Vous êtes sur la page 1sur 3

Module : Elément :

Circuits électriques et magnétiques Circuits électriques

Contrôle continu
23 Novembre 2019 – Durée : 1 heure 30’
Nom de l’étudiant / de l’étudiante : …………………………………………………….
1) On considère le circuit passif, de 1er ordre, de la figure 1 :
R1 i

R2

𝑒 𝑡ue 𝑠
us 𝑡 Fig. 1
C2

1.1) Montrer que le circuit est régi, dans le domaine temporel, par l’équation différentielle :
𝑑𝑠 𝑡 𝑑𝑒 𝑡
𝑅 𝑅 𝐶 𝑠 𝑡 𝑅 𝐶 𝑒 𝑡
𝑑𝑡 𝑑𝑡
Pour cela, appliquer la loi des mailles et exprimer 𝑠 𝑡 en fonction de 𝑖 𝑡 .

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………
1.2) En appliquant la transformation de Laplace à l’équation différentielle, montrer que la
transmittance isomorphe 𝐻 𝑝 du circuit s’écrit sous la forme canonique :
𝑆 𝑝 1 𝜏 𝑝
𝐻 𝑝 𝑎
𝐸 𝑝 1 𝜏 𝑝
où 𝐸 𝑝 et 𝑆 𝑝 désignent respectivement les transformées de Laplace de 𝑒 𝑡 et de 𝑠 𝑡 et 𝑎, 𝜏 et
𝜏 sont des constantes à déterminer. On supposera que 𝑒 𝑡 est causale et que le condensateur 𝐶
est initialement déchargé.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………
1.3) On applique une tension 𝑒 𝑡 en échelon à l’entrée du circuit : 𝑒 𝑡 𝑉 𝑤 𝑡 .
Déterminer les limites 𝐼 0 et 𝐼 ∞ de la réponse indicielle 𝐼 𝑡 à l’aide des théorèmes de la valeur
initiale et de la valeur finale. On donne 𝑇𝐿 𝑤 𝑡 1⁄𝑝. L’infini désigne ici le régime permanent.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………
1.4) Déterminer l’image de Laplace 𝑆 𝑝 de 𝐼 𝑡 . On aura le soin de décomposer 𝑆 𝑝 en
éléments simples.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Université Mohammed V de Rabat – ENSET – Dép. de génie électrique


ACHOUR Cycle ingénieur – Filière énergie électrique et industrie numérique - 1ère année 1
Module : Elément :
Circuits électriques et magnétiques Circuits électriques

1.5) Déduire la réponse indicielle 𝐼 𝑡 . Déduire aussi l’expression de sa tangente à l’origine.


Vérifier les résultats de la question 1.3 et vérifier que la tangente coupe la valeur finale à 𝑡 𝜏 .
On donne 𝑇𝐿 𝑒 1⁄ 𝑝 𝑎 .

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………
1.6) Tracer, au verso, la réponse 𝐼 𝑡 et sa tangente à l’origine sur un repère (préciser y la
constante 𝜏 ).
1.7) Déterminer le temps de réponse 𝑡 % . Commenter.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………
1.8) Cette fois-ci, on applique à l’entrée du circuit une tension rectangulaire de crête 𝑉 , de
fréquence 𝑓 et de rapport cyclique 50%.
Donner une condition sur la période 𝑇 pour que le fonctionnement du circuit soit correct.
Conclure.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………
1.9) Intégrer l’équation différentielle précédente durant la 2ème demi-période de 𝑒 𝑡 .
On supposera que le régime permanent est atteint à l’instant 𝑡 𝑇 ⁄2 . En déduire l’expression
de 𝐼 𝑡 durant cette demi-période.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………
1.10) Déterminer le nouveau temps de réponse à 1% (noté 𝑡 % ). Conclure.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………
2) On considère un circuit électrique fonctionnant en régime harmonique. Sa fonction de

transfert s’écrit sous la forme : 𝐻 𝑗𝜔 ⁄ ⁄ ⁄
.
,
où 𝐸 𝑗𝜔 et 𝑆 𝑗𝜔 désignent les grandeurs complexes associées aux tensions 𝑒 𝑡 et 𝑠 𝑡 .

Université Mohammed V de Rabat – ENSET – Dép. de génie électrique


ACHOUR Cycle ingénieur – Filière énergie électrique et industrie numérique - 1ère année 2
Module : Elément :
Circuits électriques et magnétiques Circuits électriques

2.1) Ecrire 𝐻 𝑗𝜔 sous la forme d’un produit de termes normalisés. En déduire les coefficients
𝛼, 𝛽 et 𝛾 s’ils existent.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………
2.2) Calculer les gains et les arguments des termes du produit et comparer les aux gains et aux
arguments des termes étudiés en cours.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Suite au verso.
2.3) Tracer, sur le papier semi-logarithmique joint, les diagrammes de Bode asymptotiques
intermédiaires en rouge et les diagrammes de Bode asymptotiques résultants en bleu. Préciser y
les pentes et les valeurs limites (en BF et en HF) du gain et de l’argument de 𝐻 𝑗𝜔 .
2.4) On applique, à l’entrée du circuit, une tension sinusoïdale 𝑒 𝜃 de la forme :
𝑒 𝜃 𝑒 2𝜋𝑓 𝑡 1 sin 𝜃 𝜃 en 𝑟𝑎𝑑 et 𝑒 en 𝑉𝑜𝑙𝑡𝑠 .
2.4.1) Tracer l’oscillogramme de 𝑒 𝜃 au verso.
On considère les échelles suivantes : 𝜋⁄2 𝑟𝑎𝑑 / carreau pour 𝜃 et 1 𝑉/ carreau pour 𝑒.
2.4.2) Tracer les spectres d’amplitude et d’argument de 𝑒 𝜃 sur les figures 2 et 3.
On considère les échelles suivantes : 1 𝑉/ carreau pour l’amplitude et 𝜋 𝑟𝑎𝑑/ carreau pour l’arg.
Spectre d’amplitude Spectre d’argument

0 𝑓 2𝑓 𝑓 0 𝑓 2𝑓 𝑓
Fig. 2 Fig. 3

2.5) Sachant que la fréquence 𝑓 de la composante dynamique de 𝑒 𝑡 est égale à 𝑓 du circuit,


déterminer et justifier la composante continue 𝑆 de 𝑠 𝑡 , la valeur crête 𝑆 de sa composante
dynamique et le déphasage 𝜑 entre la tension de sortie 𝑠 𝑡 et la tension d’entrée 𝑒 𝑡 prise comme
origine des phases. En déduire l’expression de 𝑠 𝑡 (on rappelle que le théorème de superposition
est applicable vue la linéarité de fonctionnement du circuit).

………………………………………………………………………………………………………………………………………………...

………………………………………………………………………………………………………………………………………………...

………………………………………………………………………………………………………………………………………………...

………………………………………………………………………………………………………………………………………………...
Suite au verso.
2.6) Tracer, ci-dessus, les spectres d’amplitude et d’argument de 𝑠 𝑡 avec une autre couleur.
2.7) Tracer l’oscillogramme de 𝑠 𝜃 sur le même repère que celui de 𝑒 𝜃 .
2.8) Préciser et justifier les comportements fréquentiels du circuit en BF et en HF.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………...

………………………………………………………………………………………………………………………………………………...

Université Mohammed V de Rabat – ENSET – Dép. de génie électrique


ACHOUR Cycle ingénieur – Filière énergie électrique et industrie numérique - 1ère année 3

Vous aimerez peut-être aussi