Vous êtes sur la page 1sur 20

EMMA HELENE NGO YENGUE

RNCP - GESTIONNAIRE DE PROJETS


EVENEMENTIELS

INEAD ESMAC – Immeuble Le Charcot – Bâtiment B


39 avenue Padovani – 13127 Vitrolles

RAPPORT DE STAGE
Chargée événementielle
Avril – Juillet 2018

SUJET : la gestion d’un projet évènementiel au sein d’une action en


développement durable.

Maitre de stage M. REMI COURRIER


RESPONSABLE PEDAGOGIQUE ET EDUCATIF
SESAME – PROMES
BP 1322 – Lot IIC 114 Mandrasoa Farantritra 101
Antananarivo Madagascar
REMERCIEMENTS

Je tiens tout d’abord à remercier mon mari M. Cédric Milhet qui a cru et continue de croire en
moi. Sans ses encouragements je n’aurai pas pu à aller jusqu’au bout de ma formation.

Si l’on considère qu’il est difficile en Occident de se trouver un stage de fin d’étude, en
Afrique, dans un contexte économique en perpétuel crise cela est quasiment impossible. C’est
pourquoi je tiens à remercier le programme SESAME de l’ONG IECD et par ce biais son
directeur M. François-Xavier Huard qui m’a accordé sa confiance et permis de réaliser mon
stage au sein de sa structure.

Un merci tout particulier à mon maitre de stage M. Remi Courrier, qui grâce à son savoir et
son expérience de la pédagogie a su m’accompagner tout au long de ce projet.

Et bien sûr merci aux personnels et aux étudiants du SESAME qui m’ont si bien accueilli au
sein de leur structure et n’ont pas hésité à participer à une aventure qui leur semblait si
nouvelle.

Je ne saurai finir sans un mot pour INEAD qui m’a admis parmi ses étudiants en me donnant
la chance de réaliser mon rêve de devenir gestionnaire de projet événementiel.
SOMMAIRE

I. INTRODUCTION ................................................................................................................................ I
II. PROBLEMATIQUE ............................................................................................................................ II
III. PRESENTATION DU SESAME ........................................................................................................ II
IV. MES MISSIONS ............................................................................................................................ IV
IV.1 ACCOMPAGNEMENT A LA FAISABILITE DU PROJET CAMPUS VERT ....................................... IV
IV.2 LE DIAGNOSTIC ....................................................................................................................... IV
IV.3 LA STRATEGIE DE COMMUNICATION DU PROJET CAMPUS VERT ........................................... V
IV.3.1 La création d’une charte graphique ................................................................................ V
IV.3.2 Ateliers de recyclage ...................................................................................................... VI
IV.3.3 Accompagnement des cours de développement durable ............................................. VI
IV.4 LA RECHERCHE DE PARTENARIAT .......................................................................................... VII
IV.5 ORGANISATION D’UN EVENEMENT : LANCEMENT DE PROJET ............................................ VIII
IV.5.1 PRESENTATION ............................................................................................................. VIII
IV.5.2 DEROULEMENT ET ACTIVITES ....................................................................................... VIII
IV.5.3 SUPERVISION DE L’EVENEMENT..................................................................................... IX
IV.5.4 EVALUATION DE L’EVENEMENT ...................................................................................... X
IV.5.5 STRATEGIE DE COMMUNICATION DE L’EVENEMENT ..................................................... X
IV.5.5.1 Communication médias ........................................................................................... X
IV.5.5.2 Communication hors médias.................................................................................. XI
IV.5.6 Budget du lancement ................................................................................................... XIII
IV.5.7 Planning ........................................................................................................................ XIII
IV.5.8 Débriefing de l’événement ........................................................................................... XIII
V. BILAN ............................................................................................................................................ XIV
V.1 BILAN TECHNIQUE ................................................................................................................ XIV
V.2 BILAN PERSONNEL : ............................................................................................................... XV
VI. CONCLUSION : .......................................................................................................................... XVI
VII. ANNEXES .................................................................................................................................. XVII
VIII. BIBLIOGRAPHIE ........................................................................................................................ XVII
IX. WEBTOGRAPHIE ...................................................................................................................... XVII
I. INTRODUCTION
Selon AFITEP, Dictionnaire de management de projet (1996), « le projet est un ensemble
d’actions à réaliser pour satisfaire un objectif défini, dans le cadre d’une mission précise, et
pour la réalisation desquelles on a identifié non seulement un début, mais aussi une fin » et
l’événement dans sa définition la plus communément admise, est un fait se produisant à un
moment donné.

