Vous êtes sur la page 1sur 6

CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE DETERMINEE A TERME

PRECIS.
Entre :

UNISERV BTP, Société à Responsabilité Limitée (SARL) au capital de 5.000.000 F


CFA, immatriculée au Registre de Commerce et du Crédit Mobilier : CI-ABJ-2013-B-
15685, dont le siège social est sis Abidjan Cocody riviera III cité belles fleurs, Tél : 22
47 17 32 - Fax : 22 47 94 86, représentée par son Gérant Monsieur Hussein BOURGI,
dûment habilité aux fins des présentes,

Ci-après dénommée « UNISERV BTP » ou Ci-après dénommée « L’Employeur »

ET LE TRAVAILLEUR :

Nom : FIRAS

Prénom(s) : DZIRI

Sexe : MASCULIN

Nationalité : TUNISIENNE

Profession : RESPONSABLE TECHNIQUE ET CHEF DE PROJET SENIOR

Contacts :

N° :

Ci-après dénommé(e) « l’Employé(e) »

IL EST ETABLI LE PRESENT CONTRAT DE TRAVAIL

ARTICLE I - TEXTES REGISSANT LE PRESENT CONTRAT

L’employeur engage Monsieur FIRAS DZIRI conformément :

- Aux dispositions de la loi n° 2015-532 du 20 juillet 2015, portant Code du


Travail, et des textes réglementaires pris pour son application ; et
- Aux dispositions de la Convention Collective Interprofessionnelle de la
République de Côte d’Ivoire du 20 juillet 1977, ensemble les avenants et
décisions de commissions mixtes qui ont modifié et complété cette
Convention, ou qui viendraient à la modifier ou à la compléter.
ARTICLE 2 – ENGAGEMENT

Monsieur FIRAS DZIRI est engagé par le présent contrat de travail à durée
déterminée à terme précis qui sera précédée d’une période d’essai de 3 mois
renouvelable une fois elle débute le //2019. Le contrat à durée déterminée à
terme précis prendra effet après les périodes d’essai si celles-ci s’avèrent
concluantes. Il est engagé en qualité De Responsable technique et chef de projet
senior et dans la catégorie professionnelle de Cadre supérieur pour servir à
Abidjan et en tout autre lieu en Côte d’Ivoire auquel l’Employeur jugera bon de
l’affecter, considération prise des nécessités de service dont l’Employeur est seul
juge.

L’employé aura pour mission de

- s’assurer de la faisabilité effective des travaux sur tous les sites placés sous son
autorité

- S’assurer que les travaux sur ses sites ont été bien fait et sont conformes aux
directives données par l’entreprise.

- Etre disponible et très discret

- Effectuer tous les déplacements que nécessite l’exercice de sa fonction.

- Effectuer les devis des sites, contrôler les travaux et signaler toute irrégularité constatée.

- respecter les délais de livraison des travaux tels qu’arrêtés par l’entreprise après
avoir reçu les budgets afférant aux travaux

- veiller à la bonne marche de l’équipe technique.

Veiller au suivi et à la supervision des projets mis à sa disposition

L’employé s’engage à atteindre les objectifs qui lui seront fixés en fonction de la
particularité des tâches à effectuer.

Le matériel du travail sera fourni par l’employeur, par conséquent, l’employé est
tenu de veiller à le garder en bon état.

Le présent contrat de travail à durée déterminée à terme précis prend effet au


terme des périodes d’essai.

L’Employé pourra être emmené à l’accomplissement d’autres tâches en dehors de


sa qualité de Responsable technique et de chef de projet senior en cas de
besoin.

L’accomplissement de tâches en dehors de la qualité de Responsable technique


et de chef de projet senior ne pourra être considéré comme une modification du
présent contrat et ne pourra donner lieu à discussion sur les salaires, sursalaires,
indemnités, primes, et tous autres éléments de rémunération versés à l’Employé.

ARTICLE 3 – DUREE ET PRISE D’EFFET DU CONTRAT

L’employé exercera ses fonctions sur une période de …. Allant du … au ……

ARTICLE 4 – REMUNERATION

Monsieur ……en sa qualité d’de Responsable technique et chef de projet senior


percevra une rémunération nette d’impôt de deux cent mille francs CFA

ARTICLE 5 – CONGES DE PAYES

Conformément aux dispositions légales en vigueur, l’Employé aura droit au


congé à concurrence de 2,2 jours ouvrables (soit 2,56 jours calendaires) par mois
de présence.

La période de prise de congé sera déterminée en accord avec l’Employeur pour


tenir compte des nécessités du service, et ce, conformément à la réglementation en
vigueur.

ARTICLE 6 - LIEU ET HORAIRES DE TRAVAIL

Sans préjudice des dispositions de l’article 2 ci-dessus, l’Employé exécutera ses


tâches sous les ordres et instructions de la société UNISERV BTP SARL en son
siège social.

