Vous êtes sur la page 1sur 28

Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59

Client : GIECA

NF EN 12697-35

JUILLET 2017

Ce document est à usage exclusif et non collectif des clients AFNOR.


Toute mise en réseau, reproduction et rediffusion, sous quelque forme que ce soit,
même partielle, sont strictement interdites.

This document is intended for the exclusive and non collective use of AFNOR customers.
All network exploitation, reproduction and re-dissemination,
even partial, whatever the form (hardcopy or other media), is strictly prohibited.

AFNOR

Pour : IANOR

Client : 99590300

le : 14/11/2018 à 08:54
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
FA059377 ISSN 0335-3931

NF EN 12697-35
14 Juillet 2017

Indice de classement : P 98-818-35

ICS : 75.140 ; 93.080.20

Mélanges bitumineux — Méthodes d'essais —


Partie 35 : Malaxage de laboratoire

E : Bituminous mixtures — Test methods — Part 35: Laboratory mixing


D : Asphalt — Prüfverfahren — Teil 35: Labormischung

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR.
Remplace la norme homologuée NF EN 12697-35+A1, de septembre 2007.

Correspondance La Norme européenne EN 12697-35:2016 a le statut d’une norme française.

Résumé Le présent document décrit le malaxage de matériaux bitumineux en laboratoire


dans le cadre de la fabrication d'éprouvettes. Il définit les températures de
compactage de référence pour le mélange en fonction du grade du liant pour les
bitumes routiers et les bitumes routiers de grade dur.

Descripteurs Thésaurus International Technique : produit bitumineux, mélange, bitume, liant,


route, chaussée, essai, essai de laboratoire, malaxage, mode opératoire, émulsion,
mousse, essai mécanique, compactage, température.

Modifications Par rapport au document remplacé, révision de la norme.

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, rue Francis de Pressensé — 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.org

© AFNOR — Tous droits réservés Version de 2017-07-P


AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
NF EN 12697-35 —2—

La norme La norme est destinée à servir de base dans les relations entre partenaires
économiques, scientifiques, techniques et sociaux.

La norme par nature est d’application volontaire. Référencée dans un contrat, elle
s’impose aux parties. Une réglementation peut rendre d’application obligatoire tout ou
partie d’une norme.
La norme est un document élaboré par consensus au sein d’un organisme de
normalisation par sollicitation des représentants de toutes les parties intéressées.
Son adoption est précédée d’une enquête publique.
La norme fait l’objet d’un examen régulier pour évaluer sa pertinence dans le temps.
Toute norme est réputée en vigueur à partir de la date présente sur la première page.

Pour comprendre L’attention du lecteur est attirée sur les points suivants :
les normes Seules les formes verbales doit et doivent sont utilisées pour exprimer une ou des
exigences qui doivent être respectées pour se conformer au présent document.
Ces exigences peuvent se trouver dans le corps de la norme ou en annexe qualifiée de
«normative». Pour les méthodes d’essai, l’utilisation de l’infinitif correspond à une
exigence.
Les expressions telles que, il convient et il est recommandé sont utilisées pour
exprimer une possibilité préférée mais non exigée pour se conformer au présent
document. Les formes verbales peut et peuvent sont utilisées pour exprimer une
suggestion ou un conseil utiles mais non obligatoires, ou une autorisation.
En outre, le présent document peut fournir des renseignements supplémentaires destinés
à faciliter la compréhension ou l'utilisation de certains éléments ou à en clarifier
l'application, sans énoncer d'exigence à respecter. Ces éléments sont présentés sous forme
de notes ou d'annexes informatives.

Commission Une commission de normalisation réunit, dans un domaine d’activité donné, les
de normalisation expertises nécessaires à l’élaboration des normes françaises et des positions françaises
sur les projets de norme européenne ou internationale. Elle peut également préparer
des normes expérimentales et des fascicules de documentation.
La composition de la commission de normalisation qui a élaboré le présent document est
donnée ci‐après. Lorsqu’un expert représente un organisme différent de son organisme
d’appartenance, cette information apparaît sous la forme : organisme d’appartenance
(organisme représenté).

Vous avez utilisé ce document, faites part de votre expérience à ceux qui l'ont
élaboré.
Scannez le QR Code pour accéder au questionnaire de ce document ou
retrouvez‐nous sur http://norminfo.afnor.org/norme/106240.
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
—3— NF EN 12697-35

Commission Normalisation Essais


relatifs aux Chaussées BNTRA/CNEC

Composition de la commission de normalisation


Président : M. PIAU
Secrétariat : Mme PIOT — CEREMA DTer IF

M ABDO CENTRE D’INFORMATIONS SUR LE CIMENT ET SES APPLICATIONS


M BADROUILLET CEREMA — DTer CE
M BELON DGAC — SERVICE TECHNIQUE AVIATION CIVILE
MME BOUTET CEREMA — DTer OUEST
M CAVAGNOL OFFICE DES ASPHALTES
ME CEREZO IFSTTAR
M DELAVAL DTer NP
M DELORME DTer IDF
M FAUCON-DUMONT CENTRE DE RECHERCHE EUROVIA
M GAILLARD BRAJA-VESIGNE
M GERTHOFFERT DGAC — SERVICE TECHNIQUE AVIATION CIVILE
M LACASSY DIRA — Bordeaux
M LIFFRAUD DTer SO
M MARSAC IFSTTAR Nantes
M MAURIER LABORATOIRE CARRIÈRES BÉTON TRAVAUX PUBLICS
M PETITEAU ISFTTAR
M PIAU IFSTTAR — NANTES
M SAUBOT EIFFAGE TRAVAUX PUBLICS GD
M SOME CEREMA — DTer IDF
M TRIQUIGNEAUX EIFFAGE TRAVAUX PUBLICS — LABORATOIRE CENTRAL
M VERHEE USIRF
M WATERBLEZ EUROVIA
M YVINEC COLAS
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA

NORME EUROPÉENNE EN 12697-35


EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Avril 2016

ICS 93.080.20 Remplace EN 12697-35:2004+A1:2007

Version Française

Mélanges bitumineux - Méthodes d'essais - Partie 35:


Malaxage de laboratoire
Asphalt - Prüfverfahren - Teil 35: Labormischung Bituminous mixtures - Test methods - Part 35:
Laboratory mixing

La présente Norme européenne a été adoptée par le CEN le 23 janvier 2016.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, qui définit les conditions dans
lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la Norme européenne. Les listes mises à jour et les
références bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues auprès du Centre de Gestion du CEN-
CENELEC ou auprès des membres du CEN.