Le projet événementiel peut donc être perçu comme étant l’ensemble des actions visant à
réaliser un fait à un moment donné. Considéré comme un moyen de communication,
l’événement est classer comme un outil de communication hors médias, il permet à une
entreprise par exemple de toucher directement sa cible.

Dans le cadre de mon stage au sein de SESAME (Soutien aux Etudes Supérieurs et Accès à
un Métier), il m’a été demandé d’organiser une journée de lancement du projet Campus Vert.
Journée ayant pour but de sensibiliser les étudiants et le personnel de SESAME aux
changements et à l’importance de transformer le campus en établissement éco-responsable.

Du fait de sa structure, le programme SESAME n’a pas en son sein un département de


communication et marketing, il a donc fallu composer et travailler dans un environnement
vierge. Et opérer comme consultant pour la réalisation du projet de lancement.

Mes missions au cours du stage étaient donc d’une part d’accompagner le SESAME dans
l’étude de faisabilité du projet Campus Vert, de rechercher des partenaires sociaux pour la
réalisation du projet, d’organiser une journée de lancement au sein du campus SESAME et de
mettre sur pied une stratégie de communication.

Au cours de ce rapport, il vous sera relaté plus en détail les missions qui m’ont été dévolues
ainsi que l’expérience que j’ai pu en tirer au travers d’une analyse de la mise en pratique de
mes cours en Gestion de Projet Evénementiel.

I
II. PROBLEMATIQUE
Comment l’organisation d’un événement peut-elle aider à l’accomplissement d’un projet en
développement durable : cas du projet Campus Vert (ONG IECD programme SESAME,
Antananarivo, MADAGASCAR)

III. PRESENTATION DU SESAME


Le SESAME (Soutien aux Etudes Supérieurs et Accès à un Métier), est un programme de
l’association malgache PROMES avec le soutien technique et financier l’ONG Française
IECD basé à Antananarivo (Madagascar).

C’est « un dispositif de préparation et de suivi dans les études supérieures. Il soutient les
bacheliers motivés qui rencontrent des difficultés matérielles ou personnelles ».
http://sesame.promesmada.org/

En effet, à Madagascar plus de la moitié des titulaires du Baccalauréat sont obligés


d’interrompre leurs études car les écoles supérieures et autres universités coûtent cher. Après
une sélection des meilleurs bacheliers issus d’un milieu défavorisé sur tout le territoire
national, ces derniers sont accueillis au sein du campus du SESAME pour une année
préparatoire afin de les aider à intégrer les meilleurs établissements de la capitale
Antananarivo.

Depuis 2013, le programme SESAME est déjà venu en aide à plus de 300 jeunes bacheliers.
L’année préparatoire 2018 a accueilli 96 jeunes qui étudient, bénéficient d’une remise à
niveau et vivent sur le campus SESAME.

Le programme SESAME c’est aussi une cinquantaine de collaborateurs répartis dans


différents services : Pédagogie, Année Préparatoire, SUP, Bureau Orientation, Emploi et bien sûr le
service administratif.

Cet ensemble, personnels et étudiants font du campus SESAME un lieu de vie générant des dépenses
d’énergies et de ressources. C’est face à ce constat que M. Huard a eu l’idée de transformer le campus
en un établissement éco-responsable, plus soucieux de son environnement.

II
Dans ma recherche d’un stage, j’ai fait la proposition à M. Huard de l’accompagner dans ce
processus de transformation par une communication stratégique et l’organisation d’un
événement lui permettant d’atteindre son objectif : l’adhésion des ressources humaines de
SESAME (personnels et étudiants) à son projet Campus Vert.

Cependant, le programme SESAME n’a pas en son sein un département marketing et


communication. C’est un prestataire externe qui a pour mission d’animer le site internet du
programme, sa page Facebook et la rédaction d’une newsletter trimestrielle.

