Vous êtes sur la page 1sur 5

Commissionong PLC

Démarrage de l'automate
Avant de mettre le système sous tension, cinq procédures importantes de démarrage et de vérification
des automates doivent être exécutées. L'utilisateur doit effectuer plusieurs inspections finales des
composants matériels et des interconnexions.

Procédures de démarrage et de vérification de l’API avant d’appliquer

Les procédures de démarrage et de vérification de l’API avant d’appliquer l’alimentation. Cependant, ce


temps investi réduira presque toujours le temps total de démarrage de l'automate , en particulier pour
les grands systèmes dotés de nombreux périphériques d'entrée / de sortie.

Ok, commençons par les procédures de démarrage et de vérification de l'automate:

1. Procédures de démarrage du PLC


2. Vérification du câblage d'entrée statique
3. Vérification du câblage de sortie statique
4. Examen du programme de contrôle
5. Système de caisse dynamique

1. Procédures de démarrage de l'automate

La liste de contrôle suivante concerne les procédures de pré-démarrage:


1. Inspectez visuellement le système pour vous assurer que tous les composants matériels de l'automate
sont présents. Vérifiez les numéros de modèle corrects pour chaque composant.
2. Inspectez tous les composants de la CPU et les modules d'E / S pour vous assurer qu'ils sont installés
aux emplacements appropriés et correctement positionnés.
3. Vérifiez que l'alimentation entrante est correctement connectée à l'alimentation (et au transformateur)
et que l'alimentation du système est correctement acheminée et connectée à chaque rack d'E / S.
4. Vérifiez que les câbles de communication d'E / S reliant le processeur aux différents racks d'E / S
correspondent à l'attribution d'adresse du rack d'E / S.
5. Vérifiez que toutes les connexions de câblage d'E / S du côté du contrôleur sont en place et
correctement terminées. Utilisez le document d'attribution d'adresse d'E / S pour vérifier que chaque
fil est terminé au bon endroit.
6. Vérifiez que les connexions du câblage de sortie sont en place et correctement terminées du côté de
l'appareil de terrain.
7. Assurez-vous que la mémoire système des programmes de contrôle précédemment stockés a été
effacée. Si le programme de contrôle est stocké dans une mémoire EPROM, retirez temporairement
les puces.

2. Vérification du câblage d'entrée statique

Une vérification du câblage d'entrée statique doit être effectuée avec le courant appliqué au contrôleur et aux
périphériques d'entrée. Cette vérification permettra de vérifier que chaque périphérique d'entrée est connecté
au bon terminal d'entrée et que les modules ou points d'entrée fonctionnent correctement.

Ce test étant effectué avant les autres tests du système, il vérifiera également le bon fonctionnement du
processeur et de la console de programmation !

Le câblage d'entrée correct peut être vérifié à l'aide des procédures suivantes:

1. Placez le contrôleur dans un mode qui empêchera l’API de tout fonctionnement automatique. Ce
mode varie en fonction du modèle d’automate, mais il s’agit généralement d’arrêter, de désactiver,
de programmer, etc.
2. Mettez le système sous tension et les périphériques d’entrée. Vérifiez que tous les indicateurs de
diagnostic du système indiquent un fonctionnement correct. Les indicateurs typiques sont AC OK,
DC OK, Processeur OK, mémoire OK et communication I / O OK .
3. Vérifiez que le circuit d'arrêt d'urgence coupe l'alimentation des périphériques d'E / S.
4. Activer manuellement chaque périphérique d'entrée. Surveillez le voyant d'état correspondant sur le
module d'entrée et / ou surveillez la même adresse sur le dispositif de programmation, le cas échéant.

S'il est correctement câblé, l'indicateur s'allume. Si un indicateur autre que celui attendu s'allume
lorsque le périphérique d'entrée est activé, il est possible que le périphérique d'entrée soit connecté à
la mauvaise borne d'entrée. Si aucun indicateur ne s'allume, il est possible que le périphérique
d'entrée, le câblage sur site ou le module d'entrée présente un défaut.

