terre va
si mal, pourquoi très souvent les humains choisissent
l’ombre et vous vous rendrez compte que la force de la
lumière est bien plus puissante. Pour y accéder, vous avez
devant vous un chemin de travail sur soi, empli des
souvenirs de ce que votre âme a vécu et veut vivre de
nouveau.
Chaque jour, lisez-en quelques pages et laissez-vous
imprégner de Mon amour divin qui veut faire de vous des
êtres heureux. Le bonheur vous appartient. Il n’est pas
nécessaire de souffrir pour s’élever car Je vous aime tous,
j’aime chacun de vous et Je veux vous voir dans la joie.
Commencez par changer votre perception du bonheur. C’est
là le plus difficile travail, car vous devez découvrir que le
bonheur est en vous. Tout ce qui est autour de vous est

9
éphémère et n’a aucune valeur en soi tant que vous ne vous
êtes pas retrouvé vous-même.
A votre naissance Je vous ai donné la richesse d’un bagage
empli d’amour et de tendresse pour vous aider à découvrir
par vous-même tout ce que l’amour peut accomplir.
Nous allons étudier le début de l’histoire de votre âme, afin
que vous sachiez que la vie n’est qu’un exil sur terre pour
vous permettre d’expérimenter différentes émotions et les
gérer. Ceci vous aide à choisir les voies qui vous permettent
de vous élever toujours davantage afin que vous arriviez
dans l’Au-delà transformé et grandi.
Le voyage terrestre est une suite d’expériences heureuses ou
malheureuses que vous vivez avec votre mental, avec votre
esprit. Il est important d’unir votre esprit et votre âme le
plus souvent possible, afin de vous souvenir pourquoi vous
êtes venus ici et comment aimer sans limite et sans
possession.
Je vous le répète, l’amour peut tout. L’amour est la clé de
toutes les serrures, il est le moteur de votre âme, ce qu’il y a
de plus beau, de plus vrai, de plus merveilleux.

10
CHAPITRE 1
CRÉATION DE VOTRE ÂME
Votre âme a été créée voici plusieurs millions d’années,
alors que tout se mettait en place pour le grand cycle de la
vie.
Votre âme a été créée, elle a grandi comme un fœtus dans le
ventre de sa mère pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui, un
enfant qui expérimente.
Votre âme a été créée par l’énergie pure de la Source, par
Moi-même.
Les Etres de Lumière qui ont contribué à la création du
monde ont façonné également, à leur manière, différentes
caractéristiques de chaque âme, pour que celles-ci fassent
partie de l’Union.
L’union est l’ensemble de toutes les âmes élevées qui ont
atteint un niveau supérieur de compréhension de la vie
terrestre et céleste. Ensemble, elles oeuvrent pour aider les
autres à se réveiller, à rechercher l’amour divin qui réside en
chacune d’elles. C’est une grande chaîne d’amour reliée par
la joie et le bonheur de ne plus se sentir seul.
L’âme a grandi, guidée par les Etres de Lumière, elle a
expérimenté toutes sortes de situations, d’émotions, de joies
et de peines.
L’âme a vécu la dualité, sachant que toute énergie revient
toujours à la Source. Elle a vu la différence entre le bien et
le mal. L’énergie du mal est la même que l’énergie du bien,
mais à un taux vibratoire différent. L’âme fait la différence
et c’est heureux, car ainsi elle peut diriger ses vibrations
vers le haut pour ne pas rester dans l’ombre.

11
A la Source, il n’y a que de l’énergie pure, l’énergie de
Dieu, l’énergie de l’Union divine. L’âme a eu le choix
d’utiliser cette énergie comme elle le voulait pour faire ses
expériences. Certaines de ces âmes n’ont malheureusement
pas compris l’importance de rester dans la pureté et ont
façonné une énergie, l’utilisant pour la destruction.
Ah l’âme, quelle belle partie de vous-même ! Elle sait ce qui
se passe dans le Royaume de Dieu, elle a connu des milliers
d’autres âmes entre chaque incarnation et pendant les vies
terrestres. Ah l’âme, quel bijou, quel joyau, quelle grande
voyageuse !
C’est vous, vous tel que vous êtes aujourd’hui avec en plus
un esprit qui doit se rappeler, qui doit retrouver ses
souvenirs.
L’âme est la seule vérité, l’ultime vérité de vos trois corps.
Quand vous vous serez souvenu de ce qu’elle est venue faire
dans cette existence terrestre, vous comprendrez tout ce que
vous n’avez jamais réussi à accepter. Alors une nouvelle vie
commencera pour vous.
Vous êtes des âmes uniques. Chaque âme est absolument
différente des autres.
Tous les ingrédients ont été placés pour qu’elle puisse
expérimenter et devenir une âme élevée. C’est un peu
comme si elle se trouvait au pied d’une tour de plusieurs
dizaines d’étages. Chaque étage correspond à une vie, à une
existence, qu’elle soit terrestre ou d’ailleurs. Chaque palier
est un moment nécessaire pour que l’âme retrouve son guide
et continue à s’élever.
On pourrait dire que certaines âmes prennent l’ascenseur
pour une vie ou pour une autre en fonction de ce qu’elles
auront expérimenté dans certaines de leurs existences.
Il est clair que chacune aura vécu chaque expérience. Mais
comme elle vit plusieurs vies, elle n’est jamais au même

12
point d’une vie à l’autre.
On peut également estimer que certaines d’entre elles
s’élèvent dans une vie et redescendent dans l’autre. Cela
peut durer des centaines d’existences. Il est inutile que votre
esprit connaisse tout des existences passées. De toute façon,
vous n’auriez simplement pas le temps pour cela.
Certaines âmes s’arrêtent en cours de route. À la fin d’une
des existences, elles décident de rester là où elles en sont.
Ces âmes ont échoué vie après vie et ne veulent plus
expérimenter sur terre. Elles sont alors retenues dans leur
propre ego. Hé oui ! Une âme aussi a un ego, pas
uniquement l’esprit.
L’évolution de votre âme dépend également et tout autant de
l’esprit qui l’accompagne. Toute vie a son importance parce
qu’elle est une école différente pour apprendre selon une
méthode bien définie par l’environnement que vous aurez
choisi.
Si vous expérimentez la pauvreté parmi les riches, cela sera
plus difficile que si vous le viviez avec d’autres pauvres. Si
vous souffrez d’une maladie, bien entouré de vos proches et
de médecins compétents, vous vivrez cela d’une façon
différente que si vous étiez malade dans la brousse. Donc,
chaque vie a sa propre école en fonction de l’endroit où
vous naissez.
Vous tenez compte de tout ceci avec votre guide avant de
vous incarner. Une fois arrivé en haut de la tour, vous
pouvez estimer avoir connu toutes les situations dans toutes
les écoles possibles. Cela vous semble difficile, n’est-ce pas
? Eh bien pourtant, il en est ainsi.
En majorité, les âmes incarnées actuellement ont déjà
terminé la roue de leur incarnation et elles sont venues pour
aider les autres à entrer dans la lumière. La plupart de ces
âmes sont devenues des êtres de lumière. Durant cette

13
incarnation, elles doivent s’en rappeler. Certaines y
arriveront rapidement, d’autres plus difficilement. Celles qui
y parviennent en premier vont aider les autres à s’en
souvenir. Ainsi la lumière renaîtra sur terre comme au
premier jour.
Chaque âme dispose de plusieurs possibilités pour parvenir
à la lumière. Certaines d’entre elles sont, dès la naissance,
en union avec le corps et l’esprit ; elles cheminent dans
l’amour et la paix. D’autres, dont l’esprit reprend les rênes,
auront besoin de différents stratagèmes pour découvrir leur
voie commune et pourquoi cette existence a été décidée.
Il y a aujourd’hui plus de maladies physiques qu’il n’y en a
jamais eu par le passé. Malgré les progrès de la médecine,
de plus en plus de gens meurent de maladies comme le
cancer ou le sida. Tout ceci est expliqué par cette fin de
période. Tout ceci est dû au manque de compréhension de
l’esprit face à sa mission sur terre. Il peine à se rappeler qui
il est vraiment et a du mal à éliminer les obstacles qui le
freinent dans cette mission d’être de lumière.
La mort de ces personnes n’ayant pas compris le sens de
leur vie n’est pas une punition, bien au contraire.
Car une fois délivrés de l’enveloppe charnelle, l’âme et
l’esprit, fondu en elle, pourront continuer la mission.
Simplement leur vibration sera autre.
La fin de cette ère est également la fin de la médecine
allopathique. Dans le Nouveau Monde, vous serez suffi-
samment éclairés pour comprendre que la maladie est le
résultat de l’âme emprisonnée par l’ego de l’esprit.
Regardez autour de vous toutes ces thérapies énergétiques
qui se mettent en place et font des merveilles, même pour
des maladies que la médecine classique tient pour
incurables. De grands changements, des guérisons
spontanées se produisent lorsque l’esprit prend conscience
que son âme existe. Beaucoup moins de souffrances

14
physiques et morales seront vécues dans le Nouveau Monde.
Cela ne veut pas dire que tout le monde sera en parfaite
santé. Il existe bien entendu des désordres pathologiques qui
pourront être traités à base de plantes ou par des médecines
douces. L’âme, unie à l’esprit et au corps, est la victoire et la
récompense de chaque individu. Écoutez votre âme et vous
retrouverez la paix intérieure avec l’envie et la motivation
de vivre heureux.

15
16
CHAPITRE 2
COMMENT SE DÉTACHER DES LIENS KARMIQUES
Il fut un temps où vous étiez énergie pure ; ce temps est très
lointain. Depuis plusieurs vies se sont succédées. Lors de
vos nombreux retours dans l’Au-delà, vous avez essayé de
comprendre l’esprit de la vie précédente et les efforts à
fournir pour nettoyer votre karma. Chaque vie a été une
étape de plus pour réaliser le but de cette incarnation
cherchant à vous libérer totalement des chaînes du passé,
mais aussi à glorifier vos actes d’amour pour effacer
définitivement de votre aura tout acte ou pensée sortis de
l’ombre.
Votre âme s’est déjà libérée de lourdes chaînes. S’il en reste
encore c’est principalement dû à cette existence-ci, à la
mauvaise compréhension de votre esprit par rapport à votre
mission sur terre.
Pour beaucoup d’entre vous, cette incarnation est la
dernière.
Pourquoi ? Me direz-vous. Parce que nous entrons dans
l’ère nouvelle et que vos âmes ont activé le nettoyage pour
arriver à l’âge d’or en étant à nouveau énergie pure. C’est la
raison pour laquelle beaucoup d’entre vous ont vécu une vie
douloureuse, car il fallait purifier ce qu’il restait de noirceur
dans votre âme. Rien n’est dû au hasard. Il n’est pas
nécessaire de souffrir pour vous élever. Il est en revanche
indispensable de lâcher le poids des vies précédentes, en
sorte que la balance soit équilibrée. Selon vos anciennes
vies, il y a plus ou moins à rattraper. Vous êtes bons, vous
êtes justes, vous êtes amour et vous n’acceptez pas toutes
ces souffrances, toutes ces épreuves. Mais avez-vous pensé

17
à vos anciennes incarnations. Peut être tirez-vous derrière
vous des vies de mépris des autres, des vies où vous étiez
dans les ténèbres. Je ne vous accuse pas du tout. Je ne suis
pas un Dieu qui juge, mais qui aide, qui aime et qui efface
avec vous le mal que vous avez pu connaître avant cette
incarnation ou pendant celle-ci. Vous voulez être pur ? Vous
êtes pur. Vous avez souffert, vous avez grandi, vous vous
êtes élevé au point d’être libéré maintenant de vos chaînes
karmiques. Peu d’entre vous ont encore un poids karmique à
porter, que ce soit individuel ou familial.
Je vous ai fait une promesse avant cette incarnation, celle de
vous aider à vous délier, à vous détacher de votre passé.
Il aura fallu des épreuves pour certains et pas pour d’autres,
mais J’étais là à chaque instant. Maintenant Je peux vous
annoncer que les chaînes du karma collectif sont brisées.
Les chaînes du vôtre, si elles ne sont pas encore
complètement sciées ne vont pas tarder à l’être. D’ici
quelques années, tous ceux qui le veulent auront libéré
totalement leurs âmes de leur passé jusqu’à ce jour.
C’est une grande bénédiction pour vous et pour la planète,
qui elle aussi se libère des derniers poids de son passé, du
karma collectif de l’humanité.

Le karma
Il y a dans toute l’existence de votre âme beaucoup de faits,
d’actions et de pensées, qui se sont accumulés durant toutes
vos vies terrestres. C’est ce qu’on appelle le karma, dans la
religion hindouiste.
Il est vrai qu’il faut en tenir compte pour arriver à
comprendre les faits, gestes et pensées de la vie que vous
êtes en train de vivre maintenant. Car tout ceci est lié.
Vous ne pouvez être léger, vous ne pouvez vous sentir libre,
si vous tirez derrière vous une grosse charrette pleine de

18
troncs et d’épineux. Il faut donc s’en libérer. Il faut donc
lâcher ce poids qui vous retient au sol.
Il est toujours un moment parfait où vous aurez
l’opportunité de le faire.
Or, Je vous le dis, pour vous c’est maintenant. Tout va très
vite et il est important de se sentir léger pour l’ascension. La
dette karmique est comme une balance chez l’épicier. Vous
prenez des aliments et vous payez, mais quelquefois vous
n’avez pas l’argent, alors vous demandez crédit et vous
payez plus tard.
La dette karmique existe quand la balance n’est pas à jour,
quand il y a eu plus de débit que de crédit dans toutes vos
existences.
Vous pouvez très bien attendre la fin de la vie terrestre et
régler vos dettes dans l’Au-delà, mais si vous le faites sur
terre, vous arriverez comme un Etre de Lumière dans
l’Univers de l’Amour, brillant comme un soleil.
Alors, Je vous propose de faire vos comptes, avec l’aide du
Ciel, et de déposer le poids qui vous empêche de vous
élever, car c’est ce à quoi vous aspirez. D’où votre
découragement quelquefois de voir que vous recherchez
l’élévation et que malgré tout ce que vous entreprenez, vous
restez au sol.
Décollez maintenant, prenez de l’altitude, avancez vers la
Lumière et profitez des bienfaits qu’elle vous apporte.
Vous êtes prêts, Mes enfants. Lancez-vous, c’est le moment
parfait, le moment idéal pour redevenir complètement vous-
même, comme vous le voulez, un être spirituel et un être
mental unis jusqu’à la fin de votre vie terrestre et durant
toute l’éternité. Vous êtes à la fin de vos peines Mes enfants.
Nous vous donnons un grand coup de main pour le
nettoyage, pour l’épuration de votre karma.