La présente Norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version dans une autre
langue faite par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale et notifiée au Centre de Gestion
du CEN-CENELEC, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants: Allemagne, Ancienne République
yougoslave de Macédoine, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce,
Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République
Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie.

COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION


EUROPÄISCHES KOMITEE FÜR NORMUNG
EUROPEAN COMMITTEE FOR STANDARDIZATION

CEN-CENELEC Management Centre: Avenue Marnix 17, B-1000 Bruxelles

© 2016 CEN Tous droits d'exploitation sous quelque forme et de quelque manière Réf. n° EN 12697-35:2016 F
que ce soit réservés dans le monde entier aux membres nationaux du
CEN.
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

Sommaire
Page

Avant-propos Européen .....................................................................................................................................4


1 Domaine d'application ...........................................................................................................................7
2 Références normatives .........................................................................................................................8
3 Termes, définitions et symboles ..........................................................................................................9
3.1 Termes et définitions .............................................................................................................................9
3.2 Symboles ................................................................................................................................................9
4 Principe ...................................................................................................................................................9
5 Matériel ................................................................................................................................................ 10
6 Procédure ............................................................................................................................................ 10
6.1 Température de malaxage ................................................................................................................. 10
6.2 Préparation des granulats et des fillers ........................................................................................... 11
6.3 Préparation de l'agrégat d'enrobés ................................................................................................... 11
6.4 Préparation du liant ............................................................................................................................ 12
6.5 Malaxage .............................................................................................................................................. 13
7 Rapport d'essai ................................................................................................................................... 14
Annexe A (normative) Enrobé à base de mousse de bitume ..................................................................... 15
A.1 Généralités .......................................................................................................................................... 15
A.2 Matériel ................................................................................................................................................ 15
A.3 Procédure utilisant un générateur de mousse de laboratoire ....................................................... 15
A.3.1 Préparation du granulat et du matériau de remplissage ................................................................ 15
A.3.2 Préparation de l'agrégat d'enrobés ................................................................................................... 15
A.3.3 Préparation du liant ............................................................................................................................ 15
A.3.4 Malaxage .............................................................................................................................................. 15
A.3.5 Conditionnement ................................................................................................................................ 16
A.4 Procédure utilisant une mousse de bitume sans générateur de mousse de laboratoire ........... 16
A.4.1 Préparation des granulats et du filler ............................................................................................... 16
A.4.2 Préparation de l'agrégat d'enrobés ................................................................................................... 16
A.4.3 Préparation du liant ............................................................................................................................ 16
A.4.4 Malaxage .............................................................................................................................................. 16
A.4.5 Conditionnement ................................................................................................................................ 16
A.5 Procédure utilisant une fraction humide de granulat ou d'agrégat d'enrobés ............................ 16
A.5.1 Préparation du granulat et du filler ................................................................................................... 16
A.5.2 Préparation de l'agrégat d'enrobés ................................................................................................... 17
A.5.3 Préparation de la fraction humide..................................................................................................... 17
A.5.4 Préparation du liant ............................................................................................................................ 17
A.5.5 Mélange................................................................................................................................................ 17
A.5.6 Conditionnement ................................................................................................................................ 17
Annexe B (normative) Enrobé à base d'émulsion de bitume ..................................................................... 18
B.1 Généralités .......................................................................................................................................... 18
B.2 Procédure 1 avec matériaux humides .............................................................................................. 18
B.2.1 Préparation des granulats et du filler ............................................................................................... 18
B.2.2 Préparation de l'agrégat d'enrobés ................................................................................................... 18
B.2.3 Préparation du liant (émulsion) ......................................................................................................... 18
B.2.4 Mélange................................................................................................................................................ 19
B.3 Procédure 2 avec matériaux secs ..................................................................................................... 19
B.3.1 Préparation des granulats et filler..................................................................................................... 19
B.3.2 Préparation de l'agrégat d'enrobés ................................................................................................... 19

2
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

B.3.3 Préparation du liant (émulsion) ......................................................................................................... 19


B.3.4 Malaxage............................................................................................................................................... 19
Annexe C (normative) Préparation d'asphalte coulé routier....................................................................... 21
Bibliographie ..................................................................................................................................................... 22

3
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

Avant-propos Européen
Le présent document (EN 12697-35:2016) a été élaboré par le Comité Technique CEN/TC 277 “Matériaux
routiers”, dont le secrétariat est tenu par DIN.

Ce document remplacera l’EN 12697-35 :2004+A1 :2007

Cette Norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte identique,
soit par entérinement, au plus tard en octobre 2016, et toutes les normes nationales en contradiction devront
être retirées au plus tard en octobre 2016

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de
droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. Le CEN ne saurait être tenu pour responsable de ne
pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence

En comparaison avec l’EN 12697-35 :2004+A1 :2007, les principales modifications sont les suivantes ;

a) modification du titre afin d'y intégrer les enrobés produits à basse température ;

b) ajout de l’annexe A relative à la préparation des mélanges bitumineux sous forme de mousse ;

c) ajout de l’annexe B relative à la préparation des mélanges bitumineux sous forme ou d'émulsion ;

d) ajout de l'annexe C relative à la préparation des échantillons d'asphalte coulé routier ;

e) ajout de l'équation relative à la surchauffe des granulats lorsque la proportion d'agrégat d'enrobés est
importante ;

f) extension du terme "température de consigne de mélange" en "température de consigne de malaxage en


laboratoire", et application de la modification à l'ensemble du document ;

g) introduction du terme "température de mise en oeuvre de référence";

h) extension de la définition de la température de mise en oeuvre de référence du paragraphe 6.1 avec


clause autorisant sa diminution pour les mélanges bitumineux produits à basse température ;

i) suppression de l'unité "pen" (pénétration) dans le Tableau 1 ;

j) modification du temps nécessaire pour atteindre la température de malaxage du paragraphe 6.2.4 ;

k) modification de "RAP" en "agrégat d'enrobés" dans le paragraphe 6.3 ;

l) extension du report via l'ajout de filler au paragraphe 6.5.3 afin d'y inclure le sable en
complément/remplacement ;

m) ajout d'une exigence relative à l'utilisation d'un agrégat d'enrobés froid dans le mélange

n) ajustement de l’avant propos pour le rendre cohérent avec le texte du Tableau 1

La présente Norme européenne fait partie d'une série comportant les normes suivantes :

 EN 12697-1, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 1 :
teneur en liant soluble

 EN 12697-2, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai - Partie 2 : granulométrie

4
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

 EN 12697-3, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 3 :
extraction des bitumes à l'évaporateur rotatif

 EN 12697-4, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai - Partie 4 : récupération des bitumes : colonne à
distiller

