Vous êtes sur la page 1sur 10

Code 

de classification : PRO‐SSE‐009‐V1 
PROCEDURE SSE 
 
Gestion des matières dangereuses  Date de rédaction : 20 janvier  2017 
 

SOMMAIRE 

DÉFINITIONS .................................................................................................................................................... 3 

BUT .................................................................................................................................................................. 3 

PORTÉE ............................................................................................................................................................ 4 

RÔLES ET RESPONSABILITÉS ............................................................................................................................ 4 

DESCRIPTION DE L’ACTION .............................................................................................................................. 4 

1.  Principes généraux ............................................................................................................................... 4 
2.  Demande d’entrée de nouveau produit .............................................................................................. 5 
3.  Réception sur le site ............................................................................................................................. 5 
4.  Règle d’utilisation ................................................................................................................................. 6 
5.  Stockage des produits .......................................................................................................................... 6 
6.  Reconditionnement et  transvasement ............................................................................................... 7 
7.  Le principe de séparation des produits incompatibles ........................................................................ 9 
8.  Gestion et archivage des FDS ............................................................................................................... 9 
LISTE DES DOCUMENTS & BANQUES DE DONNÉES INHÉRENTS À LA PRÉSENTE PROCÉDURE .................... 10 

LISTE DES EVOLUTIONS ................................................................................................................................. 10 

 
 

Page 2 de 10 
Toute version imprimée de ce document est considérée comme une copie non contrôlée
Code de classification : PRO‐SSE‐009‐V1 
PROCEDURE SSE 
 
Gestion des matières dangereuses  Date de rédaction : 20 janvier  2017 
 

DÉFINITIONS 
 

Agent chimique, biologique ou physique qui, en raison d’une  propriété, met 
Matière dangereuse  en  danger  la  santé  ou  la  sécurité  d’une  personne  qui  y  est  exposée  et/ou 
présente un risque pour l’environnement. 
Substance  formée  par  l’assemblage  de  plusieurs  éléments  chimiques 
Produit chimique  différents dans des proportions définies.  
Ils  sont  issus  d’une  réaction  chimique  impliquant  des  atomes  et/ou  des 
molécules. 
Déchets dangereux  Produit  réglementé  qui  peut  uniquement  être  mis  au  rebut  ou  vendu  à  des 
fins de recyclage ou de récupération. 
Fiche de Données de Sécurité 
(FDS) ou Fiche Signalétique (FS  Fiche  donnant  l’information  requise  sur  la  composition,  l’utilisation  et  la 
au Canada) ou Material Safety  dangerosité d’une substance chimique ou d’un produit chimique. 
Data Sheets (MSDS en anglais)   

Fiche signalétique simplifiée    Fiche établie par le service santé sécurité environnement résumant le contenu 
de la FDS et affichée au poste de travail. 
Fiche de validation des nouveaux  Fiche  renseignée  par  le  demandeur    et  validée  par  le  service  santé  sécurité 
produits chimiques  environnement pour l’entrée de nouveaux produits chimiques sur le site. 

Étiquette du fournisseur  Résumé  des  informations  requises  sur  la  composition,  l’utilisation  et  la 
dangerosité d’une substance chimique ou d’un produit chimique. 
Étiquette fabriquée par  IAMGOLD Essakane SA.  qui comprend : 
 le nom du produit chimique ; 
Étiquette du travailleur   les pictogrammes de danger ; 
 les mentions de dangers et les mentions de prudences; 
 la date limite d’utilisation. 
 
 

BUT 
   

Définir les règles pour l’achat, le transport,  le stockage, la manipulation et l’élimination des matières dangereuses 
afin de : 

 S’assurer que nous puissions entreposer, utiliser et disposer de matières dangereuses utilisées dans le cadre de 
nos  activités,  de  réagir  correctement  en  cas  d’accident  (incendie,  déversement,  exposition  d’un  travailleur) 

Page 3 de 10 
Toute version imprimée de ce document est considérée comme une copie non contrôlée
Code de classification : PRO‐SSE‐009‐V1 
PROCEDURE SSE 
 
Gestion des matières dangereuses  Date de rédaction : 20 janvier  2017 
 

impliquant ces matières, et de s’assurer que l’impact de ces matières sur l’environnement ne vont pas à l’encontre 
de  nos  politique  santé  sécurité  et  développement  durable.  Il  est  essentiel  d’avoir  en  place  un  processus 
d’approbation avant l’entrée d’un nouveau produit sur le site. 