19
Le karma familial est bien plus complexe
La dette karmique familiale est l’ensemble des vies des
membres d’une même famille. Cela joue un rôle sur votre
karma dans le sens où vous reprenez à votre compte les
énergies de la famille à votre naissance.
Une petite partie de votre être est influencée par cette dette
karmique. Il est clair que vous ne portez pas tous les soldes
à payer. C’est une petite influence, mais il faut en tenir
compte quand les membres d’une même famille
développent la même maladie, par exemple. Elles ne sont
pas toujours génétiques, ce n’est pas uniquement physique.
Il est à ce moment conseillé d’aller voir plus loin, d’en
rechercher le sens dans la dette karmique familiale.
Cependant, du moment que vous êtes vous-mêmes nettoyé,
épuré, avec un karma libre de dettes, il n’y a pas de raison
de rechercher plus loin.
La dette karmique familiale s’éteint par elle-même pour
votre être individuel. La dette karmique individuelle est bien
plus importante à effacer que la dette karmique familiale qui
est impossible à nettoyer par un seul être. Ce sont les vies
des membres de cette famille qui vont remettre la balance à
zéro.
Vous en êtes aujourd’hui arrivé à un point où il faut effacer
la dette karmique s’il y a lieu, si elle existe.
Pour ce faire, et afin d’être entièrement libéré du passé de
vos vies antérieures, Je vous propose un petit exercice à
faire plusieurs jours de suite, une dizaine de fois au total.
Répétez après moi cette prière libératrice de votre âme :
« Mon Père et toutes les âmes de la roue cosmique,
aujourd’hui je viens vous demander de me détacher de tous
liens avec mon karma négatif.
Je vous remercie d’aider mon âme à se libérer totalement

20
du passé de ses anciennes existences.
Délivrez-moi des âmes à qui j’ai fait du mal depuis le début
de la création de mon âme et qui ne m’ont pas encore
pardonné.
Je demande pardon aujourd’hui à ces âmes.
Je suis un être pur.
Maintenant, je peux accomplir la mission que j’ai choisie en
mon âme et conscience, sans aucune interférence du passé.»
Dites le, sincèrement, à haute voix. Je vous donne la
libération maintenant Mes enfants.

21
22
CHAPITRE 3
LIBERTÉ D’ÊTRE VOUS-MÊME, D’ÊTRE.
Il y a une grande différence entre être vous-même et être ce
que la société vous a appris. Les valeurs que l’on vous a
inculquées ne vous permettent pas de vous réaliser comme
votre âme l’a choisi, en un être d’amour et de lumière.
Libérer votre esprit est votre plus grand travail maintenant.
Je vais vous enseigner dans ce livre de nouvelles façons de
devenir l’être le plus élevé qui est en vous-même : Dieu.

TECHNIQUE DE VISUALISATION
Qu’est-ce que la visualisation ?
C’est l’art de votre imagination qui vous mène vers des
destinations encore inconnues à votre esprit.
C’est l’art de réveiller en vous les multiples possibilités que
vous offre votre âme.
C’est enfin l’art d’apprendre à vous connaître, à vous re-
connaître, à prendre conscience de votre valeur.
Je vais utiliser quelques méditations que Je vous demande
d’enregistrer sur une cassette avec un fond de musique
douce et de l’écouter ; assurez-vous que vous ne serez pas
dérangé.
Commencez toujours par une auto détente en mettant votre
pensée dans chaque partie de votre corps, l’une après
l’autre, contractant et décontractant les muscles.
Débutez par les pieds et remontez jusqu’au sommet du
crâne.

23
Forcez un peu sur les endroits stratégiques, comme les
chakras, roues d’énergies que vous avez dans votre corps.
– chakra de base ou chakra racine.
Il se situe dans le bas de votre tronc, comme un lien à la
terre, entre les organes génitaux et votre coccyx
– chakra de l’ombilic, de la digestion.
C’est lui qui bloque votre digestion quand trop de soucis
vous assaillent. Il est alors déséquilibré.
– chakra du plexus solaire.
Siège de l’émotion, très souvent sollicité, de nombreux
blocages peuvent s’y trouver. Renforcez votre concentration
sur lui quelques instants en respirant profondément
– chakra du cœur.
Il est souvent très lourd, car c’est là que vous gardez vos
rancunes. Visualisez-le tournant comme une toupie, de plus
en plus vite, et éjectant de son siège toutes ces lourdes
charges inutiles qui l’empêchent de tourner librement
– chakra de la gorge.
Les non-dits s’y logent, provoquant des angines à répétition
ou des douleurs au niveau des cervicales. Visualisez la
couleur orange, une belle orange bien mûre sans tache.
Regardez ce beau fruit, cueillez-le et mangez chaque
quartier de cette orange. A chaque bouchée, imaginez-vous
en train de dire ce qui a été retenu en vous par peur ou par
gêne, depuis parfois de nombreuses années.
Dites-le maintenant à haute voix, comme si l’interlocuteur
intéressé était en face de vous, sans haine, sans agressivité,
calmement.
Ensuite regardez à nouveau ce centre d’énergie comme un
beau fruit mûr vidé de sa pulpe, léger.
– chakra du front

24
Troisième œil, jaune doré. Il est l’ouverture sur le monde
illimité de la création divine. Concentrez-vous sur cet
endroit, juste au-dessus de votre nez, entre vos deux yeux et
imaginez comme un tunnel de lumière pénétrant dans votre
front. Une fenêtre s’ouvre sur le monde de la lumière.
– chakra coronal
Au-dessus de votre tête, à environ cinq centimètres de la
base de votre chevelure. Il est le lien direct avec votre soi
supérieur, donc avec les Etres de Lumière. Chérissez cet
endroit. C’est un passage qui devrait être ouvert en
permanence, dès que votre âme est unie avec votre esprit.
Toutes sortes d’énergies passent par cet endroit. Les
vibrations sont différentes d’un Etre de Lumière à l’autre,
mais également de vos perceptions et ressentis par rapport à
votre âme.
Tout passe par cette embouchure. Vous êtes comme un vase
et le chakra coronal en est l’ouverture, plus ou moins large
selon les esprits car c’est lui qui fait la différence.
C’est sur l’esprit que nous travaillerons pour que ce puissant
centre d’énergie puisse se développer au mieux de ses
possibilités.
À chaque exercice de visualisation, repassez en revue les
chakras comme Je vous les ai décrits.
Maintenant, écoutez une des méditations que vous aurez
enregistrées sur cassette. Ne pensez à rien d’autre qu’à ce
que vous entendez. Laissez-vous complètement aller dans
cette aventure imaginaire.
Faites ces méditations en les variant. Vous pourrez bien
entendu en trouver d’autres sur des livres ou des sites
Internet ou même les inventer vous-même selon vos
besoins.
Le but est de vous ouvrir aux perceptions différentes que

25
vous procure votre imagination. Elle est bien souvent le
reflet de ce qui se passe au plus profond de vous-même,
quand affleurent les souvenirs de vos anciennes vies ou ceux
de l’Au-delà.
Utilisez-la au maximum. N’ayez pas peur d’être un enfant.
Soyez imaginatif dans votre vie de tous les jours également.
Vous vous rapprocherez ainsi de votre âme, puisque c’est le
but de cette existence.

La méditation transcendantale
Relaxez-vous comme dans l’exercice de visualisation.
Ouvrez votre chakra coronal en activant vos pensées au
centre de votre cerveau. Laissez-les venir à vous.
Fusionnez-les et entourez-les de lumière. Accueillez toute
pensée qui vient à vous jusqu’à ce que vous ayez réussi à
faire le vide total dans votre esprit.
Attendez quelques minutes, maîtrisant ainsi votre mental.
Il n’est plus nécessaire maintenant de faire le vide, car la
lumière a empli votre cerveau. Il est désormais lumineux.
Visionnez cette lumière coulant par un tunnel au-dessus de
votre chakra coronal et laissez-la pénétrer dans chaque
partie de votre corps. Laissez-la couler doucement. Vous la
sentez comme une douce chaleur qui passe par le haut de
votre crâne et descend lentement jusqu’à la plante de vos
pieds. Cette lumière continue à descendre vous ancrant ainsi
à la terre.
Vous êtes maintenant UN avec le ciel et la terre. Cette
lumière vous unit à l’univers dans son entier. Vous êtes UN
avec Dieu. Vous êtes lumineux.
Reprenez maintenant plusieurs respirations profondes et
faites profiter votre entourage de cette lumière d’amour, de

26
cette énergie d’une pureté étincelante.
Continuez ainsi pendant quelques minutes.
Tout est parfait, pour que vous puissiez ressentir les
vibrations dans votre cerveau qui décode maintenant nos
messages.
Votre divinité emplit tout votre corps, votre esprit et votre
âme.
Vous êtes unifié.
Écoutez......
Laissez nos paroles couler à travers le tunnel de lumière.
Restez ainsi le temps que vous voudrez. Cette méditation est
à faire le plus souvent possible pour l’unification de vos
trois corps. Tout au long de la journée et de la nuit, quand
vous ressentez un appel de votre divinité, rappelez-vous les
ressentis que vous avez vécus durant ce moment
d’unification.

Méditation – la liberté de votre esprit


Etendez-vous sur une surface agréable, un lit, un canapé, de
l’herbe ou tout autre endroit où vous vous sentez vraiment à
l’aise en position couchée.
La force de l’Amour pénètre en vous. La force de l’Amour
est en vous. Vous êtes fort. Vous êtes la force.
Vous êtes la force divine. Vous avez la force divine en vous.
La force vous soulève au-dessus des épreuves. Cette force
vous apprend à redevenir vous-même. Cette force vous aide
à voir les beautés de la vie, même quand tout vous semble
gris autour de vous. Cette force vous accompagne jour après
jour. Ressentez maintenant en vous ces énergies. Restez
ainsi cinq minutes.

27
Sentez la différence. Voyez-vous cette lumière qui vous
éclaire, qui illumine vos nuits, qui vous montre le chemin du
bonheur ?
Vous voyez cette voie maintenant. Elle est lumineuse,
bordée de fleurs odorantes qui vous enivrent à chaque pas.
C’est la voie du savoir, de la compréhension.
Avancez-vous sur ce chemin et prenez la main de votre
guide.
Inclinez votre tête sur son épaule. Ecoutez-le vous raconter
votre divinité.
Restez ainsi quelques minutes.
Sa douce voix pénètre en vous et c’est du plus profond de
votre corps que vous l’entendez, que vous ressentez son
amour. Il est illimité, c’est un amour qui ne juge pas, un
amour merveilleux. Vous avez toujours rêvé de vous sentir
aimé ainsi. Il est là pour vous.
Vous marchez ensemble lentement, tendrement, en
regardant la lumière en face de vous, la lumière du
Royaume de Dieu.
Continuez ainsi jusqu’à ce que vous lui ayez dit tout ce qui
vous gêne, tout ce qui vous fait souffrir, tout ce qui vous
retient si lourdement à la terre.
Il est là pour vous conseiller, pour vous aider. Demandez-lui
de répondre à vos questions, car il est à votre disposition. Il
vous connaît par cœur. Il ressent tout ce que vous ressentez.
Il voit votre bonheur. Votre guide est là pour vous.
Les guides aident les humains par amour, uniquement par
amour.
Leur travail est une des missions les plus difficiles qu’une
âme peut choisir. Pourquoi le ferait-elle, si ce n’est par
amour ?
C’est pour cela que vous devez le remercier de tout ce qu’il

28
fait pour vous.
Ce n’est pas uniquement une aide quelconque donnée à tout
le monde, c’est une aide qui vous est exclusivement
réservée.
Ce travail est difficile, car la vie terrestre amène beaucoup
de souffrance et votre guide doit très souvent vous aider à
vous relever.
Maintenant, détendez-vous encore plus profondément.
Lâchez tous vos soucis sur les côtés de la route.
Avancez détendu dans la confiance, dans la foi absolue que
tout va être réglé par la force de l’amour.

Méditation – gérer votre esprit


Installez-vous confortablement.
Respirez profondément. A chaque inspiration, laissez entrer
la lumière divine.
A chaque expiration, lâchez vos rancunes et vos peurs.
Devenez maître de vos émotions.
Restez toujours heureux avec l’Union céleste. Vous recevez
du Royaume de Dieu toute la force qui fait grandir.
Cette expérience vous aide à mettre votre ego de côté.
Je vous demande de contrôler systématiquement toutes les
pensées qui viennent à vous afin que vous deveniez maître
de votre mental.
Cela prendra plusieurs mois avant que vous n’y arriviez
totalement. Mais alors quelle LIBERTE, quel BONHEUR,
quelle belle découverte !
La force de l’Amour Je vous l’ai donnée avant votre
naissance, elle est en vous et c’est elle qui va vous montrer

29
le chemin pour arriver au bonheur, pour arriver à être vous-
même.
Faisons l’exercice.
Vous avez tous une pensée négative à laquelle penser.
Imaginez qu’elle pénètre à l’intérieur de votre mental.
Cela peut être un air trop souvent entendu ou un ressenti
difficile après un geste malvenu ou une mauvaise
interprétation d’une pensée.
Imaginez alors que cet élément est une petite graine qui ne
demande qu’à être semée, arrosée et entretenue pour devenir
une plante difficilement déracinable.
Mais maintenant, prenez cette petite graine qui n’est pas
encore en terre.
Chassez-la, ainsi que tout son cortège de difficultés.
Ensuite, ayez une pensée joyeuse.
Songez à un bon repas, à vous retrouver chez vous avec les
gens que vous aimez, à un paysage, à une journée à la
campagne ou à la mer ou à bien d’autres évènements
heureux.
Pensez uniquement à la petite graine de joie ; prenez votre
temps.
Imaginez votre esprit comme un beau jardin intérieur
embelli chaque jour par des fleurs que vous semez par votre
pensée.
Arrosez-le, entretenez-le, passez du temps à y respirer les
parfums subtils de vos plantes préférées.
Si une mauvaise herbe sort de terre, arrachez-la
immédiatement, sans lui donner l’opportunité de prendre
racine.
Visualisez votre jardin intérieur, magnifiquement fleuri.
Tout y est calme et beauté. Restez-y.

30
Méditation – l’avenir est le présent
Aujourd’hui, hier et demain sont le même instant sur la
grande roue de la vie de votre âme.
Aujourd’hui est maintenant, mais hier est maintenant aussi.
Aujourd’hui est déjà passé, comme hier et comme demain.
Maintenant est un ensemble. Vous êtes là dans le présent,
mais aussi dans le passé et dans l’avenir.
Maintenant vous êtes conscient que hier vous a amené
jusqu’ici et qu’ici est le début de demain.
Le temps ne compte pas. Seule votre paix intérieure
importe. Bien entendu, le temps est utile, pour compter le
retour d’un être aimé par exemple ou pour vous aider à vous
situer dans le temps que la société vous impose ou que vous
vous imposez.
L’élévation en revanche est intemporelle.
Vous avancez dans la lumière ; hier, aujourd’hui, demain,
cela n’a pas d’importance. Tous, vous y venez ; c’est le but
de votre vie terrestre.
La lumière est en face de vous, elle est derrière vous, au-
dessus de vous. Quoiqu’il arrive, vous venez à la lumière.
Les êtres humains la recherchent. Mais elle est présente,
autant hier, qu’aujourd’hui ou que demain, à l’intérieur de
vous. Vous êtes nés avec la lumière. La force de l’ombre n’a
aucune prise sur vous. Ni à l’intérieur ni à l’extérieur. La
lumière brille toujours pour vous. Elle vous baigne et vous
entoure.
Imaginez-vous maintenant dans un grand bâtiment.
La cave est sombre, sans lumière. Vous y descendez et y
restez quelques minutes.
A tâtons, recherchez les marches pour remonter au rez-de-
chaussée, où vous commencez à comprendre que la lumière

31
vous attend.
Pour le moment, vous ne la voyez pas, vous êtes dans la
nuit.
La lumière est à l’extérieur, mais elle est à l’intérieur de
vous aussi. Il suffit de la voir avec les yeux du cœur.
Cherchez maintenant votre lumière intérieure. Voyez
comme la petite lampe d’amour à l’intérieur de vous
illumine la nuit.
Prenez conscience de cette lumière, maintenant, aujourd’hui
et demain.
Cette lumière est en vous et vous fait avancer sans tenir
compte du jour extérieur. Vous ressentez le bonheur de
savoir qu’elle est toujours là présente pour vous.
Pénétrez maintenant dans une pièce très lumineuse ; malgré
la clarté extérieure, cherchez votre lampe intérieure. Là
aussi vous la voyez.
Visualisez-la pendant quelques instants.