 EN 12697-5, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 5 :
masse volumique réelle (MVR) des matériaux bitumineux

 EN 12697-6, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud -


Partie 6 : détermination de la masse volumique apparente des éprouvettes bitumineuses

 EN 12697-7, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 7 :
détermination de la masse volumique apparente des éprouvettes bitumineuses par les rayons gamma

 EN 12697-8, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour enrobés à chaud - Partie 8 : détermination
des pourcentages de vides caractéristiques des éprouvettes bitumineuses

 EN 12697-10, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 10 :
compactabilité

 EN 12697-11, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 11 :
détermination de l'affinité granulat-bitume

 EN 12697-12, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 12 :
détermination de la sensibilité à l'eau des éprouvettes bitumineuses

 EN 12697-13, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour enrobés à chaud - Partie 13 : mesure de la
température

 EN 12697-14, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour enrobés à chaud - Partie 14 : teneur en eau

 EN 12697-15, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour enrobés à chaud - Partie 15 : détermination
de la sensibilité à la ségrégation

 EN 12697-16, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai - Partie 16 : abrasion par pneus à crampons

 EN 12697-17, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 17 :
perte de matériau des éprouvettes d'enrobé drainant

 EN 12697-18, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 18 :
essai d'égouttage du liant

 EN 12697-19, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 19 :
perméabilité des éprouvettes

 EN 12697-20, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 20 :
essai d'indentation sur cubes ou éprouvettes cylindriques (CY)

 EN 12697-21, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 21 :
essai d'indentation de plaques

 EN 12697-22, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 22 :
essai d'orniérage

 EN 12697-23, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 23 :
détermination de la résistance à la traction indirecte des éprouvettes bitumineuses

5
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

 EN 12697-24, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 24 :
résistance à la fatigue

 EN 12697-25, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 25 :
essai de compression cyclique

 EN 12697-26, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 26 :
module de rigidité

 EN 12697-27, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour enrobés à chaud - Partie 27 : prélèvements
d'échantillons

 EN 12697-28, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour enrobés à chaud - Partie 28 : préparation
des échantillons pour la détermination de la teneur en liant, de la teneur en eau et de la granularité

 EN 12697-29, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 29 :
détermination des dimensions des éprouvettes d'enrobés hydrocarbonés

 EN 12697-30, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 30 :
confection d'éprouvettes par compacteur à impact

 EN 12697-31, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 31 :
confection d'éprouvettes à la presse à compactage giratoire

 EN 12697-32, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 32 :
compactage en laboratoire de mélanges bitumineux par compacteur vibratoire

 EN 12697-33, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 33 :
confection d'éprouvettes au compacteur de plaque

 EN 12697-34, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 34 :
essai Marshall

 EN 12697-35, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai - Partie 35 : malaxage en laboratoire

 EN 12697-36, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour enrobés à chaud - Partie 36 : détermination
des épaisseurs de chaussée bitumineuse

 EN 12697-37, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour enrobés à chaud - Partie 37 : essai au sable
chaud de l'adhésion du liant sur des gravillons pre-enrobés pour HRA (hot rolled asphalt)

 EN 12697-38, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélanges hydrocarbonés à chaud -


Partie 38 : appareillage commun, calibrage et étalonnage

 EN 12697-39, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 39 :
détermination de la teneur en liant par calcination

 EN 12697-40, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 40 :
drainabilité in situ

 EN 12697-41, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 41 :
résistance aux fluides de déverglaçage

 EN 12697-42, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 42 :
quantité de matériaux étrangers présents dans les agrégats d'enrobés

6
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

 EN 12697-43, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 43 :
résistance aux carburants

 EN 12697-44, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 44 :
propagation de fissure par essai de flexion d'un bloc semi-circulaire

 EN 12697-45, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 45 :
essai de module en traction après saturation conditionnée (SATS)

 EN 12697-46, Mélanges bitumineux - Essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 46 : fissuration
et propriétés à basse température par des essais de traction uniaxiale

 EN 12697-47, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 47 :
détermination de la teneur en cendres des bitumes naturels

 prEN 12697-48, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud -
Partie 48 : Collage entre couches1)

 EN 12697-49, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 49 :
détermination du coefficient de frottement après polissage

 FprCEN/TS 12697-50, Mélanges bitumineux — Méthodes d'essai— Partie 50: Résistance aux
arrachements superficiels 1

 FprCEN/TS 12697-51, Mélanges bitumineux — Méthodes d'essai— Partie 52 :Résistance au cisaillement


1

 pr12697-52, Mélanges bitumineux — Méthodes d'essai — Partie 52 : Conditionnement pour l’obtention


d’un vieillissement par oxydation 1

 prEN 12697-53, Mélanges bitumineux — Méthodes d'essai — Partie 53: Montée en cohésion à l'aide du
maniabilimètre1

Selon le Règlement Intérieur du CEN-CENELEC les instituts de normalisation nationaux des pays suivants
sont tenus de mettre cette Norme européenne en application : Allemagne, Ancienne République Yougoslave
de Macédoine, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France,
Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne,
Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie.

1 Domaine d'application
La présente Norme européenne décrit le malaxage de matériaux bitumineux en laboratoire dans le cadre de
la fabrication d'éprouvettes. Elle définit les températures de compactage de référence pour le mélange en
fonction du grade du liant pour les bitumes routiers et les bitumes routiers de grade dur.

L'annexe A décrit la méthode de fabrication des mélanges bitumineux à base de mousse de bitume.

L’annexe B décrit la méthode de préparation des mélanges bitumineux a base d'émulsion ;

Une fois malaxées, les éprouvettes d'asphalte coulé doivent être préparées conformément à l'Annexe C

1 ) En enquête CEN.

7
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

2 Références normatives
Les documents suivants sont cités en référence de manière normative, en intégralité ou en partie, dans le
présent document et sont indispensables pour son application. Pour les références datées, seule l'édition
citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s'applique (y
compris les éventuels amendements).