 S’assurer que la présence et usages de matières dangereuses sur  les lieux de travail, des mesures doivent être 
prises afin de garantir  que les travailleurs en présence  de produits chimiques et utilisant ces substances soient 
informés  des  risques  qu’ils  représentent,  connaissent  la  démarche  à  prendre  en  cas  d’accident  impliquant  le 
produit et se conformer aux exigences du système générale harmonisé.  

 
RÔLES ET RESPONSABILITÉS 
 
 Utilisateurs (Tous les départements et les sous – traitants  d’IAMGOLD Essakane SA) : Sélectionner et utiliser 
les matières dangereuses conformément aux exigences  de la présente procédure. 
 Département Chaîne d’approvisionnement : Veiller au respect des règles d’achat, de transport, de réception 
et d’entreposage des matières dangereuses, décrites dans la présente procédure.  
 Service  Santé Sécurité et Environnement : Etablir les règles  d’entrée et de gestion des matières dangereuses 
et s’assurer de leur application sur le site. 

  

PORTÉE 
 
Tous les départements et les sous – traitants utilisant ou manipulant des  matières dangereuses  quelles qu’en soit 
la quantité sur le site d’IAMGOLD Essakane SA. 

DESCRIPTION DE L’ACTION 

1. Principes généraux 
L’objectif  général  de  la  gestion  des  matières  dangereuses  est  d’éviter  ou,  de  réduire  les  risques  d’incidents 
(Brûlures,  irritations,  projections  dans  les  yeux,  étourdissements,  déversements,  explosions  et  incendies)  durant 
leur utilisation, leur manutention, leur stockage et leur élimination. 
A  chaque  substance  dangereuse  est  associée  une  Fiche  de  Données  de  Sécurité  (FDS)  ou  fiche  signalétique  (FS). 
Cette  fiche  fournit  des  informations  de  base  relatives  aux  produits  chimiques,  nécessaires  pour  assurer  la 
protection des travailleurs et de l'environnement. Elle est préparée par le fabricant ou le fournisseur du produit et 
transmise aux utilisateurs. Lorsque des mises à jour sont effectuées sur la FDS, le fournisseur doit veiller à ce qu’elle 
nous soit transmise. 
Page 4 de 10 
Toute version imprimée de ce document est considérée comme une copie non contrôlée
Code de classification : PRO‐SSE‐009‐V1 
PROCEDURE SSE 
 
Gestion des matières dangereuses  Date de rédaction : 20 janvier  2017 
 

 Le  service  Santé  Sécurité  Environnement  établit  la  Fiche  signalétique  simplifiée  (FSS)  de  certains  produits 
chimiques qu’il trouve nécessaire.  Cette FSS résume le contenu de la FDS ou fiche signalétique.  Elle est affichée au 
poste de travail. 
C’est  à  partir  de  la  FDS  que  seront  déterminées  les  conditions  d’entrée,  d’achat,  de  stockage,  d’utilisation  et 
d’élimination des déchets. 
Tous  les  produits  concernés  par  cette  procédure  sont  répertoriés  dans  le  registre  des  produits  chimiques  sur  le 
portail  http://web‐essakane.iamgold.corp  ou  se  trouvant  sur  le  réseau  informatique  à  l’adresse  suivante : 
W:\13_SM‐HSE\13‐03 ASPECTS ET DANGERS\MATIERES DANGEREUSES\MSDS.  
Avant  l’achat  d’un  produit  chimique,  l’acheteur  doit  s’assurer  qu’il  est  répertorié  dans  la  liste  des  produits. 
L’acheteur doit s’assurer que le produit acheté possède une FDS ou une fiche signalétique récente (La fiche ne doit 
pas être vielle de  plus de 3ans)  
 

2. Demande d’entrée de nouveau produit 
Pour toute demande d’entrée d’un nouveau produit (à l’essai ou pour utilisation) non répertorié dans la liste des 
produits existants sur le site, une fiche de validation des nouveaux produits chimiques : FOR‐SSE‐014‐V1, doit être 
complétée par le demandeur (département concerné ou sous‐traitant).  
Cette fiche est ensuite remise au service santé sécurité environnement accompagnée impérativement de la FDS ou 
MSDS ou FS valide du produit concerné pour analyse.  La FDS ou MSDS ne doivent pas être datées de plus de 3ans. 
Le  produit  ne  pourra  être  introduit  qu’après  validation  par  le  service  santé  sécurité  environnement.  Lors  de  la 
sélection  du  produit,  la  possibilité  d’utiliser  une  matière  moins  dangereuse  pour  les  travailleurs  et  pour 
l’environnement  doit  être  étudiée, prenant en considérations  le transport, l’emmagasinage, l’utilisation et résidu 
après  usage.  Dans  le  cas  où  le  service  santé  sécurité  environnement  ne  valide  pas,    le  produit  ne  doit  pas  être 
introduit  sur le site.  
Si la demande est acceptée par le service santé sécurité environnement, la nouvelle FDS ou FS et le nom du produit 
seront  ajoutés  dans  le  registre  des  produits  chimiques.    Ensuite  la  fiche  validée  est  enregistrée  sur  le  réseau 
informatique  à  l’adresse  suivante  : W:\13_SM‐HSE\13‐03  ASPECTS  ET  DANGERS\MATIERES 
DANGEREUSES\FORMULAIRE DE VALIDATION DE NOUVEAUX PRODUITS CHIMIQUES. 