Méditation – le livre de Vie


La vie terrestre est un cheminement, une continuation des
innombrables vies que votre âme a connu.
Ce que vous vivez en ce moment est à peine une virgule
dans un livre d’au moins mille pages, le livre de votre vie.
Dans celui-ci, tout est écrit.
Votre esprit humain pourrait passer de nombreuses années à
l’étudier avant de l’intégrer. Mais votre âme sait ce qu’elle a
vécu et ce qu’il lui reste à vivre.
Votre livre de vie est un moyen de vous aider à parcourir
votre route terrestre.

32
Maintenant, imaginez que vous y pénétrez.
Fermez les yeux. Laissez-vous bercer par la sensation de
n’être qu’un avec tout ce que votre âme a vécu et vivra.
Voyez vous comme un papillon qui décide de faire la
lumière autour de lui. Il entre dans un espace inconnu et
découvre un endroit merveilleux. Il volette de fleur en fleur.
Ces nouvelles couleurs, ces nouveaux parfums l’attirent plus
profondément encore dans cet endroit qu’il ne connaît pas.
Il veut aller plus loin. Il pénètre dans un édifice magnifique
qui ressemble à un château de cristal. Il passe de chambre en
chambre, découvrant dans chacune de celle-ci une histoire
différente, une vie différente.
Il continue ainsi et découvre tout à coup la chambre qui le
concerne maintenant, dans cette vie-ci. Il voit alors ce qu’il
a vécu dans la présente incarnation, ce qu’il vit en ce
moment et ce qu’il va encore vivre sur la terre. Il se délecte
d’images qui défilent devant ses yeux. Il craint un peu de
voir des épreuves trop difficiles à porter, mais il remarque
qu’il gagne toujours contre la tristesse, contre la souffrance,
parce qu’en lui coule une force qui provient non pas de cette
pièce, mais de l’ensemble du bâtiment qui est son âme.
Il peut à tout moment retirer de l’énergie de cette bâtisse
magnifique, elle-même entourée de bâtisses du même genre,
reliées entre elle par un couloir de lumière, comme si elles
se donnaient la main. Il voit l’infini de son âme et ne craint
plus ce qui se joue dans cette chambre. Désormais, cela lui
apparaît comme un simple complément à l’édification de ce
resplendissant château de cristal.

33
Méditation – la guérison de l’âme
La guérison de l’âme commence par la compréhension de la
maladie, qui n’est que le rappel de la tristesse de l’âme.
Oui une âme peut ressentir de la tristesse quand elle voit que
le choix de vie fait avant l’incarnation n’est pas du tout suivi
ou bien quand elle subit les assauts réguliers de l’esprit qui
ne la respecte pas, car il ne la reconnaît pas.
L’âme peut alors attendre que la vie se termine ou reprendre
ses droits afin d’informer l’esprit que quelque chose est à
changer. Cela peut se manifester par une tristesse accumulée
dont l’esprit ne veut pas se séparer ou par un choc
émotionnel comme la perte d’un être cher ou également par
la présence de vieilles rancunes dont l’esprit n’arrive pas à
se libérer. Il faut alors que l’âme réagisse, car elle sait !
L’erreur est de considérer la maladie comme un désordre
uniquement physique. La plupart du temps, le physique
n’est que le reflet de l’âme.
Un cancer, par exemple, dans pratiquement tous les cas est
dû à une incompréhension de l’âme face à ce que vit
l’esprit.
Nous allons maintenant commencer un travail de guérison
de l’âme qui pourra durer plusieurs jours selon la nature de
vos maux.
Installez-vous confortablement et respirez profondément
jusqu’à ce que vous ressentiez votre corps dans une
profonde détente ; cela peut prendre quelques minutes pour
certains, un peu plus pour d’autres.
Ensuite imaginez-vous sur un bateau de plaisance. Les
vagues vous bercent doucement à un rythme régulier.
Appréciez ce bercement. Le soleil chauffe votre peau et
pénètre à l’intérieur de votre corps. La force tranquille des
eaux vous conduit dans un endroit idyllique, sur une île
déserte.

34
Vous descendez et faites quelques pas sur cette terre
paradisiaque.
Vous vous allongez sur le sable doux et chaud et écoutez le
chant mélodieux des oiseaux. Prenez le temps d’apprécier
cet instant où plus rien ne vous atteint. Vous êtes seul face à
vous-même.
Maintenant vous dirigez votre attention vers l’endroit de
votre corps qui est malade.
Rassemblez toutes les cellules malades et entourez-les de
lumière dans un cercle bleuté. La couleur pénètre dans
chacune de vos cellules malades. Elle les transforme en
petites hirondelles.
Regardez-les sortir de votre corps, s’ébrouer comme un
oisillon sortant de l’œuf et s’élancer vers la lumière.
Remerciez-les de vous avoir fait prendre conscience de la
tristesse de votre âme. La maladie s’en va avec elles. Vous
êtes guéri. Vous avez redécouvert votre âme et êtes
maintenant en harmonie avec elle.
Ressentez ce bien-être retrouvé qui se répand en vous.
La guérison est la preuve que vous vous êtes élevé. Marchez
vers la lumière et remerciez votre âme de vous avoir fait
découvrir l’éternel amour de l’union divine.
Retournez sur le bateau, léger, aérien, heureux.
Pendant le voyage du retour, fêtez les retrouvailles de votre
esprit et de votre âme.
Demandez pardon et pardonnez à votre tour.
La vie terrestre est comme ce voyage en bateau, faite
d’expériences pour vous montrer la force divine qui est en
vous, malgré les jours de tempête. Les ressources de la joie
de vivre sont présentes à l’intérieur de chacun.

35
Méditation – la chaleur de l’amour
Vous êtes assis ou couché, dans une position confortable
que vous conserverez au moins quinze minutes.
Prenez de grandes inspirations en repensant à quelque chose
qui vous a fait du bien physiquement. Pensez à votre corps,
au bienfait qu’il en a tiré et au bonheur qu’a ressenti votre
esprit.
A chaque expiration, repoussez toutes les craintes qui vous
ont freiné à ce moment-là. Rejetez les doutes de ne pouvoir
vivre ce genre de plaisir plus souvent, qu’il ne dure pas, que
ce plaisir ne soit pas contrôlable, qu’il ne soit pas accepté
par Dieu.
Il peut s’agit de n’importe quel ressenti de joies que votre
corps a vécu.
Vous imaginez maintenant une grande bassine pleine d’eau
chaude. Il fait froid, il vente, il neige ; dehors c’est un vrai
temps d’hiver, gris et triste.
Vous vous plongez maintenant dans cette eau délicatement
parfumée qui vous réchauffe le corps en vous donnant des
frissons de bien-être.
Restez dans cette eau quelques minutes, pensez à chaque
membre de votre corps, commencez par les pieds, les
orteils, la plante des pieds, le talon.
Remontez par les mollets, les genoux, les hauts des jambes,
les fesses, le ventre, le plexus solaire, la poitrine, les mains,
les bras, les coudes, les épaules, le cou, la tête et enfin le
cuir chevelu.
Appréciez cette chaleur, elle est comme l’amour de Dieu,
elle vous réchauffe à l’intérieur comme à l’extérieur.
Restez ainsi dix minutes.

36
Méditation – comment parvenir à votre but
Les pensées sont créatrices, vous créez vous-même la vie
que vous vivez.
Pour être heureux, trouvez un compromis entre ce que vous
désirez et ce que vous avez déjà, en pensant toujours que
vous obtiendrez ce que vous désirez pour que votre vie soit
heureuse.
Pour y parvenir utilisez la force qui est en vous, la force de
l’Amour. Ainsi vous-même, vous créerez votre bonheur.
Commencez par vous sentir proche de votre but. Vous le
voyez se dessiner devant vous.
Pénétrez à l’intérieur de votre vision. Ressentez ces
éléments nouveaux qui vous font vibrer de joie.
Sentez-vous comme si vous étiez déjà dans ce moment
merveilleux que vous attendez tant.
Ne regardez pas en arrière, mais restez dans cette vision du
but accompli.
Il n’est pas si difficile d’y parvenir.
Répétez cet exercice le plus souvent possible, lâchez prise,
faites confiance. Croyez en votre force intérieure et voyez
les choses se réaliser devant vous comme vous les avez
imaginées.
Ne doutez pas de vous-même. Soyez fort.
Devenez des êtres entiers et restez-le.
Ainsi, le but que vous cherchez à atteindre se réalisera dans
le temps, même si vous n’en voyez pas le résultat
rapidement dans votre présent. En effet, le temps que vous
vivez n’est pas le même que le temps effectif nécessaire à la
matérialisation de votre objectif.
Ainsi, par votre décision de guérir, vous vous placez sur la
voie de la guérison et vous considérez déjà comme guéri,

37
car le but est là devant vous tout proche. Vous ressentez le
bien-être retrouvé comme dans votre vision, mais le temps
pour y parvenir, le temps terrestre comme vous le vivez, ne
vous apporte pas rapidement ce que vous souhaitez. C’est
pourquoi vous vous remettez à douter et parfois sortez de ce
chemin de guérison, parce que vous ne voulez plus attendre
et parce que votre impatience fait que vous n’y croyez plus.
Malgré vos doutes, gardez toujours la foi, ayez ce but en tête
le but à atteindre et ne vous laissez pas piéger par le temps.
Ainsi vous y arriverez.

Méditation – vous êtes maître de votre vie


Je vous demande de ne plus penser à rien, de faire le vide en
vous, de n’être plus qu’un canal relié à l’Amour et à l’Union
des âmes élevées.
Faites le silence en vous et redevenez des tout petits enfants
insouciants et confiants.
Je suis Votre Père et Je M’occupe de vous, là, maintenant.
Je verse au fond de votre être une potion magique qui vous
rend votre liberté.
Mes enfants, vous avez accepté de devenir les prisonniers de
votre ego, parce que c’est la seule chose que la société vous
a enseignée.
Comment auriez-vous pu être différents puisque l’on ne
vous a pas montré qu’il y avait des routes merveilleuses où
vous seriez libres ?
Ne croyez pas qu’il faille pour cela continuer avec les
chaînes que vous n’avez pas choisies.
Changez maintenant ; la liberté est en vous, il suffit de la
redécouvrir.

38
Pour cela, Je vous propose de vous laisser aller au rythme de
votre respiration, lente, régulière.
Prenez le temps de vous détendre.
Quand vous sentirez vos muscles relâchés, inspirez en
inhalant des particules de Ma glorieuse beauté. Laissez
entrer en vous la divinité.
Vous êtes des enfants de Dieu et vous avez la force divine
en vous.
Gardez à l’intérieur de votre être ces particules divines et
rejetez, en expirant, toute la rancœur.
Maintenant que vous êtes relié à votre Moi divin, soyez uni
avec les Etres de Lumière dont vous faites partie.
Laissez la roue cosmique vous prendre en son sein et flottez,
porté par l’Amour et la joie.
Vous êtes lumière dans la lumière.
Recommencez à vous sentir comme avant votre incarnation.
Rejoignez ce monde qui est le vôtre avant tout, le Royaume
de l’Amour.
N’ayez crainte, vous êtes bien sur terre. Votre âme et votre
esprit se rappellent simplement d’où ils viennent, afin de
retrouver leur splendeur passé. Ainsi, ils pourront continuer
leurs expériences terrestres avec suffisamment de recul.
La liberté, c’est de se souvenir de la magnificence et de s’en
servir en ayant conscience de sa force, dans le mouvement
de la roue cosmique.
Vous avancez, enchaîné par les obligations que vous vous
imposiez.
Avancez, maintenant, délié, légers, libres de vos anciennes
chaînes.
Vos pieds n’ont plus besoin de fouler le sol, vous êtes
aériens.

39
Goûtez un moment cette légèreté, cette liberté nouvelles.
La force de l’Amour vous porte au-dessus des épreuves.
Pensez maintenant au tracas qui vous pèse le plus en ce
moment.
Voyez-le au-dessous de vos pieds, comme si vous le
survoliez.
Vous pouvez vous en approcher et le voir plus grand ou
alors vous en éloigner et il rapetisse au fur et à mesure.
Vous êtes maître de votre vie.
C’est par votre esprit que vous maîtrisez que vous avancez
sur la route terrestre.
Vous seul décidez de vos cris, de vos larmes, de votre joie.
La même situation peut être vécue avec ou sans peur, avec
ou sans haine, avec ou sans tourment.
C’est à vous de le décider. Vous êtes maître de votre vie.
Mettez-vous au-dessus de ce qui vous pose un problème.
Remontez pour voir l’épreuve d’un peu plus haut.
Allez suffisamment loin pour la voir insignifiante et restez
dans cet état de spectateur de votre vie. C’est ainsi que vous
atteindrez la liberté de l’âme et de l’esprit.
Ne soyez pas découragé. Reprenez cet exercice chaque fois
que vous sentez que vous n’avez pas la force de traverser la
tempête. Cela deviendra alors un automatisme et votre vie
en sera transformée.
Vous pouvez faire de votre vie un conte de fées, alors
pourquoi restez-vous dans l’ombre ?
Vous pouvez voir votre vie comme une grande aventure où
vous dictez les parcours de votre corps physique.
Vous pouvez recréer le paradis en vous et vous y plonger à
chaque instant.