EN 58, Bitumes et liants bitumineux - Échantillonnage des liants bitumineux

EN 1097-5, Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques des granulats - Partie 5 :
détermination de la teneur en eau par séchage en étuve ventilée

EN 12591, Bitumes et liants bitumineux - Spécifications des bitumes routiers

EN 12697-30, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 30 :
confection d'éprouvettes par compacteur à impact

EN 12697-31, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 31 :
confection d'éprouvettes à la presse à compactage giratoire

EN 12697-32, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 32 :
compactage en laboratoire de mélanges bitumineux par compacteur vibratoire

EN 12697-33, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 33 :
confection d'éprouvettes au compacteur de plaque

EN 12697-38, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 38 :
appareillage commun, calibrage et étalonnage

EN 12697-42, Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 42 :
quantité de matériaux étrangers présents dans les agrégats d'enrobés

EN 13108-1, Mélanges bitumineux - Spécifications des matériaux - Partie 1 : enrobés bitumineux

EN 13108-2, Mélanges bitumineux - Spécifications des matériaux - Partie 2 : béton bitumineux très minces

EN 13108-3, Mélanges bitumineux - Spécification des matériaux - Partie 3 : bétons bitumineux souples

EN 13108-4, Mélanges bitumineux - Spécifications des matériaux - Partie 4 : Hot Rolled Asphalt

EN 13108-5, Mélanges bitumineux - Spécification des matériaux - Partie 5 : Stone Mastic Asphalt

EN 13108-6, Mélanges bitumineux - Spécifications des matériaux - Partie 6 : asphalte coulé routier

EN 13108-7, Mélanges bitumineux - Spécification des matériaux - Partie 7 : bétons bitumineux drainants

prEN 13108-9, Mélanges bitumineux - Spécifications des matériaux - Partie 9 : mélange bitumineux pour
enrobés ultra-minces

EN 13302, Bitumes et liants bitumineux - Détermination de la viscosité dynamique des liants bitumineux à
l'aide d'un viscosimètre tournant

EN 13702, Bitumes et liants bitumineux - Détermination de la viscosité dynamique des bitumes modifiés par la
méthode cône et plateau

EN 13924-1, Bitumes et liants bitumineux - Cadre de spécifications pour les bitumes routiers spéciaux -
Partie 1 : bitumes routiers de grade dur

8
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

EN 13924-2, Bitumes et liants bitumineux - Cadre de spécifications pour les bitumes spéciaux - Partie 2 :
bitumes routiers multigrades

EN 14023, Bitumes et liants bitumineux - Cadre de spécifications des bitumes modifiés par des polymères

3 Termes, définitions et symboles

3.1 Termes et définitions

Pour les besoins du présent document, les termes et définitions suivants s'appliquent.

3.1.1
température de compactage de référence
valeur cible à laquelle le compactage (ou la mise en oeuvre en cas d'asphalte coulé) d'un mélange bitumineux
commence

Note 1 introductive Le terme "température de compactage de référence" est utilisé dans le cas présent en dépit du fait
que le compactage n'est pas réalisé sur l'asphalte coulé.

3.1.2
température de consigne de malaxage en laboratoire
valeur à laquelle les matériaux sont malaxés pour former un mélange bitumineux

3.1.3
température maximale de malaxage en laboratoire
valeur qu'un mélange bitumineux ne doit pas dépasser au cours du processus de malaxage

3.1.4
température de l'agrégat d'enrobés
valeur de consigne à laquelle l'agrégat d'enrobés doit être chauffé avant malaxage

3.2 Symboles

θRCT désigne la température de compactage de référence ;

θTLMT désigne la température de consigne de malaxage en laboratoire

θRA désigne la température de l'agrégat d'enrobés ;

θFA désigne la température à laquelle le granulat vierge doit être chauffé ;

p désigne la proportion d'agrégat d'enrobés.

4 Principe
Le mélange bitumineux est préparé à une température de consigne de malaxage en laboratoire et dans un
intervalle de temps limité afin de réduire la détérioration mécanique des granulats. La température de
consigne de malaxage en laboratoire varie en fonction du grade du bitume.

NOTE La température de consigne de malaxage en laboratoire dépend des températures de mise en oeuvre de
référence utilisées pour les actions ultérieures de compactage.

9
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

5 Matériel
5.1 Malaxeur de laboratoire permettant d'enrober entièrement l'ensemble des substances minérales en
moins de 5 min.

Le malaxeur doit être à palettes ou un système suffisamment souple pour ne pas endommager les particules
granulaires ou la cuve.

Note Il est préférable que le malaxeur soit équipé d'un système de chauffage à contrôle thermostatique, d'un
régulateur de vitesse mécanique et d'un programmateur de temps de mélange.

5.2 Étuve ventilée permettant de chauffer les granulats et le bitume au moins à 20°C au-dessus de la
température de compactage indiquée dans le Tableau 1 conformément aux exigences d’exactitude de la
norme EN 12697-38.

5.3 Balance permettant de mesurer la masse du mélange souhaité conformément aux exigences
d'exactitude de la norme EN 12697-38.

5.4 Appareil permettant de mesurer les températures de consigne de malaxage en laboratoire du


Tableau 1 conformément aux exigences d'exactitude de la norme EN 12697-38.

5.5 Plaques chauffantes réglables permettant de maintenir la température de consigne de malaxage en


laboratoire exigée lors du malaxage manuel conformément aux exigences d'exactitude de la
norme EN 12697-38.

6 Procédure

6.1 Température de malaxage

Sauf indication contraire des Normes européennes relatives au dispositif de compactage à utiliser
(EN 12697-30, EN 12697-31, EN 12697-32 ou EN 12697-33), la température de compactage de référence
doit être soit :

 pour les mélanges à base de bitume routier usuel selon l'EN 12591 ou de bitume routier de grade dur
selon la EN 13924-1: les températures de compactage de référence fournies dans le Tableau 1 ; ou

 pour les mélanges à base de liants modifiés, d'additifs ou de bitume routier multigrade selon l'EN 13924-
2: la température à laquelle le liant affiche une viscosité similaire à celle indiquée dans le Tableau 1 , ou
la température à laquelle le liant affiche une viscosité dynamique de (0,28 ± 0,03) Pa.s selon la norme
EN 13702 ou EN 13302; ou

 pour les mélanges à base de liants modifiés selon l'EN 14023 ou d'additifs ou de bitume multigrades
selon l'EN 13924-2 : la valeur recommandée par les fournisseurs ; ou

 pour les mélanges à base d'agrégat d'enrobés: la température doit être calculée conformément à la
norme de produit applicable en fonction de la pénétration globale, du point de ramollissement global ou
de la viscosité globale, lesquels sont obtenus d'après les pénétrations, les points de ramollissement ou
les viscosités et les proportions de liant incorporé et de liant recyclé à partir d'agrégats d'enrobés,
conformément aux normes EN 13108-1, EN 13108-2, EN 13108-3, EN 13108-4, EN 13108-5, EN 13108-
6, EN 13108-7 ou prEN 13108-9, le cas échéant ; ou

 pour les enrobés produits à une température abaissée : la température de compactage prévue pour la
production d'enrobé en conditions normales.