III
IV. MES MISSIONS
Mon stage au sein de SESAME a débuté le 1er Avril et a pris fin le 15 Juillet, dès le départ
des missions m’ont été dévolues : l’accompagnement à la faisabilité du projet, la conception
des supports de communication, l’animation digitale du projet et pour finir l’organisation du
lancement du projet Campus vert,.

IV.1 ACCOMPAGNEMENT A LA FAISABILITE DU PROJET CAMPUS


VERT
Le projet Campus Vert comme je l’ai dit plus haut est l’ambition de transformer les locaux de
SESAME en établissement éco-responsable. Un établissement dit éco-responsable est un lieu
qui respecte son environnement en diminuant et contrôlant son empreinte carbone par le
changement, l’amélioration des habitudes de consommation énergétique.

Ce type de projet est innovant en Afrique et plus encore à Madagascar où les considérations
écologiques ne font pas partie des priorités de la population. En initiant ce projet, M. Huard a
été conscient du défi que cela représentait. Au cours d’un séminaire cadre, il a formé un
groupe de réflexion sur la transformation de l’utilisation des ressources énergétiques au sein
de SESAME, groupe dont je faisais partie. Après plusieurs séances de travail des axes
d’activités ont émergé :

- Propreté / tri des déchets/ nettoyage écologique


- Energie/Biogaz
- Potager/ élevage
- Eau
- Dimension pédagogique

J’avais pour rôle l’étude de la faisabilité de l’axe sur la propreté, le tri des déchets et le
nettoyage écologique. L’on attendait de moi, de poser un diagnostic technique, financier,
santé et éducatif. Mais aussi de mettre sur pied une stratégie de communication dans le but de
fédérer les ressources humaines (personnel et étudiants).

IV.2 LE DIAGNOSTIC
Il s’agit ici des résultats que j’ai pu obtenir après mon étude de l’environnement du campus
SESAME. J’ai posé un diagnostic technique, financier, santé et éducatif de celui-ci.

Cf annexe 2

IV
IV.3 LA STRATEGIE DE COMMUNICATION DU PROJET CAMPUS VERT

IV.3.1 La création d’une charte graphique


La mise en place d’une stratégie de communication ne peut se faire sans la création d’un logo
et d’une charte graphique. Ceci dans l’optique de maintenir une cohésion visuelle, importante
dans la transmission du message. Grâce à l’outil Photoshop cS6, j’ai cr
créé un logo, une
signature mail que j’ai fait installer par le service informatique dans toutes les adresses mails
des collaborateurs. Ainsi que des affiches qui devaient être insérées
inséré dans la newsletter.

Logo du projet

Signature mail

MESSAGE DE
SENSIBILISATION

V
IV.3.2 Ateliers de recyclage
Afin d’obtenir l’adhésion de tous, des ateliers de recyclage créatifs visant à sensibiliser le
personnel et les étudiants ont été organisés au
mois de Juin, principalement la semaine de la
journée mondiale de l’environnement.

En 1er lieu avec le personnel, pour les


sensibiliser sur l’usage des ressources en milieu
professionnel. En second temps, le 05 juin, un
Etudiants lors de l’atelier de recyclage atelier de recyclage créatif réunissant les 96
étudiants. J’ai mis à profit mon savoir-faire en
Atelier de recyclage créatif
tant qu’artisane, pour leur apprendre à recycler
leurs déchets solides en objets usuels ou de décoration. Les objets crées lors de ces ateliers ont
été fièrement exposés par les étudiants le jour du lancement.

IV.3.3 Accompagnement des cours de développement durable


Les cours d’éducation au développement durable (EDD) font partie du programme d’étude de
SESAME. Ces cours se font soit en salle soit en plein air. J’ai accompagné et supervisé les
cours pratiques qui se tenaient tous les
mercredis après-midi ; en organisant et
en animant des mini conférences sur
l’importance de la protection de son
environnement. Ces conférences étaient
l’occasion d’expliquer aux étudiants le
projet Campus vert et leur rôle dans sa
réalisation. De superviser les étudiants
dans leur tâche qui était de créer et
Etudiants exhibant fièrement leur récolte
d’entretenir un potager en milieu urbain
et grâce au compost obtenu de leurs déchets alimentaires de fertiliser leurs plants.