40
Soyez assuré que le paradis est aussi sur terre, il ne tient
qu’à vous de le vouloir.

Méditation – éveil de l’âme


L’éveil de l’âme doit commencer par la compréhension de
celle-ci. Il est donc nécessaire d’aller au fond de vous-
même par la méditation.
Vous vous dirigez vers un endroit paisible. Vous savez que
vous allez y rencontrer quelqu’un qui vous connaît mieux
que vous-même : votre âme.
Vous marchez à pas réguliers vers une clairière bordée
d’arbres dont le sommet touche le ciel.
Vous ressentez la joie de rencontrer votre Soi, l’autre partie
de vous-même, celle qui a la couleur de votre aura.
Dans la forêt poussent de grandes plantes qui représentent
vos émotions, vos tristesses et vos joies. Les feuilles divines
s’aperçoivent à l’orée de la clairière.
Vous êtes arrivés dans la sérénité et la beauté de votre être.
Un ruisseau traverse les herbes que baigne la Lumière du
soleil. Ses eaux emportent avec elles les doutes et les peines
pour laisser un endroit propice aux énergies divines.
Couchez-vous dans l’herbe et admirez le Ciel. Ainsi libérés
de vos liens au matériel, vous appréciez chaque nuage qui
passe, sachant qu’il laisse toujours place au soleil.
Refermez les entrées par lesquelles vous êtes arrivés et
aimez le moment présent, en communion avec le ciel, le
céleste, le divin.
Restez un moment ainsi .
Maintenant, vous avez retrouvé votre âme. Faites cet
exercice chez vous en visualisation ou dans la nature. Vous

41
êtes unis aux êtres de lumière, aux anges, à la Source. Nous
sommes UN.

TECHNIQUE DE LACHER-PRISE
Maintenant nous allons parler du lâcher prise. Ce chapitre
est important car il est une des clés de la réalisation de votre
bonheur.
En effet, tout ce qui vous lie aux schémas du passé, qui
provoque en vous la peur, ne vous permet pas d’être libre ni
d’être vous-même.
Ces schémas du passé vous ont été inculqués alors que vous
étiez encore un petit enfant. Car vos parents n’ont connu que
ceux-ci et se basent sur ces valeurs de société à rendement
pour vous donner ce qu’ils pensent être le meilleur dans la
vie. Pour eux, cela signifie réussir dans le commerce, diriger
une affaire qui marche ou avoir un poste à responsabilités.
On vous a également forcé à croire que vous n’aviez pas
d’autre choix que de vous montrer toujours plus fort, de ne
pas plier devant les épreuves, d’être un battant. Vous
reflétez une image qui n’est pas la vôtre.
De même, on vous a conditionné à réussir à des examens
pour devenir quelqu’un de bien aux yeux des autres, même
si vous n’étiez que peu attiré par les perspectives d’avenir
dans cette branche.
Le regard des autres vous a plongé dans un cercle vicieux
d’où il est difficile de sortir maintenant. Mais tout ceci vous
enchaîne, en vous obligeant à vous montrer différent de
l’être que vous êtes réellement. Finalement, vous vous
perdez, ne sachant plus vous-même qui vous êtes et où sont
vos vraies valeurs.
Je ne veux en aucun cas critiquer ce que vous êtes devenu

42
car, malgré tout, c’est vous. Vous êtes ainsi, tout au moins
une partie de vous, parce que votre esprit et votre ego ont
pris largement le dessus sur vos âmes.
Or, c’est par votre âme que vous êtes relié au meilleur de
vous-même, ainsi qu’à toutes vos expériences passées.
Votre âme a vécu plusieurs vies pour intégrer les
connaissances qu’elle possède. Votre esprit s’est forgé sur
un modèle type que vos parents, vos proches, vos patrons,
vos amis et la société vous ont imposé.
Pour être heureux, vous devez redevenir vous-même tel que
vous êtes, dans votre âme. Non seulement vous acquérrez
ainsi la liberté et la joie de vivre mais en plus, vous
refléterez la lumière divine qui est en vous.
Cet apprentissage est long et fastidieux car maintenant,
pièce après pièce, vous devez remonter le puzzle de votre
personnalité. Cela est d’autant plus difficile que vous êtes
attaché aux fausses valeurs auxquelles vous vous êtes
accroché durant toutes ces années.
C’est un choix que vous faites aujourd’hui : retrouver la
simplicité de votre cœur, ne pas vous cacher derrière des
murs par peur d’être jugé par les autres qui ont pris le même
chemin que vous dans cette société. Eux aussi, au fond
d’eux-mêmes, veulent retrouver leur propre enfant intérieur.
Montrez l’exemple, lancez-vous dans l’infiniment grand,
l’infiniment beau. Pour y parvenir, il vous faudra plusieurs
étapes et plusieurs expériences afin que vous preniez
conscience de qui vous êtes vraiment.
Une des étapes les plus importantes est le pardon.

43
LE PARDON
Quand vous êtes dans un état de révolte intérieure, cela
perturbe vos chakras, vos centres d’énergie, qui à leur tour
sont moins efficaces auprès des organes de votre corps.
Donc, vous vous faites du mal.
Quand vous êtes en colère, vous bloquez toute énergie
passant par le chakra du plexus solaire. Alors votre cœur et
vos poumons sont le plus atteints. Combien de fois toussez-
vous sans raison apparente ?
Combien de fois êtes-vous à plat physiquement ?
Car la pompe qu’est votre cœur n’est pas alimentée par son
énergie vitale. Tout cela parce que vous êtes dans un état de
haine vis-à-vis d’une ou plusieurs personnes, d’une ou
plusieurs situations.
Ceci entraîne immanquablement des manques dans votre
corps. Donc, en somme, vous vous punissez de ne pas
pouvoir vous maîtriser.
Vous pensez que l’autre, celui qui vous a fait du mal, va le
ressentir ?
Eh bien, non ! C’est vous-même qui le ressentez et vous
faites du mal.
Ces colères, ces sentiments de haine, de jalousie vont former
des rancunes qui vont se loger dans votre subconscient. Ces
rancunes sont lourdes à porter pour votre âme. Elles n’ont
pas leur place ici.
Vous les accumulez tout au long de votre existence et à un
moment donné, l’âme ne peut plus les porter. Alors vous
tombez malade et pas uniquement pour une grippe. Bien
plus souvent il s’agit de maladies plus graves, comme le
cancer, qui vont obliger votre corps à réagir de manière
radicale à tous ces poids devenus trop lourds pour votre
âme.

44
C’est très souvent à travers vos épreuves, comme face à une
maladie telle que Je viens d’en citer, que vous prendrez
conscience des vraies valeurs de la vie terrestre. Elle est un
vrai terrain d’expériences qu’il faut utiliser pour améliorer
la pureté de son âme.
Nous ne passerons pas en revue tous les types de conflits
auxquels vous pouvez être confronté. Pour lâcher ces poids,
il existe un travail qui convient à tous types de rancunes
gardées au fond de votre âme.
Tous les jours au réveil, pendant un laps de temps que vous
définirez vous-même en fonction des résultats, ouvrez les
yeux sur la journée qui arrive. Générez en vous l’envie de la
passer dans la joie et la paix. Ainsi, vous n’ajouterez pas
d’autres rancunes à celles déjà existantes.
Tous les soirs avant de vous coucher, faites le point de la
journée en regardant où vous avez augmenté votre maîtrise
de vos émotions. Félicitez-vous pour ces progrès mais ne
vous culpabilisez pas pour les défaillances.
Pour les rancunes anciennes, visualisez devant vous la
personne qui vient la première à votre esprit et qui vous a
fait du mal.
Imaginez une corde dorée qui part de votre cœur et se dirige
vers le cœur de cette personne. Restez ainsi un moment.
Répétez après Moi à haute voix :
« Je te pardonne tout le mal que tu m’as fait. Je te demande
pardon pour le mal que je t’ai fait. »
Reliez-vous maintenant à l’amour qui est en vous et
envoyez-le par cette corde dorée à la personne.
Il est important de faire ceci tous les jours jusqu’à ce que
vous n’ayez plus aucune réticence à envoyer de l’amour à
cette personne. À ce moment-là, vous pourrez estimer avoir
lâché un poids important qui pèse dans votre vie.

45
Une fois cet exercice effectué avec succès, revoyez d’autres
situations avec d’autres personnes et continuez à vider votre
sac de rancunes. Vous serez ainsi libéré et prêt à aller plus
loin sur le chemin de la lumière.
Il ne faut pas vouloir brûler les étapes. Vous n’en seriez pas
capable. Prenez un point après l’autre. Faites-le cons-
ciencieusement puis ensuite passez au suivant.
Après le pardon, nous allons nous attaquer aux révoltes qui,
si elles ne sont pas maîtrisées, à leur tour formeront des
rancunes. Ceci est un travail journalier, de chaque instant.
Cependant, attendez-vous à être quelque peu perturbé
pendant quelques semaines. Faire ce travail vous permet de
passer de la troisième à la cinquième dimension. Et comme
lors de tout changement, vous serez un peu déboussolé, ne
sachant pas très bien où vous allez.
Il vous faut donc avoir suffisamment de volonté pour
l’apprentissage de la maîtrise de vos émotions. À chaque
fois que vous vous sentez bousculé, que vous êtes dans le
désarroi, que vous avez perdu votre paix intérieure, que
vous êtes prêt à craquer nerveusement, à pleurer, à crier,
vous êtes dirigé par vos émotions.
Soyez conscient que vous seul devez modifier vos
comportements par rapport aux événements extérieurs. Les
émotions ne doivent pas avoir de prise sur vous, vous êtes
au-dessus d’elles.
Parfois, certaines de ces émotions sont ingérables pendant
un temps, comme lors du départ d’un proche, par exemple.
A ce moment-là, laissez passer le temps. Pleurez, criez,
laissez s’exprimer la tristesse et la révolte qui bouillonnent
en vous.
La tempête passera et de nouveau vous pourrez être au-
dessus des sentiments de basse vibration.
Ici cependant, nous parlons des émotions de tous les jours,

46
de choses, de faits qui ne vous atteindront plus de la même
façon parce que, simplement, vous avez décidé qu’il en
serait ainsi pour votre bonheur. Cela ne signifie pas que
vous êtes indifférent. Etre indifférent et être maître de soi ne
reflètent pas les mêmes capacités.
Nous allons prendre quelques exemples concrets pour
faciliter la compréhension de ce que Je veux vous enseigner
à ce sujet.
Imaginons qu’une femme découvre que son mari la trompe.
Elle va passer par plusieurs stades de sentiments confus.
Tout d’abord, elle ressent le choc, l’injustice, qui ensuite
éveillent la révolte, la jalousie et la haine. Elle va être très
malheureuse, se sentant humiliée et rejetée. Elle désire par
tous les moyens une vengeance. Elle est alors totalement
maîtrisée par ses émotions. Cependant, une fois le choc
passé, elle pourrait très bien se dire : « Oh, ce n’est pas
grave ! Après tout, ce n’est qu’un acte physique pour
entretenir ses fonctions naturelles. » et passer sur ce moment
malheureux sans souffrir.
Le résultat serait tout à son avantage. D’abord, elle n’en
souffrirait pas autant que si elle se laissait dominer par ses
émotions. Il se pourrait même que son mari ne comprenne
pas du tout cette attitude de détachement et revienne très
vite vers elle, ayant peur de la perdre. Il pourrait être pris
d’un remords encore plus grand que si sa femme lui avait
fait du chantage.
Je ne juge point ici vos actes en vous disant ce qui est bien
ou ce qui ne l’est pas. J’essaie juste de vous apprendre à être
vous-même, à être maître de vous-même et ainsi, à créer la
vie que vous voulez vivre.
Imaginons un autre cas. Votre patron refuse votre demande
d’augmentation de salaire alors que vous la méritez plus que
tout autre. Vous vous donnez à fond dans votre travail, vous
êtes motivé par ce que vous entreprenez et par l’entreprise

47
elle-même.
Deux solutions se présentent. Dans la première, vous êtes
déçu, triste, écoeuré. Vous voulez arrêter sur le champ ce
travail ingrat. Vous vous enfermez dans votre révolte et ne
voyez plus tout ce que ce travail vous a apporté comme
satisfaction personnelle. Vous décidez de quitter cet emploi
pour en retrouver un autre, même s’il est moins bien
rémunéré et peu intéressant. Vous agissez sous le coup de la
colère.
Dans la deuxième solution, vous êtes déçu, certes, mais
vous vous reprenez rapidement en vous disant que, de toute
façon, vous avez appris beaucoup en travaillant dans ce
poste. Vous y restez, gardant un œil ouvert sur d’autres
opportunités mais dans le calme et non par désir de
vengeance. Là aussi, il y a fort à parier que votre patron ne
comprenne pas votre attitude détachée à l’égard de sa
décision et il se pourrait qu’il revienne sur celle-ci.
Vous avez tout avantage à apprendre la maîtrise de votre
mental que ce soit pour votre corps physique, éthérique ou
astral. C’est pour votre bien.
Dans le cas de la femme trompée, l’humiliation peut être
tellement forte, tellement douloureuse qu’elle peut se
bloquer complètement et refuser tout rapport sexuel avec
son mari. Ce couple a-t-il encore un avenir ? Maintenant, si
elle estime que cet homme ne mérite pas sa présence, qu’il
ne l’aime pas et est malheureuse dans cette relation, c’est
différent.
Je ne vous ai jamais obligé à rester dans une situation où
vous êtes malheureux, où vous ne pouvez pas voir le soleil.
Mais là, également, pour le savoir, il faut d’abord maîtriser
votre mental et vos émotions sinon vous risquez d’agir sur
des coups de tête et le regretter par la suite.
Parmi les méditations proposées plus haut, plusieurs

48
peuvent vous aider à maîtriser vos émotions.

FAIRE CONFIANCE
Parlons maintenant de foi, de confiance en vous-même et en
Dieu.
Je suis en vous. Vous êtes Mes parcelles divines. Retenez
ceci dans votre avancée vers la lumière.
Quand vous doutez, quand vous êtes las, quand vous ne
voyez plus la lumière, lors de vos chutes de moral, gardez
toujours ces quelques mots en vous : « Je suis une parcelle
divine. Je fais partie de Dieu. »
La foi existe dès les premiers jours de la vie humaine, c’est
un cadeau de vie. L’essence divine est donnée à chacun de
vous. L’âme le sait, ouverte à l’Au-delà, mais l’esprit doit le
voir par lui-même. C’est pour cela que la foi peut même ne
jamais enlever les doutes sur l’existence de Dieu, si l’esprit
ne cherche pas à comprendre le pourquoi de son voyage
terrestre.
Le dicton nous rappelle que « la Foi déplace des montagnes
», les rendant ainsi accessibles. Grâce à la foi, vous vous
surpassez, parce que vous croyez en Dieu, en votre essence
divine. Ne doutez jamais de vos possibilités.
« Demandez et vous recevrez », demandez à Dieu,
demandez à l’essence divine qui est en vous. Ne doutez
jamais des pouvoirs que Je vous ai donnés.
Foi en l’Amour demande amour.
Foi en l’Amour demande oubli des peurs de voir les
jugements des autres.
Foi en l’Amour demande lâcher prise.
Foi en l’Amour demande confiance absolue.