10
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

Tableau 1 — Température de compactage référence pour mélanges à base de bitume routier ou de


bitume routier de grade dur

Température de compactage de
référence pour : Température de compactage
°C de référence pour mélanges
Grade du Grade du
Mélanges à autres que ceux à base
bitume Mélanges autres que bitume
base d'asphalte coulé
ceux à base °C
d'asphalte
d'asphalte coulé
coulé
10/20 à 20/30 180 230 250/330 130
30/45 175 220 330/430 125
35/50 165 210 500/650 120
40/60 155 200 650/900 115
50/70 150 V12000 115
70/100 145 V6000 110
100/150 140 V3000 100
160/220 135 V1500 90

La température maximale de malaxage en laboratoire ne doit pas dépasser la température de compactage de


référence de plus de 20 °C. La température de consigne de malaxage en laboratoire doit être définie de sorte
que la température du mélange ait diminué jusqu'à la température de compactage de référence ± 5 °C
lorsque le compactage doit commencer. Toutefois, elle ne doit pas dépasser la température maximale de
malaxage en laboratoire. Pour les asphaltes coulés, la température de consigne de malaxage en laboratoire
pour la préparation de liants en 6.4 doit uniquement reprendre les températures de compactage de référence
de la colonne relative aux asphaltes coulés.

NOTE La température de consigne de malaxage en laboratoire correspond généralement à la température à laquelle


le liant possède une viscosité dynamique de (0,17 ± 0,02) Pa.s.

6.2 Préparation des granulats et des fillers

6.2.1 Le squelette minéral doit consister soit d'un mélange granulaire, tel que fourni, présentant la composition
granulométrique exigée ou d'un ensemble de fractions à partir desquelles la composition granulométrique exigée peut être
obtenue. Si les granulats ne sont pas secs, les sécher y compris avec le filler, à masse constante, , à une température de
(110 ± 5) °C dans une étuve ventilée. La masse constante est atteinte lorsque l'écart entre plusieurs pesées
successives espacées d'au moins 1 h est inférieur à 0,1% de la masse de la prise d'essai.

6.2.2 Peser le granulat, avec le filler, avec une exactitude de 0,1 %. La quantité mesurée doit correspondre
à la composition du mélange bitumineux et à la masse du lot à produire. La masse du lot doit tenir compte de
la capacité réelle du malaxeur.

6.2.3 Le cas échéant, peser les additifs (fibres, par exemple) avec une exactitude de 1%.

6.2.4 Avant toute utilisation, placer le matériau dans une enceinte ventilée jusqu'à ce qu'il ait atteint la
température de consigne de malaxage en laboratoire ± 5 °C.

6.3 Préparation de l'agrégat d'enrobés

6.3.1 Lorsque le mélange doit contenir un agrégat d'enrobés, émietter l'enrobé en particules granulaires.
Contrôler l'absence de matériaux étrangers dans les grains conformément à la norme EN 12697-42. Peser

11
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

l'agrégat d'enrobés avec une exactitude de 0,1 %. La quantité mesurée doit correspondre au taux dans le
mélange bitumineux et à la masse du lot à produire.

6.3.2 Si l'agrégat d'enrobés doit être séché avant d'être chauffé, le placer dans une enceinte ventilée à une
température de (50 ± 10) °C, en couche mince jusqu'à masse constante.

6.3.3 Pour les mélanges dont l'agrégat d'enrobé doit être chauffé jusqu'à obtention de la température de
consigne de malaxage en laboratoire avant incorporation en centrale, suivre 6.3.4. Pour les mélanges dont
l'agrégat d'enrobé ne doit pas être chauffé jusqu'à obtention de la température de consigne de malaxage en
laboratoire avant incorporation en centrale ou lorsque que le processus de production n'est pas déterminé,
suivre 6.3.5.

Lors du chauffage du récipient, des précautions doivent être prises pour éviter que la pression à l'intérieur du
conteneur devienne excessive.

Note Afin d'éviter toute montée en pression, les précautions suivantes peuvent être mises en place : desserrer
légèrement le couvercle, de petits orifices dans le bac ou l'agitation régulière du bac.

6.3.4 Placez le récipient fermé contenant les agrégats d'enrobé dans une enceinte ventilée à la
température de consigne de malaxage en laboratoire ± 5 ° C pendant (3,0 ±1,0) h.

6.3.5 Placez le bac contenant les agrégats d'enrobé dans une enceinte ventilée à la température de
consigne de mélange en laboratoire ± 5 ° C pendant (2,5 ± 0,5) h. La température de l'agrégat d'enrobé doit
être la même que celle utilisée en centrale ou, si la température est pas connue, à 110 ° C.

NOTE La température de l’agrégat d'enrobé est habituellement limitée à 110 ° C afin d'éviter le vieillissement
prématuré du liant.

6.3.6 Lorsqu'un taux significatif d'agrégat d'enrobés, à la température de l'agrégat d'enrobés, doit être
incorporé au mélange, les autres granulats doivent être chauffés à une température supérieure à la normale
conformément à l'Équation (1), et ce en fonction du taux d'agrégat d'enrobés.
(100 × θ R CT − p × θ RA )
θF A =
(100 − p) (1)

Note Une proportion plus de 20% d'agrégat d'enrobé est généralement considéré comme une proportion
significative.

6.3.7 Il convient de ne pas chauffer les granulats vierges au-delà de 230 °C.

6.3.8 Il convient de se montrer particulièrement attentif lorsque les températures avoisinent ou dépassent
180 °C en raison des risques d'altération du liant

Note Afin de limiter les détériorations des granulats vierges, l'agrégat d'enrobés peut être chauffé au-dessus de
110 °C

6.3.9 Lorsqu'une proportion significative d'agrégat d'enrobé doit être ajoutée au mélange, celui-ci peut être
combiné et le compactage débute lorsque la température de référence est atteinte.

6.4 Préparation du liant

Échantillonner le liant conformément à la norme EN 58, remplir des récipients métalliques de liant, puis les
fermer. Chauffer le liant jusqu'à la température de consigne de malaxage en laboratoire en plaçant un ou
plusieurs récipients dans une enceinte ventilée à la température de consigne de malaxage en laboratoire
± 5 °C pendant 3,0 h à 5,0 h.

NOTE 1 Le temps de chauffage dépend de la quantité de liant.

12
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

Avant de mélanger, ouvrir les récipients, remuer manuellement le liant et vérifier la température. Lors du
chauffage du récipient, des précautions doivent être prises pour éviter que la pression à l'intérieur du
conteneur devienne excessive, en desserrant légèrement le couvercle par exemple.

