Vous êtes sur la page 1sur 3

Sommaire

• Comment déclarer son activité en Suisse


• Le statut d’indépendant
• Comment se déclarer à sa caisse de compensation cantonale
• Les sociétés en Suisse
• (Allez quand même regarder la vidéo sur la France, elle contient beaucoup d’informations
importantes pour débuter votre activité)

Comment déclarer son activité en Suisse

• Le plus simple est d’opter pour le statut d’indépendant


• Puis de passer par la suite à une société (Sàrl ou SA)
• Les procédures sont plutôt simples (en comparaison de la France)
• Une imposition très faible

Le Statut d’indépendant

• Il s’agit du statut le plus simple en Suisse


• Il est recommandé d’utiliser ce statut au début de son aventure entrepreneuriale
• Il est obligatoire de se déclarer une fois son activité démarrée
• Avantages
• Être reconnu auprès des clients, de l’état, des fournisseurs et des banques
• Recevoir de l’argent et pouvoir se rémunérer
• Procédure très simple à effectuer
• Comptabilité simplifiée si votre CA est inférieur à 500’000CHF
• Beaucoup d’informations sont disponibles sur le site de la confédération:
https://www.kmu.admin.ch/kmu/fr/home/savoir-pratique/creation-pme/creation-
entreprise/premiers-pas/devenir-independant-en-suisse-mode-d-emploi.html
• Pas d’inscription obligatoire au RC si votre chiffre d’affaire annuel est inférieur à
100’000CHF
• Il peut être cependant utile de le faire pour plusieurs raisons
• Obtenir un compte en banque
• Faire des contrats
• De manière générale, l’inscription au RC permet de rendre légitime votre activité
(contact avec les influenceurs, etc…)
• Pas de TVA à payer en-dessous du seuil de 100’000CHF de CA
• Au-delà du seuil, une inscription à la TVA est donc obligatoire
• Il faudra à ce moment-là contacter une fiduciaire ou un expert comptable
• Nous vous conseillons: https://groupefidexpert.ch/ (leur dire que vous venez de
notre part)
• Comment se déclarer comme personne indépendante
• Il faut le faire via la caisse de compensation de votre canton (liste disponible ici:
https://www.ahv-iv.ch/fr/Contacts/Caisses-cantonales-de-compensation)
• Pour Vaud: https://www.caisseavsvaud.ch/entreprises/affiliations
• Pour le Valais (formulaire en ligne): https://www.vs.ch/web/avs/independant
• Pour Genève: https://www.ocas.ch/entreprises/cotisations/independants/
• Les impôts et les taxes en tant qu’indépendant
• Entre 5% et 10% de cotisations sociales (AVS, chômage, etc…) sur vos revenus
• Puis l’impôts sur le revenu “normal” de votre canton
• Cela s’apparente donc à un salaire que vous pouvez recevoir dans le cadre d’un
travail
• La TVA à reverser sur vos ventes si votre CA dépasse 100’000CHF

Les banques à utiliser en Suisse

• Banque physique
• Nous conseillons l’UBS avec qui nous n’avons jamais eu de problèmes
• Carte de crédits sans limites facilement disponibles (à utiliser comme une carte
prepaid)
• Vous êtes passablement libres en terme de gestion d’argent
• Nous vous conseillons fortement d’ouvrir un compte dédié à votre activité
• Banque virtuelle
• Nous conseillons Revolut
• Comptes facilement ouverts
• Pas de frais de change, cartes de crédits virtuelles, nombre de comptes illimités
dans toutes les monnaies, etc…

Les sociétés en Suisse

• Après avoir effectué un chiffre d’affaire conséquent (plus de 100’000CHF), nous conseillons
d’ouvrir une société
• 2 options de société en Suisse
• La Société à responsabilités rimitées (Sàrl)
• La Société Anonyme (SA)
• Nous conseillons fortement d’ouvrir une Sàrl
• Capital de 20’000CHF à apporter (contre 100’000CHF pour une SA)
• Structure simplifiée
• Comptabilité complète à effectuer (à déléguer à une fiduciaire)
• A nouveau, vous pouvez les contacter: https://groupefidexpert.ch/ si vous souhaitez
ouvrir une société
• Les avantages d’une société
• Responsabilité limitée au capital apporté
• Imposition faible sur les bénéfices (entre 11% et 16% en fonction des cantons)
• Possibilité de se rémunérer en dividendes (imposition plus faible que les salaires)
• Pas de TVA à reverser sur vos ventes dans l’UE (seulement sur vos ventes en
Suisse au taux de 7.7%)
• Désavantages
• Coût plus élevés (fiduciaire, notaire, etc…)
• 20’000CHF de capital à apporter

En résumé

• Se déclarer en tant qu’indépendant une fois son activité débutée


• Créer une Sàrl une fois les 100’000 de CA effectués (environ)
• Vous pouvez me contacter si vous avez des questions sur la fiscalité Suisse ou me
mentionner dans le groupe Facebook