49
Confiance absolue en l’Amour demande acceptation de ne
pas tout comprendre.
La compréhension demande l’élévation de l’âme.
L’élévation de l’âme demande l’union de l’âme et de
l’esprit.
L’union de l’âme et de l’esprit demande moment de silence.
La foi se prouve vraiment grandement quand l’arrière-
pensée de doute entre dans vos esprits.
Foi progresse dans les épreuves.
Illettré ne sait pas lire.
Illettré sait juger les informations par les yeux des autres.
Heureux soit celui qui croit sans avoir vu.
La foi n’est pas immuable. La foi absolue est la con-fiance
en l’Amour Universel.
Le lâcher-prise rend sa liberté à l’esprit, liberté de vivre
heureux malgré les épreuves.
Vous savez tous combien il est difficile, même quand les
merveilleux dons de communiquer avec l’Au-delà génèrent
en vous le bonheur d’avoir des pensées positives, de rester
toujours joyeux.
Le lâcher-prise facilite le retour vers la joie. Il faut
apprendre à faire confiance en évitant de résister aux
grandes luttes trop lourdes pour y faire face seul.
Le lâcher-prise a l’avantage de rendre ces moments plus
facile à endurer. Remettez les problèmes dans les mains de
Dieu en lui demandant de choisir la façon de les traiter. La
foi est indissociable du lâcher-prise. La foi en Dieu est
l’unique condition.
L’exemple ci-dessous illustre les bienfaits de la foi.
Un petit garçon a foi en ses parents. Ceux-ci ne disposent

50
que de très peu de moyens pour satisfaire l’envie de l’enfant
d’avoir un cadeau d’anniversaire. Or, le petit demande le
dernier jeu à la mode.
Il insiste tellement que ses parents lui disent qu’ils
l’achèteront même si cela grève lourdement leur budget.
L’enfant lâche prise et n’y pense plus, convaincu qu’il aura
pour la fête ce qui lui conviendra le mieux. Quelques
semaines passent, le garçon montre à son père l’utilité
d’avoir lâché-prise. Quand ils vont chercher le cadeau, il a
compris que ses envies ne sont plus les mêmes et que son
anniversaire sera tout autant réussi avec un présent moins
cher qui ne grèvera pas le budget de la famille. Si le garçon
n’avait pas lâché prise, la lutte pour obtenir ce qu’il voulait
l’aurait rendu aveugle.
L’importance est dans la foi permettant de s’élever au-
dessus du problème qui nous prend toute notre énergie.
Faites confiance et lâchez prise. Vous verrez la nuit
s’éclairer d’une douce quiétude.
Lâcher-prise signifie déplacer son attention sur des éléments
faciles à gérer quand le problème qui nous maîtrise ne nous
laisse plus apercevoir le soleil. C’est arrêter de se
préoccuper quand les solutions nous échappent et faire
confiance. Lâchez prise et luttez contre l’emprise de
l’inquiétude. Reprenez votre vie là où vous avez ressenti les
peurs inhérentes aux changements que des faits difficiles à
accepter ont fait surgir.
Faites un retour en arrière, abandonnant votre problème et
engagez-vous sur le chemin de la liberté. Les jours suivants,
ne laissez pas s’installer dans votre esprit toutes les pensées
négatives s’y rapportant et gardez la foi. La force donnée
par la foi guide vos pas. La faiblesse revient quand la foi
disparaît. Heureusement, la foi amplifie votre envie de
trouver le bien-être. Le résultat est la liberté. La dépendance
aux conflits disparaît. Vous êtes libre.

51
C’est cela le lâcher-prise.
Mettez en pratique tous les jours ce magique travail de
guérison de l’âme. Les instants de doute, même s’ils
reviennent de temps en temps ne seront pas inutiles, parce
qu’ils vous rappelleront que les efforts demandent une
volonté ferme jusqu’à ce que la liberté recherchée demeure.
Ayez toujours présent à l’esprit que l’amour signifie aimer
sans retenue. Ne vous retenez pas d’aimer les autres.
L’amour vous sera retourné au centuple.
Quand vous vous retenez d’aimer, l’hésitation est à l’avant-
scène. C’est ce dont se souviendra la personne qui aura
comme première impression la retenue. Elle pensera que
vous ne l’aimez pas, parce qu’elle ne verra pas au-delà de
l’image que vous lui présentez.
Vous avez peur d’aimer. L’amour pourtant est ce qui donne
confiance. Pour l’expérimenter, l’être humain multiplie les
expériences jusqu’à ce que, devant les échecs, il comprenne
que la clé du bonheur est en sa possession, à l’intérieur de
lui-même.
Grâce à l’amour, le mur de la peur de souffrir devient
énergie d’amour grâce à laquelle les échanges avec l’autre
sont transformés.
Roulez par et pour l’amour.
Les freins représentant la jalousie ou l’inquiétude de ne pas
être aimé qui font obstacle au vent de liberté. Derrière la
peur de souffrir se cachent les émotions passées, les
tristesses, la non compréhension de l’amour de l’autre.
Quand vous brisez cette chaîne, quand vous aimez
réellement, c’est comme un miracle qui change votre vie ;
vous en retirez alors la récompense.
Revenez au jour où tout était encore pur, où vous aimiez
d’un amour vrai. N’étiez-vous pas heureux de donner

52
l’amour ?
Mais le temps vous a déprogrammé. Vos attentes n’ont pas
été comblées, vous avez décidé de donner votre amour sous
certaines conditions. Le problème est que l’autre réagit
comme vous et attend. Vous êtes dans une salle d’attente et
l’amour reste au-dehors.
Réfléchissez ! Pourquoi attendre ?
Faites le premier pas en choisissant d’aimer sans rien
attendre en retour.
Vous verrez que l’autre, qui finalement était dans la même
salle que vous, se précipitera aussi au-dehors dans un élan
de joie. L’amour attire l’amour.
Arrêtez les sentiments de peur et remplacez-les par la
confiance. Plus vous aimez, plus vous recevez d’amour.
Quelquefois, l’autre ne sort pas de la salle d’attente. Ce
n’est pas de votre faute s’il préfère rester enfermé.
Continuez à aimer et vous trouverez sur votre route des êtres
qui reconnaissent la force lumineuse de l’amour. Chaque
être humain est différent, de même que chaque cellule est
unique.
Des milliards et des milliards d’individus vivent sur terre.
Chaque âme a vécu plusieurs vies et d’innombrables
expériences. Chaque vie a balancé entre la joie et la peine, la
force et la faiblesse, l’amour et la haine. Les préférences de
chaque âme dépendent de la totalité de son passé, car elle
seule connaît ses préférences. Chaque esprit est conscient de
son vécu terrestre. Il projette l’avenir en fonction de son
passé.
Ce que j’aimerais vous faire comprendre est que la vie,
comme la mort, fait partie de votre âme et qu’elle grandit à
chaque nouveau jour qui passe.
Le lâcher prise est indispensable ; il vous permet d’accepter

53
les difficultés présentes en faisant confiance.
Je vous aime dans votre ensemble et Je vous connais depuis
votre création.
L’élève apprend selon ses préférences. Si vous inscrivez un
enfant sans goût artistique dans une école d’art, il fera des
exploits s’il aime dessiner. Un enfant doué ne lui arrivera
pas à la cheville tant qu’il n’aura pas de motivation pour ces
études.
Les parents sont souvent aveuglés par l’orgueil de voir l’être
qu’ils ont mis au monde obtenir des diplômes et
distinctions. Ils omettent le plus important, les préférences
de leur enfant.
Les écoles sont une concentration d’âmes attendant de
guider l’esprit hors du schéma imposé par la société. Les
écoles mettant en place des pédagogies qui favorisent l’éveil
de la conscience aident les êtres à grandir. De tels
établissements aident les esprits à se reconnaître en tant
qu’êtres uniques.
L’enseignement et l’éducation sont responsables du devenir
des jeunes êtres. Ils ont le choix entre être cultivé ou être
heureux, être diplômé ou être fort. L’un n’exclut pas l’autre,
l’élévation arrive par n’importe quelle voie.
L’esprit ressent les choix de l’âme. La joie de vivre passe
par l’accomplissement des préférences de l’esprit. Il est
logique de laisser l’ être unique s’accomplir dans sa foi en
lui-même.
La société impose l’uniformité entraînant les jeunes à se
révolter et à se démarquer par toutes sortes de subterfuges.
Les enfants à qui on a enseigné la beauté de la différence
n’ont pas ce besoin. Vous faites la société que vous êtes.
Vous pouvez changer. Commencez par accepter le jugement
des autres. Pensez à votre bonheur et à votre élévation. Osez
vivre heureux.

54
Votre éducation a généré beaucoup de croyances fausses qui
vous guident sur des routes sans issue, où seul prime
l’intérêt.
Les préférences sont vite effacées et l’amertume vous
gagne.
Cherchez à découvrir l’enfant qui est en vous et laissez les
vôtres devenir eux-mêmes ; vivez dans l’amour.

55
56
CHAPITRE 4
SOINS À VOTRE CORPS PHYSIQUE
GUERISON
La guérison de votre corps physique dépend de votre état
d’âme.
Vous devez donc tenir compte de votre corps astral avant
tout, l’esprit donnant les indications à votre subconscient
pour que celui-ci guérisse.
Il faut donc absolument changer votre façon de penser, afin
de voir les choses de manière positive pour ne plus vous
laisser aller à la tristesse.
Parfois, les malades ont des idées noires et se sentent
découragés. Mais il est important de vous reprendre
rapidement et de croire à votre guérison.
Ce n’est pas impossible, loin de là. Vous avez en vous une
force extraordinaire dont vous n’imaginez même pas le
pouvoir.
C’est de là que vous tirerez votre énergie pour ne pas
tomber dans la dépression.
Quand tout vous semble noir, il faut prendre le temps de
s’isoler et de demander à votre force intérieure, à votre moi
divin, de vous recharger.
Parfois des picotements ou sensations de bien-être vous
indiquent que le travail se fait, que l’énergie coule en vous
et que vos organes en sont remplis.
Appréciez ce moment de détente en oubliant les douleurs et
dites-vous que celles-ci vous montrent que le corps réagit
bien à ces envois d’énergie.

57
L’essentiel de la guérison réside dans votre choix de guérir
qui n’est pas toujours sincèrement décidé. Réfléchissez bien
et vous constaterez peut être qu’au fond de vous-même,
vous n’avez pas vraiment décidé d’être à nouveau en bonne
santé.
Et c’est cela qui fera toute la différence dans votre guérison.
Changez votre façon de penser. Votre pensée est créatrice,
c’est elle qui guérit l’âme et le corps suit. Ne l’oubliez
jamais.
Ne vous culpabilisez pas non plus si vous avez le sentiment
que vous n’arrivez pas à penser différemment, mais répétez-
vous tous les jours que la vie est belle, qu’elle vaut la peine
d’être vécue, que même si vous avez souffert durant votre
existence, la suite de celle-ci ne pourra qu’être merveilleuse
si vous faites le nécessaire pour y arriver : PENSER
POSITIF.
La guérison est au fond de vous-même.

ALIMENTATION
La merveilleuse machine qu’est votre corps physique
demande des soins appropriés, d’être nourrie
convenablement et de bénéficier de votre attention, car ce
corps fait partie de vous et doit être entretenu avec amour.
Je ne vous donnerai pas ici des cours de diététique ou
d’hygiène vitale, car ces renseignements sont maintenant à
la disposition de tous sur des livres, sur des sites Internet et
sur de nombreux autres supports.
Cependant, vous devez savoir que dans l’alimentation, il est
nécessaire de manger avec amour. Aimez non seulement le
goût de ce que vous mettez dans votre bouche, mais
également aimez avec les yeux, avec l’esprit, avec l’âme.

58
Si vous analysez ce qui est dans votre assiette ou dans votre
verre, vous devez pouvoir dire : j’aime ces aliments dans
leur globalité.
De vous-même, vous allez arrêter ou diminuer la viande, le
poisson, les fruits de mer et tout ce qui vous semble
incompatible avec votre nouvel état d’esprit. Mais là encore
vous êtes libre d’agir comme vous le voulez, car vous avez
le libre-arbitre. Devenez maître de vous-même. Ne vous
laissez pas influencer par les autres ou par des habitudes
bien ancrées en vous. Il est certes difficile de vous mettre
d’emblée à la cuisine végétarienne si votre plat principal a
toujours été la viande ou le poisson.
Vous ne pourrez pas changer du jour au lendemain. Votre
corps souffrirait d’un changement trop radical et en plus
vous ressentiriez un manque par rapport à certains aliments.
Prenez conscience de ce que vous mangez, à chaque repas, à
chaque fois que vous ouvrez la bouche pour y mettre un
aliment. Prenez conscience de ce que vous allez offrir à
votre corps par amour.
Si vous le désirez, demandez-nous de vous aider à vous
désintoxiquer des produits animaux, qui sont source de
beaucoup de problèmes de santé.
L’animal mené à l’abattoir sécrète des hormones de stress,
de peur, d’angoisse, de détresse. Lorsque vous les ingérez,
ces hormones sont encore actives et reproduisent le même
schéma à l’intérieur de votre corps. Il en est de même pour
tous les produits chimiques que les animaux ont avalés,
comme les antibiotiques par exemple.
La médecine ne peut plus lutter contre les maladies qui sont
déclenchées par ses propres erreurs.
La manipulation des lobbies pharmaceutiques va de pair
avec l’alimentation. Tout est programmé pour que votre
corps devienne dépendant de la pharmacopée. Vous êtes

59
enchaînés dans un système et vous ne le savez même pas.
Quand vous aurez enfin compris que vous êtes devenus des
pions, vous n’accepterez plus ce système.
On vous détruit par une mauvaise alimentation faite de
produits dénaturés qui vous pousse ensuite à acheter des
vitamines de synthèse ou autres compléments alimentaires.
Vous êtes trompés, car vous faites toujours confiance.
C’est comme si Je vous donnais la main pour vous attirer
dans un piège pour pouvoir par la suite Me montrer en
sauveur et vous ouvrir la porte.
Quelle belle récompense ! Vous allez Me remercier de vous
sortir de là, alors que c’est Moi qui vous y ai emmené. C’est
exactement ce qui se passe avec l’alimentation et la
médecine allopathique. Les fabricants de ces molécules
chimiques ne ressentent aucun respect pour l’être humain.
Seul les intéresse le montant des profits réalisés dans ce
commerce.
Soyez ferme avec vous-même, n’acceptez plus d’être bercé
dans une illusion de bien-être, alors que l’on vous mène à
l’abattoir.
Je peux paraître dur, mais il est difficile pour Moi d’accepter
que Mes propres enfants se détruisent dans une hypocrisie
sans nom.
Manger sainement signifie se nourrir par amour pour vous-
même, pour votre corps, pour la création divine.
Chaque repas doit être une fête au nom de la création.
Mangez cru le plus souvent possible, des légumes, des
fruits, des végétaux.
Vous en méconnaissez encore beaucoup, parce que vous
n’avez jamais favorisé cet échange d’énergies entre vous et
la nature.
Tout ce que vous consommez a une influence sur le

60
fonctionnement de votre corps physique. Vous pourriez
manger uniquement de la viande pendant plusieurs années,
sans ressentir directement un effet néfaste sur votre corps.
Tout s’emmagasine dans les cellules mais un jour leur
fatigue face aux menaces de mort constamment renouvelées
sera trop forte. Elles se révolteront et la nouvelle création de
cellules sera complètement désordonnée d’où des maladies
telles que le cancer par exemple. Tout est lié.
Les cellules retiennent le ressenti, la peur et la peine, tout
comme la joie et le bonheur.
Tout ce qui entre dans votre vie, que ce soit par la pensée ou
par l’alimentation joue un rôle très important sur la qualité
de votre vie, de votre santé physique et morale.
Il n’est pas difficile de changer progressivement votre
alimentation, parce que grâce à la nature, tous les goûts sont
satisfaits, de façon à n’être jamais lassé de manger des
végétaux. A vous de les accommoder de telle façon que
chaque repas devienne une fête, même sans apport animal.
L’infinie générosité de la nature vous le permet.
Les animaux ont une âme tout comme vous. Représentez-
vous en voyant la côtelette ou le steak dans votre assiette
l’aura autour de cette partie du corps animal. Imaginez que
vous mangez une partie des trois corps de cet être de la
création divine.
Respectez les animaux, car leur âme a été créée, façonnée
comme la vôtre, d’énergie pure, d’énergie divine.
Ce qui est fait est fait. Il est inutile de vous lamenter sur le
passé. Votre présent et ce qui est à venir peut être dirigé
dans l’amour total de Ma création.
Quand vous mangez de la viande, ne vous culpabilisez pas,
prenez conscience simplement de ce que Je viens de vous
dire. Petit à petit, de vous-même, vous privilégerez les
produits mis à votre disposition pour votre alimentation

61
saine et sans remords.
Les livres de recettes végétariennes sont légion aujourd’hui.
Les magasins regorgent de toutes sortes de succédanés de
produits animaux. Faites-en usage ; votre corps en sortira
embelli, de même que votre esprit et votre âme, car encore
une fois Je le répète, tout est lié.