NOTE 2 Pour des malaxages de petites quantités d'enrobés avec du bitume routier usuel, le bitume peut être stocké
au réfrigérateur et échantillonné en le cassant et en découpant des morceaux afin d'obtenir la quantité nécessaire.
L'utilisation d'un bitume réfrigéré, lorsque la quantité est faible évite de chercher à obtenir précisément la quantité de
bitume requise par coulage.

6.5 Malaxage

6.5.1 Avant de procéder au malaxage, préchauffer la cuve ou la chambre du malaxeur à la température de


consigne de mélange en laboratoire ± 5 °C. En cas de mélange manuel, placer la plaque chauffante sous la
cuve ou la chambre du malaxeur.

NOTE Le mélange manuel n'est pas adapté au mélange intégrant des liants modifiés ou un agrégat d'enrobés, ni à
la préparation d'éprouvettes à utiliser dans le cadre de certains essais.

 6.5.2 Selon la séquence utilisée, l'échantillon global initial se compose de l'un des suivants : Tout ou
partie de l'agrégat grossier, du sable et du filler, ou

 Tout ou partie de l'agrégat grossier et du sable ; ou

 Tout ou partie de l'agrégat grossier et du filler ; ou

 Tout ou partie de l'agrégat grossier uniquement.

L'échantillon global restant sera le granulat grossier, sable et filler dans le mélange qui ne sont pas dans
l'échantillon global initial.

NOTE L'échantillon global restant peut être de quantité nulle si tout l'ensemble est inclus dans l'échantillon initial.

6.5.3 Verser l'échantillon global initial pesé dans la cuve ou la chambre du malaxeur. Incorporer l'agrégat d'enrobés,
le cas échéant et mélanger avec les granulats. Incorporer le liant et, le cas échéant, les additifs au mélange de granulats
préchauffés. Contrôler précisément la quantité de liant en pesant le récipient à ± 1 % de la masse pendant l'incorporation.
Mélanger les composants dans la cuve ou la chambre du malaxeur. S'il reste des échantillons de granulats, arrêter le
malaxage au bout de 30 s environ, incorporer l'échantillon global restant et redémarrer le malaxage. Continuer à malaxer
jusqu'à obtenir un mélange intime avec enrobage intégral des granulats par le liant. Examiner visuellement le mélange
afin de s'assurer qu'il est homogène. Finaliser le malaxage conformément aux durées indiquées dans le Tableau 2.

NOTE Lorsqu'un agrégat d'enrobés froid est introduit dans le malaxeur, la durée de mélange mécanique peut être
prolongée.

6.5.4 D'autres séquençages peuvent être utilisé afin d'obtenir un mélange intime avec enrobage intégral
des granulats par le liant

6.5.5 Lorsqu'un bitume réfrigéré est utilisé, la quantité requise est incorporée d'entrée avec les granulats
dans le malaxeur.

6.5.6 En cas d'incorporation d'une importante quantité d'agrégats d'enrobés, il convient de mélanger les
granulats pendant 15s à 45 s, et les granulats avec l'agrégat d'enrobés pendant 15 s à 45 s supplémentaires.

13
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

Tableau 2 — Durée maximale de malaxage en laboratoire

Malaxage Malaxage
Type de mélange Liant Agrégat d'enrobés
mécanique manuel
Non intégré 4 min 5 min
Grade routier
Stone Mastic Asphalt Intégré 5 min Si besoin est
(SMA)
Intégré ou non
Modifié 5 min Si besoin est
intégré
Non intégré 3 min 5 min
Autres que SMA Grade routier
Intégré 5 min Si besoin est
Intégré ou non
Modifié 5 min Si besoin est
intégré

6.5.7 Lorsque la composition intègre des additifs d'entreprise, respecter les instructions du fournisseur en
matière d'incorporation. L'incorporation de matériaux nécessaires au mélange et la production permet de
simuler la procédure de malaxage utilisée dans la production envisagée dans la mesure du possible.

6.5.8 Enregistrer la durée du malaxage ainsi que tout écart par rapport à la procédure normalisée.

NOTE Une fois le processus de malaxage terminé, le mélange bitumineux peut être utilisé dans le cadre d'une
procédure d'essai, le cas échéant.

7 Rapport d'essai

Le rapport relatif aux essais pour lesquels les éprouvettes ont été réalisées doit inclure les éléments suivants :

a. référence à la présente Norme

b. composition du mélange ;

c. le cas échéant, courbe granulométrique ;

d. nature et origine des matériaux ;

e. méthode de malaxage (manuel ou mécanique) et type de malaxeur utilisés ;

f. séquence de malaxage

g. température du mélange ;

h. durée du mélange ;

i. conformité ou non du mélange à l'Annexe A ou à l'Annexe B et, dans ce dernier cas, procédures
concernées ;

j. tout écart par rapport à la procédure décrite dans la présente Norme européenne.

14
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

Annexe A
(normative)

Enrobé à base de mousse de bitume

A.1 Généralités
A.1.1 Différents processus font appel à la mousse de bitume :

1) Type 1 : Production d'une mousse de bitume à l'aide d'un équipement Type 2 : Incorporation d'une
fraction humide de granulats ou d'agrégat d'enrobés au malaxeur.

A.1.2 Il convient que la préparation du mélange en laboratoire soit représentative du processus industriel.

A.1.3 En fonction de l'équipement du laboratoire, la procédure A.3 ou A.4 s'applique au processus de


type 1.

A.1.4 Pour les processus de type 2, la procédure A.5 s'applique.

A.2 Matériel

Générateur de mousse (avec la procédure A.3)

A.3 Procédure utilisant un générateur de mousse de laboratoire

A.3.1 Préparation du granulat et du matériau de remplissage

Voir les exigences du 6.2.

A.3.2 Préparation de l'agrégat d'enrobés

Voir les exigences du 6.3.

A.3.3 Préparation du liant

A.3.3.1 Préparer l'équipement de moussage conformément aux instructions du Fabricant.

A.3.3.2 Le liant doit être préparé conformément aux instructions du 6.4.

A.3.3.3 Lorsque l'utilisation d'un additif d'adhésivité est requise, incorporer la masse d'additif nécessaire
± 0,1% dans l'équipement de moussage conformément aux instructions du Fabricant.

