Vous êtes sur la page 1sur 12

TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’UN RESERVOIR SEMI-

ENTERRE DE 1000 m3 AU CENTRE DE BIOUGRA, PROVINCE


CHTOUKA AIT BAHA.

MARCHE N°806 DR1/2019

************
LA CHAMBRE DE VANNE
****************

CALCUL DE STABILITE ET DE FERRAILLAGE

Note n°2

Indice Date Désignations

1
CALCUL DE STABILITE ET DE FERRAILLAGE

1.- OBJET ET PRESENTATION :


La présente note de calcul a pour objet de vérifier la stabilité et la résistance des éléments de structure
de la chambre de vanne abritant les équipements du réservoir semi enterré de capacité 1000 m3.
La couverture est constituée par la structure planchers-poutres posée sur le réseau de poteaux.
et sur le voile périphérique. La distance entre les poteaux est de 4.00m ou 3.00m.
Notons que pour des raisons de la recherche de la maîtrise de qualité et de la cadence d'exécution, nous
adoptons la méthode de préfabrication des planchers et des poutres.

2.- DONNEES DE BASE :


2.1.- Béton pour béton armé :
- Dosage de ciment CPJ 45 : 350kg/m3,
- Résistance caractéristique de compression à 28jours : fc28j = 35 Mpa,
- Résistance de traction de référence : ft28j = 0.60+0.06fc28j = 2.7 Mpa
2.2.- Acier pour béton armé :
- Aciers de Nuance : FeE500
- fe = 500 Mpa.
- Epaisseur d’enrobage d’acier : 4cm
- Fissuration préjudiciable.
2.3.- Sol de fondation en place (Cf. rapport études des sols):
Les formations de sols rencontrées sont caractérisées par, selon les sondages carottés :

Le taux de travail du sol admissible recommandé est de 2.60 bars.

L’angle de frottement interne du sol de remblai pris en compte dans le calcul est de 
Lamasse volumique du terrain de remblai compacté tout autour du réservoir  = 1.80t/m3
2.4.- Sismicité :
Selon le règlement de construction parasismique marocain « RPS 2011 », les paramètres pris en
compte sont :
Le zonage sismique du RPS 2000 version 2011 comporte actuellement cinq zones reliées à
L’accélération horizontale maximale du sol Amax et à la vitesse maximale du sol Vmax

2
Le zonage du site de l’ouvrage projeté est présenté comme suit :
- Zonalité vitesse maximale du site : Zv4
- Paramètre de vitesse correspondant : υ=13 cm/s
- Zonalité d’accélération horizontale maximale Za: A4
- Accélération correspondante : g =18%
- Type de site : S2
- Coefficient du site : 1,2

2.5.- Charges / Surcharges :

2.5.1.- Toitures :
a).- Charges permanentes :
- Poids propre de la dalle d’épaisseur 15cm, des poutres et des poteaux,
- charges permanentes sur toiture :
 Forme de pente d’épaisseur moy. 10cm : 0.10x2.20 = 0.220t/m2
 Complexe d’étanchéité : = 0.015t/m2
 Dallette de protection d’étanchéité ép. 5cm :0.05x2.20 = 0.110t/m2
=========
Au total : perm2 = 0.345t/m2
b).- Surcharges d’exploitation :
- Surcharge sur toiture non accessible : expl1 = 100 kg/m2,
- Surcharge concentrée du palant sur les poutres de la toiture : F1 = 3 t ,

3.- CALCUL DE STRUCTURES :

3.2.- DALLE DE TOITURE :


Le plancher de toiture du réservoir est constitué par des dalles pleines d’épaisseur 20 cm posées sur un
système de poteaux–poutres.
Le plancher sera réalisé en deux phases :
1ére phase :
Préfabriquer des éléments de prédalles d’épaisseur 8cm. Pour avoir une bonne adhérence du béton, la
surface recevant le béton du 2ème phase sera rugueuse obtenue par griffage.
2ème phase :
Après la pose des éléments de prédalles et la mise en place des aciers de nappes supérieures, le
coulage du béton de 2ème phase d’épaisseur 7cm intervient.
Il est à noter que les aciers de ferraillage mise en place dans les prédalles tiennent compte de plusieurs
facteurs, à savoir :
- état final du plancher, dalle d’épaisseur 20cm avec la surcharge d’exploitation de 100kg/m2 et
la charge permanente.

