Vous êtes sur la page 1sur 2

Introduction générale

Introduction générale

Vue que le durcissement des spécifications des essences automobiles, surtout sur le plan
protection de l’environnement (suppression du plomb, réduction des teneurs en aromatiques et
le benzène), une adaptation de l’outil de raffinage algérien s’avère nécessaire.
Les nouvelles normes mondiales antipollution imposent une reformulation de l’essence, qui
s’accompagne d’un abaissement de l’indice d’octane. Aussi, le problème actuel des raffineurs
est de produire une essence ayant un indice d’octane élevé et contenant moins de produits de
reformage (composés aromatiques).
Une solution possible et utile consiste à isomérisée les paraffines linéaires (surtout C5 et C6)
et utiliser le produit obtenu comme un stock de blindage de l’essence issue du reformage.
Ce processus implique la transformation (avec un minimum de craquage) des paraffines
linéaires à faibles indices d’octane, en leurs homologues branchés d’indices d’octane plus
élevés. Ainsi, les nouvelles spécifications ont conduit les sociétés de raffinage à faire des
investissements en matière d’équipements et de configuration de leurs schémas de production
des carburants afin de préserver leurs parts de marché.
La vérification de la qualité des produits finis est indispensable au sein de la raffinerie ; car la
conception industrielle n’est pas toujours favorable ; en plus il existe plusieurs paramètres qui
perturbent le fonctionnement des unités, pour cela des analyses sont faites périodiquement
pour détecter les anomalies du process et éviter la perte des produits pétroliers.
La raffinerie de SKIKDA continuée à assurer la couverture des besoins du marché national en
produits raffinés sur le plan quantitatif et qualitatif, et à offrir des produits raffinés destinés à
l’exportation et qui répondent aux normes en vigueur sur les marchés ciblés. Ce projet
consistait en :

 L’augmentation de capacité de Topping et gaz-plant.


 L’acquisition de la nouvelle unité d’isomérisation pour la production des essences sans
plomb (Unité 701).

Depuis mars 2012, La nouvelle installation de l’unité isomérisation utilise le catalyseur


ATIS-2L par Axens pour le but de maximiser la production des essences sans plomb en
augmentant la durée du cycle et le NO (indice d’octane) de l’isomérat. Mais ce catalyseur ne
devrait pas fonctionner pendant plus de six heures sans injection de chlorure car la réaction
d’isomérisation ralentit signicativement à cause d’une déficience de chlore

Page 1
Introduction générale

Dans le présent travail, on se propose de suivi l’acidité du catalyseur (ATIS-2L) issu du


procédé d'isomérisation du naphta léger au niveau de RA1K de SKIKDA.
Le présent manuscrit se divise en deux grandes parties structurées comme suit :
Une partie théorique qui porte trois chapitres bibliographiques, le premier est consacré à des
généralités sur l’isomérisation et le second est donnée une identification sur les matériels, les
équipements de l’unité et réservé à la description de l’unité d’isomérisation du complexe
RA1K de SKIKDA. Le troisième chapitre c’est la base, clarifie l’acidité de ATIS-2L ;
Une partie pratique comporte deux branches, le premier branche se présente l’injection de
chlore, et contient de suivi la trajectoire de l’agent de chloration C 2Cl4 dans la section
réactionnelle, ensuite le deuxième branche parade les problèmes d’acidité, et propose des
nombreux solutions.
Enfin la présenté étude sera clôturée par une conclusion générale.

Page 2

Vous aimerez peut-être aussi