Le but de cet accompagnement était de prendre contact avec les étudiants afin de savoir s’ils
sont au courant du projet Campus Vert et d’obtenir leur adhésion volontaire à l’organisation
du lancement. Parce que mon objectif était de faire d’eux les acteurs principaux du lancement,
par leur biais de leurs expositions, ils montreraient leur vision d’un campus plus vert.

VI
IV.4 LA RECHERCHE DE PARTENARIAT
Afin que l’événement ait une ampleur nationale, il était nécessaire de rechercher des
partenaires. J’ai pris donc l’initiative d’aller à la rencontre de structures ayant la même
philosophie écologique que SESAME.

La recherche avait deux dimensions, tout d’abord obtenir l’adhésion des partenaires
traditionnels de SESAME. Il s’agit ici notamment du GRE (Groupe de réflexion Energie)
association réunissant différents acteurs de la société civile œuvrant dans le développement
durable à Madagascar. Cette association avait de nombreuses fois manifesté son intérêt pour
le programme SESAME en soutenant les activités du club Développement Durable telle que
la journée de l’énergie et du développement durable, obtenir leur participation à l’événement
de lancement du projet Campus Vert fut donc aisé.

La recherche des partenaires s’est ensuite étendue à de nouveaux partenaires, donc certains ne
connaissaient par l’existence du programme, en exemple le CICR (COMITE
INTERNATIONAL DE LA CROIX ROUGE) a manifesté son intérêt lors d’un entretien que
j’ai eu avec leur responsable de la communication à Madagascar, pour le projet Campus Vert
car celui-ci rejoignait leur action de biogaz dans les prisons malgaches.

Enfin à ces 2 organismes se sont jointes d’autres ONG et associations menant des projets
similaires à celui que vise à réaliser le SESAME.

VII
IV.5 ORGANISATION D’UN EVENEMENT : LANCEMENT DE PROJET

IV.5.1 PRESENTATION
Le lancement de projet est un type d’événement ayant pour but de présenter un produit et dans
le cas présent du projet Campus Vert. Le projet Campus Vert est le désir, l’ambition du
programme SESAME de transformer son campus en établissement éco-responsable.
L’objectif étant ici de valoriser le projet « campus vert » auprès des ressources humaines du
programme (personnel et étudiants). La transformation d’un campus en établissement éco-
responsable est un bouleversement important dans la façon de vivre et du cadre professionnel.
Il était donc indispensable d’organiser un événement qui puisse expliquer le fondement du
projet et obtenir l’adhésion de toutes les parties concernées.

IV.5.2 DEROULEMENT ET ACTIVITES


Le 07 Juillet, journée du lancement du projet a
débuté à 7h00 avec une dernière réunion de
mise au point avec l’équipe d’organisation.
L’installation des tables d’expositions des
groupes d’étudiants ayant été fait la veille, il
ne restait plus qu’à installer la sonorisation et
le podium.
Discours de M. Huard
Les étudiants vivant sur le campus, ils ont
pu être organisés pour l’accueil des personnels et leur famille, ainsi que les partenaires. Le
directeur du programme M. Huard a fait un discours présentant son ambition pour le campus
et annoncer le nom du gagnant du jeu-concours que j’ai organisé dans le cadre de la
communication du lancement.

Selon le programme, les activités


suivantes ont été prévues et se sont
déroulés sans accrocs ; l’animation des
stands d’exposition par les étudiants
Etudiants défendant leur vision d’un
repartis en différents thèmes (maquette
campus éco-responsable
SESAME durable, élevage urbain,
tableau décoratif et chargeur durable, recyclage créatif, recyclage carton, arbre fruitier et
compost, potager, biogaz). En simultané, les invités ont pu appréciés les animations musicales

VIII
mises en scène par les étudiants. A 12h00 un pique-nique a été offert à tous sur les pelouses
du campus.

Après ce repas, ce fut le moment des activités sportives : basket ball et football. Avec les
différentes équipes hommes et femmes des personnels et étudiants. Ces activités ont clôturé la
journée et tout le monde a mis la main à la pâte pour la désinstallation, le nettoyage du
campus.