3
- Etat de prédalle, dalle d’épaisseur 8cm subit les efforts de manutention et de pose.
- Etat de prédalle, dalle d’épaisseur 8cm subit les poids de béton frais et les charges de chantier.
Par ailleurs la mise en place des étais sous les prédalles sera prévue pour réduire la portée (l) de pose
des prédalles de l’ordre de 1/3l à 1/2l.
Le calcul de la toiture est fait par le logiciel robot en considérant les différents cas de charges.

Ferraillage des dalles :


Pour le calcul de ferraillage des dalles, nous allons prendre le moment maximal.
Nous présentons ci-dessous la cartographie des moments au niveau de la dalle de
dimension(9.60x8.00m2).
Dalle de dimension (9.60x8.00m2) :
Cartographie des moments :
Mxx

Myy

4
Pour les moments aux appuis, nous prenons 0.4 Mmax.
Section théo. Ferraillage Section Réelle
At (cm2) adopté Ar (cm2)
Ferraillage inf 3.6 T10/16 4.94
Ferraillage sup 2.3 T8/16 3.13

3.3.- POUTRES :
Nous presentons ci-dessous Le calcul de la poutre NX (selon l’axe X) ;
Géométrie :
Désignation Position APG L APD
(m) (m) (m)
P1 Travée 0.30 5.80 0.30

Section de 0.00 à 5.80 (m)


30.0 x 50.0 (cm)

Résultats théoriques :
2.4.1 Réactions

Appui POT1_09
Cas Fx Fz Mx My
(kN) (kN) (kN*m) (kN*m)
0.00 35.66 - 0.00
0.00 25.13 - 0.00
0.00 12.48 - 0.00
0.00 0.00 - 0.00
0.00 0.00 - 0.00
Pondération max : 0.00 100.80 - 0.00
Pondération min : 0.00 100.80 - 0.00

Appui POT1_02
Cas Fx Fz Mx My

5
(kN) (kN) (kN*m) (kN*m)
0.00 36.83 - 0.00
0.00 26.31 - 0.00
0.00 13.42 - 0.00
0.00 0.00 - 0.00
0.00 0.00 - 0.00
Pondération max : 0.00 105.37 - 0.00
Pondération min : 0.00 105.37 - 0.00

2.4.2 Sollicitations ELU

Désignation Mtmax. Mtmin. Mg Md Vg Vd Nmax. Nmin.


(kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN) (kN) (kN) (kN)
P1 0.00 0.00 0.00 0.00 100.80 -105.37 0.00 0.00
-50
[kN*m]

50

100

150

[m]
200
0 1 2 3 4 5 6
Moment fléchissant ELU: Mu Mru Mtu Mcu

400
[kN]
300

200

100

-100

-200

-300
[m]
-400
0 1 2 3 4 5 6
Effort transversal ELU: Vu Vru Vcu(cadres) Vcu(total)

2.4.3 Sollicitations ELS

Désignation Mtmax. Mtmin. Mg Md Vg VdNmax. Nmin.


(kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN) (kN) (kN) (kN)
P1 0.00 0.00 0.00 0.00 73.28 -76.56 0.00 0.00
-20
[kN*m]
0

20

40

60

80

100

120
[m]
140
0 1 2 3 4 5 6
Moment fléchissant ELS: Ms Mrs Mts Mcs

80
[kN]
60

40

20

-20

-40

-60
[m]
-80
0 1 2 3 4 5 6
Effort transversal ELS: Vs Vrs

2.4.4 Sollicitations ELU - combinaison rare

6
Désignation Mtmax. Mtmin. Mg Md Vg Vd Nmax. Nmin.
(kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN) (kN) (kN) (kN)
P1 0.00 0.00 0.00 0.00 73.28 -76.56 0.00 0.00
-20
[kN*m]
0

20

40

60

80

100

120
[m]
140
0 1 2 3 4 5 6
Moment fléchissant ACC: Ma Mra Mta Mca

500
[kN]
400

300

200

100

-100

-200

-300

-400 [m]
-500
0 1 2 3 4 5 6
Effort transversal ACC: Va Vra Vca(total) Vca(cadres)

2.4.5 Sections Théoriques d'Acier

Désignation Travée (cm2) Appui gauche (cm2) Appui droit (cm2)


inf. sup. inf. sup. inf. sup.
P1 13.35 0.00 2.05 1.84 2.13 1.84
10
[cm2]

