Vous êtes sur la page 1sur 5

Architecture

Gé nie Civil

Gé nie Mé canique

Gé nie Elé ctrique

Gé nie Procé dé s

Science des Materiaux

Té lé charger Cours,TD,TP


& Livres online
Bienvenue à l'Université des Sciences et Technologie
Sur notre blog vous trouverez des◌ِ Cours et des TD & TP pour la Faculté des sciences et technologie
Et des livres utiles pour différentes branches.. Architecture .. Génie civil .. Energies renouvelables ..
Science des matériaux .. Génie mécanique .. Génie électrique .. Génie Procédé .. etc
www.univ-st.tk Walid Tr 2013

TP RDM 01 - Calcul Des Réaction D’Appuis

 Introduction :
La resistance des materiaux etudie le comportement des materiaux sous action
de charge son objectif est lèetude de la repartition des efforts a lèinterieur des
pi`ces afin dont deduire les demontions admissible, pour quèelle puissante jouer
efficacement son ro le sans danger de rupture.
Dans notre TP nous allons eluder les reactions d’appuis
Le compte rendu de notre travail se composeras de deux partie essentielles :
-Partie theorique au on va definir quelque notion
-Partie experimentale (Pratique) au on va presente l’experience muni de
tableaux.

I. Partie theorique :
Definition:
1. Poutre droite isostatique :
Une poutre sur appuis simple, appeler encore poutre a travee independante, est
une poutre droite reposant sur deux appuis simple, susceptible de ne developper
que deux reactions Ra et Rb normales a la fibre moyenne de la poutre.

Les appuis sont generalement constitues de plaque de neopr`ne, qui moyenne


une epaisseur convenable, peuvent supporter, par leur deformation propre, les
deplacements des extremites de poutre dus a la dilatation; les forces appliques a
la poutre son des forces verticales (poids).

2. Appuis :
Ce sont des corps fixe ou repose sur eu une poutre ou bien une structure, c’est la
que vont apparaitre les reactions d’appuis.

1|Page
www.univ-st.tk Walid Tr 2013

Réaction d’appui :
Dans notre etude nous allons nous limite a
l’appui simple..
L’appui simple constitué par exemple par un
galet cylindrique ou par une plaque de
neopréne.
Les plaques de neoprénes sont utilisée
couramment dans les ponts ; on les disposes
horizontalement sur les piles ou les culées et
les poutres du tablier sont ensuite posées sur
ces plaque.
L’appui simple donne lieu a une réaction dans la direction est bien déterminée
(verticale) une seul inconnue subsiste la grandeur de la réaction .

Calcule des efforts et les moment sous l’action de charge concentrée

X L-X

A L B

Ra Rb

Placons l’origine des abscisses a l’appuis de gauche A est supposant une seule
charge concentrée P
les réaction d’appuis RA et RB sont calculées comme suite :
F=0  RA+RB-P=0  RA=P-RB ...........(1)
M/A RB L-PX=0 RB = PX/L ...............(2)

on remplace l’equation (2) dans (1) est on obtient :


RA=P-PX/L RA= P(L-X)/L

2|Page
www.univ-st.tk Walid Tr 2013

II. Partie Pratique :


Matériel Utilisé :
Une poutre de longueur 100cm.
Deux appuis simple.
Une poids (de 15Kg) et un accroche poids.
Une régle.
Un comparateur pour calculer les déformations.

Experience :
on accroche l’accroche poids a une distance de X = 10 Cm ,on régle les deux
comparateur a 0.et on accroche un poids de 15Kg et on tourne le comparateur de
l'appui Simlpe sur A jusqu’on obtient le 0 de comparateur de déplacement. Et on
lie les valeurs des efforts (RA,RB)
Et on refait cette experience pour les distance ( X=10, X=20, X=30,
X=40 ,X=50)cm
Et on obtient les résultats suivant :

Théorique Pratique
X(cm) P(N) RA RB RA RB ∆ ξ%
10 15 13.5 1.5 15 1 1 6.66%
20 15 12 3 14 2 1 6.66%
30 15 10.5 4.5 12 4 1 6.66%
40 15 9 6 10 6 1 6.66%
50 15 7.5 7.5 8 8 1 6.66%

RB = PX/L
RA = P-RB
∆ = (RA+RB)the – (RA+RB)pr
ξ = ∆/(RA+RB)the .(100)

3|Page
www.univ-st.tk Walid Tr 2013

Graphe -1-( RA,RB)the en fonction de X :

Graphe -1-( RA,RB)the en fonction de X


16

14
12
10
8

6
4

2
0
10 20 30 40 50

RA RB

Graphe -2-( RA,RB)Pra en fonction de X :

Graphe -2-( RA,RB)Pra en fonction de X


16
14

12
10
8
6

4
2
0
10 20 30 40 50

RA RB

 Conclusion :
D’aprés les deux graphe 1 et 2 on conclu qu’à chaque fois on se rapproche de
l’appui sa réaction augmente. Et a chaque fois qu’on sèloigne de l’appui sa
réaction diminue .

4|Page