Pique-nique

IV.5.3 SUPERVISION DE L’EVENEMENT


Mon rôle lors de cette journée a été de veiller à l’exécution du programme validé par la
direction, de superviser les différentes équipes du comité d’organisation, de faire en sorte que
la journée se déroule au mieux.

Plus précisément, en tant que responsable, j’étais présente la première sur le lieu de
l’événement afin de répondre aux potentiels besoins des étudiants exposants et les
accompagner dans la mise en place de leur stand. Stand qui pour des besoins écologiques se
résumaient en une table de cours et des chaises pris dans les salles d’étude. Dans le but de
gagner en temps, j’avais installé moi-même les stands la veille avec un sticker sur chacun afin
que chaque étudiant exposant puisse se retrouver dans le plan qui leur avait été remis.

La seconde tâche a été avec l’aide des étudiants animateurs d’installer la sonorisation et le
podium. Une fois que tout a été mis en place, j’ai fait un dernier briefing avec les volontaires
du comité d’organisation présents avant que chacun ne reprenne sa place dans l’attente des
invités.

IX
Grâce au fil conducteur (cf annexe 3) que j’avais eu à réaliser, je rappelai aux différents
volontaires le timing à respecter ainsi que le début et la fin des différentes articulations de la
journée. La journée s’est achevée avec la désinstallation des matériels utilisés et le nettoyage
du site.

IV.5.4 EVALUATION DE L’EVENEMENT


Le lancement du projet Campus Vert a été organisé de sorte à être avant tout un événement
familial. En effet comme déjà mentionné le comité d’organisation était essentiellement
composé de certains membres des personnels volontaires et des étudiants du programme.

96 étudiants repartis en 8 groupes ayant chacun un thème à présenter et à exposer sous la


forme d’un projet lors de la journée : maquette SESAME durable, élevage, tableau décoratif
et chargeur durable, recyclage créatif, recyclage carton, arbre fruitier et compost, potager,
biogaz.

Les stands d’expositions ont été visités par 150 personnes (personnels SESAME et leur
famille, les représentants des associations et ONG partenaires.

IV.5.5 STRATEGIE DE COMMUNICATION DE L’EVENEMENT

IV.5.5.1 Communication médias

- La conception de supports de communication de l’événement

Ayant déjà créé un logotype pour le projet Campus Vert, pour la conception des supports de
communication relatifs à l’événement, je me suis contenté de faire une déclinaison, qui
respectait non seulement la charte de SESAME mais aussi l’esprit du projet Campus Vert. De
même ici j’ai fait usage de l’outil Photoshop cs6 pour la réalisation des supports de
communication : Dossier de présentation, affiches, invitation.

Cf annexe 4

X
- Animation d’un blog : sesamecampusvert.blogspot.com/il-était-un-blog-en-
développement

Il est fait sous la forme d’un documentaire écrit et filmé (photo et vidéo) qui relate l’histoire
du projet depuis sa genèse. C’est un condensé des photos et interviews réalisés au cours du
stage.

Après avoir créé une page sur la plateforme « blogspot », j’ai ajouté des bannières faites à
partir de Photoshop CS6. Le blog se présente sous la forme d’un site web, avec les rubriques :
Accueil, A propos, Thématique, Liens.

Bannière

IV.5.5.2 Communication hors médias


- Organisation d’un concours inter personnel

Le projet en développement durable de SESAME portait à l’initial le nom de « Campus


Vert »Après réflexion, il a été décidé par les cadres dirigeants de changer ce nom, j’ai alors
fait la proposition d’organiser un concours interne. Ce concours a pour but de proposer un
nouveau nom au projet mais aussi de permettre aux personnels de s’approprier le projet en
participant en une phase importante de sa réalisation.

Grâce au mailing et à la plateforme Whaller (réseau intranet), j’ai fait le 30 avril, l’annonce du
jeu-concours, en envoyant l’affiche du jeu que j’avais au préalable réalisé sur l’outil
informatique Photoshop CS6. Le message encourageait vivement le personnel à s’inscrire au
jeu-concours, seul ou en groupe avant la date du 05 Juin.

XI
A chaque personne qui s’inscrivait au jeu-concours, j’envoyais le règlement dudit concours
qui expliquait très clairement les modalités de participation, des délais et bien sûr les lots à
gagner.

