Vous êtes sur la page 1sur 3

ENS Constantine / Département de français.

Module : littérature 2 / niveau : TC2


Enseignante : Docteure Maroua Daroui
INTRODUCTION

Résumer le XIXème siècle en un mot comme c’est le cas pour le siècle de la


Renaissance, le siècle Classique ou encore le siècle des Lumières s’avère une tâche
quasi impossible en raison de sa richesse et de sa complexité. En effet, marqué par
l’instabilité politique, les revendications sociales, la révolution industrielle et la
naissance du capitalisme, le XIXème siècle témoigne du changement profond et
foisonnant de la France. Au rythme heurté des événements politiques, le XIXème
siècle littéraire est marqué par un enchevêtrement de courants d’idées et de
mouvements littéraires soutenus par des artistes résolument engagés dans leur temps et
cherchant à refléter la réalité vécue par le peuple français.

I- Rappel sur l’Histoire1 du XIXème siècle.


1- Le Consulat (1799-1804) et l’Empire (1804-1814)

Napoléon Bonaparte prend le pouvoir lors du coup d’état du 18 Brumaire le 9 et 10


novembre 1799. Il décide de réorganiser le pays. Son effort aboutit à plusieurs
changements : il abolit la féodalité, crée le code civile et la Banque de France, la
légion d’honneur et le lycée, garantit les libertés personnelles, l’égalité des citoyens
devant la loi.

Le 2 décembre 1804, Napoléon est sacré empereur ; c’est le Premier Empire.


L’empereur se lance dans plusieurs conquêtes. En 1814, les troupes Napoléoniennes
sont battues à Leipzig. Napoléon doit abdiquer et est déporté à l’île d’Elbe.

2- La restauration (1815-1830)

La chute de Napoléon engendre le retour à la monarchie. Louis XVIII règne de


1815 à 1824 puis son successeur Charles X est placé sur le trône jusqu’en 1830.

1
Anne-Claire Duchossoy, La littérature française, Edition QI, Paris, 2010, p166.
La monarchie restaurée est principalement constitutionnelle. Ce retour à la
souveraineté monarchique est limité par la Charte de 1814.

Napoléon s’échappe de l’île d’Elbe et parvient à reprendre le pouvoir ; c’est


l’empire des Cents jours. Son empire s’effondre lors de la défaite de Waterloo face aux
anglais en Belgique et il se fait exilé à Saint – Hélène.

Suite à la chute de Napoléon, Louis XVIII est installé sur le trône : c’est la
Restauration.

3- La Monarchie de Juillet (1830-1848)

La Monarchie de Juillet est instaurée en 1830 après les émeutes des Trois
Glorieuses qui provoquent le renversement de Charles X. Louis-Philippe est placé sur
le trône non pas comme roi de France mais roi des Français puisqu’il règne mais ne
gouverne pas.

Sous le règne de Louis Philippe le développement de l’industrie connait un essor


exceptionnel avec la révolution industrielle mais aussi une crise économique et sociale
qui creuse un fossé entre la classe bourgeoise et le prolétariat.

En 1848, le peuple se soulève lors de la Nuit des Barricades. Ainsi, la seconde


République est proclamée.

4- La Seconde République (1848-1852)

Elle est dirigée d’abord par un gouvernement provisoire qui abolit définitivement
l’esclavage dans les colonies et met en place un suffrage universel masculin (droit de
vote pour les hommes français). Toutefois, la crise économique continue de persister
c’est pourquoi les ouvriers se soulèvent et Paris se couvre de barricades.

Charles Louis Napoléon Bonaparte est élu président de la République en décembre


1848 ; une victoire due au souvenir de son oncle.
5- Le Second Empire (1852-1872)

Louis Napoléon Bonaparte s’empare du pouvoir, instaure l’Empire et met en place


un régime parlementaire. Le second Empire est, dans un premier temps, synonyme de
régime dictatorial mais qui évolue vers un état plus libéral. L’industrie connait un
développement marquant grâce à l’ouverture sur l’Outre-mer.

En juillet 1870, Napoléon III déclare la guerre à la Prusse et aux autres états
allemands. Il est fait emprisonner à Sedan et la Troisième République est proclamée.

6- La Troisième République (1870-1940)

Elle voit défiler 14 présidents de la République. Au fil du temps, la France


témoigne de plusieurs changements : la liberté de la presse, la séparation de l’église et
de l’état, le fleurissement industriel, l’inauguration de la Tour Eiffel.

Vous aimerez peut-être aussi