Vous êtes sur la page 1sur 2

Matière 

: Management des organisations

TD N°2

Nom et prénom : Haddeji Ahlem

La suggestion de consultant en management est très logique que les autres suggestions car
il faut analyser le système de gestion de l’entreprise, son interaction avec le cadre
institutionnel et envisager les enjeux pour l’entreprise tout en ayant pour objectif la
satisfaction des intérêts des stakeholders et la création de la valeur.

Le management de l’entreprise au XXIème siècle cherche la création de la valeur pour les


stakeholders moyennant le recours à des techniques managériales dans un univers de rareté
des ressources. Cette management suppose sur  la satisfaction des fonctions de préférence
tributaires des ambitions personnelles et des valeurs culturelles.

Dans l’approche managériale, le management suppose le recensement des ressources, la


détermination de la fonction objectif et la choix du mode opératoire. Cette approche quelle
que soit l’orientation, il y a toujours:

Planification
Organisation
Supervision
Contrôle

Il y a trois étapes pour la démarche managériale :

Premièrement la conception : (missions, objectifs, stratégies, politiques)


Deuxièment la mise en œuvre (programmes, budgets, procédures)
Et enfin l’évaluation (résultats, référentiels, écarts)

Métier du manager c’est la création de la valeur en mobilisant les ressources actuelles et


potentielles.
Action du manager oscille entre :

gestion stratégique (définir une vision, l’image souhaitée ou attendue de


l’évolution des affaires et du positionnement de l’entreprise)
gestion courante (quotidien)
gestion contingente (aléatoire)

Toute action managériale est le point de concours de 3 éléments :

l’esprit de conception : construction des modèles de raisonnement


l’habileté d’exécution (capacité de concrétiser les plans d’actions de les
exécuter en évitant le gaspillage)
le doigté d’arrangement (savoir faire pour rapprocher les points de vue, la
diplomatie)

1
Matière : Management des organisations

Le manger performant est celui qui trouve la combinaison optimale de ces trois éléments
pour créer de la valeur à répartir entre les différents stakeholders.
 
V= V clients+ Vpersonnel+Vactionnaire+ Vcollectivité
Vact= div+plus value
Vclient= prix+ qualité + délai
Vpers= revenu+ carrière+ conditions de travail
V Collectivité =bien-être +continuité des services
V frs= solvabilité + continuité d’exploitation
V banquier = solvabilité + rentabilité de la firme
V syndicat = paix sociale + pérennité

Le management suggère la gouvernance qui rallie entre les intérêts des parties prenantes pour
créer de la valeur.

Management des affaires se traduit par un effort de gestion alliant la compétence au savoir
faire ce qui exige un monitoring (suivi-évaluation) et donc un contrôle.

Il faut trouver un dosage entre :

l’intérêt particulier et l’intérêt partagé.


L’indépendance des organes de direction par rapport à la détention du capital

La diligence managériale traduisant les principes de management se concrétise par la


responsabilisation, la participation voire la transparence.

Pour survivre le manager doit adopter un comportement de veille qui suppose un


comportement attentionné et sensible à l’évolution de l’environnement :

flexibilité : la capacité à remettre en cause les systèmes existants


réactivité : aptitude à être à l’assaut des opportunités
innovation : créer ou proposer un produit ou un service générateur de différentiel.

Vous aimerez peut-être aussi