Vous êtes sur la page 1sur 2

Les interactions fondamentales

Les interactions fondamentales


Notion de force : Une force pousse, tire ou modifie le mouvement mais incite aussi au changement et à la
métamorphose.
Les interactions fondamentales sont au nombre de 4.

Interaction Portée Intensité Effet Champ d’action


Forte 1015 m 1 Attire Noyau des atomes
Electromagnétique infinie 102 Attire ou repousse De l’atome à l’étoile
Faible 1017 m 106 Transmute Noyau des atomes
Gravitationnelle infinie 1040 Attire Univers, galaxies et étoiles

Force gravitationnelle

Deux objets A et B de masse respective Ma et Mb sont séparés par une distance d.

L’intensité de la force gravitationnelle est donné par :

Fa{b  Fb{a  G  M a d2 M b


G : constante de gravitation universelle=6,67.10 -11
SI
M a et M b en kg
d en m
Force électrostatique
Des corps électriquement chargés sont soumis à une interaction.

Si les charges sont au repos, on dit que c’est une interaction électrique, au contraire, si elles sont en mouve-
ment, on dit que c’est une interaction magnétique.

On se limite à l’étude de l’interaction électrique (dit aussi électrostatique).

Fiche issue de http://www.ilephysique.net 1


Deux corps chargés de charge respective Qa et Qb séparés par une distance d.
Loi de Coulomb : Deux corps chargés sont soumis à une interaction électrique attractive si leurs charges sont
de signes opposés, répulsive si leurs charges sont de même signe.

Deux corps chargés de charge respective Qa et Qb séparés par une distance d sont soumis à des forces
d’intensité commune :
Fa{b  Fb{a  K 
|Qa|  |Qb|
d2
K=9.109N.m2.C-2
Qa et Qb en Coulomb (C)
d en m

Découverte des deux sortes d’électricité par Charles Dufay


On frotte un tube de verre pour le rendre électrique et le tenant horizontalement, on laisse tomber dessus
une parcelle de feuille d’or qui immédiatement après avoir touché le tube, est repoussée.
Il en vint donc à la conclusion que le corps rendu électrique est repoussé par celui qui l’a rendu électrique.

Cependant, une autre expérience le déconcerta. Il éleva une feuille d’or grâce autube et approcha un morceau
de gomme de copal frotté. La feuille d’or s’y attacha directement.
Il répéta l’expérience avec un morceau d’ambre ou de cire où il eut le même résultat.

Ces expériences lui firent penser qu’il y avait peut être deux genre d’électricités.
Il les appela donc l’électricité résineuse et l’électricité vitrée.

Fiche issue de http://www.ilephysique.net 2