Vous êtes sur la page 1sur 9

Compte rendu 2 

:
1/objets
Objet expression : On peut ranger la valeur d’une expression dans un
objet pour son utilisation ultérieure :

Devisions par zéro nous donne :

Rmq : NAN not a number


Fonctions de test

is.finite et Is.Infinite renvoie un vecteur de la même


longueur que x, indiquant quels éléments sont finis (ni infinis ni manquants) ou
infinis.
Comme cela :

Classe d’objet
Les objets peuvent contenir de nombreuses choses différentes,
par exemple : I Des constantes : 5, "amal"
Des symboles spéciaux : NA, TRUE, FALSE, NULL, NaN ,des objets…………….

Les constructeurs

En effet :
1/numeric : est identique à double(et real). Il crée un vecteur double précision de la
longueur spécifiée avec chaque élément égal à 0.
2/logical(n)- retourne 4 faux
3/character(nb)nb fois chaines vides

Mode et classe :

Mode (objet) nous renseigne sur la façon dont l’objet est stocké


Classe(objet) nous donne la classe d’un objet.

3/les vecteurs  :
*/ Les formes les plus simples sont numérique, caractère et logiciel (TRUE ou FALSE) .

réplication d’un vecteur :


 rep(1 :5 2) => répliquer 2 fois le vecteur 1 2 3 4 5
- rep(1:5, length = 12) répliquer ce vecteur jusqu’avoir un longueur = 12.
- rep(1:5, each = 2) :répliquer chaque élément du vecteur 2 fois .
rep(c('un', 'deux'), c(6, 3)) répliquer le ‘un’ 6 fois et le ‘deux’ 3 fois

L’extraction de l’´élément de rang k d’un vecteur : se fait avec l’opérateur crochet ([) :

Indexation : on trouve :

Indexation par un vecteur d’entiers positifs

Indexation par un vecteur d’entiers négatifs

Indexation par un vecteur logique I

Indexation par un vecteur de noms

4/Matrices et tableaux : et plus généralement les tableaux de


dimensions quelconques :

Nrow() :donne le nbre de ligne

ncol() :donne le nbre de colonne.

rownames() : donner des noms aux lignes

colnames() : donner des noms aux colonnes

Les matrices
Les matrices peuvent aussi ˆêtre créées facilement avec la fonction matrix() en précisant le nombre
de lignes nrow et de colonnes ncol :

Opération avec les matrices


Transposition  :t(x) => écrire les lignes en colonnes

Addition :

soustraction

=== Et même chose pour la multiplication,devision et log……..

5/Les facteurs : représentation des variables qualitatives :


 Il existe 2 types de variables qualitatives : ordonné(petit, moyen et grand ) et
non ordonné(femme/homme)
Création des facteurs

=>la 2 -ème requête on ajouter ordered=true c est a dire on veut que les
donné sont affiché avec l’ordre
Manipulation des facteurs
Table(fdouleur)=> donner la fréquence de chaque élément du
douleur.

6/Listes : Les listes sont une structure de données très flexible et très utilisée dans R
Les éléments de la liste ne sont pas obligatoirement de même type .

la fonction list() permet de créer des listes.

Manipulation des liste :

Extraction d’un élément d’une liste  :c’est par le $

 Différence entre [ et [[ :


l’opérateur [[ ne permet d’extraire qu’un seul ´el ‘ment `a la fois (`a la
différence de l’opérateur [ pour les vecteurs). L’opérateur [ sur les listes ne fait
pas d’extraction mais renvoie une liste avec les ´éléments s´sélectionnes.

 La suppression d’un élément dans la liste :

 L’ajout d’un élément dans une liste :


- On ajoute le message hello

 Insertion d’un élément dans une liste :


7/Data. Frame : => stock de jeux des donnés (des
listes) :
Chaque ´élément d’un data. Frame doit ˆêtre un vecteur du type factor,
numérique, caractère ou logiciel. I Tous ces ´éléments doivent avoir la même
longueur I Ils sont similaires aux matrices de part leur structure en table
rectangulaire, la seule différence est que les colonnes peuvent ˆêtre de types
différents.
Création d’un data frame : par lecture dans un fichier
Par exemple ,en tapant la commande suivante :
t3var <- read.table("~/Enseignement/pedadoc/web/donnees/t3var.txt",
header = TRUE)

La fonction data.frame :Un objet de type data. Frame peut être crée par la fonction data.
Frame() :
En tappant : d <- data.frame(prise.avant, prise.apres)

Réarrangement d’un data frame :


 Tri d’un data frame
C’est un cas particulier d’indexation utilisant la fonction order() :
En tapant la commande suivante d[order(d$prise.apres), ]

8/Structure de contrôle :
1/faire du choix : * if(cond) expr/ if(cond) expr1 else expr2
switch(expr, ...)

Structure de contrôle :
1/ faire du choix test sur les valeurs du variables du X

2/répéter une action


replicate() : faire des simulations pour apprécier la distribution
d’´échantillonnage d’une statistique :
2/repeter une action
for(var in seq) expr : faire des boucles explicites `a l’ancienne

Le langage R intègre aussi Les autres structures :while(cond) expr, repeat expr

3/ boucles implicites

lapply() permet d’appliquer une fonction `a tous les ´éléments d’une liste ou
d’un vecteur :
lapply() retourne une liste :
sapply() essaye de simplifier le résultat en un vecteur
apply() permet d’appliquer une fonction aux lignes (1) ou aux colonnes (2)
d’une matrice .