Vous êtes sur la page 1sur 7

ENERG 2 Compte Rendu TP N°4 Nom 

: Chbil
Méthodes numériques Prénom : Mohamed Fedi
Gr1 TP2/2

Manipulation 2 :
Objectif : Résolution de l’équation de transfert de chaleur par diffusion
stationnaire monodirectionnel
Etude théorique :
1/ Solution analytique du profil de la température :
cosh [ n ( L−x ) ]
T ( x )=( T B −T ∞ ) +T ∞
cosh ( nL )

En utilisant les conditions aux limites :


T B=100°C et T ∞=20°C
hP −2
Avec L=1m ; n ²= λA =25 m  

80∗cosh [5 ( 1−x ) ]
 T ( x )= cosh ( 5 )
+ 20

2/ L’équation discrétisée pour les nœuds intérieurs :


d dT
dx (
kA
dx )
+hP(T −T ∞ )=0

1 1
x (i + ) x(i+ )
2 2
d dT
 ∫
1
x(i − )
dx(kA
dx
dx +¿) ∫
1
x (i− )
hP(T −T ∞) dx=0¿
2 2

dT dT
kA kA
dx dx
− +hP(T −T ∞ )∆ x=0
 1 1
x(i+ ) x i−
2 2 ( )
T (i+1 )−T ( i ) T ( i )−T ( i−1 )
 kA ∆x
−kA
∆x
+hP(T −T ∞ ) ∆ x =0

2 hP 1 1 hP
( + ∆ x) T ( i )= T ( i+ 1 )+ T (i−1 )+ ∆ xT∞
∆ x kA ∆x ∆x kA

 ( ∆2x + n ∆ x )T ( i) = ∆1x T ( i+1 )+ ∆1x T ( i−1 )+ n ² ∆ x T


2

pour les nœuds 2,..,5

On peut déduire la forme suivante :


a ( i ) T ( i ) =a ( i+1 ) T ( i+1 ) +a ( i−1 ) T ( i−1 ) +b ( i ) ; i={2,..,5}

2 2 1
Avec a ( i )= ∆ x + n ∆ x / a ( i+1 )=a ( i−1 ) = ∆ x / b ( i )=n 2 ∆ x T ∞

Pour le nœud 6 :


d dT
dx
kA (
dx )
+hP(T −T ∞ )=0

6 6
d dT
 ∫
6−
1 dx (
kA
dx
dx+¿) ∫ hP (T −T ∞ )dx=0 ¿
6−
1
2 2

dT dT
kA kA
dx dx ∆x
 6

1
+hP (T 6 −T ∞ )
2
=0
6−
2

T ( 6 )−T ( 5 ) ∆x
 kA∗0−kA ∆x
+ hP(T 6−T ∞)
2
=0

( ∆1x + hPkA ∆2x ) T ( 6 )= ∆1x T ( 5 ) + hPkA ∆2x T ∞

1 ∆x 1 ∆x
( +n² ) T ( 6 )= T ( 5 ) +n ² T ∞
∆x 2 ∆x 2

1 ∆x 1 ∆x
3/ a 6= ∆ x +n ² 2 / a 5=
∆x
/ b 6=n ²
2 ∞
T

4/ Méthode d’élimination de Gauss :


T ( i )=P ( i ) T (i+1 ) +Q(i)
a(i+1)
Avec P ( i) = ( ) (
a i −a i−1 ) P(i−1)
b (i ) +a (i−1) Q(i−1)
Q ( i) =
a ( i )−a (i−1 ) P(i−1)

 T ( 1 )=100 ° C=b(1)T ( 2 ) =P ( 2 ) T ( 3 ) +Q(2)


T ( 3 )=P (3 ) T ( 4 ) +Q( 3)
T ( 4 ) =P ( 4 ) T ( 5 ) +Q ( 4 )

T ( 5 ) =P ( 5 ) T ( 5 )+Q ( 5 )

T ( 6 )=0∗T ( 6 )+Q( 6)

4/ L’algorithme de la solution numérique :


 La solution numérique du profil de la température obtenue :

 La solution analytique du profil de la température obtenue :

50.5691−49.4428
5/ Erreur= 5 0.5691
=0.0222 <<1
 On peut interpréter que l’erreur est négligeable et que la solution
numérique est précise.

7/ La solution numérique et la solution analytique avec le pas ∆ x=0.1m :

 La solution numérique et la solution analytique avec le pas ∆ x=0.05 m:


31.077−30.854
Erreur= =7.175∗10−3 <<1
31.077
43.006−42.935
Erreur= =1.65∗10−3 <<1
43.006

 On peut conclure qu’en augmentant le nombre de pas∆ x , les résultats


des solutions numériques et solutions analytiques sont de plus en
plus proches et que l’erreur devient plus en plus faible et négligeable.

Vous aimerez peut-être aussi