A.3.4 Malaxage

A.3.4.1 Voir les exigences du 6.5

A.3.4.2 Incorporer les échantillons globaux de granulats pesés avec le filler, le sable et l'agrégat
d'enrobés (le cas échéant) dans la cuve ou la chambre du malaxeur. Malaxer à sec les granulats pendant
30 s environ. Si nécessaire, ajouter de l'eau au mélange pour ajuster sa teneur en eau à Optimum. Incorporer
la mousse de bitume et les additifs au mélange de granulats préchauffés (le cas échéant). Le temps de
production de la mousse de bitume doit être calibré afin d'obtenir la masse de bitume requise ± 1%. Malaxer
les composants dans la cuve ou la chambre du malaxeur. Continuer à malaxer jusqu'à obtenir un mélange
intime avec un enrobage intégral des granulats par le liant. Examiner visuellement le mélange afin de
s'assurer qu'il est homogène. Finaliser le malaxage dans le délai approprié.

15
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

Note La détermination de la teneur en eau optimale est en dehors du champ d'application de cette norme.

A.3.4.3 D'autres séquençages peuvent être utilisé afin d'obtenir un mélange intime avec enrobage
intégral des granulats par le liant

A.3.4.4 La mousse de bitume peut être ajoutée en deux applications.

Note Ce fractionnement empêche la mousse de bitume de sortir du bol mélangeur ou chambre de mélange et
également peut aider à obtenir un mélange homogène plus cohérent.

A.3.5 Conditionnement

Lorsque le mélange doit être conditionné en vue de simuler un transport, il doit être placé dans une étuve à la
température de consigne de mélange en laboratoire ± 5 °C pendant (60 ± 15) min avant compactage.

A.4 Procédure utilisant une mousse de bitume sans générateur de mousse de


laboratoire

A.4.1 Préparation des granulats et du filler

Voir les exigences du 6.2.

A.4.2 Préparation de l'agrégat d'enrobés

Voir les exigences du 6.3.

A.4.3 Préparation du liant

Le liant doit être préparé conformément aux instructions du 6.4

A.4.4 Malaxage

A.4.4.1 Voir les exigences du 6.5

A.4.4.2 Incorporer les échantillons de granulats pesés avec le filler, le sable et l'agrégat d'enrobés (le cas
échéant) dans la cuve ou la chambre du malaxeur. Malaxer à sec les granulats. Incorporer la masse de
bitume requise ± 1% d'un côté du mélange granulats – agrégat d'enrobés, attendre entre 5s et 10 s, puis
incorporer l'agent d'adhésivité, l'eau et les autres additifs (le cas échéant) conformément aux instructions du
Fabricant de l'autre côté du mélange granulat – agrégat d'enrobés. Refermer la cuve ou la chambre du
malaxeur et relancer le malaxage entre 3 min et 5 min. Examiner visuellement le mélange afin de s'assurer
qu'il est homogène. Finaliser le malaxage dans le délai approprié.

A.4.4.3 D'autres séquençages peuvent être utilisé afin d'obtenir un mélange intime avec enrobage
intégral des granulats par le liant

A.4.5 Conditionnement

Lorsque le mélange doit être conditionné en vue de simuler un transport, il doit être placé dans une étuve à la
température de consigne de mélange en laboratoire ± 5 °C pendant (60 ± 15) min avant compactage.

A.5 Procédure utilisant une fraction humide de granulat ou d'agrégat d'enrobés

A.5.1 Préparation du granulat et du filler

A.5.1.1 Voir les exigences du 6.2, sauf en ce qui concerne la fraction humide.

A.5.1.2 La température peut être modifiée afin de répondre aux exigences relatives au mélange final.

16
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

A.5.2 Préparation de l'agrégat d'enrobés

Voir les exigences du 6.3 lorsque l'agrégat d'enrobés ne constitue pas la fraction humide.

A.5.3 Préparation de la fraction humide

A.5.3.1 Ajuster la teneur en eau requise de la fraction humide de granulat ou d'agrégat d'enrobés
conformément aux instructions du Fabricant.

A.5.3.2 Enregistrer la teneur en eau de la fraction humide et déterminer la masse des matériaux humides
à incorporer au mélange avec une exactitude de 0,1 %.

A.5.4 Préparation du liant

Le liant doit être préparé conformément aux instructions du 6.4

A.5.5 Mélange

A.5.5.1 Voir les exigences du 6.5

A.5.5.2 Incorporer les échantillons de granulats humides pesés avec le filler, le sable et l'agrégat
d'enrobés sec (le cas échéant) dans la cuve ou la chambre du malaxeur. Malaxer les granulats à sec.
Incorporer le liant et les additifs (le cas échéant) au mélange granulat – agrégat d'enrobés préchauffé.
Contrôler précisément la quantité de liant en pesant le récipient à ± 1 % de la masse pendant l'incorporation.
Mélanger les composants dans la cuve ou la chambre du malaxeur.

A.5.5.3 D'autres séquençages peuvent être utilisé afin d'obtenir un mélange intime avec enrobage
intégral des granulats par le liant

A.5.5.4 Arrêter le malaxeur et incorporer la fraction humide, l'eau et/ou les additifs (le cas échéant)
conformément aux instructions du Fabricant.

A.5.5.5 Continuer à mélanger jusqu'à obtenir un mélange intime avec l'enrobage intégral du granulat par
le liant. Examiner visuellement le mélange afin de s'assurer qu'il est homogène. Finaliser le malaxage dans le
délai approprié.

A.5.5.5 La température finale du mélange doit être comprise entre 85 C et 99 °C.

A.5.6 Conditionnement

Lorsque le mélange doit être conditionné en vue de simuler un transport, il doit être placé dans une étuve à la
température de consigne de mélange en laboratoire ± 5 °C pendant (60 ± 15) min avant compactage.

17
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

Annexe B
(normative)

Enrobé à base d'émulsion de bitume

B.1 Généralités

Le malaxage en laboratoire d'enrobé à base d'émulsion de bitume doit être exécuté conformément à la
procédure 1 (granulats humides et d'agrégats d'enrobés foisonnés) ou à la procédure 2 (granulats secs et
agrégats d'enrobés foisonnés).

B.2 Procédure 1 avec matériaux humides

B.2.1 Préparation des granulats et du filler

B.2.1.1 Le squelette minéral doit être composé du mélange granulaire fourni présentant la composition
granulométrique exigée ou d'un ensemble de fractions à partir desquelles la composition granulométrique
exigée peut être obtenue.

B.2.1.2 Les granulats doivent être conservés à leur teneur en eau naturelle

B.2.1.3 La teneur en eau de chaque fraction doit être mesurée conformément à la norme EN 1097-5.

 Lorsque la teneur en eau du sable est > 0,5 % et < 5 % et celle des gravillons < 2 %, les granulats
doivent être stockés dans des sacs ou des compartiments étanches à une température comprise entre
15 C et 25 °C.

