Vous êtes sur la page 1sur 3

Pompage par paliers de débits

Détermination des pdc : s/Q = B + CQ


Condensé Cours Hydrodynamique, Pr A. Hani

Détermination du Qcritique & Qexpl.

La Hauteur Manométrique Totale (HMT) : H . M .T = ( Ha + Hr + Pc ) + Pu


Ha : haut. d'asp.. Dans le cas d'une pompe immergée de puits ou de forage, Pression nécessaire que devra
Ha = 0; Hr hauteur de refoulement. fournir la pompe
Pc : pdc moyennes dans les canalis.. Pour des install. simples de petites Si H = 50 mètres et L = 20 mètres
tailles, les pdc = 0.1 x longueur (m) de canalis. Paramètre A : H/10 = 50 / 10 = 5
Pu : pression utile souhaitée à l'ouverture du robinet. On la choisit en moy. aux Paramètre B : L/100 = 20 / 100 = 0,2
alentours de 2,5 bars (25 m de pression. Paramètre C : n clapets x 0,5 = 3 x 0,5 = 1,5
Paramètre D : 0,6
Sélection de la pompe
Paramètre E : 4 + 1 = 5
d'arrosage
F
La pompe devra donc fournir une pression
minimale de: 5 + 0,2 + 1,5 + 0,6 + 5 = 12,3 bar

1/3
0,366.Q 2,25.T.t
s= .log 2 2 Calcul de la distance théorique à la limite
T x1 .x 2 .S
0,183.Q
T= 0,366.Q x s=
0.183.Q
log
2.25.T .ti
=0
C s= .log 2 T 2
r2 .S
T x1
2,25.T.t 0 0.183.Q
S= ≠0
x2 Approximation log
T
de Jacob 2.25.T .ti 2.25.T .ti T .t i
log 2
=0→ 2
= 1 → ri = 1.5
ti → d r2 .S r2 .S S
Condensé Cours Hydrodynamique, Pr A. Hani

Plusieurs config existent :


0,183.Q 2,25.T.t r 2 .S
s= .log 2 u ≤ 10−1 u=
r i = 2 d ri = ( 2 d − r ) ri = (2d + r )
T x .S 4.T.t

ri = ( 2 d ) 2 + r 2 )
1. MILIEU INFINI :
s max .T
Forage isolé 0,183.Q 2,25.T .t Qmax =
s= log 2 2,25.T .t
T r .S 0,183. log 2
r .S
Alignement de n forages
s max .T
q max =
0 ,183 .q  2 ,25 Tt i =n −1 2 ,25 Tt   2 ,25 Tt i =n −1 2 ,25 Tt 
s =  log + ∑ log  0 ,183  log + ∑ log
a i S 
2 2
T  r S i =1 ai S  2
r S 2
 i =1

2. NAPPE CONTENUE DANS UN MILIEU SEMI-INFINI : 2.1. niveau d’eau constant en permanent :
b = a 2 + (2d )
smax .T 2
0,366.Q 2d Qmax = Alignement de n forages
Forage isolé s= log
T r 0,366. log
2d
et si : q0 = q1 = qi = q
r
s max .T qmax log 2d
2.2. Limite étanche en régime transitoire qmax = = r
0,366.Q 2,25.T .t Q = s max .T  2d i = n −1
b  Qmax  2d i = n −1
b 
Forage isolé s = log max 0,366 log + ∑ log i  log + ∑ log i 
2,25.T .t r ai 
T 2dr.S 0,366. log  r i=n ai   i =n
2dr.S
Alignement de n forages
2,25.T .t exprime le degré
smax .T log
qmax = qmax 2dr.S
 2,25.T .t i = n −1 2,25.T .t  = d’influence réciproque des
0,366 log + ∑ log  Qmax  2,25.T .t i =n−1 2,25.T .t  forages au point de vue du
 2dr..S i=n bi .ai .S   log + ∑ log 
2 dr .S bi .ai .S  débit 2/3
 i=n
interpolation triangulaire pour définir les courbes piézométriques
Condensé Cours Hydrodynamique, Pr A. Hani

Distance B – Source
= 600 m ⇒ i ?

Exemple d’application de la méthode de Wyssling


1) On fait la synthèse des données 6) Les valeurs approchées de S0 et Su, respectivement les
distances en amont et en aval sur l’axe d’écoulement, sont :
- Direction écoulement SSE-NNW
- Gradient hydraulique 0,5% L + L( L + 8.x 0 ) − L + L(L + 8.x 0 )
S0 = , Su = où L = U.t
- Vitesse d’écoulement : U = K.i / ω = 0,000023m avec ω = 10% 2 2
- Perméabilité : K = 4,55.10-4 m/s avec e = 40 m
7) On obtient ainsi le tableau et le schéma ci-après :
- Débit de pompage Q = 314 m3/h = 8,72.10-2 m3/s
Isochrones 50 jours 100 jours 200 jours
2) On calcule la largeur du front d’appel B : L (m) 98 197 393
S0 (m) 229 363 595
Q = T.B.i → B = Q / T.i = 958m Su (m) 130 166 202

3) On calcule le rayon d’appel x0 : Dans la pratique :


- Le PPR, correspondant à 50j, est représenté sur fond cadastral.
Q
x0 = = 153m - Le PPE, 100 j, sur fond topo 1/50 000
2.π.T.i
4) On calcule la largeur du front d’appel à hauteur du captage B’
B
B' = = 479m
2
5) On calcule la grandeur intermédiaire pour t = 50, 100 et 200 jours
K.i.t
L= 3/3
ω