Vous êtes sur la page 1sur 9

COURS DE GEOGRAPHIE

PREMIERE SELON
L’APC

COURS DE GEOGRAPHIE 1ere

Réalisé et rédigé par madame TIKENG épse WAMBA ADELAIDE


MODULE I : LA POPULATION

CHAPITRE I la population mondiale

LECON I la croissance démographique

Pré requis : Qu’est-ce que la démographie ?

Exemple de situation : la très forte natalité dans un contexte de chômage ou


de pauvreté.

Formulation de la justification : cette leçon nous permet d’installer chez


l’apprenant des ressources pour maitriser l’évolution de la population ou
d’être un bon planificateur.

INTRODUCTION

La croissance démographique est l’augmentation de la population


d’une région, d’un pays ou du monde sur une période déterminée. La
maitrise de l’évolution démographique a toujours été un vœu pour chaque
pays, mais avec la multiplication de certains facteurs, il est devenu difficile
de contrôler.

I. EVOLUTION DE LA POPULATION DANS LE MONDE

En 1950, la population était estimée à près de 2,6 milliards de personnes.


En 1987, elle atteint 5milliards d’individus puis 6milliards en 1999. En
octobre 2011 elle est de 7milliards de personnes. Ce chiffre est monté à
7,63 en Janvier 2018. Chaque jour, on compte 244.000 nouvelles personnes
de plus dans le monde ; soit 89.000.000 de personnes de plus chaque année
dans le monde. Les projections de l’ONU font état de ce que cette population
mondiale va atteindre 9.7 milliards en 2050. Les foyers de fort peuplement
sont INDE (13 milliards) CHINE (14 milliards) et EUROPE. Les régions
moyennement peuplées sont : L’INDONESIE, L’ETHIOPIE, LE NIGERIA, LA
TURQUIE ET L’AMERIQUE DU NORD. Les zones faiblement peuplées sont
les déserts, les montagnes, les grandes forets, l’antarctique, le Sahara, la
Sibérie .etc.

II. LES FACTEURS DE LA CROISSANCE DEMOGRAPHIQUE

COURS DE GEOGRAPHIE 1ere

Réalisé et rédigé par madame TIKENG épse WAMBA ADELAIDE


 Les progrès de la médecine et de l’hygiène ont permis de juguler
certaines maladies et de rallonger l’espérance de vie (50-60 ans) dans
les pays sous développés ; 80 ans dans les pays développés
 Le machinisme a réduit les peines de l’homme augmenté la capacité de
production d’où une bonne alimentation.
 Le respect des considérations religieuses : les musulmans autorisent la
polygamie chez les chrétiens, dans genèse 1 verset 28, il est écrit :
allez, multipliez vous, remplissez la terre …
 L’analphabétisme et les mariages précoces
 La mauvaise utilisation des contraceptifs

CONCLUSION

La forte croissance démographique est le fruit de la baisse de la


mortalité favorisé par les progrès de la médecine et de l’hygiène

COURS DE GEOGRAPHIE 1ere

Réalisé et rédigé par madame TIKENG épse WAMBA ADELAIDE


MODULE I : LA POPULATION

CHAPITRE I LA POPULATION MONDIALE


LECON II : LES PROBLEMES DEMOGRAPHIQUES DANS LE MONDE
Pré requis : pourquoi y’a t’il accroissement de la population ?
Exemple de situation : la recrudescence de la délinquance juvénile
Formulation de la justification : cette leçon nous permet d’installer chez
l’apprenant des ressources lui permettant de faire face aux problèmes
démographiques.

INTRODUCTION
La démographie est l’étude quantitative et qualitative de la population. La
régression de la population ou même son vieillissement entraine le manque
de la main d’œuvre. Bien que favorisant le développement, la croissance
importante de la population entraine de multiples conséquences négatives
d’où le retard de certains pays dans le domaine du développement.
I. LES PROBLEMES QUE POSE L’EXPLOSION DEMOGRAPHIQUE
a. Les problèmes socio-économiques
Ici, on peut citer la pénurie des logements ; la famine et la mal nutrition
liées à l’insuffisance des ressources alimentaires : moins de 2400 calories
par jour ; le manque d’emploi et la prolifération des activités du secteur
informel ; l’augmentation de la pauvreté et de la misère du au chômage :
demandes d’emploi supérieures à l’offre ; le banditisme et la prostitution ;
l’analphabétisme, les migrations…
b. Les problèmes environnementaux.
Les constructions réduisent l’espace diminuant ainsi les sols cultivables,
favorisant la sur exploitation des ressources et la disparition de certaines
espèces animales et végétales. En effet, une population nombreuse exerce
une pression intense sur l’environnement ce qui entraine la rupture de
certains écosystèmes. Les industries doivent prélever plus de matières
première ce qui entraine la déforestation, le délabrement des terres,
l’empoisonnement de l’atmosphère, du sol et des eaux.
c. Les problèmes d’infrastructure.