5. Prenez des précautions pour éviter les blessures et les dommages lors de l'activation de périphériques
d'entrée connectés en série avec des charges externes à l'automate.

3. Vérification du câblage de sortie statique

Une vérification du câblage de sortie statique doit être effectuée lorsque le contrôleur et les périphériques
de sortie sont sous tension . Une pratique sûre consiste à déconnecter d'abord localement tous les
périphériques de sortie impliquant un mouvement mécanique (par exemple, moteurs, solénoïdes, etc.).
Une fois cette opération effectuée, la vérification du câblage de sortie statique vérifie que chaque
périphérique de sortie est connecté à la bonne adresse de terminal et que le périphérique et le module de
sortie fonctionnent correctement.

Les procédures suivantes doivent être utilisées pour vérifier le câblage de sortie:

1. Déconnectez localement tous les périphériques de sortie susceptibles de provoquer un mouvement


mécanique.
2. Mettez le contrôleur et les périphériques d’entrée / sortie sous tension. Si un arrêt d'urgence peut
couper l'alimentation des sorties, vérifiez que le circuit coupe l'alimentation lorsqu'il est activé.
3. Effectuez la vérification statique des sorties une par une. Si la sortie est un moteur ou un autre
périphérique déconnecté localement, remettez le périphérique sous tension avant de le vérifier.

La vérification de l'opération de sortie peut être effectuée à l'aide de l'une des méthodes suivantes:

Méthode n ° 1 En supposant que le contrôleur dispose d'une fonction de forçage, testez chaque sortie à
l'aide de la console de programmation en forçant la sortie à ON et en réglant l'adresse de borne
correspondante (point) sur 1.

S'il est correctement câblé, le voyant correspondant s'allume et l'appareil s'allume . Si un indicateur autre
que celui attendu s'allume lorsque l'adresse du terminal est forcée, le périphérique de sortie peut être
connecté au terminal de sortie incorrect (le fonctionnement de la machine par inadvertance ne se produit pas
car la rotation et les autres sorties générant un mouvement sont déconnectées).

Si aucun indicateur ne s'allume, il est possible que le périphérique de sortie, le câblage sur site ou le
module de sortie présente un défaut !!

Méthode n ° 2  Programmez un réseau factice, qui peut être utilisé à plusieurs reprises pour tester chaque
sortie, en programmant un réseau avec un seul contact normalement ouvert (par exemple, un bouton-
poussoir bien situé) contrôlant la sortie.

Placez la CPU en mode RUN, à balayage unique ou dans un mode similaire, en fonction du contrôleur.
Avec le contrôleur en mode RUN, appuyez sur le bouton-poussoir pour effectuer le test. Lorsque le
contrôleur est en mode de balayage unique, appuyez sur le bouton-poussoir et maintenez-le pendant que le
contrôleur exécute le balayage unique.

Observez le périphérique de sortie et le voyant, comme décrit dans la première procédure.

4. Examen du programme de contrôle

La validation du programme de contrôle est simplement une dernière révision du programme de


contrôle . Cette vérification peut être effectuée à tout moment, mais vous devez le faire avant de charger le
programme en mémoire pour la vérification dynamique du système.

Un ensemble complet de documentation reliant le programme de contrôle aux appareils de terrain réels est
requis pour effectuer l'extraction du programme de contrôle . Les documents, tels que les affectations
d'adresses et les schémas de câblage , doivent refléter toutes les modifications pouvant avoir été apportées
lors des contrôles de câblage statique.