DIVERSES TECHNIQUES POUR RETROUVER LA


FORME ET LA MAINTENIR

La respiration
L’oxygénation est la principale technique. Si vous désirez
ne tenir compte que d’un seul point de ce Je vais vous
décrire ci-dessous, mettez ceci en pratique, c’est le plus
important.
Nul n’est besoin de devenir sportif pour être en forme. Ceci
est tout à fait à l’image de vos vieux clichés. La musculature
en elle-même est suffisamment renforcée par les
mouvements quotidiens, même si vous passez votre journée
assis devant un bureau par exemple.
Il est certain qu’une bonne marche ou un peu de natation,
sans exagération, sont recommandées.
Vous devriez tous les jours consacrer quelques minutes à
des exercices de respiration consciente, afin de faire entrer
de la lumière dans votre corps par l’inspiration et d’en faire
ressortir la négativité par l’expiration.
Au réveil, par exemple, quelques instants sont suffisants
pour que votre corps s’oxygène de manière à entretenir tout
le système sanguin et donc tout le corps.

62
Prenez de bonnes inspirations profondes, gardez l’air
quelques instants en vous, comme si vous étiez un ballon.
Ensuite rejetez, tout doucement, cet air qui balaie tous les
recoins de votre corps, toutes les poussières accumulées qui
vous empêchent de respirer librement.
Faites ceci au moins une fois par jour.
Il existe des techniques plus poussées de respiration, plus
complexes, mais le principal est de toujours prendre
conscience de l’acte de la respiration.
La réalisation de votre unicité
Après quelques minutes de respiration, allez dans chaque
partie de votre corps avec votre esprit, des orteils au sommet
du crâne, en insistant sur les endroits douloureux ou sur
ceux qui vous satisfont le moins physiquement, en
visualisant comment vous aimeriez être.
Tout ceci part du mental et joue un rôle très important sur le
physique, parce que l’esprit donne les instructions, ainsi que
l’âme, au corps physique, qui lui est au service des deux
autres corps.
Remodelez-le selon vos espérances.
A la suite de cela, dites-vous bien que vous êtes unique, que
chaque partie de votre corps est unique, aimez-vous dans
votre corps tel qu’il est actuellement avec ses qualités et ses
défauts.
Regardez-vous avec un œil plus clément. Vous êtes très dur
avec vous-même. Arrêtez ceci. Aimez-vous, même si votre
beauté n’est pas celle imposée par les magazines. Vous êtes
beaux. Même quelqu’un qui aurait un corps disgrâcieux,
grâce à un sourire ou à un regard peut charmer les personnes
qu’il rencontre. Les exigences que vous avez par rapport à
votre corps physique sont souvent complètement dirigées
par la société et non par vous-même.

63
Aimez-vous tel que vous êtes et si vous désirez modifier
quelque peu votre apparence, croyez-y, voyez-vous comme
vous le désirez et vous serez étonné du résultat, sans même
avoir utilisé des potions qui ne sont magiques que par leur
appellation.
Le moyen le plus efficace de changer votre apparence est
d’abord de vous accepter et de vous aimer comme vous êtes
et ensuite de vous visualisez avec certaines différences.

Perte de poids
Il n’est pas facile, Me direz-vous, de se sentir beau quand on
a 20 kilos en trop !
Tout ceci n’est que dans votre perception de la beauté
idéale.
Regardez-vous avec les yeux de votre cœur. Aimez cette
créature divine, aimez-vous en tant que créature divine.
Tout est possible, mais faut-il d’abord comprendre la cause
de l’excès de poids, par exemple.
Très souvent, pour ne pas dire toujours, une prise de poids
est due à un vide que vous comblez par l’alimentation. Quel
est ce vide ? D’où vient-il ? C’est à vous d’y répondre. La
plupart du temps, c’est un ressenti de manque d’amour, de
manque d’attention de votre entourage.
C’est pourquoi, Je vous le répète, aimez-vous sans tenir
compte des autres, aimez-vous tel que vous êtes vraiment au
fond de vous-même. Vous êtes une perle dans l’océan, une
perle divine qui va et vient au gré des vents, au gré des
tempêtes. Vous êtes plus fort que le courant de l’eau qui
n’est autre que votre façon d’accorder trop d’importance au
regard des autres.
Pour combler ce manque, laissez entrer en vous Mon amour
et l’amour des âmes qui vous suivent dans votre évolution

64
vers l’Amour universel. Faites entrer en vous votre propre
amour de vous-même. Vous verrez que le vide sera très vite
rempli par l’amour.
Prenez le temps de le ressentir, de Me ressentir. Quand vous
avez une petite fringale, asseyez-vous d’abord et ressentez
tout ce que nous vous envoyons comme nourriture céleste.
Le prâna qui baigne toute chose peut vous nourrir.
Ne doutez plus de vous-même. Laissez-vous imprégner de
cette substance, de cette énergie, de cet amour. Ensuite si
vous avez vraiment faim, dirigez-vous vers la cuisine.
Encore une fois la prise de conscience est le premier pas
vers un changement de vos habitudes alimentaires, prélude
au régime, si tel est votre désir.
Les contacts avec la nature favorisent votre état de grâce.
Vous êtes un avec la nature, avec le Ciel, avec tout
l’univers. Vous êtes un, vous sentez cette union, vous vous
sentez redevenir une âme voyageant dans tout l’univers sans
aucune barrière.
Vous pouvez pratiquer quelques exercices dans la nature, si
possible, comprenant simplement quelques étirements et
élongations. Nul besoin de manuel spécifique, laissez-vous
aller simplement au plaisir de sentir vos muscles et vos
membres.
Vous pouvez bien entendu pousser votre quête plus loin,
soit par des sports, soit par des techniques diverses
enseignées depuis très longtemps, comme le yoga, par
exemple, qui à lui seul vous permet de travailler corps,
esprit et âme.
Si tel est votre intérêt, vous serez en contact avec les
personnes pouvant vous guider ou tomberez « par hasard »
sur des manuels, des livres, des émissions de télévision ou
de radio.
Plusieurs supports peuvent s’avérer importants dans

65
certaines situations.
Les pierres, le cristal, servent d’amplificateurs aux énergies,
que ce soit dans un sens comme dans l’autre. Chacune a ses
spécificités.
Vous avez aussi à votre disposition les pyramides, les
couleurs, les sons. Beaucoup de possibilités s’offrent à ceux
qui souhaitent progresser. Faites confiance à votre intuition.
Ce que vous rencontrerez n’est sûrement pas une
coïncidence ; vous en avez peut être besoin.

66
CHAPITRE 5
RÉUNIFICATION DES TROIS CORPS
Nous vous avons parlé de votre âme puis de votre esprit et
enfin de votre corps physique.
Un des buts de votre incarnation est de réunir ces trois corps
pour pouvoir les élever ensemble vers l’unité de la roue
cosmique. Comment vous unifier aux Êtres de Lumière, si
vous n’êtes pas unifiés vous-mêmes avec vos trois corps ?
Il vous faudra quelques connaissances pour atteindre ce but
et bien entendu la volonté d’y parvenir. Le jour où vous
aurez accompli le chemin, alors vous pourrez dire enfin « je
suis un être de lumière accompli ».
Vous êtes maintenant prêt à entendre la suite de notre cours.
Vos méditations vous ont permis de vous recentrer, de vous
retrouver. Il ne manque plus que la pratique dans votre vie
quotidienne. Rester dans cet état d’unité à chaque instant
n’est pas des plus faciles, mais c’est là où la prise de
conscience fera toute la différence.
Vos corps sont réunis lors des méditations, lors de votre
sommeil. Cela fait déjà plusieurs heures par jour où vous
êtes en état de réunification. Faites cet exercice tous les
jours à partir de maintenant.
A l’heure de votre méditation quotidienne, imaginez que
vous vous voyez d’en haut. Passez en revue chaque
centimètre de votre peau, chaque endroit où se trouvent des
tensions, chaque fragment de votre corps physique. Restez
ainsi quelques instants à vous regardez comme si vous
admiriez un corps allongé qui n’est pas le vôtre.
A la suite de cela, faites le même exercice, mais en

67
regardant l’aura qui se dégage de ce corps. Prenez votre
temps. Vous n’y arriverez pas du premier coup mais ne vous
découragez pas. Quand vous verrez cette aura, imaginez une
luminosité, un peu identique à celle que dégagent les routes
goudronnées sous un soleil brûlant, autour de vous. Ne
doutez pas de votre imagination, ceci est votre corps
éthérique.
Voyez-vous maintenant en train de redescendre, comme si
vous atterrissiez et pénétriez à l’intérieur de cette aura et de
ce corps. Sentez le mouvement lorsque vous entrez à
l’intérieur de ces deux corps. Apprenez ainsi à faire la
différence entre vos corps physique, éthérique et astral.
C’est assez subtil, il est vrai, mais vous y parviendrez.
Lorsque vous êtes dans la tourmente, refaites cet exercice.
Ressentez cette union, ressentez chacun de vos trois corps
unis dans une seule sphère.

68
CHAPITRE 6
S’ÉLEVER VERS LA LUMIÈRE
Désormais arrivé à un stade supérieur de conscience, vous
n’êtes plus uniquement relié à la terre. Vous vous élevez
vers la lumière. Vous grimpez les marches de l’escalier de
cristal menant à l’Amour universel. Vous êtes relié aux
autres âmes accomplissant la même montée vers nous.
Vous êtes des rayons lumineux partant de la planète Terre et
s’élevant vers le ciel, vers les autres galaxies, vers le
Royaume de Dieu.Vous n’êtes plus seul dans votre voyage
terrestre et céleste. Vous voici fondus dans la roue cosmique
des âmes élevées ou qui s’élèvent encore.
Tant que vous serez sur Terre, vous serez toujours en
élévation, vous atteindrez le point culminant le jour de votre
mort physique, parce qu’alors plus aucune matière ne vous
retiendra au sol.
Pour ceux qui auront vécu l’ascension, cela sera quelque
peu différent, car alors le corps physique ne sera plus pesant
et pourra être uniquement énergie.
L’élévation vers la lumière demande une prise de
conscience constante de vos actions et réactions. Elle exige
la maîtrise de vos pensées, de votre mental, de vos émotions
ainsi que le désir d’être juste. A cela s’ajoute une soif de
connaissances célestes pour palier les manques éventuels de
votre ego. Le don de soi doit être automatique ; l’amour des
autres et de vous-même est indispensable. L’humilité en est
une des clés.
Avancer vers la lumière ne signifie pas être remercié sans
cesse par votre entourage. Au contraire, il vous faut accepter
que les autres vous regardent sans vous porter une attention

69
particulière.
Acquérir la sagesse n’est pas recevoir les honneurs. C’est
être proche de Dieu par son fonctionnement. Je suis moi-
même le plus jugé, le plus adoré et le plus détesté. Vous
serez ainsi, vous de même, car les hommes ne sont pas
toujours justes. Ne leur en voulez pas, continuez à diffuser
les messages d’amour, à montrer l’exemple par votre vie de
sagesse.
Votre corps physique peut connaître l’élévation. Veillez à le
maintenir en bonne santé, afin qu’il soit suffisamment allégé
pour ne pas être pesant lors de vos voyages en astral. Non
pas qu’il doive s’envoler, mais au moins qu’il ne retienne
pas, par ses toxines, votre esprit embrumé. Pour cela, suivez
les conseils que Je vous ai donné dans les chapitres
précédents.
Tenez compte également de tout ce qui se trouve dans votre
lieu de travail pour l’élévation de votre âme, là où vous
méditez ou priez. Placez-y des énergies positives, grâce à
des couleurs chaudes et à des bougies pour garder à l’esprit
que la lumière est toujours présente. Utilisez également de
l’encens, car les parfums sont importants pour la détente et
la visualisation.
Créez un endroit spécifique, même un petit coin, dans votre
habitat, où vous vous retrouvez à chaque fois que vous en
ressentez le besoin. Le seul fait d’être dans cette pièce, de
vous trouver dans cet endroit augmente déjà vos vibrations.
Ses qualités positives doivent y être maintenues en
permanence.
Procédez régulièrement à un nettoyage des ondes négatives
en traversant la pièce de gauche à droite, par rapport à la
porte d’entrée, à pas très lent, en imaginant que vous êtes un
souffleur qui chasse au loin les ondes négatives.
Ceci n’est pas indispensable lorsque vous êtes en paix et que

70
vous y venez toujours en paix. Mais si vous traversez une
période où vous doutez de vous-même, de vos actions pour
aller vers la lumière, faites-le de temps en temps.
Maintenant tout est possible dans ce sanctuaire qui est votre
âme, dans ce lieu qui est votre temple. La force divine vous
comblera, exaucera vos prières et vous aidera à monter
toujours plus haut, à vous libérer de vos peurs et à
solutionner vos problèmes. Respectez cet endroit et
demandez aux autres membres de la famille de faire de
même. Votre sanctuaire personnel vous aide à laisser aller
vos doutes, vos peurs, votre culpabilité, vos rancu- nes, vos
révoltes.
Vous atteignez la lumière maintenant.
Je partage avec vous quelques enseignements que J’ai dictés
à Hinri et qui vous aideront à vous élever toujours
davantage.