3. Réception sur le site 
Tout produit introduit sur le site sans FDS et la fiche de validation ne doit pas être réceptionné. La FDS ne doit pas 
être  datée  de  plus  de  3ans.  Les  produits  doivent  être  livrés  directement  aux  lieux  d’utilisation  ou  de  stockage  si 
possible. Dans ce cas, le responsable du secteur doit s’assurer que les produits sont entreposés suivant la grille de 
compatibilité et les recommandations du fournisseur. 
Les sous‐traitants doivent déclarer à la chaîne d’approvisionnement tous les produits chimiques devant être utilisés 
accompagnées de leurs FDS respectives. Des contrôles inopinés seront menés sur leurs chantiers pour s’assurer du 
respect de cette pratique. 
La  chaîne  d’approvisionnement  doit  s’assurer  que  tous  les  produits  réceptionnés  ont  des  étiquettes  lisibles, 
complètes  et  s’assurer  que  les  contenants  abimés  soient  retournés  aux  fournisseurs.    Dans  le  cas  contraire,  le 
Page 5 de 10 
Toute version imprimée de ce document est considérée comme une copie non contrôlée
Code de classification : PRO‐SSE‐009‐V1 
PROCEDURE SSE 
 
Gestion des matières dangereuses  Date de rédaction : 20 janvier  2017 
 

département de la chaine des approvisionnements devra apposer une étiquette de lieu de travail. 
Le magasin doit s’assurer que les produits sont entreposés suivant la grille de compatibilité (FOR‐SSE‐016‐V) et les 
recommandations du fournisseur.  Il doit également aviser le fournisseur de toute non‐conformité enregistrée lors 
de la réception du produit. 
 

4. Règle d’utilisation 
La date limite d’utilisation des produits périssables est inscrite sur les emballages ou sur la fiche de livraison. Tout 
produit  doit  rester  dans  son  emballage  d’origine.  En  cas  de  reconditionnement,  la  date  de  péremption  doit  être 
reproduite  avec  les  autres  informations  nécessaires  suivant  le  chapitre  intitulé  « Cas  du  reconditionnement    et 
transvasement ». 
Les  travailleurs  doivent  être  informés  des  risques  qui  peuvent  résulter  de  l’utilisation  des  produits  chimiques  et 
doivent être formés et recyclés aux méthodes de prévention. 
Chaque  département  doit  fournir  aux  travailleurs  et  renouveler  régulièrement  des  équipements  de  protections 
personnels  (EPP) et s’assurer de  leur utilisation effective.  Les différents  responsables doivent  veiller  à  ce  que  les 
EPP soient maintenus en parfait état de fonctionnement et de propreté. 
 

5. Stockage des produits 
Le stockage des produits chimiques doit répondre à des règles de sécurité et environnementales strictes destinées 
à protéger les travailleurs et l’environnement. Pour cela : 

 Les produits doivent rester dans l’emballage d’origine ; 

 Si  un  reconditionnement  est  rendu  nécessaire,  les  nouveaux  contenants  devront  être  parfaitement 
identifiés suivant le chapitre intitulé « Cas du reconditionnement  et  transvasement » ; 

 Tout  tube,  flacon,  cartouche  ou  autre  contenant  entamé  doit  être  terminé  avant  qu’un  nouveau  ne  soit 
ouvert ; 

 Tout  stockage  d'un  liquide  susceptible  de  créer  une  pollution  des  eaux  ou  des  sols  est  associé  à  une 
capacité de rétention. Pour les anciennes installations, la règle est de 110 % du réservoir le plus grand, ou 
25 % du volume total des réservoirs au sol selon la règlementation IFC. Pour les nouvelles installations, la 
règle  sera  de  100%  du  réservoir  le  plus grand,  ou  50  %  du  volume  total  des  réservoirs  au  sol  selon  la 
règlementation  nationale.  Cependant,  pour  les  déchets  de  produits  dangereux cette  règle  s’applique  à 
partir de 220 litres ; 