Une fois effectuée, cette revue finale du programme vérifiera que la copie papier finale du programme, qui
sera chargée en mémoire, est soit exempte d'erreur, soit tout au moins conforme aux documents de
conception d'origine.
Voici une liste de contrôle pour la vérification finale du programme de contrôle:

1. A l'aide de l'impression du document de câblage d'E / S, vérifiez que chaque périphérique de sortie
contrôlé a un réseau de sortie programmé de la même adresse.
2. Inspectez l’impression sur papier des erreurs pouvant s’être produites lors de l’entrée dans le
programme. Vérifiez que tous les contacts du programme et les sorties internes ont des attributions
d'adresses valides.
3. Vérifiez que toutes les valeurs de minuterie, de compteur et autres préréglées sont correctes.

5. Vérification du système dynamique

La vérification dynamique du système est une procédure qui vérifie la logique du programme de
commande afin de garantir le bon fonctionnement des sorties . Cette vérification suppose que toutes les
vérifications statiques ont été effectuées, que le câblage est correct, que les composants matériels sont
opérationnels et fonctionnent correctement et que le logiciel a été examiné en détail.

Lors de la validation dynamique, il est prudent de mettre progressivement le système sous contrôle
automatique.

Bien que les petits systèmes puissent être démarrés en même temps, un grand système doit être démarré par
sections. Les grands systèmes utilisent généralement des sous-systèmes distants qui contrôlent différentes
sections de la machine ou du processus. La mise en ligne d'un sous-système à la fois permet au système
complet de démarrer avec une sécurité et une efficacité maximales !

Les sous-systèmes distants peuvent être temporairement désactivés en coupant leur alimentation localement
ou en déconnectant leur liaison de communication avec la CPU.

Procédures de démarrage et de vérification de l'automate avant de mettre sous tension (sur la photo: la
machine d'emballage présentée à Hanovre est équipée d'un Simatic S7-1500T ainsi que de sept servo
variateurs Sinamics V90 avec servomoteurs Profinet et Simotics S-1FL6; crédit: SIEMENS)

Les pratiques suivantes décrivent les procédures pour l'extraction dynamique du système:

1. Chargez le programme de contrôle dans la mémoire de l'automate.


2. Testez la logique de contrôle en appliquant l’une des méthodes suivantes:
o Basculez le contrôleur en mode TEST , si disponible, ce qui permettra l'exécution et le
débogage du programme de contrôle lorsque les sorties sont désactivées. Vérifiez chaque
ligne en observant l'état des voyants de sortie ou en surveillant la ligne de sortie
correspondante sur la console de programmation.
o Si le contrôleur doit être en mode RUN pour mettre à jour les sorties pendant les tests ,
déconnectez localement les sorties qui ne sont pas testées pour éviter tout dommage. Si un
MCR ou une instruction similaire est disponible, utilisez-le pour ignorer l'exécution des
sorties qui ne sont pas testées, de sorte qu'une déconnexion des périphériques de sortie ne soit
pas nécessaire.
3. Vérifiez le bon fonctionnement de chaque ligne et modifiez la logique si nécessaire. Le scan simple
est un outil utile pour déboguer la logique de contrôle. Cette procédure permet à l'utilisateur
d'observer chaque réseau lors de chaque analyse.
4. Lorsque les tests indiquent que toute la logique contrôle correctement les sorties, supprimez toutes
les lignes temporaires qui ont pu être utilisées (MCR, etc.). Placez le contrôleur en mode RUN et
testez le fonctionnement total du système. Si toutes les procédures sont correctes, le contrôle
entièrement automatique devrait fonctionner sans heurts.
5. Documentez immédiatement toutes les modifications apportées à la logique de contrôle et révisez la
documentation d'origine. Obtenez une copie reproductible (par exemple, DVD, etc.) du programme
dès que possible.

Les recommandations et les pratiques de démarrage de l'automate présentées dans cet article technique
constituent de bonnes procédures qui contribueront au démarrage sûr et ordonné de tout système de contrôle
programmable.

Cependant, certains contrôleurs peuvent avoir des exigences de démarrage spécifiques , décrites dans le
manuel produit du fabricant. L'utilisateur doit être conscient de ces exigences spécifiques avant de démarrer
le contrôleur.