Comment passer les épreuves


La vie est comme un escalier qui prend appui sur le sol et
finit dans le ciel. Les marches sont régulières ou
manquantes. Parfois vous devez donc avancer avec une plus
grande enjambée. Certains paliers sont plus ou moins longs,
comme une pause entre deux perrons d’élévation différente.
Dans ces moments de pause, vous devenez souvent
impatient parce que vous n’avez plus de perception
d’étirement de votre esprit. Mais prenez cela comme un
congé, comme un espace-temps vide pour mieux se remplir
par la suite. Devenez limpide, transparent et prêt à recevoir
de nouvelles sensations d’être parvenu à un niveau
supérieur.
Ayez à l’esprit que vous gravissez un escalier et que vous
devez parcourir votre route quoi qu’il arrive. Ce n’est pas

71
parce que vous êtes des messagers de Dieu que votre
chemin est droit. Il est semé d’embûches comme pour tous
les humains. Souvenez-vous que c’est votre choix.
Traversez les épreuves en sachant que ce n’est qu’une
marche un peu plus haute que les autres. La vue d’en haut
est magnifique. Regardez en bas et vous verrez votre force
d’être parvenu là où vous êtes maintenant. Regardez en haut
et vous verrez que l’effort n’est pas inutile.
Maintenant, posez-vous la question :
« Suis-je assez fort pour continuer ? » et vous n’aurez
qu’une réponse : « La Lumière est trop belle. Elle m’attire
vers le haut. Elle me porte. Elle me donne la joie de marcher
vers elle. Elle est Joie et Amour, c’est ce à quoi j’aspire ;
alors je fais un pas puis un autre pour y parvenir, pour
l’approcher ».
La Lumière vous attire. La Lumière vous donne la force. La
Lumière c’est Moi. La Lumière, c’est l’amour universel. La
Lumière, c’est Mon énergie.
Nos énergies se sont rencontrées ; vous n’avez plus qu’à
avancer pas à pas dans la joie et la foi.

Croire en Ma force, c’est croire en votre Moi


La force divine est l’union des âmes élevées, de l’ensemble
des âmes qui vivent sur terre ou dans l’Au-delà.
Celles qui sont moins élevées recèlent aussi en elles cette
parcelle divine, mais elle est cachée derrière un mur de
grognes, telles que jalousie, rancune, égoïsme, mauvaises
pensées, mépris des autres. Elles choisissent la mort
seulement pour se libérer de ces chaînes destructrices et non
pour rejoindre en toute conscience leur famille céleste.
Cependant, les signes qu’elles reçoivent pour les conduire

72
sur un chemin de lumière sont nombreux. Leurs guides,
leurs parents décédés mènent le combat contre les forces du
mal qui leur font baisser les bras et vivre dans les
jouissances malsaines.
Les forces du mal sont en effet beaucoup plus nombreuses
que les pensées d’amour, de joie et de partage. Il ne s’agit
pas de Satan comme on vous l’a enseigné. Ce sont en réalité
toutes les énergies créées par les mauvaises pensées qui se
rejoignent et obscurcissent le monde des humains,
assombrissant l’aura de la terre.
Si les pensées étaient majoritairement positives, il n’y aurait
plus de guerre. Mais vous entretenez les différents par vos
jugements le plus souvent négatifs sur les autres. La guerre
est la conséquence de vos cris de négation, de la haine si
facile envers les êtres qui vivent autrement, de l’intolérance
par rapport aux choix de vie, ce qui pousse même à
enfermer les idéologues.
Vous craignez pour votre confort, matérialisant même les
belles joies, les remplaçant par le pire ennemi de l’âme :
l’engrenage du profit.
Heureusement, la nouvelle ère engendre des énergies qui
vous attirent vers le haut. Heureusement,de plus en plus de
personnes voient la lumière bénéfique de la force de
l’amour.
La force des méditations, des prières, des pensées positives
ressemble au chant des belles voix qu’on écoute en
frissonnant de bonheur et qui couvre le brouhaha des
musiques dissonantes. Ce chant devient maintenant mélodie
de plus en plus connue. L’ère nouvelle se ressent,
magnifique début des jours heureux.

73
Gloire à Dieu
Je vous ai aimé, Je vous aime et Je vous aimerai toujours.
Je suis Dieu. Indescriptible avec vos mots, inimaginable
avec votre esprit.
Arrêtez de chercher à Me donner un visage avec vos yeux.
Arrêtez de vouloir absolument tout expliquer.
Avec votre âme, il est aisé de Me ressentir.
Amour, chaleur, tendresse, épaule où il fait bon s’appuyer,
l’âme sait. Désormais, vous avez compris que Je suis Dieu
et que Je suis avec vous et en vous. Profitez de Ma présence.
Je vous aime. Ce ne sont pas des paroles en l’air. Vous êtes
uniques à Mes yeux. Chacun, dans son individualité, fait
partie de la roue cosmique. Chacun de vous est
indispensable à l’humanité. Les êtres humains oublient que
la vie est belle, parce qu’ils ont abandonné l’idée d’être
heureux. En essayant de protéger leur intérêt, ils restent
seuls.
La joie est faite pour être partagée.
La première chose à faire est d’aller voir au fond de vous-
même tous les trésors que vous ignorez. L’amour a plus de
ressources et de force que les beautés des avantages
financiers. L’amour croît en votre esprit. Du même amour
naît la capitalisation des intérêts. Beaucoup d’amour est une
richesse, un amour infini est un trésor. Cherchez le trésor
qui est en vous ; c’est là que vous Me trouverez. Vous
ressentirez alors le bonheur ineffable de découvrir que Je
suis en vous. Gloire à Dieu.

74
La beauté
Je suis la vie
Je suis le soleil qui brille dans les yeux de tous les êtres
vivants et sur le monde.
Je suis l’amour
Je suis la joie
Je suis la force
Je suis la guérison de toutes vos blessures intérieures et
extérieures
Je suis l’amitié
Je suis le bonheur
Je suis la découverte
Je suis la beauté
Imaginez que vous êtes Dieu et que vous êtes tout cela. A
quoi ressemblez-vous ?
A vous-même ; vous avez tout cela en vous, mais
profondément enfoui sous une couche de poussière créée
par les fausses querelles de votre ego.
Faites le ménage, la poussière est légère. Elle s’enlève plus
facilement que celle incrustée sur vos vieux meubles. Prenez
le temps de les débarrasser de toute la vieille poussière.
Chaque recoin sera nettoyé avec amour pour ce qui vous a
élevé. Chacune de ces graines de lutte cachait
insidieusement le cristal, la pureté de qui vous êtes
vraiment.
Grâce à ce travail, votre beauté jaillit enfin comme par
miracle. Votre sourire, votre joie de vivre se reflète sur votre
corps et fait resplendir votre physique.
Vous êtes beaux Mes enfants. Veillez à faire le ménage
chaque jour avant de vous lever afin d’en être à chaque fois

75
embelli.
Il n’est pas difficile d’être beau à l’extérieur ; il n’est que le
reflet de l’intérieur. Imaginez qu’il s’agisse de votre
gymnastique matinale pour enlever vos peurs, vos doutes,
vos incertitudes.
Ayez foi en vous-mêmes. Vous êtes beaux ; vous êtes forts.
Vous êtes Mes enfants et avez les gènes de votre Père. Allez
en paix

L’amitié
L’amitié est la preuve que les êtres humains ont besoin de se
sentir appréciés. Elle exige une grande sincérité.
Dans un champ de blé, imaginez un épi qui se perd au
milieu de la végétation haute. Rien ne le distingue des
milliers d’autres. Au contraire, un groupe d’épis se
remarque, doré sur fond vert.
L’amitié se ressent, elle se vit au quotidien.
L’ami a besoin de l’ami qui sait aller au-devant des
demandes, formant le vœu que son aide soit bien reçue.
L’ami sait aider quand l’autre est dans l’épreuve. Il sait
aussi accepter l’aide à son tour. Un joli partage teinté de
mots tendres et rassurants.
L’amitié est parfois plus forte que les liens de sang. Vous
vous considérez alors comme des frères et sœurs comme
dans une nouvelle famille.
Sachez reconnaître vos vrais amis. Il n’est pas nécessaire
d’en avoir beaucoup, seule la qualité compte. Les vrais amis
sont rares jusqu’à ce que vous acceptiez de laisser tomber
votre peur d’être entier. Si vous ne donnez qu’une partie de
vous-même, très souvent une simple façade, les autres ne

76
vont pas se dévoiler non plus.
Quelle âme ne reconnaît pas la franchise ?

L’argent
L’argent cause beaucoup de conflits, parce qu’il a pris la
place de l’amour dans le cœur des gens. L’argent est un mur
entre les êtres humains. Il sépare l’humanité en deux
groupes. L’un d’eux est formé de tous ceux qui respectent
les autres. Mais face à lui, se trouve l’autre groupe de ceux
qui ne vivent que par intérêt. L’argent ne sert pas l’amour.
L’amour ne sert pas à gagner de l’argent.
L’argent est responsable des disputes, des guerres, des
conflits familiaux, des découragements, des aberrations
comme le rendement à tout prix, la fatigue de la terre, les
animaux maltraités, les humains exploités.
Quel être humain n’a pas envie d’être à l’aise
financièrement ?
Comprenez cependant que l’argent est avant tout une
énergie qui doit servir à la création du bonheur. Quand
l’amour garde la première place, vous savez que vous
n’avez pas à rejeter l’argent hors de votre vie car il peut au
contraire vous servir à tisser des chemins de lumière et
d’entraide.

77
Le libre arbitre
Le libre-arbitre vous offre la liberté de voyager selon vos
aspirations profondes. Mais souvent vous n’avez pas atteint
la connaissance pour choisir avec discernement.
Avancez pas à pas plutôt que de foncer droit devant vous ;
cela vous aidera à vous rendre rapidement compte que la
voie choisie ne vous convient pas. Il n’est jamais trop tard
pour revenir en arrière, mais il est difficile de constater que
vous avez perdu votre temps. La déception peut alors freiner
considérablement la progression de votre travail intérieur.
Le libre-arbitre demande donc foi en Dieu et en l’Amour.
Tout ce qui est fait par Amour n’est que jalons sur la route
de votre liberté. Passez les portes de la délivrance en
pardonnant.
Le pardon vous libère des tristesses et des rancunes qui
rongent votre moi, provoquant les malheureuses chaînes qui
vous retiennent dans la rancœur. Le pardon est le premier
pas vers le bonheur. Pardonner signifie guérir votre
souffrance, en libérant votre âme des poids de la révolte.
La volonté de pardonner mène sur le chemin de la tolérance.
Il est indispensable de le vouloir et de demander de l’aide si
cela vous est trop difficile.
Par la prière, le pardon est facilité. Il est vrai que cela n’est
point facile ; voyez combien le travail destiné à vous libérer
effraie votre ego. Mais c’est avant tout pour vous qu’il faut
le faire.
La lutte de la rancune vous rend malheureux. Libérez- vous,
pardonnez ; vous en serez heureux.

78
Le silence
« Je plonge dans le silence intérieur de mon être et
j’intercepte l’énergie céleste. Je me laisse emporter par ces
douces vibrations en ne pensant à rien d’autre. Je deviens un
avec les corps qui me composent, l’âme, l’esprit et le
physique, dans une belle harmonie. Je suis ailleurs, dans un
monde merveilleux, empli d’amour et de lumière. Je sens
l’amour monter en moi et l’envie de le partager me rend
encore plus heureux. Je n’ai jamais été aussi bien de ma vie.
Dieu m’aime. »
Répétez ces mots avec foi et conviction aussi souvent que
vous désirez être en contact avec Moi.

Maintenant
Maintenant est un mot utilisé très souvent. Le présent
chemine devant le passé et se trouve à l’arrière de l’avenir.
Le temps en lui-même n’a pas d’importance. Le temps a été
inventé par les humains qui ont besoin de repères dans leur
vie. Maintenant, c’est le présent, le passé et l’avenir
ensemble. Le présent ne peut exister seul. Pourtant, si le
présent devenait la vie entière, si le passé représentait les
vies antérieures et l’avenir le retour dans l’Au-delà, ne
serait-il pas plus facile de gérer le moment qui se déroule
maintenant ?
En entrant dans une nouvelle façon de penser, vous
apprenez à vous détacher des cires dans lesquelles vous avez
été coulés. La société dans laquelle vous évoluez est
programmée pour le rendement. L’amour et la joie de vivre
n’y ont aucune place. Il faut re-créer ce pour quoi vous êtes
faits en échappant aux règles destructrices. Ne soyez pas «
maintenant » uniquement, soyez aussi et en même temps
hier, aujourd’hui et demain. Soyez un avec le temps qui

79
s’écoule. Chaque jour, chaque heure vous appartiennent.
Maintenant est à l’arrière de l’avenir et devant le passé. Il
cumule toutes vos expériences.
C’est le passé précédant le présent qui vous enseigne
comment choisir ce qui va au-devant, le futur.
Beaucoup demandent : « Que me réserve l’avenir ? » en
oubliant de se référer au passé, alors qu’il s’agit d’un tout !
Si vous avez expérimenté la souffrance, ce n’est pas la
même expérience que vous aurez à vivre. Jusqu’à ce que
vous compreniez que c’est par vos pensées que vous
façonnez la suite de votre vie, vous continuerez à attirer les
énergies de la tristesse. Celui qui veut préparer des jours
heureux entraîne son esprit à rester positif. La confiance en
ce processus demande la foi en Dieu et en sa création. La
responsabilité des humains face à l’avenir est une loi
céleste. Faites l’expérience du bonheur et de l’amour
universel. Vous verrez que la volonté d’être heureux amène
le bonheur. Au contraire, vouloir être triste, mentir aux
autres, profiter de leur pitié, mène à la vraie souffrance, d’où
il sera plus difficile de sortir. Il existe des sentiments de
réelle cassure, après un deuil par exemple. C’est alors que
votre aptitude au bonheur vous aidera à vivre. En effet,
beaucoup de dépression ne reflètent qu’un état d’esprit qui
ignore le processus de la joie.
Voyez, la porte de la sérénité vous est entrouverte. Poussez-
la légèrement, simplement en dirigeant vos pensées dans la
joie.

Réussir sa vie
La vie, telle que vous l’entendez, doit vous amener argent,
bien-être, confort. ...

80
La vie, telle que nous l’entendons, est amour, partage,
solidarité, amitié.
C’est la vie telle que les âmes la voient pour grandir et
élever la conscience planétaire.
Il est temps de changer la programmation que la société
vous a imposée, sans vous soutenir pour y arriver. Le bien-
être est important, mais où est la limite du mal-être ?
Vous repoussez vos exigences au fur et à mesure que vous
atteignez le niveau désiré. Vous ne pourrez jamais être
satisfait et allez perdre votre vie à courir derrière des biens
matériels, en négligeant ce qui existe de plus précieux :
votre Moi.
A quoi vous sert la richesse sans amour ? Une belle maison
avec les appareils les plus sophistiqués, des robots
ménagers, la voiture rêvée, ne peuvent rembourser les
découverts en amour.
L’amour vous donne la joie de vivre. La vie devient alors
chère à vos yeux, mais gratuite.
La volonté d’avoir toujours plus d’amour ne vous fait pas
oublier votre Moi. L’amour vaut tellement plus que l’argent
; il rend heureux et joyeux. Les problèmes que vous vous
créez pour le matériel annihilent l’estime de vous-même.
Quoi de plus normal ? Demanderait-on à l’amour autant de
responsabilités pour arriver à être heureux ? Vous ne pouvez
pas répondre, parce que votre emploi du temps est trop
chargé dans votre course effrénée pour engranger toujours
plus d’argent.
Vos préoccupations vous prennent toute votre énergie. Sans
choisir, car même pour cela, l’horloge ne compte pas assez
d’heures. Vous pensez que les vacances vous redonneront
des forces. Mais là encore, la fête vous attriste, parce que la
foi en votre bonheur n’existe pas. Les vacances ne sont
qu’une coupure, pas une solution.