Cf annexe 5

J’ai fabriqué les lots du jeu-concours à partir des bâches publicitaires des précédents
événements organisés par SESAME, ceci dans l’optique de rester dans le thème de la journée
de lancement.

XII
IV.5.6 Budget du lancement
Lors de la séance de travail hebdomadaire du 23 mai, le directeur de programme M. Huard
m’avait précisé que qu’il n’y avait pas de budget prévu pour l’organisation de cet événement
et qu’il était de mon devoir de lui faire une proposition qui ne dépasserait pas le montant de
500 euros.

Il m’a donc fallu réduire les pôles de dépenses et me rapprocher des départements du
programme qui pouvait intégrer certaines lignes budgétaires à leur trésorerie. Cela était
notamment le cas de la ligne pique-nique, qui représentait la plus grosse dépense. Après
discussion avec le département financier, ils m’ont fait la proposition de supporter la moitié
du montant car il correspondait à la somme prévue pour le déjeuner des étudiants.

Cf annexe 6

IV.5.7 Planning
Pour le bon déroulement de l’organisation de la journée de lancement, j’ai monté sur le
logiciel GANTT un planning permettant à chacun de connaitre son rôle et le temps imparti à
chaque tâche.

Cf annexe 7

IV.5.8 Débriefing de l’événement


Le débriefing a eu lieu le lundi suivant l’événement lors de la réunion hebdomadaire du
personnel, c’était l’occasion de remercier tous ceux qui ont pris part à l’organisation et à tous
ceux qui ont pu venir ainsi que participer aux différentes activités. Par ailleurs, j’ai envoyé par
mail une carte de remerciement (cf annexe 4) aux participants de l’événement.

XIII
V. BILAN
Le stage professionnel débute par la recherche, période au cours de laquelle il faut
sélectionner les entreprises répondant à ses critères, le plus important est bien sûr la rédaction
du CV et la lettre de motivation, car ceux-ci parlent pour vous. Ils doivent donner envie à
votre interlocuteur de vous accorder une interview. Au cours de cet entretien, il faut savoir se
vendre. C’est le moyen de mettre en pratique la théorie du cours sur l’attitude commerciale
(Les fondamentaux de la négociation commerciale). Il faut savoir se saisir de toutes les
opportunités qui se présentent. Cela a été mon cas. Au cours d’un diner, j’ai entendu le
directeur de programme M. Huard faire part de son désir de transformer son campus en un
établissement vert. Fascinée par ce projet, je n’ai pas hésité à lui présenter quel rôle
primordial en tant que gestionnaire de projet événementiel, je pouvais jouer pour la réalisation
de son projet. En lui présentant la formation complète que je suivais, j’ai insisté sur l’atout
d’avoir au sein de son établissement une personne maitrisant le marketing, la communication
et la gestion de projet. Séduit par ma présentation, il m’a offert de faire mon stage au
SESAME et la possibilité de mettre en pratique mes cours.

V.1 BILAN TECHNIQUE


Les principales missions du programme SESAME sont le suivi pédagogique et la mise en
niveau de jeunes bacheliers issus de milieu défavorisé. Communiquer sur ces objectifs ne fait
pas parti des priorités de l’ONG, le programme n’a pas au sein de ses services un
département marketing et communication. Au cours de mon stage, je me suis parfois sentie
bien seule, notamment lorsqu’il fallait expliquer à la direction l’importance d’un événement
bien organisé par un professionnel et le processus indispensable à sa réalisation. Face à cette
situation, l’aide de mon maitre de stage m’a été bien utile, car il m’a aidé à reformuler mes
différentes propositions pour qu’elles soient validées par M. Huard. Grâce à cela, j’ai compris
l’importance de bien s’entourer dans la gestion d’un projet quel qu’il soit.

Organiser un événement dans une structure qui n’a pas dans son organigramme un
département adéquat, c’est comme mettre en place à vous tout seul un service pour répondre à
leur besoin. Et m’appuyant sur la formation en GPE, comprendre et analyser la situation dans
laquelle je me trouvais fut aisé.