 Lorsque la teneur en eau est > 5 % pour le sable et > 2 % pour les gravillons, les granulats doivent être
conditionnés en couches minces dans des bacs à une température comprise entre 15 C et 25 °C pendant
12 h minimum. Ils doivent ensuite être stockés dans des sacs ou des compartiments étanches à une
température comprise entre 15 C et 25 °C.

 Lorsque la teneur en eau est <0,5 %, les granulats doivent être humidifiés et stockés dans des sacs ou
des compartiments étanches à une température comprise entre 15 C et 25 °C pendant 24 h minimum.

Note Il peut être nécessaire d'utiliser des agrégats d'enrobés sans séchage afin de reproduire les conditions du
site.

B.2.2 Préparation de l'agrégat d'enrobés

B.2.2.1 Voir les exigences du 6.3.1

B.2.2.2 L'agrégat d'enrobés doit être stocké sans modifier sa teneur en eau naturelle à une température
comprise entre 15 et 25 °C.

B.2.2.3 L'agrégat d'enrobés ne doit pas être séché.

B.2.3 Préparation du liant (émulsion)

B.2.3.1 L'émulsion de bitume doit être stockée dans un compartiment fermé à une température comprise
entre 15 C et 40 °C ou à la température recommandée par le fournisseur

18
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

B.2.3.2 L'émulsion de bitume doit être homogénéisée à l'aide d'une baguette en verre au moment de la
réception, puis toutes les deux semaines minimum en cas de stockage avant utilisation. Après
homogénéisation, toute émulsion présentant visuellement des défauts d'homogénéité doit être enlevée.

Note L'une des méthodes d'homogénéisation consiste à utiliser une baguette de verre.

Toute émulsion récente doit être stockée pendant 16 h minimum avant utilisation.

B.2.4 Mélange

B.2.4.1 Voir les exigences du 6.5.1

B.2.4.2 Incorporer les échantillons de granulats pesés avec le filler, le sable et l'agrégat d'enrobés (le cas
échéant) dans la cuve ou la chambre du malaxeur. Malaxer les granulats à sec pendant (30 ± 5) s.

B.2.4.3 Incorporer l'eau. Malaxer entre 10 s et 90 s.

B.2.4.4 Attendre (300 ± 30) s.

B.2.4.5 Verser l'émulsion de bitume et malaxer pendant 30 s à 120 s jusqu'à obtenir un mélange intime.
Examiner visuellement le mélange afin de s'assurer qu'il est homogène.

B.3 Procédure 2 avec matériaux secs

B.3.1 Préparation des granulats et filler

B.3.1.1 Le squelette minéral doit consister en un mélange granulaire fourni présentant la composition
granulométrique exigée ou en un ensemble de fractions à partir desquelles la composition granulométrique
exigée peut être obtenue.

B.3.1.2 Voir les exigences du 6.2.

B.3.2 Préparation de l'agrégat d'enrobés

B.3.2.1 Voir les exigences des 6.3.1 et 6.3.2.

B.3.2.2 Après séchage, l'agrégat d'enrobés doit être réparti sur de grandes plaques et stocké à une
température comprise entre 15 C et 25 °C afin d'éviter toute compression des granulats rendant son
traitement difficile.

NOTE Il est adapté de répartir l'agrégat d'enrobés sur un tamis de maille 22,4 mm et de casser manuellement les
grains trop grossiers afin de réduire les temps de séchage.

B.3.3 Préparation du liant (émulsion)

B.3.3.1 L'émulsion de bitume doit être stockée dans un compartiment fermé à une température comprise
entre 15 C et 40 °C ou à la température recommandée par le fournisseur.

B.3.3.2 L'émulsion de bitume doit être homogénéisée à l'aide d'une baguette en verre au moment de la
réception, puis toutes les deux semaines minimum en cas de stockage avant utilisation. Après
homogénéisation, toute émulsion présentant visuellement des défauts d'homogénéité doit être enlevée.

Note L'une des méthodes d'homogénéisation consiste à utiliser une baguette de verre. Toute émulsion
récente doit être stockée pendant 16 h minimum avant utilisation.

B.3.4 Malaxage

B.3.4.1 Voir les exigences du 6.5.1

19
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

B.3.4.2 Pour les mélanges à froid, les granulats et l'agrégat d'enrobés ne doivent pas être chauffés. Le
mélange granulat – agrégat d'enrobés doit être effectué à température ambiante.

B.3.4.3 Verser les prises d'essai de granulats et d'agrégat d'enrobés (le cas échéant) dans la cuve ou la
chambre du malaxeur. Incorporer l'eau et malaxer les particules pendant (30 ± 5) s.

B.3.4.4 Attendre (30 ± 5) s.

B.3.4.5 Verser l'émulsion de bitume dans la cuve ou la chambre de malaxage, et malaxer pendant 30 s à
120 s. La durée de malaxage peut être modifiée en fonction de la nature du mélange, du malaxeur de
laboratoire utilisé, de l'émulsion de bitume et du type de centrale qui sera utilisée pour la production sur
site.B.3.4.1 Après malaxage, laisser reposer pendant 60 min dans un compartiment avec couvercle étanche
afin d'empêcher toute évaporation.

NOTE Le temps de repos est nécessaire pour permettre à l'émulsion de bitume d'enrober les granulats.

20
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

Annexe C
(normative)

Préparation d'asphalte coulé routier

C.1 Sauf description spécifique dans la méthode d'essai, verser l'asphalte coulé routier dans un moule.

NOTE Certaines méthodes d'essai (d'indentation, par exemple) décrivent le processus de préparation.

C.2 Le choix des moules dépend des essais à exécuter. S'il est métallique, chauffer le moule dans une
étuve à une température comprise entre 100 °Cet 150 °C.

NOTE Les moules en bois n'ont pas besoin d'être préchauffés.

C.3 Avant de remplir le moule, appliquer un agent anti-adhérent sur la surface intérieure, et placer le moule
sur une surface plane.

C.4 Verser le mélange bitumineux homogène dans le moule tout en tournant à l'aide d'une spatule afin
d'évacuer l'air. À l'aide d'un pilon en bois résistant, damer l'asphalte coulé dans le moule et lisser la surface.

C.5 Lorsque l'épaisseur des éprouvettes d'essai dépasse 40 mm, l'asphalte coulé doit être posé en deux
couches.

C.6 Une fois à température ambiante, démouler l'éprouvette et la placer sur une surface plane.

21
AFNOR le 14/11/2018 à 08:54 NF EN 12697-35:2017-07
Pour : IANOR +
Date livraison : mercredi 14 novembre 2018 09:38:59
Client : GIECA
EN 12697-35:2016 (F)

Bibliographie

1] EN 12595, Bitumes et liants bitumineux - Détermination de la viscosité cinématique

22