Vous êtes sur la page 1sur 5

.

2. Règles des trois pivots (BAEL A 4.3.3)


Dans le calcul à l'ELUR, les diverses positions que peut prendre le diagramme des
déformations de la section passent par l'un des pivots A, B ou C; à l'intérieur ou à la frontière
des domaines repérés (1), (2), (3) sur la figure 9.1.
Les notations utilisées sont:

h: hauteur totale de la section


d: hauteur utile de la section en flexion simple
As : section des aciers tendus

Dans la suite, on désignera parYu , la distance entre la fibre supérieure et la fibre neutre et on
posera:

3. Analyse du diagramme des déformations limites d'une section


3.1 Pivot A - domaine (1)
Caractérisation

 l'ELUR est atteint par les armatures


Modes de sollicitations et type d'éléments concernés
 traction simple (tirant)
 section entièrement tendue en flexion composée (tirant)
 section partiellement comprimée en flexion simple ou composée (poutre ou tirant)
On distingue trois sous domaines:

(1a) - le diagramme de déformation coïncide avec la frontière AA', auquel cas le béton est
entièrement tendu sous la traction simple;

(1b) - le diagramme de déformation est situé entre les frontières AA' et OO' pour lequel la
section est dans un état de flexion composée et le béton est entièrement tendu;

(1c) - le diagramme de déformation est situé entre les frontières OO' et AB pour lequel la
section est dans un état de flexion simple et le béton est partiellement comprimé.
¿
Il est utile de déterminer en fonction de α ula limite entre les domaines (1b) et (1c). Le
théorème de Thalès permet d'écrire:

soit en divisant les deux membres par d et après réarrangement,

Il vient alors l a caractérisation des trois sous domaines précédents sous la forme:
α u=-∞ ↔ le domaine actif est le domaine (1a)
α u ≤ 0 ↔le domaine actif est le domaine (1b)
0 ≤ α u ≤ α ¿u =0,2593↔ le domaine actif est le domaine (1c)
Le pivot A correspond donc à α u ≤ 0.2593

3.2. Pivot B - domaine (2)


Caractérisation
Ce domaine correspond à un diagramme de déformation qui satisfait simultanément à
ε bu=¿3.5‰ dans la fibre supérieure de la section et ε su ≤ 10‰ dans les aciers tendus
Modes de sollicitations et type d'éléments concernés

L'ELUR est atteint par le béton en flexion est la section est partiellement comprimé en flexion
simple ou en flexion composée (cas général des poutres)

On distingue là aussi trois sous domaines remarquables:

(2a) - la déformation dans les aciers tendus dépasse la déformation correspondant à la limite
d'élasticité. Le béton est partiellement comprimé et la section est dans un état de flexion
simple ou composée;

(2b) - la déformation dans les aciers tendus est un allongement qui reste inférieur à la
déformation correspondant à la limite d'élasticité. Le béton est partiellement comprimé et la
section est dans un état de flexion simple ou composée;

(2c) - les aciers tendus subissent un raccourcissement. Les aciers ne jouent pas vraiment leur
meilleur rôle dans ce cas ou l'axe neutre passe dans l'enrobage (partie inutile d'un point de vue
mécanique de la section).

Comme dans le cas précédent, on caractérise en termes de α uces trois domaines.


La frontière entre le domaine (2a) et (2b) correspond à un allongement des armatures tendues
égal à l'allongement ε ℷ=¿fe (γ s Es ) qui est fonction de la nuance d'acier utilisé et pour lequel
α u=α ℷ . α ℷ se calcule par l'application encore une fois du théorème de Thalès, sous la
Forme
3.5
α ℷ=
ε ℷ +3.5
L'autre frontière correspond à la limite d'une section entièrement comprimée du béton, pour
laquelle la déformation de la fibre inférieure est nulle. Dans ce cas
h
α u=α c =
d
D'où la caractérisation suivante des trois domaines:

α ¿u ≈ 0.2593 ≤ α u ≤ α ℷ ↔ le domaine actif est le domaine (2a)

α ℷ≤ α u≤ 1 ↔ le domaine actif est le domaine (2b)

h
1 ≤α u ≤ ↔ le domaine actif est le domaine (2c)
d

3.3. Pivot C - domaine (3)


Caractérisation
Dans ce domaine la déformation de compression du béton au point C doit toujours vérifier
ε b=ε bu=2 %

Modes de sollicitations et type d'éléments concernés

L'ELUR est atteint par compression du béton et la section est entièrement comprimée.
C'est le cas de la compression simple ou de la flexion composée avec section entièrement
comprimée (cas général des poteaux et des poutres).

La position du point C est localisée par l'application du théorème de Thalès et on a:


Yc h−Y c 3
= ⟹Y c = h
3.5−2 2 7
On distingue pour ce pivot, le cas de la compression simple correspondant à la frontière CC'
et le cas de la flexion composée avec une section entièrement comprimée qui correspond au
domaine (3). La caractérisation en termes de α uest immédiate et on obtient:

h
≤ α u ≤+∞ ⇔ le domaine actif est le domaine (3)
d

α u=+∞ ⇔ le domaine actif est la frontière CC'