COURS DE GEOGRAPHIE 1ere

Réalisé et rédigé par madame TIKENG épse WAMBA ADELAIDE


On assiste à un manque criard des équipements sociaux tels que les routes,
les écoles, les aires de jeux, les centres de santé etc.
d. Les problèmes politiques.
Certaines crises politiques sont dues à la croissance démographique.
Exemple : la crise entre le Cameroun et le Nigeria sur la péninsule de
Bakassi ; les émigrations et les immigrations clandestines ; les expulsions
massives des étranges des pays d’accueil ; la fuite des cerveaux à la
recherche du bien-être.
II. LA REGRESSION DEMOGRAPHIQUE
Le recule de la démographie est particulièrement l’apanage des pays
développés qui ont adoptés les politiques antinatalistes (1 à 2 enfants par
couple). Aujourd’hui, le recule de la démographie pose un sérieux problème,
celui du manque de la main d’œuvre dans les pays développés. De même, la
diminution de la population est aussi à l’origine de la crise de surproduction
à cause de l’étroitesse du marché de consommation.
III. LA GESTION DES POPULATIONS DU TROISIEME AGE
Il s’agit des personnes âgées de 63 ans et plus. Leur gestion est un
problème qui se pose avec acuité dans les pays développées où elles sont
plus nombreuses. Ces pays font face au rétrécissement de la population
active, à l’augmentation rapide des dépenses de santé. Les gouvernements
des pays développés les prennent en charge travers les soins à domicile,
dans les hôpitaux et dans les maisons de retraite.
Dans les pays sous développés, la prise en charge des personnes âgées est
réservée à la famille à cause du manque des maisons de retraite, de
l’insuffisance du personnel de sante et parfois du manque d’assurance
vieillesse. Ces personnes sont parfois abandonnées à elles même bien
qu’elles soient vulnérables à diverses maladies. Elles sont à certains
endroit accusées de sorciers et perçu comme une charge source d’ennuis et
donc sans aucune réelle prise en charge.
CONCLUSION
La démographie galopante aggrave les problèmes économiques et
sociaux, déstabilise les populations par le changement des habitudes. Elle
constitue un péril au quel il faut apporter des solutions d’où les politiques
démographiques adéquates.

COURS DE GEOGRAPHIE 1ere

Réalisé et rédigé par madame TIKENG épse WAMBA ADELAIDE


MODULE II : LES MOUVEMENTS MIGRATOIRES

CHAPITRE II : EFFET DES MOUVEMENTS MIGRATOIRES


LECON III: LES MIGRATIONS
Pré requis : donne la différence entre politique nataliste et antinataliste
Exemple de situation : les populations de Bamenda quittent leur régions
pour regagner Yaoundé à cause de la guerre.
Formulation de la justification : cette leçon nous permet d’installer chez
l’apprenant des ressources lui permettant d’expliquer les causes des
migrations

INTRODUCTION
Les migrations sont les mouvements de populations, temporaires ou
définitifs, d’une région à une autre pour des raisons économiques, socio
politiques, socio culturelles ou environnementales. Après avoir clarifié les
concepts d’émigration et d’immigration, nous présenterons ensuite les
causes des migrations et enfin les flux migratoires dans le monde.

I. LES CAUSES DES MIGRATIONS


a. Les causes économiques
Il s’agit des personnes qui quittent de leurs pays ou région pour un autre
pour des raisons diverses : ca peut être la quête de l’emploi, des voyages
d’affaire etc. la majorité des migrants économiques en Europe sont des
Africains. Pour la plus part, ils ne sont pas qualifiés. Ainsi ,ils occupent les
emplois moins décents dédaignés par les nationaux .
b. Les raisons politiques.
Elles renvoient aux personnes déplacées de manière forcée ou involontaire
de leur territoire de résidence à cause des conflits armés ou de la guerre
civile, des violations des droits de l’homme : les opposants sont parfois
obligés dans les régimes dictatoriaux de migrer. De même, les membres de
minorités ethniques ou religieuses qui encourent de potentiels dangers si
un Etat tolère des actes de violence tribale.

COURS DE GEOGRAPHIE 1ere

Réalisé et rédigé par madame TIKENG épse WAMBA ADELAIDE


c. Les raisons environnementales culturelles et sociales
Certaines personnes quittent leur région de résidence à cause des
catastrophes naturelles dues aux changements climatiques tels que la
sècheresse, les inondations, les séismes, les cyclones, volcans etc. sur le plan
culturel, beaucoup de personnes se déplacent à la recherche des meilleures
conditions d’étude et de la prise en charge sanitaire. Elles veulent bénéficier
des soins de qualité dans les pays du nord. D’autres fuient des persécutions
à cause de leur appartenance religieuse. C’est le cas des attaques
djihadistes au Sahel ; de la pratique de la sorcellerie en milieu rural.