10

15
[m]
20
0 1 2 3 4 5 6
Section d'acier en flexion: Abt Abr Abmin

50
[cm2/m]
40

30

20

10

10

20

30

40 [m]
50
0 1 2 3 4 5 6
Section d'acier en cisaillement: Ast Ast_strut Asr AsHang

2.4.6 Flèches
Fgi - flèche due aux charges permanentes totales
Fgv - flèche de longue durée due aux charges permanentes
Fji - flèche due aux charges permanentes à la pose des cloisons
Fpi - flèche due aux charges permanentes et d'exploitation
Ft - part de la flèche totale comparable à la flèche admissible
Fadm - flèche admissible

Travée Fgi Fgv Fji Fpi Ft Fadm


(cm) (cm) (cm) (cm) (cm) (cm)
P1 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 -3.0

7
-3
[cm]

-2

-1

[m]
3
0 1 2 3 4 5 6
Flèches: Fgi Fgv Fji Fpi F Fadm

·
Résultats théoriques - détaillés :
2.5.1 P1 : Travée de 0.30 à 6.10 (m)
ELU ELS ELU - comb. acc.
Abscisse M max. M min. M max. M min. M max. M min. A chapeau A travée A compr.
(m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (cm2) (cm2) (cm2)
0.30 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 1.84 2.05 0.00
0.88 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.95 4.81 0.00
1.46 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 7.61 0.00
2.04 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 10.47 0.00
2.62 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 12.42 0.00
3.20 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 13.35 0.00
3.78 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 12.66 0.00
4.36 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 10.73 0.00
4.94 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 7.85 0.00
5.52 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.95 4.97 0.00
6.10 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 1.84 2.13 0.00

ELU ELS ELU - comb. acc.


Abscisse V max. V red. V max. V red. V max. V red.
(m) (kN) (kN) (kN) (kN) (kN) (kN)
0.30 100.80 104.44 73.28 73.28 73.28 82.24
0.88 88.98 100.30 64.61 64.61 64.61 79.05
1.46 72.14 84.39 52.27 52.27 52.27 66.78
2.04 52.55 64.77 37.92 37.92 37.92 51.65
2.62 31.38 43.28 22.42 22.42 22.42 35.09
3.20 9.47 20.93 6.37 6.37 6.37 17.86
3.78 -30.68 -43.69 -21.85 -21.85 -21.85 -35.59
4.36 -52.50 -65.93 -37.82 -37.82 -37.82 -52.74
4.94 -73.13 -86.78 -52.93 -52.93 -52.93 -68.81
5.52 -91.52 -104.52 -66.41 -66.41 -66.41 -82.49
6.10 -105.37 -109.49 -76.56 -76.56 -76.56 -86.32

2.6 Ferraillage :
2.6.1 P1 : Travée de 0.30 à 6.10 (m)
Ferraillage longitudinal :
 Aciers inférieurs
4 HA 500 14.0 l = 6.82 de -0.12 à 6.20
4 HA 500 14.0 l = 6.70 de 0.10 à 0.10
4 HA 500 12.0 l = 4.40 de 1.00 à 5.40
 Chapeaux
4 HA 500 12.0 l = 6.73 de -0.07 à 6.25
4 HA 500 10.0 l = 6.57 de -0.02 à 6.20
Ferraillage transversal :
48 Cad HA 500 8.0 l = 1.48
e = 1*0.05 + 14*0.07 + 9*0.20 + 1*0.14 + 9*0.20 + 14*0.07 (m)
96 Etr HA 500 8.0 l = 1.05
e = 1*0.05 + 14*0.07 + 9*0.20 + 1*0.14 + 9*0.20 + 14*0.07 (m)

(voir plan)

8
3.4.- POTEAUX :
Le calcul des poteaux est issu de la modélisation précédente.
Géométrie :
2.1.1 Rectangle 35.0 x 35.0 (cm)
2.1.2 Epaisseur de la dalle = 0.20 (m)
2.1.3 Sous dalle = 6.68 (m)
2.1.4 Sous poutre = 6.33 (m)
2.1.5 Enrobage = 4.0 (cm)

Chargements :
Cas Nature Groupe N Fy Fz My Mz
(kN) (kN) (kN) (kN*m) (kN*m)
G1 permanente 1 55.84 0.00 0.00 0.00 0.00
G2 permanente 1 37.93 0.00 0.00 0.00 0.00
Q3 d'exploitation 1 16.25 0.00 0.00 0.00 0.00
SEI4 sismique 1 0.00 24.00 0.00 0.00 -81.00
SEI5 sismique 1 0.00 0.00 -24.00 -81.00 0.00