XIV
Comment organiser un événement lorsqu’on n’a aucun budget, a été l’une de mes principales
préoccupations. En effet, puisque l’idée d’un lancement venait de moi, il était donc de ma
responsabilité de proposer un budget acceptable mais aussi de trouver les fonds nécessaires en
cas dépassement.

En outre, ce fut grâce au cours sur l’Exploitation artistique des logiciels que j’ai pu avec
succès réaliser tous les supports nécessaires à la communication. Et même accomplir des
tâches qui n’avait rien avoir avec mes missions telles que des travaux de graphisme pour
certains collaborateurs.

V.2 BILAN PERSONNEL :


Comme mentionné dans la présentation de l’entreprise, le programme SESAME n’a pas de
département marketing et communication, j’ai pu certes bénéficier du suivi pédagogique de
mon maître de stage et de son soutien dans la réflexion et la réalisation de mes missions. Par
ailleurs, travailler dans un campus en quasi autonomie m’a permis de me découvrir un talent
dans la communication et la motivation des étudiants. En effet, n’ayant jamais eu à prendre la
parole devant une assemblé si nombreuse (96 étudiants hors mis les éducateurs), j’ai outre
passé cette difficulté parce que je me maitrisais mon sujet et mon domaine de travail.

De même face aux hésitations du directeur de programme lors de nos échanges sur le
lancement du projet ; j’ai pu grâce à l’aide M. Courrier mon maître de stage, adapter ma
proposition en une présentation correspondant aux attentes de celui-ci. J’ai compris qu’il ne
désirait pas avec cet événement prendre l’engagement de réaliser un projet qui au fil des mois
c’est révéler de grandes ampleurs. Je lui ai donc fait la proposition de raconter par le biais
d’un blog « sesamecampusvert.blogspot.com» l’aventure que lui et ses collaborateurs vivaient
depuis des mois.

Le stage au sein du programme SESAME m’a permis de travailler dans un environnement


multiculturel et de développer ma communication interpersonnelle. Le fait que tous les repas
étaient pris les midis à la cantine m’a permis de connaitre mes collègues dans un contexte plus
détendu.

C’est par ailleurs lors d’un déjeuner que la responsable des Ressources Humaines, Mme
Oniantsa, m’a appris que sa secrétaire ne désirait qu’une chose faire partie du comité
d’organisation du lancement et qu’elle me serait d’une aide précieuse pour trouver un traiteur.
Ce stage m’a permis d’être plus à l’écoute et d’être attentive à mon environnement.

XV
VI. CONCLUSION :
L’organisation d’un événement est un outil de communication permettant d’atteindre ses
objectifs et de toucher sa cible. Au cours de mon stage, je devais trouver quel type
d’événement pouvait répondre de façon adéquate à la problématique qui m’a été posé.
Comment l’organisation d’un événement peut aider à communiquer sur un projet en
développement durable.

L’organisation du lancement du projet Campus Vert, a permis de communiquer de façon


efficiente et efficace auprès du personnels, des partenaires et des étudiants.

L’implication des étudiants dans la réalisation de cette journée, en tant qu’acteurs principaux
(exposants et animateurs) a donné une dimension humaine et concrète au projet Campus Vert.

Si de prime abord le projet Campus Vert a semblé nébuleux et irréalisable à bien de


personnes, grâce à la journée de lancement les invités (personnels SESAME et leur famille,
partenaires) ont compris que s’il était possible d’organiser avec très peu de moyens financiers
un événement réunissant 200 personnes ; ça l’était tout aussi de transformer ses habitudes de
consommation énergétique, et d’être sensible à la protection de leur environnement sans que
cela ne soit contraignant.

XVI
VII. ANNEXES
Annexe 1 : Présentation du programme SESAME

Annexe 2 : Diagnostic du projet Campus Vert

Annexe 3 : Fil conducteur

Annexe 4 : supports de communication de l’événement

Annexe 5 : Règlement du jeu-concours

Annexe 6 : budget

Annexe 7 : Répartition des tâches et planning

VIII. BIBLIOGRAPHIE
AFITEP, Dictionnaire de management de projet (1996)

Réussir l’organisation d’un événement, Anthony Babkineet Adrien Rosier (2011)

IX. WEBTOGRAPHIE
http://www.ecoresponsabilite.ademe.fr/

http://www.zerowastefrance.org/

XVII