Le changement de lieu du travail ne pourra être considéré comme une


modification du présent contrat de travail et ne pourra donner lieu à discussion
sur les salaires, sursalaires, indemnités, primes, et tous autres éléments de
rémunération versés à l’Employé.

La durée normale du travail de l’employé est fixée à quarante heures par semaine
qui seront réparties, conformément aux dispositions légales en vigueur, en
fonction du planning des opérations d’exploitation.

L’employé exécutera ses fonctions aux jours et horaires suivants :

Du lundi au vendredi 8h 30 MN à 12 h et de 14 h à 18 h

Les Samedis de 9 h à 12 h
ARTICLE 7 – ABSENTEISME – ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIES
PROFESSIONNELLES

Toute absence prévisible doit faire l'objet d'une autorisation de l'employeur. 

En cas d’accident de travail survenu dans l’exécution du travail ou à l’occasion du


travail ou de maladie entrainant son inactivité, l’Employé est tenu de prévenir
immédiatement l’Employeur et de lui tenir, dans les délais légaux, un certificat
médical d’arrêt de travail.

Durant la période d’arrêt de travail nécessité par la maladie, l’Employeur


indemnisera l’Employé conformément aux textes qui régissent la matière.

Dans le cas où cette indisponibilité ou inactivité deviendrait préjudiciable au bon


déroulement des activités de l’Employeur et nécessiterait le remplacement effectif
de l’employé, elle constituerait une cause légitime de cessation du présent contrat
dans les conditions fixées par la loi.

ARTICLE 8 : REGLEMENT INTERIEUR – DOCUMENTS INTERNES

L’Employé sera soumis et devra se conformer, le cas échéant, aux stipulations du


règlement intérieur de la société UNISERV BTP SARL.

Le non-respect du règlement intérieur constitue une faute et pourra entrainer une


sanction disciplinaire dont la gravité sera examinée par l’Employeur, selon son
pouvoir discrétionnaire de décision.

Tout manquement au règlement intérieur constitue une violation des


engagements contractuels de l’Employé ce qui pourra entrainer la rupture du
présent contrat de travail sans préavis ni indemnités.
ARTICLE 9 : CONFIDENTIALITE

L’Employé est tenu au secret professionnel et s’engage à ne divulguer aucune


information concernant les activités d’ordre technique, industriel, commercial,
professionnel ou financier, relative à l’Employeur ainsi que toutes informations
dont le caractère public n’est pas reconnu et dont la divulgation à des tiers n’aura
pas été autorisée préalablement et expressément par l’Employeur.

Le respect de cette obligation survivra après le terme des relations entre les
parties.

Le non-respect de cette obligation entraîne la rupture du présent contrat de


travail sans préavis ni indemnités.

L’Employé qui aura divulgué un élément soumis à la confidentialité ou rendu


nécessaire sa divulgation, supportera seule, l’ensemble des conséquences de toute
nature qui pourraient en résulter.

L’obligation de confidentialité incombe à l’Employé nonobstant la rupture du


contrat de travail.

ARTICLE 10 – OBLIGATIONS DE FIDELITE ET INTERDICTIONS

L’Employé s’engage à consacrer, dans le cadre de la réglementation en vigueur,


tout son temps, toute son activité et toutes ses connaissances à l’exercice de ses
fonctions et à ne s’occuper exclusivement, pendant la durée du présent contrat de
travail, que des activités de l’Employeur ; s’interdisant formellement de
s’intéresser directement ou indirectement à d’autres affaires, sauf accord express
et préalable de son employeur.

L’exercice de toute autre activité de quelque nature que ce soit, pendant toute la
durée du présent contrat de travail, même en dehors des heures de travail,
susceptible de concurrencer la société ou de nuire à la bonne exécution des
services convenus, est formellement interdit.

Le non-respect de cette interdiction entraîne la rupture du présent contrat de


travail sans préavis ni indemnités.
ARTICLE 11 – DECLARATION

L’Employé soussigné déclare qu’il est libre de tout engagement antérieur et qu’il
donne son libre consentement au présent contrat.

Il s’engage également à couvrir l’employeur la société UNISERV BTP SARL et son


Gérant, Monsieur Hussein BOURGI des dommages-intérêts qui résulteraient
directement ou indirectement du caractère erroné de la déclaration visée à l’alinéa
précédent.

L’employé déclare remettre à l’employeur pour copie, l’original :

- Des certificats de travail ;

- De son extrait de casier judiciaire ;

- De ses diplômes ;

- De son dernier bulletin de paie et

- Sa carte nationale d’identité

Enfin, l’Employé déclare s’engager à notifier à l’Employeur, sans délai, tout


changement d’état civil intervenant dans sa situation telle que déclarée au
moment de son embauche.

ARTICLE 12 – REGLEMENT DE CONFLIT

Tout différend individuel du travail est soumis, avant toute saisine du Tribunal
du travail à l’Inspecteur du travail et des lois sociales pour tentative de règlement
amiable.

FAIT EN DEUX ORIGINAUX

A ABIDJAN, le //2019

Pour l’Employeur Pour l’Employé