Résultats théoriques :

Analyse à l'ELU

Combinaison défavorable : 1.00G1+1.00G2+-1.00SEI4 (B)


Efforts sectionnels:
Nsd = 93.77 (kN) Msdy = 0.00 (kN*m) Msdz = -81.00 (kN*m)
Efforts de dimensionnement:
noeud inférieur
N = 93.77 (kN) N*etotz = 0.00 (kN*m) N*etoty= -81.56 (kN*m)

Analyse détaillée-Direction Y :

Analyse de l'Elancement
Structure sans possibilité de translation

L (m) Lo (m)  lim


6.90 4.83 47.80 75.19 Poteau peu élancé

 < lim
47.80 < 75.19Poteau peu élancé

 15  N Sd
lim  max 25;  u 

  u  Ac  f cd
Analyse de flambement
M2 = 0.00 (kN*m) M1 = 0.00 (kN*m)
Cas: section ŕ l'extrémité du poteau (noeud inférieur), négliger l'influence de l'élancement
Msd = 0.00 (kN*m)
e0 = Msd/Nsd = 0.0 (cm)
ea = 0
emin = h/20 = 0.0 (cm) (4.64)
etot =max( e0+ea;emin) = 0.0 (cm)

Analyse détaillée-Direction Z :

Analyse de l'Elancement
Structure sans possibilité de translation

L (m) Lo (m)  lim

9
6.90 4.83 47.80 75.19 Poteau peu élancé

 < lim
47.80 < 75.19Poteau peu élancé

 15  N Sd
lim  max 25;  u 

  u  Ac  f cd
4.3.5.3.5(2)

Analyse de flambement
M2 = 84.60 (kN*m) M1 = -81.00 (kN*m)
Cas: section ŕ l'extrémité du poteau (noeud inférieur), négliger l'influence de l'élancement
Msd = 84.60 (kN*m)
e0 = Msd/Nsd = 90.2 (cm)
ea = *lo/2 = 0.9 (cm)
 = 1/(100*h^(1/2)) = 0.00
h = 7.00 (m)
 >1 / 400
emin = h/20 = 0.0 (cm) (4.64)
etot =max( e0+ea;emin) = 91.1 (cm)
Ferraillage :

 Coefficients de sécurité
 global (Rd/Sd) = 1.18
 section d'acier réelle A = 12.32 (cm2)

Ferraillage :

(voir plan)

3.5.- FONDATION :
Le système fondation adopté pour notre cas est un radier général.ce radier sous les voiles et poteaux
doit supporter les charges émanant de la structure.
Vérification contrainte du sol :
Pour vérifier la contrainte au sol, nous présentons ci-dessous la cartographie des contraintes au niveau
du radier. La contrainte maximale obtenue pour l’ensemble des combinaisons est 109.7 KN/m2. Cette
contrainte est inférieur taux de travail du sol admissible qui est de 2.00 bars.

Pour le moment sollicitant le radier, nous présentons la cartographie des moment à l’ELS :

10
Mxx

Myy

Le ferraillage adopté # T12-e=15cm sur les 2 nappes (inf et Sup) est largement suffisant.

3.6.- CALCUL DES VOILES :


Les voiles autour de la chambre de vanne supportent les charges dues à la poussée des terres et la
poussée des surcharges.
Les charges sollicitées sur les parois sont :
a).-Poussée de terre :
La poussée de terre est donnée par la relation suivante : p=γ x h x Ka, avec :
Ka : coefficient de poussée du remblais.
φ =30° angle de frottement interne,

11
b).-Poussée latérale due à la surcharge sur le sol :
Nous considérons une surcharge uniformément répartie sur le sol de 2 t/m2, la poussée latérale

Tenant compte de la modélisation de la dite chambre sur le logiciel et avec un maillage de 0.3, nous
obtenons la Cartographie des moments suivante :
ELS : avec poussée de terre et les surcharges
Mxx

Myy

Tenant compte des résultats des moments maximal ci-dessus, nous obtenons le ferraillage suivant :
- Suivant X (Mxx): As=5.2cm2, Mettons T12 e=15cm comme ferraillage vertical sur toute la
hauteur du voile.
- Suivant Y (Myy): As=5.5cm2, Mettons T14 e=20cm comme ferraillage horizontal répartie sur
toute la hauteur du voile.

12

Vous aimerez peut-être aussi