81
La seule façon de vous retrouver et de vous aimer est de
voir l’Amour qui réside au fond de vous. Il est là et y restera
toujours. Découvrez-le. Il ne tient qu’à vous d’être heureux.
C’est bien plus facile que vous ne le pensez. Regardez
comme la vie peut être simple et belle.

Rire et sourire
Pourquoi ne pas actionner les muscles qui détendent tout
votre corps ?
Un sourire, à lui tout seul, décrispe la moitié de votre
visage. Le rire, quant à lui, tire la totalité de vos muscles qui
longent le canal rachidien. Les secousses de votre corps
balancent les énergies aux endroits les plus faibles et ainsi
elles redonnent l’équilibre aux chakras. Les organes
affaiblis puisent dans ceux-ci la vitalité nécessaire à un
meilleur fonctionnement. Guérissez-vous par le rire. Les
souffrances diminuent et les blessures deviennent plus
légères à porter.
Cependant, il faut, dans un même élan, soigner l’âme en
vous libérant des fatigues dues aux conflits, peurs ou
sentiments d’abandon. Les causes de votre maladie doivent
être cherchées au fond de vous-même. L’âme est le pilier de
votre vie. Commencez par reconnaître votre âme en guidant
votre esprit vers elle. Nul besoin d’être yogi ou maître pour
y arriver ; c’est au contraire très facile. Faites le silence
intérieur, chassez vos soucis et détendez-vous. L’amour
coule en vous et vous inonde. Imaginez-vous dans une bulle
de couleur dorée. Restez le temps nécessaire pour sentir la
couleur entrer dans chacune de vos cellules. L’âme, l’esprit
et le corps sont unis. L’âme est reconnue.

82
CHAPITRE 7
CHANNELING
Entrer en contact avec votre guide
Le contact avec les Etres de Lumière est un don inné pour
tout être humain. Il n’y a aucune restriction à ce partage
Ciel-Terre. Bien au contraire.
Les conseils des Etres de Lumière, de votre guide, des
maîtres de l’Au-delà vous sont nécessaires pour sortir des
chemins rigides que vous vous êtes imposés.
Cependant pour y parvenir, un certain travail sur vous-
même est nécessaire. En effet votre ego s’est construit au fil
des années grâce à ses expériences et il a pris une très
grande place dans votre vie. La force de cet ego dépendra de
l’intensité que vous avez mise à le construire.
Je m’explique : vous avez grandi au milieu de la pression
sociale venant de vos parents, de vos éducateurs, de vos
proches, afin que vous deveniez quelqu’un de bien dans la
société, c’est-à-dire qui jouit d’une place importante, d’un
bon revenu, de belles promotions, de beaux certificats ou
diplômes.
Souvent contre votre gré, vous avez dû lutter et travailler.
Vous vous êtes souvent découragés, car vous n’étiez pas à
l’image de cette personne que l’on voulait faire de vous. Ce
n’était pas votre vrai Moi.
Parce qu’on vous l’a demandé avec insistance, vous y avez
cru et vous vous êtes forgé une opinion très sélective sur la
réussite de votre vie et de la réussite sociale, professionnelle
ou familiale.
Malheureusement, cela vous a écarté de votre âme et de vos

83
facultés à communiquer avec les Etres de Lumière. Il faut
donc faire un retour en arrière et entreprendre un
dépoussiérage pour y parvenir maintenant.
Je vous ai donné dans ce livre les bases pour vous retrouver
vous-même et pour équilibrer votre esprit et votre âme.
Mettez en pratique ces exercices et méditations
régulièrement. Ainsi petit à petit, vous vous ouvrirez à des
perceptions nouvelles, parce que, comme Je vous l’ai dit, ce
don est inné. Vous êtes né avec cette possibilité ;
simplement, vous ne le saviez pas.
Enfant, beaucoup d’entre vous ont eu des expériences
spirituelles, des visions, des signes, des intuitions. Votre ego
était alors encore en veilleuse. Cependant, vous n’osiez en
parler, parce que vous croyiez être le seul à vivre ce genre
de choses. Si par hasard vous osiez en parler, la plupart du
temps on vous demandait de vous taire ou bien on riait de
vous.
Heureusement aujourd’hui, les parents sont plus attentifs
aux dires de leurs enfants dès que cela touche le paranormal.
Beaucoup de films, beaucoup de livres, beaucoup de
messages ont ouvert les esprits les plus fermés en laissant
une part de normalité dans tout ce qui semblait jusqu’alors
être des histoires de fous.
Il n’y a rien d’étonnant au fait que la plupart des enfants de
notre époque soient des enfants indigos, c’est-à-dire ouverts
aux perceptions extrasensorielles.
C’est tout à fait normal que vous aussi ayez découvert, dans
cette même période, votre Moi divin.
Savez-vous pourquoi ?
Parce que tout est énergie et que vous avez découvert votre
âme en même temps que vous vous êtes rendus compte que
la société vous avait trompé. Votre énergie, la force que
vous déployez pour arriver aux buts que vous vous êtes

84
fixés dans cette société, se transforme depuis que vous vous
êtes à nouveau incarnés, depuis que vous avez été des
enfants.
Votre raison d’être a pris une autre dimension bien plus
riche et bien plus reconnaissante de vos acquis en science
céleste. Vous êtes parvenus à transmuter vos pouvoirs d’être
humain en force et lumière divine.
Aujourd’hui, Je vous le dis, ceux d’entre vous qui ont
changé de direction sont les éclaireurs du monde nouveau.
Soyez fiers de votre décision, car elle seule vous mène au
paradis terrestre.
Vous êtes très proche des Etres de Lumière.
Il n’y a plus aucune barrière pour communiquer avec eux,
surtout avec votre guide qui vous connaît mieux que vous-
même puisqu’il est en permanence avec votre âme, votre
esprit et votre corps. Vous pouvez aussi Me contacter Moi-
même puisque Je suis en chacune de vos cellules. Les Etres
de Lumière vont vous donner des enseignements spécifiques
pour vous préparer à vos futurs rôles d’êtres ascensionnés.
Les diverses techniques que Je vais vous décrire ci- après
ont été étudiées pour chacun d’entre vous.Il n’y a pas de
technique meilleure que d’autre, bien que chacune puisse
mieux correspondre à l’un ou à l’autre.
Aussi, prenez celle avec laquelle vous vous sentez le plus à
l’aise et en paix avec vous-même.
Quelques règles de base cependant s’appliquent à tous :
– soyez en paix, ne cherchez pas à obtenir des réponses sur
un problème actuel qui vous déstabilise
– chaque demande doit vous permettre de comprendre la vie
et ses expériences
– rejetez toute intention malsaine

85
– évitez d’utiliser cette faculté par intérêt matériel et
financier
– placez-vous toujours dans l’amour de soi et des autres
– ressentez une immense gratitude pour l’Etre de Lumière
qui vous répond
– ayez foi en votre écoute
Votre âme est déjà en contact avec ceux qui vous parleront,
elle les connaît et a beaucoup de complicité avec eux. Votre
esprit n’en a pas gardé le souvenir et doit d’abord le
retrouver.
Si vous ne ressentez pas l’amour durant votre
communication, arrêtez-la immédiatement et faites une
demande de protection pour que les âmes présentes
n’interviennent pas dans cette canalisation.
Plusieurs entités sont présentes autour de chacun d’entre
vous. Les âmes perdues et d’autres entités du bas-astral se
cherchent des divertissements en se faisant passer pour des
Etres de Lumière et abusent ainsi de votre confiance.
Il ne faut pas les craindre, car la peur génère les basses
vibrations dont elles se nourrissent.
Elles fuient la lumière. C’est pourquoi Je vous recommande
de ne pas les attirer avec des sentiments tels que haine ou
jalousie.
Soyez toujours dans des dispositions d’amour lorsque vous
vous ouvrez aux échanges avec les maîtres de l’Au-delà.
Ainsi, RIEN ne peut vous arriver.
Le channeling n’est pas un jeu, mais un dialogue d’âme à
âme.
La méthode la plus couramment utilisée de nos jours est
l’écriture intuitive. C’est aussi celle qui conviendra à un
maximum d’êtres humains.

86
Soyez détendu et sur une feuille ou sur un cahier, après
avoir demandé à obtenir un message d’un Etre de Lumière,
écrivez sans vous arrêter tout ce que celui-ci transmettra
comme énergies de paroles à votre âme qui ensuite le fera
décoder à votre cerveau. Cela ressemblera à vos pensées, car
elles sont créées grâce à l’impulsion des vibrations de l’Etre
de Lumière. Aussi, continuez même si vous avez des doutes
sur la provenance de ces paroles.
Les messages ainsi obtenus devront être pris régulièrement
pendant au moins quelques jours pour qu’il vous soit
évident qu’ils proviennent bien d’un Etre de Lumière.
La deuxième technique est un peu plus aisée pour certains
d’entre vous. Il s’agit de l’écriture automatique.
Ici, l’impulsion des vibrations de l’Etre de Lumière fera
mouvoir votre main et celui-ci écrira de sa propre écriture ce
qu’il a à vous dire.
Il faudra peut être quelques essais avant que votre main ne
se mette à bouger et surtout avant de pouvoir déchiffrer ce
qui, au début, sera très souvent des gribouillis.
Il faudra donc faire preuve de patience et de bon sens.
Si après plusieurs essais, rien ne se passe, passez à l’écriture
intuitive.
L’Etre de Lumière s’adaptera à votre choix. Pour certains
d’entre eux, la tâche est, au début du moins, assez difficile.
Pour une âme récemment arrivée dans l’Au-delà, il y a un
certain apprentissage à faire et chaque âme reste avec sa
propre individualité. Donc, les réponses que vous obtiendrez
ne seront pas toujours identiques selon que vous parlerez
avec votre enfant ou avec un autre Etre de Lumière. Tous
n’ont pas les mêmes connaissances. Dans l’Au-delà, l’étude
continue et chacun reste lui-même avec ses propres
opinions. Vous élaborerez une discussion comme vous
l’auriez fait sur Terre.

87
Quand vous serez suffisamment à l’aise dans la
communication Ciel-Terre, vous n’aurez plus besoin de
support tel que crayon et papier. A tout moment de la
journée et de la nuit, vous pourrez échanger avec votre
guide ou d’autres Etres de Lumière ou Moi-même.
Soyez respectueux, car le travail de votre guide est infini. Il
s’occupe de vous, mettant sur votre route les bonnes
personnes pour vous aider à mener une vie heureuse. Il est
en constante réflexion pour que certains de vos choix ne
vous apportent pas trop de tracas. A chacun de vos pas, il
doit en faire trois, car il veille sur tout ce qui vous entoure
également. Il vous aime au point de ne jamais juger vos
erreurs, mais au contraire, fait tout pour que vous ne vous
fassiez pas de mal avec celles-ci. Il vous ouvre les yeux
quand ceux-ci sont fermés à votre bonheur. Il ne se lasse
jamais de vous répéter des milliers de fois si nécessaire
comment parvenir à être heureux, tout en grandissant, tout
en vivant juste. Car tout est lié et lui le sait.
Le jour où enfin vous l’entendrez, sa tâche sera grandement
simplifiée. Vous aurez fait un grand pas vers la
compréhension de l’Amour universel.
Libre à vous de l’écouter ou non. Ses conseils vous seront
tellement précieux, même si parfois ils vous semblent
incompréhensibles sur le moment, que vous ne pourrez plus
vous passer de cet Etre de Lumière qui a donné, donne et
donnera tellement pour vous, par amour.
Le don de dialoguer avec nous est une force qui vous rendra
votre propre puissance, celle de votre âme qui a atteint des
connaissances et une sagesse infinie, vie après vie.
Redevenez vous-même, vos trois corps enfin unis.
La vie telle que vous l’avez décidée, où tout est possible, est
là maintenant, à votre disposition.

88
CONCLUSION
« Mes enfants,
L’heure est arrivée pour vous de redécouvrir le bonheur.
Soyez convaincus que vous pouvez y parvenir.
Recevez l’onde guérisseuse de Ma main.
Déposez toutes vos souffrances, vos peurs et vos émotions
négatives.
Je suis pour chacun de vous un Père et un Ami.
Je ne suis pas inabordable.
Je suis avec et en chacun de vous.
Je vous aime.
Dieu »

89
90
TABLE DES MATIERES

Remerciements 5
Mot de Cathy 7
Introduction 9
Chapitre 1 :
Création de votre âme 11
Chapitre 2 :
Comment se détacher des liens karmiques 17
Chapitre 3 :
Liberté d’être vous-même, d’être 23
Technique de visualisation
– chakras...
– La méditation transcendantale
– La liberté de votre esprit
– Gérer votre esprit
– L’avenir est le présent
– Le livre de Vie
– La guérison de l’âme
– La chaleur de l’amour
– Comment parvenir à votre but
– Vous êtes maître de votre vie
– Éveil de l’âme.
Technique de lâcher prise
– le pardon
– faire confiance
Chapitre 4 :

91
Soins à votre corps physique 57
Guérison
– Alimentation
– diverses techniques pour retrouver la forme
et la maintenir
– La réalisation de votre unicité
– Perte de poids.
Chapitre 5 :
Réunification des trois corps 67
Chapitre 6 :
S’élever vers la lumière 69
– Comment passer les épreuves
– Croire en Ma force, c’est croire en votre Moi
– Gloire à Dieu
– La beauté
- L’amitié
– L’argent
– Le libre arbitre
– Le silence
– Maintenant
– Réussir sa vie
– Rire et sourire.
Chapitre 7 : Channeling 83
– Entrer en contact avec votre guide.

Conclusion page 89

92
93
DU MEME AUTEUR :

Passerelle vers l’Au-delà


Lina Muller à sa maman Cathy
Editions Indigo-Montangero ISBN 2-9700280-2-6

Ma Vie d’Homme
Jésus à Cathy Muller
Editions TDA ISBN 999 03-999-0-5

Préparation à l’Ascension
Ashtar Sheran & Cathy Muller
Editions Lulu ISBN 978-1-4303-0383-1

Thérapies Universelles
La Source dicté à Cathy Muller
Editions Lulu

Cours de Channeling
La Source transmis à Cathy Muller - Collection 'Dieu vous parle'
www.lumieresdelaudela.com sous publications

Le Chant des sirènes


Lina et Cathy Muller
www.lumieresdelaudela.com sous publications

Cartes de Lumière
La Source transmis à Cathy Muller
Jeux de 33 cartes thérapeutiques laminées recto verso

94
www.lumieresdelaudela.com sous publications
Les Entités De l’ombre à la Lumière
La Source dicté à Cathy Muller
Éditeur: Indigo Montangero - www.indigo-montangero.ch

Participation dans :
L'Ascension Planétaire - Tome I et II
La hiérarchie Spirituelle et les TDA
Editions : L'Arbre Fleuri
En vente en librairie

95
96