 Stocker  des  matières  incompatibles  (acides,  bases,  matières  inflammables,  oxydants,  produits  chimiques 
réactifs)  dans  des  locaux  distincts,  et  comportant  des  dispositifs  de  confinement  séparant  les  différentes 
zones de stockage ; 

 Prévoir des installations de stockage spéciales pour les matières extrêmement dangereuses (Exemple : les 
hydrocarbures)  ou réactives (exemple : acétylènes) 
Page 6 de 10 
Toute version imprimée de ce document est considérée comme une copie non contrôlée
Code de classification : PRO‐SSE‐009‐V1 
PROCEDURE SSE 
 
Gestion des matières dangereuses  Date de rédaction : 20 janvier  2017 
 

 Utiliser des pare‐flammes ou des dispositifs de purge pour les conteneurs de produits inflammables ; 

 Installer des systèmes de mise à la terre et de protection contre la foudre dans les aires de stockage, les 
postes de transfert et les équipements de manutention de matières inflammables ; 

 Sélectionner  des  matériaux  de  construction  compatibles  avec  les  produits  stockés  pour  toutes  les 
structures  des  installations  de  stockage  et  de  distribution  ;  éviter  de  réutiliser  des  réservoirs  pour  des 
produits différents sans avoir vérifié la compatibilité des différentes matières ; 

 Stocker  les  matières  dangereuses  dans  une  zone  séparée  des  ateliers  de  production  principaux.  Lorsqu’il 
n’est  pas  possible  de  l’éloigner  suffisamment,  prévoir  une  séparation  physique  au  moyen  de  structures 
conçues pour empêcher que des incendies, explosions, déversements et autres urgences ne puissent avoir 
un impact sur les opérations de l’installation ; 

 Transférer les matières dangereuses des camions citernes aux installations de stockage dans des zones dont 
le sol est suffisamment imperméable pour éviter toute contamination au sol; 

 S’il  n’est  pas  possible  de  construire  des  structures  de  confinement  permanentes  spéciales  pour  les 
opérations de transfert, il faut prévoir un ou plusieurs autres systèmes de confinement des déversements, 
par exemple des bacs d’égout portables (qui pourront être déployés pendant la durée des opérations), des 
robinets  d’arrêt  automatiques  sur  les  bassins  de  drainage,  ou  encore  des  robinets  d’arrêt  dans  des 
installations de drainage ou d’égout, utilisées conjointement avec des séparateurs huile‐eau ; 

 Installer un confinement secondaire pour les éléments (réservoirs, conduites) du système de stockage de 
matières dangereuses, dans la mesure du possible; 

 Utiliser  des  raccords,  conduites  et  flexibles  adaptés  aux  matières  contenues  dans  les  contenants  (p.ex. 
certains  types  de  raccords  sont  employés  pour  tous  les  acides,  tandis  que  d’autres  sont  employés  pour 
toutes  les  matières  caustiques),  et  instaurer  des  procédures  pour  empêcher  l’introduction  de  matières 
dangereuses dans les mauvais contenants ; 

 Utiliser  des  équipements  de  transfert  compatibles  et  utilisables  avec  les  caractéristiques  des  matières 
transférées, et conçus pour assurer un transfert sans danger ; 

 Inspecter, entretenir et réparer à intervalles réguliers les raccords, conduites et flexibles 

 Mettre  en  place  des  dispositifs  de  confinement  secondaire,  des  plateaux  étanches  de  récupération  des 
égouttures ou autres dispositifs pour confiner les déversements, aux points de connexion des réservoirs de 
matières dangereuses ou en d’autres points où des débordements peuvent se produire ; 
En cas de fuite et de déversement accidentel de produits, il faut  appliquer la procédure : GESTION DES FUITES ET 
DEVERSEMENTS (PRO‐SSE‐008‐V1). 

 
6. Reconditionnement et  transvasement 
Définition :  
 Reconditionnement : Action de réemballer ou  renverser un produit dans un autre récipient pour stockage. 

Page 7 de 10 
Toute version imprimée de ce document est considérée comme une copie non contrôlée
Code de classification : PRO‐SSE‐009‐V1 
PROCEDURE SSE 
 
Gestion des matières dangereuses  Date de rédaction : 20 janvier  2017 
 

 Transvasement :   Action de renverser un produit dans un autre récipient pour utilisation immédiate.  
 