II. LES FLUX MIGRATOIRES DANS LE MONDE


On appelle flux migratoire ou courant migratoire l’ensemble des
personnes en circulation dans le monde. Traditionnellement, le flux se font
des pays moins développés vers les pays développés. Ils sont en
augmentation dans le monde à cause de la multiplication des conflits, de
l’amélioration des moyens de transport et de communication. Un émigrant
est une personne qui a quitté son pays ou sa région pour séjourner dans un
autre. Un immigrant est une personne ayant élu domicile dans un pays ou
une région dont elle n’est pas native. L’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine
sont les principales zones d’émigration. Les pays qui envoient le plus de
migrants sont : l’Afrique de l’ouest, l’Inde, le Mexique, la Chine, le
Bangladesh etc. les routes de migrations les plus fréquentées relient le
Mexique et les Etats Unis. Les pays développés comme les Etats Unis,
l’Arabie saoudite, l’Allemagne, la Russie accueillent et abritent le plus grand
nombre d’immigrés dans le monde.

CONCLUSION
Les migrations sont rendues possibles à cause des inégalités entre pays et
entre régions. De façon générale, le choix de s’installer ailleurs est orienté
par la recherche d’un mieux être. Ces migrations mettent en relation les
sociétés du monde. Ce pendant, elles ne vont pas sans problèmes

COURS DE GEOGRAPHIE 1ere

Réalisé et rédigé par madame TIKENG épse WAMBA ADELAIDE


MODULE II : LES MOUVEMENTS MIGRATOIRES

CHAPITRE II : EFFET DES MOUVEMENTS MIGRATOIRES


LECON IV: PROBLEMES ET INCIDENCES SOCIO ECONOMIQUE DES
MIGRATIONS
Pré requis : définir flux migratoire
Exemple de situation : au large des cotes Italienne, les Africains périssent
lord des naufrages en mer
Formulation de la justification : cette leçon nous permet d’installer chez
l’apprenant des ressources lui permettant de maitriser les conséquences
des migrations

INTRODUCTION
Les migrations sont un phénomène mondial qui touche aussi bien les
pays développés que ceux en développement. Ces migrations posent de
nombreux problèmes tant pour les migrants, que pour les pays de départ et
ceux d’accueil et ont des conséquences socioéconomiques indéniables

I. LES PROBLEMES AU NIVEAU DES MIGRANTS

Le migrant a ce problème de conditions de déplacement précaires.


Par exemple ceux de l’Afrique subsaharienne qui se rendent en Europe
traversent généralement le désert du Sahara à pied pendant des mois,
sous la menace d’intempéries. Généralement pourchassés dans les
frontières maghrébine, courent d’énormes risques d’accidents. Beaucoup
décèdent du fait des rudes conditions de voyage. Ils sont le plus souvent
en situation irrégulière pendant leur séjour et dans les pays d’accueil.
Ainsi, ces clandestins n’ont pas de considération sociale et de prise en
charge médicale. Beaucoup sont sans abri et dorment en plein air en
Europe. Ils sont réduits à l’esclavage et à la prostitution.

II. LES PROBLEMES AU NIVEAU DES PAYS DE DEPART

Les migrations, constituées essentiellement des jeunes (les plus


dynamiques) et des mieux formés ont de lourdes conséquences pour la
croissance des pays de départ. En effet, ceux qui restent sont
généralement des personnes âgées et les enfants. Ainsi, avec cette
population peu dynamique, le pays devient incapable de mettre en place
COURS DE GEOGRAPHIE 1ere

Réalisé et rédigé par madame TIKENG épse WAMBA ADELAIDE


lui-même des structures économiques porteuses. la fuite des cerveaux
(Brain Drain) constitue une perte des compétences.

III. LES PROBLEMES AU NIVEAU DES PAYS D’ACCUEIL

Ici l’immigration a parfois une incidence positive en ce sens qu’elle


permet aux pays d’accueil de bénéficier d’une main d’œuvre peu
exigeante. Les jeunes immigrés renouvellent les populations des pays
d’accueil. Ils constituent la main d’œuvre pour les entreprises, les
travaux publics, l’agriculture, les emplois domestiques, le gardiennage
généralement dédaignés par les nationaux.

Ce pendant, l’afflux massif des immigrés dans certains pays d’accueil


accentuent le chômage dans la mesure où la main d’œuvre devient
excédentaire. Elle est parfois à l’origine de la propagation des maladies
contagieuses et des épidémies. A ce ci s’ajoute le développement des
fléaux socio comme la prostitution, la délinquance, la violence extrême…

CONCLUSION

Les migrants sont des personnes qui ont généralement souffert.


Certains ont fuit la guerre et l’insécurité, d’autres la famine, la pauvreté
et la misère. Ainsi nous devons leur accorder un accueil conforme à la
dignité humaine

COURS DE GEOGRAPHIE 1ere

Réalisé et rédigé par madame TIKENG épse WAMBA ADELAIDE

Vous aimerez peut-être aussi