6.1. Règles d’étiquetage   
Lorqu’un reconditionnement ou un transvasement est effectué, le travailleur doit apposer une étiquette du lieu de 
travail sur le contenant. Ces données sont disponibles, soit sur le contenant d’origine, soit dans la FDS ou FS : 
 les noms chimique et commercial du produit 
 Les noms et adresses du fabricant, de l’importateur ou du distributeur 
 les pictogrammes de danger  
 les mentions de dangers H   
 les mentions de prudences P  
 la date limite d’utilisation. 
Les  contenants  de  reconditionnement  quel  que  soit  leurs  volumes  ainsi  que  le  contenant  de  transvasement  
supérieur à 5 L, doivent respecter toutes les règles d’étiquetage.  
Les contenants de transvasement inférieur à 5 L, peuvent être identifiés seulement avec le nom du produit inscrit 
sur l’étiquète d’origine.  
 
Trois familles de pictogrammes ou symboles de danger sont rencontrés sur le site : 
Ceux  du  système  canadien,  ceux  du  système  français  et  ceux  du  Système  Global  Harmonisé  (SGH)  (Ils  sont 
disponibles sur le formulaire dénommé  Pictogrammes de danger : FOR‐SSE‐015‐V1. 
Les substances dangereuses sont identifiables par leur étiquette. Le Surintendant de la chaîne d’approvisionnement 
doit veiller à ce que toute substance dangereuse présente dans ses entrepôts ait son contenant  étiqueté de sorte à 
l’identifier  de  la  manière  la  plus  précise.  Il  en  est  de    même  pour  tout  responsable  de  secteur  utilisateur  de 
substances dangereuses. 
 
 
6.2. Règles de transvasement ou de reconditionnement 
Lors du transvasement de matières dans un autre contenant, l’opérateur doit : 
 se protéger de tout contact avec le produit donc il doit porter les EPP spécifiés dans la fiche signalétique, 
 choisir un contenant compatible avec le produit qu’il va recevoir, 
 identifier le contenant comme indiqué au point 6.1 : règles d’étiquetage, 
 se mettre sur une rétention ou à défaut, sur un sol étanche. 
 

Page 8 de 10 
Toute version imprimée de ce document est considérée comme une copie non contrôlée
Code de classification : PRO‐SSE‐009‐V1 
PROCEDURE SSE 
 
Gestion des matières dangereuses  Date de rédaction : 20 janvier  2017 
 

7. Le principe de séparation des produits incompatibles  
L’un des objectifs principaux d’un bon stockage est d’éviter de stocker côte à côte des produits incompatibles. Le 
tableau de compatibilité des produits chimiques doit être affiché sur les lieux de stockage de produits. 
 Tableau de compatibilité des produits chimiques : FOR‐SSE‐016‐V1  
 

8. Gestion et archivage des FDS 
Les FDS ou FS sont disponibles auprès du service santé sécurité environnement, chaîne d’approvisionnement et sur le 
réseau  informatique  à  l’adresse  suivante :  W:\13_SM‐HSE\13‐09  PROCEDURES  et  MAT\Procédure  Hygiène  Sécurité 
Environnement\15 Gestion des matières dangereuses. 
Toutes les FDS ou FS des produits qui ne sont plus utilisés sont archivés jusqu’à la fin de vie de la mine.   
 
 
   

Page 9 de 10 
Toute version imprimée de ce document est considérée comme une copie non contrôlée
Code de classification : PRO‐SSE‐009‐V1 
PROCEDURE SSE 
 
Gestion des matières dangereuses  Date de rédaction : 20 janvier  2017 
 

LISTE DES DOCUMENTS & BANQUES DE DONNÉES INHÉRENTS À LA PRÉSENTE PROCÉDURE 
     

PROCEDURE/MAT  FORMULAIRE  ANNEXE/AUTRES 


  Fiche de validation des nouveaux produits chimiques    
FOR‐SSE‐014‐V 

  Pictogrammes de danger des produits chimiques    
FOR‐SSE‐015‐V 

  Tableau de compatibilité des produits chimiques    
FOR‐SSE‐016‐V 
 
 
 

LISTE DES EVOLUTIONS 

Version #  Date  Objet de la modification  Auteur  

Version 1  20/01/2017  Refonte  Francine BOUNDAONE 

       

Page 10 de 10 
Toute version imprimée de ce document est considérée comme une copie non contrôlée

Vous aimerez peut-être aussi